Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk .

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1451. froggy - 31/12/17 18:26 - (en réponse à : Lobabu)
Quai des Orfevres est un excellent film comme quasiment tout Clouzot d'ailleurs. C'est meme un des premiers a ma connaissance qui met ouvertement un personnage de lesbienne, celui joue par Simone Renant, la photographe.

Je n'ai pas vu beaucoup des films de Suzy Delair, mais j'aimerai beaucoup revoir Lady Paname vu il y a tres longtemps a la television. C'est la seule realisation d'un des meilleurs scenaristes et dialoguistes du cinema francais, Henri Jeanson. C'est vraiment tres bien et Suzy delair y est tres petulante. Mais a mon avis, ce n'est pas pour demain que je le reverrai.

1450. lobabu - 31/12/17 17:45
100 ans cette nuit. J'espère que je ne vais pas lui porter le poisse!...


1449. froggy - 26/12/17 23:50 - (en réponse à : nem°)
C'est un autre genre de poesie. Mais je continue a preferer celle de son grand-pere.

1448. stefan - 26/12/17 22:18 - (en réponse à : froggy)
Effectivement, j'adore Chaplin, avec, je crois, une tendresse particulière pour les lumières de la ville qui est sans doute un des films que j'ai le plus vu. (la scène du combat de boxe effectivement, me fait hurler de rire depuis tout petit)



J'avais lu, je ne sais plus trop où, que Chaplin racontait que petit, il était à la ferme, dans sa famille, il me semble, et avait vu deux employés essayer de faire avancer une chèvre qui refusait de se laisser faire. Il les avait observé pendant de longues minutes. l'animal se cabrait et ruait, et les deux pauvres gars passaient leur temps à tomber et à se prendre des coups. Le petit Charles Chaplin, hurlait de rire devant ce spectacle jusqu'à ce qu'il se rende compte que l'animal était en fait mené à l'abattoir, ce qui lui a fait un choc quand il l'a compris. Chaplin expliquait que cette scène l'avait profondément marqué et qu'il essayait de rendre dans ces films ce qu'il avait ressenti alors, cette complexité de la vie, ces moments où le tragique peut sembler comique. ça résume effectivement bien ses films.

1447. nem° - 26/12/17 18:32 - (en réponse à : froggy)
Mais on a tjs sa petite fille!


1446. marcel - 26/12/17 12:01
On n'en parle pas beaucoup ici
Ouais, mais c'etait un sale rouge. Les américains préfèrent Reagan, un grand acteur inoubliable dans des films auss inoubliables que... heu... hurm. Pardon.

Sinon, pareil, Les lumières de la vllle est probablement mon prefere.

1445. pm - 26/12/17 02:15 - (en réponse à : froggy)
Tu parles très bien des films de Chaplin, c'est exactement ça.
De tous les très grands cinéastes que j'adore je pense que c'est le plus grand avec Mizoguchi ( je ne sais pas si tu connais, si tu ne connais pas va voir les contes de la lune vague après la pluie et l'intendant Sancho, par exemple) car à mon sens les plus universels.

1444. froggy - 26/12/17 00:35
Il y a 40 ans ce jour, en ce jour de Noel 1977, Charles Spencer Chaplin nous quittait.

On n'en parle pas beaucoup ici et c'est bien dommage car il a laisse une oeuvre d'une richesse absolument inouie et quasiment tous ses films muets sont toujours aussi modernes. Car cet homme, que l'on peut qualifier de genial, n'ayons pas peur des mots a reussi l'exploit de rendre son heros sans nom, The tramp, le recipient de toute l'humanite en un seul personnage, lache, egoiste, peureux, mais aussi, genereux, amoureux, malicieux, etc. Il est impossible a un moment ou a un autre de ne pas se reconnaitre dans ce personnage.

Cet homme etait d'une exigence folle avec lui-meme et avec les autres egalement. Et cela se voit dans ses films sur lesquels il passait de nombreux mois, si ce n'est plusieurs annees pour certains. Ne dans la plus grande pauvrete a la fin de l'ere victorienne a Londres, Charles Chaplin est devenu dans les annees 20, l'homme le plus celebre du monde et ce n'est pas une figure de style, il ETAIT vraiment la personnalite la plus connue de la planete. C'est cette celebrite alliee avec la fortune qu'il a gagne qui lui a donne cette liberte de creer sans entrave car il financait lui-meme ses films.

Ah, les films de Chaplin! Quelles merveilles! Ils contiennent tous tant de choses. On rit toujours quand on les voit et on y pleure toujours autant. Chaplin savait manier le patho comme personne et les emotions qui y sont vehiculees n'ont pas change; Il y a toujours des pauvres gusses malchanceux qui tentent de s'en sortir quasiment par tous moyens et des gens, truands ou milliardaires qui profitent d'eux. Quasiment tous ses films contiennent une scene memorable et devenue inoubliable, la danse des petites pains et Charlot et son compere mourant de faim force de manger leurs chaussures dans La ruee vers l'or, le combat de boxe dans Les lumieres de la ville, Charlot pris dans les roues de la machine au debut des Temps modernes, Hynkel, le dictateur, jouant avec un ballon representant la Terre dans Le dictateur, une des plus belles metaphores, si ce n'est la plus belle sur la 2e Guerre Mondiale. Et combien d'autres? Je ne peux pas toutes les citer. Il y en a tellement, mon but est simplement de vous donner ou redonner l'envie de voir et revoir ces merveilleux films totalement intemporels qui font desormais partie du patrimoine de l'humanite au meme titre que le Chateau de Versailles, Guernica de Picasso et la Recherche de Proust. C'est vous dire.

Si j'aime autant le cinema, c'est bien sur grace a Hitchcock dont les films me plaisaient par leur stylisation mais aussi et il n'y est pas pour rien grace aux films de Chaplin que j'ai vu principalement a la tele quand ils en passaient a l'heure de grande ecoute. A mon avis, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Par chance, son oeuvre a ete tres bien conservee et seuls quelques courts metrages muets du debut de sa carriere ont disparu. Chacun a son ou ses Chaplin favoris, mais il y en a un que je porte aux nues et qui est indiscutablement mon prefere de lui car il contient une gamme d'emotions qui oscillent du rire aux larmes absolument siderante en 90 minutes seulement. On y pleure autant de rire que de tristesse. C'est Les lumieres de la ville. C'est bien simple, c'est absolument genial, c'est extraordinaire de drolerie, de poesie avec les personnages du milliardaire, de la fleuriste aveugle et tous les autres. Le film date de 1931, c'est muet et en noir et blanc, une purge comme on dit aujourd'hui. Et bien, je peux vous dire que des purges comme cela, j'en redemande. Il y a plus dans ce film que dans tous les films de la saga de La guerre des etoiles pris ensemble. Ce film regorge de richesses que Chaplin, genereux de son talent, a offert au public de son temps mais aussi a toutes les generations futures. Je l'ai vu un nombre incalculabe de fois et je ne me lasse JAMAIS mais alors JAMAIS de le revoir. C'est une lecon de vie incomparable qui ravit tous le monde, tous ceux de 7 a 77 ans. Et puis, le plan final est absolument extraordinaire. Totalement inoubliable. Comme celui des Temps modernes d'ailleurs. Un autre de ses films tout aussi genial.

Alors, telechargez ou courrez achetez les films de Chaplin, je ne vous demanderait pas de me remercier, non. Remerciez le plutot de nous avoir offert de tels plaisirs.

1443. froggy - 24/12/17 19:41
Joyeux Noel avec MGM HD, une chaine locale du cable

Attention, ce lien s'auto-detruira le 25 decembre a minuit heure locale.

1442. Lien Rag - 23/12/17 21:41


(si l'image ne s'affiche pas, elle est ...

1441. pierrecédric - 23/12/17 09:49
Wow, même Stallone est accusé depuis 1986...
Pour lui, je n'y crois pas une seule seconde mais bon.

1440. froggy - 23/12/17 01:19 - (en réponse à : Stefan)
Je n'ai pas lu les critiques car elles ne m'aideront pas determiner si j'aimerai le film. Je pense aller le voir debut janvier, quand il y aura moins de monde dans la salle.

1439. nem° - 23/12/17 00:52
Ca me rappelle le SW précédent, et cet américain qui s'est suicidé parce qu'un des héros était noir. Darwin award.


1438. Stefan - 23/12/17 00:21
En fait ça va au delà de ce qui est décrit dans le lien ci-dessous.

Le film a des critiques très partagées, avec d'un côté des gens qui ont aimé être surpris et qui disent que c'est un des meilleurs de la série et de l'autre des gens qui hurlent à la trahison de manière très violente.

1437. froggy - 22/12/17 23:42 - (en réponse à : Stefan)
C'est de cette polemique qu'il s'agit?

Ca ne m'etonne pas d'ici. Cela arrive souvent qu'un petit groupe de phenomenes extremistes profite du succes de quelque chose, roman, film, serie tele pour se faire un peu plus et mieux connaitre. Des parasites pour resumer la chose en un mot.

Generalement, cela dure le temps d'un souffle, cela monte et redescend aussitot. Pas de quoi fouetter un chat.

J'etais tres occupe ces dernieres semaines, je n'ai pas trop vu la tele mais je prends le temps de lire le Washington Post tous les jours et je n'y ai rien lu a ce sujet.

1436. Stefan - 22/12/17 21:28 - (en réponse à : Nem #1432)
Oui, enfin, aussi agaçant que soit C3PO, et il l'est indéniablement, il est quand même plusieurs niveaux en dessous de Jar-Jar, ils jouent pas dans la même catégorie.

1435. nem° - 22/12/17 19:10
Tapi. Sinon t'es carpette.

1434. Kikôm - 22/12/17 15:20
Juste là. Tapis dans l'ombre..

Vu le VIII.. Mais je sombre un peu du côté obscur de la flemme là...

Ça veut tout dire en même temps.

1433. nem° - 22/12/17 15:08
pas encore vu, la fument pas...

1432. nem° - 22/12/17 15:07 - (en réponse à : Stefan)
J'ai pas encore ce SW VIII mais je me souviens de l'énorme malentendu sur la prélogie, au sujet de Jar Jar Binks. Tout le monde avait hurlé à la trahison, et qu'est-ce que ce clown en synthèse fout là, et pis c'est raciste un jamaïcain avec des yeux d'escargots, les escargots mangent de l'herbe, ils la fument, tatati, tatata. Les gens avaient just oublié Sispéo (C3PO pour les puristes), qui jouait le mème role "comic relief pour les enfants".
Je crois que l'erreur monumentale de Lucas (et ses conseillers Sith) fut de ne pas posséder de calendrier : on était plus en 1977 mais en 1999.Du coup les gamins de 77 avaient grandi et ne supportaient plus ce genre de bouffonneries. On voit bien là les limites du modèle blockbuster familial, à trop vouloir faire plaisir à tout le monde en mème temps, on finit par se mettre tout le monde à dos.
Bon, où est Kiki?

1431. Stefan - 22/12/17 14:49
Des infos complémentaires sur ce bad buzz autour de Star Wars VIII :
http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18669681.html

1430. Stefan - 21/12/17 22:46 - (en réponse à : froggy)
ça je n'y crois pas une seconde. Ils ont assez de moyen de faire de la pub, je ne vois pas l'intérêt de lancer un bad buzz comme ça. On parle de messages tweeter et facebook à base "Disney à tué star wars" "c'est devenu une machine à fric" (comme si c'en était pas déjà une depuis bien avant) "Star Wars VIII trahi l'esprit du star wars de notre enfance" "Tout est fait pour vendre des produits dérivés" "C'était tellement mieux la première trilogie"
J'ai moi même dans mon entourage plusieurs personnes qui ont eu ce genre de réaction. C'est assez incompréhensible parce que la plupart de leurs critiques, elles s'appliquent déjà complétement à l'épisode VI, bien plus qu'à ce VIII.
Après, à son époque l'épisode VI avait déjà été mal accueilli par les fans, mais, ça se voyait moins à l'époque, et ils ont, semblent ils oublié.

1429. froggy - 21/12/17 18:21 - (en réponse à : Marcel)
Il faut se demander si cette soi-disant polemique sur le film en est vraiment une? Qui en est a l'origine?

C'est classique, pour faire de la publicite gratuite pour un film, rien ne vaut une bonne petite polemique ou un scandale. Meme si la saga de La guerre des etoiles n'en a pas vraiment besoin, tous les moyens sont bons pour engranger des dollars.

1428. Stefan - 21/12/17 15:31
(ce qui est étonnant c'est que, de ce que j'ai vu, aucun de ceux qui se plaignent du film ne cite la faiblesse de scénar ci-dessous...)

1427. Stefan - 21/12/17 15:29
Spoiler
Intelligent, intelligent, il y a quand même une faiblesse de scénar, à savoir: Mais pourquoi est-ce que Laura Dern et Carrie Fisher cachent à tout l'équipage, et Poe en particulier, même quand ceux ci se rebellent, qu'elles ont un plan et qu'ils se dirigent vers une ancienne base rebelle. ça n'a aucun sens de cachr ça à un équipage désespéré sur le point de se faire buter, et ça aurait évité les trois quart du film, de Finn et Rose sur la planète casino puis sur le vaisseau de Snoke, au final... pour rien. Mais bon, comme je l'ai lu sur facebook récemment: "Je me permets de rappeler aux fans de Star Wars qui reviennent cycliquement s'engueuler au sujet des incohérences scénaristiques de chaque nouvel épisode que dans le premier opus de 1977, l'empire se fait pulvériser la gueule parce qu'ils mettent 10 minutes à contourner une planète pour que la base rebelle soit à portée de tir d'une arme capable de détruire les planètes." Cet épisode VIII a le mérite d'être beau et surprenant. Moi, j'ai passé un bon moment et j'ai assez envie de le revoir.

1426. marcel - 21/12/17 15:15
SPOILER
Et puis, avec les amis avec qui je l'ai vu, on était tous assez d'accord pour dire qu'on aimait bien l'idee de Kylo Ren de dire "Boarf ! Les Jedi, les Sith, c'est des conneries tout ca, faut repartir de zero et oublier ces guéguerres du passe". En fait, c'est presque ce qu'on pourrait penser de la licence, pour qu'elle survive a son heritage sans se repeter ad nauseam.
D'où les bonnes idees, selon moi, de virer le casque a la con, et de degager Snok rapidement.

1425. marcel - 21/12/17 15:08
Et je suis moi aussi carrément d'accord.
En fait, son Star Wars est intelligent et malin. C'est surement pour ca que les fans n'ont pas aime.

1424. Stefan - 21/12/17 14:46 - (en réponse à : Marcel #1420)
SPOILER
En fait Ryan Johnson a donné des précisions là dessus. Kylo Ren, le dit, il le sait parce qu'il l'a lu dans son esprit à elle, c'est quelque chose qu'elle refoule en elle et qu'il a découvert grâce à leur lien... Sauf qu'elle peut se tromper. Pour Ryan Johnson, en effet, l'important c'était de prendre à contre pied l'épisode V, de jouer un peu avec, tout en laissant les portes grandes ouvertes pour la suite. Il explique aussi, qu'il cherchait des origines pour Rey qui puissent être aussi choquantes que le "Je suis ton père" de l'épisode V et qu'à force de chercher, il en est arrivé à la conclusion que le plus choquant, pour elle et pour le spectateur, c'était bien ce : "Tu n'es personne". Que du point de vue de Kylo Ren, c'était la meilleurs chose à lui dire aussi pour la déstabiliser et la faire passer de son côté. Et il a trop raison.

1423. pm - 21/12/17 14:27
Dans un genre vraiment Très très différent de Star wars, qui m'indiffère complètement ( et pourtant j'ai vu le premier à sa sortie à l'âge de 18 ans, mais je trouvais déjà que c'était naze ), j'ai vu la Villa de Guédiguian et j'ai trouvé ça formidable.

1422. bert74 - 21/12/17 13:27
En tout cas, pour l'adaptation de Gunnm au ciné, on peut constater que Connelly est toujours aussi canon !

1421. Odrade - 21/12/17 12:15 - (en réponse à : 1411 nem)
Ah oui, ça fait bizarre. Autant dans la bd, c'était normal parce que dessin, là, qu'elle soit la seule avec ces grands yeux...

D'un autre côté, je suis tellement curieuse de voir ce qu'ils en ont fait ! Peut-être que simplement tu ne les remarques plus après quelques minutes.
Il est déjà sorti ? Quelqu'un a été le voir ?


O.

1420. marcel - 21/12/17 11:30
C'est vrai !
SPOILER
La scene sur les origines de Rey est d'ailleurs symbolique de ce qu'ils ont fait dans le film : il fallait une scene de revelation familiale equivalente a celle de L'empire contre-attaque. Du coup, elle est la, mais c'est juste "Tes parents ?... Ben c'était que des clodos, ils t'ont abandonnee, ils sont creves. Voila."
D'ailleurs, on ne sait pas comment Kylo Ren est au courant de ca, mais bon.

1419. Stefan - 21/12/17 10:36 - (en réponse à : Marcel)
Je suis bien d'accord avec toi.

Je crois que certains s'étaient fait des idées très précises de ce qu'ils s'attendaient à voir, avec des théories sur les origines de Snoke et de Rey, et comme les films les prend complètement à revers, ils sont déçus.

1418. marcel - 20/12/17 23:34
J'ai vu l'episode VIII de Star Wars et je ne comprends pas la polemique.
J'avais deteste le VII, qui ne faisait que du fan service en reproduisant quasi a l'identique la trame du IV. Ici, il y a toujours du fan service, certes, mais en détournant les passages obliges, et en menageant des surprises, souvent tres sympas. Bref j'ai trouve que c'etait de tres loin le meilleur depuis la trilogie originale.
Et je n'ai pas reussi a comprendre pourquoi il y avait une petition pour annuler le film du canon, parce qu'il trahirait les fans. Je ne comprends pas du tout en quoi. Si quelqu'un pouvait m'expliquer ou est le probleme...

1417. Lien Rag - 17/12/17 21:49
Personnellement j'ai beaucoup aimé Saturday Night Fever vu il y a quelques années, c'est un film très sombre en fait, très loin de l'image que j'en avais...
Un peu comme Rocky et Rambo, Conan et Predator, des films au succès basés sur un malentendu.

1416. froggy - 17/12/17 19:08
Le film est sorti ici il y a 40 ans. Deja!

Je l'avais vu a sa sortie bien sur et j'avais deteste. Je ne l'ai revu que que l'annee derniere et je n'aime toujours pas, beaucoup trop long entre autres mais la description de cette communaute italienne a Brooklyn juste a cote du pont de Verrazzano est tres juste. Et puis, cela m'a permis de voir un New York que je n'ai pas connu, celui des annees 70 ou la ville etait en pleine decrepitude et en faillite financiere. Cela a bien change. Je n'ai jamais compris l'engouement qu'a connu Travolta alors, c'est bien simple les filles en etaient folles et tous les garcons voulaient l'imiter. Tous sauf un, moi bien sur.

20 ans plus tard exactement, en 1997 et au meme moment car le film sortit aussi en decembre, le 19 , la planete cinema connu un engouement tout aussi phenomenal avec Leonardo DiCaprio et la sortie de Titanic. par contre, ce film est nettement mieux. Accessoirement, ils furent produits tous les deux par la Paramount.

Alors, pour le fun d'ecouter le disco des Bee Gees:


1415. pierrecédric - 14/12/17 17:17 - (en réponse à : ouinldysney con pas ni)
Cette société a tellement de tunes (me semble t-il) qu'elle ne sait plus trop quoi en faire quoi.
Putain que j'aimerais qu'ils se plantent bien profond une bonne fois pour toute.

1414. froggy - 14/12/17 16:50 - (en réponse à : nem°)
Sur le prochain Spielberg, j'ai decele rapidement mais cela va tellement vite qu'il faudrait que je regarde cette bande annonce plus d'une fois encore pour toutes les voir, Retour vers le futur, King Kong, Tron, L'empire contre-attaque et E.T, un peu plus subtil car c'est son affiche qui est reprise qui elle-meme reprenait le plafond de Michel-Ange de la Chapelle Sixtine.

1413. froggy - 14/12/17 16:42 - (en réponse à : Marcel)
Et voila, encore un conglomerat encore plus gros! Ou comment la concurrence et l'emulation entre entreprises disparaissent petit a petit. On ne cree plus, on assomme les consommateurs de produits pre-digeres et aseptises.

"Panem et circenses" dit le dicton romain. Cela n'a jamais ete aussi vrai.

1412. marcel - 14/12/17 16:31
A yest, c'est officiel, Disney a rachete la plus grande partie de Fox (en gros, ils leur laisse Fox News et quelques autres merdes). Ils recuperent donc Alien, Avatar, Les Simpson, etc... Mais surtout (pour moi, je veux dire), ils recuperent les personnages Marvel qui n'etaient pas exploites par leurs studios : Les 4 fantastiques, les X-Men et Deadpool.
Et ca, Deadpool dans Avengers, je veux le voir !

1411. nem° - 13/12/17 00:21
Sinon grosse polémique sur les gros yeux d'Alita dans le prochain Rodriguez (Sin City). Je peux toujours pas poster d'embed, bravo les MaJ de Chromium, mais c'est par ici.
Alors? Ratage? Scandale? Japoniaiserie? Au moins dans Sin City, la japonaise était naturellement bizarre.

1410. nem° - 13/12/17 00:17 - (en réponse à : froggy)
Y'en a beaucoup trop, certaines évidentes comme Retour vers le futur, d'autres plus subtiles. Y'a aussi pas mal de clins d'oeil au jeux vidéo, combien en notes-tu? :p
Sinon je trouve le truc super casse-gueule. Faire du rétro-futur, je dis oui, mais là je crains l'overdose de néon et de synthé. Et c'est un ancien écouteur de New Wave qui parle!

1409. froggy - 12/12/17 17:40 - (en réponse à : Marcel post # 1403)
J'avais lu la critique, bonne evidemment, du documentaire dans Liberation.

Comme tu le sais, j'ai le livre de Thoret/Bruno, que je n'avais pas beaucoup aime. Le film n'est pas sorti ici, le sera-t-il un jour?, je n'en sais rien et si il sort, est-ce qu'il passera a Washington?, c'est encore moins evident. Cependant, le critique ne mentionne pas si le film insiste sur le fait que ces annees qui marquent le dernier age d'or du cinema americain qui est tres liberal, fait qu'a la tete de l'etat et a partir de 1968, debut de cet age d'or, c'etait Nixon, un republicain tres dur. Comme on le sait, c'est Jimmy Carter qui succedera a Gerald Ford, qui ne s'est pas fait reelire entre autres parce qu'il a amnistie Nixon dans un souci d'apaisement politique. Ca, je le sais depuis que je vis ici. Et nous savons tous que c'est Reagan, un autre vieux con de conservateur qui lui a succede car Carter etait une lopette. Or, Reagan etait brillant a la tele. Ca aussi, j'ai decouvert ca ici.

C'est le probleme que le pays vit en ce moment avec Trump, qui lui n'est pas con, mais il est fou. A l'est et a l'ouest et dans quelques grandes villes, ce sont les democrates qui sont majoritaires. Alors, qu'au milieu du pays, ce sont les republicains. Je ne sais pas comment la campagne pour l'election du senateur en Alabama est suivie en France, mais a cote de Roy Moore, le candidat republicain, un nazi ferait presque d'enfant de choeur. Terrifiant! Et bien sur, soutenu par Trump et toute la bande. On vit un bien triste moment ici, vous savez.


1408. froggy - 12/12/17 17:26
Amusante coincidence dans le nom du defunt:



Sinon, le petit jeu est evidemment de trouver les films references dans cette bande annonce.

1407. torpedo31200 - 12/12/17 16:41 - (en réponse à : Stefan - post # 1399)
J' aime bien, très fan du réalisateur et Halliday est très bien.
Ca doit être son avant dernier film distribué en salles en France, si je me souviens bien.

1406. Mr Degryse - 12/12/17 15:42
Je crois que the missio reste mon To préféré et j'aime bien aussi the longest nite ou il n'est que producteur

1405. stefan - 12/12/17 14:54 - (en réponse à : Bert)
Ok (Tu cites mes préférés aussi, je crois, avec les Elections et Running out of time)

1404. bert74 - 12/12/17 12:49 - (en réponse à : stefan)
J'aime beaucoup Jhonnie To (mes préférés PTU et Breaking News... et Filatures, mais j'ai cru comprendre qu'il n'était que producteur sur celui-là), mais son film avec Johnny Halliday, Vengeance, n'était qu'anecdotique. Il ne se passait vraiment pas grand chose.

1403. marcel - 12/12/17 09:29

1402. froggy - 08/12/17 19:13 - (en réponse à : Marcel)
J'ai eu l'occcasion de voir Rock'n roll cet hiver quand je suis venu en France et j'avais trouve cela tres amusant. Leger mais amusant. Je n'avais pas revu Johnny depuis quasiment mon depart (vous savez tous qu'il est totalement inconnu ici) et j'avais ete horrifie par son visage, il etait meconnaissable, monstrueux a la limite. A sa place, j'aurais fait un proces au chirurgien.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio