Sfar pête un plomb ?

Les 502 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


502. david t - 14/12/04 21:15 - (en réponse à : fux)
Tout à fait. Sfar, le Woody Allen de la BD… Pas forcément un compliment.

c'est toi qui le dis! sauf que certaines personnes aiment les films de woody allen. ceux-là y verraient un compliment. mais bien sûr, ton jugement est la dernière chose sur terre, donc j'ai forcément tort! n'est-ce pas?

"sfar n'est certainement pas l'auteur d'un seul album, ce qui est intéressant avec son oeuvre c'est qu'elle est faite non pas d'un noyau dur mais plutôt de multiples ramifications."
C'est typiquement le genre de phrases qui m'ennuie à mourir.
Je peux en faire de semblables, parfois, quand je ne suis pas inspiré ou que je ne crois pas à ce que je dis: "Ce qui est intéressant dans la musique de Trucmuche, c'est la diversité de son style et la richesse de ses orchestrations".


je ne vois pas quel est le problème avec ta phrase. si tu parles d'un compositeur dont l'oeuvre est effectivement éclectique et qui a beaucoup travaillé ses orchestrations, alors ton commentaire se tient tout-à-fait. rien d'incompréhensible là-dedans. tu prétends quoi au juste, qu'on ne peut rien dire sur l'art?

"maintenant, ceux qui voient une conspiration médiatique derrière son «irrésistible ascension», ça me fait bien rire (évidemment, faudrait pas que les théoriciens pro-conspiration se mettent à comparer ses ventes avec celles de van hamme ou de zep (voire de bilal ou de tardi), parce qu'ils risqueraient de déchanter...)"
Bon, donc comme Sfar vend moins que Van Hamme (pardon) que Tardi, nous sommes sauvés! Ce qu'il fait est nécessairement bien.


là, tu me fais dire des choses que je n'ai pas dites et que je ne pense pas. mon commentaire dit que la théorie d'une conspiration médiatique ne tient pas la route au vu des résultats des ventes. point.

"et puis ceux qui voient sfar comme l'épitome de l'intelligence philosophique, eh bien... euh... comment dire? sfar est un pragmatique et un viscéral. son oeuvre est intelligente mais ce n'est pas un traité de philosophie. si quelqu'un vous dit le contraire, c'est qu'il vous raconte des salades. (même chose pour woody allen d'ailleurs.)"
Pareil: "Trucmuche n'est pas un cérébral, sa musique est chtonienne et vient du fond de la machine désirante. Tripale. Il ne fait pas un traité de solfège mais quelque chose de plus organique, prenant modèle sur la croissance des plantes, ah! tous les autres compositeurs ne peuvent pas en dire autant!"


là, tu délires. bravo pour cette belle parodie de post-structuralisme, c'est rigolo. il te manque un «heuristique» quelque part, sinon c'est parfait. sauf que tout ce que je dis c'est que sfar ne fait pas de traité de philosophie (ah si, il en a illustré deux) et que si quelqu'un t'a fait croire le contraire, c'est qu'il t'a raconté des salades.

à te lire, on en viendrait à croire que «pragmatique» et «viscéral» sont des mots terriblement occultes et dépourvus de signification...

et en passant, «épitome» est un mot anglais signifiant «summum». je l'utilisais pour parodier.

501. fux - 14/12/04 21:11
Hé, hé, hé.

500. fux - 14/12/04 21:11
YATTA!

499. nemOrtel - 14/12/04 21:11 - (en réponse à : By Jove!)
Sundae. Foutus Anglois.

498. nemOrtel - 14/12/04 21:08 - (en réponse à : david t)
Non, ce n'est pas vraiment une vacherie sur Arleston. Je trouvais ça un peu snob, c'est tout :)
Au sujet de Sfar, il faudrait savoir : c'est une oeuvre ou un habeas non corpus (ça claque ça, non? bon, moi j'aimais bien la cerise sur le sunday aussi). Je ne vois pas bien les contour de ta magna carta (ça aussi, ça claque) que tu supposes. Ou pas.
il est même pas drôle. Non mais il est sympa quand même, Daïboken :)

497. david t - 14/12/04 20:57 - (en réponse à : nemortel)
Je ne sais pas qui tu vises avec le terme "fondamentalistes" mais sache qu'en ce qui me concerne, je n'ai rien contre les intellos, simplement contre les snobs. Sur l'usage du mot "oeuvre", je pourrais être chiant, et te rétorquer qu'au terme "oeuvre", je préfère celui d'"ouvrage". C'est, tu l'auras noté, un synonyme de "livre". Voilà un mot sur lequel, au moins, nous nous entendons.

sauf que quand on parle d'un corpus de livres, on parle d'une «oeuvre» et c'est bien dans ce sens-là que j'utilisais le mot.

et pour arleston, eh là, quoi! aucune vacherie là-dedans! je voulais surtout montrer que le mot ne s'appliquait pas qu'à des auteurs qualifiés (à tort) d'«élitistes». je n'ai rien contre arleston et j'aime bien les livres que j'ai lu de lui.

ce qui m'énerve, c'est que, dès que quelqu'un aime des trucs un peu pointus, il se fait accuser d'être à la botte de télérama ou je ne sais quoi (c'est idiot, cette publication n'existe même pas ici, comment pourrais-je la lire?) ou bien, ce qui est plutôt hilarant, on l'accuse de dépenser des sommes faramineuses pour des bouquins auxquels il ne comprend rien juste parce que ça rend «cool» (alors là, respect!) et bien sûr de faire chier le reste de la populace par son indécent «étalage de culture» (et là j'espère que tu ne m'en voudras pas de te citer plus ou moins hors contexte, cher nemo... mais: culture, confiture, même combat?) et quoi encore? ah oui, et puis la cerise sur le sundae, le bougre qui aime les trucs pointus, il est même pas drôle et pis il est trop sérieux. zut alors. :( :( :( :(

cela dit. je suis bien d'accord sur le fait que les gens qui utilisent leur cervelle peuvent être chiants. entre autres lorsqu'ils parlent à tort et à travers de choses qu'ils connaissent à peine. ou bien lorsqu'ils ramassent des bouts de faits par-ci par-là pour en faire une théorie séduisante mais foireuse (bref, lorsqu'ils manquent de rigueur.) ou bien lorsqu'ils ne font pas la distinction entre fait et opinion. ou bien lorsqu'ils se donnent des grands airs, question de sembler supérieur aux autres. ou bien lorsqu'ils sont haineux et méprisants. alors là oui, ces gens-là me donnent parfois l'envie d'un monde simple où personne ne pense et où on n'est portés que par les joies et plaisirs ordinaires de la vie.

j'arrête là parce que je crois que ça résume ce que je pense de tout ça. et puis si ça continue, je vais finir par être chiant. :)

496. fux - 14/12/04 20:37 - (en réponse à : au discoureur sur épitome)
"-Et a-t-il fait un seul livre qui "compte", Sfar? Je n'en vois aucun.
- autant demander: woody allen a-t-il déjà fait un seul film qui «compte»? sérieusement, c'est une question assez similaire.
"

Tout à fait. Sfar, le Woody Allen de la BD… Pas forcément un compliment.

"sfar n'est certainement pas l'auteur d'un seul album, ce qui est intéressant avec son oeuvre c'est qu'elle est faite non pas d'un noyau dur mais plutôt de multiples ramifications."

C'est typiquement le genre de phrases qui m'ennuie à mourir.

Je peux en faire de semblables, parfois, quand je ne suis pas inspiré ou que je ne crois pas à ce que je dis: "Ce qui est intéressant dans la musique de Trucmuche, c'est la diversité de son style et la richesse de ses orchestrations".

Bref, passons. Suivant.

"maintenant, ceux qui voient une conspiration médiatique derrière son «irrésistible ascension», ça me fait bien rire (évidemment, faudrait pas que les théoriciens pro-conspiration se mettent à comparer ses ventes avec celles de van hamme ou de zep (voire de bilal ou de tardi), parce qu'ils risqueraient de déchanter...)"

Bon, donc comme Sfar vend moins que Van Hamme (pardon) que Tardi, nous sommes sauvés! Ce qu'il fait est nécessairement bien.

Re-baaaaille…

"et puis ceux qui voient sfar comme l'épitome de l'intelligence philosophique, eh bien... euh... comment dire? sfar est un pragmatique et un viscéral. son oeuvre est intelligente mais ce n'est pas un traité de philosophie. si quelqu'un vous dit le contraire, c'est qu'il vous raconte des salades. (même chose pour woody allen d'ailleurs.)"

Pareil: "Trucmuche n'est pas un cérébral, sa musique est chtonienne et vient du fond de la machine désirante. Tripale. Il ne fait pas un traité de solfège mais quelque chose de plus organique, prenant modèle sur la croissance des plantes, ah! tous les autres compositeurs ne peuvent pas en dire autant!"

Qu'a-t-on dit? Pardon… J'ai eu une absence…

Quelqu'un avait parlé de sincérité? De raisonnement inattaquable?

Bon… Bref, si l'oeuvre de Sfar génère ce type de commentaires, je retire ce que j'ai dit, ce n'est pas France Inter, c'est RFI!… Non, franchement, il doit se retourner dans sa tombe, le pauvre, à être servi par des zélotes de la sorte. ;)

Si, si… Ce sont des arguments. Nietzsche a fait pareil pour descendre Wagner.

495. CoeurDePat - 14/12/04 20:24
>> je n'ai rien contre les intellos, simplement contre les snobs

nemO = Sfar, CQFD. :)

494. nemOrtel - 14/12/04 20:13
Et sois donc un peu moins vache avec Arleston ;)

493. nemOrtel - 14/12/04 20:13 - (en réponse à : david t, dit l'épitome de BdP (ça veut dire quoi?))
(et petit message à l'attention des fondamentalistes anti-intellos qui peuplent le forum depuis quelques temps: je sais que ça vous agace que j'utilise le mot «oeuvre» quand je parle de sfar parce que ça fait «élitiste». sauf que j'écrirais autant: «l'oeuvre d'arleston». question de respect envers l'artiste, que j'aime son travail ou non, et merci bien.)

Je ne sais pas qui tu vises avec le terme "fondamentalistes" mais sache qu'en ce qui me concerne, je n'ai rien contre les intellos, simplement contre les snobs. Sur l'usage du mot "oeuvre", je pourrais être chiant, et te rétorquer qu'au terme "oeuvre", je préfère celui d'"ouvrage". C'est, tu l'auras noté, un synonyme de "livre". Voilà un mot sur lequel, au moins, nous nous entendons.

492. fux - 14/12/04 20:10
Merci Bazooka… ;)

491. Bazooka - 14/12/04 19:33
Intéressant débat. BDP est sans conteste fidèle à sa réputation.
Enfin, les participants.
Si vous connaissiez Sfar, comme Menu, personnellement, vous vous garderiez bien de telles hypothèses toutes plus foireuses les unes que les autres.
Et ce n'est pas en comparant vos réactions intellectuelles que vous croyez brillantes que vous êtes dans le vrai.
Relisez attentivement les paroles de ce bon Fux, elles sont instructives...

490. marcel - 14/12/04 17:31
Pis y a un peu un melange avec Oedipe quand meme...

489. CoeurDePat - 14/12/04 17:04
>> Sinon, j'ai acheté mais pas encore lu le tome 2 de Socrate le demi-chien... C'est bien ?

Oui, 'ach'ment bien ! Le mythe d'Ulysse com-plè-te-ment détourné. Autant le 1er m'avait paru bof à l'époque (pas relu depuis), autant j'ai adoré celui-ci.

488. helmut perchu - 14/12/04 15:45
Coach' ! Yes Coach' !

487. Coacho - 14/12/04 15:43 - (en réponse à : Moumoute)
Inconditionnel de Guibert moi ! Alors les Olives, t'arrêtes de les bouffer et tu les lis maintenant ! ;o)
En plus, tu verras, comme les vraies, c'est bon, piquant, et le noyau se garde longtemps dans la bouche, comme les réflexions de Sfar ! ;o)

Sinon, j'ai acheté mais pas encore lu le tome 2 de Socrate le demi-chien... C'est bien ?

486. marcel - 14/12/04 15:14 - (en réponse à : Helmut)
Je te sais gre de garder ta remarque que je vois arriver a trois kilometres pour toi.

485. CoeurDePat - 14/12/04 15:14
Aaah, pardon, je n'avais pas vu la confusion, le contexte me paraissait clair, désolé. ^__^'

Oui, avec tout ça ça me donne aussi envie de les relire. A quand le tome 4 ? (manque ! manque !)

484. helmut perchu - 14/12/04 15:12 - (en réponse à : CDP)
Y'a eu confusion... Quand tu parlais du rabbin, je pensais que tu parlais de celui de "Le chat du rabbin", d'où l'étonnement. Mais effectivement, c'est bien visible sur l'image que tu donnes, il s'agit bien de Trondheim, le rabbin dans "Les olives noires". Bon, c'est que vous me donnez envie maintenant...

483. CoeurDePat - 14/12/04 15:07 - (en réponse à : Helmut)

482. CoeurDePat - 14/12/04 15:03
La guerre d'Allan.

Jette un oeil au tome 3 des Olives noires à l'occasion, Guibert a très nettement fait évoluer (changé) son style de dessin par rapport aux deux précédents.

481. helmut perchu - 14/12/04 15:03 - (en réponse à : CDP)
Je zieute ça sous ce nouvel angle ce soir...

480. helmut perchu - 14/12/04 15:02 - (en réponse à : Altaïr et marcel)
Je ne ferais pas de commentaires nazes mais sachez que ça me démange... Et pour revenir au sujet... j'aime beaucoup les dessins de Guibert dans Le photographe ou l'autre BD à l'asso dont j'ai oublié le nom sur une mec qui a fait la guerre... mais la (les) couve(s) des Olives noires me donnent pas envie... trop Hergéen et ligne clair peut-être...

479. CoeurDePat - 14/12/04 15:00 - (en réponse à : marcel & helmut)
Si si, j'vous jure ! Je n'avais pas tilté non plus, mais il y a un site dont je n'ai évidemment plus l'adresse qui référence ce genre de clin d'oeil, et celui-là y était. Et en regardant a posteriori, on constate que si ce n'est pas Trondheim en tout cas il lui ressemble sacrément. :)

478. Altaïr - 14/12/04 14:54
Les olives noires, c'est gé-ni-al !!!

Et sinon j'acquiesce les goûts de Marcel... nous avons les mêmes ^__^

477. helmut perchu - 14/12/04 14:52 - (en réponse à : CDP)
Moi non plus... ça m'a pas (fait) tilte...

476. marcel - 14/12/04 14:48 - (en réponse à : CDP)
Ah bon ?... Ca m'a pas tilte...

475. CoeurDePat - 14/12/04 14:46
Et le rabbin a la tête de Trondheim. :)

474. marcel - 14/12/04 14:39
Les olives noires, j'adore... Ca se passe y a plus ou moins 2000 ans mais les dialogues sont modernes. Rien que pour entendre un soldat romain dire qu'il veut pas se faire couper la bite...
Et les dessins de Guibert sont vraiment magnifiques.

473. helmut perchu - 14/12/04 14:35 - (en réponse à : marcel)
Le chat du rabbin, j'ai et c'est vrai que c'est trés bon. Les olives noirs, je sais pas pourquoi mais ça m'attire pas du tout... Quand à Socrate le demi-chien, je me le note...

472. marcel - 14/12/04 14:34
"Ces albums" et non pas "C'est album"... Pfff ! Pas les yeux en face des touches moi, aujourd'hui...

471. marcel - 14/12/04 14:31
Je suis pas tres "conte" de base, et je trouve que ces albums s'assimilent a ca...
Je prefere (de loin) Le chat du Rabbin, Les olives noires (avec Guibert) ou Socrate le demi-chien (avec Blain). Tout simplement parce que les themes abordes (la religion, les relations humaines, les regles dans une communaute, une certaine philosophie de la vie) me touchent plus. C'est album sont d'ailleurs plus bases sur des dialogues, souvent savoureux.
J'aime bien Grand Vampire parce que ca parle beaucoup des rapports amoureux, avec un ton original, Professeur Bell parce que le dernier se passe a Nice...

470. helmut perchu - 14/12/04 14:17 - (en réponse à : marcel)
Ah ? Ca m'intéresse ça... yancomix et philma me conseillent vivement Le petit monde du Golem... Le minuscule mousquetaire a paraît-il un côté trés Fred... c'est pourquoi je pense me diriger vers ces albums... Mais toi, lesquels me conseillerais-tu... et pourquoi ?

469. marcel - 14/12/04 14:10
Ceci dit, franchement, Le petit monde du Golem, Le borgne Gauchet et Le minuscule mousquetaire ne sont pas les albums de Sfar que je prefere...

468. helmut perchu - 14/12/04 14:04 - (en réponse à : philma et marcel)
Au temps pour moi, "marketing" est loin d'être le bon terme... mais comment dire... est-ce que ce postulat ne l'enferme pas de temps en temps dans un schéma un peu malheureux ? Pour reprendre l'exemple de Grand Vampire, j'ai beaucoup aimé les 2 premiers. J'ai trouvé dans le tome 3 l'apparition du "vieux sage" (sais plus son nom) bien amenée et ça m'a donné envie de lire le petit monde du Golem (pas encore fait). Mais j'ai par contre eu du mal avec l'apparition du professeur Bell dans le tome 45 qui se fait au détriment d'autres personnages secondaires qui me semblaient plus intéressants à suivre dans le cadre de cet album (je pense au Loup dragou). Elle me donne l'impression de ne pas être justifiée, d'être là pour continuer ses interconnexions dans son univers... M'enfin, ça ne m'a pas bloqué mon souhait de poursuivre l'exploration du monde de Sfar (avec le Petit monde du Golem et Le minuscule mousquetaire en priorité).

467. philma - 14/12/04 13:57 - (en réponse à : helmut perchu)
On reprocher plein de trucs à Sfar mais ce n'est pas marketing, il a toujours fait comme ça même quand il vendait 500 exemplaires de ses livres. Dans l'univers Sfarien il y a les personnages Sfariens, pas du tout dans le but d'acheter aussi ses autres séries. Ceci dit Grand Vampire n'est pas ma série préférée .

466. marcel - 14/12/04 13:57
Oups, je radote pas mal par rapport aux posts precedents, moi... Devrais arreter de lire en diagonale.

465. marcel - 14/12/04 13:55 - (en réponse à : Helmut)
Ne confonds pas le marketing avec un univers coherent : les Grand et Petit Vampire, Professeur Bell, Hossour Hirsidoux, Petrus Barbygere, Le minuscule mousquetaire, Le golem, Michel Bouffon, L'homme-arbre, dans l'album Paris-Londres... Tous vivent dans le meme univers auquel Sfar est tres attache et font des apparitions dans les series ou one-chot des autres.

464. helmut perchu - 14/12/04 13:48 - (en réponse à : philma)
J'ai pas encore suffisemment exploré l'univers de Sfar mais autant je trouve ça sympa, autant, ça donne quelques fois l'impression d'être trop systématique et limite "marketing". En fait, c'est ce que j'ai ressenti dans Grand Vampire 4 ou le professeur Bell apparaît. En même temps, c'est peut-être dû au fait que je ne connaisse pas cette série et que le professeur me paraisse peu sympathique, du coup, j'ai moyennement envie de la connaître...

463. philma - 14/12/04 13:42
Ce que j'aime le plus chez Sfar c'est son oeuvre prise dans sa globalité, avec les relances d'une série à l'autre, les personnages qu'on retrouve etc...C'est pour ça que je mets Donjon à part l'autoréférencement se faisant davantage sur la série elle-même, que j'aime bien.
S'il fallait ne distinguer qu'un livre je crois que je coisirais Le petit monde Golem. Il y a tout ce j'aime chez cet auteur dans ce livre.

462. toum - 14/12/04 02:23
Moi aussi. D'ailleurs je viens rectifier : "Grand Vampire 1" et non "Vampire 1"!

Sinon il y a l'un des 2 personnages féminins dans le monde du Golem : la jf brune aux cheveux longs qui quitte le vampire pour vivre avec l'homme-arbre, qui a disparu dans Grand Vampire, remplacée par la 2nde copine du Vampire.

Ce que je raconte est encore plus incompréhensible que l'original, mais si qq'un avait de ses nouvelles ?...

461. Jean-no - 14/12/04 02:08
J'ai du mal à distinguer les petits/grands vampire, le golem, paris-londres voire Ossour Hyrsidoux, tout ça est un peu une même famille de personnages qui passe de récit en récit...

460. Toum - 14/12/04 01:46
"Le Petit Monde du Golem" est bien supérieur à "Vampire 1" (le 2nd étant - plus ou moins - la suite, un peu décevante pour moi, du 1er): plus riche et plus dense

459. Jean-no - 14/12/04 01:03
Pour moi, l'oeuvre marquante de Joann Sfar, c'est Donjon, une série bourrée de choses (humour, mais aussi roman "de formation" ou grands drames) qui établit des connexions entre des tas d'auteurs de BD... Bien sûr, ce n'est pas l'oeuvre du seul Joann Sfar. Ensuite, série par série il y a de grandes réussites : une "olive noire" par ci, un "chat du rabbin" par là, le professeur bell 2 effectivement (le dernier, par Tanquerelle, assez lugubre, est aussi excellent), les Pascin, les petits & grand vampire... J'ai beaucoup d'affection pour les albums "bizarres", ceux dont on n'est pas sûr de savoir de quoi ils parlent, ceux qui n'ont pas vraiment fait parler d'eux ou qui ont déçu (y compris leur auteur parfois) : Urani, Le mousquetaire 1, la maison qui avait l'air normale,...

Enfin je suis très fan des carnets mais je comprends totalement ceux qu'ils horripilent - après tout le tirage est suffisament mesquin pour que seuls ceux qui aiment les achètent ;-)

458. david t - 14/12/04 00:51 - (en réponse à : torpedo)
"professeur bell" est un régal -- sans doute ma série préférée de sfar -- les meilleurs tomes étant à mon avis le 2 (beaucoup d'aventures, et bien ficelé) et le 4 (cruel).

457. torpedo31200 - 14/12/04 00:33 - (en réponse à : david t)
J' ai hésité à rajouter Grand Vampire 1, c' est vrai.
Professeur Bell, faut que je le lise...

456. david t - 14/12/04 00:25 - (en réponse à : torpedo)
Bon, sinon, à la question "Et a-t-il fait un seul livre qui "compte", Sfar? Je n'en vois aucun." Moi, je vois Petit Vampire 5. Et le 2...

j'ajouterais aussi cupidon s'en fout (grand vampire 1), et les poupées de jérusalem (professeur bell 2)... mais encore faut-il s'être donné la peine de les lire...

évidemment, trouver «le meilleur» chez sfar est un peu ardu parce que c'est un auteur remarquablement constant. (tiens donc.)

désolé à l'avance pour l'utilisation du mot «remarquablement» qui fait effectivement plus de 8 lettres.

455. Vieto - 14/12/04 00:17
Je souscris totalement au dernier post de David t.

Soit-dit en passant, ça commence à me fatiguer sérieusement qu'"intello" devienne assez souvent une injure.

Un intellectuel est quelqu'un qui réfléchit (c'était la lapalissade du jour). David t démontre qu'il le fait bien : ce qu'il écrit est clair, précis, argumenté.
On peut ne pas être d'accord avec lui, mais la démarche est honnête, sincère, et n'est donc pas attaquable.
Houlà, je deviens sentencieux, il est temps que j'aille me pieuter...

454. torpedo31200 - 14/12/04 00:10
78 messages pour la seule journée du 13 décembres !!!

Bon, sinon, à la question "Et a-t-il fait un seul livre qui "compte", Sfar? Je n'en vois aucun."
Moi, je vois Petit Vampire 5. Et le 2...

453. david t - 14/12/04 00:00 - (en réponse à : intello de service, à votre service)
Et a-t-il fait un seul livre qui "compte", Sfar? Je n'en vois aucun.

autant demander: woody allen a-t-il déjà fait un seul film qui «compte»? sérieusement, c'est une question assez similaire.

sfar n'est certainement pas l'auteur d'un seul album, ce qui est intéressant avec son oeuvre c'est qu'elle est faite non pas d'un noyau dur mais plutôt de multiples ramifications.

maintenant, ceux qui voient une conspiration médiatique derrière son «irrésistible ascension», ça me fait bien rire (évidemment, faudrait pas que les théoriciens pro-conspiration se mettent à comparer ses ventes avec celles de van hamme ou de zep (voire de bilal ou de tardi), parce qu'ils risqueraient de déchanter...)

et puis ceux qui voient sfar comme l'épitome de l'intelligence philosophique, eh bien... euh... comment dire? sfar est un pragmatique et un viscéral. son oeuvre est intelligente mais ce n'est pas un traité de philosophie. si quelqu'un vous dit le contraire, c'est qu'il vous raconte des salades. (même chose pour woody allen d'ailleurs.)

(et petit message à l'attention des fondamentalistes anti-intellos qui peuplent le forum depuis quelques temps: je sais que ça vous agace que j'utilise le mot «oeuvre» quand je parle de sfar parce que ça fait «élitiste». sauf que j'écrirais autant: «l'oeuvre d'arleston». question de respect envers l'artiste, que j'aime son travail ou non, et merci bien.)



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio