Discussion avec Luc Brunschwig ...

Les 301 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7


201. Odrade - 26/03/13 19:46
euh... A part en effet vouloir "casser du Luc", et exprimer ta colère face à son arrogance, tu as une vraie question ?

Parce que casser avec panache ou en trollant, c'est pas très intéressant en soi, non ? (Sauf sémantiquement, oeuf corse). Et c'est en fait vite résumé : "J'aime pas LB". Ce qui est tout à fait respectable.


O.

200. jean-eude - 26/03/13 19:19
Attention dans 5 posts luc va etre victime..
Je regrette amerement de ne pas avoir conservé le texte dont s'etait fendu luc concernant bendis, mais ça valait son pesant d'or question arrogance...
Il est amusant de noter ceci, c'est sur urban que luc avait, sic, usé un dessinateur sur ce scenario, qu'il lui tenait a coeur, je trouve que de faire preuve d'exigence de la sorte pour pondre ça ensuite, tout en la ramenant c'est "critiquable"... Ca sent le melon...
Si j'avais été critique façon troll on me l'aurait aussi reproché, donc oui, j'argumente dans la casse, c'est nettement plus amusant.

199. suzix@bdp - 26/03/13 16:09
Je suis 100% d'accord avec Raph ... et comme c'est rare, je me devais de le signaler.

198. Raphael30 - 26/03/13 14:30
Je ne veux pas trop défendre Luc Brunschwig pour Urban dont je ne suis pas un ardent défenseur , mais c'est au lecteur de décider, puisque ça lui est destiné, et là...... C'est une querelle stérile, avec des propos qui se veulent intellectuels mais qui ne sont que pseudo-élitistes.

197. jean-eude - 26/03/13 13:36
On peut la ramener (ou pas) tout en restant très lucide sur ses très nombreuses carences...
Quand on est auteur et qu'on prend une tribune public, un forum, pour critiquer le travail d'un auteur qui vous depasse très largement faut s'attendre aussi à des retours de flamme.
Urban c'est le parfait exemple de ce qu'il ne faut plus faire en sf...

196. Odrade - 26/03/13 11:33
J-E je ne comprends pas bien ton propos.

Si je résume, on n'a pas le droit de ne pas aimer un autre auteur quand cet auteur (selon toi) est bien meilleur que ce qu'on fait nous-même ?

Je peux faire des portraits et détester le travail de Modigliani. Je peux faire des intérieurs en détestant ce que fait Vermeer.
Non ?
(hypothèses parfaitement hypothétiques, oeuf corse)


O.

195. Mr Degryse - 26/03/13 10:57
Il n'aime pas Bendis et bien que je ne comprenne pas pourquoi c'est pas le seul. C'est son droit. J'ai par contre jamais lu qu'il se considérait comme supérieur à Bendis ou à quiconque......

Tu vois du Dick dans Urban et j'y voyais du Vance. Mr Brunschwig me dit qu'il n'a jamais lu Vance.
C'est certainement vrai mais il est vrai que c'est cette impression de déjà vu et lu dans Urban qui m' a gêné.

194. jean-eude - 26/03/13 10:48
Un hauteur comme luc, qui n'a pas encore bien mesuré a quel point le travail de bendis sur alias et powers le depassait en tout point, pourrait, hypothese infeconde a son niveau, amener des bonnes idées, rendre un concept sf un tant soit peu tangible...
Urban ça n'est ni novateur, ni bien raconté. A priori, un univers de sf meriterait d'etre rendu credible, non?
La principale force de luc, comme morvan c'est de particulierement bien savoir s'entourer question collaborateurs et le dessinateur de la serie est la, pour le coup de crayon, excellent.

193. suzix@bdp - 26/03/13 09:51 - (en réponse à : Jean-Eude)
C'est pompé ou inspiré?
Et puis comment être certain que ce soit copié? Tu as lu cet auteur mais peut-être que ce n'est pas le cas de Brunschwig. Un auteur va pas lire tout ce qui s'est écrit et filmé sur un sujet avant de pouvoir commencé non?

192. jean-eude - 26/03/13 09:09
La plupart des dernieres bonnes idées sf vienne de Dick, quand on connait la traduction de son nom en anglais ça laisse songeur de le voir encore enfler de sa semence les trous du cul a la luc ( cul en verlan?)

191. Odrade - 25/03/13 22:54
"Marasme dickien" ? Où est-ce que tu as vu du marasme dickien ??


O.

190. suzix@bdp - 25/03/13 20:11
C'est vachement bien écrit !
Je suis pas d'accord mais comme j'ai pas les mots. Je vais la fermer là. Je crois que c'est ce que j'ai de mieux à faire.

189. jean-eude - 25/03/13 20:07
Luc, on est intime depuis notre apparté sur Bendis, disons que ton arrogance toute française face a ton talent, ( la aussi tres français, cad relatif) m'avait amené, plus que de raison à m'interesser à ton cas, luc donc, je me demandais si tu realisais a quel point avec Urban tu brassais du cliché empesé.
Ca file le vertige. A ce point. C'est lent frenchy, dialogué lourdos (ta patte). Je me demande si tu tentes pas du Coen a ta façon (?) Ca se pourrait bien...
C'est presque derisoire d'etre a ce point dans la "non idée" concernant cette serie, mon propos n'est pas uniquement d'avoir la dent dure pasque tu la ramenes pas mal aussi mais puisque tu sembles être assez en vue editorialement parlant, essaye de pondre du vif aceré, du dialogué, de l'idée qui sorte du marasme Dickien dont tu a bien du mal à seulement avoir conscience.

188. luc Brunschwig - 20/03/13 10:06 - (en réponse à : Raphael30)
Une petite surprise de taille, je pense... et qui, il faut absolument, sera suffisamment bien amenée pour ne pas paraitre incongrue.

187. Raphael30 - 20/03/13 10:04
Je relis toujours le tome précédent d'une histoire juste avant de me replonger dans ce qui va être la suite, pour se remémorer et se mettre dans l'ambiance du récit . A savoir "Psychothérapie" et ses révélations sur une enfance perturbée par les pathos familiales et les non-dits.Le personnage aura pris de plus en plus de consistance au fil des lectures et on le voit se construire dans son milieu familial et ethnique. C'est remarquablement évoqué, et décrit. L'ultime tome nous en apprendra plus..... avec quelques surprises, je pense.

186. suzix@bdp - 20/03/13 10:00 - (en réponse à : frog & raph)
Détestant ne pas maitriser tous les aspects d'une histoire, il m'arrive très souvent de relire les tomes précédents. Je n'ai ainsi que rarement cette impression de vide.

185. suzix@bdp - 20/03/13 09:58
Je plussoie pour les gros lecteurs et donc souvent les gros acheteurs. Ils préfèreront la lecture d'albums différents. Et si le lecteur est aguerri, ce que je ne suis apparemment pas encore, il appréciera que certaines développements de l'histoire le laisse bras ballants.

184. luc Brunschwig - 20/03/13 09:30
Après, il y a aussi je pense ce qu'on attend d'une série ou d'une histoire tout simplement. Je sais qu'il y a comme ça des BD ou des films dont sur le moment, je n'apprécie pas le rythme ou certaines options, voir certaines fins et qui à la revoyure sont devenus des films cultes. En essayant de comprendre d'où venait l'erreur de départ, je me suis rendu compte que le film sur le moment n'était pas ce que j'avais imaginé qu'il serait et que ce petit décalage me gachait le plaisir... alors qu'une fois qu'on sait ce qu'il est, sa redécouverte en devient presque jouissive... je pense à des films comme Brazil ou la Guerre des Rose, qui, si ils ne boxent pas dans la même catégorie abordent des sujets de façon peu commune et déstabilisante dans ses options.

183. Raphael30 - 20/03/13 09:00
C'est très exact ce ressenti d'une série pour chacun selon le délai d'attente entre les tomes. Je n'ai pas eu ce problème avec "le sourire du clown"ayant lu le titre sur le tard et pratiquement sans interruption,trouvant une remarquable unité pour le tout, mais je l'ai ressenti pour Holmes où la cassure est très franche donnant l'impression que l'action se languit au profit du style.
C'est encore plus vrai jusqu'à la caricature pour des séries comme Franck Lincoln où l'on perd le fil au 5ème tome, se demandant même si le scénariste (Bourgne je crois) sera capable d'inventer une fin après avoir sorti 4 premiers albums remarquables.

182. froggy - 20/03/13 00:13 - (en réponse à : piet post #179)
Je suis d'accord avec toi. J'avais ete decu par la conclusion de cette histoire lorsque j'avais lu ce 3e tome. Je pense que cette impression est venue de la trop longue attente entre chaque tome et comme chacun sait, cela n'est pas bon pour le lecteur.

Je crois que les futurs lecteurs de la prochaine integrale ne devrait pas ressentir une telle impression quand ils le decouvriront en le lisant d'une traite.

Cependant pour corriger cette premiere impression, j'ai laisse decanter ces 3 tomes (tel le bon vin) pour les relire quelques mois plus tard. J'avais bien fait, en lisant les 3 albums a la suite, la deception de la lecture du 3e opus n'etait plus qu'un lointain souvenir pour avoir disparu. Et j'ai maintenant une meilleure opinion de ce tryptique. J'espere qu'il en sera de meme pour La Memoire dans les Poches dont la conclusion se fait attendre depuis bien trop longtemps. Comme disait l'autre: "Faut pas etre presse!"

181. suzix@bdp - 18/03/13 22:40 - (en réponse à : Anti)
Si tu avais lu mon post 139 au lieu de t'arr^ter au post 136 tu aurais pu moduler ton intervention.

180. Raphael30 - 18/03/13 22:30
Ça dépend !! Ça peut être un retour sur terre après un voyage dans les etoiles comme "interstellar overdrise".Une retombée après un shoot.

179. Piet Lastar - 18/03/13 22:02
Pour le Sourire du Clown, que je n'ai plus lu depuis sa sortie, je me souviens d'avoir attendu, souhaité pour la fin : un feu d'artifice, une révolution, le retour de Warren, un truc ! Et d'avoir été déçu... J'ai le souvenir d'une marmite qui monte, monte, monte puis redescend...

C'est mon ressenti et je relirai car je me donne toujours 2 lectures. Sauf si c'est pour moi illisible.

C'est le problème de la fin. Une lecture haletante avec une fin décevante te laisse un mauvais gout. Une lecture moyenne et une fin correcte te laisse un gout honnête.

178. raphael30 - 18/03/13 20:40
Et je crois aussi à la question du coût de la BD et du livre en général qui restent une denrée chère, bien souvent inabordable pour les petits budgets. La TVA sur le livre, instrument de culture, donc indispensable, devrait être abaissée, voire nulle.

177. luc Brunschwig - 18/03/13 19:59
Il serait assez juste aussi de dire que la culture des masses n'est pas la préoccupation majeure de nos sociétés, bien au contraire...

176. Raphael30 - 18/03/13 19:00
Il serait préférable de dire que le grand public des lecteurs n'a pas toujours les clefs pour assimiler

175. Mr Degryse - 18/03/13 18:33 - (en réponse à : Anti)
Je ne sais pas si c'est fondé mais je ne sais absolument si c'est infondé.

Tu balances cela en argumentant aussi peu que les personnes contre lesquelles tu t'emportes.

Cela me parait aussi stupide et sentencieux.

174. anti - 18/03/13 18:23
"Le peuple est sous-cultivé"

Je constate avec résignation que ce genre de sentence aussi stupide qu'infondée passe inaperçue. Vous êtes d'une tristesse.

173. luc Brunschwig - 18/03/13 18:18
Si tu ne fais pas partie des gros vendeurs les grandes surfaces ne le commanderont de toute façon pas.

172. suzix@bdp - 18/03/13 18:03
"le mettent direct en rayonnage"

... toutes mes désol!

171. suzix@bdp - 18/03/13 17:55
Ah oui? Normal remarque que tu crois au travail fourni.
Pour ma part, je dirais:
- mise en place : parce que si les grandes surfaces ne commandent qu'un exemplaire et le même direct en ryon ce n'est pas pareil que s'ils en commandent 30 et mettent cela en tête de gondole, même pour seulement une semaine
- couverture et format
- rendu au feuilletage
- dans un second temps bouche à oreille

... j'aimerais me tromper.

170. luc Brunschwig - 18/03/13 17:53
Ensuite, si la série commence à prendre, la promo passe en tête.

169. luc Brunschwig - 18/03/13 17:52
Si c'est pas un produit marquetté, je dirais que oui

168. suzix@bdp - 18/03/13 17:49
Dans cet ordre?

167. luc Brunschwig - 18/03/13 17:47
Je pense que ça dépend dans un premier temps de l'enthousiasme des gens qui l'ont lu, de l'impression donnée par le dessin au feuilletage, de la couv' et de la promo.

166. suzix@bdp - 18/03/13 17:43
"TOP 10" pas "tome 10"!

165. suzix@bdp - 18/03/13 17:38 - (en réponse à : Luc)
Question.
Pour un auteur ni débutant ni dans les tome 10, penses-tu que :
- une grosse partie du succès dépend du titre?
- de la couverture?
- de la promotion mise en place?

164. larry underwood - 18/03/13 17:28
C'est le pouvoir des insouciants.

163. suzix@bdp - 18/03/13 17:25
J'ai bien peur que certains ne sortent de leur caverne que pour s'engouffrer dans leur taverne!

162. larry underwood - 18/03/13 17:22
C'est le printemps Suzix, le village se réveille.

161. suzix@bdp - 18/03/13 17:06 - (en réponse à : achab)
Excellent! Vous êtes en forme aujourd'hui les gars! C'est l'approche du dégel? Vous sortez de votre caverne?

160. Achab - 18/03/13 17:00
Moi je lirai du Brunshwig quand il sera repris par Sente, c'est plus sur.

159. Raphael30 - 18/03/13 16:51
C'est bien la fin du 3ème tome qui a posé problème . Je crois qu'on était en fin d'année . Heureusement, le festival d'Angoulême dans la foulée a infirmé ce jugement en attribuant une mention particulière à ce dernier tome

158. suzix@bdp - 18/03/13 16:48
Sente en tout cas a très bien repris les codes de Thorgal sur "Kriss de Valnor" au point d'en faire de superbes Thorgal. Sans Rosinski et sans Van Hamme mais meilleur qu'avec! Ce gars là semble être une sorte de "Copycat" génial.

157. Raphael30 - 18/03/13 16:45
Justement, plus bas quelqu'un parlait de prévisibilité des scénarios en mentionnant que ceux de Luc Brunschwig faisaient la part belle a l'imprévu. On dirait le contraire de Yves Sente qui bâtit ses scénarios de B&M sur du convenu balisé . Mais c'est sûrement ce qu'attendent les lecteurs de la série qui veulent évoluer en territoire connu (ambiance conforme à une sorte de cahier des charges)

156. luc Brunschwig - 18/03/13 16:36
Bon et mon orthographe se dégrade à vue d'oeil raaaaaaaaa !!!

155. suzix@bdp - 18/03/13 16:36 - (en réponse à : Luc)
Donc, les lecteurs ont été déboussolés par la fin? ... je dois dire que je ne m'en souviens pô! (;o) Ce qu'il me reste, c'est une atmosphère et des couleurs.

154. suzix@bdp - 18/03/13 16:33
Je parle de la reprise de B&M. Les autres, les anciens, je respecte pour ce qu'ils sont : une légende. Si cela m'empêche d'en écrire du mal, je n'en pense pas non plus que du bien.

153. luc Brunschwig - 18/03/13 16:33
Oui, il y a eu des pertes de ventes, mais ce n'est pas une mauvaise vente non plus, j'irai pas jusque là, c'est juste qu'au résultat, pas mal de gens ont été dérouté par la fin (le côté primesautier et franchement déconnant en a géné pas mal)... et le personnage du curé (est ce que j'avais des comptes à régler avec mon curé ? On pensé certains... pourquoi est ce que ses raisons ne sont pas plus creusées ?)

152. Raphael30 - 18/03/13 16:31 - (en réponse à : Suzix )
B&M de la merde encartonnée. Pas tout, tout de même!! Jugement un peu définitif et sans appel. Et Ted Benoît ?



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio