Walking Dead

Les 380 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8


130. Cedric - 12/01/14 14:39 - (en réponse à : made in www.ForbiddenZone.net)
N'oublie pas que, à l'origine, cela se lisait pas petites doses de 30 pages par mois ... donc, encore plus haletant mais sans cette bizarre sensation que tu décris.

D'ailleurs, je conseille à tous mes clients de les lire avec au moins un ou deux jours minimum entre chaque recueil. Y a plus de plaisir et ca fait marcher l'imaginaire ...

129. TILLIERTON - 12/01/14 11:45
Il manquerait plus qu'on rajoute des histoires de curé là dedans

128. suzix@bdp - 12/01/14 11:32 - (en réponse à : O)
Oui c'est violent, physiquement et psychologiqument. Et sans piété quel que soit le personnage. Lire deux ou trois tomes à la suite, c'est pas mal pour vraiment s'imprégner ... mais aller au delà, c'est risqué psychiquement! (;o)

127. Odrade - 12/01/14 00:15
J'emprunte irrégulièrement la série à la bibliothèque, quand les volumes sont dispos.
Là, j'en suis au 8 à 13.
C'est quand même bien glauque et malsain.
Je lis, parce que c'est quand même prenant, mais après quelques volumes, ça va, c'est bon, chuis gavée et limite écoeurée.

D'accord, d'accord, ça doit être le but, aussi.


O.

126. suzix@bdp - 30/11/13 00:31
Tombé par hasard sur NT1 sur deux épisodes de Walking Dead. Ils sont à la grange. Le trame de fond suit la BD mais c'est une version alternative. Le pote de Rick est toujours en vie alors qu'il meure au premier camping (de mémoire). J'ia bien aimé cette version de la fin de la grange ... Spoiler ... la gamine que tout le monde cherche partout sort la dernière de la grange ...Fin Spoiler. C'est qd même bien moi flippant que la BD et surtout c'est très (trop) lent. Ce qui se passe en 2/3 pages se passe en 5 minutes de téléfilm.

125. Achab - 11/12/12 12:34 - (en réponse à : marcel)
Putain, tu te rends pas compte toi, tu lui proposes d'acquérir de la réedition toi... tu vas te faire tabasser... tu tiens pas à tes miches ou quoi ?

124. marcel - 11/12/12 12:01
Oui ?... On m'appelle ?...

123. suzix@bdp - 11/12/12 11:08
L'enfoirausse!

122. marcel - 11/12/12 11:01
Rhooo, mais on s'en fout de tes comics !

En ce moment, je lis le tome 17 de Fables. Tu devrais lire Fables, c'est excellent. Et reedite en ce moment, donc feuilletable en librairie.

121. suzix@bdp - 11/12/12 10:45
Le Walking Dead #17 annoncé pour le 1er février.
Et déjà en vente.
Cela permet de voir la soit-disant future couverture!
A ce propos qu'est-ce par-terre? Des corps humains qui ne se relèvent pô?

120. suzix@bdp - 29/11/12 16:52

119. suzix@bdp - 28/11/12 12:38
S'ils sont à la bibliothqèeu, ne les achète pô!

118. Odrade - 28/11/12 12:33
Vais d'abord en emprunter 1-2 à la bibliothèque... verrai si ça m'intéresse au point d'acheter.


O.

117. suzix@bdp - 28/11/12 10:57
Les 16 tomes de Walking Dead sont en vente sur Ebay.
Prix actuel 123 + 13 (expé) = 136 soit moins de 9 euros l'album. C'est un bon prix pour l'instant.

Walking Dead #1 à #16

116. kejo - 20/11/12 16:36
Purée Diary je l'ai trouvé sacrément mauvais...

115. Bert74 - 20/11/12 12:29
J'ai pas vu le dernier Romero en date (Survival of the Dead, c'est ça ?), mais le précédent, Diary Of The Dead, est celui qui m'a le plus marqué, et sur la forme (pseudo-documentaire) et sur le fond (l'image avant tout). Avec la magnifique réplique : "Shoot me".

Vraiment excellent. A voir et revoir.

114. suzix@bdp - 20/11/12 00:26
Vu Walking Dead en VO sur NT1. C'est toujours en VO ou bien y'a aussi les épisodes en français? Apparemment, ils sont toujours autour de la grandes ville ... oublié le nom. Par contre, il y a des scènes rajoutées. Sinon le rendu est bien moins costaud que la BD. C'est un peu mou. Et les zombies sont presque risibles!

113. pierrecédric - 17/11/12 00:42
Ah, là ça me m'intéresse un tout petit peu plus.

112. nem° - 17/11/12 00:02
Un exemple d'antislasher est Piège de cristal, où cette fois c'est le héros qui descend les méchants un par un. Non sans peine quand même.

111. nem° - 17/11/12 00:00 - (en réponse à : kejo)
Scream est particulier puisqu'il parodie (autoparodie en fait) le genre, avec forces remarques sur les clichés, pour ensuite les utiliser d'autant plus. Dédramatisation + redramatisation = effet garanti.

110. pierrecédric - 16/11/12 15:16
Mh, ne me semble pas l'avoir vraiment vu ce film Hallogween...

Enfin bref, ça me pompe tout ces slashers.

109. kejo - 16/11/12 12:58
Le genre du slasher est effectivement un film où les protagonistes se font zigouiller les uns après les autres, mais souvent de façon assez théatrales.
On peut citer Scream, Les Griffes de la nuits, Vendredi 13 et peut-être le plus connu : Halloween.

108. Odrade - 15/11/12 16:59 - (en réponse à : nem 99 et 100)
Alors le film de Romero que j'ai vu est bien un slasher, selon ta définition.


O.

107. jean-eude - 15/11/12 14:27
J'avais drolement aimé le remake de dawn of the dead de romero, mieux que l'original.

106. larry underwood - 14/11/12 23:57 - (en réponse à : j'étais sûr que vous diriez ça)
Je ne m'en étais jamais caché !

105. torpedo31200 - 14/11/12 23:28 - (en réponse à : larry underwood - post # 104)
Ah je le savais ! Ca explique beaucoup de choses...

104. larry underwood - 14/11/12 22:58 - (en réponse à : torpedo)
Oui, j'ai commencé à venir sur BDP vers 6 ans.

103. torpedo31200 - 14/11/12 22:38 - (en réponse à : Odrade - post # 98)
Le second Romero est beaucoup mieux, sauf la photo.

Pour résumer à l' extrême, dans les Romero, les morts-vivants représentent un environnement hostile pour une petite communauté (qui se réfugient dans les 2 et 3 dans des lieux prétextes au commentaire social). Dans les Walking Dead, ils représentent un environnement hostile lointain, prétexte à ce que les humains se bouffent entre eux.

Probablement pour cette raison que des gamins de 12 ans lisent la série avec approbation parentale...

102. torpedo31200 - 14/11/12 22:30 - (en réponse à : larry underwood - post # 89)
Epic facepalm ? T' as 23 ans ?
14 ?

101. suzix@bdp - 14/11/12 22:18
ratta

100. nem° - 14/11/12 21:44
Exemples de slasher : Predator, Event horizon, ou Sphere. Bien que films d'action ou de SF, la mécanique est la même : on place un groupe dans un environnement les isolant de la société, et un ou plusieurs tueurs. Bien mélanger, regarder les hommes tomber. Et les screamqueens screamer.

99. nem° - 14/11/12 21:39 - (en réponse à : O.)
Un slasher est un film où un petit groupe de héros se fait descendre les uns après les autres, ce qui est censé créer une oppression grandissante chez le spectateur. Dans les faits, on attend juste de voir quelles trouvailles vicelardes les scénaristes ont pu dégotter pour flinguer leurs persos.

98. Odrade - 14/11/12 21:13
OK.
Vu la Nuit des Morts-Vivants, de Romero. 1968.

C'est sans doute un film culte. Je peux m'imaginer que ce genre de docu-fiction a secoué à l'époque. Vraiment.

J'ai quand même trouvé difficile de m'identifier à un des personnages et à entrer dans le film.

SPOILER> et le seul "héros" finit mal
Plutôt déprimant.


O.

97. Odrade - 14/11/12 20:32
Pas lu tes commentaires.
Je ne garantis pas de donner les miens tome par tome, mais on verra.


O.

96. suzix@bdp - 14/11/12 19:48 - (en réponse à : Odrade)
As-tu lu mes commentaires postés récemment volume après volume?
En tout cas, ce serait sympa que tu fasses aussi un commentaire par album ... et qu'on mette les deux face à face histoire de voir les différents ressentis.

95. Odrade - 14/11/12 19:10
Vais voir ça et je vous dis.


O.

94. suzix@bdp - 14/11/12 16:52
Un décor un peu envahissant et malodorant. Et qui fait qq victimes.

93. marcel - 14/11/12 16:49
De ce que t'en dis, Odrade, je vois pas pourquoi WD ne te plairait pas. Non, c'est pas un truc bourrin avec que du decanillage de zombies, les zombies ne sont qu'un "decor".

92. Odrade - 14/11/12 16:42
Et sinon, j'ai repéré la série bd de Walking Dead à la bibliothèque, mais il manquait les tomes 1 & 2. Donc je les emprunterai dès que possible.

On est là pour la connaissance.


O.

91. Odrade - 14/11/12 16:41
revois la définition du slasher pour commencer.

Un slasher, c'est juste des combats sanglants, pour moi. Et pour toi ?

Et dire que les films de zombie de Romero n'ont pas de fond alors que c'est justement lui qui a fait entrer le film d'horreur dans leur perspective moderne de commentaire social, j'ai rien à ajouter tellement c'est désolant. Regarde la Nuit des morts des vivants et Zombie, puisque tu les as pas vu mais que tu te permets de dire que c'est "du gore toutes les 10 min pas intéressant." (putain si on faisait pareil d'un truc que tu aimes bien on aurait déjà entendu les trompettes du jugement dernier de l'indignation scandalisée.)

Mais oui, et c'est pour ça qu'une discussion est intéressante.
Pour voir les choses dans la perspective de quelqu'un d'autre.

OK vais essayer de voir un film de Romero, alors.
Mais si j'aime pas, je te le dira, s'pas.


O.



90. larry underwood - 14/11/12 13:36
un facepalm c'est ça :


89. larry underwood - 14/11/12 13:34 - (en réponse à : odrade)
revois la définition du slasher pour commencer.

Et dire que les films de zombie de Romero n'ont pas de fond alors que c'est justement lui qui a fait entrer le film d'horreur dans leur perspective moderne de commentaire social, j'ai rien à ajouter tellement c'est désolant. Regarde la Nuit des morts des vivants et Zombie, puisque tu les as pas vu mais que tu te permets de dire que c'est "du gore toutes les 10 min pas intéressant." (putain si on faisait pareil d'un truc que tu aimes bien on aurait déjà entendu les trompettes du jugement dernier de l'indignation scandalisée.)

88. kikôm - 14/11/12 12:43
A partir de 25', exposé non-exhaustif de JB Thoret, expert ès zombies.

http://www.franceculture.fr/emission-la-dispute-speciale-journee-americaine-la-culture-americaine-populaire-2012-11-05

87. kikôm - 14/11/12 12:35 - (en réponse à : Odrade.)
Les films de Romero ne sont pas vraiment des slashers. J'ai la flemme absolue de développer mais si tu cherches tu devrais pouvoir trouver pas mal de littérature sur les zombies de Romero.

86. kikôm - 14/11/12 12:28 - (en réponse à : larry)
A tel point que j'osais pas le dire. Si les zombies ne gigotaient pas déjà plus que de raison, ils danseraient la carioca dans leurs tombes.

85. Odrade - 14/11/12 12:25
et euh... "facepalm" ???
Faceplant, tu veux sire ?


O.

84. Odrade - 14/11/12 12:25
Euh Romero, la Nuit des Morts-Vivants et toussa, non ?
J'ai pas vu.

Pourquoi, Larry ?



O.

83. pierrecédric - 14/11/12 12:11
Pour aujourd'hui je ne sais pas si c'est encore le cas, mais à l'époque il me tapait drôlement sur le système ce rappeur?(chanteur)/acteur, un peu comme Jenpoufère Lopnasse...

82. larry underwood - 14/11/12 12:08
"Disons qu'un slasher comme ceux de Romero ne m'intéresse pas, mais s'il y a un fond intéressant, c'est autre chose."

Epic facepalm là.

81. Odrade - 14/11/12 11:53
Ben... je viens de voir et de conseiller After.Live (vois das le tchii tchaa...), et Je suis une Légende, malgré WS j'avais apprécié si je me rappelle bien.

Disons qu'un slasher comme ceux de Romero ne m'intéresse pas, mais s'il y a un fond intéressant, c'est autre chose.
Je reformule : si c'est du gore toutes les 10 minutes sans aucune base de réflexion autre que : les gentils se défendent contre les méchants et ça gicle à donf, ben je risque de ne pas aimer.


O.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio