Et les comics dans tout ça? Volume 10

Les 401 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9


401. LienRag - 29/08/22 15:24
- Avengers, l'heure est grave ! Galactus, le dévoreur des mondes, s'approche de la Terre !

(et d'autres microfictions sympas si vous allez à l'accueil de ce site)

400. Lien Rag - 29/07/22 22:36 - (en réponse à : Heijingling 373)
Hellblazer j'avais tenté de le lire depuis le début pour justement éviter ce que tu dis, et j'ai abandonné au tome 19 je crois vu que c'était quand même pas toujours génial.
Mais en tous cas c'est un sorcier, pas un mage sorti d'AD&D, et cette partie-là est d'ailleurs plutôt bien faites : il a très peu de pouvoirs en soi (bon en fait depuis un évènement particulier il en a quelques-uns mais pas directement liés au fait qu'il soit sorcier), mais il connaît des rituels qui eux ont un pouvoir important.
Encore faut-il qu'il aie les moyens de les mettre en place, et qu'ils correspondent au besoin du moment (vu que c'est pas à la carte, tu changes pas juste une incantation et le sort qui permettait de lier l'âme de quelqu'un devient un sort pour jeter une boule de feu).

399. torpedo31200 - 28/07/22 21:43 - (en réponse à : heijingling - post # 398)
Un scénario, ce ne sont pas des idées. Plutôt une structure, un rythme, caractérisation des personnages, ambiances ou décors, un prisme, des dialogues. Accessoirement un propos, et une ambition.
Au mieux, une idée en scénario est un plot(/départ), une exposition ou une astuce. Mais après faut travailler en s' investissant. Beaucoup. Parfois pour faire oublier que d' autres ont eu la même idée bien avant.

Après peut-être que je t' ai mal compris et que tu t' intéresses aux plots. Mais en général ça n' intéresse que les éditeurs, les publicitaires (parfois les mêmes) ou des gens qui signent des contrats.

398. heijingling - 28/07/22 20:01
Je parlais d'idées de scénario, pas de thèse sociologique ou autre.

397. torpedo31200 - 28/07/22 17:28 - (en réponse à : heijingling - post # 396)
La prononciation à l' oral d' un nom, sur un forum numérique, j' en ai absolument rien à foutre. Si tu discutes avec ton voisin ou au téléphone ok, mais là c' est hors propos. A moins que tu utilises un programme de description audio.

Et je me répète, si tu veux lire des idées développées, tu lis des essais, analyses thématiques ou critiques. Mais pas des bandes dessinées. Car dans le monde réel, les auteurs ne vont pas faire des bouquins qui ne vont pas se vendre, pour que tu les lises peut-être 20 ou 30 ans après.

396. heijingling - 28/07/22 15:57
-"C' est comme les deux intervenants qui citent Toth en pensant peut-être que l' éditeur a choisi le nom au hasard, et que l' on peut mettre le H où on le souhaite.
(Effarant sur un forum bd, plutôt cultivé)"


Oups! En même temps, en français, Thot et Toth se prononcent pareil, donc à l'oral il n'y a pas d'erreur...

-"Planetary, c' était un titre lu majoritairement par des 20-30 ans. Un peu irrévérencieux, plein d' allusions culturelles (trop ?) mais surtout divertissant."

Je ne considère pas les références à la Yann, que je comprends, comme divertissantes, si je dois lire des trucs aussi truffées de références, mais inaccessibles pour moi car liées aux super héros, ça va au mieux me faire rire cinq minutes, et va vite me gonfler.

-"Si tu veux des lire des trucs avec des idées développées jusqu' au bout, oriente tes lectures sur des essais."

Pourquoi donc? Moore, ou Garth Ennis dans The boys ou Sara, utilisent bien leurs idées, ça peut se fait donc même dans les comics, c'est juste Planetary que je trouve du gâchis. Il y avait matière à un truc bien, et c'est juste un divertissement pour happy few.

395. torpedo31200 - 28/07/22 14:24 - (en réponse à : heijingling - post # 388 et 391)
Planetary, c' était un titre lu majoritairement par des 20-30 ans. Un peu irrévérencieux, plein d' allusions culturelles (trop ?) mais surtout divertissant.

Si tu veux des lire des trucs avec des idées développées jusqu' au bout, oriente tes lectures sur des essais.

394. torpedo31200 - 28/07/22 14:18 - (en réponse à : heijingling - post # 382)
Saga, c' est deux races extraterrestres en conflit depuis des décennies, deux tombent amoureux, on envoie des tueurs à leurs trousses (militaires et mercenaires).
Très drôle et très violent. Les auteurs sont propriétaires de leur série, donc pas de changement d' artistes. (Le 10 en France est annoncé en octobre, probablement en parution simultanée)

Un des rares titres qui permet de capter des lecteurs extra-bd sur les 15 dernières années.

393. torpedo31200 - 28/07/22 14:11 - (en réponse à : heijingling - post # 378)
Chris Gooch, très jeune auteur australien, traduit 2 fois par Huber (Under Earth, et précédemment Bottled)

392. torpedo31200 - 28/07/22 14:09 - (en réponse à : Bert74 - post # 379)
Si tu cites 3 fois Azzarello sans écrire correctement son nom, je me demande si tu es vraiment fan.

C' est comme les deux intervenants qui citent Toth en pensant peut-être que l' éditeur a choisi le nom au hasard, et que l' on peut mettre le H où on le souhaite.
(Effarant sur un forum bd, plutôt cultivé)

391. heijingling - 28/07/22 10:47
Non ce serait plutôt le contraire, soit non pas une bonnes idée oubliée en route mais plein de petites idées non développées car étouffées dans un gros ensemble. Comme un puzzle dont chaque pièce serait prometteuse mais qui une fois reconstitué serait décevant.
Par exemple,un chapitre se déroule sur une île où l'on trouve des cadavres de kaiju (Mothra, Ghidorah,), dont on nous dit qu'ils seraient tous morts. Visuellement, c'est excitant, et ça le devient aussi pour l'hsitoire quand on se rend compte qu'il y en a encore, et là j'étais aussi émerveillé en le voyant que Jakita. Sauf que le chapitre se termine là, exit les kaiju, on passe à autre chose.
Alors, Alan Moore et Joss Whedon ont beau nous dire que Planetary est génial parce qu'il revisite la mythologie populaire du XXème siècle pour apporter un regard nouveau, moi, je suis comme Peter Bagge dans une histoire de Everybody is stupid except me, où il regarde une œuvre d'art contemporain imbitable et le carton explique que cette œuvre et géniale car elle nous fait remettre en question tout un tas de nos points de vue, et lui commente: "It does?? Wait a minute! No, it does not!"
Moi, dans Planetary, je vois plein de petites histoires qui auraient pu être intéressantes n'eussent-elles été avortées au profit du grand dessein général de l'histoire, qui est: "Il faut arrêter Randall Dowling et Kim Süskind parce qu'il empêchent la race humaine d'accéder à la gloire"
Baaaaille...

390. pm - 27/07/22 20:30 - (en réponse à : Heijingling)
Ce que tu dis sur planetary, que je ne connais pas du tout, me fait un peu penser au film matrix ( je n’ai vu que le 1). L’idée pourrait être très intéressante mais ça part très vite en film d’action classique et un peu con. Ce que j’ai lu de Y the last man ( il n’y a plus qu’un homme sauvé de la mort grâce à son singe, le reste de l’humanité est composée de femmes ) est un peu dans cette veine aussi, les enjeux de départ sont engloutis par des péripéties sans grand intérêt.

389. pm - 27/07/22 20:23 - (en réponse à : Heijingling)
Par comics mainstream je n’entends pas seulement super-héros mais tout ce qui n’est ni underground ni roman graphique ni strip.

388. heijingling - 27/07/22 16:48
Par comics mainstream, tu veux dire les trucs de super-héros? Cela m'ennuie aussi en général, ce peut être techniquement bien fait au niveau narration, découpage, mais je n'y vois pas les enjeux au dela de la prouesse technique et d'une enième bande de types avec des super pouvoirs qui vont sauver le monde d'un enième complot. Je trouve cela infantile.
Dans Planetary, chapitre 11, "guerres froides, mondes gelés", il y a un passage disant "des chercheurs soviétiques ont établi que l'âme humaine est un champ électro magnétique. On dit qu'ils ont fini par découvrir que la destination des âmes, le ciel et l'enfer, ne sont que des machines de siège dressées l'une contre l'autre et que l'âme n'est que leur source d'énergie."
Idée qui aurait été intéressante à développer dans une perspective SF politique (qui n'est pas absente du propos des auteurs, puiqu'ils traitent Regan de vieux gâteux et Thatcher d'authentiquement folle), en relation avec l'athéisme communiste et le puritanisme ou les néo-con étatsuniens, ou que sais-je et puis non, rien , les deux protagonistes finissent leur bière et ils embrayent sur un énième complot à démanteler.
Aucun intérêt, c'est juste vain. C'est comme de dire que parmi l'équipe des super héros il y a un lord anglais élevé dans la jungle. Au dela de flatter des types qui se croient malins et faire partie d'une élite "qui sait" parce qu'ils ont compris l'allusion à Tarzan, qu'est-ce que cela nous dit sur Tarzan, ou la mythologie populaire, qu'est-ce que cela apporte à l'histoire?

387. pm - 27/07/22 16:23 - (en réponse à : Heijingling)
J’ai aussi essayé le comics mainstream mais la plupart des trucs m’ennuient, même Moore c’est variable ( beaucoup aimé Watchmen, pas mal aimé From Hell, mais pas tellement V par exemple, que j’ai trouvé répétitif…), Y the last man m’a ennuyé passé le pitch, j’ai acheté walking dead jusqu’au bout mais il doit me rester la dernière quinzaine à lire ( j’ai lâché aussi la série télé ), il me reste Brubaker avec Philips que j’aime bien et continue à suivre, surtout quand c’est du polar.
Et puis, il y a tellement d’autre chose à lire et à relire en bd (j’ai passé le cap des 13 000) et hors BD, que ce n’est pas bien grave.

386. marcel - 27/07/22 16:08
Boah, j'laisse tomber. Lis Petzi, c'est limpide.

385. heijingling - 27/07/22 15:06
La guerre n'est pas la baston, on est plus dans la stratégie et/ou la souffrance que dans la chorégraphie d'arts martiaux.
Je vais jeter un œil, voire deux.

384. heijingling - 27/07/22 15:03 - (en réponse à : (Je vais me géner))
Planetary est une série toute en références, citations et allusions, ma critique est donc structurée sur ce modéle, par un collage de citations de ses dialogues.

"Soit c'est moi, soit ce sont les dix ans de fossé culturel, mais...tu ne les trouves pas légèrement ridicules?"
"Un ordinateur qui a généré tout un multivers rien que pour faire ses calculs"
"à quel point j'adore démonter ces manipulations"
"Vous passeriez du stade d'amusante distraction à celui de sérieuse contrariété."
"Vous parlez, parlez, mais sans que je puisse capter un foutu mot de ce que vous racontez. Comment vous faites ça, c'est un don?"
"Un de ces jours l'un de vous réussira à me donner une réponse complète qui ne m'obligera pas à poser d'autres questions pour la comprendre."

Plein d'allusions me sont passées au dessus, mais j'ai aussi deux doutes. La Hark corporation, c'est une allusion à Tsui Hark? Jakita, le nom bizarre de l'héroine froide et sexy, c'est un mélange de Nikita et Jacula?


383. marcel - 27/07/22 14:57
Pas vraiment. On est plus sur une saga familiale dans un monde en guerre. Mais c'est clairement pas une BD de baston.

382. heijingling - 27/07/22 14:49
De Brian K. Vaughan, je ne connais que Barrier, que j'ai apprécié.
Saga est traduit en chinois par "monde de la guerre", ou "monde des signaux d'alerte", ça correspond au contenu?
De Quietly, WE3, avec Morriso, je l'aurait trouvé plus prenant eut-il été moins elliptique, des scénes de calme plus longues, moins abruptes, et des scènes de violences moins découpées auraient rendu le propos plus fort, selon moi.

381. marcel - 27/07/22 14:17
Terry Moore est dessinateur et scenariste.
Dans les dessinateurs purs, y a Quitely, par exemple, mais il produit peu.
Si tu veux essayer un truc "recent", SF mais pas super-héros, y a Saga de Vaughan, qui garde la meme dessinatrice tout du long, Fiona Staples, qui a un dessin tres elegant et qui fait des aliens chelous tres sympas.

380. heijingling - 27/07/22 14:07
Alors, dans ta liste de "comics mainstream Us", il y a un bon tiers d'auteurs anglais, et ça me pose problème, puisque dans la préface des Bojefries de Moore il est dit que ça a mis plus de 20 ans à être édité aux EUA parce que les éditeurs trouvaient cela trop anglais. Et dans l'adaptation de la League, les producteurs étatsuniens ont rajouté TomSawyer, parce qu'il voulaient un personnage local, et il parait que Moore aurait commenté en disant en substance "c'est tout ce qu'ils ont trouvé, ils sont pathétiques". Je ne sais pas si les autres auteurs anglais ont cette même méfiance envers les EUA, mais ton intitulé est hasardeux.

Ensuite, tu cites essentiellement des scénaristes. En dehors de Frank Miller (c'est lui, ton Miller, ou un autre, comme il y a deux Moore), il n'y a pas d'auteur complet, ou un dessinateur qui puisse transcender des scénarios médiocres?

Et je cherche des trucs parus récemment, puisque dans les classiques post 1990, tout m'a déçu depuis V pour Vendetta, Watchmen, bref les trucs édités en français par Zenda il y a 30 ans.

379. Bert74 - 27/07/22 13:25 - (en réponse à : ding-a-dong)
Auteurs quelle catégorie ?
Mainstream comics US ?

Par exemple cette liste :
Moore
Miller
Millar
Ennis
Ellis
Vaughan
Kirkman
Azarrello
Brubaker
Bendis
Morisson
Busiek
Rucka
Willingham
Remender
Milligan
fraction
Waid
Moore (terry)
Straczynski
... ?

Pour tous ceux-là, je suis capable de te donner un ou deux préféré/indispensables à lire (même si certain, ça va dure de choisir).

378. heijingling - 27/07/22 12:54 - (en réponse à : torpedo31200)
J'essaie de lire les bases des auteurs les plus reconnus. Tu aurais des pépites à me conseiller sorties récemment? Même non traduites, je lis l'anglais, pour autant que j'arrive à les trouver, mais comme je vais à Paris d'ici peu, ça ne devrait pas poser de problème.

377. torpedo31200 - 27/07/22 11:44 - (en réponse à : heijingling - post # 373)
Là, je suis sur Planetary, j'aurai aussi des critiques à formuler :)

Ah tu es toujours bloqué dans l' espace/temps d' il y a 20-25 ans...

376. Bert74 - 27/07/22 11:31
Ouais ! Et tu touche pas à Planetary !

375. marcel - 27/07/22 10:14
Non, mais le problème n'est pas de savoir pourquoi Constantine est en tôle, c'est comme pour Bobo de Rosy et Deliège, on s'en fout comme dit Bert74, du moment que ce n'est pas important pour la compréhension ou l'appréciation de l'histoire.
Ouais mais non. C'est bien essentiel de savoir pourquoi il y est, et pour ca, il faut tout lire. Point.
Et tu touches pas a Planetary !

374. heijingling - 27/07/22 10:13
Ha, et enplus, si, dans les dernières pages de l'histoire de Corben, il raconte comment il s'est retrouvé là. Et il y met le chaos pour en sortir. Un peu comme Rorschach ou Golgo 13.
Sauf que Golgo 13 semble s'être volontairement être fait arrêter pour accomplir un truc à partir du camp où il se trouve enfermé (un grand classique), ce qui ne semble pas être le cas de Constantine (qui dit être innocent).
Et Rorschach ne se fait pas volontairement arrêter, et le chaos qu'il y met ne découle pas d'un plan préétabli, il fait ça pour se défendre des détenus qui veulent lui faire la peau. Alors que pour Constantine, c'est un plan. Mais pourquoi établir un truc aussi long et compliqué, en tant que sorcier, il aurait pu trouver une solution plus simple et rapide, non? Je n'en sais rien en fait, puisque je ne connais pas l'étendue de ses pouvoirs, qui semblent grands, puisque marcel dit qu'il est "habitué à affronter le diable et d'autres démons". Sauf que ce n'est pas dans ce bouquin que l'on peut comprendre ses pouvoirs, et je n'ai pas envie de lire les 50 volumes précédents pour le savoir.

373. heijingling - 27/07/22 09:51
Non, mais le problème n'est pas de savoir pourquoi Constantine est en tôle, c'est comme pour Bobo de Rosy et Deliège, on s'en fout comme dit Bert74, du moment que ce n'est pas important pour la compréhension ou l'appréciation de l'histoire. Sauf qu'ici, j'ai eu l'impression que le scénariste rendait ambi gües des choses simples, pour faire croire à une certaine complexité ou profondeur, un peu comme le jargon volontairement abscon d'Heidegger.
Exemple de fausse piste: les scènes où il a des discussions à double sens avec d'autres détenus jusqu'à ce que ceux-ci pètent soudainement un cable. En fait, il a obtenu ce résultat parce qu'il est sorcier, alors, pourquoi ces discussions qui font croire qu'il subjugue les autres par manipulation mentale, ce qui s'avère faux (je ne l'avais pas compris à la lecture, seulement maintenant que toi et torpedo31200 me dites qu'il est sorcier), sinon parce que le scénariste se fait plaisir gratuitement? Ce qui pourrait passer à l'occasion, sauf que là c'est la base de l'histoire vu que son but était de prendre possession de la prison, alors, pourquoi ne l'a-t-il pas fait tout de suite, puisqu'il est sorcier, pourquoi trainer sur des dizaines de pages "volontairement obscures", comme dit Bert74? J'ai l'impression de me faire mener en bateau, non parce que l'histoire est complexe et bien construite, mais simplement parce que le scénariste dissimule des choses essentielles.
One piece, je l'ai justement commencé vers un des tomes du milieu, et je suis relativement rapidement rentré dedans, après un temps pour comprendre qui est qui et fait ou peut faire quoi (il y a pas mal de personnages).
Et de toute façon, One piece est présenté comme une série (à suivre), ce qui n'est pas le cas de Hellblazer, l'arc de Azzarello est présenté comme pouvant se lire indépendament de ceux de Ennis ou autres, ce qui n'est pas le cas.
Ici, c'est comme pour XIII, ce que j'en ai lu ne me donne pas envie de lire la suite, surtout selon ce qu'en écrit Coacho sur Bulledair http://bulledair.com/index.php?rubrique=album&album=hellblazer1 : "Les 2 autres tomes de cette série tentent de renouveler l’exercice mais restent malgré tout un ton en dessous. Moins de subtilité pour plus de violence et de carnage, Azzarello continue d’explorer la folie furieuse qui peut prendre un individu mais n’aura jamais atteint ce paroxysme étouffant de « Hard Time »."
Un remake en moins bien, donc, selon lui, surout que je ne suis pas d'accord quand il écrit: "Ce n’est pas tant la présence de Richard Corben aux crayons qui veut ça."
Pour moi, l'unique intérêt de ce bouquin est justement la façon dont Corben met en scène les dialogues autrement imbuvables, avec ses contorsions des corps et des visages.

Là, je suis sur Planetary, j'aurai aussi des critiques à formuler :)

372. Bert74 - 26/07/22 19:07
Moi aussi je n'ai lu que le passage de Azarello sur Hellblazer que dans la version Toht. J'ai d'ailleurs les trois albums dans ma collection.

Même si Hard Time m'a aussi posé un peu de problème en première lecture (en plus j'en savais très peu sur Constantine à l'époque), il peut parfaitement s'aborder comme un one shot. Après tout on s'en fout de savoir pourquoi il est là.
Bon moi j'adore les histoires carcérales, justement parce que systématiquement elles se tiennent en elle-même (unité de temps, de lieu, d'action, comme au théâtre).

Un autre comics qui marche bien comme ça : Daredevil - le diable dans le block D, qui lance le run de Brubaker sur DD. On s'en fout de savoir comment il a atterri là (j'avais même pas lu les épisodes précédent) et on apprécie simplement l'histoire ici racontée.

Sinon les deux autres Thot-Azarello sur Hellblazer sont bien sympas aussi (même si sans Corben et sans prison) et peuvent se lire indépendamment aussi.

Après, c'est aussi volontairement obscur et suggestif (par opposé à explicatif), les aventures de John Constantine.
Moi j'ai commencé par le run de Carey et j'en ai chié pour comprendre ce qui se passait. Pourtant j'ai fini par adorer et je relis avec plaisir.
C'est ce qui en fait le sel : une lecture toujours renouvelée.

371. marcel - 26/07/22 17:31
Ah oui, c'est vrai. Mais y avait presque trois ans entre le 1 et le 2 (qui est du coup passe plus inapercu). Et c'est quand meme pas toute l'histoire.

370. torpedo31200 - 26/07/22 17:20 - (en réponse à : marcel - post # 369)
Toth a sorti 2 autres Hellblazer d' Azzarello, suivant ceux dessinés par Corben.

369. marcel - 26/07/22 10:48
Bon, t'es un peu de mauvaise foi. Ca m'etonnerait que tu puisses lire XIII a partir du tome 7 ou One Piece a partir du 72.
Sur ce Hellblazer particulier, le souci, c'est que Toth l'a a l'epoque sorti comme un one-shot, or le run d'Azzarello se tient sur la longueur, pas que la partie avec Corben au dessin (la suite est sortie bien plus tard, malheureusement, chez Urban). Si tu ne lis que ca, tu ne sais meme pas pourquoi Constantine est en prison. Moi-meme, quand je l'ai lu a l'epoque (sans la suite), j'ai pas tout compris. C'est comme si tu ne lisais que le tome 1 de La quete de l'oiseau du temps mais qu'on te l'avait vendu comme un one-shot.
Bref, il faut lire les deux tomes de 300 pages de Brian Azzarello presente Hellblazer comme un tout. Et pareil pour les autres scénaristes.
Sinon, oui, comme le titre le laisse penser, c'est un sorcier, habitue a affronter le diable et autres demons. Le meileur run, c'est celui d'Ennis (bien sur). Je l'ai lu en premier, sans les 40 épisodes précédents et, meme s'il y a des references que je n'ai captees que plus tard, c'est tout a fait comprehensible, faut pas deconner.

368. heijingling - 25/07/22 19:07
Mais vraiment magicien, ou bien, comme Mandrake, il créé des ilusions hypnotiques? En tout cas, encore une fois, ce que je reproche aux comics, c'est que si on n'a pas lu (acheté ou volé) les 300 volumes précédents, y compris les spin-offs et director's cut, on ne pigera pas les allusions sur lesquelles repose l'essentiel. Pour cela que je préfère le FB ou les mangas, ils n'excluent pas.

367. torpedo31200 - 25/07/22 18:49 - (en réponse à : heijingling - post # 366)
Détective magicien, et fumeur/alcoolique.

366. heijingling - 25/07/22 18:45
Rien de choquant, c'est juste que je n'ai pas compris surtout, c'est comment Hellblazer arrive à mettre le chaos et devenir le maitre de la prison, il a vraiment des pouvoirs magiques? (ce que je ne sais pas, vu qu'il n'a pas de slip au dessus du pantalon, donc à priori ce n'est pas un super héros, et je n'ai lu aucun autre Hellblazer), ou bien c'est juste de la manipulation, et à ce moment, il y a un truc qui m'est passé au dessus.

365. torpedo31200 - 25/07/22 18:31 - (en réponse à : heijingling - post # 364)
Chez Toth, il est paru il y a 20 ans. Mais rien qui m' a choqué dans la traduction à l' époque.

364. heijingling - 25/07/22 17:59
Chez Thot, traduction de Jean-Marc Lainé, qui a aussi écrit la préface, dans laquelle il en fait trop. Peut-être que sa trad est aussi interprétative...

363. torpedo31200 - 25/07/22 17:20 - (en réponse à : heijingling - post # 362)
Quelle édition ? Traduit au moins 2 fois de mémoire.

362. heijingling - 25/07/22 15:51
Finalement j'ai lu du Hellblazer, Hard time, de Brian Azzarello et Richard Corben (pourquoi çui-là? Parce que ça dépend de ce que je trouve en bibliothèque ou en librairie et pour Corben).
Et ben, y'a plein de trucs que j'ai pas compris. Est-ce, comme pour Animal man, parce qu'il faut avoir lu tous les Hellblazer précédents ainsi que les séries dérivées, comme trop souvent dans les comics? Est-ce un problème de traduction (il y a plein de répliques que je n'ai pas comprises, alors que je n'ai pas eu de problème avec par exemple The Boys de Ennis, lu en VO, dans mes lectures récentes de comics)? Ou bien est-ce un problème de culture et de références geeks ou au système pénitencier US que je n'ai pas?
Ceux qui l'on lu ont-il eu ce problème?

361. heijingling - 14/05/22 22:45 - (en réponse à : froggy)
Je me disais aussi :)
Mais c'est dommage, j'aurais bien aimé savoir...

360. froggy - 14/05/22 19:15 - (en réponse à : heijingling)
Je ne sais pas du tout qui a pu te chercher des crosses, je n'ai en souvenirs recents que les algarades Danyel/Suzix et Philippe/Quentin. Je ne vais d'ailleurs meme pas chercher a savoir en ce qui te concerne, cela ne m'interesse pas du tout.

Il faudrait que BDP redevienne le site du sourire et de la bonne humeur. Youpi!

LOL

359. heijingling - 14/05/22 17:58 - (en réponse à : suzix)
Non, je ne dis pas qui c'est, de crainte qu'il ne se vexe et quitte le forum, mais je peux donner des indices: c'est quelqu'un qui fréquente BDP, et qui lit des BD.
Tu peux demander aussi à froggy, qui semble savoir qui c'est, puisqu'il a écrit: "maintenant c'est le tour d'Heijingling ont chacun leur tour exprime leur desarroi. J'ai bien entendu lu les passes d'arme qui les ont implique"
Et je me demande vraiment comment il fait pour savoir de qui il s'agit...:)

358. Odrade - 14/05/22 10:40 - (en réponse à : Marcel 350)
C'est Terry Moore les Strangers in Paradise.
Et je plussoie que c'est très bien.

O.

357. suzix@bdp - 14/05/22 09:27 - (en réponse à : heijngling)
Tu t’es mis en retrait de la vie politique !? (;0)
Mais si tu fais ça sans prévenir et sans qu’on ait constaté de fight ultime ben pour nous tu es juste parti à la campagne (ah oui tu y es déjà !?) ou tu a eu un accident de monocycle et tu as les 2 bras dans le plâtre mais rien d’autre !
Du coup faut nous dire avec qui tu as eu maille à « partir »!

https://giphy.com/gifs/cat-fight-punch-rcRwO8GMSfNV6

356. heijingling - 14/05/22 07:43
Merci pour les conseils. Je n'ai pas répondu plus tôt à cause d'un message qui insinuait des choses déplaisantes sur mon compte (pour ne pas semer la zizanie, je ne dirai pas de qui il est, il se reconnaitra) et ai donc, à l'instar de suzix, Danyel, Quentin, pris quelques jours de distance avec BDP.

-Bert74: "Ben lesquels t'as pas aimé ? Parce que pour ces deux là, ça va du très bon à l'excellentissime, alors..."

De Rucka, j'ai juste lu le début de The old guard, et sur lethème du type qui ne peu pas mourir, j'avais tout de suite accroché à Demon, de Jason Shiga, alors qu'ici j'ai eu du mal. De plus, dans l'le numéro 1 (issue #1), ils vont en Afghanistan comme ils iraient en Corée ou en Uruguay, c'est juste un décor, et cela m'a trop fait penser à la façon dont les EUA ne connaissent rien en politique étrangère.
De Ennis, j'ai lu les deux premiers TPB de The Boys, au début, la crudité, la violence sont assez tonique, puis le sentiment s'émousse, parce que je n'arrive pas à m'intéresser aux enjeux des super héros. The Boys recadrent les super héros entre autres en les menaçant de chantage, de révéler ce qu'ils cachent, et on apprend qu'untel est pédophile, untel membre du KKK, untel un violeur, d'accord, vaut mieux cacher ça, mais le problème est que The Butcher révèle que plein sont homos. Ennis veut exprimer que les lecteurs de comics sont trop immatures pour accepter que leurs héros puissent être homos? Alors clairement, je ne suis pas dans le bon public; et si il y a une allégorie, je ne la comprend pas. Et dans la parodie et la critique des super héros, cela ne vaut pas Superduperman ou The Watchmen.

Aussi lu les Animal Man de Jeff Lemire, cela commence bien, puis cela tombe un peu dans le mysticisme, mais comme c'est bien fait, je continue, jusqu'à ce que je tombe sur ce qui m'insupporte dans les comics de super héros: je ne comprend rien à la transition entre les volumes 2 et 3 jusqu'à ce que je remarque qu'il faut lire entre les deux Swamp thing #2 de Scott Snyder (et Jeff Lemire) pour suivre. Et pour bien piger celui-ci, il faut évidement lire d'abord le tome 1, puis le 3, et puis on va devoir lire une autre série dérivée, puis une autre, puis une autre...Multiverses my arse, c'est juste un prétexte pour nous faire acheter leurs bouquins à l'infini. Il y a une fort part commerciale dans la BD, mais pour les super héros, c'est l'essentiel, c'est ce que je ne supporte pas. Et pour revenir à The Boys, si encore Garth Ennis en disant que le vice caché des super héros est d'être PD, voulant signifier Produit Dérivé, cela serait intéressant, sauf qu'en VO il dit poof, et cela ne marche pas.

De Brian K Vaughan je n'ai lu que Barrier, que j'ai trouvé très bien ,je vais encore essayer cet auteur.

@marcel: Je déteste le blazer comme vêtement, alors je trouve que le nom Hellblazer est très bien trouvé, et je ne vais certainement pas le lire, en conséquence. De Grant Morrison, je vais essayer de jeter un œil sur We3 et Fables, je recherche des BD avec animaux pour adultes. Ses Animal Man sont bien, il est possible de ne lire que les meilleurs, ou faut-il, comme pour ceux de Lemire, lire les 300 volumes pour comprendre et apprécier?

355. Bert74 - 10/05/22 18:41
Pareil que marcel (bien entendu) pour les conseils au petit Nicolas.
Tu veux pas de super-héros, mais le Punisher par Ennis c'est carrément autre chose, une des séries les plus fabuleuses qui soient.

Son run dans la collection Max est époustouflant, dans mon top du top des lus et relus

354. Bert74 - 10/05/22 18:35 - (en réponse à : Lien # 348)
Vei, j'ai bien feuilleté et franchement hésité. Finalement pas pris pour des questions de poids dan mon sac...
Faut que j'y rejette un œil, donc...

Good Night Paradise est sur ma table de nuit depuis plusieurs mois, faut que j'étaigne la télé et que je m'y mette...

353. egoes - 10/05/22 18:12 - (en réponse à : Lien)
Un tome.

352. Lien Rag - 10/05/22 18:07
We3 il y a combien de tomes ?
J'en avais lu un bien aimé, mais sans plus.



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio