Hermann

Les 326 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7


26. Nithael - 28/10/99 09:38 - (en réponse à : à Jonathan)
Courant 2000 sans autre précision, désolé.

25. Jonathan - 24/10/99 20:15 - (en réponse à : a Nithael)
Si Hermann fait un polar tres noir, on peu etre assuré de la grande qualité du scenario et bien sur des dessins. J'ai hate de le lire et sais tu quant, nithael, Hermann sortiras cet album???

24. Nithael - 24/10/99 15:37
J'ai eu l'occasion de discuter un peu : à peine 15 minutes avec Hermann ce week-end. Je vous passe mes apréciations sur le personnage, en bref, il est tel que lui même. De ces personnages comme on les aime ou qu'on déteste et surtout avec les défauts de ses qualités. Avec lui cela passe ou ça casse.
Néanmoins, quelques petites infos au niveau Bd :
- la suite des Tours de BM n'aura probablement pas le cadre des conquêtes espagnoles au nouveau monde. D'après lui, la documentation sur les aztèques et leur monde, c'est trop complexe et prendrait plusieurs années, ce dont il n'a pas envie.
- son prochain album sera un one-shot avec son fils au scénar. Cela s''appelera "Ligne de sang" (aucun rapport avec sa filiation, juste un hazard de titre) et aura pour cadre les années 50. Un polar très noir m'a t-il dit.
Hermann se plaint des festivals organisés en Wallonnie et préfère la Flandre (gens du sud du pays, à bon entendeur)

23. Deberg - 14/10/99 00:11 - (en réponse à : à thierry)
il le dis lui meme Hermann qu'il à suivit le découpage de JVH sans se fouler mais en se faisant chi.. ça c'est sur... sincèrement. deberg.

22. thierry - 13/10/99 09:44 - (en réponse à : hermann-van hamme)
j'ai lu hier les premieres planches de lune de guerre dans bo doi. c'est vrai que graphiquement, c'est encore une fois tres bon (bien que j'ai l'impression qu'hermann utilise plus de petites cases que d'habitude), mais je trouve que pour le scenario, van hamme demarre un peu trop vite. il fait basculer la situation apres 3 ou 4 planches, ce qui rend la situation un peu artificielle a mon gout.
j'ai l'impression qu'il aurait pu plus developper le debut de la noce, avant l'incident des crevettes. je trouve les personnages un peu froid a cause de ca. j'ai un peu de mal a les trouver attachants (quoi que des cons pareils, c'est dur de leur trouver des excuses ;o))...
en fait, mais il faudra voir la fin de l'album pour que je me fasse une opinion definitive, on dirait que JVH a compresse son scenario pour qu'il ne depasse pas une certaine longueur (peur de faire plus de 60 planches ????).
n'empeche, il semble que hermann et JVH se sont bien entendu.
enfin, c'est mon avis et je le partage ;o))
A+

21. Deberg - 08/10/99 02:20 - (en réponse à : à Alien)
je n'ai pas lu cette album, je l'ai feulleté et j'ai trouvé que l'histoire me parraissait un peu confuse, beaucoup d'éllipses c'est vrais mais je ne dis pas que je ne le lirait pas à tete reposé. quand à la prépublication du der de Hermann dans Beau-doigt(encore...) les couleurs sont superbes, mais on ne le sent pas à l'aise le Hermann avec ce nouveau scénar de Van Hamm, enfin c'est mon avis ( et je le partage...) Dupond et Dupont. sincèrement. Deberg.

20. Alien - 29/09/99 19:22
Puisque vous parlez d'Hermann j'aurais un service à vous demander...
Je fais partie (et il m'en coûte de l'avouer) des quelques abrutis à n'avoir quasiment rien compris à l'album "Missié Vandisandi" à cause des (trop) nombreuses ellipses.
Je suppose bien qu'on est censé comprendre quelquechose sur le passé du personnage mais tout cela m'échappe, mais alors... Vous n'imaginez pas à quel point !
En fait en BD je n'aime pas me prendre la tête. Moi je trouve qu'il y a d'autres bouquins pour ça. C'est juste un point de vue, on peut ne pas être d'accord.
Bref, est-ce que quelqu'un qui a aimé cet album et l'a parfaitement décrypté pourrait enfin me révéler de quoi il s'agit ?
Comme ça peut-être ne mourrai-je pas totalement idiot!
D'avance merci !

19. Sophie - 28/09/99 15:57 - (en réponse à : merci :o)))
Merci pour ces infos... je vais lire tout ça bientôt c'est promis ;o)) Et pour Thierry: j'ai passé 5 ans de suite le mois d'aout dans un endroit où les seules BD présentes étaient les "Tours de Bois-Maury" et une collection complète de Fluide Glacial... j'ai donc essayé tous les ans... Moralité, j'ai lu l'intégrale de Fluide ou presque (sur la période), mais j'ai jamais réussi à lire en entier les "Tours de Bois-Maury"... Je veux bien retenter pour te faire plaisir, mais je crois que c'est mal parti... A+ Sophie :o))

18. `Thierry - 28/09/99 14:55 - (en réponse à : qu'a plus relu ses jeremiah depuis un petit temps)
mais d'accord quand meme avec nithael. Le boyscout naif se rebiffe a la fin des eaux de la colere et envoie Kurdy bouler, suite a une tres grosse connerie de ce dernier. Kurdy est donc absent d'un hiver de clown (mon favori, parce que kurdy n'y est pas ????), avant de reapparaitre dans boomerang.
A l'inverse, c'est meme Kurdy qui gagne beaucoup en humanite dans Alex et La ligne rouge,dans lesquels il semble enfin faire preuve de sentiments et de vulnerabilite.
donc, mon hit-parade jeremiah, comme je l'ai deja dit, disons de Afromerica (7) jusqu'a Julius et romea (12), avec une preference narquee pour l'hiver de clown et Delta (pour la sainte famille).
et sophie, au risque de me repeter, essaie aussi bois maury, une des meilleure serie du label VECU de glenat (c'est vrai que c'est assez inegal, leur production), surtout le premier cycle de 10 albums (Sigurd, Wiliam et olivier sont mes favoris).
A+

17. Nithael - 28/09/99 14:46
De petit gamin naif - euphémisme - le personnage de Jer prends toute sa dimension dans "Les eaux de colère" et surtout dans celui qui suit : "Un hiver de clown". De la naiveté, heureusement il lui en reste, surtout pour se mettre dans des situations impossibles et bien souvent provoquées par cette tête brûlée de Kurdy. Avant tout et malgrè certains contextes scabreux décrits plus bas, cette série est avant tout une histoire d'amitiés avec un grand A.

16. Sophie - 28/09/99 14:04 - (en réponse à : termite@multimania.com)
Veuillez par avance excuser mon inculture en ce qui concerne Jeremiah (à cet instant précis, je repense à cette célèbre citation: "La culture c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase....") enfin tout ça pour dire que je vais l'ouvrir quand même. En fait après avoir clamé partout que je n'aimais pas Hermann, j'ai décidé de tenter une fois de plus.... Et j'ai besoin de votre aide pour au moins essayer de viser un album susceptible de m'intéresser. Je possède le tout premier Jérémiah et à la lecture de celui-ci, le personnage "dominant", semble être Kurdy, Jérémiah, n'étant qu'un gamin mal dégrossi (enfin c'est l'impression qu'il me fait...). Or il m'est arrivé dernièrement de lire un ou deux albums plus récents, dans lesquels c'est Jérémiah qui est la "tête pensante" du duo. Pourriez-vous m'indiquer si cette inversion se fait au cours d'un album - et si oui lequel - ou si c'est une évolution lente ???? Merci d'avance Sophie :o))

15. Thierry - 28/09/99 08:53
c'est vrai qu'on peut difficilement reprocher a hermann de ne pas avoir le courage de ses convictions. et si certains de ses exces peuvent amorcer le debat, tant mieux !!!
Pour moi, l'animal qui represente le mieux Hermann, c'est le sanglier ;o)). Un animal assez peu connu, plutot mal aime car mal compris, disons colerique (a tout le moins sanguin)... mais en definitive, moi je l'aime bien parce qu'il est carre.
sinon, c'est vrai que Commanche est une excellente serie (que j'ai laisser tomber apres la reprise de Rouge), pour moi la meilleure serie western qui soit (desole pour les fans de blueberry ;o)). Mais personnellement, j'ai toujours beaucoup aime Bernard Prince malgre (a cause de ?) son cote convenu, un peu Bob Morane (un Bob Morane dessine par Hermann, pourquoi pas ?). je me rappelle avoir frissonne dans la fournaise des damnes ou dans le port de fous. mais je comprends hermann d'avoir voulu arreter ces series avant qu'elles ne commencent a se repeter.
Sinon, je crois que si on analyse Jeremiah, on se rendrait compte que pas mal de situation sont plus ou moins pompees sur les scenarios de greg, traites a la hermann. Et je trouve que sa serie Bois maury est beaucoup plus interessante (a tout point de vue) que Jeremiah, sans doute parce que hermann y tratait en terrain vierge (ambiance tout-a-fait differente de celles traitees avec greg), meme si le dernier est un peu plus faible.Relisez le tome 10: olivier. Cet album est reellement un pur bijou.
Quamt a savoir pourquoi il ne dessine pas de belles femmes, c'est par choix, il me semble (il s'en expliquait dans bodoï, faudra que je relise l'interview)
A+

14. Deberg - 28/09/99 00:16 - (en réponse à : à André)
Hermann dessine comme du Hermann, Bilal aussi etc...etc... chacun à son style. fort heureusement sinon ont s'ennuiraient ferme a lire les memes choses et a regardé les memes dessins et les memes couleurs. Hermann maitrise bien la couleur direct tout comme les autres mais à sa façon. il est vrais que les scénarios reste à évoluer, mais comme dis Morti: Commanche scénarisait par Greg etait un de ses moment fort. Sincèrement. Deberg.

13. Morti - 27/09/99 23:27
Le slogan qui circulait lors du démarrage de Jérémiah était "Si on sait dessiner, on sait raconter une histoire !".
J'ai rarement lu quelque chose d'aussi faux et malheureusement ça s'est vérifié par la suite.
Pour moi Hermann a atteint un sommet avec la série Comanche scénarisée par Greg mais j'avoue avoir souvent (toujours ?) été déçu par les scénarios de Jérémiah. Il y a évidemment de bonnes idées mais ça se limite à l'évidence à la représentation graphique d'un synopsis et pas d'un vrai scénario travaillé à fond d'où cette impression de BD faite dans l'urgence, parce que Hermann est un type au sang chaud et que lorsque quelque chose le dérange, il a l'envie (et le courage) de le dire (crier ?). Le problème alors vient de la forme, ça ressemble plus à un coup de gueule qu'à un album "réfléchi". Je n'ai rien contre la spontanéité mais quand on est arrivé au niveau où Hermann est, il y a des dérapages qui passent moins bien, le sommet ayant été atteint pour moi avec Sarajevo-Tango, album détestable et racôleur alors que je suis CERTAIN que ce n'était pas le but visé par Hermann.
Mais afin de vous faire une idée du personnage, je vous conseille de lire l'interview d'Hermann qui est parue dans L'Indispensable...il éclaire bien des choses et si certains trouvent amusant de taper sur un auteur, parfois il faut aussi essayer de le comprendre...ce qu'on fait rarement.
Mais heureusement Hermann arrive souvent à tout sauver par la qualité de son dessin et de sa maîtrise de la couleur directe (quoique l'ancienne méthode donnait déjà pas mal...). De toute façon, un auteur de son calibre n'est pas courant, avec ses défauts et ses qualités, et il faut au moins reconnaître qu'il semble en parfait accord avec lui-même, ce qui là non plus n'est pas si courant...
Marc :o)

12. Thierry - 27/09/99 08:57
a swan, je suis tout-a-fait d'accord avec toi, je l'ai deja ecrit plus bas.
a viola, le reproche que je fais a hermann c'est de trop nombreux amalgames (pedophile protege par des hommes de facade respectable, mais en fait des trafiquants, portes par des avocats vereux...). Dans le meme ordre d'idees, je ne sais pas si tu as vu le droit de tuer de Joel schumacher. le film pose le probleme de l'autodefense, mais d'une maniere tronquee des le depart: une petite fille noire, d'une famille tres modeste, dans une ville du sude des USA (donc raciste) violee et laisse pour morte par 2 traines-savates blancs, chomeurs, qui pue la biere et attaches au KKK, le pere abat les 2 salauds au tribunal, sachant qu'ils seront acquittes. Difficile de ne pas donner raison au pere (on aurait tous fait la meme chose), mais a force d'utiliser les gros tuyaux et en presentant au depart une situation extreme, le debat n'est plus amorce, juste une evidence a reconnaitre.
et ce qui me derange le plus, c'est definitivement l'assassinat du psy, parce qu'il sous-entend selon moi qu'aucun malade ne peut-etre soigne (pas seulement les pedophiles - ou les cas de guerisons sont quasi inexistants, helas -,mais aussi tous les autres maladies mentales).
a+

11. Viola - 26/09/99 14:27 - (en réponse à : Au sujet de Simon et de retour)
Je trouve que l'histoire est assez bien faite, car ils ne gagnent pas à la fin. Jérémiah et Kurdy sont impliqués malgé eux dans cette affaire, car le milicien les fait chanter. Kurdy a une haine contre Simon, non pas parce que c'est un pédo, mais parce qu'il lui a peint sa mule. Le psy se fait abattre car il veut faire passer ce pédo récidiviste pour un incompris. (Hermann trouve que les pédo ne devrait pas pouvoir vivre, c'est son avis.) Kurdy et Jer s'en tirent, mais le frère du pédo, lui il se remettra à faire du trafic de drogue. En fait, à part que le pédo s'est fait abattre, rien n'a changé. C'est vrai que Jer et Kurdy s'en tirent toujours, mais ils sont obligé, sinon l'histoire ne pourrait plus continuer.

10. Swan - 25/09/99 00:59 - (en réponse à : darkcain@infonie.fr)
Ben vaut mieux être un tacheron mécontent de la vie mais qui tente de faire kekchose contre, qu'un nullard qu'en branle pas une. Hermann est (à mon gout) un artisan qui maitrise TRÈS bien sa technique, ses couleurs me font rêver, le jour ou j'arriverais à ce niveau je pourrais mourrir heureux.

9. André - 25/09/99 00:42
Hermann... Dessin malsain (Quand il dessinera une jolie femme ???) Et pour ce qui concerne sa production il a une tendance à privilégier la quantité en détriment de la qualité. On parle de sa technique en couleur "direct"... Je rigole elle est merdique en comparaison avec celle de Bilal, Gimenez ou Gibrat (Ça c'est du beau travail !!!) Evidemment ça prend du temps 18 mois, deux ans ou même trois ans mais le résultat est frappant). Le "sanglier" fait beaucoup... vite ... même trop vite. Toujours une tendance exagérée dans l'application de tons trop clairs,... Personnellement, ce n'est pas un illustrateur de planche mais un tacheron mécontent de la vie.

8. Thierry - 24/09/99 14:18 - (en réponse à : pas faux)
c'est vrai que si le dessin est toujours aussi brillant (et les couleurs...), mais l'histoire est convenue. Disons un coup dans l'eau (apres le sublime Olivier, on ne pouvait pas trop en demander). Mais Hermann disait qu'il voulait faire une histoire sur les conquistadors, mais il vait oeur que ce soit un trop grand saut dans le temps, il a donc prefere ajouter cet episode qui parait alimentaire (mais pas mauvais pour autant)

7. Marco - 24/09/99 14:04
Vous ne trouvez pas que le dernier Bois-Maury baisse le niveau des dix premiers ? Les dessins dans Assunta, quoique totalement différents des autres, restent d'une qualité remarquable...mais l'histoire m'a paru un peu décevante...

Marco

6. Thierry - 24/09/99 11:18 - (en réponse à : qui n'a rien de mieux a faire qu'a critiquer tout le monde tout le temps)
Jeremiah... grande serie, mais qui fait un peu du sur place, je trouve. Mes favoris vont d'afromerica jusqu'a julius et romea. Mais je prefere Bois-Maury.
Je suis tout-a-fait d'accord qu'on a le droit d'exprimer ses idees (on le fait tous sur ce forum). Hermann, a travers Jeremiah, le fait souvent, parfois superbement, comme avec Afromerica (la critique contre d'un cote Mungalia-Malcolm X et de l'autre les groupement neo-nazis est tres reussie et la conclusion trs symbolique dans les 2 cas), parfois de maniere plus discutable, comme avec Simon....
Hermann reconnait lui-meme que cet album est ne de la colere (100 fois justifiee) nee d'un fait divers qui prefigure l'affaire dutroux. Mais je maintiens que le traitement qu'il en donne est trop "emotionnel". Je pense surtout a la fin, quand Kurdy abats simon (on peut pas lui en vouloir, vu les circonstances, meme si ca peut passer pour un appel a l'auto-defense et a la jutice populaire, avec tout ce aue ca peut impliquer, genre lynchages etc.), mais survient alors le psy qui commence a attaquer (verbalement, pas fou non plus;o)) Kurdy en lui disant qu'il est un montre d'avoir tue Simon alors qu'il etait malade et qu'il fallait le soigner (discours connu et souent, helas, dementi),alors kurdy retorque qu'il n'est sans doute pas aussi instruit que le psy (ou un truc du genre), mais qu'il sait une chose, la 'maladie' dont souffre Simon est dangereuse pour les autres (pas faux)...
et Kurdy abats froidement le psy...
cette derniere case est excessive, selon moi. Elle prefigure deja les exces de sarajevo-tango (dont les journalistes ne savaient pas trop quoi dire, genes par l'outrance du propos). C'est le genre de reaction "epidermique" qu'on a tous sous le choc, mais dont on revient vite. Hermann aurait du eviter cette derniere action, essentiellement symbolique (etdontle symbole me deplait souverainement) et qui a le tort de servir certaines idees recues.
Patrice, quand tu dis: Il faut parfois des textes simples voir simplistes pour que le message réussisse à passer chez un maximum de gens. Quand tu écoutes dans les documentaires historiques les discours de Hitler ou de De Gaulle, ce n'est pas par la qualité de leur verve qu'il mettait en extase les foules mais par le choix de slogans forts qui parlaient aux gens.
c'est bien que tu cites Hitler qui a fait passer un message qu'on pourrait qualifier de tres dicutable ( comme Mussolini qui "pensait pour nous" ;o))).
Hermann est un auteur dont les oeuvres ont une diffusion tres large. Qu'il veuille denoncer ce qui le revolte, aucun probleme pour moi. mais il se doit de temperer ses ardeurs et eviter de sombrer dans l'outrance et le sensationnalisme.
A+

5. toine - 24/09/99 10:40
Je suis d'accord avec Thierry le problème avec Hermann c'est ses scénarios. Le graphisme est superbe et il est certainement l'un des maîtres actuels, de plus sa production assez pléthorique pour un auteur de sa génération ne fait pas baisser la qualité. Par contre je trouve qu'on ne doit pas juger les idées que défend l'auteur. Il exprime son point de vue, comme il fait des BD c'est par la BD qu'il fait passer ses idées. Nous les lecteurs on est d'accord ou pas avec lui chacun a ses raisons. Moins je trouve que les Jérémiah ne sont vraiment pas originaux, le schéma sauf exception (un hiver de clown) est pratiquement le même : les deux héros arrivent dans un lieux ou il y a une situation de crise ils s'y retrouvent mêlés et sauvent la situation à la fin. Toute la série est une variation de ce thème. Pourtant l'univers décrit est potentiellement très riche, Hermann a ouvert des voies très intéressante (Afroamérica, la zone indienne) mais les sujets ne sont pas traités suffisamment et toujours réduit au sinopsis décrit plus haut. à la prochaine toine

4. Patrice - 24/09/99 10:25
T'as t'y pas fini de tout critiquer, dis :o)))) Il faut parfois des textes simples voir simplistes pour que le message réussisse à passer chez un maximum de gens. Quand tu écoutes dans les documentaires historiques les discours de Hitler ou de De Gaulle, ce n'est pas par la qualité de leur verve qu'il mettait en extase les foules mais par le choix de slogans forts qui parlaient aux gens. Tout cela pour dire qu'il n'y a pas un seul Jeremiah qui m'ait déçu jusqu'à présent contrairement à Sarajevo Tango.

3. Thierry - 24/09/99 08:34
le probleme d'hermann,c'est que, si graphiquement, il est un des meitres actuels (Aaaaaah Caatinga, Mmmmmm), le message vehicule par ses scenarios est parfois limite. on a deja parle abondamment de Sarajevo-Tango, mais j'ai relu dernierement Simon (?) est de retour et j'ai trouve ca tres dangereux parce que generalisateur, tarte a la creme et reducteur (le pedophile protege par l'avocat vereux de son frere trafiquant de drogue, manipulant le stupide psychologue pas en phase avec la realite, la police impuissante voire carrement corrompue...).
c'est comme si hermann travaillait sous le coup de la colere, mias une colere qui dure, qui dure, qui dure... sans qu'il prenne le temps de laisser retomber la passion du moment et un peu reflechir a la portee de ce qu'il dessine. dommage.
A+

2. Lien Rag - 23/09/99 20:45
As-tu lu le dossier de Critix qui lui est consacré? (pas terrible d'ailleurs!).

1. Jonathan Bolduc - 23/09/99 20:20 - (en réponse à : jobo84@moncourrier.com/)
Bonjour, je partage comme plusieurs d'entre vous une passion irrevoquante pour le neuvieme art. Mais aussi pour Hermann. Alors si c'est votre cas, ecrivez-moi...



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio