La course à l'exception culturelle sur BDP

Les 112 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3


112. yancomix - 06/03/05 19:56 - (en réponse à : Lien Rag)
Non non je ne m'adressais pas particulièrement à toi.
Plutôt une réaction à plusieurs posts lu ces derniers jours.
Si je lis un bouquin, que je l'aime, et qu'il s'avère que c'est une faute de goût, ben je m'en tape. :)
De toute façon j'ai très bon mauvais goût. ^^

111. Lien Rag - 06/03/05 19:17 - (en réponse à : yanco)
Si c'est à moi que tu t'adresses, ce n'est pas pour le lire que j'ai besoin de l'avis des autres, mais pour le recommander.
Comme il faut souvent un peu de recul avant de pouvoir réellement apprécier une oeuvre au-dela de l'immédiat, et donc de l'esbrouffe, je ne tiens pas absolument à me ridiculiser en recommandant Blankets alors que je n'ai même pas fini de le lire, au cas fort probable où ma lecture du premier chapitre m'aurait laissé échapper plein de choses.
voili voila.

110. yancomix - 06/03/05 16:45
C'est marrant finalement comme l'avis des autres vous importe…

109. Lien Rag - 06/03/05 16:16 - (en réponse à : OK merci)
Donc si c'est de la vulgarisation quelqu'un de vulgaire comme moi peut le lire sans être immédiatement chassé de la Grande Confrérie des Taste-BD pour faute de goût irrémédiable?
Je ne peux lire le sujet dédié à Blankets car j'ai vraiment horreur des spoilers; or j'ai lu le premier chapitre de Blankets et j'ai plutôt trouvé ça pas mal (je n'ai pas eu l'occasion de lire la suite, pour pouvoir me faire moi-même mon avis définitif sur la question).

108. philma - 06/03/05 11:53 - (en réponse à : lien)
(Blankets)Et sinon peut-on m'expliquer pourquoi c'est un produit commercial et une escroquerie à la fausse indépendance?

Non, à la fausse avant-garde, de la part de Casterman, et serait d'après Menu une oeuvre de vulgarisation. En ce sens ce n'est pas, toujours d'après Menu, un livre de même nature que la plupart des productions Asso. Ce livre est mis en avant par l'auteur car il aurait été pensé pour L'asso, ce que semble démentir l'auteur . Si les explications fournies ici et là ne te suffisent pas, le mieux est encore de lire le livre de Menu, le passage ne doit guère excéder quelques lignes.

- surtout que je pense que le Combat Ordinaire est une BD tout à fait sincère de Larcenet

Personne ne l'a mis en doute à ma connaissance, et surtout pas Menu qui parle aussi d'oeuvre de vulgarisation, jamais d'insincérité des auteurs.
L'insécérité étant à chercher du coté de certains éditeurs.
De même ceux qui ont osé émettre des réserves sur tel ou tel bouquin de cet auteur, et moi le premier, n'ont jamais mis en doute cette sincérité.

107. Lien Rag - 06/03/05 04:34 - (en réponse à : sans vouloir entrer dans les grands débats)
Je voulais juste demander: Blankets, c'est pas assez bon pour Menu et pour l'Association (parce que c'est du sous-Blutch), mais est-ce assez bon pour moi, pauvre ignare que je suis?
Et sinon peut-on m'expliquer pourquoi c'est un produit commercial et une escroquerie à la fausse indépendance?
- surtout que je pense que le Combat Ordinaire est une BD tout à fait sincère de Larcenet.

106. Quentin - 22/02/05 12:25
Je crois qu'on a un peu confondu l'exception culturelle et l'élitisme culturel. L'exception culturelle est en général associée à la politique de la France en matière culturelle, qui cherche à protéger sa culture du rouleau compresseur americain (Hollywood et compagnie). Si c'est ca, je trouve qu'il n'y a pas de course à l'exception culturelle sur BDP. Au contraire, on y parle même d'auteurs américains et japonais.

Si on parle d'élitisme culturel, par contre, on peut continuer à débattre...

105. yannick - 22/02/05 10:26 - (en réponse à : glop mania)
Bon après ces "boulou-boulou" et ces "pas boulou-boulou", recentrons ce débat ! Y a t-il une course à l'exception culturelle sur BDP ?
Moi je dis : glop ou pas glop : glop !

104. larry underwood - 21/02/05 17:34 - (en réponse à : et je GAGNE !)



(quel est le con qui a dit que ce forum était une exception culturelle ?)

103. Coacho - 21/02/05 17:28
Ben je suis rassuré parce qu'en fait, Altaïr m'avait fait passer des photos plus délicates de toi, dont celle-ci, prise à la sortie du confessionnal dans lequel tu t'étais déguisé en curé pour confesser (ou fesser le *** question contrepétrique !) de jeunes paroissiennes et j'ai eu quelques sueurs froides !


102. larry underwood - 21/02/05 17:24
ma vraie tronche, sans maquillage :


101. Coacho - 21/02/05 17:22
My prrreeeeeeeeecioussssssss ! ;o))

La dernière fois, t'avais mis une photo d'un chevelu qui faisait de la gratte dans un endroit obscur !
Me rappelle pu où mais elle faisait plus peur que ce guerrier d'opérette ! ;o))))

100. larry underwood - 21/02/05 17:21
"et espère bien voir de visu le phénomène un jour... Qui sait ?"

s'il n'y a que ça pour te faire plaisir mon bon... :


99. Coacho - 21/02/05 17:17
Tiens, je me rends compte que j'ai mis tout et n'importe quoi dans le même post à la relecture ! Pfffff...

En fait, je listais globalement les possibilités de répondre sur BDP, un peu comme certains sujets qui avaient fleuri à une époque sur les divers types d'utilisateurs !
C'était marrant et très juste dans la description !

Et puis ma conclusion était en fait un lien avec les interventions précédentes pas boulou sur la qualification d'"exception culturelle" et ceux qui se la jouaient avec ça !

Je dis ça, ou plutôt l'écris, car je ne souhaite pas voir mes propos déformés et mal-interprétés, comme d'hab' ici quoi !

Voilà, c'est tout !

Je persiste et signe sur Larry, et je ne vais pas en redire tout le bien que je pense de lui (c'est déjà fait, et longuement ! ;o)), et espère bien voir de visu le phénomène un jour... Qui sait ? ;o)

En revanche, je suis déçu... Mais déçu...
J'ai tendu la perche avec les courants d'air, les pets et le vent et tu ne m'as même pas dit de quel point cardinal il pouvait bien venir, ce vent... ! ;o)))

98. CoeurDePat - 21/02/05 17:17
Raâah, vous êtes trop bons. :)

97. larry underwood - 21/02/05 17:13
it's a riddle in the dark...

96. Lui - 21/02/05 17:12 - (en réponse à : reconnait)
Quelqu'un qui fete son anniversaire

95. CoeurDePat - 21/02/05 17:10 - (en réponse à : se prend pour ?)
I don't know half of you half as well as I should like, and I like less than half of you half as well as you deserve.

94. larry underwood - 21/02/05 17:08
l'humour se fait certes souvent au dépend de celui qui a bon caractère, mais je ne me l'autorise qu'envers ceux que j'apprécie...

93. CoeurDePat - 21/02/05 17:01
Moi je dis glop glop le boulou et pas boulou le pet de Coacho. :)

92. Coacho - 21/02/05 17:00
Et puis en fait... Larry... Je l'aime bien moi... Il est très boulou ! ;o)))

91. Coacho - 21/02/05 16:59
Déjà, ce bas boulou (notez la pointe d’un humour d’une rare finesse ! ;o))) aurait pu résumer au bon endroit mon post sur la TV car ici, nous sommes dans l'exception culturelle !

Ensuite, je suis moi aussi susceptible mais il me reste plusieurs options pour répondre à Larry !

La première, c'est l'indignation muette qui a fait débat ce week-end entre mon bon Vieto, et Larry, avec l'aimable participation du Torpedo31200 !

La seconde, me livrer à un long étalage d'explication qui serait une justification infinie et lassante !

La troisième, le prendre avec sérieux et gravité, en lui rétorquant plein de choses méchantes, sérieuses et graves.
Mais je crois qu'à ce jeu, il est beaucoup plus fort que moi, mais en même temps, ça me ferait bien rire !

La quatrième, c'est de m'en foutre royalement, ce qui n'est pas très éloigné de ce que je pense...
Je trompe un peu d'ennui en ce moment alors je m'échoue sur cette plage qu'est BDP !

La cinquième, c'est de réagir avec fierté en me disant qu'il avait tenté de démonter une prose que je souhaitais claire, pas trop prise de tête, en la ridiculisant, et, à l'aide de dictionnaires, reprendre les thèses les plus folles qu'il m'ait été donné de lire et les rendre parfaitement imbitables !

Enfin, la dernière, serait de me dire qu'il a voulu faire de l'humour, solution que je préfère, quoique légèrement provocatrice !
Mais pour cela, retour à la quatrième possibilité !

Ca titille (quand on veut provoquer sournoisement des réactions !), ça chatouille, ça fait rire (et le rire se fait souvent au dépends des autres, surtout quand ils ont assez bon caractère…), ça blesse (Tony Montana n’apparaît que dans les grandes occasions non ?! ;o)), ça fait du vent quoi... C'est ça BDP !
Nous sommes en plein courants d'air et c'est parfois nauséabond quand certains pètent plus haut que leurs culs ! ;o)))


nemO's Spirit Guys ! ;o))


90. larry underwood - 21/02/05 16:51
grave, le boulou ça change la vie.


altaïr : tu es trop facilement pas boulou. Je suis sur que coacho a trouvé mon résumé très boulou.


Le boulouTM est une marque déposée.

89. marcel - 21/02/05 16:22
Altair dit : Larry pas trop boulou mais j'ai tendance a pas boulou facilement.

C'est encore mieux que le langage des Schtroumpfs et celui de Pifou reunis, ton truc, Larry.

88. Altaïr - 21/02/05 16:20
C'est un peu primaire tout de même comme résumé... A la place de Coacho je serais vexée (mais je suis très susceptible ^_^)

87. marcel - 21/02/05 16:17 - (en réponse à : larry)
J'adore quand tu resumes. J'ai bien ri.

En resume :
Larry : boulou boulou !

86. larry underwood - 21/02/05 16:12
alors, je résume Coacho... (again)

Nulle Part Ailleurs grande époque : boulou boulou !

Canal + : de moins en moins boulou

la TV aujourd'hui : bien moins boulou qu'avant

Stéphane Bern et Star Academy & Co : vraiment pas boulou.

85. yancomix - 21/02/05 14:06 - (en réponse à : Helmut)
Hé oui, tu as bigrement raison! :)))
Je n'ai même pas fait gaffe en me connectant tout à l'heure (et pas même remarqué par la suite): Sales habitudes! :/

84. marcel - 21/02/05 14:06
Moi aussi.

Marmouth.

83. helmut perchu - 21/02/05 14:04 - (en réponse à : yancomix / Y.Thomié)
Oui oui, je confirme... beaucoup d'entre nous sont un peu schizos...

helmut perchu / Bruno KrouT

82. yancomix - 21/02/05 13:53
Et bien je ne parlais que pour mon cas, mais je pense qu'on est nombreux à s'enthousiasmer aussi bien pour Dave Cooper, Jeff Smith ou Don Rosa. :)

81. Coacho - 21/02/05 13:49
Dites donc les feignasses, d'abord, je rappelle qu'un post de moi ne dépassant pas les 50 lignes et ben... c'est pas vraiment moi !

Et pis personne ne m'a résumé les 72 premiers posts !

Alors au lieu de sacrifier à la mode du "easy" déjà dénoncée, à la lecture de résumés faciles, entrez dans mon post, je vous invite avec joie, olives et mauresques ! ;o)

Je sais, je suis un peu schizophrène mais c'est un peu ce que décrit Yanco finalement non ?! ;o))

80. yancomix - 21/02/05 13:43
« La question, finalement, c'est comment des intellos pédants peuvent cohabiter pacifiquement avec des gens qui aiment l'heroic fantasy ou le journal de mickey sur le forum de BDP. »
Ou pire encore: comment supporter que cohabitent en nous un intello pédant, un amateur d'heroïc-fantasy et un lecteur fidèle du journal de Mickey. :)

79. Quentin - 21/02/05 13:32 - (en réponse à : Pour résumer Coacho (du moins ce que j'en retiens))
D'habitude, on se plaint que les lecteurs BD sont de grands enfants, et que la BD est infantilisante. Maintenant on se plaint que les lecteurs sont des intellos pédants et que les albums sont obscurs (note personnelle, ca prouve peut-être que la BD arrive à maturité, et qu'il y en a pour tous les goûts). La question, finalement, c'est comment des intellos pédants peuvent cohabiter pacifiquement avec des gens qui aiment l'heroic fantasy ou le journal de mickey sur le forum de BDP.

78. larry underwood - 21/02/05 12:28
alors, je résume...

BD "underground" : boulou boulou !

BD grand public : boulou !

polémique sur le forum : boulou, mais pas toujours...

snobisme, élitisme : pas boulou.

77. marcel - 21/02/05 12:28 - (en réponse à : hurle avec la meute)
Un résumé, un résumé, un résumé !

76. helmut perchu - 21/02/05 12:24 - (en réponse à : Ouéééééé...)
Un résumé, un résumé, un résumé !

75. Odrade - 21/02/05 12:21
Et tous en coeur : Un résumé, un résumé, un résumé !


;o)
O.

74. CoeurDePat - 21/02/05 12:18
Tu n'as jamais songé à faire un résumé ? O_o

73. Coacho - 21/02/05 12:08 - (en réponse à : Re-connected)
Un sujet intéressant que celui ouvert par Larry !

Je navigue dans des eaux troubles en ce qui concerne ces lectures particulières.
En effet, je pense être lecteur de beaucoup de choses, mais guidé uniquement par mon plaisir de découverte, celui qui m'animait déjà tout petit (et ne m'emmerdez pas, la mode étant à l'autobiographie intimiste, j'ai le droit de rédiger des posts sur la même trame ! ;o)) et qui me permettait de me plonger dans des univers variés et souvent enthousiasmants.

Je crois que pour parler mathématiquement, mes lectures sont orientées à 60% "grand public" et 40% "moins en vue" (genre le mec qui s'la pète et qui veut redéfinir les clivages souvent en opposition ici-même !) et je me souviens avoir partagé avec philma, Gillix et Manu une place de gros lecteur lors du sondage sur les livres de la Sélection 2005 d'Angoulême (+ de 30 titres).

Ensuite, il convient de savoir ce que chacun veut faire du temps qu'il consacre au forum !
Puis, ensuite, prendre en considération les attentes de chacun.

En fonction des étapes de ma vie personnelle, je suis plus ou moins réceptif à un sujet, un propos, un traitement, et c'est pourquoi je passe du divertissement le plus simple (ex. Monster Allergy) à des lectures plus complexes (ex. Neaud) mais j'en retire un plaisir presque toujours identique !

Il est évident que ce forum, et je pense en fait à tout forum spécialisé, s'adresse d'abord à une foule de passionnés qui ont déjà toute lisibilité sur les sorties importantes (dans le sens médiatique) et qu'il suffit pour cela d'ouvrir n'importe quel magazine pour avoir accès à ce qui se produit en grande masse.
Ceux moins informés qui se dirigent sur le net pour trouver des infos vont peut-être s'arrêter sur les critiques (mot barbare que je n'aime pas et auquel je préfère le terme enluminé de "chronique") de BDP mais pas aller sur le forum !

Enfin, je parle d'expérience personnelle et j'ai longtemps été rebuté par l'aspect de ce forum, puis par les lectures de proses plus ou moins intéressantes... Mais ce n'est que question d'habitude !
Enfin, pour synthétiser cette pensée, je crois que je vais me référer à ce qu'a dit Hervé sur les intervenants qui ne passent pas sur le forum mais rédigent des chroniques (j'y reviendrai dans le sujet dédié), qui sont en presque opposition à ceux qui sont sur le forum mais ne rédigent pas de chroniques.

Première question culturelle d’attentes différentes.

Dans les amateurs de BD, il en faut pour tous les goûts et force est de constater que plus on avance en lecture, plus la recherche pointue me semble venir naturellement.

Les productions grand public sont assez exposées et finissent, il est vrai, par toutes se ressembler et perdre ainsi le goût particulier, la saveur particulière, qu'elles pouvaient revêtir il y a une dizaine d'années alors que la BD n'était pas le plan tendance qu'elle est devenue aujourd'hui.
Il n'en reste pas moins de bons albums à se mettre sous la dent et je m'applique comme je le peux à faire ressortir parfois ces albums par le biais de coups de pouce rédigés.

Mais quoi qu’il en soit, on fini par se lasser de toujours manger la même soupe et rajouter des épices ou des ingrédients supplémentaires est une démarche qui m’apparaît comme naturelle pour tout lecteur.

Cependant, il y a les lecteurs insensibles aux œuvres intimistes ou confidentielles, comme il y a des réfractaires aux œuvres grand public.
Et encore, réfractaires… Disons que ce n’est pas leur tasse de thé !
Alors sans penser que sa lecture peut être perçue comme élitiste, il s’enthousiasme sur un album qui l’a enchanté (Yanco est de ceux là et m’a fait acheter Ripple ! ;o)
Comme d’autres peuvent se dire qu’il n’y a rien de mieux que Crisse qui EST l’auteur absolu !

De ce postulat, nous pouvons souligner une question d’ordre culturel, encore, la deuxième !

Donc de ces 2 points, que pouvons nous déduire de notre forum ? Enfin, du forum !

Que chacun raconte et fait la promotion de ce qu’il veut quand il le veut, et que c’est enrichissant à tout point de vue !
Et encore, j’ai oublié de souligner la part manga qui devient importante et qui trouve aussi plusieurs types de lecteurs qui sont peut-être en proie aux mêmes dissensions !

Mais quelle pollution découle de ces avis enthousiastes ?
Parce que c’est un peu ce que nous cherchons à comprendre non ?

Et bien chacun se sent floué par les avis contradictoires qui fleurissent ça et là et qui finalement tirent un jour plus une forme que l’autre !
Mais je comprends aussi la réaction d’un internaute qui voudrait débattre de Crisse en arrivant ici !
Quel accueil recevrait-il vraiment ? Quels sarcasmes risqueraient de naître ?

En ce sens, je crois qu’effectivement, la plupart des interventions aujourd’hui sont orientées vers des BD plus underground, intimistes, confidentielles, … (mettez ce que vous voulez pour les définir !) et donne, qu’on le veuille ou non, un côté élitiste à ce forum qui finalement, s’éloigne de la production BD alimentée de L5, Star Ac et autres atrocités à la Elie Semoun… !

Ce sentiment est indéniablement renforcé par les interventions de scripteurs intellectuellement brillants, dont les idées mises en formes n’ont d’égal que le fonds développé et comme vous le savez, triste inversion des valeurs de notre temps, celui qui s’exprime bien est un affreux petit connard intello !
Donc oui, je pense, que par la poignée d’intervenants réguliers, il y a déjà une certaine exception culturelle, de fait quoi !

Après, nous entrons dans un autre problème lié à cette recherche de l’exception culturelle, c’est celui du snobisme !

Les gens heureux d’avoir fait partie des « découvreurs » de nouveaux courants, de nouvelles lectures, ont ressenti ce sentiment agréable de voir les autres reconnaître qu’en effet, il avait eu bon goût de parler de telle ou telle chose !
Cet intervenant lambda dira publiquement qu’il est content d’avoir participé à la promotion de ce petit album perdu chez un petit éditeur qui ne diffuse que des petits tirages dans des petites librairies fréquentés par de petits groupes de lecteurs, eux-mêmes de petite taille, mais sera, peut-être inconsciemment, flatté et le poussera à continuer son travail de promotion particulière !

Mais c’est une partie agréable que celle-ci !
La plus dérangeante, c’est celle qui fait naître l’affrontement !

Par opposition de styles, de goûts, on en viendra à s’écharper pour des peccadilles qui font dégénérer les rapports (d’ailleurs, je ne sais plus qui disait que le forum ronronnait mais je me pose la question de savoir ce que veulent les internautes parce que quand ça frite, ça lasse et indigne tout le monde et quand ça ronronne, ça lasse aussi tout le monde ! Qu’est-ce qu’il faut faire ?! ;o)) et ce sera à qui aura la meilleure saillie, la meilleure diatribe, pour avoir le dernier mot !
Et de ces échanges naissent les sentiments parfois pédants qui font dériver le forum vers cet élitisme parfois pénible, même si je partage parfois cette vision des choses !
Je ne parle que de BDP hein !

Il est des façons de faire comprendre à tel ou tel qu’il est pénible ou que ses goûts sont assez similaires à celui des chiottes de la gare de Trifouillis-les-Oies et le tour est lancé !

Pour des avis contradictoires émis, il y a souvent appel à l’autre, ou alors faire comprendre que l’on a rien compris et donc que l’on ne pouvait pas apprécier l’œuvre X en question et ces comportements sont pour le moins difficiles à supporter car je trouve qu’au delà du respect de soi-même, de ses idées, de ses goûts, il ne faut pas exclure le respect de l’autre, de sa différence, et, comme dirait Pasamonik en parlant d’Alban, tout à son ire, l’impétueux pédant ironise, et humilie parfois même, celui qui n’est pas dans le mouvement, celui de l’exception culturelle…
NemO s’est longtemps battu contre ça, ces intégrismes naissants, plus ou moins adroitement, je ne juge pas, mais il avait le mérite de souligner parfois nos travers en nous titillant sur nos comportements parfois vils !

Alors frime ou honnêteté intellectuelle ? Chacun voit midi à sa porte et pourra défendre sa position avec vigueur en arguant avec moult exemples combien il est dans le vrai ! C’est vrai, nous sommes tous dans le vrai ! Mais peut-être oublions nous un peut trop vite que les autres ne sont pas comme nous et devrions nous parfois redéfinir nos règles de discussions, ainsi que certains sujets, pour laisser la place au plus grand nombre ? Sans faire fuir sur la simple réputation ?








Ceci dit, c’est marrant cette réputation délétère, et franchement, j’éprouve un certain plaisir à faire partie de cette joyeuse troupe, même si parfois, je me dis que les choses vont trop loin…

Et contre l’intolérance… nemO’s spirit



72. Quentin - 21/02/05 09:36 - (en réponse à : Vieto)
Oui et non. Je crois que les avis positifs ou négatifs ont tendance à coller à l'idée qu'on se fait du succes que mérite une BD. Une BD qu'on trouve géniale devrait se vendre à des millions d'exemplaires. Une BD qu'on trouve nulle devrait se vendre à 20 exemplaires. Donc si je vois une BD que j'apprécie moyennement mais qui ne se vend qu'à 20 exemplaires, j'aurai tendance à exagérer les qualités pour pousser à la lecture. Mais si tout à coup la même BD se vend à des millions d'exemplaires, j'aurai plutôt tendance à exagérer les défaut car je ne trouve pas qu'elle mérite ce succès. Ca explique en partie pourquoi certaines BD perdent mon intérêt à les défendre quand elles ont plus de succès - même si je les aime toujours plus que la moyenne et si je les achète toujours, je vais concentrer ma discussion sur d'autres.

71. Vieto - 20/02/05 20:47 - (en réponse à : Larry)
Pour être un peu moins bavard que dans la joute avec l'ami Torpedo31200 (merci de ton intervention, je suis parfois naïf), la réponse à la question que tu poses est : "oui".

Bon, je développe un peu quand même ;-).
J'ai eu un pote qui était tout à fait snob concernant la musique. S'il n'y avait pas plus de 20 personnes en France à connaître un groupe, celui-ci était automatiquement génial. Qu'on commence à l'entendre sur les radios, et c'était "commercial".
C'est une démarche très caricaturale, mais je la retrouve parfois dans ce forum (je ne m'exclus pas de cet "élitisme") : il y a un peu de ça dans le mépris qu'affichent certains envers le mainsteam en montrant une adoration, a contrario, de l'oeuvre la plus pointue possible chez l'éditeur le moins connu possible.
Maintenant, comme ça a été dit, l'accès à des oeuvres un peu plus difficiles d'accès (très bizarre quand même que tu n'arrives pas à te procurer la majorité des oeuvres chez ton libraire!) constitue souvent une étape supplémentaire après un long parcours bédéphilique.
Si je n'adhère pas à tout ce qui est proposé sur ce forum, je dois dire que c'est la communauté BDparadisienne qui m'a permis de découvrir Peeters, Jason, Robinson, Thompson, et j'en passe.
Comme quoi l'élitisme a aussi l'avantage de donner aux lecteurs des pistes qu'il n'est pas obligé de suivre, mais qui sont dans tous les cas novatrices.
Ton ami Pat Boone-UDG est très révélateur de cet état d'esprit (parfois excessivement) exigeant mais très souvent enrichissant.

70. xy - 18/02/05 12:15 - (en réponse à : larry)
Vendre des produits derivés de blockbuster americains sur bdp... c'est un challenge interessant ;o)

69. CoeurDePat - 18/02/05 11:29
Fumer de la cocaïne ? :D

68. marcel - 18/02/05 11:07 - (en réponse à : philma)
Ouah le ringard !
(petit bonhomme qu'a pris une boulette dans l'oeil).

67. philma - 18/02/05 11:02 - (en réponse à : Odrade)
J'en sais rien j'ai jamais fumé de crack.

66. Odrade - 18/02/05 10:39
les lecteurs de bandes dessinées indépendantes ne sont pas tous passés par la case mainstream.

Marrant, ca me fait penser à "les fumeurs de crack ne sont pas tous passés par la case cigarette"
:o)


O.

65. philma - 18/02/05 10:04 - (en réponse à : xy, Quentin)
Il faut aussi savoir que cette démarche n'est pas universelle. les lecteurs de bandes dessinées indépendantes ne sont pas tous passés par la case mainstream. Certains gros lecteurs de littérature, certains cinéphiles avertis, ne pouvaient lire de bd simplement parce qu'ils trouvaient ça plutôt couillon, trop formaté, n'ont rien à foutre de la nostalgie ou n'en nont pas lu gamin. L'arrivée de bandes dessinées plus pointues les a alors interessé au medium. editorialement n'est-ce pas ce qu'est en train de faire Acte sud etce qu'avait fait autrement(même Le seuil est dans cette veine).Autrement dit l'évolution mainstream vers indés est loin d'être si générale et on peut très bien lire sa première bande dessinée avec un Mattt Konture.
Ce n'est pas mon parcours qui n'est pas non plus celui que vous décrivez.

64. Quentin - 18/02/05 09:53
xy: tu touches effectivement un point sensible: il ne faut pas oublier le cheminement qui nous a amené à des lectures plus confidentielles. J’ai commencé avec Tintin, Gil Jourdan, Yoko Tsuno et Johan & Pirlouit. J’ai continué avec Thorgal, Rork, Simon Du Fleuve, Buddy Longway. Puis la grande révélation avec les cités obscures et les grands romans (A Suivre). J’ai commencé à lire des Delcourt sur le tard, je n’ai jamais accroché à Soleil, mais grâce à BDP, autre grande révélation avec Baudoin, David B., Fabrice Neaud et d’autres. Je suis donc un de ceux dont la consommation de BD a profondément changé (pour le meilleur) grâce à BDP. Maintenant je recherche effectivement les trucs plus confidentiels, car je ne me satisfait plus des BD qui ressemble à ce que j’ai déjà lu ailleurs. Le neuf, le vibrant, le créatif se trouve souvent ailleurs que dans les grandes structures éditoriales.

En ce qui concerne les blockbuster, ce qui est énervant, c’est de voir la bêtise des gens qui lisent ce qu’on leur met devant le nez, au lieu de chercher ce qui convient un peu mieux à leurs goûts (étant entendu que chacun a des goûts particuliers). On vend la BD comme on vend une poudre à lessiver, c’est ca qui est énervant. Rien à voir avec la qualité du blockbuster (j'en achète aussi, en me limitant aux auteurs que j'apprécie)

63. Bert74 - 18/02/05 09:27
HS : Colombe et la Horde

Moi, c'est un peu ce qui m'a géné, justement, cette origine (le fait divers réel) Je pense que j'aurais accepté l'histoire plus facilement si Hureau avait simplement revendiqué un petit conte (noir), et pas une tranche de réalité. Les aspects caricaturaux seraient mieux passé, ama.

Mais c'est un très belle BD quand même.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio