Soyons Woke

Les 88 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2


88. pm - 27/01/23 19:31 - (en réponse à : Suzix)
Les moins beaux sont déjà vendus depuis longtemps. Je ne pense pas en avoir un en dessous de TBE.
Je suis attaché à ma collection mais si c’était nécessaire je n’hésiterais pas, mais je ne commencerais peut-être pas par les Tintin.

87. suzix@bdp - 27/01/23 19:28
Sinon pour Bernard Arnault et LVMH qq chiffres. J'ai pas vérifié si c'est vrai mais c'est qd même un site sérieux :

https://www.huffingtonpost.fr/economie/article/bernard-arnault-repond-aux-critiques-sur-les-milliardaires_213309.html

En 2022, « en France, nous avons recruté plus 15 000 personnes, ce qui fait du groupe le premier recruteur de l’Hexagone », a souligné le PDG du numéro un mondial du luxe qui mondialement a embauché 40 000 personnes en 2022. « Un emploi créé chez LVMH en génère quatre chez nos fournisseurs, ce qui fait que nous entraînons 160 000 personnes qui travaillent indirectement pour LVMH », a-t-il ajouté.

Bernard Arnault a également énuméré les 5 milliards d’euros d’investissements engagés pour rénover des ateliers ou en créer en France, soulignant que « plus de 500 boutiques et 100 sites de productions artisanales étaient implantés dans les territoires français ».

« Le groupe paie 5 milliards d’impôts sur les sociétés par an dans le monde, dont près de la moitié en France alors que près de 90 % de nos productions sont vendues à l’étranger », a-t-il ajouté.

Pour la France, « l’empreinte fiscale totale, c’est-à-dire le cumul impôt sur les sociétés, la TVA et les charges sociales de LVMH, est de plus de 4,5 milliards d’euros par an », a-t-il dit.


... mais cela ne justifie pas de gagner autant d'argent. C'est juste pour montrer que la présence de LVMH en France a bcp d'avantages ... pour la France et les français.

86. suzix@bdp - 27/01/23 19:24
MouuaaaAAAAAAHHHHH !!! Les moins beaux! Vas-y et paie nous le restau la prochaine fois! Easy! (;o)

85. pm - 27/01/23 18:07 - (en réponse à : Suzix)
T’es fou toi !

84. suzix@bdp - 27/01/23 17:30
Je ne te parle pas de les acheter mais de les vendre pour financer ta vie de bobo parisien! (;o)

83. pm - 27/01/23 16:51
Ça fait près de deux ans que je n’ai pas acheté de Tintin. J’aimerai encore trouver trois n&b : soviets, congo et prioritairement crabe, ce qui m’énerve c’est que j’en ai eu un beau, à une époque où je ne les collectionnais pas, que j’ai revendu quasi sans bénéfice, kechuicon !

82. pm - 27/01/23 16:46 - (en réponse à : Suzix)
Si, en retraite c’est beaucoup 1000 balles par mois.

81. pm - 27/01/23 16:45 - (en réponse à : Suzix)
Avec la réforme il n’y a plus de décote à partir de 67 ans, comme maintenant en fait.
J’ai tous mes trimestres car je voulais cumuler emploi/ retraite, et c’est la condition pour le faire sans contrainte. À cause du covid,pas uniquementnmais quand même beaucoup, je n’ai guère cumulé plus d’un an (1,25 an exactement). Bon, c’est le passé.
Si tu peux lever le pied avant n’hésite pas, on n’est pas éternel…

80. suzix@bdp - 27/01/23 15:07
ma collègue me dit que ça va passer à 44 ans avec la réforme. Bon ben si c'est le cas ce sera 68 ans pour moi. Autant dire que j'aurai pas une retraite pleine. Qu'ils aillent tous se faire enc.ler! Je me barrerai bien avant.

79. suzix@bdp - 27/01/23 15:04
1000 balles par mois c'est rien pour toi! C'est même pas 6 Tintin par an! (;o)

78. pm - 27/01/23 14:41 - (en réponse à : Suzix)
Ah ben moi j’ai commencé à bosser à 21 ans 1/2, j’ai bossé comme prof pendant mes études, donc j’ai pu prendre ma retraite à 62 ans 3/4. Par contre j’étais pas au courant qu’Agirc/arcco était par point, et je n’ai plus cotisé quand je suis devenu «  libraire », j’avais fait 25 bonnes années donc je m’estimais tranquille, et ben en fait pas tant que ça, cette petite blague ( c’est de ma faute, je ne m’étais pas trop renseigné) me fait perdre environ 1000 euros par mois.

77. pm - 27/01/23 14:35
Faire reposer la retraite uniquement sur les annuités je suis d’accord mais il faut aller au bout et faire la retraite par points, pouvoir partir quand on veut avec décote ou surcote selon les cas. C’est déjà le cas sur Agirc/Arcco ( c’est à points avec décote/surcote mais tu ne pars pas quand tu veux) qui représente la plus grosse partie de ma retraite ( ce sera pareil pour toi).
Concernant le financement des retraites ce n’est pas possible d’en exonérer l’état car il faut bien payer la retraite des fonctionnaires, qui sont payés par l’état. Si tu veux que les fonctionnaires payent leurs retraités il faut augmenter leur brut, donc ça revient au même, ce serait une opération à somme nulle. Je ne sais pas si la contribution actuelle de l’état va au delà des retraites des fonctionnaires.

76. suzix@bdp - 27/01/23 14:27
sur la retraite, mon estimation est que pour avoir mes 172 trimestres il faudra que je bosse jusqu'à 67 ans. Suis mal barré.

75. pm - 27/01/23 14:25 - (en réponse à : Suzix)
Donner de son temps dans une assoc' c'est du travail très utile. S'occupe de ses gosses, c'est du "travail". Cultiver un jardin, pareil. Repeindre ses volets pareil.

Ah ben c’est justement ce que font les retraités au début de leur retraite quand ils sont encore en bonne santé.

74. pm - 27/01/23 14:21 - (en réponse à : Suzix)
En tout cas c’est ce genre de gauche, sociale et écologique, qui a un sens pour réguler les exagérations du capitalisme.
Mais dans l’état actuel de ce mouvement je suis vraiment incapable de voter Lfi, en partie pour les raisons que tu mentionnes, et parce que je n’ai aucune confiance dans les personnalités dominantes comme Mélenchon et ses acolytes, que je trouve d’une mauvaise foi dépassant les bornes. Et il y a des tas de trucs avec lesquels je suis en désaccord, à commencer par leur antisémitisme larvé et clanique puis par leur mépris de la démocratie ou leur fascination des régimes autoritaires ( Poutine&Co). C’est généralement le problème quand tu es sûr d’avoir raison.

73. suzix@bdp - 27/01/23 14:13 - (en réponse à : pm)
Je ne suis pas d'accord. Le système par répartition ne doit pas être rapiécé avec d'autres choses. Sinon on finit avec un budget qui est un gouffre sans fond. Justement parce que qq milliards par ci, qq milliards par là, ce n'est rien ma bonne dame!

Sinon sur les retraites, je n'ai pas d'avis tranché. Les uns disent que c'est à l'équilibre, les autres que les entrants sur le marché du travail actuellement n'auront pas de retraite si on n'allonge pas l'âge.

Ah si j'ai un avis : l'âge de la retraite est une connerie. Il faut uniquement compter les années (enfin ce sont les trimestres) cotisées. 172 trimestres pour moi. Pas de bol je suis la première année à 43 ans effectifs. Avant c'était 41 ans et 6 mois. A ce propos, je pense à lever le pied depuis déjà qq temps. Je n'ai pas assez de temps pour moi et je suis crevé. Et j'en ai marre de donner autant à l'état pour peu en face. Je pense que j'ai trouvé comment faire sans m'arrêter et changer complètement de job. Faut que j'en parle au bon moment à mon boss.

Autre avis : la "richesse" d'une pays vient du travail. Pas de travail, pas de richesse. Quel que soit le "travail" d'ailleurs. Donner de son temps dans une assoc' c'est du travail très utile. S'occupe de ses gosses, c'est du "travail". Cultiver un jardin, pareil. Repeindre ses volets pareil. On ne peut pas améliorer la situation des français si tout le monde s'arrête de bosser à 55 ans comme mes parents (instit's et encore mon père a prolongé parce qu'il aimait ce qu'il faisait). C'est la même chose avec l'idée du salaire universel. Je sais bien que cela a été tenté à petite échelle mais si on fait cela et que tous les "petits" salaires du coup s'arrêtent de bosser et se contentent de ça et restent chez eux à regarder netflix on fait tourner l'économie comment ? Et du coup comment on paie ce "RU" !? Il faut que chacun contribue au bon fonctionnement de la société. Et même à la retraite d'ailleurs on a encore un rôle important à jouer, autre que de tout craquer en croisières polluantes sur des immeubles flottants.

72. totom - 27/01/23 13:54
Je le trouve bien Ruffin aussi, à un moment j'ai cru que macronn allait l'embaucher comme ministre pour équilibrer le gouvernement

71. pm - 27/01/23 13:52 - (en réponse à : Suzix)
C'était pour donner un ordre d’idée du micro problème du supposé déficit futur des régimes de retraite alors qu’on va emmerder des millions de français, en particulier les plus pauvres, les femmes et ceux qui n’ont pas fait d’études supérieures ! Double peine pour ces derniers, ils financent les études des autres et doivent travailler plus longtemps que les autres !

D’autre part, depuis pas mal de temps déjà, l’état, donc les impôts, finance une partie des retraites de CNAV, car il n’y a plus assez d’actifs, enfin le système est actuellement à l’équilibre, même bénéficiaire sur la dernière année contrairement aux prévisions et les prévisions ne sont pas fiables. L’augmentation du nombre d’annuités est donc pour combler d’autres déficits, il n’y a pas de contradiction à vouloir faire participer les plus riches. Autrement dit, tu ne changes rien aux retraites et tu combles les déficits par une augmentation de la taxation des ultra riches. Plus facile à dire qu’à faire sans doute, mais â creuser.

70. suzix@bdp - 27/01/23 13:50 - (en réponse à : pm)
Oui Ruffin est de gauche. Je l'aime bien. Je l'ai écrit plus bas. Mais un bon élément ne saurait compenser tous les autres beuglards incapables de diriger quoi que ce soit de part leur dogmatisme. D'ailleurs tu le dis toi-même il a été écarté de la direction de LFI. CQFD ! ... LFI ne veut pas trouver des solutions économiques et sociales mais veut la confrontation idéologique.

69. suzix@bdp - 27/01/23 13:42 - (en réponse à : tom)
Macronisme oui. Macronie non. C'est une façon de penser, pas un réseau inféodé. En tout cas pas au niveau où la "macronie" serait implanté telle une pieuvre pour diriger le pays ... contrairement à la gauche par exemple.

68. pm - 27/01/23 13:40 - (en réponse à : Suzix)
Je pense que tu seras d’accord pour dire que Ruffin est de gauche ? Je suis loin d’être toujours d’accord avec lui mais c'est son grand cheval de bataille, la taxation des ultras riches. Le wokisme ou l’islamo-gauchisme ce n’est pas du tout son combat, ni même les allocations diverses et variées, mais bien le travail qui est vraiment sous payé en France et les écarts de richesse qui se creusent et qui ne sont pas saines. Il a d’ailleurs été écarté de la direction de LFI.

Il ne s'agit pas d’être communiste hein, un écart de un à vingt je trouve ça à la fois motivant et raisonnable. Dire à une caissière smicarde qu'elle devrait travailler 500 000 ans pour gagner ce qu’Arnaud gagne en un an, c’est quand même légèrement problématique.

Les ultras riches ne se barreront pas s’ils sont taxés où qu’ils aillent. Je doute qu’un milliardaire s’interdise de remettre les pieds en France où il serait immédiatement appréhendé, mais tu as raison que ce n’est pas facile, ça demande probablement des modifications à l’échelle européenne, et la France n’est pas les USA, mais avec une volonté politique ce n’est certainement pas infaisable, et ce genre de mesure de justice sociale raisonnable remettrait sans doute du liant dans le pays, qui en a bien besoin.

67. suzix@bdp - 27/01/23 13:39 - (en réponse à : pm)
concernant la retraite, que vient faire les 2% des plus grandes fortunes françaises !? Comprends pas! On n'a pas un régime d'état ni privé. A un régime par répartition. Donc il doit être à l'équilibre. Aujourd'hui et dans le futur. Les impôts n'ont pas vocation à compléter les régimes de retraite. Les impôts n'ont pas non plus vocation à alimenter la consommation et donc à creuse le déficit. Les impôts devraient servir uniquement aux investissements pour entretenir le présent et préparer le futur : éducation, recherche, défense, énergie, transports, santé ...

66. totom - 27/01/23 13:35 - (en réponse à : Suzy)
Le terme macronie est peut être svt utilisé de façon négative mais je trouve qu'il y a une vraie ligne directrice à la base avec un côté très libéral assumé, un côté societal très axé à gauche et laïque. Un axe fort anti patrimoine dormant comme l'immobilier aussi et pro entrepreneurs, tout pour le mérite, rien pour les seconds ou les loosers
Ça explique sûrement pourquoi ils avaient plus de facilité à défendre la privatisation progressive des retraites en 2019 2020 plutôt que la réforme actuelle, surtout avec le sujet de la pénibilité qu'ils ont mis au placard à leur arrivée au pouvoir.

65. suzix@bdp - 27/01/23 13:04 - (en réponse à : pm)
D'où j'ai dit qqchose sur les ultra-riches? Le pb est que cela n'est pas régulable en l'état. Et ce n'est pas la gauche français qui ne comprend RIEN à l'économie et à l'entreprise qui va y arriver. Je ne sais plus où j'ai vu ou lu ça mais les ultra-riches. En gros les 100 plus grosses fortunes de France ne paient que 2% d'impôts. Certes ces 2% c'est énorme mais ça pose problème. Le truc c'est que ces ultra-riches français consomment en France où ils paient la TVA de 20%. Si tu fais la chasse fiscale à ces 100, 1000, 10.000 plus grosses fortunes, oui comme tu l'indiques, ils vont se barrer et consommer ailleurs. Ils le font d'ailleurs déjà mais bcp vivent encore en France. Donc ils consomment une bonne partie de leur fortune en France via leurs achats, leurs employés, les services que j'imagine couteux qu'ils utilisent (sécurité, transport, bouffe, service de luxe ...). Ces personnes peuvent très bien aller s'installer aux US et on ne verra plus leur 2% d'impôts et on ne verra plus non plus leur 20% de TVA sur leur conso quotidienne. Donc il y a un pb oui. Mais il est planétaire. Si la France bouge toute seule, le résultat sera qu'on n'aura plus d'ultra-riches français certes ... mais ils se seront barrés avec leur thune. Et la France n'est pas les USA. Les USA ont des moyens colossaux pour se faire respecter. On l'avait oublié. La guerre en Ukraine nous l'a rappelé. Ce sont les USA qui dominent le monde. Et les USA sont ... sont ... je t'aide, pas communistes! (;o)

64. pm - 27/01/23 12:44 - (en réponse à : Suzix)
C’est quand même pas d’une grande finesse ton texte, et c’est à peu près complètement faux. Je ne vais pas le reprendre , ça n’a pas d’intérêt, mais tu généralises des petits bouts de trucs pris ici ou là, pas très malin.
Je regardais hier une émission sur les ultra riches français, et c’est vrai que ça pose problème que l’écart se soit grandement accentué depuis 40 ans alors qu’il était en diminution depuis la fin de la guerre. Je sais que le calcul de la richesse est assez compliqué puisqu'il s’agit d’actifs et non pas de salaires, mais quand même, 2% de la richesse des milliardaires français suffirait à éviter le report de l’âge de la retraite, 2% c’est peu, ils ne le sentiraient même pas.
Il ne faut pas rêver, la grande richesse ne s’acquiert quasi jamais par le travail, ou alors dans des cas très spécifiques ( grand sportif, artiste mondialement reconnu, inventeur génial) mais par l’héritage capitaliste. Or, le capitalisme né au 19 ème siècle est le fruit de l’exploitation coloniale, donc de l’exploitation en masse de quasi esclaves. Ce ne sont pas des bases très saines.
Je suis pour récompenser le travail, mais je ne pense pas que le travail de Bernard Arnaud soit 500 000 fois supérieur au travail d’un de ses employés ( c’est le ratio). Allez, 20 fois ok, au delà c’est indécent. Qui a besoin de gagner plus de 20 smics mensuel? Il y a beaucoup d’économies à faire en France, et pas sur le travail ( reculer l’âge de la retraite est un impôt sur le travail ), à la fois sur les allocations diverses qui rendent parfois le travail inutile ( écart trop faible compte tenu des frais qu’engendre la reprise d’un travail souvent mal payé)mais également sur les vraiment très riches. Dans les pays anglo-saxons il y a un mouvement des riches qui demandent à être plus taxés, en France jamais. Tu vas me dire que les milliardaires vont s’exiler si on les taxe trop, faisons comme les USA où ces taxes s’appliquent même pour ceux qui vivent à l’étranger. Je précise que je suis contre l’ISF, pour une raison technique, philosophiquement je trouve anormal de taxer de l’argent défiscalisé, il faut le taxer en amont pas en aval.

63. suzix@bdp - 27/01/23 11:04 - (en réponse à : longshot)
pour le terme "Cancel culture" je ne connais pas l'origine mais pour le terme "woke", ce sont bien les "wokes" qui l'ont inventé pour se caractériser. Ou "être woke". Donc hein, on ne peut pas reprocher aux autres de les définir comme tels.
Dans le même genre, y'a le terme "macronie" qui me débecte. J'arrêterai de dire "woke ou wokisme" quand la gauche et l'extrême droite arrêtera de dire "macronie". (;o) Je pourrais expliquer mais ça prendrai des plombe pourquoi la "macronie" n'existe pas et que c'est une facilité de langage populiste. Surtout que quand c'est dit d'une côté de l'assemblée ou de l'autre, cela ne désigne pas les mêmes personnes, les mêmes soutiens.

OK. Donc revenons à la critique de la gauche (française) sans dire le terme "woke". Par de problème! Ils font de la merde à 90% du temps, le reste c'est du wokisme! (;o) Je développe pas hein? ... aller si un peu. A gauche, dans les forces qui comptent (on va pas lister tout le monde comme le NPA dont je croyais que c'était l'acronyme de "Nul PArt"!). LFI ... c'est le NPA qui a réussi sauce buzz-socialo-woke. Si! ça existe! Ils sont dans la posture et donc dans l'opposition permanente. Ils arrivent même à s'opposer à eux-mêmes. Ces gens sont incapables de diriger le pays. Ils sont juste ridicules. Le PS ... c'est de pire en pire. Y'a qu'à voir la liste des "premiers secrétaires" ... Même le quinquennat de Hollande parait plus crédible que les dirigeants du PS actuels. D'ailleurs les français ne s'y trompent pas. Voir le 1,74% du PS l'an dernier !! MouuuaaaAAAAHHHHHH. Le kiff! Après il y a EELV. Pareil que LFI. Ils ont perdu le fil. Ils sont ridicules. EELV ne fait pas d'écologie, ils font du wok... oup's je l'ai pas dit je l'ai pas dit! Ils font du socialo-féminisme. Pire dans EELV, il n'y a aucune lettre qui n'a de sens. "Europe" ... pour bcp ils sont contre. "Ecologie", ils n'ont jamais vu un arbre autrement qu'entouré d'une grille, une carotte autrement que dans un sachet plastique, un oiseau autre qu'un pigeon boiteux. "Les" ... ils devraient écrite I.L.ELLE.S parce qu'ils sont pluriels. "Vert" n'est pas approprié. "Verre" comme le sapin de Bordeaux ça convient mieux. Côté économie, la gauche français est contre l'économie de marché. C'est sûr que le reste a vachement bien fonctionné par le passé. Ils sont contre le travail mais pour taxer ceux qui travaillent afin de pouvoir payer ceux qui ne travaillent pas. Intéressant comme principe non? Ils sont aussi contre l'Europe pour bcp parce que l'Europe libéralise. La gauche française n'aime plus la liberté individuelle d'ailleurs. Sur le social, ils sont complètement déconnectés des français. Ils ne savent pas ce qu'est un ouvrier, un technicien, une usine, une entreprise, un paysan. Ils ont théorisé le "peuple français" qui serait spolié par le patronat. Ils doivent se mettre à la page. Ce sont les employés qui ont les clefs ! On manque de personnel partout donc ... bref, ils ont faux sur toute la ligne. Ils ont au moins 3 trains de retard. La société a déjà fait 1 aller-retour et reparti à destination qu'ils la croient toujours à quais. Blaireaux. Voilà, ça te va là comme critique de la gauche sans utiliser le terme "wokisme" ? (;o)

62. longshot - 26/01/23 22:35
@ pm :

Ben justement je trouve que cette gauche est souvent trop en choeur avec l’extrême droite, jusqu’à la mettre sur un pied d’égalité ou même la préférer au macronisme.
N’oublie pas que Mélenchon théorise l’alliance avec l’extrême-droite pour faire tomber le gouvernement.


Alors oui mais c'est autre chose, là, on parlait des « wokes » et de la « cancel culture », les rouges-bruns ça existe aussi mais ils sont plutôt anti-woke. Et Mélenchon essaie de jouer sur tous les tableaux pour ratisser large, mais franchement entre les fans de Poutine et les « anti-sionistes » d'un côté, et de l'autre, les chantres de la déconstruction qui luttent contre le patriarcat et le racisme systémique à coup de points médians, de sit-in pacifistes et de réunions en non-mixité, il y a un sacré fossé quand même. S'il y a des gauches irréconciliables c'est bien ces deux-là. (Problème, elles se croisent dans les mêmes partis. Mais bon, c'est une autre histoire…)

@ pm et suzix : je ne dis pas qu'on ne peux pas critiquer la gauche, simplement qu'on doit pouvoir la critiquer sans utiliser les armes de l'extrême droite, et je suis désolé mais les termes mêmes de wokisme et de cancel culture SONT des armes de l'extrême droite. Ce n'est rien d'autre qu'un piège, qui monte en épingle quelques excès (genre la prof renvoyée pour avoir montré des miniatures musulmanes dont parlait Quentin) et y amalgame tout ce qui y ressemble de près ou de loin, jusqu'à des trucs complètement anodins du genre renommer une rue ou changer un pictogramme, de manière à peindre tout ce qui est vaguement de gauche comme un avatar des talibans (voir encore les commentaires indignés sous cet article du Quotidien du médecin à propos des fresques pornos dans les salles de garde).

Parce qu'à partir du moment où on admet que la liberté d'expression a des limites, on est obligé d'accepter comme légitime le fait de débattre de ces limites.

Après on peut critiquer au cas par cas, critiquer par exemple l'annulation de l'expo Vivès, même trouver que ça fait le jeu de l'extrême droite, sans invoquer la « cancel culture wokiste », un peu comme on peut critiquer l'annulation de la version allemande du Tardi (pour prendre un autre exemple récent), même trouver qu'elle fait le jeu de l'extrême droite, sans invoquer la censure sioniste.

Parce que c'est vrai, qu'il y a des excès, qu'il y a des dérapages, dont on peut légitimement trouver qu'ils « font le jeu de l'extrême droite ». Mais dénoncer par principe tout discours sur la visibilité (statues, expo, noms de rues…) en lien avec le sexisme ou le racisme comme relevant de la « censure woke », c'est *aussi* faire le jeu de l'extrême droite.

Sans compter que le temps passé à dénoncer ça, il est perdu pour dénoncer le reste…

61. pm - 26/01/23 21:45 - (en réponse à : Suzix)
Bien sûr ce ne sont que des hypothèses à plus de quatre ans du vote, il peut se passer bien des choses d’ici là. Déjà il va falloir que Macron arrive entier au bout de son mandat, et de la façon dont il l’entame c’est pas gagné. Ensuite que l’escalade de la guerre en Ukraine ne déborde pas trop, là non plus on n’en est pas vraiment sûr. Et puis il y a toujours des imprévus.

60. suzix@bdp - 26/01/23 21:10 - (en réponse à : pm)
Je ne me considère plus comme étant de gauche. LFI certainement pas. Socialistes qu'ils aillent se faire enc.ler. Et je ne suis pas non plus de droite. Donc c'est chaud pour aller voter Méluch vs Le Pen. Le seul à gauche que j'aime bien c'est Roussel. Et puis peut-être Ruffin parce qu'ils ne sont pas dans la posture. Ils essaient de faire avancer les choses contrairement à bcp à gauche qui sont dans le mensonge permanent (je crois qu'ils se mentant même à eux-mêmes en fait comme l'autre vendu Olivier Faure. Pour 2027, en fait je ne parviens pas à imaginer un second tour LFI/RN. Ca serait la honte pour la pys et quel que soit le résultat on serait tous dans la mouise à moyen terme. Déjà, est-ce que la Nupes va présenter un seul candidat? Cela changerait tout s'ils mettent chacun leur gars. Du coup, le remplaçant de Macron, même de droite modéré, il a sa chance d'arriver au second tour et de battre Le Pen.

59. pm - 26/01/23 20:02 - (en réponse à : Suzix)
Tous les sondages vont dans l’autre sens car tu oublies qu’il y aura une abstention massive. Moi- même, qui me dit encore de gauche, je ne suis pas certain de ne pas m’abstenir.

58. suzix@bdp - 26/01/23 18:16
En cas de second tour Mélenchon/Le Pen, la Nupes c'est pour Méluche. Les 3/4 d'En Marche, pareil. Et je dirais qu'il y aura bien 1/4 de ce qu'il reste de LR qui ne votera pas Le Pen. Donc je ne sais pas si Le Pen a gagné d'avance. En plus il y a de grosses réserves de voix à gauche notamment dans les banlieues qui ne votent pas.

57. pm - 26/01/23 17:44 - (en réponse à : Suzix)
Je n’ai pas d’aveux mais j’ai des indices concordants.

56. suzix@bdp - 26/01/23 17:41
54. pm - 26/01/23 17:28 - (en réponse à : Suzix)
grâce aux révélations sur Fillon-ton chouchou…


Non mais ça va pas non!? T'es en grande forme. Après avoir, injustement mais qd même sévèrement, taclé au niveau du genou Froggy sur le cinéma), tu t'en prends à moi sans raison!? ... Fillon, d'abord t'as pas de preuve! (;o)

55. suzix@bdp - 26/01/23 17:38
putain second tour LFI/RN, je fais un malaise!

54. pm - 26/01/23 17:28 - (en réponse à : Suzix)
Je ne sais pas si c’est bien ou pas, mais le fait est que l’impossibilité de candidature de Macron ouvre un boulevard à l’extrême droite. Macron est maintenant bien ancré à droite mais il est issu de la gauche et a siphonné l’électorat PS bien avant celui de LR( là il a eu de la chance, grâce aux révélations sur Fillon-ton chouchou…). Ceux qui se positionnent pour le remplacer sont tous issus de la droite ( E Philippe, Lemaire et Darmanin) mais ils auront tout de même beaucoup de mal à rassembler le même électorat ( à titre personnel je ne me vois voter pour aucun des trois au premier tour). Il y a un boulevard plus grand que les Champs-Elysées pour la gauche classique alliée aux écologistes mais ils préfèrent se saborder, donc un second tour Mélenchon ( qui se représentera) vs lepen est assez probable, et dans ce cas une victoire de lepen est quasi certaine pour des tas de raison ( excès bien visibles de LFI, sociologie tout de même bien à droite du pays etc.).

53. suzix@bdp - 26/01/23 17:04
lapsus révélateur!

Un sapin en "VERRE" !

52. suzix@bdp - 26/01/23 17:03
48. pm - 26/01/23 15:00
[...]les institutions qui empêchent Macron de se représenter, la gauche socialiste qui n’arrête plus de se ridiculiser ( c’est plutôt mes idées mais j’ai honte), les verts qui ne sont pas plus crédibles ni unis[...]


C'est une très bonne chose que Macron ne puisse pas se représenter. On risquerait l'insurrection. Une partie non négligeable des français (dont bcp aux deux extrêmes) ne le supportent plus.
Pour les verts, ils sont ridicules. Ils ne font d'ailleurs plus d'écologie. Je crois que dans leur grande majorité, ils ne savent même pas ce qu'est la nature, la campagne, l'agriculture, la faune sauvage pour la bonne raison qu'ils habitent tous en centre ville. Pour eux faire de l'écologie c'est mettre un sapin en vert et acier à la place d'un vrai sapin ...

51. suzix@bdp - 26/01/23 16:57
47. longshot - 26/01/23 14:45 - (en réponse à : suzix)
C'est *trop* bien identifié. Pm disait justement que « ce qu'on nomme wokisme, cancel culture etc. ne sont pas l’apanage d’une certaine gauche » et que c'était plutôt des comportements « en principe caractéristiques de l’extrême droite ». Ce que je dis, c'est que ça n'a donc aucun sens de les dénoncer avec une expression qui cible en priorité la gauche. (Sauf si ce qu'on veut, c'est allumer des contre-feux, détourner l'attention, et taper sur la gauche parce qu'elle est de gauche, pour mieux aider la droite, comme le fait Collard quand il dénonce « les ravages mentaux du wokisme ! » pour un simple pictogramme qui a le seul tort de ne plus faire référence aux rôles familiaux genrés traditionnels.)

(Ou si on veut cibler ces comportements particulièrement chez la gauche, parce qu'on estime ça indigne d'elle, à la limite, mais là aussi il me semble qu'on aura intérêt à le faire dans d'autres termes que ceux-là qui suggèrent que ces comportements seraient justement caractéristiques de la gauche.)



Je comprends (maintenant) ton point de vue. Mais c'est bien un truc de gauche ça justement de ne pas parler de certaines choses pourtant réelles parce que ce sont des thèmes et des termes utilisés par la droite ou carrément l'extrême droite. C'est juste débile. Et cela décrédibilise la gauche aux yeux des français lambda et les pousse vers le RN.

50. pm - 26/01/23 15:41
Ben justement je trouve que cette gauche est souvent trop en choeur avec l’extrême droite, jusqu’à la mettre sur un pied d’égalité ou même la préférer au macronisme.
N’oublie pas que Mélenchon théorise l’alliance avec l’extrême-droite pour faire tomber le gouvernement.
Et utiliser les mêmes moyens que l’extrême droite n’aura jamais d’autres effets que de perdre son âme et de banaliser l’ennemi.
Critiquer ses proches c’est normal, c’est la démocratie qu’on cherche à faire avancer ( s’empêcher de critiquer serait de l’autocensure et une démission), on ne va pas s’emmerder à critiquer les ennemis, on les combat.

49. longshot - 26/01/23 15:20 - (en réponse à : pm)
Fait-il rappeler que Marine lepen est la favorite des prochaines élections présidentielles.

Et comment qu'il faut le rappeler !

La faute en incombe à tous les autres, la droite républicaine qui s’est perdue, le macronisme qui confond communication et action, les institutions qui empêchent Macron de se représenter, la gauche socialiste qui n’arrête plus de se ridiculiser ( c’est plutôt mes idées mais j’ai honte), les verts qui ne sont pas plus crédibles ni unis, la gauche type LFI qui ne cherche qu’à être outrancière et qui a du mal à se regarder en face.

Et ceux qui préfèrent taper sur une gauche pas assez comme il faut à leur goût, avec les mots de l'extrême droite, en chœur avec l'extrême droite, non ?

48. pm - 26/01/23 15:00
Ce que je dis c’est que pour des raisons d’ « éveil », ce qui est louable, ou de convergence des luttes, ce qui est également louable, on en arrive à des comportements de censure, donc anti-libertés, qui n’auraient, de mon point de vue, jamais dû sortir des milieux réactionnaires ou d’extrême-droite.
D’un autre coté je me dis que toute cause nouvelle et noble engendre des excès, et qu’un juste milieu finira par se trouver.
Mais en attendant, vous faites le jeu de l’extrême-droite, c’est indéniable et hautement regrettable.
Fait-il rappeler que Marine lepen est la favorite des prochaines élections présidentielles. La faute en incombe à tous les autres, la droite républicaine qui s’est perdue, le macronisme qui confond communication et action, les institutions qui empêchent Macron de se représenter, la gauche socialiste qui n’arrête plus de se ridiculiser ( c’est plutôt mes idées mais j’ai honte), les verts qui ne sont pas plus crédibles ni unis, la gauche type LFI qui ne cherche qu’à être outrancière et qui a du mal à se regarder en face. Et pendant ce temps la truie engrange…

47. longshot - 26/01/23 14:45 - (en réponse à : suzix)
C'est *trop* bien identifié. Pm disait justement que « ce qu'on nomme wokisme, cancel culture etc. ne sont pas l’apanage d’une certaine gauche » et que c'était plutôt des comportements « en principe caractéristiques de l’extrême droite ». Ce que je dis, c'est que ça n'a donc aucun sens de les dénoncer avec une expression qui cible en priorité la gauche. (Sauf si ce qu'on veut, c'est allumer des contre-feux, détourner l'attention, et taper sur la gauche parce qu'elle est de gauche, pour mieux aider la droite, comme le fait Collard quand il dénonce « les ravages mentaux du wokisme ! » pour un simple pictogramme qui a le seul tort de ne plus faire référence aux rôles familiaux genrés traditionnels.)

(Ou si on veut cibler ces comportements particulièrement chez la gauche, parce qu'on estime ça indigne d'elle, à la limite, mais là aussi il me semble qu'on aura intérêt à le faire dans d'autres termes que ceux-là qui suggèrent que ces comportements seraient justement caractéristiques de la gauche.)

46. suzix@bdp - 26/01/23 13:38 - (en réponse à : longshot)
... mouuuaaaaaAAAAAHHH!

Pris dans le sac! On dit "woke" parce que c'est clairement identifié justement. C'est une idée, un mouvement société. Certes c'est vague mais assez bien défini pour que les gens l'utilisent. Et c'est assez souvent à bon escient.

45. longshot - 26/01/23 10:41 - (en réponse à : suzix)
Une autre expression que « woke » ou « cancel culture », je voulais dire.

44. suzix@bdp - 26/01/23 01:01
Après tu peux y voir des « comportements anti-liberté », mais à mon avis faudrait quand même mieux trouver une autre expression pour les désigner, parce que là c'est confus, quoi.

... l'expression que tu cherches c'est "woke"! (;o) ... cqfd!



THE END !



(;o)

43. longshot - 25/01/23 22:59 - (en réponse à : pm)
Ben, d'après la pétition de soutien, il a été interpellé « préventivement », retenu 24h puis convoqué pour une composition pénale, donc j'imagine que du point de vue des flics il est vraiment soupçonné des faits qui lui sont reprochés (participation à un groupement en vue de violences chaispasquoi, le truc qui fait déjà très Minority report, mais passons)… Mais enfin il avait une bonne raison d'être là, même un ordre de mission de son labo, il n'y a pas plus de raison de le suspecter lui que les flics eux-mêmes (qui se dirigent vers le lieux d'une manif armés et casqués, manifestement prêts à en découdre…)

(Et puis bon surtout il a été lâché par sa fac, ça c'est limite plus inquiétant.)

Plus globalement, je pense que ce qu'on nomme wokisme, cancel culture etc. ne sont pas l’apanage d’une certaine gauche

Alors je suis plutôt d'accord, sauf que :

- je trouve une bonne partie de ce qu'« on » appelle « cancel culture » tout à fait normal, et loin de se limiter aux extrêmes (changer le nom d'une rue, rééditer un bouquin sous un titre différent, changer un pictogramme, mettre une statue dans un musée…)

- par les mots « cancel culture » et « woke », c'est assez explicitement la gauche qui est visée, et ça sert justement à détourner l'attention de ce que fait l'extrême droite.

Après tu peux y voir des « comportements anti-liberté », mais à mon avis faudrait quand même mieux trouver une autre expression pour les désigner, parce que là c'est confus, quoi.

(C'est un peu comme si je disais, « il faut arrêter le grand remplacement », mais que par « grand remplacement » je parle du fait que les financements pérennes des labos sont de plus en plus remplacés par des appels à projets et des contrats courts. Je pense qu'on me regarderais bizarrement.)

42. pm - 24/01/23 23:20 - (en réponse à : Longshot)
Je suppose que si le chercheur dont tu parles a été arrêté, ou convoqué, ce n’est pas pour avoir fait son travail de sociologue auprès des GJ, qui, ne l’oublions pas, sont très majoritairement d’extrême droite ( plus de 70% votent lepen), mais soit parce qu’il était possiblement témoin de faits délictueux, et dans ce cas il est convoqué comme tout citoyen témoin, soit parce qu’il était lui-même soupçonné de tels faits.
Bref, tu en dis trop ou pas assez, il faudrait donner des précisions.
Plus globalement, je pense que ce qu'on nomme wokisme, cancel culture etc. ne sont pas l’apanage d’une certaine gauche, qui selon moi se perd et oublie la cible principale, c’est très bien repris par l’extrême droite ( interdiction de Maus dans des écoles du sud…), ou plutôt de tels comportements en principe caractéristiques de l’extrême droite sont repris par cette gauche, ce qui me désole.
Me considérant toujours de gauche, je subis donc la double peine, d’une part des comportements anti libertés par des gens qui se revendiquent de gauche sous des prétextes d’égalité ou de fraternité, d’autre part l’extrême droite qui en fait ses choux gras en profitant de ces exagérations souvent puériles, et qui ne s’est jamais privé de faire bien pire.

41. longshot - 24/01/23 22:52 - (en réponse à : J'en remet une couche, mais…)
Si je rejette cette expression de « cancel culture », c'est qu'elle suggère que ce serait une pratique nouvelle, de gauche, et importée des États-Unis. Et je suis désolé, mais faire un scandale pour annuler les trucs qui déplaise, ça se fait depuis longtemps, y compris en France, et y compris voire surtout à droite.

Tenez, rien qu'aujourd'hui, je lis qu'aux États-Unis M&M's cède à la pression et retire des pubs jugées « woke ». Qu'en France, Toulouse annule une séance de lecture pour enfants animé par des drag-queen. Et sur Twitter, Gilbert Collard dénonce « les ravages mentaux du wokisme ! » parce que la SNCF remplace le pictogramme indiquant les tables à langer (un bébé au lieu d'une dame changeant un bébé).

Il y a peu, j'ai vu aussi qu'aux États-Unis, une chercheuse avait été virée pour avoir tendu une bannière « sortez des labos ! descendez dans la rue » lors d'une conférence, pour appeler à protester contre l'inaction face au changement climatique, et son article censuré.

Et en France, un chercheur a été arrêté et placé en garde à vue puis convoqué par la justice pour avoir fait son travail (de sociologue, en accompagnant des gilets jaunes, son objet d'étude, à une manif) et son université lui refuse la protection à laquelle il a droit.

Alors là-dedans, il y a de tout, hein, du bénin et du beaucoup plus gênant, et enfin les réacs aussi ont le droit de s'exprimer. Mais juste, arrêtons de faire comme si s'indigner c'était un truc de « wokes ».

(Quant aux statues, c'est comme les noms de rues, c'est normal que ça change, on a toujours fait ça, en France comme partout. Vous reprocheriez aux Ukrainiens d'avoir déboulonné les statues de Lénine ? Doit-on faire de la rue le musée de nos erreurs passées ?)

40. suzix@bdp - 17/01/23 14:31
"We live in a time where intelligent people are being silenced so that stupid people won't be offended".

Je viens de lire qq échanges sur le sujet. La réponse est souvent cinglante. Du genre "oh!? And you are still talking"! (;o)

En lisant les réponses souvent négatives, on voit que cela est pris au pied de la lettre par des gens qui semblent voir dans cette phrase de l'irrespect. Et donc ... une offense! ... cqfd!? (;o).

39. suzix@bdp - 17/01/23 14:24
36. froggy - 17/01/23 00:39
We live in a time where intelligent people are being silenced so that stupid people won't be offended.



Excellent! Je plussoie. Ca vient des US ?



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio