Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (19)

Les 664 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14


664. herve - 13/09/18 23:13 - (en réponse à : froggy)
je plussoie Suzix sur "Alt-Life"

663. suzix@bdp - 13/09/18 23:03 - (en réponse à : froggy)
Tu dois absolument lire Alt Life. Tu ne le regretteras pas. Perso j'y ai vu plein de lectures à tiroirs. Et puis c'est u peu coquin et malsain et flippant. Tu vas regretter en fin d'année quand il va être primé et que tu pourras pas en parler sur les forums! (;o)

662. suzix@bdp - 13/09/18 23:01 - (en réponse à : hervé)
j'ai presque toutes ces lectures en commun avec toi.
- Alt Life
- Negalyod
- Cinq branches de coton noir
- l'Homme gribouillé
- Tyler Cross #3

Y'a que Charlotte impératrice #1 que je lirai pas (le thème me rebute). Pareil pour le nouveau Pedrosa.

661. herve - 13/09/18 22:47
Pour le moment, mes meilleures lectures de l'année sont:
- Alt Life
- Negalyod
- Cinq branches de coton noir
- l'Homme gribouillé
- Tyler Cross #3
- Charlotte impératrice #1


Et encore je n'ai pas encore acheté et lu "l'âge d'Or" de Pedrosa

(et côté réédition, "le lac de l'homme mort")

660. froggy - 12/09/18 16:54 - (en réponse à : Suzix et Jerome)
J'ai rien lu de tout cela. Alt-Life ne m'attire pas du tout a cause du dessin malgre un pitch interessant.

De mon cote, on trouvera certainement dans mon palmares de fin d'annee, le Jonas Fink, Le libraire de Prague, le Tyler Crioss, Miami et le Guy Lebleu, 15 milliards de diamants qui bien que cela ne soit pas tout jeune vient de connaitre sa premiere edition officielle en album.

659. suzix@bdp - 12/09/18 16:28 - (en réponse à : Mr D.)
wouoopopopope! Tu commences déjà à faire le bilan de 2018 début septembre! C'est le début de la fin ça!

Moi pour le moment c'est "Alt-Life" qui mérite la palme. Et aussi "Parallèle #3". Et j'ai pas encore Lu "L'homme gribouillé". ... peut-être qu'il rejoindra les deux autres.

658. Mr Degryse - 12/09/18 15:08 - (en réponse à : Achab)
Pareil

De toute façon dans mes lectures des sorties de cette année, il n'y a que 4albums que je considère incontournable de cette année:
- l'homme gribouillé
- Serena
- Ailefroide
- MOI, CE QUE J'AIME, C'EST LES MONSTRES

657. Achab - 12/09/18 14:51
Lu aussi Negalyod.
C'est à la croisée des chemins entre John Carter, Dinotopia et Matrix.
De belles pleines pages qui posent des ambiances marquantes mais le trait n'est pas hyper virtuose non plus...
J'ai l'impression que ça manque un peu d'épaisseur et que la couleur apporte beaucoup quand même.
Côté intrigue, pas très original et un peu bâclé.
J'ai bien aimé mais c'est pas incontournable.

656. froggy - 11/09/18 16:46 - (en réponse à : Herve et Jerome)
J'ai lu le pitch sur le site de Casterman, et cela ne me dit rien du tout, mais alors rien du tout.

655. herve - 10/09/18 23:15
Negalyod Vincent Perriot

S’il est un album incontournable pour cette rentrée, c’est bien « Negalyod », de Vincent Pierrot. D’une part cet opus est , graphiquement sublime. Avant de me lancer dans la lecture, j’ai passé du temps à feuilleter les pages, à rester bouche bée devant les pleines pages, les doubles pages, qui évidemment font furieusement penser au style de Moebius , voire de Giraud pour la partie « western ». Amateur éclairé des bandes dessinées en noir et blanc, j’ai appris qu’une édition en n&b de ce one shot était prévue, pourtant je pense que l’intérêt d’une telle bd réside dans les formidables couleurs de Florence Breton, un choix parfaitement assumé par l’auteur, puisqu’elle avait travaillé avec un certain Giraud.
On sent que Vincent Perriot s’est fait plaisir avec cette bande dessinée, cela se sent, cela se voit à travers l’album (d’ailleurs j’ai trouvé que Jarri, le personnage principal, avait un côté très Cosey).
Mais j’avoue avoir été bluffé devant la beauté des planches qui nous sont présentées, l’auteur nous offre ici des scènes fabuleuses : des scènes muettes avec des dinosaures, d’un dynamisme ébouriffant, qui oscille sans cesse entre la science –fiction (style Moebius) et le Western (style Giraud). Honnêtement, je crois que cela faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à seulement découvrir les planches de cet album, un album de près de 206 pages, à un prix très abordable, assez rare dans le monde de l’édition, ce qu’il faut souligner, signe d’une certaine confiance envers l’auteur. C’est un pari mais un pari réussi.
Même si, d’autre part, le scénario peut, vers la fin, semble faiblir. En effet, à partir du moment où les ptérodactyles prennent un rôle majeur, le récit s’accélère de manière un peu trop précipitée et même si la finalité « du réseau » reste assez obscure (mais j’ai ma propre opinion : les personnes donnent au « réseau » ce qu’elles veulent voir réellement – l’espoir-avec la Nature- ou la mémoire- avec le souvenirs des morts-) , le lecteur aura toujours le loisir de donner à cette bd sa propre conclusion.
Graphiquement superbe, d’un point de vue scénaristique partiellement imparfait, ce one shot reste néanmoins une petite perle incontournable de cette rentrée.

note:4/5

654. Quentin - 10/09/18 20:56 - (en réponse à : torpedo)
Il y a quand même une grande différence entre raconter sa grossesse ou sa maladie dans les détails (je ne reproche d'ailleurs rien à celles qui le font; je lis également ces livres avec intérêt) et raconter sa vie sexuelle dans les détails. Par ailleurs, je ne vois pas ce qu'il n'y aurait à pardonner à Tripp puisqu'il n'a rien fait de mal. Je crois néanmoins que si on lui passe tout, c'est parce qu'il raconte avec candeur. Tout est dans le ton. On n'est pas dans un énoncé-catalogue d'une collection de pratique et d'expériences; on est dans une introspection teintée d'auto-dérision.

653. torpedo31200 - 10/09/18 16:16 - (en réponse à : Quentin - post # 651)
Pas au sens littéral, mais certains auteurs sont très centrés sur eux-mêmes.
On reproche souvent aux jeunes femmes auteurs de raconter leurs vies sentimentales ou maladies/épreuves personnelles (années d' étude, j' apprends un travail, je pars en voyage...). Et le vieux beau débarque sous un jour certes plus antipathique ou égoïste, et on lui pardonne tout. Ca m' intrigue.

Bon après, je précise que je n' ai lu qu' une partie du bouquin car ça m' est tombé des mains.

652. Mr Degryse - 10/09/18 15:14
Negalyod - V. Perriot - Casterman

Verdict à chaud après lecture ce matin et digestion:

Graphiquement c'est un sacré boulot et un plaisir perpétuel pour moi. Je ne sais pas de qui s'inspire l'auteur et à vrai dire je m'en fiche. Perriot fait du Perriot et semble encore avoir franchi un pallier. L'auteur s'est fait plaisir. cela se voit sur toutes les pages. Donc obligatoirement il fait plaisir aux lecteurs. En plus, il prend son temps, varie les mises en pages, la pagination aidant, il peut se permettre des plaines pages, des doubles pages etc , des pages de mise en place de l'univers etc. L'objet livre est aussi très beau. Casterman fait un bon boulot

Pour le scénario, je me suis éclaté sur les 3/4 de l'ouvrage. Rien de novateur. du divertissement pur. mais l'univers est cohérent, intéressant. c'est un plaisir de l'explorer au fil des révélations.
Mais il y a le dernier quart et ses facilités.
[Révéler] Spoiler:
. Et je n'ai rien compris au motivations du "méchant"
[Révéler] Spoiler:
. Là ou la bd prenait son temps et était limpide, tout s’accélère sur la fin et devient peu clair. L'impression qu'il manque facilement 30 pages pour que cela devienne clair.

Bref

graphiquement 4 à 4.5/5
scénario 3.5 pour les 3premiers quarts et 3 pour la fin

651. Quentin - 10/09/18 14:43 - (en réponse à : Torpedo)
Non, pas auteur = centré sur le cul. On a tous été centrés sur le cul à l'adolescence et on a tous fait nos expériences. L'auteur est juste le mieux placé pour les raconter. Tripp a peut-être inventé des trucs ou il en a peut-être censuré d'autres, mais je ne pense pas qu'il soit possible de raconter ce genre de choses sans une bonne base d'autobiographie.

650. suzix@bdp - 10/09/18 13:32
645. Mr Degryse - 06/09/18 17:41
Charlotte Impératrice - Nury et Bonhomme - Dargaud

[...]instructif sur une époque, intéressant d 'un point de vue historique, des personnages annexes intéressants mais un personnage principale dont je me fiche royalement



MouuaaaaAAAAHHH! Excellent! (;o)

649. suzix@bdp - 10/09/18 13:30
hey les gars suiffisait de me demander! Rien que le sujet est chiantissime. Même un scénariste de dingue dans ses jours de gloire ne pariviendrait pas à rendre cela intéressant ... sauf à les mettre tous à oualpé!

648. Bert74 - 10/09/18 13:21 - (en réponse à : Mr D. #645)
Raaah... tes critiques sur la BD Charlotte Impératrice calquent précisément les doutes que j'avais (c'est quoi l'intérêt du personnage ? les histoires de têtes couronnées sans poids politiques est-ce si emballant ? est-ce qu'il faut le prendre pour le dessin de Bonhomme ?...).

Du coup, j'hésite encore plus.

647. torpedo31200 - 10/09/18 12:37 - (en réponse à : Quentin - post # 646)
Comment peut-on savoir qu' il se livre ?
Car auteur et donc forcément centré sur leur cul ?

646. Quentin - 08/09/18 23:03
Extases, de Jean-Louis Tripp. C'est la première BD de Tripp que je lis vraiment (j'ai essayé le magasin général mais ca m'est tombé des mains). Tripp raconte dans les détails et avec candeur toute sa vie sexuelle. Il se met complètement à nu et tout y passe, de sa première branlette à sa première sodomie (et tout le reste - je ne vais pas donner le détail de la liste), le tout avec beaucoup d'autodérision, une grande capacité à remettre les choses dans le contexte de l'époque et à s'analyser, ou à tout le moins à s'interroger sur ses sentiments et ses motifs. La BD est hyper explicite et montre du cul et du sexe sous tous les angles et à toutes les échelles. Pourtant, et de manière quelque peu paradoxale, l'honnêteté et la transparence de Tripp fait que la BD est une véritable biographie plutôt qu'une BD de cul. J'ai trouvé le besoin que ressent Tripp de justifier certaines relations assez pesant; cela alourdit par endroit le récit. Mais la BD est dans l'ensemble très surprenante et très intéressante. Il est extrêmement rare de trouver quelqu'un qui ose se livrer sans détour (à part Aurita, je ne vois personne d'autre), et le lecteur ne peut s'empêcher de se sentir interpellé, de se comparer, et d'auto-analyser sa propre histoire en regard de celle de Tripp. Voilà un album qui fera date. J'attend la suite avec impatience.

645. Mr Degryse - 06/09/18 17:41
Charlotte Impératrice - Nury et Bonhomme - Dargaud


Bon, c'est une bonne bd dans le sens ou il ' y a pas grand chose à reprocher. Le dessin est nickel, l'histoire dans ce volume est bien mené, comme d'hab avec Nury très bien dialoguée et construite et j'ai découvert un personnage que je connaissais que de nom.

Cependant, est ce parce que le devenir des têtes couronnées m’indiffèrent, j'ai lu cela sans être emporté et enthousiaste. Après recherche sur Charlotte et Maximilien via leur copieuse fiche wikipedia , j'ai même du mal à voir ce qui a intéressé les auteurs dans ce personnage.
Je compare cela à la série the crown sur la jeunesse de reine d'Angleterre. très bien fait, instructif sur une époque, intéressant d 'un point de vue historique, des personnages annexes intéressants mais un personnage principale dont je me fiche royalement et qui même souvent m'ennuie voir m'horripile.

C'est une bonne bd mais celle de Bonhomme que j'aime le moins même si c'est plus à cause de l'histoire que de son dessin. j'ai largement préféré ses collaborations avec Vehlman, ou Trondheim.

Et pour Nury, j'ai lu mieux à mon sens de sa part. Un peu, l'impression que l'Histoire l'emporte sur l'histoire.

4/5 pour le dessin
3/5 pour le scénario

644. marcel - 06/09/18 16:15
Ah putain, j'avais jamais calcule que l'album de reprises portait le meme nom que les albums Delcourt !
Sinon, je suis tout a fait d'accord avec Bert (une fois de plus), la relecture de R-Wan, Lache l'affaire, est excellente. Et faut avoir d'l'imagination pour inventer un bon remak-EUH.

643. Bert74 - 06/09/18 15:51
Et plus que la reprise, une réadaptation complète de "laisse béton" : Lache l'affaire (R-Wan)

642. suzix@bdp - 06/09/18 15:48
637. Stefan - 06/09/18 15:06
Une autre fois, il y en a un qui se fait engueuler par son grand père et il se met à chanter : "Les bourgeois, c'est comme les cochons..."


MouaaaAAAHHH excellent! C'est papy qui a dû apprécier!

641. Bert74 - 06/09/18 15:38
Les reprises des albums "La bande à Renaud" sont honteusement plan-plan et sans saveur...

Je leur préfère de loin celle du projet TATATSSIN !

640. suzix@bdp - 06/09/18 15:15
Tiens, j'avais pas noté, à nouveau "une annonce dans Libé" !

639. suzix@bdp - 06/09/18 15:13
et "Second génération" écrit en 1983 (?) est très actuel.


638. lobabu - 06/09/18 15:08
Il avait bien cerné le vague à l'âme d'une partie de la société française de la fin des années 70-début des années 80; quand tu écoutes "La chanson du loubard", "Mimi l'ennui" ou "banlieue rouge", tu te rends compte que c'était pas forcément mieux avant.

637. Stefan - 06/09/18 15:06
J'y suis pour rien, je leur fait écouter pleins de trucs depuis tous petits et parfois il scotchent sur un truc.
Un jour y'a Hexagone qui se lance sur le random de mon autoradio et je les entends qui chantent en même temps derrière moi.

Une autre fois, il y en a un qui se fait engueuler par son grand père et il se met à chanter : "Les bourgeois, c'est comme les cochons..."

636. suzix@bdp - 06/09/18 14:58
"Mon HLM" est quand même bcp plus gai et optimiste et qd même bien mordant pour la société française.


635. suzix@bdp - 06/09/18 14:56
"Hexagone" c'est pas la plus joyeuse!


634. Stefan - 06/09/18 14:38 - (en réponse à : Suzy)
Oui oui, j'avais noté la sciure.

Moi j'aime beaucoup Renaud, d'ailleurs, mes fils, à 8 ans ils connaissaient par coeur les paroles d'Hexagone.

633. Stefan - 06/09/18 14:37
Ah ah, non, je parles des disques de reprises hommage sortis en 2014 avec du bon et du moins bon parmi les participants.

Jamais écouté ceci dit, mais faudra que je jette au moins une oreille aux contributions de Thiéfaine, Arthur H, Arno ou Disiz.

632. suzix@bdp - 06/09/18 14:35
Oui oui je cite Renaud et j'en suis fier. Même lors de notre binouze au "club" avec toi d'ailleurs. De la même chanson ! Elle doit m'inspirer "Mon HLM". C'était "mais il parle de'scasser ... toute façon y peut pas, il lui reste à payer, le lave-vaisselle, la télé et la sciure pour ses chats" pour approuver ton saut dans l'inconnu lors de l'achat de ton sweet-home à un moment délicat ... (;o)

631. marcel - 06/09/18 14:32
Ben si, il y a eu les compiles "La bande à Renaud" depuis.
BD qui a... 32 ans.

630. Stefan - 06/09/18 14:19
Ben si, il y a eu les compiles "La bande à Renaud" depuis.

629. lobabu - 06/09/18 14:17 - (en réponse à : suzix)
Voilà une référence que les moins de 40 ans ne peuvent pas comprendre.

628. suzix@bdp - 06/09/18 10:57
"Elle l'a lu dans l'Express, c'est vous dire si elle lit." (;o)

627. herve - 06/09/18 10:31 - (en réponse à : suzix)
oui, sous forme de mensuel.
Comme ça en trois numéro, j'ai lu la bd.

626. suzix@bdp - 06/09/18 08:49
VSD wouaahhh ... ça existe encore!? (;o)

625. herve - 06/09/18 08:06 - (en réponse à : froggy)
Il était en prepublication dans VSD cet été.

624. froggy - 06/09/18 04:11 - (en réponse à : Herve)
Au sujet du XIII Mystery, comment as-tu pu deja le lire? Il est annonce pour octobre.

623. herve - 05/09/18 21:51
L'art de mourir, par Berthet & Raule (Dargaud)

La collection "ligne noire", dirigée par Philippe Berthet est depuis son lancement, un gage de qualité. Ce dernier opus, sur un scénario de Raule (scénariste de "Jazz Maynard")est encore meilleur que le précédent "Motorcity".
J'ai trouvé le scénario plus dense, plus long à lire, bref un très bon one shot.
Je connais assez bien Barcelone, où se déroule le récit, mais là, je découvre encore ici des endroits assez inattendus.(Merci Raule!)
Cet opus qui mêle enquête policière,marché de l'art, et histoire familiale, est un régal de lecture.
Même Berthet, dont j'adore le dessin, prend un parti pris très tranché avec le personnage de Sophie, l'ex femme de Philippe Martin, femme que l'on ne voit jamais réellement.
Les dernières pages, sur un fond musical signé Jacques Brel, sont fort bien agencées.
Comme les autres albums de la collection, voici un album que je relirai avec plaisir, gage d'une bonne qualité.

note;4/5

622. marcel - 05/09/18 10:54
Tiens, d'ailleurs, apres un an et demi d'arret, Le maitre voleur (Thief of thieves) a repris aux US. Ca change encore de scenariste, cette fois-ci, c'est Brett Lewis (connais pas) mais c'est toujours le meme dessinateur (que j'aime bien).
D'ailleurs, le dernier arc scenarise par Diggle en 2016, Gold rush, n'a a ma connaissance pas été traduit par Delcourt.

621. suzix@bdp - 05/09/18 10:52 - (en réponse à : bert)
pas d'accord sur la cause de ce monde parallèle. Cela explique le comportement jusqu'auboutiste du héros.
Pour l'adultère, tu parles de l'assistante qui a couché avec un autre en l'absence de son mari porté disparu suite au cataclysme ? Moi je trouve cela utile parce que ça apporte un peu de tension, de profondeur intimiste sur la façon de réagir que peut avoir l'être humain en de telle situations. C'est par eemple tout l'intérêt de Walking Dead. On s'en fout de combien de zombies (ou de vivants) ils vont tuer aujourd'hui ou comment ce qui est intéressant c'est l'aspect psychologique profond. Et aussi : comment je ferais "moi"!? Finalement l'action n'est que l'écume des choses.

620. marcel - 05/09/18 10:46
J'ai lu que les premiers épisodes d'Outcast (8 ou 9, je crois) et je dois avouer que, pour l'instant, je me fais chier aussi.

619. bert74 - 05/09/18 10:39
A propos de Oblivion Song, j'avais écris ça sur le site d'en face :
Bon, une lecture sympa, mais sans plus. Un peu déçu du Kirkman pour le coup.

Un pitch qui, sans être original, peut être intéressant et on y apprécie l'habitude évidente du ressort scénaristique et narratifde l'auteur, c'est certain, mais je trouve qu'il ne s'est pas foulé pour le coup.
Tous les tics de l'écriture automatique propre aux séries TV sont là : exposition clair et rapide de la trame scénaristique et de l'univers (plus facile à vendre), accroche par une scène d'action immédiate pour lancer l'histoire (pour appâter le lecteur), description succincte et variée des psychologies et des histoires de personnages (suffisamment bateau pour pouvoir broder à loisir),etc. C'est limite du soap (nouvelle dimension, à la desperate housewifes, quand même).

Franchement, les différents personnage sont quand même assez caricaturaux et on se contrefout un peu beaucoup de leur motivations pourtant clairement mises sur le tapis (exemple type, avec la pauvre histoire de pseudo-adultère de l'assistante, là, comme un cheveux sur la soupe). Le double-cliffhanger de fin est lui carrément téléphoné et (chose impardonnable pour un tel outil scénaristique) sans aucun intérêt pour la suite pour une partie (qu'est-ce qu'on en a carrer de savoir à cause de qui ça a commencé ?!).

Vraiment le truc fait pour vendre une idée de série TV. On dirait qu'il y a pris goût avec le succès de WD et Outcast

C'est bien dommage car Kirkman est capable d'infiniment mieux, comme son génialissime et baroque Invincible (et tout l'univers qui va avec).


Donc comme vous quoi...

618. suzix@bdp - 03/09/18 13:51 - (en réponse à : marcel)
oui Kirkman prend son temps ... comme s'il partait pour un truc très long à la WD ... je ne sais pas qi j'achèterai le tome 2.

617. marcel - 03/09/18 13:10
Ca demarre tres mollement, Oblivion song. Je trouve que ca peine a accrocher le lecteur.

616. suzix@bdp - 03/09/18 11:20
PREVIEW de JACKAL chez Glénat collection Flesh & Bones.

PREVIEW de BIKINI ATOLL #2 chez Glénat collection Flesh & Bones.

615. suzix@bdp - 03/09/18 11:07
Lu Oblivion Song #1 de De Felici & Kirkman chez Delcourt (mars 2018)

Par Kirkman l'auteur de Walking Dead. Une partie d'une ville US a été envahie par un monde fantastique et ... violent. En fait il est plongé dans une autre dimension. Un scientifique parvient à passer d'un monde à l'autre et en profite pour ramener des survivants ... qui le considère comme une menace ne sachant pas où disparaissent leurs compagnons. Cela se laisse lire.
Note 3/5.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio