Sélection des 20 indispensables de l' été, selon l' ACBD

Les 516 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


516. heijingling - 14/11/22 12:36
Lu La Bibliomule de Cordoue , Le Labyrinthe inachevé, de Jeff Lemire , Nettoyage à sec, de Joris Mertens ,Le Poids des héros, de David Sala . Decu par le Mertens , par rapport au precedent j'attendait un truc moins monocorde, j'ai bien aime le reste, mais sans passion helas.

515. torpedo31200 - 12/11/22 13:08 - (en réponse à : froggy - post # 507)
Mes 2 favoris, au vu de l' accueil critique et des tirages, sont le Sala et le Rochette.

514. torpedo31200 - 12/11/22 13:02 - (en réponse à : pm - post # 512)
Réimprimé cet été.
Mais très bien et fortement recommandé. Même si pas certain de l' utilité d' un tome 2.

513. torpedo31200 - 12/11/22 12:55 - (en réponse à : Mr Degryse - post #511)
Trop con, c' est un des rares reproches que je ferais au bouquin, il est trop simple.
Mc Kean a même laissé une "balise narrative" vers le milieu du bouquin (pg 56 ou 57) avec l' intellectuel qui est passé de l' "autre côté", avec le portrait très reconnaissable d' Edgar Allan Poe.

512. pm - 12/11/22 12:22
Le Cruchaudet me tente mais j’ai peur d’avoir raté le coche et que ce soit une réed.

511. Mr Degryse - 12/11/22 11:38 - (en réponse à : Pm)
Oui le raptor est magnifique mais je n'ai pas pige grand chose. Je suis trop cartésien ou trop con

510. pm - 12/11/22 11:19
J’en ai huit:
Bibliomule de Cordoue ( un peu décevant)
La dernière reine ( mon préféré)
Hoka Hey ( pas encore lu)
Kiss the sky ( très bien, j’attends le 2 avec impatience)
Le petit frère ( très bien)
Les Pizzlys ( pas mal)
Le poids des héros ( très très bien)
Raptor ( magnifique, graphiquement exceptionnel mais lecture ardue).




509. Mr Degryse - 12/11/22 09:21
Je les ai tous lus.

Certains m'ont déçu ( pizzlys, raptor ( très très obscur). Il n'y a que le secret de la force surhumaine qui m'est tombé des mains.

Mon préféré est la dernière reine.

J'aime beaucoup le poids des heros, le petit frère, céleste, naphtaline.

Sinon Hoka Hey est réussi dans le genre western mais assez classique finalement.

508. herve - 12/11/22 08:33 - (en réponse à : Froggy)
Je n'ai lu que "le petit frère " dans cette liste.
J'ai "Hoka hey" sur ma table de chevet et j'ai réservé "la bibliomule...." à la mediatheque.

507. froggy - 12/11/22 00:44
Voici les 15 preselectionnes pour cette annee:

• La Bibliomule de Cordoue par Wilfrid Lupano et Léonard Chemineau. (Dargaud)
• Céleste : "bien sûr monsieur Proust" T1, de Chloé Cruchaudet (Soleil)
• La Couleur des choses, de Martin Panchaud (Çà et là)
• La Dernière Reine, de Jean-Marc Rochette (Casterman)
• Hoka Hey !, de Neyef (Rue de Sèvres-Label 619)
• Immonde !, d’Elizabeth Holleville (Glénat)
• Kiss the Sky : Jimi Hendrix 1942-1970, de Jean-Michel Dupont et Mezzo (Glénat)
• Le Labyrinthe inachevé, de Jeff Lemire (Futuropolis)
• Naphtaline, de Sole Otero (Çà et là)
• Nettoyage à sec, de Joris Mertens (Rue de Sèvres)
• Le Petit Frère, de Jean-Louis Tripp (Casterman)
• Les Pizzlys, de Jérémie Moreau (Delcourt)
• Le Poids des héros, de David Sala (Casterman)
• Raptor, de Dave McKean (Futuropolis)
• Le Secret de la force surhumaine, d’Alison Bechdel (Denoël Graphic)

Je n'en ai que 3, La bibliomule de Cordoue, Celeste: Bien sur Monsieur Proust et Le petit frere, je n'ai lu que le premier jusqu'a present qui m'a decu. J'acheterai peut-etre La derniere reine, j'ai cru comprendre que c'etait bien. Je n'ai donc pas de favori. Et vous?

506. pm - 31/10/21 09:52 - (en réponse à : Quentin)
Non, ce n’est pas ce que je veux dire.
Je veux dire que ce n’est pas la peine, que c’est une bonne chose pour un artiste de penser son oeuvre en fonction du medium utilisé.

505. Quentin - 31/10/21 07:45 - (en réponse à : pm)
Je reviens sur ce que tu as écris plus bas:

ce qui explique pourquoi Winshluss a porté à l’écran les albums de Satrpi et non les siens c’est que les siens sont spécifiquement faits pour la bande dessinée, pas ceux de Satrapi

Veux-tu dire par là que les albums qui sont spécifiquement faits pour la BD sont inadaptables au cinéma ou dans d'autres media?

504. froggy - 30/10/21 19:35
Je ne te contredis pas, je joue seulement sur les mots, j'ai bien ecrit que L'homme de Rio EST une adaptation NON officielle de Tintin.

Philippe de Broca avait lache La Toison d'Or car il voulait absolument qu'il y ait une femme dans le film, et pas une Castafiore bien entendu. D'ou la presence de Francoise Dorleac dans le Belmondo.

503. pm - 30/10/21 19:22
Tintin est inadaptable en tant que tel
Non seulement je le sais bien mais c’est ce que j’ai dit quand je l’ai pris en exemple.
Alors pourquoi me contredire…Hein, pourquoi ?……

502. pm - 30/10/21 19:19 - (en réponse à : Froggy)
Je n’aime pas tellement le Tintin de Spielberg pour ma part. La première partie n’est pas mauvaise mais ensuite ça s’enlise.
J’aime beaucoup l’homme de Rio mais même s’il y a une assez forte inspiration scénaristique ce n’est quand même pas une adaptation. C’est qui Françoise Dorléac dans l’oreille cassée ?

501. froggy - 30/10/21 18:57
Nous sommes d'accord sur ce point. mais tu sais aussi bien que moi que Tintin est inadaptable en tant que tel. Jusqu'au film de Spielberg que j'aime beaucoup, les experiences passees, les deux films des annees 60 et les deux dessins animes de 1969 et 1972, ont montre que le cinema n'arrivait pas a retranscrire sur pellicule le genie d'Herge.

Philippe de Broca s'en etait bien apercu quand il avait planche sur Tintin et le mystere de la Toison d'Or a qui le projet avait ete propose. C'est pour cela qu'il a fait L'homme de Rio avec la reussite que l'on sait. Ce film est plus qu'inspire de Tintin, c'en est carrement une adaptation non officielle, les emprunts a la BD y sont trop nombreux pour etre ignores. Je crois d'ailleurs qu'Herge avait ete tres fache apres l'avoir vu.

500. froggy - 30/10/21 18:50
yatta

499. pm - 30/10/21 17:31 - (en réponse à : Froggy)
Inspiration et adaptation sont deux choses bien différentes.

498. froggy - 30/10/21 17:18
Pour Tintin et des tas d’autres séries, aucune adaptation n’arrive à la cheville de la série BD

Si bien sur, il y a L'homme de Rio qui est une adaptation a peine deguisee de Tintin et Les aventuriers de l'Arche perdue qui lui meme a ete inspire en partie par le film de de Broca selon les propres dires de Spielberg.

497. suzix@bdp - 30/10/21 15:43
bon ok ok ... j'ai aussi lu et acheté "In God we trust". Ca compense?

496. pm - 30/10/21 15:17 - (en réponse à : Suzix 494)
Après l’intermède Winshluss le naturel …

495. pm - 30/10/21 15:17
À vrai dire je trouve la BD Sukkwan island inutile, mis à part que grâce à toi je me suis intéressé au roman, pas trop mal fichu mais n’apporte à peu près rien lorsqu’on a lu le roman.
Vernon Subutex, je n’ai pas encore lu la BD, j’ai tellement aimé les romans et tellement détesté la série télé que j’ai du mal à m’y lancer.
Sinon, j’aime beaucoup Marjane Satrapi qui a un vrai talent narratif, je disais juste que ce talent n’avait pas de spécificité BD. Son objectif était de mettre ce talent au service du cinéma et c’est ce qu’elle fait plutôt bien.
Et bien sûr que ça marche dans tous les sens, je n’ai pas lu les romans Largo Winch mais la série s’essouffle nettement lorsque JVH n’adapte plus ses romans. Pour Tintin et des tas d’autres séries, aucune adaptation n’arrive à la cheville de la série BD. Prends les gags en une planche genre Gaston, Calvin et Hobbes et des tas d’autres, c’est spécifique à la bande dessinée et inadaptable même en DA.

494. suzix@bdp - 30/10/21 15:14
L'animation 3D de Tintin "Le secret de la Licorne" par Spielberg en 2011 me plait bien plus que ses albums ... mais moi ça compte pas les Tintin ne font pas partie de mes BD préférées.


493. Quentin - 30/10/21 14:27
Je te trouve injuste avec Satrapi. Elle aurait tout aussi bien pu écrire un livre au lieu de faire une bande dessinée. Elle a choisi la BD, et elle l'a fait de manière intelligente. Elle a une excellente narration, très fluide et très lisible. Elle raconte son histoire en utilisant le medium de la BD, et elle le fait très bien, avec un succès critique, public, et planétaire à la clé.

Tu as bien raison de dire qu'un medium doit être utilisé intelligemment pour que ce soit bon. Dans ma dernière critique d'Une vie d'huissier, je dis que le propos est intéressant, mais que l'album pêche au niveau de la narration. Mais la question des adaptations va dans tous les sens: du roman à la BD, ou au film, ou l'inverse. Largo Winch marche mieux en BD qu'en roman ou en film. Tintin marche mieux en BD qu'au cinéma. J'ai préféré Vernon Subutex en BD qu'en roman (j'ai tellement aimé la BD que j'ai fini par lire les livres que j'ai beaucoup aimés aussi d'ailleurs). Sukkwan Island marche super bien en BD, indépendemment des qualités du livre. Pour son premier album, Ugo Bienvenu a frappé très fort - il fait depuis lors une carrière remarquée. Dire que l'adaptation en BD de Sukkwan island n'est pas aussi riche que le roman, n'est-ce pas comparer des pommes et des poires et nier les apports respectifs des différents media?

492. pm - 30/10/21 12:08
Non, ce qui explique pourquoi Winshluss a porté à l’écran les albums de Satrpi et non les siens c’est que les siens sont spécifiquement faits pour la bande dessinée, pas ceux de Satrapi ( au départ elle a choisi la BD car elle avait une ouverture de ce coté là mais on sait depuis qu’elle n’en a rien à faire de la BD).
Winshluss a fait son propre film, que je n’ai pas vu, et qui n’est pas une adaptation de ses BD.
Il ne s'agit pas de raconter intelligemment quelque chose de creux, ça ne veut d’ailleurs rien dire ( si c’est creux ça ne va pas être très intelligent, au mieux vaguement malin tendance esbroufe et ça n’est pas mon propos ) mais de savoir si ce qui est raconté l’est en utilisant vraiment le medium ou pas.
Je ne viens pas de la bande dessinée, donc un truc même avec beaucoup de fond qui n’est pas très bien fichu et qui se trouve plus intéressant, plus approfondi, mieux fait, en utilisant un autre medium, m’intéressera souvent moins en bande dessinée.
C’est pourquoi je suis souvent très réservé sur les adaptations de roman par exemple. Je me souviens que tu avais fait une excellente critique de la bd Sukkwan island de Bienvenu, ce que tu avais écrit m’avait donné envie de lire…le roman, que j’ai trouvé excellent ( mais dur et triste). J’ai lu ensuite la BD que j’ai trouvée quand même nettement moins riche, avec un rapport au medium quand même pensé mais pas déterminant.
Souvent les lecteurs de BD ne lisent que des BD, ce qui est dommage, et plus grave certains auteurs aussi. Pour ces derniers la bande dessinée est le seul moyen, ils ne se posent alors pas vraiment la question de la pertinence de ce l’utilisation du medium pour raconter leur histoire ou faire passer leurs idées. Or, sauf rarissimes exceptions, à peu près tout à déjà été raconté, ce qui fait le style, et éventuellement l’intérêt, c’est la façon de le faire.
En ce qui me concerne ça peut aller assez loin, je peux lire des BD à thèse, militantes, avec lesquelles je suis en désaccord ( Sacco, le dernier Davodeau ), juste parce que je trouve que c’est fait de manière intéressante. L’inverse est également vrai.

491. Quentin - 30/10/21 11:38 - (en réponse à : pm)
Je trouve effectivement que le propos est essentiel pour faire une bonne BD. Satrapi en donne un parfait exemple. Elle n'a pas fait beaucoup d'albums, mais ils sont TOUS excellents.

A quoi sert de pouvoir raconter intelligemment si on n'a rien d'intelligent à raconter? Ca explique sans doute pourquoi ce sont les albums de Satrapi (et non les siens) que Winshluss a porté au cinéma. On peut au moins lui laisser ca.

490. pm - 30/10/21 09:35 - (en réponse à : Heijingling)
J’écoute trop rarement France-Culture, simplement parce que je ne connais pas les horaires des bonnes émissions. Je suis tombé sur celle-ci par hasard.
Ton interprétation tient la route.
Suzix: bien sûr que le marché de l’art n’est pas proportionnel à sa qualité artistique mais j’aurai bien aimé trouver un Winshluss autour de 300/400 euros, sauf qu’il faut ajouter un zéro.
Je me suis souvent posé la question de savoir pourquoi je préfére le film Persépolis à la bande dessinée. Je crois qu’une partie de la réponse tient justement dans l’apport graphique de Winshluss, en particulier les décors ( je trouve ça important les décors, ça permet d’incarner le récit ), celui de Marjane Satrapi étant finalement assez limité.
Quand je lis une bande dessinée, je me pose toujours la question de savoir si ce choix de medium est pertinent pour ce qui est traité. Sans vouloir attaquer Quentin je crois que c’est ce qui me distingue de son approche, pour qui, il me semble d’après ses critiques, le dessin et la narration ne sont que des supports secondaires, l’essentiel étant le propos, ce qui n’est pas du tout mon cas.
En particulier, lorsqu’il s’agit d’oeuvres qui sortent du pur divertissement, est ce qu’un essai, un article, un film documentaire ou pas, ou même un roman ne serait pas plus adapté. Je trouve ça important car la bande dessinée est souvent vue/conçue comme un medium permettant de vulgariser les idées, en éliminant souvent leur complexité, ce qui ne m’intéresse finalement pas tellement ( sauf si c’est un domaine où je suis ignare, comme le bouquin de Blain avec le chef étoilé Passart, et encore je trouve que c’est fait intelligemment ).
En revanche je lui trouve un très grand intérêt lorsqu’elle utilise toute sa richesse potentielle, la narration dessinée et son hybridation ou même sa rapidité de lecture permettant une ou des relectures, comme c’est le cas avec ce dernier Winshluss.
Bref, tout ça pour dire que les bouquins de cet auteur sont de vraies bandes dessinées, pensées comme telles et en fonction des possibilités du medium.
Ce qui n’est pas si courant.

489. Quentin - 30/10/21 08:41
Ca c'est la meilleure. Suzix a du Winshluss dans sa bibliothèque. Et il aime en plus! On ne pourra plus dire qu'il a des goûts de chiottes.

488. heijingling - 30/10/21 08:37 - (en réponse à : pm#472 et suivants mais suzix peut lire aussi...)
Tu as bien fait de le relire, puisque dans l'entretien dont tu m'as gracieusement indiqué le lien (je ne savais pas que cette émission existait encore; en es-tu un auditeur?), Winschluss dit que ses livres sont faits pour être relus. Et dans le cas de "J'ai tué le soleil", il précise que son personnage est antipathique, mais que la relecture permet de le voir sous un angle plus complexe.
Ma version: ce qui se passe "avant" et "après" est réel, mais survient parce qu'il est mentalement bloqué "maintenant", dans le trauma du suicide de son père.

Et pour suzix, sur les vérités absolues, pour que tu n'aies pas lu jusqu'ici pour rien: “Our new government is founded upon . . . the great truth that the Negro is not equal to the white man;that slavery, subordination to the superior race is his natural and moral condition,” stated Confederate vice president Alexander Stephens in his Cornerstone Speech.
(Extrait de la bio de George Herriman, par Michael Tisserand)

487. suzix@bdp - 30/10/21 00:10
achetER !

486. suzix@bdp - 30/10/21 00:10
Voilà! Tu vois Quentin que PM ne pensait pas à mal! Ouf, j'ai cru que c'était parti comme en 14! (;o)

PM, il y a plein de merdes qui se vendent chères ou beaucoup juste par connerie humaine. Donc c'est pas mon critère. Mais je vais prnedre en considération ton avis mais je ne crois pas que je vais acheté son dernier album pour autant! (;o)

485. pm - 29/10/21 23:44
Ah moi je m’en tape que vous ne soyez pas d’accord, quand je dis que c’est une évidence, ça l’est pour moi après lecture. Un type qui dessine avec une telle force et qui raconte intelligemment les choses, ça me va. Malheureusement je ne suis pas si seul à le penser si j’en crois le prix de ses planches.

484. suzix@bdp - 29/10/21 22:48 - (en réponse à : quentin)
Je m'en fous qu'on me snobe sinon je ne serai plus sur BDP depuis longtemps. Mais je n'aime pas qu'on me dise quoi penser comme un dogme tombé du ciel. Je ne suis pas athée pour qu'on me remplace une connerie par d'autres encore plus nombreuses. Ce n'était pas l'intention de PM d'imposer son point de vue. On est là pour discuter et moi pour tenter de me coucher moins con chaque jour. Pas facile. S'il mexplique, ce qu'il a commencé à faire, je veux bien commencer à prendre en compte son point de vue.
Perso, j'ai gardé Pinocchio parce que je trouve l'album graphique et envoutant. Et puis j'avais déjà fait mon beurre en vendant le stock de ma FNAC sur Ebay. yek yek yek. Je garde le dernier comme souvenir de ce temps béni! (;à)

483. Quentin - 29/10/21 22:07
Te laisse pas faire par des intellos qui se la pètent et te snobent en portant aux nues des auteurs mineurs qui n'ont rien dans le bide, Suzix. Tu as tout à fait raison, le cas de Winschluss n'a rien d'évident et c'est même une auteur tout à fait dispensable. Winschluss est surtout connu pour son Pinocchio, qui a gagné le fauve d'or à Angoulème. J'ai acheté par curiosité à l'époque puisque tout le monde en disait du bien. J'ai trouvé que c'était une grosse bouse et j'ai revendu aussi sec. Quand je vois sa bibliographie, il n'y a absolument rien qui m'intéresse. Quant aux deux films en questions, c'est le génie de Marjane Satrapi qu'il faut surtout reconnaître.

482. suzix@bdp - 29/10/21 20:26
ne t'énerve pas. Je te taquine. Ca ne se voit pas?
En fait je n'aime pas les choses qui sont présentées comme des évidences, comme des réponses et solutions toutes faites, incontestables et donc in fine immuables. Dans tous les domaines, et notamment la science que je connais bien, il y a tellement de vérités absolues qui ont été invalidées que je me méfie toujours de ces injonctions à aimer ou à détester.
Par contre je ne trouve rien à redire à ta seconde phrase à savoir que tu as lu plein de Winshluss et que suite à ces lectures tu penses qu'il s'agit d'un des meilleurs de sa génération.

481. pm - 29/10/21 19:50
Ça n’a rien de scientifique, c’est évident comme de dire que Franquin et Giraud sont de grands auteurs. Ce qui ne veut pas dire que Winshluss leur soit comparable.
Juste qu’ayant lu une dizaine d’albums de cet auteur c’est un des meilleurs auteurs français de sa génération.

480. suzix@bdp - 29/10/21 18:44
Les évidences en tant que scientifique, je sais que cela peut évoluer! (;o)

479. pm - 29/10/21 18:38 - (en réponse à : Suzix)
C’est évident. Un talent énorme et une grande intelligence, que demander de plus.
Le cinéma l’a également reconnu, il est le co-auteur de Persepolis et de Poulet aux prunes ( Vincent Parronaud c’est lui ) et a réalisé un film récemment.

478. suzix@bdp - 29/10/21 15:47
477. pm - 29/10/21 15:41
Winshluss est un auteur majeur sur la scène actuelle.


Si tu le dis. (;o)

477. pm - 29/10/21 15:41
Winshluss est un auteur majeur sur la scène actuelle.

476. pm - 29/10/21 15:38 - (en réponse à : Suzix)
En fait seule la 1 ère partie est post-apo, l’ensemble du livre va beaucoup plus loin.

475. suzix@bdp - 29/10/21 13:17
469. heijingling - 27/10/21 06:29 - (en réponse à : pm)
-"J’ai tué le soleil: pas le meilleur Winshluss mais quand même très bien."

Tu oublies de préciser, pour suzix, que c'est du post-apo.


J'ai feuilleté longuement ce Winshluss à sa sortie. Je n'ai pas trouvé ce post-apo pertinent. Ce que j'ai vu est trop léger pour un amateur du genre.

474. pm - 28/10/21 20:00 - (en réponse à : Heijingling)
La seule alternative étant que l’histoire ne soit pas réelle et se déroule dans son imagination, ce qui n’apporte pas grand chose en fait.

473. pm - 28/10/21 19:51 - (en réponse à : Heijingling)
Au fait pour tenter de mieux te répondre j’ai relu l’album et j’ai davantage aimé que la première fois, même si je ne suis pas sûr non plus d’avoir saisi un sens caché avec la fin.

472. pm - 28/10/21 06:47 - (en réponse à : Heijingling)
https://www.franceculture.fr/emissions/mauvais-genres/jai-tue-le-soleil-rencontre-avec-winshluss

471. Quentin - 27/10/21 15:06
J'ai Une vie d'huissier et Dédales, et je compte acheter La part merveilleuse.

470. pm - 27/10/21 13:58 - (en réponse à : Heijingling)
Je l’interprète difficilement également.
( spoiler) Karl a été traumatisé par le suicide de son père, mais il y a une ambi guïté entre «  maintenant » et «  avant ». « Avant » est de toute évidence après «  maintenant », sauf si, sauf si quoi ? Il y aussi les raisons de sa survie, le soleil ( la vie) l’a choisi ?( fin spoiler)
Je viens de le relire, il se lit très vite, je crains de ne pouvoir t’éclairer.

469. heijingling - 27/10/21 06:29 - (en réponse à : pm)
-"J’ai tué le soleil: pas le meilleur Winshluss mais quand même très bien."

Tu oublies de préciser, pour suzix, que c'est du post-apo.
Je le trouve bien aussi, mais je ne suis pas convaincu par la fin, que je trouve une pirouette trop simple. Mais je ne l'ai peut-être pas bien comprise, je n'étais pas très attentif quand je l'ai lu. Je peux te demander ton interprétation ?

468. pm - 27/10/21 00:17
J’en ai 9 , lu 7, 2 à lire.
Madeleine résistante , c’est bien, un peu trop joli niveau dessin, et ce n’est qu’un tome 1.
Tananarive: gentillet, des bons sentiments, pas très bien fichu, pas grand intérêt.
Le droit du sol: on en a parlé il y a peu.
Du bruit dans le ciel ( Prudhomme): je suis systématiquement cet auteur, intéressant mais pas mon préféré.
Quelqu’un à qui parler: bien aimé, pas extraordinaire mais agréable.
La désolation: très bien
J’ai tué le soleil: pas le meilleur Winshluss mais quand même très bien.
Saint-Elme et Dédales, pas encore lu.


467. Murakami - 26/10/21 21:15 - (en réponse à : froggy)
À mon grand étonnement, je possède 4 albums de cette sélection :
Madeleine résistante, Tananarive, Dédales, et Saint-Elme.



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio