Les 3 critiques de tchoun sur Bd Paradisio...

Magistral, de la première à la dernière page, j'ai adoré les 5 conteurs de Bagdad, captivant et drôle. Le dénouement est d'une grande richesse aussi intelligible que complet et inattendu, l'histoire dans l'histoire permet de doubler le dénouement d'une fin qui sans donner l'impression de se terminer en queue de poisson est une ouverture à d'autres réflexions qui obligent à repenser à l'album. Ainsi jusqu'au bout la "facilité" est évitée. Au point qu'à peine refermé, j'ai eu l'envie de relire l'album et de n'achever ce commentaire qu'après une deuxième lecture plus posée et moins captivée. En effet le scénariste a parfaitement maîtrisé l'affaire au point que la déception et peut-être même la colère sera énorme.... non pour le lecteur mais seulement pour tous les grands scénaristes à la place desquels je m'en voudrais terriblement de ne pas avoir été moi même le "conteur" des cinq conteurs de Bagdad, le premier auquel je pense serait inévitablement Sfar. Scénariste ou auteur me semble d'ailleurs tristement réducteur pour cette oeuvre. Vehlmann est ici un formidable conteur qui aurait mérité la plus grande des récompenses si on devait organiser un concours... trop pris par le besoin d'exprimer ces premiers sentiments, je n'ai encore rien dit du dessin, spontanément c'est d'abord le plaisir de Duchazeau d'avoir pu faire vivre en images un tel récit que je jalouse. Lui aussi a réalisé un coup de maître sans lequel je n'aurais pas pu écrire les premières lignes puisque sans même y prêter une attention particulière, il a forcément permis de donner vie au récit avec plus de force et d'amplitude. Avant même d'amorcer ma seconde lecture qui me permettra de m'attarder davantage sur le dessin, j'ai appris qu'en fait Duchazeau avait étroitement collaboré au scénario, ceci correspond parfaitement à l'impression fusionnelle que dégage l'album. De même, ma critique aurait été ruinée si ce conte était largement inspiré d'un conte déjà existant mais non c'est bien une création originale ça aussi m'a été confirmé, c'est donc avec grand plaisir que je vais me plonger dans une deuxième lecture sans tarder car tout en écrivant je cherchais sur quel point je pourrais émettre un bémol et je n'ai rien trouvé ni à enlever ni à ajouter, la perfection si elle est de ce monde existerait donc en bande dessinée.
Déja séduit par le premier cycle des coulisses du pouvoir qui se déroulait dans le cadre de la politique anglaise et par le premier épisode intitulé enquête à la Commission de ce deuxième volet, je ne peux que confirmer mon enthousiasme pour cette série. Le dessin peut toujours faire l'objet de quelques critiques en ce qu'il ne flatte pas la plastique des personnages. Mais, cela n'altère en rien la lecture et s'efface voire même s'adapte parfaitement à l'ensemble qui fonctionne à merveille. La recherche documentaire, qu'il s'agisse des lieux ou de l'atmosphère tout colle et nous entraîne dans l’intrigue. A cet égard, le scénario réserve les surprises et les rebondissements nécessaires pour que le plaisir du polar-politique soit complet. Bref encore un très bon moment de bande dessinée
ce samedi 3 mai, journée portes ouvertes des institutions communautaires était l'occasion de se plonger dans le nouvel opus des Coulisses du pouvoir "Enquête à la Commission". On est très loin des discours officiels et de la présentation aseptisée qui nous est proposée par "les eaux blessées" (dessin de Dominique David). Cru et percutant tant par les dialogues que dans les relations humaines, l'album confirme cette série comme une excellente mise en images de la noirceur des caractères humains des pulsions intimes aux relations professionelles en passant par les actualités déclinées en toile de fond. Si l'exercice est depuis longtemps classique au cinéma il est plus rare dans le monde de la bande dessinée réaliste. Bien que le contexte soit très différent j'y retrouve la même qualité que dans Berceuse assassine (Ralph et Tome). Il est parfois difficile de repérer tous les personnages, le développement alterné de l'intrigue dans deux pays différents donne toutefois d'utiles repères, et je reste optimiste la première série de 4 albums ayant démontré qu'au final le tout était solidement conçu. Et puisqu'il s'agit d'une fiction on ne peut qu'être subjugué par tant d'imagination...

 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio