Made in Japan

Les 934 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19


634. Danyel - 17/06/11 03:17
Au Japon, les jours rallongent au printemps, mais dans le sens matinal. Ainsi le 22 juin, jour du solstice d'été ici, le soleil se lève à 4h40 du matin et se couche comme d'habitude aux alentours de 18h30. Dès lors pourquoi ne pas créer une heure d'été ? Le conservatisme japonais dans certains domaines est vraiment ahurissant.
Des consignes sont données pour restreindre la consommation. Mais tout le monde redoute l'été. Pendant cette période, la température dépasse facilement les 30°C en ville, les climatiseurs fonctionnent partout.
Certaines entreprises ont décidé de fermer quelques jours sans diminution de salaire pour les employés pour faire un geste (plus symbolique qu'autre chose).

633. Lien Rag - 16/06/11 18:45
Ce n'est pas directement japonais, mais il y avait un article célèbre paru dans les années 90 (si je ne me trompe) qui comparait les trajectoires contrastées de l'Asie et de l'Afrique depuis les années 50, où la Corée était misérable et la Côte-d'Ivoire prospère.

La thèse était une explication par la forme de la prédation des états traditionnels des deux continents: alors que les états sud-asiatiques historiques prélevaient leurs richesses sur leurs propres populations, qu'elles devaient donc encadrer et rendre productives (d'où les grands travaux collectifs, etc.), les états africains ont depuis très longtemps vécus sur une prédation externe, partiellement redistribuée en interne afin de garantir leur légitimité.

Certes, la comparaison était un peu trop vaste pour être très solide méthodologiquement, mais elle avait fait pas mal de bruit à l'époque.

Malheureusement je n'arrive absolument pas à remettre la main dessus, et n'ai aucun souvenir des noms des auteurs.
Quelqu'un aurait une référence?

632. nem° - 13/06/11 23:02

631. nem° - 11/06/11 21:06 - (en réponse à : arf)
*parce QUE ça pousse PAS

630. nem° - 11/06/11 21:05
Oui, parce les saucisses, ça pousse sur les arbres hein! Hahaha, il va être marrant ce 21e siècle en fait. Humour noir, mais marrant.

629. nem° - 11/06/11 21:04
Bon, je plaisante mais c'est vrai que nos amis teutons sont restés très "peuple des forêts" quand même. Ils détestent le nucléaire, ne veulent pas du charbon, et quand on leur colle des éoliennes, ils protestent parce que ça gâche le paysage!
Après ils vont faire leurs courses à Kreuzweg (carrefour en teuton).

628. nem° - 11/06/11 20:58
Tu vas même pouvoir investir dans une magnifique voiture à pédales à la carrosserie de chanvre. Cache ta joie toutefois, tu passerais pour un partisan du retour aux cavernes.

627. nem° - 11/06/11 20:55 - (en réponse à : suzy)
Faut pas stresser comme ça monsieur, allons. Le temps que les centrales pourries des seventies finissent leur carrière à la Dassault, on aura épuisé le pétrole, donc le commerce international s'arrêtera. L'économie d'énergie sera telle qu'on pourra laisser toutes les LED allumées, juste parce qu'on peut. Donc gardons le sourire SVP.

626. suzy - 10/06/11 22:46
Petite réflexion : l'Allemagne va arrêté 8 réacteurs dans qq temps puis 9 d'ici 2020 et qq ... parfait. Wonderful, on applaudit des 2 mains. Mais petit pb, les ex-pays de l'Est lkui achètent de l'électricité. Or sans ces centrales, l'Allemagne ne pourra sans doute plus exporter d'électricité comme avant car je peine à croire qu'ils vont tout compenser avec des éoliennes! Du coup, les centrales des pays de l'Est, à défaut d'être forcément les plus pourrites (faudrait vérifier) mais en tout cas celles qui ont les plus petits moyens de prévention des risques et d'amélioration des sécurités, ne peuvent être arrêtées car ces pays se retrouveraient alors sans jus ... résultat, ce sont les centrales les plus à risque qui continuent de tourner ... venant un jour péter à la gueule de toute l'Europe! Alors messieurs les Allemands SVP, ayez un peu pitié de vos voisins! N'arrêtez pas vos centrales car c'est paradoxalement la solution la plus sécurisée! ... un grand LOOOOL !!!

625. chienvert - 09/06/11 14:37
Bien vu! ;)

624. nem° - 09/06/11 13:32 - (en réponse à : phase III)
L'hypothèse de la percée de trois cuves sur quatre se confirme. Autant le dire clairement : le site est condamné.

@ chienvert en particulier : je me suis permis d'ajouter la catégorie "pollution de l'eau" à l'article Wikipédia sur la fosse de Cassidaigne. J'espère que ça donnera un peu plus de visibilité au sujet.

623. kejo - 27/05/11 22:47
Pour ceux qui aiment, il y a un concert de Joe Hisaishi le 23 juin au zenith de Paris. Les sous sont pour le Japon.
Il me semble aussi que c'est pas tous les jours qu'on puisse assister à un de ses concerts aussi. Places en ventes demain.

622. Odrade - 25/05/11 22:51 - (en réponse à : Lien 616)
Je sais que quand des immigrés vietnamiens viennent en Suisse, il y a déjà toute une communauté (très bien intégrée, soit dit en passant) qui est prête à les accueillir.

Je me demande si c'est le cas pour les japonais ?


O.

621. nem° - 24/05/11 15:30
Non, il est pas là. Faut-il prendre un message?

620. Danyel - 24/05/11 14:55
La statue du sauveur.

Photobucket

619. suzy - 24/05/11 11:50
Ils vont avoir des milliers de procès sur les bras ces incompétents et ce sera bien fait pour leur gueule!

618. chienvert - 24/05/11 11:33
erratum : le 24.05.11

617. chienvert - 24/05/11 11:33 - (en réponse à : Ahhh la transparance du nucléaire civil c'est quelque chose tout de même!)
(...) Après les explosions d'hydrogène qui avaient fortement endommagé le bâtiment extérieur de deux des six réacteurs de la centrale, les responsables avaient assuré que les réacteurs étaient intacts et ne posaient qu'un faible risque "immédiat" pour la santé.

On a appris ensuite que des fuites radioactives massives s'étaient produites alors que beaucoup d'habitants du voisinage étaient encore chez eux (...)

Le 24.04.11 source lexpress.fr

616. Lien Rag - 21/05/11 02:46 - (en réponse à : post 601)
Pour répondre à Odrade, une amie japonaise a annulé ses vacances au pays, sa soeur (dont le copain est ici) est venue la rejoindre à Paris, j'ignore pour combien de temps, et ses parents ont décidé de rester près de Tokyo puisque leurs amis et famille y sont.

Maintenant, pas certain du tout que l'échantillon soit représentatif...

615. chienvert - 20/05/11 16:37
Franchement les écolos y'en a marre! L'avenir du parti socialiste est en jeu quoi! C'est beaucoup plus important!

614. nem° - 20/05/11 16:09
Carrière, Corps des mines, on est raccord!

613. chienvert - 20/05/11 16:04
C'est la carrière de DSK qui est en jeu en ce moment les mecs, alors fermez là s'il vous plait avec vos trucs pas importants!

Merci par avance pour la bande passante!

612. Danyel - 20/05/11 15:59
La Centrale revient très fort à la télé japonaise en ce moment. Et les nouvelles sont inquiétantes. Sans compter ces fumiers de Tepco qui compte faire payer le contribuable de leur connerie. Le gouvernement prévoit en effet la création d'une taxe spéciale.
Les assureurs et Tepco ont annoncé il y a quelques semaines qu'ils ne prendraient pas en charge la totalité des dégâts causés par le tsunami et l'évacuation de la population.

611. chienvert - 20/05/11 15:51 - (en réponse à : nem° post 609)
J'aime beaucoup la dédicace! LOL

610. nem° - 20/05/11 15:06
Il se murmure que le PDG de Tepco va démissionner. HUMILIATION!


609. nem° - 19/05/11 21:19 - (en réponse à : source : Libé)
Ce week-end, dans le quartier de Shinjuku, à Tokyo, tandis que les autorités annonçaient une mesure de 0,064 microsieverts de l’heure, le compteur Geiger de Libération indiquait entre 0,16 et 0,23 microsievert de l’heure, selon les rues du quartier - des résultats ne posant pas de danger. Critiquant «l’autisme du pouvoir» et «les incapacités de Tepco [l’exploitant des réacteurs de Fukushima, ndlr]», un scientifique a quitté une réunion en larmes. Un autre a démissionné. Des éléments troublants corroborent l’idée qu’en haut lieu, dans les ministères, des hauts fonctionnaires cachent des faits et couvrent les intérêts du lobby nucléaire et du géant Tepco.

En annonçant la venue d’une vingtaine d’enquêteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), du 24 mai au 2 juin, le porte-parole du gouvernement nippon, Yukio Edano, a d’ailleurs gaffé avant-hier, en reconnaissant que le Japon faisait «tout son possible pour garantir la transparence» de l’information. Reconnaissant ainsi une certaine opacité…

Tétanisés. L’objectif est clair : éviter toute panique excessive des populations résidant autour des réacteurs. Soumis psychologiquement à rude épreuve depuis le 11 mars, des Japonais feignent d’y vivre normalement mais sont en vérité tétanisés. «Le problème est que les rejets radioactifs dans l’air, dans le sol et l’eau continuent. Or, plus ils se poursuivent, plus les rejets volatiles de césium menacent la santé des populations. Des centaines de milliers de personnes sont concernées dans un rayon de 100 kilomètres autour des réacteurs», assure-t-on à l’université de Tokyo. Quant aux risques posés par la contamination de la chaîne alimentaire, ils sont confirmés «dans un rayon de 300 kilomètres».

La semaine passée, les producteurs de thé de Kanagawa (à 270 km au sud de Fukushima) ont annoncé que leurs plantations étaient «contaminées» et impropres à la consommation. Pour Atsushi Kasai, un ancien membre de l’Institut de recherche de l’énergie atomique du Japon, «la catastrophe de Fukushima est plus grave que celle de Tchernobyl car cette fois, personne ne peut prédire comment la situation va évoluer». «Elle est aussi plus sérieuse, renchérit un expert, faisant allusion au million de personnes vivant à Sendai, à 80 km au nord des réacteurs. Or, nous constatons, ces jours-ci, de nouveaux dépôts de césium. Idéalement, pour un souci de santé publique, il faudrait pouvoir évacuer les enfants et les jeunes femmes de Sendai.»

Au même moment, Tepco, qui vient d’annoncer qu’il faudra encore «six à huit mois» pour sécuriser ses réacteurs, est une fois de plus montré du doigt pour sa gestion calamiteuse de la crise. «Le gouvernement et Tepco sont moins intéressés par le souci de protéger les gens que par celui de préserver le monopole de l’industrie nucléaire», dénonce le mensuel Sentaku, qui constate qu’on cherche à faire payer la facture au public. Tepco a en effet accepté six conditions menant à sa quasi-nationalisation. Les milieux d’affaires nippons et le Keidanren (le cercle du patronat) - dont le PDG de Tepco, Masataka Shimizu, est l’un des responsables - essaient quant à eux d’éviter la descente aux enfers du géant électrique.


Cet article est dédié à EDF/Areva, ainsi qu'au Corps des mines français.

608. nem° - 19/05/11 16:14 - (en réponse à : danyel)
Je préfère ce nouveau quartier de Yokohama, dans l'indifférence totale également.


607. Danyel - 19/05/11 16:08
Le bâtiment 4 s'enfonce et le Sky Tree s'élève pour être bientôt terminé dans l'indifférence quasi générale.
Ce matin, le présentateur TV était tout fiérot de nous expliquer comment les derniers mètres sont montés à l'aide d'une grue spéciale.

606. nem° - 19/05/11 15:49
Il semble que le bâtiment 4 s'enfonce encore plus que le gouvernement japonais.

605. nem° - 19/05/11 15:38

604. chienvert - 17/05/11 06:43 - (en réponse à : Odrade post 598)
Je vais au Sofitel de New-york et je prends soin de ne pas oublier mon portable!

603. nem° - 17/05/11 00:45


Une des images de la campagne anti-gaspi au Japon. Source : Pink tentacle.

602. nem° - 17/05/11 00:31 - (en réponse à : Lien)
C'est légèrement inquiétant, et j'espère qu'on n'est pas face à un nouveau bobard gouvernemental pour cacher l'éléphant dans le couloir.

601. Odrade - 17/05/11 00:19
Non, sérieux.
Vous, vous resteriez sur l'île japonaise ?

SI j'étais proprio d'une maison (haha la belle affaire, j'ai pas les finances, mais bon IMAGINONS), je pense que j'essaierais gentiment de la mettre en vente. Ouais, personne n'en voudrait, c'est ça le problème.
Mais IMAGINONS.
- quelle merdre -

Je pense que pour commencer, j'irais squatter dans ma famille.
Mais ce qui est sûr, c'est que j'essaierais de foutre le camp.
Je crois.

Est-ce qu'il y a de grands mouvements de population hors du Japon ?


O.

600. Lien Rag - 16/05/11 21:06
Et ce que raconte Arnold Gundersen, ça vaut quoi question crédibilité?

599. nem° - 16/05/11 17:32
Je me casse sur Mars.

598. Odrade - 16/05/11 17:14
C'est pas bon, ça.

Franchement, vous feriez quoi si une centrale pète comme Fukushima à 60 km de chez vous ? Par "chez vous", je veux dire un endroit où vous habitez à plein temps, pas où vous n'êtes que pour quelques mois de travail ou des vacances.


O.

597. nem° - 15/05/11 19:13

596. nem° - 15/05/11 17:49
Quels bourrins ces ricains... en même temps, pas sûr que le Japon ait si envie que ça de voir partir les troupes américaines avec un voisin nord-coréen du genre bruyant qui tape sa femme, ses gosses et son chien.

595. chienvert - 15/05/11 16:02
Sauf qu'ils ont paniqué, trop dépendants économiquement de leurs liens avec les USA! Ces sans couilles! :)

594. Danyel - 15/05/11 16:00
Dans le Asahi Shinbun d'aujourd'hui, on apprend que Barak Obama a sommé les Japonais de faire quelque chose pendant la crise de Fukushima sous peine de rapatriement de tous les Américains présents sur le territoire nippon. Le gouvernement japonais a alors demandé à la sécurité civile d'employer des hélicoptères pour déverser des tonnes d'eau sur la centrale, tout en sachant pertinemment que cette méthode serait inefficace.
C'est con, en prenant Obama au mot, c'était l'occasion ou jamais pour les Japonais de se débarrasser enfin des forces d'occupation américaines dans leur pays.

593. nem° - 14/05/11 14:20
L’opérateur de la centrale nucléaire de Hamaoka a arrêté samedi la production de cette installation située dans une région à forte activité sismique du centre du Japon, après une demande en ce sens du gouvernement, a annoncé la compagnie.

Le réacteur numéro 5 a été arrêté samedi à 13h00 (04h00 GMT), a déclaré le porte-parole de Chubu Electric Power Co. Hiroaki Oobayashi. Le réacteur numéro 4 avait été arrêté vendredi.

Le réacteur 3 est déjà arrêté pour vérifications, alors que les unités 1 et 2 de cette centrale à cinq réacteurs ont été définitivement stoppées en 2009.


(...)

Officiellement, l’arrêt des réacteurs 3, 4 et 5 n’est pas définitif. Durant leur suspension d’au moins deux ans, la compagnie fera une série d’investissements, notamment pour construire une digue et améliorer les moyens de sécurité afin de se prémunir contre un tsunami.

Comme les autres centrales nucléaires nippones, Hamaoka est en bord de mer, du côté de l’océan Pacifique.

Cette centrale, la seule de Chubu Electric, représente environ 15% de la capacité totale de production de l’opérateur qui alimente le centre du Japon. La compagnie prévoit d’augmenter l’activité de ses centrales thermiques, via des importations supplémentaires d’hydrocarbure, afin d’être capable d’affronter le pic de consommation estival.

Le gouvernement a promis de l’aider à compenser l’arrêt des réacteurs.

Le Japon, troisième puissance économique mondiale, produit entre 25% et 30% de son électricité via 54 réacteurs nucléaires.

Selon les projets antérieurs à l’accident de Fukushima, les autorités nippones envisageaient de construire une quinzaine de réacteurs supplémentaires d’ici à 2030 pour élever la part du nucléaire à 50% de l’électricité consommée.


AFP

592. longshot - 11/05/11 07:55 - (en réponse à : nem°)
C'est ce qu'on appelle faire preuve de pet-dagogie. J'aime beaucoup le "enfin à peu près" après l'explication sur Tchernobyl.

N'empêche, d'un côté j'admire la vulgarisation et le fait d'expliquer les problèmes aux enfants, de l'autre je n'ose pas imaginer ce que ce genre de traitement donnerait sur d'autres sujets.

591. nem° - 09/05/11 14:23 - (en réponse à : longshot)

590. longshot - 09/05/11 11:46
Fukushima expliqué aux enfants via le blog "à vos baguettes".

589. nem° - 06/05/11 19:21 - (en réponse à : oups)
Source : Bulletins électroniques.

588. nem° - 06/05/11 19:20
La branche japonaise de l'entreprise américaine Microsoft a annoncé avoir développé un programme permettant de réduire la consommation des ordinateurs personnels d'environ 30%, grâce à des réglages d'économie d'énergie. Le programme se charge de diminuer automatiquement l'intensité d'éclairage de l'écran à seulement 40% de son maximum, et les fonctions d'arrêt et de veille sont fortement mises à contribution.

La motivation première de ce programme est de répondre à l'important déséquilibre entre l'offre et la demande en électricité, prévu pour l'été 2011 au Japon suite à l'arrêt de plusieurs centrales nucléaires qui a entraîné une diminution de la production d'énergie dans la partie Est du pays.

Microsoft a travaillé avec l'Institut Central de Recherche des Industries d'Energie Electrique (CRIEPI) pour développer ce logiciel. Il est estimé que 24,5 millions d'ordinateurs sont présents dans la zone de distribution de Tepco (l'exploitant des centrales arrêtées), ce qui représente une puissance totale de 1,11 GW. Si tous les ordinateurs embarquant Windows utilisaient ce programme, la quantité d'électricité consommée diminuerait d'environ 30%, soit 0,33 GW. Tepco annonçant un manque d'environ 5 GW par rapport à la consommation habituelle en été, cela représenterait une économie non négligeable pouvant même dépasser celles réalisées grâce à l'arrêt complet de 870.000 distributeurs de boissons.

Afin de distribuer ce logiciel, Microsoft est entré en contact avec les principaux fabricants d'ordinateurs, tels NEC ou Fujitsu [1]. En outre, le logiciel devrait être disponible gratuitement au téléchargement sur le site internet de Microsoft.

[1] Ces fabricants ont en outre prévu d'autres mesures permettant de limiter la consommation d'énergie de leurs produits. NEC souhaite lancer une série de produits capables de se réguler en temps réel sur la base d'informations sur la consommation électrique. Pour sa part, Fujitsu souhaite lancer un logiciel forçant les ordinateurs portables à se recharger la nuit et à utiliser l'électricité des batteries le jour.


Ah ils ont voulu traîner des pieds pour se mettre au vert, les trous du cul capitalo-industriels. Et maintenant ils sont dans le rouge. Bien fait!

587. nem° - 06/05/11 17:48
TOKYO (AFP) - Le Premier ministre japonais Naoto Kan a exigé vendredi la fermeture d'une centrale atomique dans le centre de l'archipel, région soumise à un fort risque sismique, deux mois après l'accident nucléaire de Fukushima (nord-est) provoqué par un séisme et un tsunami gigantesques.

"J'ai ordonné (...) que Chubu Electric Power arrête les opérations de tous les réacteurs à la centrale nucléaire de Hamaoka", a déclaré M. Kan au cours d'une conférence de presse à Tokyo.

"Cette décision a été prise pour la sécurité des habitants", a-t-il précisé. "Nous avons également pris en compte l'énorme impact qu'un accident grave à la centrale de Hamaoka pourrait avoir sur la société japonaise dans son ensemble", a-t-il ajouté.

Cette centrale est située à moins de 200 km au sud-ouest de Tokyo et à une centaine de kilomètres de Nagoya, métropole au coeur d'une région industrielle.

Cette décision revient à fermer les réacteurs 4 et 5 et à ne pas relancer le réacteur 3, actuellement arrêté pour vérifications. Les unités 1 et 2 de cette centrale à cinq réacteurs avaient déjà été définitivement stoppées.

M. Kan a prévenu que cette décision risquait d'entraîner une pénurie d'électricité dans la région dans un premier temps.

"Il est nécessaire de mettre en place des mesures sur le moyen et long termes, en particulier la construction de murs de protection face à la mer, qui pourraient résister" à un tsunami géant, a-t-il poursuivi, sans donner de précisions sur le calendrier.

Selon l'agence Kyodo, Chubu Electric a donné son accord pour suspendre les opérations.


Une de moins.

586. longshot - 02/05/11 11:45
J'avais pas vu ça ;c)

585. Odrade - 30/04/11 17:29
Ouais pis ce serait con, j'ai déjà pris mes dispositions pour Angoulême l'an prochain...


O.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio