Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk .

Les 1047 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21


1047. Stefan - 23/03/17 16:52

1046. Lien Rag - 23/03/17 16:36
A la réflexion, le point commun entre Wargame et Bill&Ted's (que j'ai donc bien aimé tous les deux) est que les deux films sont à chaque fois centrés sur seulement deux protagonistes adolescents (certes on en croise d'autres, mais vraiment comme décor pas comme personnages): apparemment la psychologie adolescente parle à l'ancien adolescent que je suis, mais la sociologie des adolescents américains m'est totalement hermétique...

1045. Bert74 - 22/03/17 23:06
Tchouki-tchoukaaa !!

1044. Bert74 - 22/03/17 22:56
Ah une autre belle référence à Ferris Buller, voir un véritable hommage : la scène post générique de Deadpool qui reprend au plan près celle immensément novatrice du film de John Hugues.
J'étais aux anges, mais dans la salle je devais être le seul à comprendre l'allusion...

1043. froggy - 22/03/17 22:04 - (en réponse à : Bertrand)
... je ne vois pas du tout le rapport entre Wargame et Breakfast Club...

Mais si, mais si. Dans War Games, tu as Matthew Broderick qui joue dans Ferris Bueller mis en scene par John Hugues qui a aussi realise Breakfast Club.

Cela etant dit, ce dernier me laisse de glace, je le trouve tres ennuyeux. Or ici, il est considere comme un des films marquants des annees 80 exprimant tres bien le malaise des jeunes americains a l'epoque. Remarquez maintenant que maintenant les jeunes americains expriment leur malaise autrement comme Gus Van Sant l'a traite avec Elephant, le film inspire du massacre de la Columbine High Scool.

1042. Victor Hugo - 22/03/17 19:29
Les profs débiles existent encore malheureusement, je me suis retrouvé devant l'un d'eux hier soir, et pas de chance c'est le prof principal de mon fils qui est en première. Je n'ai jamais vu un abruti pareil, obtus, de mauvaise foi, refusant le dialogue, coupant sans cesse la parole, un véritable connnard, je dirais même un connnard de première!

1041. Victor Hugo - 22/03/17 19:24

1040. Lien Rag - 22/03/17 18:34
Ben, le principe du Brat Pack: le rappel des années lycées et le fait que le film donne envie d'avoir fait la même chose une fois...
Non seulement Wargame est très réaliste sur le plan technique (à part l'ordinateur lui-même évidemment) mais je trouve les gamins sympathiques et leurs relations crédibles (enfin, dans un sens c'est crédible aussi dans Ferris Bueller ou Breakfast Club - ou dans Pretty in Pink pour rester dans le Brat Pack - mais c'est une crédibilité purement rationnelle, émotionnellement cela ne me dit rien: je comprends que des enfants de ce genre réagiraient probablement comme dans le film mais je ne comprends pas comment il se fait que des enfants de ce genre existent).

1039. Bert74 - 22/03/17 13:59 - (en réponse à : LR)
Wargame m'a plus convaincu, alors que j'ai bien aimé The Breakfast Club mais là encore sans vraiment m'identifier aux personnages.

Pour un mec qui porte ça dans son pseudo, tu mets du lien un peu n'importe où, en fait : à part Ally Sheedy, je ne vois pas du tout le rapport entre Wargame et Breakfast Club...

1038. Lien Rag - 22/03/17 13:00
cela m'a rappele mes annees du lycee et je dois dire que j'aurais adore faire une fois ce que Bueller fait dans le film.
Ben justement, moi pas du tout...

Bill & Ted's Excellent Adventure m'a plus parlé (peut-être en tant qu'oncle d'adolescents plutôt qu'ancien adolescent), j'ai d'ailleurs bien aimé même si l'utilisation des personnages historiques est en fait très faible.

Wargame m'a plus convaincu, alors que j'ai bien aimé The Breakfast Club mais là encore sans vraiment m'identifier aux personnages.

Je ne sais pas pourquoi je le place inconsciemment dans le même registre (peut-être parce qu'après tout ce sont effectivement de grands enfants) mais j'ai adoré Galaxy Quest par contre.

Et également Ezra dans un tout autre registre...
Il faut dire que Black Diamond ressemble à une fille que je courtisais au moment où j'ai vu le film, ça doit jouer!

1037. Bert74 - 22/03/17 12:07
La série You're the worst, pourtant mettant en scène de tout jeunes trentenaires actuels, consacre tout un épisode à Ferris Bueller's Day Off. Impressionnant qu'il reste culte à ce point.

Dans ma jeunesse des 80s, j'avais choppé la VHS en VOST que je me regardais en boucle, il était donc culte pour moi (au même titre que Jack Burton dans le griffes du mandarin), mais je n'imaginais pas que c'était une référence pour tant d'autres aussi.

1036. froggy - 21/03/17 20:14 - (en réponse à : Lien Rag)
Comme tous les films, il faut prendre celui-ci comme une fantaisie. Quand j'ai vu la folle journee de Ferris Bueller, je n'etais plus un collegien depuis longtemps mais cela m'a rappele mes annees du lycee et je dois dire que j'aurais adore faire une fois ce que Bueller fait dans le film. C'etait comme si j'avais plonge dans la souris de l'Abbe Jouvence. Et tous les gens que je connais meme beaucoup plus age que moi qui ont vu ce film a sa sortie ont ressenti la meme chose. Il est tellement drole et amusant.

1035. Lien Rag - 21/03/17 17:00
Je ne veux pas dire que ce n'est pas un bon film, mais je me suis plutôt ennuyé à visionner la journée de Ferris...
Ce sont des gosses de ma génération, mais pourtant je ne reconnais presque rien en eux.

1034. froggy - 21/03/17 16:39
Jj'essaye d'animer tant bien que mal un forum qui fonctionne tres au ralenti (et c'est un euphemisme).

Aujourd'hui est l'anniversaire de Matthew Broderick, l'occasion ideale de parler d'un de mes films preferes, La folle journee de Ferris Bueller. Ce film est une des meilleures comedies jamais ecrites, c'est un veritable miracle cinematographique, drole, amusant, inspire, caustique. La bande originale est sublime dont le climax est le Twist and Shout des Beatles chante a tue-tete par Broderick alias Fueller lors d'une parade a Chicago, un des scenes d'anthologie du film qui en comporte plusieurs, la scene du prof au lycee est extraordianire de verite, on a tous connu au moins un tel prof. La Ferrari rouge est magnifique. Et Mia Sara est bien charmante. Du monologue d'ouverture au plan final, a ce sujet il faut regarder le genrique de fin jusqu'au bout, il y a un petit bonus qui y succede, ce film est une totale reussite de bout en bout, le terme coolitude n'a jamais ete aussi bien approprie pour le heros d 'un film. C'est evidemment a consommer sans moderation. Accessoirement, ici, il est devenu culte et je dirais meme plus, cultissime. Enjoy!


1033. froggy - 19/03/17 16:39
Bon anniversaire Ursula,


1032. froggy - 18/03/17 17:05 - (en réponse à : Torpedo)
Tu vois, je te l'avais dit que Seuls serait un flop. Tu avais raison cependant sur le fait qu'il a du rester aussi longtemps dans les salles le temps des vacances.

Merci du tuyau pour le film de Gray, il sort ici le 21 avril.

1031. torpedo31200 - 18/03/17 00:02 - (en réponse à : froggy - posts # 992 à 996)
Seuls ne fera donc pas 600 000 entrées (361 000 au 8/03) mais a bien été projeté en 4ème semaine.

Et va voir le James Gray, exceptionnel film d' aventures.

1030. nem° - 17/03/17 06:39
Minuscule vous exagérez, elle fait 1m60! En tout cas elle a la pèche!


1029. TILLIERTON - 17/03/17 06:11
Question ciné, je dirais "la pianiste", " eaux profondes "

1028. TILLIERTON - 17/03/17 06:01
C'est vrai qu'elle est assez (très ) petite. Je l'avais vue il y a une vingtaine d'années, et elle dégage énormément de charme, de présence, je dirais de magnétisme .
Adjani : beuarkk ! Peut-être parce que je n'aime que les blondes

1027. pm - 17/03/17 02:23 - (en réponse à : froggy)
Je suis d'accord qu'Huppert est une très grande comédienne. Je l'ai vu une fois en vraie , tout comme moi elle venait chercher son gamin aux ateliers du Carousel du Louvre. Et elle est vraiment minuscule.
Je n'aime pas tellement huit femmes et plus généralement je ne suis pas un grand fan d'Ozon.
Pour la comédie il y a évidemment les valseuses, même si son rôle est mineur.

1026. Léon le Wacky - 16/03/17 23:38
Je me souviens de Sac de nœuds. Il y avait Jean-Pierre Coffe, aussi.

1025. froggy - 16/03/17 23:23
Aujourd'hui Isabelle Huppert a 64 ans et je profite de ce forum pour lui souhaiter un bon anniversaire. J'espere qu'elle me lit. MDR!

Plus serieusement, elle est une des 3 meilleures comediennes mondiales, les 2 autres etant Meryl Streep et Isabelle Adjani. Elles pourraient me reciter l'annuaire que je trouverai cela passionnant. Cela fait longtemps que j'adore Huppert. Elle a tourne avec les plus grands, Claude Sautet, Blier, Godard, Techine, Tavernier, Pialat, Michel Deville, Doillon, et Ozon en France mais aussi Cimino, Haneke, Wajda, Preminger, Joseph Losey, Bolognini et recemment Verhoeven ppour les cineastes etrangers. Excusez du peu!

J'aime Isabelle Huppert parce qu'elle est exigeante dans ses choix et qu'elle me surprend toujours. Elle n'est pas aussi belle qu'Adjani mais elle a indiscutablement une presence et une aura qui fait qu'on la remarque toujours meme quand elle n'est au premier plan dasn une scene. Tous, nous connaissons ses roles dramatiques dans lesquels elle excelle mais Isabelle Huppert est aussi une des meilleures actrices de comedie que je connaisse. il est dommage qu'elle en ait tourne si peu, cela aurait mieux demontre son immense talent.

Comme quasiment tous les acteurs, elle a au moins son chef d'oeuvre, La Porte du Paradis, je ne sais plus si je vous en deja parle (MDR).



Sinon, pour la comedie, il y a ces deux-la:



Et puis Sac de noeuds, le premier film de et avec Josiane Balasko. Personne ne l'a vu en salle et c'est bien domnmage, car c'etait tres bien ecrit et c'est avec ce film que j'ai eu la revelation qu'Huppert est sublime dans une comedie. Si vous avez l'occasion de le voir a la tele, ne le ratez pas, vous passerez un excellent moment et il y a quelques bonnes repliques qui font mouche, comme d'habitude avec Balasko.

1024. nem° - 14/03/17 23:30

1023. TILLIERTON - 13/03/17 01:14
"Le locataire "de Polanski , l'un de mes préférés. Je l'ai vu pour la première fois à Lyon, quand j'étais interne.
Atmosphère, mais aussi "Agent trouble" de Mocky, déjanté . Ambiance.

1022. nem° - 12/03/17 23:54
Mème si en termes de films barrés, celui-ci est dans mon top 5. Un tombeau égyptien dans les toilettes sur le palier!


1021. nem° - 12/03/17 23:48


Pas trouvé de st, désolé.

1020. torpedo31200 - 12/03/17 23:37 - (en réponse à : froggy - post # 1017)
Va voir Alice Doesn't Live Here Anymore, avant d' annoncer ton Top3.

1019. froggy - 12/03/17 22:05 - (en réponse à : nem°)
Oh, tu sais , les films Marvel ou DC, c'est la meme chose et tu vois tres bien ce que je veux dire.

1018. nem° - 12/03/17 20:34
Je te déconseille vivement les films DC.

1017. froggy - 12/03/17 20:27 - (en réponse à : nem°)
Oui bien sur. Scorsese fait partie de ces metteurs en scene dont je vois tous les films en salle quand ils sortent. J'ai tout vu de lui a partir de Raging Bull et pour ceux anterieurs, j'ai profite de reprise en salle. De lui, je n'ai vu aucun de ses documentaires a part celui, tres beau et passionnant, sur le cinema italien (cinema que j'adore egalement) intitule My voyage to Italy. Il avait ete diffuse sur Turner Classic Movies, la chaine du cable americain specialisee dans les films anciens et montres sans coupures publicitaires et en widescreen, ce qui est une rarete aux USA. Inutile de vous dire que je la regarde tres souvent. Je ne sais pas si ce documentaire a ete montre en France. De lui, je n'ai pas vu 3 de ses premiers films, Alice n'est plus ici, Boxcar Bertha et son tout premier Who's That Knocking at My Door?.

Mes preferes de lui sont New York, New York; Les affranchis et Casino. Viennent ensuite After hours, Les infiltres et Silence, son tout dernier film.

Il y a des hauts et des bas dans son oeuvre, mais les bas ne le sont pas autant qu'un film Marvel, ils ne le peuvent pas de toutes facons, Scorsese est un des metteurs en scene les plus brillants et les plus interessants de sa generation. Beaucoup plus que Coppola par exemple qui s'est perdu apres Apocalypse now et n'a pas survecu artistiquement a la fin du dernier age d'or d'Hollywood. Ce qui fait que j'attends toujours avec impatience le nouveau Scorsese, source pour moi de grands plaisirs cinematographiques.

1016. nem° - 12/03/17 18:39 - (en réponse à : froggy)
Tu as vu After Hours?

1015. froggy - 12/03/17 17:56
Pour une fois, je vais vous parler de l'anniversaire de quelqu'un et pas de son deces. En effet, aujourd'hui Liza Minelli fete son 71e anniversaire. A Hollywood, on dit d'elle qu'elle fait partie des "Royalties" du fait de son ascendance. Ses parents ne sont rien de moins que Judy Garland et Vincente Minelli, il est inutile de dire qu'avec un tel bagage genetique, les bonnes fees du talent etaient penchees sur elle a sa naissance. Superbe chanteuse et excellente comedienne, il est dommage qu'elle ait fait sa carriere apres la mort du "Studio-System" si decrie car il a detruit pas mal de vies dont celle de sa mere victime de la pression que lui faisait subir la MGM. Ce meme systeme nous aurait permis de profiter plus souvent de ses talents sur grand ecran plutot que sur la scene. Acessoirement, elle est completement cocainee depuis la fin de sa puberte, la poudre, elle ne se la met sur le bout du nez.

Elle a fait tres peu de films, pour la plupart oubliable, mais il y en a moins deux qui font date surtout le premier pour lequel elle a remporte l'Oscar de la meilleure actrice, c'est Cabaret. Vous vous rappellez bien sur la discussion que nous avons eue au debut de cette annee sur les comedies musicales dont certains reprochaient leur futilite. Pour ceux qui ne le savent pas, le sujet de Cabaret n'est rien de moins que la montee du nazisme dans les annees 30 en Allemagne. Sujet qui a priori n'est pas le plus leger pour une comedie musicale. Cela pourrait donner le pire bien sur, mais quand c'est fait par des gens de talent comme Ralph Burns et John Kander, un metteur en scene du calibre de Bob Fosse qui signe la choreographie forcement, des acteurs tels que Joel Grey en Maitre de Ceremonie dudit cabaret et Michael York, le directeur de la photographie n'est rien d'autre que Geoffrey Unsworth, celui de 2001, l'odyssee de l'espace. De la scene d'ouverture, inoubliable et un des plus beaux moments de cinema que je connaisse de par le montage, la choreographie, la chanson d'ouverture, a celle finale qui en est le reflet deforme (il faut voir cela pour mieux comprendre ce que j'ecris), ce film est un chef d'oeuvre qui plait a tout le monde car c'est supremement intelligent et ne prend pas son audience pour une simple machine a s'empiffrer de pop-corn tout en regardant un film de super-heros. La sequence de l'auberge bavaroise me donne la chair de poule a chaque fois.



Son second meilleur film eut nettement moins de succes que le premier, c'est New York, New York de Martin Scorsese. Ou l'hommage du metteur en scene aux grandes comedies musicales d'Hollywood. Mais non avec la vision d'un Demy dans Les demoiselles de Rochefort, elle est plus sombre car le film a ete fait par un des membres les plus eminents du dernier age d'or d'Hollywood (je deteste l'appellation "Nouvel Hollywood" que je considere extremement pauvre, j'essaye de l'utiliser le moins possible c'esta dire quand je ne peux pas faire autrement). Dans sa filmographie, il vient juste apres Taxi driver. Ceci explique cela. L'histoire est toute simple, a la fin de la 2e Guerre Mondiale, un ancien soldat saxophoniste rencontre une jeune chanteuse, il tombe amoureux l'un de l'autre, se marie mais leur carriere respective les entraine vers des directions differentes. Resteront-ils ensemble? Vous le saurez quand vous verrez le film. Le film est sublime parce que cette histoire est magnifiee par la camera de Scorsese, qu'il y a un tout jeune de Niro alors au sommet de son talent et qui ne tournait alors que dans de bons films et puis Liza, bien sur, qui a beaucoup donne, car une des references evidentes du film est sa mere. Et puis, bien sur, il y a les chansons dont celle qui a le meme titre du film. Cette chanson est maintenant plus connue de par l'interpretation de Frank Sinatra mais pour moi, c'est d'abord celle de sa creatrice qui est la meilleure. Elle y donne une force formidable quand on la voit la chanter dans la scene finale. Et aussi etonnant que cela puisse paraitre, elle ne fut meme pas nommee aux Oscars cette annee la. Il faut dire que le film fut un gros echec public et United Artists, la major qui produisit le film le distribua en France dans une version amputee de 20 mn au moins a cause de son insucces aux USA. La version integrale sortit enfin quelques annees plus tard. Le film n'est pas un chef d'oeuvre, loin de la, mais c'est vraiment tres bien. A consommer sans moderation.


1014. pierrecédric - 11/03/17 16:46
X-men apocalypse, le film dont le titre me fait bizarrement à chaque fois penser au jeu X-com apocalypse.^^

1013. torpedo31200 - 01/03/17 23:11 - (en réponse à : post # 1012)
Et ce n' est pas en 3D, donc accessible. Et puis Mangold était un des réalisateurs US prometteurs dans les années 90. Vais peut-être y aller...

1012. longshot - 01/03/17 16:01
Jean-François Rauger du Monde fait une critique étonnamment élogieuse de Logan.

1011. nem° - 26/02/17 19:11
Encore un meme à jeter...


1010. Mr Degryse - 25/02/17 17:31
Tadanobu Asano est un acteur " culte" japonais:
- Ichi. De Miike
- zatoichi de kitano
-gemini de tsukamto réalisateur de tetsuo
- tabou de oshima
- jellyfish de kurosawa

1009. torpedo31200 - 25/02/17 14:11 - (en réponse à : Silence)
+1 pour le Scorsese.
Et je ne sais pas si vous avez reconnu certains acteurs japonais, mais ça m' a fait un peu bizarre de retrouver Ichi the killer (l' interprète) et le monsieur de Tetsuo (le faux vrai Judas perpétuel)

1008. Philhary - 24/02/17 16:04 - (en réponse à : Lien Rag)
J'ai vu le pilote de Vinyl, sans regarder les autres épisodes, ce n'est à mon avis pas ce qu'il a fait de mieux, c'est peut-être même la moins bonne réalisation que j'aie vue de Scorsese, dont pas un film ne me déplaît vraiment, et qui a l'art de faire des films qui paraissent meilleurs à chaque fois qu'on les revoit.
Ce pilote a la tonalité survoltée du Loup de Wall Street, mais il est moins drôle que celui-ci et a tendance à tourner à vide. Scorsese avait aussi réalisé le pilote de Boardwalk Empire : une réalisation incroyable, mais une histoire limitée par les contraintes inhérentes à un premier épisode de série.

Je partage ton avis sur Silence.

The Irishman ne sera pas une série télé, mais bien un film. L'acquisition du film par Netflix a une gros avantage : un budget conséquent et une liberté artistique totale pour Scorsese. Le revers de la médaille c'est qu'à moins d'habiter Los Angeles où le film devrait sortir dans quelques salles, il n'est pas sûr qu'on pourra le voir au cinéma.

1007. nem° - 24/02/17 12:53
The Irishman, future réalisation (budgétée à 100 millions de dollars) de Martin Scorsese avec Robert De Niro, devrait directement débarquer en 2019 sur Netflix, qui en aurait acquis les droits mondiaux.

Rien à glander de ce que les networks paient pour diffuser. Moi je paye un abonnement à Internet, je l'utilise pour télécharger des films, soit que j'ai déjà vus au cinoche, soit pour me faire une idée. On en est encore à refaire le match Napster en 2017???

1006. Lien Rag - 24/02/17 11:29
Le Fossoyeur de Films dit que Vinyl est excellent pourtant, et que le pilote (réalisé directement par Scorsese donc) peut se voir tout seul, quelqu'un confirme?

Par ailleurs j'ai vu Silence récemment (non, pas une adaptation de Comès) et c'est vraiment un très grand film...

1005. Mr Degryse - 22/02/17 20:33
L'aura de Martin n'a pas empêché sa série sur le rock sur Hbo dont il a réalisé le pilote de faire un gros flop et de ne pas être renouvelée.

1004. Philhary - 22/02/17 18:52
Si elle se confirme, la nouvelle devrait durablement secouer l'écosystème hollywoodien : The Irishman, future réalisation (budgétée à 100 millions de dollars) de Martin Scorsese avec Robert De Niro, devrait directement débarquer en 2019 sur Netflix, qui en aurait acquis les droits mondiaux. Indiewire et Deadline racontent les coulisses de ce retournement de situation - la major Paramount était censée distribuer le film aux Etats-Unis.

Actuellement pré-production, le film (annoncé depuis 2008 !) est adapté d'un livre sur un tueur à gages de la mafia. Aux côtés de De Niro, on devrait retrouver Joe Pesci, son camarade sur Les Affranchis du même Scorsese, et peut-être... Al Pacino, encore en négociations. De Niro devrait notamment y apparaître jeune, le visage lifté numériquement façon Benjamin Button. Si Netflix a déjà sorti son portefeuille pour un film à gros budget en produisant pour 90 millions de dollars Bright, le prochain David Ayer (Suicide Squad) avec Will Smith, l'aura de Scorsese et de son casting change la donne. Notons que Netflix n'a pas encore confirmé l'information, relayée sur divers sites spécialisés.


http://www.liberation.fr/direct/element/vers-une-sortie-directement-sur-netflix-pour-the-irishman-le-prochain-scorsese-avec-de-niro_58478/

1003. longshot - 19/02/17 10:25 - (en réponse à : webcomic tivia)
Persepolis est le film préféré de Dorothy dans Dumbing of Age de David Willis.

1002. pierrecédric - 18/02/17 20:52
Le coup de la cage suspendue dans le domaine des dieux me fait amusement penser à un des épisodes d'un dessin animé (cartoon) dont j'adore abondement la première saison.^^
Faudrait que je demande à Astier si l'idée ne lui est pas un petit venue de ce cartoon.

1001. froggy - 18/02/17 19:13 - (en réponse à : Marcel)
Le probleme est que ces films ne sortent pas ici generalement. J'ai pu voir l'Asterix de Chabat alors que j'etais en France, je n'ai vu aucun des autres. Le Blueberry est sorti directement en DVD ici et je l'avais loue par Netflix. Persepolis a ete diffuse ici mais curieusement pas Le chat du rabbin bien qu'il y ait une tres importante communaute juive aux USA generalement implantee dans les grandes villes. Ceux que j'ai vus, c'est principalement quand ca passe sur TV5 Monde, la chaine francophone, j'y ai ainsi vu Boule et Bill et Lulu, femme nue qui sont tous les deux des petits films bien sympathiques mais qui font trop telefilm. Au cinema, rien ne vaut le format scope. Je ne me souviens pas de tous car ce ne sont pas des films vraiment memorables. Pour Lulu, je m'en souviens plus pour y avoir revu Claude Gensac que je n'avais pas eu l'occasion de revoir dans un film depuis ceux avec Louis de Funes, ce n'est donc pas un critere relevant de la qualite du film.

1000. froggy - 18/02/17 19:01
Le plus beau de tous les yatta du monde, c'est celui que je dansais dans tes bras.

999. marcel - 18/02/17 18:50
Le talent de Chabat dans son Astérix, c'est d'avoir a la fois ete fidele, mais aussi d'avoir ajoute des gags qui sont dans l'esprit de Goscinny ("Allez, Itinéris, on va pas s'laisser faire", par exemple).
A ce titre, je conseille fortement Le domaine des dieux, d'Astier, qui est a mon sens le meilleur avec le Chabat.

998. marcel - 18/02/17 18:47
Le Persépolis de Satrapi (et Winschluss) est tres bon. Je te le conseille.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio