Quelles BDs avez-vous relues récemment ?

Les 763 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16


763. froggy - 20/08/18 01:02 - (en réponse à : Quentin)
Tu ne me provoques pas du tout en ecrivant que tu preferes Greg et Van Hamme a Charlier dont la lecture d'un album te tombe des mains apparemment. C'est ton gout et c'est parfaitement ton droit mais je ne le comprends pas. Apres tout, il y a des trucs que tout le monde ou beaucoup de gens aiment ici et que je n'aime pas, La terre des fils de Gipi et Une soeur de Vives si on s'en tient a la BD et les films du MCU pour le cinema pour utiliser des exemples recents. Je tente d'argumenter du mieux que je peux pourquoi j'aime ou pourquoi je n'aime pas.

Tout dans Charlier est a prendre au premier degre. Il y a quelque chose qui m'agace chez Greg, c'est son cote precheur, j'ai ecrit a ce sujet au recitatif final des Guerriers du desespoir, mais il y a aussi le journaliste honnete de La nuit des chacals, Bruno Brazil, qui tout d'un coup se sent des envies d'aller voir le pretre plus souvent et d'avoir des heures de confessions a rattraper. Il y en a d'autres comme cela dans quelques histoires longues d'Achille Talon mais aussi un peu partout ailleurs, Luc Orient, Bernard Prince, Colby. Ce n'est pas Greg a son meilleur.

C'est lorsque tu as ecrit que la reputation de Charlier est surfaite que tu m'as provoque. Car cela n'est pas du tout le cas, loin s'en faut, il est reconnu unanimement comme un des maitres du classique FB. Et tu n'expliquais pas pourquoi.

762. Quentin - 20/08/18 00:30 - (en réponse à : froggy)
Tout à fait franchement, et sans intention de te provoquer, si je devais choisir entre lire nimporte quel Comanche/Bernard Prince/Bruno Brazil de Greg, ou nimporte quel scénario de Van Hamme ou nimporte quel scénario de Charlier (laissons Hergé de côté), c'est Charlier que je choisis de lire en dernier lieu. Les scénarios de Greg, je les lis avec plaisir. Ceux de Van Hamme, c'est bof bof mais ca passe. La lecture de la plupart des albums de Charlier m'est le plus souvent pénible et je dois me forcer pour les lire au bout.

761. pierrecédric - 19/08/18 20:33
Fâcheux, T'appelles ça un pur plagiat Achille Talon et le coup du hoquet ?
Franchement on a vu bien pire comme plagiat.

760. Philhary - 19/08/18 20:22
C'est marrant, je crois qu'il y avait eu le même échange de posts à propos de Greg il y a quelques années, avec les mêmes liens postés par Victor Hugo, mais que j'avais oubliés.

Ces plagiats sont fâcheux, très fâcheux, mais j'avoue qu'ils ne m'empêcheront pas d'apprécier Achille Talon, qui manie un humour assez unique dans la bd franco-belge.


759. marcel - 19/08/18 20:14
Tiens, je suis justement toujours en train de lire Pilote et je suis sur la periode ou il y a Les pirates de l'air. Je viens juste de lire la page 5 et j'ai ouvert grand les yeux en me disant "Mais c'est Giraud !". Je savais qu'il avait fait des essais (comme Marcel Uderzo) mais la, ca explose au visage, l'encrage, le lettrage, ca ressemble vraiment a son style. J'imagine qu'Uderzo y a pose ses crayonnes mais Giraud les "vampirise" completement.

758. froggy - 19/08/18 20:05
Mais c'est vrai que les scenarios de Charlier entre Buck Danny et Tanguy et Laverdure sont souvent tres similaires, c'est une evidence. a ces deux series, il faut rajouter un des 3 Dan Cooper qu'il a ecrit qui est lui aussi tres proche d'intrigues deja utilisees ou qu'il reutilisera pour une de ces deux series.

757. froggy - 19/08/18 20:02 - (en réponse à : Quentin)
Je ne vais pas m'amuser a comparer Herge et Charlier parce que pour moi, c'est tout aussi bien, l'un n'etant pas meilleur que l'autre.

Herge, c'est carre, c'est impeccable, il n'y a rien qui depasse. Charlier, c'est plus foutraque, plus bordelique, leurs travaux sont a l'image de ce qu'ils furent. Mais l'un comme l'autre est tout aussi palpitant.

Lire un album de Charlier, c'est comme lire Les 3 mousquetaires, ca n'arrete jamais. Que tu ne l'aimes pas soit, mais tu ne peux pas le qualifier de tacheron a la reputation surfaite, ce n'est pas vrai. Il n'aurait pas travaille avec quelques uns des meilleurs dessinateurs de son temps autrement, Giraud, Uderzo et Jije en tete. Dans le cycle de 10 albums de Blueberry qui commence a Chihuahua Pearl et va jusqu'au Bout de la piste, il arrive a retomber sur ses pieds sans anicroches apres moultes acrobaties scenaristiques, albums ecrits sur une periode de pres de 15 ans alors que le scenariste multipliait ses activites ailleurs, c'est du grand art.

756. marcel - 19/08/18 13:19
Blueberry qui est, au debut du moins, un auto-plagiat.

755. Quentin - 19/08/18 12:38 - (en réponse à : froggy)
Charlier est un feuilletoniste, qui préparait ses histoires semaine par semaine pour réserver un effet de surprise plus ou moins réussi. Si tu aimes ce genre, tant mieux pour toi. Personnellement, je trouve ca illisible en album, même si ca fait son petit effet quand ca parait dans des publications hebdomadaires.

En comparaison, je viens de relire le secret de la Licorne. Le scénario est un petit bijou de subtilité, de rebondissements, de surprises, d'humour, mais le tout est super bien construit et se tient du début à la fin. Rien à voir avec la plupart des albums scénarisés par Charlier, qui y allait à la grosse louche et n'avait pas peur de recourir à de grosses aberrations pour sortir ses héros du pétrin. Bref, c'est la plupart du temps un gros tacheron, même s'il a fait quelques très bonnes choses, dans Blueberry notamment.

754. pierrecédric - 19/08/18 06:58
Moi j'adore cette petite similitude qu'a l'épisode "Un ogre en vaut deux" du cartoon Gawayn avec une des pages d'"Astérix le gaulois", celle où Caius Bonus essaye de soulever des grosses pierres.^^

753. froggy - 18/08/18 23:13 - (en réponse à : Quentin)
Je ne peux evidemment pas partager ton opinion sur Charlier. Il a berce mon enfance et mon adolescence et celle de plusieurs dizaines de milliers d'autres personnes comme moi de merveilleux recits d'aventures de toutes sortes. Avec lui, la BD etait plus intense, plus dense, plus tout. Combien de fois, ai-je tourne fievreusement les pages d'un de ses albums pour savoir comment nos heros allaient se sortir de la situation inextricable dans laquelle le scenariste les avait plonge? Qui n'a pas eprouve cette delicieuse sensation?

Sa reputation n'est pas surfaite, elle est certainement plus justifiee que celle qu'ont de nombreux tacherons et mauvais auteurs qui envahissent les etals des libraires aujourd'hui. C'est ton opinion, d'accord mais tu es un des rares a le penser. Il vaut mieux ecrire que tu penses que sa reputation est surfaite. Il te faut simplement argumenter et non pas ecrire une aussi courte phrase d'une maniere aussi lapidaire.

Je suis le premier a admettre que certains Charliers ne sont pas bons , mais le ratio bon/mauvais penche nettement en faveur du bon quand de tres, tres nombreux albums sont exceptionnels et que certains sont carrement des chefs d'oeuvre, je ne vais pas les citer encore une fois, vous en connaissez tous les titres.

Charlier est une personnalite du FB aussi importante dans son domaine qu'Herge et Franquin le furent chacun a leur maniere, sans lui le FB ne serait pas ce qu'il est et n'aurait pas ete ce qu'il fut.

752. Quentin - 18/08/18 22:23
Charlier est effectivement le maître de l’auto-plagiat. Il répète souvent la même histoire en boucle avec de légères variantes. Sa réputation est très surfaite (son ratio bonnes BD/mauvaises BD est très faible) et la manière dont il est adulé sur le forum d’en face frise le ridicule.

751. Piet Lastar - 18/08/18 20:51
D'accord avec vous mais j'évoquais des 'copiages' au sein d'une même série

750. froggy - 18/08/18 20:42 - (en réponse à : Achab)
Tu as tout fait raison. Je viens de lire le troisieme tome de l'integrale de Felix en cours de reedition et il a repris deux fois l'histoire du Tueur fantome, une premiere dans le Jess Long, La piste sanglante et une deuxieme dans le Tif et Tondu Aventure birmane.

Sinon, Duchateau a beaucoup decline sur l'Agatha Christie, ABC contre Poirot dans de nombreux Ric Hochet, la courte histoire, Ici, le chauffard, puis Alerte! Extra-terrestres! et La liste mortelle pour ceux qui me viennent en tete a la minute olu j'ecris ces lignes. Il y a aussi beaucoup d'inspiration du cote de Conan Doyle mais je n'ai jamais lu de Sherlock Holmes. La seule que je connais est la scene finale de La main de la mort ou Ric tombe dans un gouffre, scene directement inspiree de la soi-disant mort du detective anglais dans des circonstances similaires, il fait une chute dans un gouffre en Suisse, quand l'ecrivain fatigue d'ecrire des aventures de son detective opiomane, le fit tuer pensant s'en etre debarasse a jamais.

749. Achab - 18/08/18 20:24
En matière d'auto recyclage, le maître, c'est Tillieux à mon avis...

748. pierrecédric - 18/08/18 19:41
Y'en a à profusion si on prend tout le monde, c'est pas un secret.

747. Piet Lastar - 18/08/18 18:36
Je ne sais pas si on peut parler d'auto-plagiat mais dans la famille je repasse mes propres plats :
Thorgal : les Archers-le Barbare
Tuniques Bleues : la Prison de Robersonville-la Traque

746. froggy - 18/08/18 18:14
Pour en revenir aux emprunts de Greg, je connaissais ces exemples, tu nous les avais deja montres et effectivement, on ne peut pas dire que ce soit a son credit.

J'avancerais seulement pour l'excuser l'hypothese qu'il etait probablement a court d'idees pour certains gags presses par le temps entre ses activites de redacteur en chef de Tintin, scenariste de nombreuses des series qui y paraissaient et finalement pourvoyeur des gags de Talon pour Pilote, personnage cree a la va vite pour le journal et qui s'avera son plus grand succes a la grande surprise de tout le monde, lui le premier. Prevu au depart pour etre un bouche-trou en cas de defaillance d'un publicitaire, le personnage en devint rapidement une des vedettes les plus importantes. Je ne vois que cette explication pour ces cas ehontes de plagiat car, a ma connaissance, leur grande majorite est originale

Dans son livre d'entretiens avec Benoit Mouchart dont je recommande la lecture car il est tres bon, Dialogues sans bulles, Greg reconnaissait lui meme que son personnage etait directement inspire de celui cree par Alain St Ogan dont il avait deja repris Zig et Puce. Ce n'est donc pas vraiment un scoop.

Dans le meme livre, il y dit que le Commando Caiman est tire du concept des 12 Salopards, le film de Robert Aldrich avec son groupe compose des pires membres de l'armee americaine selon un principe bien connu et deja applique en France a la fin du 18e siecle avec Vidocq, ancien forcat devenu chef de la surete qui fait que les meilleurs policiers sont souvent des anciens truands. Par contre ce qu'il ne dit pas est que l'intrigue du Luc Orient, La legion des anges maudits, est directement pompe sur le James Bond, Au service secret de Sa Majeste. Je n'ai vu que le film, mais c'est manifeste.

Il n'est pas le seul scenariste a avoir utilise des idees lues dans des vieux romans. Ainsi Charlier a reutilise le secret de l'Arsene Lupin, La demoiselle aux yeux verts deux fois, le tresor englouti que l'on ne peut acceder qu'en coupant l'arrivee d'eau du bassin ou il est cache, une fois dans La Patrouille des Castors, Le mystere de Grosbois et la deuxieme dans Barbe-Rouge, Le tresor de Barbe-Rouge.

Il fera meme mieux avec les deux memes series puis qu'il utilisera la fameuse ruse de Surcouf avec le canot aux fanaux qui lui permet d'echapper aux anglais le poursuivant. On le voit ainsi dans le premier de la serie, Le Demon des Caraibes et pour le Castor, Passeport pour le neant, ou il se servira de sa propre biographie dessinee par Hubinon dans les annees 50 du corsaire malouin pour justifier ce ressort dramatique. Meme a l'epoque en 78, j'avais trouve cela tres gonfle de sa part de s'auto-citer comme cela. En definitive, on voit 3 fois la meme scene dans Charlier, qui dit mieux?

Tout le monde le sait et ce n'est pas du tout une revelation, XIII de Van Hamme a le meme point de depart que La memoire dans la peau de Robert Ludlum mais le scenariste belge a rapidement diverge pour aller dans une direction tres differente. Pour avoir lu les deux, je prefere la BD au roman, je n'aime pas trop le style de l'ecrivain americain, lourd, mais lourd. J'ai lu des thrillers beaucoup mieux ecrits. XIII est nettemment plus fun.

Enfin et pour en revenir a Greg, je ne sais pas si c'est du a l'age et a son manque d'inspiration et une creativite tarie, mais dans le deuxieme tome de sa derniere serie, Colby, dessinee par Blanc-Dumont, Le soleil est mort deux fois, il reprend toute l'intrigue du Comanche, Le Doigt du Diable, avec la loi de l'Apex sur les mines de cuivre au Montana, meme intrigue, meme denouement, meme tout, a part l'epoque, la fin du 19e siecle pour le Comanche, l'immediat apres 2e Guerre Mondiale pour le Colby.

Je suis certain qu'il y a plein d'autres exemples. Je presume que vous en avez releve d'autres de votre cote.

745. Piet Lastar - 18/08/18 16:00 - (en réponse à : herve)
Le Météore m'a beaucoup plus aussi. L'époque, le dessin de Charles et l'ambiance de huis-clos aventurier : excellent !

744. herve - 18/08/18 13:48 - (en réponse à : pietr)
j'ai relu la série dans l'ordre de parution (1 à 10).
Effectivement j'aurai du faire comme toi.
J'ai bien aimé "le météore" (Charles), "les conjurés" (Gillon) et "le papyrus de Kom Ombo" (Faure)

743. Stefan - 18/08/18 13:23 - (en réponse à : Laurent #736)
Ah oui, quand même, à ce point là, c'est c'est vraiment honteux.

742. Piet Lastar - 18/08/18 11:33 - (en réponse à : herve)
Dans quel sens l'as-tu relue ? Je l'ai relue dans le sens chronologique du récit (tome 10 à 1) et j'ai trouvé ça très bien. Du coup, j'ai même réussi à lire le Gillon (qui pour moi est un réel défi). J'ai enchainé avec le Légataire qui est moins bon.

741. herve - 18/08/18 00:16
Je viens de relire la série "le decalogue"du regretté Giroud.
Et bien,je dois dire que dans mes souvenirs,l'histoire était beaucoup plus religieuse qu' à cette relecture où finalement le récit relate plus une intrigue familiale qu'autre chose. Dans certains volumes,le Nahik n'étant qu'à peine mentionné...
Bref un sentiment mitigé à la relecture.

740. pierrecédric - 16/08/18 14:11
Y'a quand même pas mal de mauvais exemple que donne Steve.
Le coup du cinéma par exemple, c'est assez foireux comme genre plagiat, y'a quelques trucs mais un contexte vraiment différent.

739. pierrecédric - 16/08/18 13:56
Ouais oh pffffffffffffffff, l'art de...
Ah bah non, j'lai d'jà dit me semble t-il.^^

738. Piet Lastar - 16/08/18 13:29
Tomer Sisley n'a rien inventé...

737. Victor Hugo - 16/08/18 12:59
Ce gros sac à merde de Greg avait tenté de publier Achille Talon aux USA (eh oui, les cons ça ose tout comme disait le fameux antisémite Michel Audiard), sans succès bien-sûr. Il disait: « Talon ne fait pas rire les Américains. Je crois que c'est un peu trop compliqué pour eux...», c'est surtout qu'ils avaient déjà lu tous les gags dans leurs propres journaux. Quel sac à merde condescendant...

736. Victor Hugo - 16/08/18 12:53

735. Victor Hugo - 16/08/18 12:39 - (en réponse à : Philhary )
A la base Greg pompe le Monsieur Poche d'Alain St Ogan, puis il recopie l'inspecteur Coutsan de Franquin (dans Mystère à la frontière).

734. pierrecédric - 16/08/18 11:09
Agar du nord, Popeye et chais plus trop quoi, mais y'a pas mort d'homme.

733. Philhary - 16/08/18 10:20 - (en réponse à : Victor Hugo)
Quelle est la source graphique de Greg pour le personnage d’Achille Talon ?

Je sais qu’il a plagié des gags de Disney, mais je ne connais pas ses autres emprunts.

732. marcel - 16/08/18 10:19
Bert a devance mon avis sur Rouge.
Moi aussi, mon premier Comanche (et premier Hermann), c'est Le corps d'Algernon Brown, qu'effectivement je trouve le plus reussi graphiquement (periode rotring, je vous laisse lire les articles detailles de Danyel sur les changements techniques d'Hermann).

731. pierrecédric - 16/08/18 09:45
Ouai ouai ouai, on sait, on sait qu'il a recopié sur des Popeye, des Mickey et d'autres vieux trucs, y'en a pleins de scénaristes qui font la même chose, et aujourd'hui de plus en plus.

Tu crois qu'aujourd'hui on peux encore vraiment inventer quelque chose ?

730. Bert74 - 16/08/18 09:44
D'accord avec froggy sur la Fournaise Des Damnés qui se détache nettement du lot. C'est ce qui ressort de ma relecture très récente de tous ces albums que j'avais lu il y a plus de 20 ans.

Quant à la question de Piet, je pense (comme marcel) que Rouge a tué la série Comanche en la reprenant. C'est à ce moment là qu'on mesure tout ce qu'y mettait Hermann.
J'ai pour ma part un (gros) petit faible pour l'album Le corps d'Algernon Brown, sûrement dû au fait que c'est le premier album d'Hermann que j'ai acheté et que j'ai donc lu et relu plus que les autres (que j'avais découvert en bibliothèque). Mais aussi grâce à son atmosphère particulière et au trait hyper-particulier d'Hermann sur cet album, quasi-Moebiusien. J'ai pas souvenir qu'il ait fait un autre album de ce style...
Et pis pour son touriste japonais aussi...

729. Piet Lastar - 16/08/18 02:35
Puisqu'on est sur Comanche, que valent ceux après Hermann dessinés par Rouge ?

728. Victor Hugo - 16/08/18 00:05
Ce gros sac à merde est surtout un plagiaire de première (Achille Talon ce n'est que ça, et pas seulement les scénarios, mais le personnage lui-même, y compris graphiquement).
En cela aussi Van Hamme est son héritier, un gros connnard réac plagiaire multi récidiviste et donneur de leçons dénué de talent.

727. froggy - 15/08/18 23:45 - (en réponse à : Laurent)
Si tu n'as jamais lu Comanche, on peut considerer cela comme une lacune car c'est un des meilleurs westerns en BD, ceux dessines par Hermann, le sommet est defintivement la trilogie, Les loups du Wyoming, Le ciel est rouge sur Laramie, Le desert sans lumiere. Ce serait un impair de ne pas les lire dans l'ordre. Mais si Greg t'est insupportable, je comprends que tu fasses l'impasse. C'est un tort mais je comprends tres bien. Du cote d'Hermann, si tu n'aimes pas les premiers Prince, ne lis pas les deux premiers Comamche alors, surtout que le deuxieme est tres faible, Les guerriers du desespoir et puis il y a un texte final qui est insupportable de mievrerie et de philoisophie de bazar, meme a 15 ans, quand j'ai lu cela pour la premiere fois, je trouvais ca tres con. On trouve cela souvent chez le scenariste dans ses BD autres que Talon.

Ainsi que Quentin l'a ecrit fort justement, Olivier Rameau est delicieux et tres novateur dans la notion du couple en BD, une premiere dans le FB, un jeune couple sans enfants pas comme les parents de Jo et Zette ou ceux de Boule et Bill qui sont totalement asexues. On sait tres bien ce qui se passe entre eux deux entre deux albums.

J'ai enormement de choses de Greg, presque tout d'ailleurs car j'aime beaucoup ce qu'il a fait. Un autre de ses meilleurs trucs est definitivement Chick Bill mais on en parle moins car on pense d'abord a Tibet quand il s'agit de cette bande bien que Greg ait ecrit plus de 1000 planches de cette serie. Quant a Achille Talon, je l'ai osuvent ecrit ici meme, les recueils sont ce que je prefere et sont un des grands moments du FB.

Je ne sais toujours pas pourquoi tu n'aimes pas Greg et c'est dommage car il est definitivement un des geants du FB, il en a ecrit quelques unes des meilleures sans compter son talent de decouvreur de talents.

726. Quentin - 15/08/18 23:17
Bien d'accord qu'Hermann est une personne sympathique avec qui il est facile de discuter sans a priori (je l'ai rencontré en festival). Et ses Nic sont très mignons.

Je n'ai jamais rencontré Greg, et je n'ai jamais réussi à lire un seul Achile Talon, ni Zig et Puce, ni même un Quentin Gentil (pourtant j'ai la pile qui attend d'être lue depuis 20 ans, prénom oblige). Ses Modestes et Pompons me font chier. Mais j'aime beaucoup plusieurs de ses scénarios de Bernard Prince, Comanche, Bruno Brazil et Olivier Rameau. Il a fort bien réussi à jouer à la fois sur le tableau réaliste et aventurier, et sur celui du genre onirique et poétique, ce qui n'a pas dû être facile. Greg était un des scénaristes les plus intéressants de son époque et je pense qu'il a défriché des terrains inexplorés par ses collègues. Ses BD de Comanche, Bernard Prince et Bruno Brazil étaient plus "adultes" que la plupart, avec des héros qui étaient noyés de remords, faisaient des dépressions, étaient tiraillés par leurs contradictions, bref, avaient une profondeur psychologique qu'on trouvait rarement ailleurs (Chevalier Ardent est une autre exception). Olivier Rameau est aussi un succès en son genre, extrêmement inventif, drôle, et très bien raconté (au contraire des trucs faits par ses collègues, genre les albums d'Isabelle qui sont chiants et hyper mal scénarisés). Olivier Rameau et Colombe Tiredaile sont également un des rares couples qui s'affichent comme tel en BD, qui ose s'embrasser en public (mon Dieu, quelle corruption de la jeunesse), avec ses scènes de ménage, et où la femme a un rôle aussi important que l'homme. Ce n'est pas rien non plus.

725. Victor Hugo - 15/08/18 21:33
Jamais lu Comanche.Et de Greg j'ai lu les Olivier Rameau, les Spirou qu'il co-signe, Achille Talon...

724. froggy - 15/08/18 19:27 - (en réponse à : Laurent)
Je me demande si ton opinion sur ces BP et probablement Comanche n'est pas biaisee par le fait que ce sont des scenarios de Greg. Si tu en as l'occasion, relis La fournaise des damnes et Les loups du Wyoming de Comanche qui lui est contemporain. J'y trouve le dessin magnifique.

Nic est tres sympa et est vraiment une anomalie dans sa carriere tellement ce qu'il a toujours fait est marque par sa durete. Est-ce que cela a ete reedite? Si pas, cela en merite au moins une.

723. Victor Hugo - 15/08/18 14:49
J'ai rien contre Hermann, je trouve juste qu'il dessine comme une savate. A l'époque son dessin est nul à chier (les 1er BP) aujourd'hui c'est encore pire (même ignoble), il a peut-être (j'espère) été meilleur entre les deux, j'aimais bien les albums Nic chez Dupuis. Sinon on sait que c'est un gros réac, mais quand j'ai eu l'occasion de le rencontrer et de discuter avec lui (lors de réunions Dupuis) je l'ai trouvé tout à fait sympathique. Greg lui est une merde, ça n'a rien à voir.

722. froggy - 15/08/18 05:27
La fournaise des damnes est mon prefere dans la serie. C'est le premier de la serie ou BP n'est plus le bel aventurier bien propre sur lui comem on peut le voir sur la quatrieme de couverture des premieres editions Lombard. Il y est vraiment cradingue. Le mauvais est tout simplement un incendie de foret. J'y trouve le dessin d'Hermann sublime, comme le disait si bien Greg dans ses entretiens avec Benoit Mouchart dans le livre, Dialogues sans bulles, "Cet album sent la fumee". Je trouve qu'il avait raison, Hermann a superbement restitue les ravages d'un feu.

Quant a La flamme verte du conquistador, c'est la ou si j'avais rencontre Hermann, je lui aurais dit, "Tu m'as conquis, j't'adore." De l'aventure dessinee comme on en fait malheureusement plus.

Avec les suivants, je considere que ces albums sont les sommets de qu'Hermann a fait.

Je ne te comprends pas Laurent, nous savions deja que tu haissais Greg, mais je croyais que tu aimais bien Hermann. C'est nouveau ou cela a toujours ete?

721. herve - 14/08/18 16:24 - (en réponse à : suzix)
J essaie de faire la liste ce soir sur le sujet dédié.

720. Bert74 - 14/08/18 16:06
Ha bon ? Nan, j'ai pas trop trouvé, moi....

719. Victor Hugo - 14/08/18 14:28
Les Bernard Prince sont vraiment des albums de merde, le dessin est à chier ( des aberrations, Hermann est un gros mauvais), les scénarios affligeants emprunts de racisme et de pédophilie.

718. Bert74 - 14/08/18 12:15 - (en réponse à : quentin)
Oui, je pense la même chose. Je viens aussi de me relire La loi de l'ouragan + la fournaise des damnés + la flamme verte du conquistador. Le professionnalisme de Greg et Hermann arrive tout de même à nous faire passer outre les clichés et stéréotypes pour livrer des récits d'aventures ultra-efficaces !

717. Quentin - 14/08/18 10:08 - (en réponse à : Bert)
Les 10 premiers tomes de TBM (cad avant que Yves H ne bousille la série) constituent le chef d'oeuvre d'Hermann. C'est bien meilleur que tout ce qu'il a fait d'autre.

Sinon j'ai relu les 7 premiers tomes de Bernard Prince avant de te les refiler (pas eu le temps de relire les autres). Beaucoup de bons souvenirs de lectures sont remontés (surtout pour la loi de l'ouragan et la fournaise des damnés). Mais quand on les lit à la suite les uns des autres, les personnages apparaissent un peu stéréotypoés. Je comprend qu'Hermann ait eu envie de passer à autre chose après 13 tomes.

716. Bert74 - 14/08/18 09:30 - (en réponse à : Lien #708)
Les châteaux-forts en pierre sont plus tardifs que la période où se situe Bois-Maury, si je ne me trompe.

En fait, il faut 4 à 6 albums pour situer assez précisément la période où se déroule Les Tours de Bois-Maury. C'est-à-dire au tout débuts des années 1100 (juste après la première croisade, règne d'Alexis Commène à Byzance). Volontairement, Hermann laisse le flou au début. Et s'il présente un château-fort en pierre dans le premier tome, ce sera le seul (mis à part l'équivalent du krak des chevaliers lors d'un épisode en Palestine). Les autres sont systématiquement en bois et les "cours" seigneuriales sont bien miteuses.
C'est très bien expliqué dans une préface au dernier tome.

715. suzix@bdp - 14/08/18 01:07 - (en réponse à : Hervé )
703. herve - 12/08/18 14:33
Je vais en profiter pour faire le tri dans ma bibliothèque pour revendre une 100 aine de titres.


si ce sont des eo et que tu as le temps, je veux bien la liste de ce dont tu vas te débarrasser.

714. herve - 13/08/18 22:30
Relu " le cahier bleu" Juillard
J'ai eu l'impression de redécouvrir cette BD. Originale ,bien menée, et un Juillard qui sortait enfin des BD historiques.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio