brunschwig

Les 483 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


483. Piet Lastar - 17/08/23 11:35
Je n'ai pas accroché du tout à Makabi et moyennement au Sourire du Clown.

Les débuts de l'Esprit de Warren étaient prometteurs comme ceux du Pouvoirs des Innocents dont j'attends la fin pour tout relire.

Holmes est très bon mais la fin sera-t-elle du même tonneau ?

482. pm - 17/08/23 11:14
Pour une fois je suis d’accord avec Quentin, un véritable repoussoir. Je me souviens vaguement des deux premiers Makabi et je me demandais ce sue c’était que cette daube, revendue évidemment.
Pour faire simple il s’agit d’un scénariste prétentieux qui n’a pas les moyens de ses prétentions, c’est ce qu’il y a de pire dans toutes les professions.

481. Quentin - 17/08/23 09:45
Cette discussion me rappelle le temps où Brunschwig intervenait sur ce forum. Face aux critiques qu'il recevait sur Makabi, il répondait: "non mais attendez de voir la fin!!!", comme si la fin allait pouvoir sauver ses errements dans les tomes précédents. Non seulement je n'ai pas eu la patience d'attendre (bien m'en a pris, à lire egoes), mais j'ai fini par me débarrasser de tout ce qu'il avait fait. Son nom est devenu un repoussoir, un argument de non-vente.

480. egoes - 16/08/23 23:12 - (en réponse à : froggy)
Moi c'est donc le contraire : vu que le trauma de fin de premier cycle est tellement mal traité, je trouve que ça rend toute la suite liée à celui-ci très artificielle.
Sans parler du changement de dessinateur, qui n'a pas aidé, alors que j'avais trouvé Olivier Martin plutôt convainquant sur la série "les carrés", que j'avais beaucoup appréciée.

479. froggy - 16/08/23 01:17
Je prefere les Lloyd Singer aux Makabi si on peut les differencier, j'ai enormement aime comment Brunschwig anime cette famille, c'est tres bien dialogue, les personnages ne sont pas des coquilles vides, ils sont vraiment de chair et de sang.

478. egoes - 14/08/23 22:57 - (en réponse à : froggy et Degryse)
En effet, l'arrêt de ses séries est aussi un souci récurrent qui m'a poussé à y penser à deux fois.
Je me suis fait avoir pour Après la Guerre mais j'avais déjà senti le truc venir pour Leviathan, que je m'étais décidé de ne lire qu'à la fin du truc.
Pour ce qui est de Makabi, c'est ma plus grande déception. Le 1 était franchement enthousiasmant, le 2 est pour moi un chef d’œuvre.
La fin du 3 a tout gâché. C'est à ce moment-là que j'ai réalisé qu'il fallait que Brunschwig explique ses fins et ce qu'il avait tenté de mettre dedans pour qu'on le comprenne. Bref, qu'il n'arrivait pas à faire passer clairement son message par son seul livre, ce qui est évidemment un comble, vu le produit qu'il propose.

477. froggy - 13/08/23 18:43 - (en réponse à : Odrade)
La serie XIII Mystery est pas mal, pas geniale, elle se lit facilement et est ideale pour quelques soirees d'ete, ce n'est pas la prise de tete assuree. Il y en a 2 qui ne sont franchement pas bons, le Brunschwig susmentionne et Little Jones qui relate l'enfance du futur major. Il est ecrit par Yann qui la, s'est montree capable du pire avec son principal travers, references a tout bout de champ qui etouffent tout le recit.

Et puis, il y a la question a $1 million, pourquoi avoir fait un album sur Billy Stockton, le jeune homme derange mentalement qui s'evade avec XIII dans le troisieme titre de la serie principale, Toutes les larmes de l'enfer? Le general Carrington, Maria, Sean Mullway y sont des personnage bien plus importants qui meritaient bien un album.

476. Odrade - 13/08/23 17:58 - (en réponse à : Piet)
Ah CA c'est gentil !

O.

475. Piet Lastar - 13/08/23 04:11
Odrade de retour, ça c'est bien.

474. totom - 12/08/23 21:50
A part celui de Brunschwig et Matz, c plutôt correct

473. Odrade - 12/08/23 20:43
Franchement, ya des spin-off de XIII qui sont bien ?

O.

472. froggy - 12/08/23 16:44
Le seul probleme que j'ai avec Brunschwig est qu'il a commence des series prevues en quelques albums et que celles-ci ont ete interrompues faute de ventes suffisantes Lloyd Singer/Makabi et parfois meme tres rapidemet: Apres la guerre et Leviathan. En face, il y a explique que c'etait la faute des editeurs, Casterman pour Leviathan. C'est unes des raisons pour lesquelles je reflechis a deux fois avant d'acheter un nouveau truc de lui.

De mon cote, outre le dernier tome de L'esprit de Warren, tres decevant considerant les 3 premiers, j'ai deteste son XIII Mystery, Jonathan Fly, il s'est completement plante avec.

471. MrDegryse - 12/08/23 09:11
Toujours pas

J'aime toujours autant Makabi, le pouvoir des innocents, la mémoire dans nos poches. J'ai bien aimé récemment son Luminary.
Les frères Rubeinstein, j'aime bien comme une série télé.

470. pm - 12/08/23 08:32
Ah, vous ouvrez enfin les yeux !

469. egoes - 11/08/23 23:51 - (en réponse à : O et froggy)
En fait, j'avais en son temps été vraiment bluffé par l'idée de base du Pouvoir et j'avais trouvé que Brunschwig avait justement su clôturer sa série de manière très jusqu'au boutiste et cohérente.
Du coup, j'avais sauté sur une bonne partie du reste de sa production.
C'était sans savoir qu'il allait relacer la sauce innocentesque, non pas une fois, mais bien deux, et que ça allait être bien moins passionnant, pour rester gentil.
Et puis surtout, j'ai fini par me rendre compte qu'aucune des séries qu'il a écrites ensuite n'a jamais proposé de fin qui m'ait satisfait, alors que les débuts de la plupart de celles-ci étaient prometteurs.
Or, l'important, ce n'est pas la chute... mais l'atterrissage.
Enfin, s'il faut séparer l'auteur de son œuvre, dans le cas de Brunschwig, il faut souvent séparer la gentille intention de la réalisation. Et, mine de rien, Brunschwig est l'un des auteurs qui, à mes yeux, sait le mieux se vendre, justement aussi parce qu'il est très gentil et qu'on (moi en tout cas) a envie de croire en ses projets, pour les motivations "humaines" qui sont à l'origine de ceux-ci.
Mais après autant de déconvenues, finalement, je passe.
Il y a un moment où l'intention de suffit plus, il faut que le produit suive...




468. Odrade - 11/08/23 23:10
Bon alors je vais aussi relire cette série.
Faut pas oublier le contexte, hein ? A cette époque, les premiers albums Delcourt de l'école d'Angoulême sortaient et c'était très innovant. Je pense à Wendling, Springer, Boiscommun etc.

O.

PS 'rdel je parle comme une vieille.

467. froggy - 11/08/23 22:39
J'avais ete tres decu par le dernier tome de L'esprit de Warren.

466. Odrade - 11/08/23 18:59 - (en réponse à : Egoes)
Pareil.
Je me rappelle de l'Esprit de Warren que j'avais adoré à sa sortie et Le Pouvoir des Innocents, mais là j'ai moins de souvenirs.

En fait, j'ai rien lu de récent de lui. Vais voir ce qu'ils ont à la médiathèque. Il a quand même une belle production !

O.

465. LienRag - 10/05/23 14:48
Oui enfin pas besoin de te faire mal non plus, un passage réussi (et un autre dans le tome 4 quand - spoiler - Hitler montre qu'il a la même mentalité que la bourgeoisie française /fin spoiler) ça ne justifie pas quatre tomes qui alternent entre le moyen et le malaisant...

464. egoes - 10/05/23 14:37 - (en réponse à : Lien)
Du coup, tu me donnes presque envie de lire ça...
Bon, j'attendrai sans doute l'intégrale, histoire de tout lire en un coup (et j'ai par ailleurs rarement été "bluffé" par les fins de série de Brunschwig, alors ce sera en bibliothèque).

463. Lien Rag - 09/05/23 20:03
N'ayant rien d'autre à lire à un moment j'ai poursuivi les frères Rubinstein, et je ne sais pas si c'est moi qui m'habitue à l'indécence ou Brunschwig qui s'est amélioré mais j'ai trouvé les tomes 2 et 3 moins insupportables, et même trouvé l'explication du dilemme posé par les nazis au coiffeur de Sobibor plutôt bien faite, et le traitement fait bien ressentir à la fois l'horreur de l'impossible choix et l'humanité de la réaction à ce choix inhumain.

462. egoes - 24/03/23 00:30 - (en réponse à : pm)
Je n'ai pas lu les albums et donc je ne peux pas donner d'avis, mais te remercie en tout cas d'avoir explicité le tien.

461. pm - 23/03/23 16:52 - (en réponse à : Egoes)
Brunschwig est toujours lourd, il avance avec ses gros sabots sans réellement se poser des questions sur l’idée même de la fiction. C’est particulièrement visible quand il parle du pouvoir, de la banlieue et cerise sur le gâteau, de la Shoah. Il en parle comme d’un banal ressort dramatique, tout le contraire de l’approche de Spiegelman. C’est d’autant plus désolant que lui-même est juif.

460. egoes - 23/03/23 16:39 - (en réponse à : pm)
Tu peux expliciter ?

459. pm - 23/03/23 14:20
Je ne lis plus Brunschwig depuis longtemps mais effectivement l’indécence est le qualificatif adéquat.

458. heijingling - 23/03/23 14:07
Cela semble aussi l'opinion de pm, en tous cas.

457. Lien Rag - 22/03/23 22:19
Je viens de lire le premier tome des "Frères Rubinstein", c'est assez indécent comme approche du sujet, non ?

456. Golden Chronicles - 14/12/06 10:13 - (en réponse à : goldenchronicles@yahoo.fr)
Les librairies Multi BD et La Bulle d'Or viennent d'élire leur album de l'année. Il s'agit de "La Mémoire dans les Poches" (tome 1) de Luc Brunschwig et Etienne Le Roux. Un grand merci aux deux auteurs pour ce superbe ouvrage!
A+

455. skymarshal - 27/06/06 23:20
Je l'ai lu! Et c'est superbe! Vivement la suite.
La lecture confirme ma première impression, à savoir que le dessin est très bon. les couleurs son magnifiques et chaque page à sa palette de couleurs.
Le scénario, sans donner aucune clé sur l'issue du récit, permet néanmoins d'apprécier pleinement cet album. On n'a pas se sentiment d'inachevé que l'on pouvais avoir à la lecture du "sourir", ou clairement il n'est rien sans la suite (attention, cela ne veut pas dire que l'album est mauvais).
La fin me semble totalement ouvert, et le récit peut sorienter dans tant de directions que cest avec conviction que je ne vais émettre aucune hypothèse sur la suite, et me dépêcher dattendre la suite

Bravo.

454. Pifou - 10/06/06 20:58
Moi mon grand-père il a la maladie de l'âmezailleurs alors il met des memento partout dans la maison pour pas oublier de prendre ses gouttes !!

453. skymarshal - 10/06/06 19:59
Un truc dans le genre de "Memento"?

Lundi je passe à la librairie pour faire l'aquisition (entre autre de cette "merveille")

452. herve - 10/06/06 09:05 - (en réponse à : Ro, le guetteur à l'affût)
très pris en ce moment (soleil, baptème, communion, problème de connection au net, boulot... ) je ne pense pas sous peu faire une critique autre ( à moins que....).

Ah !j'oubliais:
en achetant cet album , je me suis demandé "quelle drôle de titre!" Et au fur et à mesure de la lecture, lorsque l'on voit ce petit bonhomme sortir de sa poche tant de papiers, on se dit "à bien sûr!"

451. Ro - 10/06/06 08:43 - (en réponse à : herve)
C'est ton dernier mot (c'est ta critique, quoi) ?
;o)

450. herve - 10/06/06 08:36
je viens de lire "la mémoire dans les poches" et c'est véritablement prenant. Le dessin d'Etienne Le Roux est superbe.
Et encore, je parle pas de la qualité éditoriale de cette bd (dessin, couverture) .Très beau livre de 88 pages!
Luc Brunschwig joue, comme souvent dans ses scénarii, entre passé et présent d'un même personnage, en l'occurence Sidoine,( et puis ,après le bouquin de Rabatté, les "vieux " sont à l'honneur ), figure emblématique de sa citée. ( reminiscence du "sourire du clown" dans doute -)

En sortant du carcan des 48CC, en mettant en avant des personnages communs, pas très beaux, aux caractères ambigus ( voir le père et la mère de Laurent), Brunschwig , et Le Roux, signent là une oeuvre originale et émouvante.
Beaucoup de questions sans réponse dans ce premier volume notamment sur la petite enfance de Sidoine, pendant la guerre, enfance apparement traumatisante qui sans doute guide ses actions dans cette première partie.

449. skymarshal - 09/06/06 22:21
Bonjours,

Je nai pas encore acheté « La mémoire dans les poches », ni lu aucun post sur le sujet, donc soyez cool si mes remarques ont déjà été dites.
Deux choses seulement.
Primo je suis absolument bluffé pas le dessin de Le Roux ! En effet voilà bien un dessinateur dont je nattendais rien de particulier&Et pourtant !...
Secondo, et peut-être Luc sen souvient-il, mais là, pour le coup il y a bien une tranche cartonnée à lalbum.... Alors, pas trop dur de ne pas avoir une couverture qui « enveloppe les pages au lieu de les contenir » ? :o))

Voilà

PS Au fait, ça va depuis daffaire Dupuis ?

448. Pierre-Paul - 08/06/06 15:24 - (en réponse à : Luc)
Hé bé, toi qui avait dit l'année dernière que en une bonne dizaine d'année d'expérience tu n'avais finalement pas tellement publié par rapport à des Dufaux, Morvan ou Arleston, là tu mets les bouchées doubles dirait-on ! Je suis impatient de lire ça !

Amitiés à toi

Pierre-Paul

447. luc Brunschwig - 08/06/06 13:02
3 moins gros albums (mais à peine)...
Le second en juin de l'année prochaine.

446. pseudoben - 08/06/06 11:44 - (en réponse à : LUC)
2 gros bouquins donc, ok.
Et le sourire ?

445. luc Brunschwig - 08/06/06 11:21
Ce seront deux tomes de 86 pages chacun.

444. pseudoben - 07/06/06 19:57 - (en réponse à : Luc)
Salut Luc,

j'ai vu que demain sortait "la mémoire dans les poches". En combien de tomes est prévue cette nouvelle série ?

(et le sourire du clown, quand est prévue la suite et combien de tomes au final également ?)
Merci !

443. Pierre-Paul - 15/12/05 13:12
oui, et encore bcp d'autres en fait. Mais cela reste marginal, et c'est dommage.

442. ecureuil - 15/12/05 12:49 - (en réponse à : Pierre-Paul)
Il y a aussi Frank et Broussaille qui montrent Bruxelles.

441. Pierre-Paul - 15/12/05 12:35
Cool, j'adore ma ville et trouve qu'on ne la voit pas assez en BD. Heureusement il y a Yslaire (et Van hamme pour Lady S., et un jour moi si je trouve un éditeur pour mon idée :-) Luc, c'est pas pour toi, c'est un polar dans le monde des antiquaires, commercial quoi))

440. marcel - 15/12/05 09:52 - (en réponse à : trop rapide, ce Luc)
Merci m'sieur.
Ca sonne comme un retour de Bidouille et Violette...

C'est un one-shot ?

439. luc Brunschwig - 15/12/05 09:49 - (en réponse à : à marcel)
Une histoire d'amour dont Bruxelles est le cadre.

438. marcel - 15/12/05 09:23
annoncee

437. marcel - 15/12/05 09:21
Juste une chtite question a Luc, s'il passe dans le coin : c'est quoi cette nouvelle BD d'Yslaire annonce chez Futuro ?...

436. larry underwood - 14/05/05 12:00
t'as qu'à pas faire des albums aussi bons !

tiens, Ange par exemple... tu crois qu'ils stressent à chaque nouvelle sortie ? Ben non, ils savent très bien que c'est nul, or le pire n'est jamais décevant... ;o)

Si tu paniques vraiment, limite pu aucun contrôle tout ça, je te recommande de regarder L'Attaque des Clones, sincèrement on s'y paie un bon fou rire et ça détend.

Amicalement

435. luc Brunschwig - 13/05/05 17:56
RAAAAAAAAA... je vais faire une centaine de crises cardiaques en attendant le 20 juin... vous me foutez trop la pression les gars !!!

434. titeuf24 - 13/05/05 15:07
Hum... David Caruso: j'avoue que je ne l'ai jamais vu que dans CSI Miami. Pas un mauveais choix. Faudrait juste lui teindre les cheveux. Ce roux un peu trop voyant ca peut pas le faire. Mais Ed Harris serait effectivement l'ideal selon moi. Il est tres credible en gros dur.

Par contre, 10 episodes, ce serait trop (sauf a en faire une serie de l'ete sur TF1 ou France 2, mais il faudra rajouter des histoires d'amour debiles et des scenes sur la riviera) pour un format de serie "a la francaise". Pour la tele francaise, il faudrait reduire a 3 episodes de 2h. Ca doit etre jouable. Un format pas mal serait celui du "kingpin" (je crois que c'est passe en France sur Canal, mais je me souviens pas du titre), avec 5 ou 6 episodes d'une heure qui reprendraient grosso modo la trame des albums (meme s'il faudrait sans doute un peu elaguer, ca pourrait presque tenir).

Au passage Luc, quand je parlais de rebondissement, je ne pensais pas vraiment a une pirouette a la "6eme sens". En fait, j'aime beaucoup ce que tu fais car c'est a la fois d'une logique parfaite tout en evitant le deja-vu. Dans beaucoup d'autres histoires (tous media confondus), je vois tout arriver avec de gros sabots. Quand ce n'est pas le cas, c'est souvent que le dit rebondissement est un truc franchement imprevisible (ce qui peut aussi etre bien). Dans tes histoires, je n'ai pas l'impression qu'on m'arnaque en sortant des lapins du chapeau et je n'ai pas non plus la desagreable impression d'avoir deja lu cette histoire 10 fois.

Et puis je disais que je ne m'inquietais pas parce que les fins du Pouvoir comme de Vauriens etaient toutes deux tres reussies et ne faisaient pas que conclure la serie, mais ajoutaient beaucoup a la qualite de l'ensemble (surtout pour Vauriens, dont les deux premiers tomes m'avaient moins convaincu).

Voila pour les compliments. Je dois dire aussi que j'ai un tout petit peu perdu la BD de vue car je vis en Allemagne en ce moment et que je ne m'achete que quelques blockbusters quand je suis de passage en France, mais je ne raterais la fin de Warren pour rien au monde!




 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio