Discussion avec Luc Brunschwig ...

Les 301 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7


51. Lien Rag - 17/03/13 16:18 - (en réponse à : Raphaël)
J'avais gardé un bon souvenir du temps où Luc B. intervenait sur BDP, notamment du fait qu'il avait assez bien trouvé sa place, répondant simplement quand on l'interrogeait, n'hésitant pas à donner son avis sur d'autres sujets sans se prendre pour le bouchon de la baignoire, argumentant ses avis sans se refuser le droit à une certaine subjectivité (même le sujet sur Bendis me paraissait assez courageux de la part d'un professionnel, et ce qui y était dit n'était pas faux).

Je lui avais d'ailleurs promis une analyse plus complète du Pouvoir des Innocents (mais n'ai pas eu l'occasion de relire la série depuis)...

Depuis je suis brièvement passé voir des discussions sur BDGest qui m'ont mises nettement plus mal à l'aise tellement ses positions dégoulinaient d'autosatisfaction, de refus de se remettre en question, voire de complaisance dans un certain ridicule (désolé, c'était il y a longtemps, je n'ai plus les références exactes des discussions en question).
Pour caricaturer et si l'on me passe l'expression, on dirait qu'à force de se faire lécher le cal il ne se sent plus pisser...

D'où ma difficulté à réagir de façon constructive lorsque le Luc revient ici.
D'autant que ça fait un bout de temps que je n'ai rien lu de lui, et pas tellement de souvenirs de mes anciennes lectures.

Thierry: Jessica Ruppert comme candidate hors-système c'est l'hypothèse de base de la série, donc réfuter sa possibilité c'est un peu comme rejeter Dr Jekyll & M. Hyde parce que vice et vertu sont des conceptions victoriennes qui ne reposent sur rien d'objectif - ou même refuser de voir Star Wars parce que des Sabres Lasers ne peuvent pas s'entrechoquer.
Par contre il est exact, et c'est ce que je lui reprochais lors de ma première critique du Pouvoir, que Brunschwig n'explique pas comment Ruppert a pu passer les obstacles qui attendent un candidat hors-parti*... et que notamment la capacité à pleurnicher devant un enfant malade n'est pas vraiment un indicateur de la propension à dépasser les barrières politiques.
Il me semble qu'il restait (reste?) enfermé dans une vision médiatique de la politique, ce qui est assez regrettable pour un auteur voulant s'attaquer à la politique-fiction (mais c'est aussi le cas de Morvan avec Sillage, qui visiblement ne fait pas la différence entre superstructure et infrastructure, ce qui l'amène à se vautrer dans les grandes largeurs malgré des idées intéressantes).

Pour l'Esprit de Warren, ce qui me paraît le plus problématique est le mélange de noirceur absolue (à chaque fois que le héros appelle à l'aide, espère sortir de l'abîme où il se trouve grâce à la compassion d'une autre personne, c'est celui qu'il a choisi comme allié qui le ramène au fond du trou) et de naïveté style "petite maison dans la prairie" (le méchant pédophile du tome 1 qui pousse la complaisance jusqu'à piquer une crise de colère et révéler son vrai visage juste au moment où le héros hésite sur sa culpabilité; alors que justement ce qui rend les Tartuffes terrifiants c'est leur talent pour masquer leur perversité).

(*) On peut noter qu'Obama, s'il est clairement le poulain de "barons" conservateurs au sein du Parti Démocrate, était aussi issu d'un mouvement politique profondément original (fondé par Saul Alinsky, lui un véritable militant hors-parti); et qu'il n'est pas évident que s'il avait eu le mouvement populaire d'envergure dont il avait exposé la nécessité à ses partisans, les équilibres n'auraient pas pu être bousculés dans le sens de ses promesses de campagnes d'alors.

50. luc Brunschwig - 17/03/13 14:36 - (en réponse à : torpedo)
Tiens, je tends le baton pour me faire taper... en quoi mon intervention sur Photonik était immodeste ? Parce que du haut de mes 18 ans, j'ai jugé que 80 francs la planche était un montant indigne d'un travail, quelqu'il soit ? Si c'est de l'immodestie, alors oui, les mecs qui luttent pour des salaires décents sont des gens d'une profonde immodestie...

49. luc Brunschwig - 17/03/13 12:02 - (en réponse à : Rapahel30)
Oui et non. Ce n'est pas l'éditeur qui arrête la série (même si il ne peut la continuer faute de lecteurs. Mais la logique éditoriale qui fait qu'il est difficile pour le dessinateur qui a repris la série (Olivier Martin) de poursuivre sur une série sans succès et sans possibilité d'en avoir (à 8 tomes, si la série n'a pas décollé, elle ne le fera plus) d'autant que pour l'instant, c'est Olivier Neuray qui bénéficie des reventes d'albums des deux premiers cycles, alors que c'est Olivier Martin qui travaille sur la suite (ce qui constitue une sorte d'injustice).

48. Raphael30 - 17/03/13 11:53
Je rejoins les commentaires de Mr Degryse et ses avis sur les albums avec toutefois un ajout supplémentaire avec "le sourire du clown"qui , je trouve, était jusqu'alors votre œuvre la plus aboutie. La surprise/déception vient de l'arrêt de Lloyd Singer (imposée par l'éditeur?)série qui n'aurait pas connue le succès mérité auquel elle pouvait prétendre vue sa qualité . À vrai dire, je n'ai pas bien suivi les développements. À ce sujet, j'ai toujours rêvé d'avoir une belle planche de celle-ci dessinée par Olivier Neuray.

47. luc Brunschwig - 17/03/13 11:20 - (en réponse à : Mr Degryse)
Et oui, j'aime malgré tout beaucoup Gotham Central et si un jour DC avait la mauvaise idée de m'en demander une suite, ce serait le bonheur total.

46. luc Brunschwig - 17/03/13 11:15 - (en réponse à : MrDegryse)
Je pense qu'à vouloir jouer le côté anecdotique, elle est restée un peu trop anecdotique justement, sans trouver l'arc qui l'installerait définitivement... et sans effectivement se dégager de ses modèles, sans en avoir la puissance d'écriture (j'adore le travail de Ed Brubaker, mais je trouve souvent Rucka un peu mou... très répétitifs dans sa construction (souvent, il réemploie 3 ou 4 fois la même infos, vus par des personnes différentes mais sans que ça enrichisse le propos, un tic d'écriture pour produire de la page, qui ramolli le scénario).

45. Mr Degryse - 17/03/13 11:02
J'aime beaucoup gotham central.Une série comics assez courte et ou il n'y a rien à jeter.En quoi pensez-vous qu'elle passe à côté de son sujet? Trop de Batman? Aspect NYPD trop développé?

44. Mr Degryse - 17/03/13 11:01
J'aime beaucoup gotham central.Une série comics assez courte et ou il n'y a rien à jeter.En quoi pensez-vous qu'elle passe à côté de son sujet? Trop de Batman? Aspect NYPD trop développé?

43. luc Brunschwig - 17/03/13 10:33
Bon, on ne va pas donner raison à celui qui vient pisser sur le tapis... je reste pour discuter avec ceux qui en ont envie. Comment prouver qui je suis ? Je peux juste dire que j'ai un temps été très proche de Larry Underwood... à lui de valider l'info ou pas ;-)
En ce qui concerne les techniques pour rentrer dans mes univers, non pas de canapé... je peux juste te dire qu'il me faut un environnement familier, aussi neutre que possible afin de ne pas être "distrait", que parfois, je mets sur l'ordi un DVD évoquant un sujet proche, pour me mettre dans une ambiance approchante, ou un rythme approchant (selon le rythme que je souhaite donner à une scène)... ça donne de la chère et du concret à des choses qui sont sinon très abstraites. Parfois, je me plonge dans un de mes livres de références (essentiellement l'oeuvre d'Alan Moore : Watchmen, Top Ten, La Ligue des Gentlemen Extraordinaires...). Comme je fais du polar, j'ai aussi Gotham Central sur ma table, mais c'est plus pour l'ambiance que pour les qualités réelles de cette série qui est (à mon sens) un peu passé à côté de son sujet).
Et sinon, non, je n'ai pas suivi de cours. Ca a été un long murissement (que les mauvaises langues jugeront sans doute inabouti) depuis que j'ai 13 ans... (j'en ai 46 aujourd'hui).

42. Raphael30 - 17/03/13 09:36
Rédibitoire !

41. Raphael30 - 17/03/13 08:45 - (en réponse à : les derniers (vrais) amateurs de BD)
Z'êtes décevant les mecs, je découvre juste et mis à part Odrade, personne ou un insultant débile. C'était pourtant une bonne occasion de converser intelligemment.

40. Mr Degryse - 16/03/13 23:05
On ne le sait pas.... C'est pas la peine cependant de cautionner les messages de l'autre agressif insultant

39. suzix@bdp - 16/03/13 23:01
Comment savons-nous que l'auteur est bien derrière ce pseudo?

38. gribouille - 16/03/13 22:22 - (en réponse à : odrade)
Attention, t'as encore un peu de caca sur le bout de la langue.

37. Odrade - 16/03/13 22:15
Même pas.
Sérieusement curieuse.


O.

36. gribouille - 16/03/13 20:55
A odrade : léche-cul.


35. Odrade - 16/03/13 20:10
A gribouille : crétin.

Merci Luc.
Tu m'as fait une super-dédicace à l'époque à Sierre, un petit texte tout à fait inspirant, en vitesse juste avant que tu repartes du festival. C'était chouette.

J'aimerais te poser une question sur ta manière de travailler :
Cauvin dit qu'il a son canapé pour réfléchir à ses scénarios. Tu as une manière aussi pour entrer dans tes mondes ?

Deuxièmement : est-ce que tu as suivi des formations pour t'aider à écrire ?


O.

34. gribouille - 16/03/13 18:52
Tu ferai mieux de travailler un peu tes scénarios au lieu de glander sur les forums.

33. luc Brunschwig - 16/03/13 18:43
Bon, ben me voila... je ne fuis pas devant la discussion, surtout que je trouve vos posts plutôt sympathique à mon endroit.

32. Achab - 13/03/13 10:59
Jamais rien lu de lui.

31. Mr Degryse - 13/03/13 10:38
- Le pouvoir des innocents : j'aime beaucoup. Je ne vois pas l'intérêt d'une suite et je lirais certainement la suite grâce à ma médiathèque pour voir ce que cela donne. Si j'aime bien j’achèterai sinon cela sera sans moi.

- Makabi ( Lloyd Singer) : J'aime beaucoup. Une série dont la qualité ne cessait de progresser Je regrette l'arrêt.

- Le pouvoir des inncents : 3 tomes parfaits. Le quatrième est inutile et doit être oublié selon moi

- Urban : Pas adhérer du tout au tome 1 ni graphiquement ni scénaristiquement. Même pas eu envie de lire le tome 2. Par contre, je comprends que cela puisse plaire

- Angus Powderhill : tentative intéressante de faire du merveilleux style heroic fantasy mais série abandonnée?

- Les Nouvelles Aventures de Mic Mac Adam : j'ai pas lu les aventures originales. Je n'ai lu que le premier cycle. Sympa mais sans plus.

- Vauriens : œuvre de jeunesse avec de très bonne chose ( la méchante) mais une narration confuse m'a géné

- Holmes : j'aime l'idée mais j'ai du mal à entrer dans l'histoire à cause du dessin que je n'apprécie pas. Suis je le seul à trouver le dessin de Cécil très froid et statique?

30. Quentin - 13/03/13 09:36
J'ai bien aimé le pouvoir des innocents à l'époque. J'ai été très décu par la fin de l'esprit de Warren. Makabi, bof bof bof, je n'ai jamais acheté le 4e tome et je me suis vite débarrassé des trois premiers. Le premier tome du sourire du clown m'avait redonné espoir mais après avoir lu la mémoire dans les poches (plutôt mauvais), je n'ai finalement jamais acheté la fin. J'avais bien accroché à la série "après la guerre", annoncée en 15 tomes, mais elle a malheureusement été lamentablement arrêtée après le 2e. Bref, aujourd'hui, je reste circonspect et n'achète ses albums qu'avec précaution (je me tâte encore pour les enfants de Jessica)

Brunschwig était plutôt sympatique et constructif, du temps où il intervenait ici. On pouvait même critiquer ses albums et il ne le prenait pas si mal. Perso, j'aime bien ses critiques d'albums sur BDP. Il le fait de manière sincère et argumentée, tout en restant courtois. C'est plutôt bien de voir des pros oser ce genre d'exercice, au lieu de ne faire que des comptes rendus positifs de ce que font leurs potes.

29. Raphael30 - 13/03/13 07:16
Le sujet n'avait pas été créé par Chienvert mais par Crab...ouf !

28. Raphael30 - 13/03/13 05:54
Le titre était complètement con et outrancier . Ce genre de choses qui pourrait prouver que le site a besoin d'un modérateur parce que certaines personnes ne savent pas contrôler leur langage. Le pire est que beaucoup ne sont même pas choqués par ces propos débiles.

27. suzix@bdp - 13/03/13 02:11
Je constate un truc étonnant tout de même. Le sujet créé par Green pour savoir si L. Br. a un petit quéquette a été retiré. Cependant, ce sujet à sa gloire est toujours là. Etonnant non?
Essayons de créer un sujet non outrancier mais ouvertement anti-BD de cet auteur histoire de voir ce qui arrivera.

26. Raphael30 - 12/03/13 21:44
J'avais lu un truc comme ça , mais c'était rapporté et quelques peu déformé certainement. La rumeur fait toujours le reste .... Le bonhomme est plus intelligent que cela et il l'a prouvé à maintes reprises ne serait-ce que par la qualité de ses scénarios. On s'en veut de colporter des médisances.....forcément injustes et inexactes

25. Raphael30 - 12/03/13 21:08
Et si Brunschwig était tout simplement" l'UN DES SCENARISTES "de la décennie ? Art de la narration, complexité, profondeur des thèmes, sensibilité.....

24. Raphael30 - 12/03/13 21:04
à redécouvrir l'excellent "Le sourire du clown" en 3 tomes. Un plaisir de re-lecture

23. thierry - 05/03/13 11:18 - (en réponse à : spoilers sur le pouvoir)
Brunschwig a une vraie qualité de storyteller. Il est capable de planter une situation très rapidement et clairement. Point de vue narratif, il y a des éléments gonflés dans le pouvoir des innocents, comme de suivre un personnage pârticulier par tome, ce qui fait découvrir les enjeux par différents points de vue. Il n'a pas besoin d'un premier tome introductif dont on sort en se demandant de quoi il s'agit (à part Urban Games, mail il a rectifié le tir avec Urban)
Par contre, je suis plutôt d'accord avec le commentaire
Brunschwig dépeint une Amérique de série télévisée ou de films de série B, sans jamais avoir pris la peine d'aller voir derrière le décor de carton-pâte.
Il y a toujours des éléments faciles, presque bateau, qui tombent un peu comme un cheveu dans la soupe. Dans le pouvoir des innocents, cela donne un propos qu'on sent sincère mais naïf, qui préfère le côté démonstratif d'une scène forte au détriment de la crédibilité.
L'opposition Sikk-Ruppert est horriblement caricaturale. Il donne sans cesse l'image d'une Jessica Ruppert comme candidat hors-système, ce qui est inconcevable dans le système électoral tel qu'il est, même en utiliosant la facilité du soutien occulte de Providence. La presence de taupes dans l'équipe de Sikk et des innocents est vraiment difficile à avaler dans un monde ouù le boulot des fouille-merdes est de salir les ennemis en topus genres. Un jourbaliste réussit en deux coups de cuiller à pot à percer leur couverture, et ils auraient réussi à passer à travers un background check sérieux ? Tout le parcours de Steven Providence semble tiré de ses téléfilms édifiants, voire de sleepers (un bel exemple d'escroquerie, vendu comme une histoire vraie, le livre dont il a été tiré a très vite été remis en cause, d'ailleurs, certains éléments sont tellement énormes qu'on peut difficilement accorder crédit à cette histoire comme "histoire vraie"... si on part du principe que c'est du cinéma, avec les facilités d'usage, on s'en fout et on regarde, et tant pis pour les facilités parce qu'on sait être face à une fiction)
Il y a plein de petites facilités du genre, qu'on ne voit pas toujours parce que l'efficacité est là, mais une efficacité toute télévisuelle. En soi, ce n'est pas grave. La série est réussie. Ce qui me dérange, c'est l'espèce de concensus mou qui fait du poubvoitr une série extraordinaire, géniale, portée par un scénario sublime, des personnages émouvants... Pitié, un peu de mesure.

22. Lien Rag - 05/03/13 05:38
Le problème des premières séries de Brunschwig, même si elles ont effectivement apporté du neuf à la BD mainstream avec des intrigues élaborées et des personnages complexes et torturés (et pas qui font semblant de l'être) est qu'il était très jeune quand il les a scénarisées, et que cela se voit.

Je ne sais plus qui sur BDP il y a déjà longtemps disait que Brunschwig dépeint une Amérique de série télévisée ou de films de série B, sans jamais avoir pris la peine d'aller voir derrière le décor de carton-pâte.
Pour le cas des indiens de l'Esprit de Warren, ce qui m'a notamment gêné c'est qu'il a plaqué un évènement historique lié au militantisme sioux (désolé, je n'arrive pas à retrouver les références) dans une réserve navajo sans se demander une seule seconde s'il y avait des raisons pour qu'il se soit passé initialement chez les sioux plutôt qu'ailleurs, ou s'il existe une différence entre les navajos des années 70 et les lakotas (troupes de choc de l'AIM) des années 70, au-delà des costumes...

Sans compter qu'il semble également y amalgamer l'affaire Charles Manson, qui elle aussi s'est déroulée dans un contexte historique, social et culturel bien précis, pas forcément déplaçable comme une maison playmobil que l'on peut mettre dans n'importe quel contexte.

21. suzix@bdp - 05/03/13 00:15 - (en réponse à : froggy)
J'ai regardé les résumés de "Le pouvoir des innocents" mais cela me branche pas. Eventuellement "L'esprit de Warren" parce que cela traite des natives mais les voir en assassins cruels me plait moyen.

20. froggy - 04/03/13 23:06 - (en réponse à : raphael)
Je n'ai jamais cache que j'aimais beaucoup ses BD que ce soit aussi bien ici, sur BDP, que sur BDgest ou effectivement mon pseudo la-bas est tres proche de celui que j'utilise ici puisque quelqu'un avait deja pris "froggy".

Le seul reproche que je pourrais lui faire en ce moment est le fait que malgre tout son metier, il serait peut-etre temps qu'il devienne impermeable aux mauvaises critiques et qu'il admette que tout le monde a le droit d'aimer ou PAS ses BD, de l'exprimer sur les Forums specialises du web sans qu'il nous en chie une pendule.

19. Raphael30 - 04/03/13 20:36 - (en réponse à : froggy)
Hé hé, je t'avais déjà repéré à l'époque avec un nick pas tellement différent, et sur un sujet lié à Luc Brunschwig

18. froggy - 04/03/13 20:04 - (en réponse à : suzix post 15)
Je te recommande particulierment Le Pouvoir des Innocents qui est une des BDs que j'ai inscrite dans mon Top 10 absolu. C'est vraiment TRES, TRES bien.

Les 3 premiers tomes de L'Esprit de Warren sont excellents aussi mais le 4eme est tres decevant par contre (amha), cela finit en eau de boudin.

Quant a Lloyd Singer, je te le recommande egalement pour la qualite du dessin egalement. Il est vraiment dommage que la serie va s'arreter au prochain tome annonce pour le mois d'avril prochain a cause de son insucces commercial. Ce personnage totalement atypique dans la BD a un charme fou et LB n'avait pas peur de devier sa serie vers des sentiers non-battus et rarement traites dans le FB. J'aurai bien aimer savoir sur quel terrain ils nous auraient emmene, nous lecteurs.

En ce qui concerne Les Enfants de Jessica, il faut le jumeler avec son autre serie derivee du Pouvooir des Innocents, Car l'Enfer est Ici, cela part plutot fort, il faut attendre la suite meme si cela est un peu deca du Pouvoir mais de cela il ne faut pas s'en etonner tellement les serie-mere est formidable. Il faut louer le talent de LB d'avoir reussi a concocter une serie derivee aussi bonne. Nul ne peut en dire autant.


17. Raphael30 - 04/03/13 14:59
Idem pour "le pouvoir des innocents" et pour "Lloyd Singer". Pour ce dernier, j'ai noté un découpage du temps qui donne énormément de rythme au récit et puis son personnage a beaucoup de vie et de présence. Urban 1 , bof pas accroché et Holmes non plus. Trop de maniérisme pour ce dernier, comme un exercice de style. Une succession de tableaux comme si on avait voulu mettre en évidence avant tout le dessin au détriment de la narration. Et justement, l'action dont on se demande si Brunschwig a en mémoire une suite ou s'il va là où le vent le porte.

16. Mr Degryse - 04/03/13 14:32
J'aimeaussi généralement beaucoup le boulot de Mr Brunschwig ( dont Lloyd Singer et surtout le pouvoir des innocents).

Je n'ai pas aimé Urban tome 1 et je suis moins convaincu pour l'instant par Holmes.

15. suzix@bdp - 04/03/13 13:58
Tout ce que j'ai lu de Brunschwig était bon : "La mémoire dans les poches", "Le sourire du clown" et ce dernier "Urban".
Pas lu "L'esprit de Warren" ni "Le pouvoir des innocents" ni "Les enfants de Jessica" et encore moins "Lloyd Signer" alors je ne peux juger de tout sa production.

14. suzix@bdp - 04/03/13 13:33
Il s'en cogne Brunschwig de BDP. Il va pas venir se rouler dans la boue avec les cochons. A la limite, il veut bien s'en faire un à la broche de temps en temps. Mais pas s'y salir les pognes. Et je le comprends. Pour un auteur, intervenir sur un forum non modéré c'est risquer la boulette qui se transforme en avalanche.

13. Raphael30 - 03/03/13 21:00
Moi je dis: Monsieur Brunschwig , venez apporter vos arguments sur le site puisque vous y avez déjà posté, plutôt que de jouer les pleureuses qui caftent dans le dos des gens. Je vais même vous dire: moi perso j'ai apprécié votre dernier album "Psychothérapie" de LLOYD SINGER , si vous avez quelque chose à dire peut-être que le malentendu se dissipera et on est entre adultes, majeurs et responsables

12. pierrecédric - 03/03/13 20:49
Parce que si t'es pas inscrit, t'as pas accès à l'information ?

Et non !

mais quels sont les risques, sinon professionnels si on recherche un emploi par exemple en début de carrière?

Bah... je sais pas trop mais celui qui dirige ce site paraît-il aurait une très mauvaise réputation.

Non, de toutes façons c'est pas un site qui m'intéresse vraiment.

11. Raphael30 - 03/03/13 20:44 - (en réponse à : pierrecedric)
Parce que si t'es pas inscrit, t'as pas accès à l'information ? Moi j'étais inscrit mais j'ai jamais posté, du moins ça me laisse la possibilité d'apporter un jour la contradiction, mais quels sont les risques, sinon professionnels si on recherche un emploi par exemple en début de carrière? Et puis sur son profil, on ne peut faire figurer que les éléments que l'on désire

10. pierrecédric - 03/03/13 20:35
Ah, c'est ce que je pensais, il faut s'inscrire.

Bon, pour moi, pas question, je fais peut-être de la paranoïa mais j'ai franchement pas confiance en ce site.

9. marcel - 03/03/13 19:56
Merci pour le lien. Et quand je lis les commentaires de Brunschwig, je me dis qu'on a pas du lire les memes choses.
Genre, on ne fait que descendre des albums, on deteste le mainstream, et meme l'inde. N'importe quoi...

8. Raphael30 - 03/03/13 19:40
Sur le forum de BDGest, c'est un public de conquis. Il y a le Maître et tous ses sujets, le petit doigt sur la couture du pantalon, en extase. Pas question de poser une question qui dérange tant soit peu, même sous le sceau de la courtoisie.

7. Raphael30 - 03/03/13 19:21
http://m.facebook.com/luc.brunschwig?fref=search&__user=100003245589699#!/1209739158/timeline/story?ut=2&hash=-7409291629580358666&wstart=1357027200&wend=1388563199&ustart&__user=100003245589699

6. marcel - 03/03/13 18:45
Je viens de découvrir les commentaires mi-février sur Facebook.
J'ai cherche mais pas trouve. Tu fais un lien ?... Ou meme juste copier l'URL...

5. torpedo31200 - 03/03/13 18:34 - (en réponse à : J' y vais timidement avant qu' Alex ne s' énerve...)
Le 30/05/2006 à propos de feu la collection 32, mais avant sa disparition.
J' aime bien cet amour du lecteur qui transpire...

Tiens, une autre question à mes amis libraires : comment vous allez réagir et comment vous pensez que vont réagir vos collègues, quand ils vont comprendre que si ils arrivent à glisser le doigt de leurs lecteurs dans un des 32... ce sera parti pour une vente quasi assurée sur 9 voir 18 tomes avec en plus l'éditeur qui fixe le rendez-vous de la sortie suivante ???
Je sais pas, mais ça me parait pas mal ça, à la longue, pour un libraire.

(Source BDGest)

4. Raphael30 - 03/03/13 18:31
Je viens de découvrir les commentaires mi-février sur Facebook. C'est la haine !! BDP est considéré comme un repère de haineux qu'il faut abattre. Il y du soucis à se faire surtout si le tôlier ne défend même pas son site. Il a presque l'air de s'excuser. Ce que je trouve inadmissible , c'est d'avoir supprimé les sujets BD ,quelquefois assez fournis en échanges intéressants sur un faux prétexte et ça, n'en déplaise a certains ,difficile de l'accepter

3. Raphael30 - 03/03/13 18:06
Je peux dire que je le connais par les échanges que j'ai eu avec lui. C'est un monsieur quelque peu ombrageux, avec un ego surdimensionné. Bon, il faut savoir qu'il a eu quelques problèmes d'édition pour une série qu'il avait particulièrement à cœur qui est Makabi, série qui a été ensuite reprise par Bamboo sous le nom définitif de Lloyd Singer. À la même époque , il a été quelque peu au fond du trou (dépression et psychothérapie). Personnellement, j'ai quelques doutes pour sa capacité à finir ses 2 séries "Lloyd Singer" et "Holmes". ( 3 albums en 6 ans. Il en est prévu 9)je l'avais interrogé sur les incohérences de son scénario et à savoir s'il savait où son scénario allait l'emmener. Il l'avait assez mal pris.

2. marcel - 03/03/13 18:05
S'il apprecie peu qu'on dise du mal de son oeuvre, Il ne se gene pas de dire du mal de celle des autres, et il l'a fait ici-meme, sur ce site poubelle :
Torso et Rester normal.
Et dans la meme thematique, la, il signale carrement qu'il a jete un livre a la poubelle ! Meme nous n'allons pas jusque la !
Pour l'avoir rencontre en dedicace, Philippe Bertrand etait un homme eminement sympatique et infiniment plus modeste que celui qui le conspue.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio