Yoko Tsuno - Roger Leloup

Les 142 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3


42. lobabu - 28/08/09 18:17
Eh bien moi celui que je préfère est "Message pour l'éternité". Même si l'histoire a des faiblesses, j'avais été fasciné par le décor et les singes lorsque je l'avais découverte (et non pas encore lue) dans les recueils Spirou en 1975 (faut dire que j'avais 5 ans). Et cette fascination perdure.

41. feldoë - 26/08/09 21:18
Les décors et l'ambiance de Rothenburg y sont pour beaucoup dans la réussite de cette bd ...

40. longshot - 25/08/09 22:55 - (en réponse à : mode anecdote ON)
Quand j'étais au lycée, l'ai passé 2 semaines en Allemagne dans le cadre d'un échange. On a visité Rothemburg... J'étais très impressionné de me retrouver dans les décors de la BD ! Et dégouté de ne pas avoir d'appareil photo...

(mode anecdote OFF)

39. feldoë - 25/08/09 21:38
Pour moi, le meilleur Yoko reste "Les frontières de la vie".
Je me souviens encore de l'empressement que j'avais à découvrir le nouvel épisode chaque semaine.
Quant aux relations entre l'affreux tandem (Y & C) et Leloup, j'ai lu dans la monographie de Yann (que j'aprécie beaucoup du reste) que les relations avaient été très tendues à l'époque des hauts de page, R.Leloup n'acceptant pas qu'on se moque de sa création, qui smbe être pour lui véritablement sa fille...

38. froggy - 25/08/09 07:43 - (en réponse à : a Lien rag, Bio et Rastaman)
L'orgue du diable est definitivement paru en partie au rythme d'une planche par semaine. En partie seulement parce que pour la plupart de l'histoire, elle est parue au rythme de 2 planches hebdomadaires, ce qui etait l'habitude chez Spirou depuis les annees 60. Le numero ou l'aventure commencait comportait les 4 premieres planches. Cela fait donc 44 planches.

Il en est de meme pour Message pour l'eternite dont une bonne partie est parue a raison d'une unique planche par numero durant l'ete 74.

Ces 2 aventures sont les 2 seules ou le rythme de publication a ete tellement ralentie du fait d'une prepublication commencee trop tot comparee a la vitesse de production de Leloup. Je suis desole de te contredire Lien mais la Forge de Vulcain n'a pas autant souffert de cet inconvenient, cela est arrive 2 semaines consecutives seulement.

Ensuite, devant affronter la colere des lecteurs de Spirou et comme Yoko Tsuno etait tres populaire parmi eux, que ce rythme trop lent de parution exasperait, les aventures suivantes ont toujours ete prepubliees a raison d'un minimum de 2 planches par semaines.

Finalement, Rasta, La Proie et l'Ombre a ete publie dans Spirou au moment des devenus celebres Hauts de Pages. Le redac'chef de l'epoque (de Kuysche si mes souvenirs sont bons et avec une orthographe non garantie) tentait de redynamiser le journal entre autres grace a de nouveaux talents dont Yann, Conrad, Hislaire, Darasse et bien d'autres. Leloup et sa creation, Yoko, n'etaient pas epargnes par les affreux duettistes Yann et Conrad. Il fut donc decide que les sarcasmes yannetconradiens seraient publies mais dans des hauts de pages differents des pages ou les aventures de Yoko paraissaient; ceci, afin d'epargner un des auteurs vedettes des Editions Dupuis. En contrepartie, il dut accepter a contrecoeur la publication de La Proie et l'Ombre avec des planches coupees en deux, ce qui evidemment ne pouvait que le chagriner car une telle publication nuisait au concept de l'unite de la planche, concept qui est une des bases de la BD franco-belge dite classique.

Pour finir, les meilleurs Yoko sont evidemment les premiers. J'arrete ma liste des bons au Feu de Wotan (opus 14) avec un sursaut avec l'episode 19, l'Or du Rhin. Les derniers sont incomprehensibles (La Porte des Ames notamment) avec une tendance a etre completement tarte de surcroit.

37. rv - 23/08/09 15:01
Le "deux fois une page" n'est pas impossible, c'est comme ça que paraissait le premier Jeannette Pointu.

36. Biohazard - 23/08/09 11:55
"Bio: ça doit être vrai pour la Fille du Vent, mais pour L'Orgue du Diable et (il me semble) La Forge de Vulcain, je suis catégorique sur le 1 planche par semaine..."

bin, niveau calcul, ça me paraît...étonnant.
-L'orgue du diable est paru dans le journal du 1767 au 1793; à raison d'une page par journal, ça ferait un total de 27 pages ?!?
-La Forge.... du 1819 au 1840; à raison d'une page par journal, ça ferait un total de 22 pages ?!?

Ou alors ces deux albums contiennent d'autres histoires (je ne les ai pas sous les yeux) ?

35. longshot - 22/08/09 20:25
Deux fois une page ? Ça ferait une drôle de maquette, quand même...

Sinon, faudrait que je les relise, mais à part quelques albums que je trouve vraiment mauvais (La porte des âmes, le sujet était prometteur - la résolution d'un mystère installé dès le tout prremier album de la série -, mais la promesse n'est pas tenue : grosse déception, pour moi), et à part le facteur nostalgie, je ne suis pas sûr que le niveau ait tellement baissé.

Ceci dit, Yoko qui se fait une nouvelle amie à chaque album, c'est quand même un peu lourdingue. À quand le fan-club ?

34. rastaman - 22/08/09 17:20
Dans mon souvenir, la proie et l'ombre passait en une page (mais peut-être à deux endroits dans le journal).

33. Lien Rag - 22/08/09 00:11
Bio: ça doit être vrai pour la Fille du Vent, mais pour L'Orgue du Diable et (il me semble) La Forge de Vulcain, je suis catégorique sur le 1 planche par semaine...

Suzy: Oui et non, le dessin s'améliore beaucoup par la suite, la Fille du Vent est probablement un des deux meilleurs Yoko, et les Titans sont aussi très forts.

32. suzy - 21/08/09 12:12 - (en réponse à : Lien)
J'ai qd même compris que les premiers sont perçus comme meilleurs que les suivants! Merci.

31. Biohazard - 21/08/09 12:12
"il faut bien comprendre que c'était publié au rythme d'une page par semaine, soit presque un an pour un album,"

deux pages min., selon mes souvenirs...

30. Lien Rag - 21/08/09 11:49 - (en réponse à : Suzy Tsuno)
C'est difficile à dire, à la fois j'adore Yoko Tsuno à peu près jusqu'aux Archanges de Vinéa (immonde bouse) autant il est clair que c'est une série très datée, très liée aux conditions dans lesquelles elle a été créée, que ce soit par son érotisme très discret, lié à l'asexualité de la BD dans Spirou à l'époque, à la technophilie et à la découverte d'un japon encore largement inconnu mais en pleine montée en puissance, et surtout par sa structure narrative: il faut bien comprendre que c'était publié au rythme d'une page par semaine, soit presque un an pour un album, et qu'on passait donc beaucoup plus de temps dans le mystère qu'avec sa solution. L'important était donc moins l'énigme dans son ensemble ou la pertinence de sa conclusion que l'ambiance créée tout le long de l'histoire, et sur ce plan Yoko Tsuno est vraiment excellent, les histoires lues dans mon enfance continuent à me marquer, ce pour tous les albums (les vrais je veux dire, jusqu'aux Archanges quoi, et surtout jusqu'à la Fille du Vent).
Malheureusement ça se retrouve assez mal lorsqu'on lit l'album d'un bloc, même en se forçant à s'arrêter un peu au bout de chaque page.
Donc au total c'est difficile de savoir quoi te conseiller...

29. St Jo - 15/10/07 07:59
Curieux : ma dernière intervention était bien affichée en post 29 dans le forum hier. A-t-elle été censurée ?

28. brigand - 13/10/07 19:33
Les derniers étaient très, très pénibles à lire!

27. St Jo - 13/10/07 18:37 - (en réponse à : Nevermore)
Je peux te garantir que Roger Leloup ne délègue pas une partie de son travail. Malgré son âge, il continue seul. Sauf les couleurs, qui sont du Studio Leonardo (mais selon ses instructions très strictes). On peut ne pas aimer ses albums récents, mais il y met toujours beaucoup du sien, et s'amuse particulièrement dans les dialogues mettant en scène Emilia. C'est un peu sa petite fille de papier, il y est très attaché.

Effectivement les visages sont devenus un peu le point faible (je vous en dévoilerai peut-être un jour la raison ;-) ), tout comme peut-être un manque d'atmosphères dans les couleurs.

A propos, une chronique à propos de l'intégrale T04 ici.

26. Nevermore - 07/07/07 20:09
Euh... oui, au passage, je remercie quand même les webmestres d'avoir entendu mon appel (y compris pour "Harry Dickson"). C'est sympa.

25. Nevermore - 07/07/07 13:41
Tu trouves les dessins inchangés, Hervé ? C'est ton droit absolu d'apprécier comment Leloup dessine aujourd'hui, mais ne vois tu pas une évolution depuis les années 1970 ? N'as tu pas une préférence pour l'époque de "Le miracle de la vie" ? Je ne te parles pas des décors eux même, ou des engins (là, Leloup reste égal à lui même), mais des visages enfin ? Les visages qui contribuent nettement à la personnalité de chaque individu ! Moi j'y trouve un dérapage, devenu définitif depuis au moins les premiers albums asiatiques (je pense à "Le canon de Kra").
J'en viens même à me demander si Leloup ne se fait pas assister par quelqu'un pour le dessin (comme Martin pour Moralès et d'autres dans la série "Alix" par exemple).
Ne nous illusionnons pas néanmoins. Leloup (que ce soit lui ou quelqu'un d'autre qui dessine voire compose les histoires présentes) ne se préoccupe plus de son public des années 70. Il écrit pour une autre tranche d'âge, comme je l'ai dis, et nos remarques évidemment ne serviront à rien. C'est sa série après tout (quoique à partir du moment où on réussit à toucher un public avec tel personnage, la série n'appartient plus entièrement à l'auteur : Yoko est aussi un peu à nous, en un sens).

24. vox - 05/07/07 00:35
Les titans forever.

23. herve - 04/07/07 21:48
je rejoins entièrement l'avis de Nevermore sur le "7ème code".
J'avais acheté l'édition spéciale "grand format" en tant que connard de collectionneur .

Mais l'édition spéciale n'y faisant rien, l'histoire est restée indigeste et surtout loin de l'image que j'avais de Yoko Tsuno lorsque je lisais le journal Spirou dans les années 75.

En outre, comble de pinailleries -comme on dit dans Bodoï- la première page débute sur une erreur: la première case à droite de l'échiquier est toujours une case blanche, et non noire comme dans l'album!

Si le dessin de Roger Leloup est toujours aussi bon, son dernier scénario m'a fortement ennuyé.

PS : sympa de remonter un sujet sur Yoko!!

22. Nevermore - 04/07/07 19:32
Apparemment une (assez forte) demande d'albums plus "vinéens"... Quoi que j'apprécie aussi certaines aventures terrestres sur le mode policier, le retour des stroumpfettes ne serait pas pour me déplaire (ah ! flirter avec Khâny et sa mère, les confondant en permanence puisqu'elles sont jumelles - l'un de mes fantasmes préférés !)
Non mais, plus sérieusement, et là pour le coup je défendrai par pitié le grand d'âge de Roger Leloup. J'ai bien vu ce qu'il a voulu faire avec Emilia dans "Le 7° code" : exposer non plus une enfant (relativement) sage genre Poky ou Fleur de Rosée, mais une ado boutonneuse avec ses angoisses existentielles, afin d'essayer de mieux se mettre à la page. J'y trouve au moins un excellent passage : Yoko mettant un pain à Emilia parce qu'elle était allé trop loin. Mais c'est le problème : Emilia est montrée comme vraiment trop insolente, et nous (enfin, je veux dire : "nous" qui ne sommes ni des ado féminines de 14 ans ou des parents ayant les mêmes problèmes avec leurs mômes) cela ne peut que nous laisser de glace. Yoko n'est pas une assistante sociale ! EN plus, elle est déjà mère par substitution de Fleur de ROsée, pas la peine non plus de mettre en place, avec Sin-Yi, toute une garderie !
L'honnêteté m'oblige à concéder à Leloup qu'il a voulu une fois de plus faire dans la sensibilité et que, vers la fin de l'album, il y a réussi. Mais ce qui importe avant tout dans ces albums est le scénario, et là, il était derrière presque tout. Je pense moi aussi qu'il était en avance (sinon avec) l'évolution technologique du début des années 70, et que maintenant, il est à son tour un peu dépassé par ce monde alors qu'il prend de l'âge. Dans un interwiew, il admettait que l'idée sous-jacente du "Le trio de l'étrange" était que c'étaient les Vinéens qui avaient créé l'être humain : fallait le faire, quand même ! Or, depuis, il est à la traine dans le domaine de la SF. Curieux qu'il ait jamais abordé le problème du clonage ou une vision futuriste de la Terre telle qu'elle sera dans 50 ans (évolution des moeurs, de la technique, le Mont Saint Michel sous le sable; la Hollande sous les eaux et des tas de préoccupations écologiques qui doivent aujourd'hui être tellement omniprésentes pour les éventuels lecteurs de la série). Et puis qu'il laisse Emilia là où elle était et qu'il nous ramène vite fait un Vic plus volontaire et un Pol plus drôle et dragueur que jamais (au grand dam de Mietke)!

21. brigand - 04/07/07 15:31
Pareil que lui!

20. Lui - 04/07/07 13:51
Faire se rencontrer Khany et Moira... et vivre l'exode des vinéens de leur planete il y a X millions d'années. C'etait l'album dont je revais depuis la spirale du temps.

19. Golem - 04/07/07 11:35
Pourquoi pas une combinaison de l'orgue du diable envoyé sur Vinéa avec la machine à voyager dans le temps pilotée par un kamikaze ?

18. toine - 04/07/07 00:13
Un de plus au club des déçus de Leloup... Je partage totalement l'avis de Nevermore sur ce dernier opus : héros effacés, histoire limite de chez limite et dessin en retrait.

Pour moi Leloup a simplement vieilli et est dépassé par l'époque (rien de péjoratif). A l'origine Yoko Tsuno était une série contemporaine au top : dernière technologie, dernières voitures/motos. Les histoires étaient classiques mais avec un côté high-tech qui faisait la différence (Yoko et sa hifi haut de gamme, Paul avec la dernière de chez Honda) et des "supports narratifs" solides (l'antenne d'écoute géante du message pour l'éternité, le son tueur de l'orgue du diable, les tornades de l'extraodinaire Fille du vent...). Maintenant ce côté techno a disparu (plutôt remplacé par de la SF de bas étage) et les histoires se sont drastiquement ramollies avec l'apparition d'une ménagerie de personnages secondaires.

Pourquoi Leloup ne prend-t-il pas un scénariste ? Trop peur de ne plus garder la main mise sur ses créatures ? Il avait pourtant collaboré plutôt bien avec Tillieux pour quelques histoires courtes. Pitié plus d'histoire avec la machine à remonter dans le temps !

à la prochaine,
toine

17. brigand - 29/06/07 16:43
Nevermore> Fallait pas hésiter à poster ton avis...moi je suis 100% d'accord, les 2 derniers sont vraiment infâmes...la déception est effectivement d'autant plus grande que les épisodes avec les Vinéens sont purement excellents et sont ceux qui m'intéressaient le plus dans la série.

16. Achab - 29/06/07 16:25
Ah?
Les aventures de Yoko continuent donc dans la veine "maison de poupée" qui m'a décidé à ne plus les consommer...
J'ai bien fait d'arrêter alors.
Dommage... je feuillette régulièrement les anciens avec mon fils de 2 ans qui adore cette profusion de voitures, d'avions et d'hélicoptères et je me dis à chaque fois que c'était quand même chouette au début.

15. Bert74 - 28/06/07 18:42
Raaaah d'la bonne critique bien saignante !! Comme j'aime.

Ca valait la peine de la mettre ici, du coup.

14. Nevermore - 28/06/07 17:19
Bon ben pourquoi pas ? Même si ce n'est pas le rôle du forum, je ne veux pas donner l'impression de mépriser ceux qui le fréquentent. Donc voilà le commentaire (je ne dis pas "critique", remarquez bien, car je parle seulement de ce que j'aime ou n'aime pas, je n'ai pas le talent nécessaire pour porter un jugement de valeur technique sur une série BD) :

Je me suis enthousiasmé pour la série en la découvrant, mais il est clair que Roger Leloup, en vieillissant, na plus linspiration nécessaire pour se renouveler dans la bonne direction. Le dernier album en date, "Le 7° code", en est un exemple frappant. Niveau graphisme, le minimum syndical s'agissant des visages lisses et interchangeables, dénués de traits particuliers. Niveau scénario, beaucoup dexcentricités qui recherchent loriginalité, mais ne rencontrent que linvraisemblable. Ainsi, ce sous marin perdu dans lAmazone, ce missile cubain lui aussi perdu& dans la jungle& et surtout ce jeu d'échecs pour pouvoir ouvrir un sas, et dont un enfant de 4 ans viendrait à bout !

Pour moi, la série marche très fort jusquà «La fille du vent ». Ensuite, on oscille entre lexcellent (La proie et lombre), le bon (lastrologue de Bruges) et le moyen de chez moyen (Le dragon de Hong-Kong).

Mais cest vraiment avec les deux dernières histoires asiatiques que la série dégénère, le summum étant le tout dernier album en date : « Le 7° code » : deux nervis translucides sans plus aucune personnalité : Vic et Pol ; une occasion pour Yoko de se faire une nouvelle copine (une de plus !) et une X° menace planétaire en raison dun quelconque missile atomique. Et, pour ne rien arranger, linsupportable Emilia dont Leloup au final semble vouloir faire lacolyte attitré de Yoko. Or ce sont les aventures de Yoko, Vic et Pol » qui mintéressaient, et non pas « Les aventures de Cécilia » ! Evolution normale de la série, hélas, car les bonnes copines ou les enfants ont progressivement pris le pas sur Vic et Pol, les autres hommes étant toujours des figurants ou des méchants qui meurent invariablement (mais sans que Yoko les tue, car elle est bouddhiste  une hypocrisie de moins en moins supportable dans la série).

Résultat : un Leloup sintéressant de plus en plus aux petites filles, et qui nous confectionne un album pour ado féminine de 14 ans... mais certainement plus le public plus vaste quil pouvait toucher avec ses premiers albums. Alors, quant on repense à « Les 3 soleils de Vinéa », ou « La frontière de la vie », on se dit quil vaut mieux rester conservateur& que de chercher à évoluer de cette manière.

13. toine - 27/06/07 16:33
Nervermore, tu n'as qu'à le poster ici ton avis commentatif...

12. Altaïr - 27/06/07 09:31
Le site (pas le forum) tourne au ralentit ces derniers temps pour cause d'heureux évènement chez les webmestre... c'est sans doute dû à ça :)

11. Nevermore - 26/06/07 16:35
Euh oui, moi, j'aurais quelque chose à dire, même si cela ne devrait pas relever du forum. Mais il semble impossible d'avoir une chance de se faire entendre des webmestres autrement... Alors, je vouslais dire que ça fait 3 ou 4 fois que j'essaye de poser un avis (ou un commentaire, comme vous voulez) sur Yoko et "Le 7° code". ON me répond qu'on étudiera ma proposition.... et puis rien du tout : pas de diffusion ! Je ne pense pas avoir écrit un message ordurier ou politiquement incorrect, alors je m'étonne un peu, il doit y avoir comme un bug quelque part. Merci, les webmestres, si vous recueillez ce cri d'agonie de quelqu'un qui ne sait pas s'adresser autrement à vous, et à aimablement essayer de rémédier à ce prob....

10. toine - 27/10/99 11:34
J'ai eu des infos sur le prochain Yoko et ce n'est pas une adaptation en BD du roman mais juste une reédition avec des illustration en plus. à la prochaine toine

9. Lien Rag - 26/10/99 19:36
C'est vrai que "Le matin du monde" est absolument illisible. En général, "La Fille du Vent" est le dernier bon Yoko, bien que "La Proie et l'Ombre" et même "la spirale du temps" soient pas mal par certains côtés, comme "les exilés de Kiffa" d'ailleurs.

8. toine - 19/10/99 16:09
L'écume de l'aube est un roman qui retrace la "première" aventure de Yoko Tsuno. L'histoire se déroule pendant son adolescence. Le roman n'est pas terrible (point de vue du style) et l'histoire cible plutôt un public jeune. La nouveauté annoncée parle d'une adaptation du roman, j'espère que c'est bien d'une version BD qu'il s'agit et non d'une reédition avec illustration. Je suis impatient de voir comment passe Leloup sur un grand nombre de page (128 annoncées). Et relisant se sujet je pense que cette histoire va donner un nouveau souffle à la série qui s'engluait gentiment. Personellement je n'ai pas beaucoup aimé La joncque céleste surtout à cause du retour de la machine à aller dans le temps qui n'a jamais cadré, à mon goût, avec l'esprit de la série. à la prochaine toine

7. Sébastien - 15/10/99 17:23
je viens de recevoir la petite revue de Casterman, qui annonce pour le 3 novembre la sortie d'un album "L'écume de l'aube", qui est l'adaptation en bd du roman de Roger Leloup publié il y a bien longtemps. Il s'agirait de la jeunesse de Yoko (je n'ai pas lu le roman). Casterman annonce 128 pages couleurs, format 21,8 x 29,9. Quelqu'un en a t'il entendu parler et en sait plus ? dans le même journal, ils annoncent aussi un 3ème volume KEOS de Martin & Pleyers : Le Veau d'Or (sortie le 3 novembre).

6. Xavier - 23/11/98 17:40
Je suis assez d'accord avec les reflexions précédentes. C'est vrai, les derniers albums sont devenus très "touffus", et il m'a bien souvent été nécessaire de relire rapidement l'album pour finir par comprendre qui est qui et qui fait quoi. Cela manque un peu de limpidité. Les premières histoires, me semble-t'il, étaient un peu moins tarabiscottées... A mon avis, c'est avec la sortie de "l'or du Rhin "(très ardu...) que cela a commencé à se compliquer. Il est vrai que depuis que Yoko voyage dans le temps, les choses ne se sont pas simplifiées, et il devient parfois difficile de suivre Leloup. Une autre ambiguité, à mon avis, s'est rajoutée avec certains personnages qui sont tantôt "méchants" tantôt "gentils". C'est le cas de Kazuky, que Leloup finit par faire mourir à la fin de "l'Or du Rhin". Le personnage devenait compliqué. Il n'a visiblement pas trouvé de remplacant en titre dans le rôle du "bad boy". Les albums suivants nous montrent une multitude de méchants, mais pas "un" personnage en particulier. Cela dit, c'est, à mon avis, toujours une très bonne série, même si je trouve que le scénario devient parfois bigremment compliqué..

5. Thomas - 20/11/98 14:43 - (en réponse à : thomas.polaert@eisti.fr)
"La Jonque Céléste", le nouvel album des Yoko Tsuno, se déroule en Chine, un des trois lieux de prédiléction de R. Leloup (Extrème-Orient, Flandre-Réhnanie et Vinéa). J'ai trouvé l'histoire un peu courte; évidement s'il faut vingt pages pour mettre Rose chez la baby-sitter et faire venir les copains (pauvres Vic et Pol qui ne sont plus que la caricature d'eux mêmes)! Ceci dit on retrouve dans "la Jonque Céléste" un peu de la poésie qui m'avait fasciné lors des premiers albums.

4. Julien - 09/09/98 20:23
J'ai lu la Jonque céleste et je trouve qu'effectivement le scenario s'est un poil amélioré par rapport aux précédents albums. L'inconvénient, comme le remarquait quelqu'un au début de ce forum, c'est que la famille continue de grandir. Or Leloup se croit obligé de nous ressortir tous les personnages à chaque fois. Comme beaucoup d'entre vous, je pense que je reste attaché à Yoko Tsuno pour la magie qu'elle m'a laissé quand je lisais les premiers albums - même si cela comprenait déjà une certaine miévrerie.

3. Anne-Claire - 09/09/98 16:15 - (en réponse à : anne_claire_gathoye@yahoo.com)
Moi aussi je l'ai lu en pré-publication dans Spirou. Et j'ai aimé! Mais en fait, je ne connais pas vraiment bien cette série: j'ai deux ou trois albums (dont "La frontière de la Vie" qui m'a beaucoup impressionnée quand j'étais petite), mais je ne suis pas spécialement calée sur le sujet. Je trouve toutefois que, oui, il y a trop de personnages secondaires. En plus, comme je n'ai pas lu tous les albums, je n'ai pas très bien suivi comment sont arrivés tous ces personnages ni les rapports qui existent entre eux (à part pour Mieke que j'ai découverte dans "L'astrologue", toujours dans le Spirou). Cela dit, je pense bien que je vais acheter "La Jonque Céleste"...

2. Daniel K. - 02/09/98 18:20 - (en réponse à : danielki@interlinx.qc.ca)
Salut Pijean! J'ai lu le nouveau Yoko (no 22. La jonque céleste) dans les Spirou de mon abonnement. L'album sort en septembre en Europe donc Octobre au Québec. Moi je l'ai aimé. Je n'ai plus le même intérêt qu'auparavant mais j'ai passé un beau moment de lecture. Seul défaut. La "famille" commence à grandir un peu trop et dans le cadre de 44 pages, il y a peu de places pour la plupart (Vic, Pol...)

1. Pijean - 02/09/98 12:41
Quelqu'un a-t'il déj? lu le nouvel album? Quelle est votre impression? (Enfin, je ne sais m?me pas si l'album est déj? en vente, mais je sais que c'était pour ce mois-ci). De toute façon, je l'ach?terai quand je le verrai m?me si vous me dites tous que c'est plus nul que "les méandres du temps" de Dumas :-) Pijean.



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio