La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 4

Les 785 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16


785. pierrecédric - 26/05/17 18:57
Raphael du trente, toujours aussi inutile...

784. TILLIERTON - 26/05/17 18:32
Arrête de faire ta fofolle, merde, quôaa !!!
On a compris que tu vivais mal tes déplacements outdoor étant victime (?)de harcèlement par les lopettes des trottoirs ou alors c'est dans ta tête

783. pierrecédric - 26/05/17 14:17
J'ai déjà dis que je n'était pas une filles...
M'enfin bon connerie sur connerie on en est pas à ça près.
Ou alors y une autre connerie cachée derrière.
Alors je ne vais pas répondre, juste à longshot au cas où mais les emmerdeurs de ce genre faut que j'oublie.

782. torpedo31200 - 26/05/17 14:12 - (en réponse à : pierrecédric - post # 774)
Autre question, te fais-tu accompagner par ce genre de mecs ?

781. pierrecédric - 26/05/17 13:50

780. Victor Hugo - 26/05/17 13:42
Encore eût-il fallu que vous l'exprimassiez!

779. pierrecédric - 26/05/17 13:08
Mouai, je pensais la même chose de toi vieille crasse.

778. Victor Hugo - 26/05/17 13:05
Faudra quand même penser à l'euthanasier le débilos pénible.

777. pierrecédric - 26/05/17 12:52
Hashtagueur ou l'art de faire à peu près la même chose que sucette.

Eh bé, la connerie des questions est consternante.

776. torpedo31200 - 26/05/17 12:23 - (en réponse à : pierrecédric - post # 775)
Tu te fais harceler ?

775. pierrecédric - 26/05/17 12:13
Et personnellement le harcèlement dans les rues, ça me fait plus rire que le harcèlement dans les métros.

774. pierrecédric - 26/05/17 09:35
Oui euh, ou alors la fille pourrait se faire accompagnée d'un ou quelques mec(s) qui en a/ont dans dans les burnes...

773. longshot - 26/05/17 09:24 - (en réponse à : PC)
Voilà ce qu'écrit De Haas :

On connaît les solutions, à La Chapelle comme ailleurs : 1. la prévention et l'éducation (les moyens ne cessent de se réduire du côté des centres sociaux) 2. les sanctions (elles existent mais ne sont jamais appliquées, essayez d'aller porter plainte pour harcèlement de rue) 3. l'aménagement de l'espace urbain (plus d'espace, de l'éclairage). Pourquoi ne les met on pas en place ?

Après, si tu préfères réduire ça à un « il faut agrandir les trottoirs à La Chapelle », après tout, c'est ton problème, hein.

772. pierrecédric - 25/05/17 17:15
Si cette teubé de De Haas veut réduire les harcèlements de rue partout en France, elle devrait sonder ailleurs qu'au 18ème.
Là le projet d'Hidalgo mes fesses c'était pour les espaces verts il me semble.

771. longshot - 25/05/17 17:06
@Quentin :

Le tirage au sort sans vote préalable, bof. Tirer au sort des gens qui n'ont aucune envie d'être élu, c'est délicat, non ?

En France on a des scrutins de listes aux municipales (pour les villes de plus de 1000 habitants) et aux Européennes, et dans aucun des cas on ne peut panacher, rayer de nom ou voter pour un seul des candidats de la liste : c'est du tout ou rien. Il faudrait que je vérifie mais je serais surpris qu'il en ait été autrement pour les législatives de 86 (qui avaient eu lieu à la proportionnelle, avant qu'on rechange le mode de scrutin).



@ PC : je cite la page que je liais plus bas : Une association, Action Barbès [...] plaide depuis des années pour l’aménagement d’une "coulée verte", une promenade urbaine entre La Chapelle et Barbès. Le projet a été repris dans les programmes des deux maires (PS) des Xe et XVIIIe et par Anne Hidalgo lors des dernières élections municipales de 2014. Nous sommes en 2017 et… toujours rien.


770. pierrecédric - 25/05/17 15:47
Tiens longshot, je te laisse regarder les beaux travaux qu'il y aurait à faire à La Chapelle.


.

769. Quentin - 25/05/17 15:26 - (en réponse à : Longshot)
Quitte à tirer au sort, autant y aller carrément, sans passer par les élections, comme le préconise Van Reybrouck. Ca a l'avantage de régler le problème des listes, et également celui de l'abstention et du vote blanc/nul (certains sur ce forum vont apprécier... ou carrément détester puisque ca pourrait potentiellement les forcer à se bouger le cul et à se salir les mains).

Sinon, les partis et les listes ont des inconvénients, mais aussi des avantages. Un parti, c'est une sorte de label avec une condensé d'idéologie. Ca simplifie le choix des électeurs entre quelques options bien distinctes. Les partis imposent une certaine discipline à leurs membres, ce qui limite les sorties intempestives des politiques les plus extrêmes, les plus cons, ou les plus charismatiques. Les listes simplifient également le choix lors du vote tout en laissant de la place pour un choix des candidats (je ne sais pas comment c'est en France, mais dans les élections à la proportionnelle, on peut choisir de voter soit pour une liste, soit nominalement pour un certain candidat sur la liste). Il est parfois difficile de pouvoir être sur une liste, mais la loi peut mettre des gardes fous, en imposant par exemple une certaine proportion de femmes, y compris en "ordre utile".

768. pierrecédric - 25/05/17 14:17 - (en réponse à : longshot)
Moui, mais là apparemment ça concerne exclusivement La Chapelle car c'est pas vraiment dans la rue qu'il y a harcèlement d'ordinaire.
Là je vois mal comment n pourrait élargir les rues à La Chapelle vu comment c'est foutu, ils vont rire tout ces gugus trafiquants chais plus quoi...

767. longshot - 25/05/17 14:14
@ Quentin : sur le mode de scrutin actuel, c'est un des pire qu'on puisse imaginer, rien à ajouter là-dessus.

Le problème pour moi avec la proportionnelle par listes, c'est les listes. Ça implique généralement, d'une part que les partis peuvent caser qui ils veulent en position éligible ou non ; et d'autre part, que les petits partis, pour avoir ne serait-ce qu'un élu, doivent présenter des listes complètes, ce qui est souvent hors de leur portée.

Mon « système idéal » : on conserve les circonscriptions, on fait un premier tour classique, chacun vote pour son favori... Et une fois le décompte terminé, on tire au sort les élus, en pondérant les chances des candidats par leur score. Dans chaque circonscription, le résultat est aléatoire, mais au niveau national on arrive statistiquement à la proportionnelle, sans passer par un scrutin de liste.

Quant au vote par note et à la question du centre : oui et non. D'une part le « centre » varie à la fois selon les circonscriptions, selon les époques et les candidats en présence. D'autre part, comparé au système actuel qui donne une vision complètement biaisée des préférences des électeurs (au sens où un « petit » parti peut finalement défendre, sans que ça se reflète dans son score, des positions à la fois novatrices et plutôt consensuelles mais qui, à cause de son score, sont considérées comme ultra-minoritaires — je pense notamment à l'écologie), les votes par notes donnent une vision beaucoup plus juste de la popularité de ces idées, et facilitent donc la progression éventuelle du parti qui les porte, ce qui permet à terme de faire évoluer l'offre politique — et la définition du « centre » avec.

Après, je n'ai aucune donnée pour appuyer mon intuition, mais je suis assez convaincu que le vote par note donnerait une plus grande diversité que le système actuel. Moins que la proportionnelle, sans doute (et encore) mais ça serait clairement un progrès.

@ pc : si tu as le choix, tu préfères passer par une ruelle sombre et salle aux trottoirs étroits sur lesquels empiètent des véhicules mal garés et où s'entassent ceux qui n'ont nulle part ailleurs où aller, ou une rue piétonne, bien éclairée et aménagée ? Dans laquelle tu te sentirais le plus en sécurité ?

766. pierrecédric - 25/05/17 12:25

765. Quentin - 25/05/17 12:24 - (en réponse à : Longshot)
Le système uninominal majoritaire, tel que pratiqué en France, en Grande Bretagne, ou en Amérique du Nord, est très inique en ce sens que les grands courants majoritaires rafflent tout et que les courants minoritaires ne sont pas représentés du tout. Pendant longtemps, ca a bien arrangé tout le monde car ca mettait le FN sur la touche. Ca permet aussi de dégager des majorités claires, qui ont les coudées franches pour gouverner comme elles l'entendent.

La proportionnelle est beaucoup plus démocratique en ce sens que tout le monde est représenté (sauf les absentionistes et les votes blancs, mouaahahaha). Mais ca requiert que les politiques sachent faire des alliances et des compromis. Pas évident (surtout en France). Notons quand même que c'est le système le plus courant, pratiqué dans la pupart des démocraties d'Europe.

Après, c'est aussi une question de dosage. Macron parle d'injecter "une dose" de proportionnelle. Ce que ca veut dire n'est pas clair mais ca laisse en tout cas penser que ca ne sera pas un système proportionnel comme on en trouve ailleurs.

Je ne comprend pas bien ton système idéal, mais le vote par approbation ou par note me semble favoriser le plus consensuel (le centre) et défavoriser les idées les plus révolutionnaires ou les extrêmes. C'est sans doute plus efficace pour contrer le FN, mais est-ce plus juste pour autant?

764. pierrecédric - 25/05/17 10:29 - (en réponse à : longshot)
Parce que tu crois qu'élargir les trottoirs et éclairer les allées sombres règlera un peu plus le problème du harcèlement de rue ?!

Bon, bah libre à toi hein, moi ça me fait juste rire.

763. longshot - 25/05/17 10:26
@ suzix :

Donc franchement, je comprends pas ce qu'on reproche à l'élection de Macron. Il y a des règles et il a gagné.

Voilà : dans « Il y a des règles et il a gagné. » il y a deux parties. Peut-être que Macron était effectivement le meilleur candidat, mais le problème n'est pas vraiment là, le problème c'est que les règles ne permettent même pas de s'en assurer. De même qu'en 2002, Chirac aurait pu perdre contre Jospin. En outre on sait que ce mode de scrutin entraîne une vision déformée du paysage politique (cf l'argument bidon « mauvais score = les Français rejettent ce candidat / son programme » qui a copieusement servi contre Hamon, contre Joly et les écolos avant lui, et tant d'autres, ou le fait de traiter le FN comme un succès politique et les stratégies d'imitation que ça induit chez LR et une partie du PS) qui à mon avis nuit clairement à la qualité du débat.

Et Fillon a été élu candidat par une primaire organisée selon ce même mode de scrutin toxique. Va savoir qui on aurait eu s'ils avaient fait ça par approbation ! Les critiques sur l'élection de Macron sont tout aussi valables pour celles de Fillon et Hamon lors de leurs primaires respectives. Encore une fois, quoi qu'on pense du vainqueur, il y a un problème de règles, et c'est un vrai problème. Si le choix du président ne dépendait que de moi, je serais toujours satisfait du résultat, mais je trouverais quand même la méthode assez peu démocratique.

Quant au vote « utile », difficile de dire qui en a le plus bénéficié. En pourcentage de voix, c'est peut-être Macron, c'est peut-être Mélenchon... Mais ce n'est pas forcément la bonne mesure : si Macron y a gagné moins de voix, mais que ces voix lui ont permis de l'emporter, c'est surtout ça qui compte, non ?

Et Le Pen a bénéficié du vote utile également — directement, via quelques électeurs qui lui auraient préféré Dupont-Aignan, et indirectement, parce que malgré le vote utile la dispersion des voix demeure (c'est la cause même du vote utile, en fait), et que c'est sans doute Le Pen qui en a le moins souffert vu que face à elle, comme le 2e tour l'a montré, la plupart des électeurs, abstentionnistes compris, sont un peu dans le même camp et donc souffrent de la dispersion. Elle se retrouve au second tour, alors qu'avec un vote par note elle aurait fini... Il faudra attendre les résultats de l'expérience Voter autrement pour le savoir, mais en 2012 l'effet était très clair :

L'image ne s'affiche pas. Cliquer ici.

(Cliquer pour voir la source.)

(Bon, bien sûr, avec un autre mode de scrutin, les stratégies de campagne s'adapteraient, donc « peut-être » que le FN réussirait à se classer mieux que ça, mais... j'en doute.)

Bref, Macron était peut-être le « meilleur » choix possible vu l'offre, mais la méthode, le mode de scrutin reste assez peu démocratique, indépendamment du vainqueur. (Et sans compter que le mode de scrutin influence l'offre : avec un vote par note, Jadot aurait pu se présenter par exemple...)


@ Quentin : Ouais enfin, c'était aussi une promesse de campagne de Hollande, alors j'attends un peu avant de sauter de joie. Puis je ne suis pas très fan de la proportionnelle, du moins au sens où on l'entend habituellement, c'est à dire un scrutin de liste qui je le crains ne peut guère que renforcer le poids des partis sur le choix des candidats. Je serais plutôt pour la proportionnelle, mais par un vote suivi d'un tirage au sort pondéré, dans chaque circonscription, par le poids électoral des candidats mesuré par son nombre de voix. Au niveau national ça donnerait, statistiquement, une représentation très proche de la proportionnelle, mais avec un vrai choix pour l'électeur entre les candidats d'un même parti / d'une même liste, qui sont loin d'être interchangeables. Sinon, le vote par approbation ou par note, comme pour la présidentielle.

@ PC: Caroline de Haas, qui est loin d'entrer au gouvernement, dit en fait des choses plutôt justes à mon avis, que je t'invite à lire dans cette tribune (ainsi que ce témoignage cité par de Haas à propos du cas particulier de La Chapelle) sans te contenter du mépris trollesque et prêt-à-l'emploi du gars de « J'suis pas content »

762. pierrecédric - 25/05/17 09:43
Raphael30 ou l'art d'être un con inintéressant et critique comme une chiasse.

Eh bah, t'as du bien les emmerder à BDgest mon con.

761. TILLIERTON - 25/05/17 05:24
PAuv'Con, tout le monde l'a reconnu, il est comme le mec de J'suis pas content. Râleur pro. Pour.... rien, contre ...tout. Allez mon gars, je crois que t'as surtout oublié de prendre tes neuroleptiques et qu't'es en plein délire

760. pierrecédric - 24/05/17 18:16
Oui, on dirait que ça commence à aller dans ce sens...

759. totom - 24/05/17 18:04
P't'être que comme ils arrêtent de lécher la merde commence à tomber

758. pierrecédric - 24/05/17 17:51 - (en réponse à : totom)
Hof, c'est quelqu'un qui travail à Médiapart je crois et qui est sur youtube.

Sinon tu crois vraiment au père noël Qentoche.

757. totom - 24/05/17 17:49
C qui Usul ?

756. Quentin - 24/05/17 17:45 - (en réponse à : Longshot)
Le mode de scrutin actuel est assez peu « démocratique », mais Macron va le démocratiser un peu en y mettant une dose de proportionnelle.

755. pierrecédric - 24/05/17 17:28
Comparons Macron à Blier sur cette vidéo:

754. suzix@bdp - 24/05/17 17:16
Je ne sais pas ce qu'a dit Macron aux syndicats mais ils ne sont pas montés direct au créneau ... soit il est resté flou soit il leur a tordu le bras (vu qu'il veut taper un peu partout notamment sur ce qui les finance, il a peut-être jouer là-dessus) soit il a déjà baissé sa culotte ... si c'est ce dernier cas est le bon, on est parti pour un quinquennat de merde. Et s'il est resté flou, cela ne préjuge aussi pas du meilleur. Bref j'espère qu'il a été constructif et qu'il va trouver le(s) moyen(s) de faire évoluer ce pays qui en a tellement besoin.

753. pierrecédric - 24/05/17 17:12
Mouais, et surtout il a bien léché le cul des médias et non le contraire.
En tout cas c'est ce qu'a constaté Usul.

752. suzix@bdp - 24/05/17 17:10
EM a prospéré principalement sur sa vision sociale-libérale et sur son offre de renouvellement de la classe politique.

751. totom - 24/05/17 17:04
Et leur intégrité exemplaire aussi, surtout dans un partie pour qui la moralisation est l'argument principal

750. suzix@bdp - 24/05/17 17:02
"parler"!

749. suzix@bdp - 24/05/17 17:01
surtout les ministres ne devraient pas parlé des projets à venir dans le détail car il y a tellement d'études, de réunions, d'échanges avant de décider quoi faire que ce qu'ils pensent à la limite on s'en cogne. Ce qui compte c'est ce qui sera fait in fine.

748. pierrecédric - 24/05/17 16:56
J'espère que les ministres de Macron vont se ressaisir un peu, déjà que cette Caroline de Haas me fait vraiment pitié avec son élargissement de trottoirs et ses lampes.

747. suzix@bdp - 24/05/17 16:43
et perso, j'ai pas mis ni une bulletin de vote utile au premier tour ni au second. Et pourtant ce n'était pas le même!
Donc franchement, je comprends pas ce qu'on reproche à l'élection de Macron. Il y a des règles et il a gagné. Est-ce que ses détracteurs actuels auraient fermé leur gueule s'il avait fait 35% au premier tour à la place de 24% ? Est-ce que ses détracteurs auraient préféré Fillon? Ben oui parce que sans Macron, je sais pas si on aurait pas eu Fillon malgré les "affaires" ... peut-être que finalement, la gauche devrait remercier Macron au lieu de le montrer du doigt!

746. suzix@bdp - 24/05/17 16:37 - (en réponse à : longshot)
Macron n'est pas "monté" au delà de 15% du fait du vote utile que je sache. Par contre, Mélenchon a bien siphonné les votes Hamon à partir du moment où il a commencé à prendre le dessus. Ensuite, peu avant le premier tour, il était établi que Le Pen ferait dans les 25/30% et que Macron était annoncé un peu au dessus de 20%, Mélenchon pas loin derrière et Fillon en 4e position et Hamon largué. Maintenant à part Hamon qui a été plombé par les sondages et donc voter pour lui devenait inutile, explique moi quel candidat a été aidé par le vote utile au premier tour? ... pas Le Pen. Et entre Macron et Mélenchon s'cuse mais les programmes et personnalités sont à l'opposé. Je vois pas comment l'un a pu profiter plus que l'autre. Et enfin, Fillon qui était donné à la rue a finalement tiré son épingle du jeu. Ses électeurs se sont détournés à cause des affaires pas du fait du vote utile. BRef, parmi les 4 premiers candidats arrivés détachés de tous les autres, j'en vois pas un qui a bénéficié plus qu'un autre du vote utile. Et même à la limite c'est Mélenchon qui a peut-être le plus profité de la faiblesse de Hamon jour après jour. Hamon perdu pour la gauche, Mélenchon était le recours.

745. suzix@bdp - 24/05/17 15:56 - (en réponse à : longshot)
Tu as le recul, le savoir et les capacités intellectuelles pour intégrer la différence entre dire "l'élection de la 5e république peut être sujette à caution" et "l'élection de Macron est antidémocratique". Mais une partie de la population ne prendrait pas tes commentaires avec le même regard circonstancié et ses conclusions pourraient assez vite être "Macron n'a pas été élu avec la majorité alors sa politique est illégitime" ...

744. suzix@bdp - 24/05/17 15:37 - (en réponse à : Longshot)
et si ma tante en avait deux ...

743. longshot - 24/05/17 14:54 - (en réponse à : suzix)
PC n'a pas tout à fait tort. Le mode de scrutin actuel est assez peu « démocratique » — trop de paradoxes, trop de pression au vote « utile » donc trop grande sensibilité aux sondages et à certaines formes de manipulation... À un moment les sondages donnaient Macron vainqueur de Condorcet, mais d'une part ce n'était que parmi les duels « crédibles » (la loi électorale interdisant les sondages sur des deuxièmes tours qui ne seraient pas prévisibles d'après le premier tour... ce qui a un effet pervers évident quand la capacité à l'emporter au 2e tour pèse autant sur les choix du premier) ; et d'autre part, c'était suite à une campagne basée sur le mode de scrutin actuel, donc sur le vote utile etc. Avec un mode de scrutin plus juste il n'est pas du tout certain que Macron eût été élu.

742. yopiaboom - 23/05/17 16:40

741. suzix@bdp - 23/05/17 16:10
ah ouais, super idée de voter dans 10 mois. Ce sera pour Miss France?

740. pierrecédric - 23/05/17 15:51
Qui te dis que je n'irais pas voter d'ici 10 mois environ ?

C'est beau, discuter avec toi c'est un vrai plaisir, aller va, continu de bien jacter.

739. suzix@bdp - 23/05/17 15:41
c'est certain que si tous les benêts dans ton genre vont pas voter, c'est pas leur candidat qui est élu ... ou alors c'est pas le candidat le moins pire pour eux qui va diriger le pays. Remarque, je me demande si finalement c'est pas plus mal que tu ailles pas voter.

738. pierrecédric - 23/05/17 15:36
Mais oui, ça n'aurait rien changer au premier tour, bèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèè...

737. suzix@bdp - 23/05/17 15:29
ben tu sais quoi, fallait voter pour un autre hé duconnaud!

736. pierrecédric - 23/05/17 15:13
Je ne sais franchement pas ce que tu racontes mais c'est pas bien grave.
J'ai juste dis en gros ce que je pensais de la politique de ce tocard, la tronche de ses ministres en dit déjà beaucoup pour ne pas trop y croire.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio