Jacques Martin

Les 78 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2


78. Khyron - 22/10/16 17:20
Ces deux interviews sont fort intéressantes et expliquent pas mal de choses sur les faiblesses graphiques de Moralès après "O Alexandrie". Les décors de Moralès sur "Alix" ne m'ont jamais posé de problème, mais ses personnages... Au-delà des erreurs d'équilibre (notamment sur les visages) et des erreurs de proportions sur les corps, ce sont les postures de ses personnages qui apparaissaient incroyablement dénuées de naturel et artificielles. Mais au vu de ce que dit Moralès, peut-être était-ce dû à la volonté d'un Jacques Martin qui avait une idée précise de ce qu'il voulait mais ne pouvait plus l'exposer ou l'expliquer clairement du fait de ses problèmes de santé ?


77. ronny - 20/10/16 10:06
Merci pour cet interview intéressant !

76. Ralph Doumit - 14/10/16 12:04
Le second volet de la rencontre est en ligne:

https://lesiffleur.org/2016/10/14/interview-de-rafael-morales-partie-23-les-albums-dalix/

75. Ralph Doumit - 01/10/16 11:57
Bonjour,

Premier repreneur du dessin de la série Alix après Jacques Martin, auteur ensuite d’Hotep aux éditions Glénat, Rafael Morales a répondu à mes questions pour le Siffleur de Bulles dans un long entretien en trois parties qui revient sur l’ensemble de sa carrière, et dont voici le premier volet:

https://lesiffleur.org/2016/09/28/interview-de-rafael-morales-partie-13/

74. nem° - 21/01/10 17:49 - (en réponse à : In memoriam)

73. Pierre-Paul - 15/10/03 15:53
c'est vrai qu'à 82 ans, il reste bon pied bon oeil (humour noir: il est presque aveugle!) en terme de cadence de publication. En terme de qualité, cela dépend des goûts, les miens m'incitent à passer mon chemin.

72. BFH - 15/10/03 13:58
Très grosse actualité que celle de Jacques Martin en cette rentrée : nouveaux albums, nouvelles séries, nouvelles collections, changements de dessinateurs sur certaines séries... Tour de la question sur Auracan.com

71. BFH - 06/06/03 09:13
A l'occasion du cinquantième anniversaire de Lefranc, Auracan.com propose un entretien inédit avec Jacques Martin. Non sans humour et impertinence, le maître de la bande dessinée historique revient sur son extraordinaire carrière. C'est par

70. Tank Girl - 20/04/01 17:31 - (en réponse à : Elle est bien bonne)
Je me doutais qu'il y avait une sombre histoire de censure là-dessous, mais je ne comprenais pas comment ils avaient pu laisser passer la dernière planche... Il y a dû y avoir moult pleurs et grincements de dents :D

69. Korben - 20/04/01 09:32 - (en réponse à : cinebad@caramail.com)
Tu sais pourquoi? Parce que sa maison lui avait demandé de ne pas montrer les seins de la charmante demoiselle. Cependant, jugeant qu'il devait le faire. Il a profité de la dernière planche, apporté en dernière minute pour faire passer la case honteuse. L'album devant etre imprimé... c'était trop tard et voilà. Sympathique non?
Le pire, c'est que c'est sérieux.
@+

68. Tank Girl - 20/04/01 08:03
C'est peut-être très bien documenté et instructif Alix, mais quand j'étais plus jeune ça m'ennuyait pas mal.
Je trouvais le dessin très statique, et les gros cartouches envahissant presque chaque case et expliquant en détail l'action qui devrait être montrée m'exaspéraient.
Les seuls albums que j'aie vraiment aimés (à l'époque) et achetés sont Le Dernier Spartiate, Le Dieu Sauvage et Les Proies Du Volcan.
A propos de ce dernier, c'est amusant comme Martin prend toutes les précautions possibles pour ne pas montrer la poitrine de Malua pendant tout l'album, pour se lâcher complètement sur la dernière planche ;-)

67. Bigoudi - 19/04/01 23:05
J'interviens un peu tard dans le débat, désolé mais je ne l'ai pas suivi depuis le début.
Marxxo , rangeons nos "Martin" dans une armoire de peur que nos gosses tombent dessus.
Cite moi 10 bd actuelles aussi passionantes et instructives que les Alix.
C'est un merveilleux moyen de découvrir l'antiquité ajouté au fait que un Alix commencé est un Alix fini deux heures plus tard, c'est passionnant et ce n'est en rien dépassé.
Ce qui se passe peut-être c'est que tu les as tellement lu quand tu en es lassé mais c'est tout à fait différent.
Je ne crois pas que Tintin soit dépassé, bien au contraire, pour les enfants, c'est passionnant mais le fait est que les ayant lu 20 fois chacun, j'ai envie de passer à autre chose.
Idem pour Boule et Bill, Gaston, Spirou, etc.
C'est un peu comme dire que les beatles, c'est dépassé parce qu'aujourd'hui il y a Guns and Roses :)

66. pierre - 19/04/01 22:55
Je viens de trouver un site très bien fait:Alix l'intrepide.Il y'a des animations mais manque de petits "scoops"!

65. stephane - 28/01/01 18:27
"La colonne" prochain Lefranc devrait sortir en juin.A Angouleme,j'ai trouvé un superbe recueil serigraphié et des dessins sur calque de differentes aventures d'Alix,c'est signé par jacques Martin et limité à 400 exemplaires.Vraiment très joli.

64. Ralph - 10/01/01 19:52
Rseemblement des liens vers les interviews de Martin presents sur le net sur le site Jacques Martin
63. Jean Pol - 21/12/00 20:27
Quelqu'un sait-il pourquoi Jacques Martin a-t-il abandonné la série "Arno", qui était je trouve, excellente. Lors d'une dédicasse, il m'avait dit qu'il était seul maitre de ses séries et libre du choix de l'éditeur pour chaque album. Ceci explique sans doute son passage éclair chez Dargaud avant de repartir chez Casterman. Mais je ne comprend pas pourquoi, alors qu'il a des scénarii écris, qu'il a toujours le dessinateur dans son équipe (Denoel), il ne continue pas la série chez un autre éditeur que Glénat.

62. marxxo à sosososososososo - 20/12/00 16:58 - (en réponse à : marxxo@hotmail.com)
Je suis tout à fait d'accord avec cet argument!

61. Ralph - 20/12/00 14:39
Marcus:
Pour Arbacès, il me semble avoir lu qu'un retour imminent était prevu. A suivre...
Voila la replique exacte d'Axel Borg a laquelle tu fais allusion: "Ah! C'est vrai, j'oubliais! Vous ne buvez pas d'alcool, vous ne fumez pas, vous ne mentez jamais, vous ne jouez pas et trichez encore moins; bref, vous etes parfait, le vrai redresseur de torts, le jeune premier sans reproche!... Dites, cela doit etre assomant de ne pas avoir de défaut?"

Sans vouloir défendre Martin (car effectivement, l'amour est peu présent dans Alix et Lefranc), voici quelques exemples de jeunes filles que ces persos ont rencontré:
ALIX:
-La fille du Tombeau etrusque (wow! elle est meme sur la couverture!) dont j'ai oublié le nom.
-La reine Adréa du Dernier Spartiate. Une femme d'age mur tombe pratiquement amoureuse d'Alix, ce qui a valu a Martin des problemes avec la rédaction du journal Tintin.
-La fille dans Iroix le Grand (dont j'ai aussi oublié le nom...), qui, elle, est présente tout au long de l'album et tient un role assez important tant dans l'aventure que pour Alix lui meme.
-Sais, dans Le Prince du Nil qui semble avoir un faible pour Alix et fait dire a Alix ce qu'il n'a jamais dit. Citation: Sais: "Ecoutes, fuis avec Enak et va jusqu'au village [...] Dans quelques jours je te rejoindrai." // Alix: "Merci, tu es merveilleuse, Sais" // Sais (en se jetant sur Alix): "Tu es d'accord. Alix!... Oh! Que nous allons etre heureux!..."
-Sabina du Fils de Spartacus.
-Samtho, dans Le spectre de Carthage. Citation: Alix: "Que tes mains sont douces, Samtho! C'est un plaisir de tomber pour etre soigné comme cela" // Samtho: "Ne me quittes pas alors!" [...] // Alix: Viens avec moi: tu seras ma sauvegarde et enfin tu reverra le soleil, la mer... puis je t'emmenerai a Rome, la ou le ciel est le plus beau du monde."
-Mava dans Les Proies du Volcan. La, rien a dire, elle est presque le personnage principal de l'album, Alix est amoureux et hesite a s'en aller.

LEFRANC:
-Lisa des Portes de l'Enfer. Tout d'abord le "Comme c'est gentil! Tu es vraiment charmante" classique puis: Citation: (évoquant leur situation peut-etre apocalyptique) Lisa a Lefranc, alors qu'ils sont seuls: "Pour continuer cette race, il faudrait que je me marie avec Jeanjean [...] je ne peux avoir comme mari que Jeajean... ou vous!"
-Une jeune fille (qui est finalement avec les méchants, oh la vilaine!) dans L'Arme Absolue attire Borg et Lefranc.
-Et effectivement, dans le dernier album Le Vol du Spirit, Lefranc se lance bien vite avec Maureen. C'est un peu le -truc- de l'album, alors qu'un perso comme Borg est un peu laissé au rang de vulgaire voleur. Faut voir les prochains... A propos, c'est désormais Christophe Simon (qui a deja repris Orion) qui se charge des dessins.

Ca en fait tout de meme un bon nombre, meme si ca n'abouti quasiment jamais. Par contre Arno et Jhen sont en effet plus a l'aise de ce coté la. Et puis il ne faudrait pas oublier Orion, ou l'amour est carrément le fil conducteur des premiers albums. D'ailleurs pour ceux qui n'auraient pas lu cette série, je la conseille fortement. Le premier album (1990), dessiné par Martin lui-meme juste avant qu'il ne tombe malade des yeux (il dessinera la premiere partie du second tome), est le parfait exemple de l'aboutissement du style graphique (vous en parlez peu, de son dessin d'ailleurs...) de Martin, avec un scenario tout autant a la hauteur. J'aime beaucoup personnelement.

Concernant les rapports Alix-Enak, je me permet de citer une partie d'une interview que je posséde mais dont je ne me souviens pas l'origine:
J.Martin: "Alix-Enak, c'est une relation ambiguë. Ca ne me dérange pas du tout. Je ne cherche pas ça, je ne fais pas de provocation, mais je ne changerai rien tant que je vivrai, et j'espère que Rafael Morales non plus. Alix-Enak, c'est un émerveillement. Ce n'est pas ce que j'ai voulu, mais pourquoi retirer ce bonheur à rêver à ceux qui aiment ça? Ca a fait jaser, je m'en fous complètement. Si Enak enchante des messieurs, tant mieux. «Il faut aussi tenir compte des mœurs de l'Antiquité. L'homosexualité n'existait pas en tant que problème, c'est arrivé avec le christianisme. Je ne peux pas créer, moi, quelque chose qui n'existait pas.""

Voila, c'est tout.

Ralph, webmaster du site en construction (enfin il ne manque plus que les images, ca viendra): Jacques Martin

60. marcel - 15/12/00 11:50
Rahan assexue ?... Et "La fiancee de Rahan" alors ?... Pis, a la fin de la serie Tarao, on apprend qu'il s'agit du fils de Rahan...

59. Pierre-Paul - 15/12/00 11:43 - (en réponse à : à Felix et PM)
A felix d'abord: j'ai oublié Lucky Luke. Il s'est marié le temps de quelques pages et était loin d'être insensible aux multiples femmes qui passaient dans ses aventures.
A PM: je ne connaissais pas l'anecdote du XXe arrondissement mais la trouve très drôle. cela démontre le manque de culture de certains journalistes prétendument spécialisés (heureusement il y a Hugues Dayez et Thierry Bellefroid en Belgique pour remédier à cela). Mais pour ce qui est du contexte catholo puritain, je pense que tout le monde sait cela, non ? Cela a eu une influence primordiale, je vous renvoie aux 34875 bouquins écrits sur Hergé pour vous en convaincre.
Aux deux: dites, c'est un peu chiant comme débat que de savoir qui a une vraie b... et qui n'en a pas en BD. On s'en fout en définitive de savoir cela !
allez, a+

58. Pierre-Paul - 15/12/00 11:27
* Yoko Tsuno, assexuée ? Là tu ris jaune ! Elle n'est peut-être pas aussi sexy que Natacha mais tout de même pas une religieuse ou une femme voilée d'Afghanistan ! Relis donc bien tes albums.
* Barbe Rouge assexué ? ah oui, sur son bateau il n'y a pas de femmes mais c'est un peu court pour dire qu'il est assexué.
* Blake et Mortimer, OK. Je te renvoie à mon explication sur le catholo puritanisme qui prévalait à l'époque de leur création (du moins en Belgique).
* Asterix ? Bof, il y a pas mal de femmes dans ses aventures, non ? Et les allusions ne manquent pas.
* Pas d'avis sur Rahan, je n'ai jamais lu parce que je trouve le personnage ridicule rien que sur la couverture.
Bon, ce débat était passionnant ! On parlait de Martin, non ?

57. pm - 15/12/00 11:05
A Pierre paul: merci de nous rappeler le contexte de la création de Tintin, mais tu sais je pense que tout le monde est au courant sur un forum de BD.Par association d'idées ça me rappelle une émission de radio où un journaliste déclarait de façon sentencieuse qu'il fallait se souvenir que Tintin avait été créé dans un journal du XXème arrondissement parisien!Si si c'est vrai.
Le contexte n'explique pas tout.Tintin est asexué mais pas Hadock, qui n'a pourtant aucune aventure et n'est pas marié.En fait il était inenvisageable de mettre une fille dans les bandes dessinées de cette époque mais ce n'est pas pour ça qu'un personnage est asexué.

56. Félix - 15/12/00 09:19 - (en réponse à : qui rigole stupidement)
Asterix, Lucky Luke, Yoko Tsuno, Barbe-Rouge, Blake et Mortimer, Rahan,... mais j'ai plus l'impression d'enfoncer une porte ouverte que de faire avancer le schmilblick...

55. Pierre-Paul - 14/12/00 12:18 - (en réponse à : à Felix)
au lieu de rigoler stupidement, trouve des contre-exemples, cela fait avancer le schmillblick.
mais attention: "assexué" veut dire aussi (et surtout) "insensible au sexe opposé". Si tu me sors "les schtroumpfs", je te dirai que tu as tort vu qu'ils sont tous amoureux de la schtroumpfette.

54. Félix - 14/12/00 12:10
"c'est vrai que Tintin est assexué et c'est un des seuls personnages de BD qui le soit" : Hi! Hi! Hi! Elle est bonne celle là!

53. Pierre-Paul - 14/12/00 10:28 - (en réponse à : à pm)
c'est vrai que Tintin est assexué et c'est un des seuls personnages de BD qui le soit. Mais je vous rappelle le contexte de la création de Tintin: le petit XXe était un journal de la droite catholique, et le sexe avant le mariage était un péché mortel (damned !) pour ce milieu. Donc pas question d'éveiller le moindre désir chez les petits bambins par la BD, il découvriront cela après avoir contracté un beau et lucratif mariage. Cela fait sourire aujourd'hui mais telle était la mentalité dans les années 30, période du vériatble démarrage de Tintin en tant que mythe. Cela me fait penser à cette anecdote scoute: dans les règles de Baden Powell, il était indispensable de dormir les mains en dehors du sac de couchage. Cela dispensait le scout catho de faire des découvertes autres que des pommes de pin dans les bois. Je ne serais pas étonné que ce genre de règle existe encore chez les scouts de France ou scouts d'Europe en Belgique, tous deux proches de l'Opus Dei.
Bref, Hergé étant lui-même imprégné jusqu'à la moelle de cette culture catholo puritaine, il est compréhensible qu'il ai suivi cette voie jusqu'au bout.

52. pm - 13/12/00 18:57
Non je me suis mal exprimé, Alix et Lefranc, contrairement à Tintin ne me semblent pas asexués, un peu déviants(quoique pour alix et enak on va dire que c'est l'époque) mais pas asexués comme tintin, que je n'imagine ni avec une femme ni avec un homme, même quand il habite chez le capitaine à Moulinsart.

51. Morti - 13/12/00 18:49
Alors ils doivent les lire en cachette...ou alors ils ont honte... :o)))
Pour Tintin c'est vrai que lui aussi est asexué mais je ne sais pas pourquoi, ça me gène moins. La série est peut-être moins réaliste que Lefranc ou Alix où là c'est flagrant.
Et enfin le rire dans Tintin est souvent présent, encore une fois grâce aux seconds rôles, même si je ne considère pas Tintin comme une série humoristique.
Par contre j'aime beaucoup l'idée de Marcus concernant les femmes qui croisent Alix... :o)
"Oh mais vous etes charmante !"
"'tin, ça y est, je suis foutue, j'arriverai pas au bout des 44 planches"
Alix, il les tombe pas...il les tue... :o)))))))))))))))
Marc :o)

50. pm - 13/12/00 18:20
1) A Morti: contrairement à ce qu'ils disent quand ils deviennent ados, les mômes lisent et aiment encore Tintin
2) A Morti encore: les tintins font partis des BDs qui m'ont fait le plus rire(après les Gastons et la RAB) et comme tot le monde les a lu c'est même un vecteur social.Les fous rires quand on parle en famille du sparadrap d'Hadock(gag du à JMartin parait-il d'ailleurs)du capitaine karpok, botus et mouche cousue c'est notre venise,etc...
3)A Morti encore! C'est Tintin qui est asexué, Alix et Enak c'est assez clair mais franchement sans importance.Quant à Lefranc, il pourrait actuellement tomber pour pédophilie au regard des premiers albums(qu'est-ce qu'il fout avec un môme qui devrait aller à l'école?)
4)Les scénars de Martin sont quand même assez costauds jusqu'à une certaine époque récente,même s'il est vrai que question humour c'st pas Reiser(;o)et que graphiquement c'est heu un peu figé.

Du réchauffé!!!J'aurais tout lu sur ce forum(;o)

49. froggy - 13/12/00 18:08
Pour repondre a Marcel, Arno et Jhen sont des personnages un peu plus interessants qu'Alix et Lefranc parce qu'ils sont plus humains. Meme si ce sont toujours des heros bien martieniens, sans peur et sans reproches. Cela vient probablmeent du fait qu'ils furent crees plus tard, dans les annees 80 pour etre precis. Ainsi, ils peuvent faire plus que leurs glorieux predecesseurs nes de l'imaginaire de Jacques Martin.
Arno et Jhen couchent tous les 2 avec des femmes relativement facilement sans que l'on sente la contrainte que Morti a justement relevee chez Lefranc. Leur deuxieme point commun est leur association avec 2 manifestation du mal absolu. Gilles de Rais pedophiles qui massacra des enfants et Napoleon 1er qui mit l'Europe a feu et a sang.Les 2 caracteres sont manisfestement attires/revulses par ces 2 personnages historiques aux mains couvertes de sang. Cela aurait donne lieu a une jolie psychanalyse si celle ci avait existee au Moyen Age et aux temps de l'epopee napoleonienne.

Je recommande la lecture des 3 premiers Arno car dessines pas Andre Juilliard. Quant a Jhen, seul le dernier album est aux limites du franchement mauvais, il s'appelle L'Archange.

48. Marcus - 13/12/00 17:16
C'est vrai que le prototype héros martinien (toujours le beau et grand aryen, pour reprendre l'expression de Marxxo), que ce soit Alix, Jhen ou Lefranc est toujours un personnage insipide, ennuyeux, sans aucun humour .
Heureusement qu'il y a les méchants qui ont un peu plus de personnalité. Sans Arbacès, Axel Borg et Gilles de Rais, les histoires perdraient beaucoup de leur intérêt.
Martin a dit qu'il avait supprimé Arbacès car celui-ci commencait à devenir plus populaire que Alix et à lui faire de l'ombre, ce qui n'est pas étonnant. A propos d'Alix, on a parfois eu l'impression que ca aurait pu donner quelque chose avec certaines des femmes qu'il a rencontrées dans ses aventures, mais comme il fallait le faire retourner avec Enak à la fin, Martin s'arrangeait pour faire mourir la fille à la fin de l'album. (Souvent, quand Alix rencontre une fille au début d'un album en lui disant "Tu es charmante", celle-ci a peu de chances de survivre à la fin !).
Je ne me prononcerai pas sur l'évolution récente de Lefranc vu que le dernier que j'ai lu était "l'Apocalypse", mais je trouvais intéressant le personnage de Axel Borg, il y avait notamment un dialogue dans "Le Mystère Borg" où il disait à Lefranc qqch comme " Vous êtes vraiment parfait mon cher ami, dites ca doit vraiment être assommant de ne pas avoir de défauts ?"
C'est un peu ça le problème, les personnages trop parfaits sont emmerdants...

47. marcel - 13/12/00 15:24
Je connais mal Arno et Jhen... Peut-on dire la meme chose de ces deux series ?
Toujours est-il que dans le genre BD homo, je prefere Ralf Konig... Au moins c'est drole... : ))

46. Morti - 13/12/00 14:03
Oui car j'ai lu le bouquin de Dayez (très bien d'ailleurs) mais ça ne m'a pas frappé. Quoi qu'il en soit, je veux dire par ambigu que depuis le début de la série il se balade avec Enak sans que soit clairement établie la relation entre eux, que durant leurs aventures, Alix rencontre des femmes mais que son comportement est pour le moins bizarre et que aucune n'arrive à lui plaire, qu'il retourne toujours vers son ami mais que parfois il le délaisse pour passer du temps avec une autre femme bref ça reste flou et...ambigu :o) Idem avec Lefranc d'ailleurs qui pendant des années se baladait avec Jeanjean. Jusque là ça ne me dérangeait pas (idem pour ses relations avec Axel Borg d'ailleurs) mais subitement depuis 2 ou 3 albums, Lefranc vire sa cuti et devient un tombeur de première. Alors soit Martin a voulu éclaircir les choses (mais le résultat est plutôt risible) soit il s'est dit que notre époque pouvait admettre qu'un héros, un vrai, un dur, ça devait rencontrer et connaître des femmes et il y a mis une couche...pas trop crédible non plus amha... Marc :o)

45. Pierre-Paul - 13/12/00 13:52
ah zut, et ma commission auprès de l'éditeur alors ?
OK, Martin a expliqué que l'homosexualité faisait partie de la vie quotidienne à Rome et plus encore en Grêce. Là, rien de surprenant, tout le monde le sait. Martin dévoile l'homosexualité de Enak et son attachement à Alix. Voilà un peu le message.
Un indice supplémentaire:
Martin a publié au milieu des années 80 - je crois dans la biographie de l'auteur mais je ne suis plus sur - un dessin montrant Alix tenant Enak par la main entrant dans le plus simple appareil (ciel !) dans les thermes de Rome.
Si cela ne suffit pas... certains belges se rappellent peut-être de l'interview TV de Martin à je ne sais plus quelle émission de variété sur la RTBF où il montrait un portrait crayonné des deux personnages nus et main dans la main. C'était "pour avoir une belle idée des proportions des personnages" que Martin avait fait ce petit exercice.
Mais là je m'enfonce dans un terrain marécageux et je ferais bien d'en rester là.
sur ce, a+

44. marcel - 13/12/00 13:36
Merci Pierre-Paul pour cette info capitale...... Heu, pour ceux qui ont pas le bouquin, tu pourrais pas nous donner l'essence de son propos, par hasard ?....

43. Pierre-Paul - 13/12/00 13:25
si par "ambigu" tu veux dire "homosexuel", je te conseille la lecture de l'interview de Martin par Hughes Dayez dans Le Duel Tintin/Spirou qui donnera une réponse.

42. Morti - 13/12/00 12:33 - (en réponse à : et hop...on continue...)
Ah oui oui, pour la documentation, rien à redire. Je trouve que question vulgarisation, les Voyages d'Alix, c'est très bien fait. Malheureusement ici on parle de BD et ça n'en est pas vraiment. Le pire c'est que les histoires pourraient être plus prenantes si les personnages étaient un peu plus "humains", il y a parfois de bonnes idées, un bon découpage, une histoire solide mais on n'arrive pas à, non pas s'identifier, mais simplement à entrer dans l'histoire et y prendre du plaisir à cause des personnages. Personnages ambigus s'il en est, je viens de relire quelques albums (comme quoi...) et ça me paraît encore plus flagrant aujourd'hui que lorsque je les ai découverts, étant plus jeune. Pour Lefranc, j'ai déjà expliqué mon point de vue. Marc :o)

41. Pierre-Paul - 13/12/00 11:53 - (en réponse à : et encore une)
Je n'ai plus lu Alix depuis "Vercingetorix", paru dans Tintin il y a une quinzaine d'années vu que je trouvais cela pénible au niveau du récit.
MAIS ! On peut dire ce qu'on veut, Alix était super bien documenté et avait un côté hautement instructif pour les enfants. Dans un autre sujet sur ce forum, j'ai dit que j'avais gagné une belle culture historique par la lecture de BD "classiques" quand j'avais 9-10 ans. Hé bien Alix en faisait partie au même titre que Blake & Mortimer (l'Egypte !) et pas mal d'autres.
Reconnaissons donc lui au moins ce talent!

40. marxxo - 13/12/00 09:40 - (en réponse à : Je sais, je sais... je monopolise le sujet, mais j'ai oublié de vous dire...)
D'ailleurs, ce qui "sauve" Alix & Cie, ce sont des scénars assez bien foutus, rien d'autre. (Ouf, j'ai fait bref cette fois-ci;0))
A+
marxxo

39. marxxo - 13/12/00 09:39 - (en réponse à : vous en reprendrez bien encore une petite couche, non?)
Un autre commentaire comparatif m'est venu: regarder Dieu-Charlier et deux de ses séries phares: Blueberry et Buck Danny.

Buck Danny ressemble un peu aux personnages de Martin. Quand il est sérieux, il est sérieux, sévère, intransigeant et tout le tintouin. (Bon, y a quand même dès fois où il est méchant avec ce pauvre Sonny, en lui faisant des blagues un peu lourdes, mais bon.). Dans l'ensemble, BD (<- tiens? j'avais jamais remarqué!!!) c'est aussi, comme Lefranc et Alix, l'exemplaire du grand aryien insipide. (Je dis tout ça, mais je suis un fan de BD!).
Vous prenez Blueberry, ça n'a rien à voir! C'est l'anti-héros par excellence, colérique, teigneux, immoral, vénal et même un peu alcolo.
Bref, Charlier est capable (et pas seulement dans ces deux séries) de donner à ses personnages des caractères complètement différents et souvent diamétralement opposés. Vous avez déjà vu Martin faire pareil? Même à notre époque, Alix sent encore et toujours la naphtaline frelatée. Il est tellement hors sujet et vieillot qu'on se demande s'il ne figurait déjà pas sur la photo de classe de Napoléon... ;0)

A+
marxxo

38. Morti - 12/12/00 23:10
Ah cré vingt Dieu, les p'tits gars, vous causez comme dans le poste, maintenant ?
Sans déc', "de la daube", ça dit bien ce que ça veut dire (en BD ou au cinéma, c'est même assez couramment utilisé)...quelque chose qui sent...je ne dirai pas quoi mais on aura compris... :o)
Pour en revenir au sujet, il y a un aspect à ne pas négliger, c'est qu'on ne saura jamais ce que Tintin serait devenu si Hergé avait continué, alors que Lefranc, on l'a vu...et j'aurais préféré ne pas le voir. Sincèrement les 2 derniers albums sont lamentables, on tape sur XIII ou Thorgal mais transformer l'ambigu Lefranc en tombeur implacable, moi je me marre...il a besoin de justifier quelque chose, Martin ou quoi ?
Je me rappelle (oui, je sais, je vais encore évoquer les BD dans le contexte de leur époque...ça fait rire...) les premiers Lefranc qui étaient bien construits, bien dessinés, passionnants et effectivement parfois proche d'un Blake et Mortimer. La série avait sa place, une place différente de Tintin ou de B&M mais la qualité était présente.
Maintenant il y a un autre aspect des BD de Martin, c'est le manque total d'humour...effrayant. Sans aller jusqu'à la franche rigolade, on peut dire qu'il y a plus d'humour chez Tintin même si on ne se tape pas sur les cuisses à longueur d'album et n'oubliez pas que le rire aussi, ça fait partie des sentiments.
Moi même si je reconnaissais un certain talent à Martin, ses personnages ne m'ont jamais provoqué aucune émotion, ils sont froids et asexués (d'où peut-être la tentative de reconversion de Lefranc) et même limite ennuyeux, chose que je ne ressens pas lorsque je relis Tintin.
Bon, OK, Tintin ne plaît pas à la génération actuelle, je peux le comprendre, mais dire qu'il est vide, transparent ou anorexique (serait-ce une BD de sci-fi qu'on m'aurait cachée ?), il y a un pas que je ne franchirais pas...tout en remettant ça dans le contexte de l'époque, évidemment... :o)))))
Marc :o)

37. stephane - 12/12/00 22:30
Moi,je prends autant de plaisir à lire Alix que Mr Jean,Lefranc , Tardi Jhen ou Pyjama party!J'aime même les voyages d'Alix et aussi le dernier Stassen.Et je suis content que J.Martin continu ses sèries;j'attends avec impatience le prochain Lefranc!...et je n'ai que 30 ans!Et pis Pépé,ben il aime pas trop les B.D!

36. Pierre-Paul - 12/12/00 16:26 - (en réponse à : a Marxxo)
je crois que je vais relire mes Little Kevin pour comprendre ce langage.

35. xxomar - 12/12/00 15:37 - (en réponse à : com.hotmail@marxxo)
Wo lui-là! Ziva de dire qu'j'parle pas bien!

Te ouf ou quoi? Hum, plus sérieusement, il s'avère que le terme de "daube" guère usité ailleurs que dans les cercles de bdphiles, signifie à peu de choses près, si je ne m'abuse, espérant que vous ne me vilipendrez cette locution vulgaire, tout simplement: de la "merde".

T'as priscom? ;0)

A+
marxxo

34. Pierre-Paul - 12/12/00 15:25 - (en réponse à : a Ploute et Marxxo)
j'interviens dans votre dialogue et suis d'accord avec votre critique de Jacques Martin. Je ne sais pas ce que veux dire "de la daube" (j'ai 30 ans, ça explique que le langage de la zone, j'entrave pas!) mais ce que j'en pense c'est que c'est effectivement un auteur de l'ère Tintin & Co: tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et très propre sur lui. Moi ce qui m'ennuie à part ce côté là, c'est le manque de rythme dans les histoires, les dialogues lourds et qu'on n'entendrait jamais dans la bouche d'un personnage "réel" et les raccourcis historiques. On peut être très bien documenté et avoir une vue retrograde des choses. A titre d'exemple, la série Arno où Martin s'offre une très étrange relecture du mythe napoléonien. Mais il est vrai que beaucoup de Français préfèrent voir le côté "conquérant et unificateur" du personnage plutôt que son côté "responsable de massacres dans les pays conquis et dictateur".
Tintin, évidemment que cela a très mal vieilli mais il n'en reste pas moins qu'il y a beaucoup d'émotions dans certains albums (dont précisement Tintin au Tibet). cela reste de la bonne BD pour enfants.

33. marxxo à Ploute - 12/12/00 14:37 - (en réponse à : marxxo@hotmail.com)
Bon ok, c'est vrai, j'y suis allé un peu fort sur une argumentation de mauvaise foi et vachement réductrice...;0)

N'empêche que je persiste à dire que Tintin, par rapport aux autres personnages de BD de son époque a quand même UN PEU plus de caractère. D'accord, il n'y a pas que ça qui explique son succès, loin de là, d'accord, d'accord, mais quand même. Tinti se marre, bastone, pleure, etc. Regarde dans "Tintin au Tibet"! Quand il croit avoir perdu Tchang à tout jamais! Merde! Pour l'époque, je trouve qu'il y a quand même pas mal d'émotion! Et notamment par rapport, toujours, aux contemporains d'Hergé.
Alors, ok, j'y suis allé un peu vite en conclusions. Je l'admet et je fais mon mea culpa. Punition: acheter enfin un album de Schetter ;0)

A+
marxxo

32. Ploute - 12/12/00 12:40 - (en réponse à : à Marxxxxxxxo)
Dommage, ça partait plutôt bien ta diatribe, mais après: aïe! Plus d'arguments, la panne, ça plante. Dommage, du coup, c'est plus crédible...
Ah oui, explication: prétendre que le héros de Hergé a du caractère (par opposition à Alix et Lefranc) et que c'est ce qui explique son succès durable, c'est la plus grosse blague de l'année! Wouaaarfff, je me marre. Ca prouve vraiment que tu n'y connais rien en BD classique. Tintin a autant de caractère qu'une crevtte anorexique et décérébrée. Le succès est dû à tous les autres personnages. Si tu ne t'en es pas rendu compte par toi-même, tes lectures auraient pu t'y aider... Tu n'as jamais lu que Tintin est vide, transparent, fantômatique,...???
Alala, quand on veut donner la leçon, faut s'armer, mon gars.

31. marcel - 11/12/00 14:29 - (en réponse à : Je rajoute une couche)
D'accord avec Marxxo ! De toute facon, il me faut bien trois semaines pour lire une BD de Martin : je m'endors toutes les deux pages, c'est plus fort que le Valium...

30. marxxo - 11/12/00 14:22 - (en réponse à : c'estpaspourjeterdel'hulesurlefeu,maisbonquandmême...)
Excusez-moi d'interrompre votre petite sauterie pro-J.Martin, mais ce que je lis sous cette rubrique me sidère...
J.Martin, c'est l'exemple même de la BD à papy! On a tous grandi avec, d'accord, on a tous aimé un ou deux de ses albums quand on avait 6 ans, d'accord, c'est vrai que les scénars sont soignés et recherchés, d'accord, d'accord, d'accord, mais il faut quand même se rendre un peu à l'évidence: MARTIN, AUJOURD'HUI, C'EST DE LA DAUBE!!!
Explication:
Je déteste (et c'est mon droit), les personnages de Bd qui se prennent au sérieux et qui ne ressentent aucune émotion autre que celles du commun des mortels. Alix et Lefranc sont deux espèces de stéréotypes d'assexués constipés, bien pensants, un brin moralisateurs. C'est le Schtroumpf à lunette, l'humour de Peyo en moins. Je pense que s'il existait une seule personne en ce bas monde qui soit la copie conforme de ce fade aryien d'Alix, il vivrait seul, tellement il pue l'autosatisfaction et la condéscendance, sous ses aspects de bon samaritain. C'est comme ça que vous les aimez vos héros de BD? Alix et Lefranc (sans parler de zombie d'Enak) ont autant de personnalité qu'un trombonne à coulisse. Regardez chez Hergé, dont vous parliez précédemment. Qu'est-ce qui fait que son héros - qui est pourtant bien antérieur à ceux de Martin - dure et perdure encore? C'est qu'il a une personnalité c'est qu'il a, même involontairement de l'humour, c'est qu'il a du caractère. Bref, c'est qu'il est humain. Alix c'est un manga, qui a la personnalité d'un robot futuriste japonais. On dirait l'ordinateur de 2001 l'Odyssée de l'espace...
Laissez donc grand papa lire Lefranc, c'est de son époque, mais lorsqu'on voit combien de talentueux auteurs nous avons à notre époque, ayons donc le courage de remiser définitivement Alix & Cie au vestiaire, de peur que nos gosses tombent un jour dessus et soient traumatisés qu'on ait pu écrire des histoires dont les héros sont autant aux antipodes de la réalité...
Marci de votre compréhension et désolé d'avoir été un peu long
marxxo

29. Ralph - 08/12/00 20:37
J'ai lancé un site sur Jacques Martin. C'est a l'adresse suivante: http://www.chez.com/ralphd/martin.html Pas d'images pour l'instant mais ca viendra... Casterman prevoit d'en lancer un autre vers debut 2001.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio