Les Cités Obscures et Nous (22)

Les 1198 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24


48. Christophe - 10/04/06 09:04
(Crabouf, vas voir le post #29...:-)
De même, j'ai trouvé l'opéra pictural à la FNAC et comme beaucoup de livre "para-Cités", je l'ai trouvé très déconcertant.
Si vous avez des problèmes d’approvisionnement, dites le moi, je pourrai peut être vous aider.

47. Raymond - 09/04/06 23:44 - (en réponse à : Je l'ai déjà trouvé)
Merci Boomstud, mais ... on peut trouver tout simplement "Un opéra pictural" à la FNAC, et je l'ai déjà acheté.

C'est d'abord un beau livre, divisé en 4 chapitres :
-1 Un Opéra Pictural : qui présente la scénographie de l'exposition internationale 2005 d'Aichi
-2 Urbicande, Portrait einer Comicstadt : dossier avec interviews (et images de Schuiten) qui accompagne le film d'animation de Simone Bucher en dvd
-3 Portrait d'Axel Wappendorf : Une reprise de divers textes et d'images sur l'inventeur, provenant du Musée des Ombres et de l'Encyclopédie des Transports
-4 Le Transsibérien : Ume présentation de la dernière scénographie de Schuiten, exposée l'hiver dernier à Bruxelles

Cet assemblage assez curieux (de sujets sans liens apparents) suit en fait le programme du nouveau CD de Bruno Letort. Le livre serait donc une plaquette qui accompagne (et explique) les dernières oeuvres musicales du compositeur. Le disque a une double face, la première étant musicale, et la deuxième contenant en bonus le petit film sur Urbicande.

Bref, c'est une oeuvre inclassable, fortement apparentée aux Cités Obscures. Un détail m'a beaucoup amusé : le "Portrait d'Axel Wappendorf" est une oeuvre musicale de Letort, et c'était au départ une simple commande de l'Ochestre national de Biélorussie. Une fois l'oeuvre composée, Letort a pensé qu'elle correspondait à Wappendorf, et il a choisi ce titre. Les commanditaires n'ont rien compris :-)))

46. boomstud91 - 07/04/06 22:23 - (en réponse à : jmtur@libertysurf.fr)
Raymond, pour le livre CD/DVD un opéra pictural vise plutot une boutique HARMONIA MUNDI distibuteur officiel, cela dit il semble que les marchands en ligne soit mieux servis...paradoxal non.

Cordialement.

45. Crabouf - 07/04/06 21:36
Je crois que personne n'a mentionné que S&P sont à Montréal ces jours-ci.

44. Raymond - 07/04/06 19:17
Merci pour toutes ces nouvelles. Le forum revit à nouveau !

Question à Boomstud : est-ce que le DVD se trouve facilement ? Je vais à Paris la semaine prochaine et j'espère le trouver à ce moment là (je ne suis pas sûr de le trouver en Suisse).

43. BOOMSTUD91 - 07/04/06 08:39 - (en réponse à : jmtur@libertysurf.fr)
le livre sur les hauts fourneaux de Belval et la vision/scénario de F.S n'ont pas fait l'objet d'une communication du fonds Belval,ainsi le premier tirage de 44 pages 200 ex numéroté signé en présence de l'auteur en septembre 2004 (argh !! )est probablement dans les mains de quelques amateurs d'architectures des VIP et beaucoup de badauds locaux, pour la petite histoire F.S lui meme à du acheter ses exemplaires ( dixit dédicace les PP à BXL )le résultat des consultations n'a pas validé la scénograhie de Schuiten, cela dit il n'est pas enviseageable qu'il n'intervienne pas d'une maniére ou d'une autre sur ce projet...WAIT AND SEE.
Alors le premier qui se procure cette version du livre ne le dit surtout pas au autres ! c'est trop douloureux.

42. Quentin - 06/04/06 15:57
Merci. Sinon, il me semble que c'est la première fois que j'entend parler de ce livre (Belval) sur BDP. J'aurais aimé en être averti lors de sa sortie plutôt que lors de sa réédition. Je suis triste d'avoir laissé passer ca :o(

41. Christophe - 06/04/06 11:23
Je l'ignore. Sur leur site il y a cette adresse: fb@fonds-belval.lu

40. Quentin - 06/04/06 11:18 - (en réponse à : Christophe)
Merci pour ces infos. Est-ce que les 18 euros couvrent les frais de port partout dans le monde ou seulement en Belgique? Y a-t-il un e-mail pour demander confirmation et pour donner l'adresse de l'envoi?

39. Christophe - 06/04/06 09:28 - (en réponse à : Projet Belval)
Le site (uniquement avec internet explorer).
L'album peut être commandé auprès du Fonds Belval en versant le montant de 18 .- sur le compte n° LU85 0019 1755 3163 6000 auprès de la BCEE.

Les publications seront expéditées par colis postal dès réception du paiement.
(Merci BOOM)

38. BOOMSTUD91 - 05/04/06 23:14 - (en réponse à : jmtur@libertysurf.fr)
Dans ma précipitation, j'ai oublié de vous parlez de la Maison
Jules Verne à Amiens.
Si vous avez aimé la Maison Autrique, cette maison est pour vous,
le mur peint est monumental, la tour coiffée de sa sphére armillaire est une vision de F.Schuiten devenu réalité !!

les étages de la maison des passages évident vers les C.O, notamment le grenier ! et le bureau d'écriture de J.Verne.

La rénovation est un modéle de gout, mobilier,cartes, plans, livres, collections,tableaux.
la scénographie et la circulation dans les espaces est trés agréable.
bref je suis emballé.

Cordialement

37. BOOMSTUD91 - 05/04/06 23:00 - (en réponse à : jmtur@libertysurf.fr)
J'ai recu aujourd'hui le livre cd/dvd "un opéra pictural", quel kiffe mes amis, j'ai mis la face son en relisant l'enfant penchée
pour ma part .... super envoutant.

La face DVD du film Urbicande de S.BUCHER enfin en format qualité et nouvelle bande son de letort...formidable.

Les textes riches de visions d'artistes, saines lectures !

Cela dit, voici une infos:

Ré-édition du livre scénario/projet BELVAL 18 euros ttc
( ben oui ! )voir le site du fonds BELVAL, pour commande par virement bancaire.
Pour la première version de ce bouquin, get a grip !! a part faire fébrilement les vide greniers du Luxembourg et prier trés fort.... que dalle !!

Cordialement.





36. pfloyd2 - 04/04/06 09:27 - (en réponse à : lambillotte@hotmail.com)
bonjour je voudrais 1 petit renseignement il y a 1 lytho a vendre sur ebay qui se nomme ange et démon je voudrais savoir de quelle année datte t elle car je ne l ai meme pas vue ds le catalogue des oeuvres obscures merci d avance.patrice

35. christophe - 30/03/06 09:18 - (en réponse à : Bruxelles, 29 mars 2006, conférence-spectacle Les Portes Du Possible )
Voici quelques photos de la conférence. Il y avait peu de personnes. Cette conférence était accompagnée musicalement par Bruno Letort.

J'ai eu quelques nouvelles de la bouche des auteurs:
- En septembre sortirons deux rééditions:
* La frontière invisible en un tome.
* L'enfant penchée dans un autre format.
- Le prochain tome des CO es en cours de création, le titre n'est pas encore arrêté, cela se passera à Brüsel avec Constentin Abeels. Cet album sera de 100 pages, en format non-standard, en noir et blanc mais pas seulement ???? et est prévu pour ENVIRON dans un an et demi (Octobre 2008?)
- Tenez ce site (anciennement ElseWhere) à l'oeil, ils vont (dans leurs studios de Charleroi) développer un jeu sur le thème des Cités Obscures...

34. Christophe - 20/03/06 11:01 - (en réponse à : Les photos de la conférence de Waterloo)
Vous pouvez les trouver ici

33. Christophe - 17/03/06 10:27 - (en réponse à : BOOMSTUD91)
Je l'ai bien reçu,
merci.

32. BOOMSTUD91 - 16/03/06 22:38 - (en réponse à : jmtur@libertysurf.fr)
Christophe, cherche -tu toujours la reine de l'eau en PDF!?

merci de me joindre
Cordialement.

31. BOOMSTUD91 - 16/03/06 22:19 - (en réponse à : jmtur@libertysurf.fr)
je confirme l'info de la sortie du DVD, c'est exactement un format une face CD une face DVD avec un livret de 14/16 pages
" un opéra pictural " le contenu est autour de l'expo d'Aïchi
une évocation d'Axel wappendorf, le film 3D urbicande haute définition, des séquences musicale de B.letort.
livrée chez Harmonia mundi distributeur mi-mars et disponible à la vente en avril
toute ces infos dixit l'éditeur.

Cordialement.

30. Quentin - 16/03/06 17:26 - (en réponse à : AAAAARRRRGHHHHHH.......)
Damned, je serai au Niger le 30 mars!!! Je ne m'en remettrai jamais!!!! Pour une fois que j'étais bien placé pour ne rien manquer, voilà que ca me passe sous le nez. Je suis désespéré :o(

29. Christophe - 16/03/06 16:16 - (en réponse à : Compte-rendu)
Comme je passais par là, je suis allé à la conférence-spectacle de Waterloo. La conférence a commencé avec la projection du court-métrage 3D d'Urbicande. Ensuite, une succession de présentation provenant des PP. Avec pour certaines, des éléments qui ne se retrouvaient pas dans les articles. J'ai pris quelques photos. Je vais les mettre sous peu sur EBBS.
D'autre part, ayant eu l'occasion de discuter avec les auteurs, j'ai réussi à leur extorquer quelques informations:

*Vendredi 24 mars, inauguation de la maison de Jules Verne en présence des auteurs. Info : http://www.jules-verne.net/
*Mercredi 29/3 2006, 19 :30 une « conférence-spectacle » au théatre Marini à Bruxelles, dans le cadre du festival d'architecture . Info : http://www.dub40.be
*Jeudi 30/3/2006 conference-spectacle à Copenhagen dans le cadre d'un festival de BD. Et cela spécialement pour Quentin (Dixit Benoît Peeters). Je n'ai pas plus d'info.
* Mercredi 5/4/2006 20:00 Dans le cadre d'un colloque « Le savoir par la bande/strips of knowledge » une conference-spectacle à la grande bibliothèque de Montréal. Info : http://www.asted.org/communiques/200603/savoir_par_la_bande/index.htm
*Vendredi 12 mai à Stavelot. Une conference-spectacle. Pas plus d'info.
De plus, si j'ai bien compris, FS serait en train de préparer un livre sur Londre et un DVD est en préparation. Il s'intitule "Opéra pictural" et contiendra les conférences actuelles ainsi que des scénographies. Ces dernières informations sont à prendre au conditionnel.

28. Christophe - 27/02/06 21:35 - (en réponse à : Les PP sur EBBS)
Nous sommes en train de construire les pages web des Portes du Possible sur le portail obscure . Il se fait que malheureusement, une page s'est perdue dans l'élaboration du site (plus exactement dans un crash disque). C'est la page 20 en français du 'livre' Les portes du possible. Celle qui a pour titre "LA REINE DE L'EAU" et qui parle de Samira Nadal, une sourcière qui fait surgir l'eau de déserts. Si vous avez ce document en format pdf, pouvez-vous me le faire parvenir à cette adresse chr1c0-bdpATyahoo.com.
Merci d'avance.
P.S.: Nous sommes toujours à la recherche de toutes les pages en italien au format pdf.

27. Christophe - 19/02/06 21:09 - (en réponse à : Quelques infos de BP)
Bonjour
Une petite information pour ceux qui vivraient dans la périphérie brüselo-bruxelloise.
Une conférence-fiction aura lieu le Mercredi 15 mars 2006 à 20h

Salle Jules Bastin (Maison communale) – rue F. Libert 28 —
1410 WATERLOO

(sortie 27 du Ring Est, en direction de Waterloo-Centre. Emprunter la Drève Richelle, traverser la chaussée de Bruxelles, N5. Au premier rond-point, tourner à droite dans la rue François Libert. Parking aisé)
François SCHUITEN et Benoît PEETERS (dessinateur et scénographe) (écrivain, scénariste et réalisateur)

« Voyages imaginaires : des Cités obscures aux Portes du Possible »

Par ailleurs, je vous signale qu'une nouvelle exposition, SCHAERBEEK 1900, ouvre ses portes à la Maison Autrique (266 chaussée de Haecht), le mercredi 22 février.

26. Quentin - 09/02/06 15:42
En ces temps de tension et de radicalisation dans le monde, j'aimerais rappeler que Schuiten est un des très rares auteurs de BD à avoir représenté une femme de chez nous portant le voile sans s’en moquer. Un exemple parmi d'autres de son humanisme.


25. Christophe - 09/02/06 15:08 - (en réponse à : Info)
Benoît Peeters sera à la foire du livre de bruxelles à ces dates:

16/2 de 21h30 - 22h00: Benoît Peeters
Livre(s): Je me souviens de Bruxelles
Organisateur: Castor Astral (stand 320)

18/2 de 15h00 - 16h00: Benoît Peeters
Livre(s): La maison autrique.Métamorphose d'une maison Art Nouveau
Organisateur: Aden (stand 430)
Je vous conseil vivement de visiter le site de la foire. Juste pour l'habillage...

24. Christophe - 17/01/06 11:44

23. pfloyd2 - 17/01/06 10:42 - (en réponse à : lambillotte@hotmail.com)
hello j avais pensé a une dedicace de schuiten pour mon dos le problème c est qu il me faut un dessin asser "poussé dans les détails"les dédicaces sont generalement asser "épurées"néanmoins si monsieur schuiten veux me faire un dessin original je ne suis pas contre au contraire je ne demande que ca mais comme j ai dit il y a des éléments que je veux absolument tel que giovanni et milena et mary von rathen lorsqu elle est encore penchée et 1 sphère armiliaire ne vous etonnez pas si il n y a pas encore de couleur sur le tatto il faut attendre 3 semaine avant la cicatrisation parfaite pour ceux qui croient que ca fait mal je mets un démenti absolu je n ai rien senti quand a la carta magna non je veux pas faire ca ds mon dos et encore moins sur mes fesses hahaha parce que ce n est pas tellement que ca fait mal mais c est les 3 ou 4 jours apres etre tatoué sa chatouille horriblement et je me vois mal au boulot me gratter les fesses toutes les 10 mn mdrrrr a bientot j espere que vous mettrez la photo sur ebbs.amicalement patrice

22. René C37 - 16/01/06 17:11
Bingo Christophe, quelle vivacité d'esprit ! Cette image dans les PP m'avait un peu intrigué et je pensais à quelqu'un comme Delvaux...

21. Quentin - 16/01/06 16:01
En fait, cette référence à Félicien Rops est intéressante. Une des choses qui me manque un peu dans les PP, ce sont les dessins satiriques qu'on trouve souvent dans les journeaux. La vignette sur Rops est peut-être à voir comme un tel dessin satirique? Mais il est presque trop beau pour ca :o)

20. Raymond - 16/01/06 15:10
Alors il faut que je revoie l'album, parce que de mémoire, je ne situe pas !

19. Quentin - 16/01/06 15:10
Effectivement, c'est dans l'histoire du cochon d'ADN - assez évident. Je n'ai pas vu de référence à d'autres artistes, cependant. Il est plus facile de voir des références aux CO (on avait par exemple parlé de l'escalier tournant dans l'histoire du rocher habité)

Ce qui m'intrigue un peu, ce sont tous les petits dessins sur la toute dernière planche, faisant office de sommaire. Une partie de ces dessins viennent du journal le soir (avant les PP). Mais combien d'entre elles ont été écupérées? Christophe, je crois que tu as tous les numéros du soir avec dessin de Schuiten. Si tu pouvais vérifier, ca serait chouette. Il y avait aussi des dessins dans le soir qui n'ont pas été récupérés dans les PP...

18. Christophe - 16/01/06 15:01 - (en réponse à : Qui s'est mal exprimé?)
Justement, j'en avais sur les PP et pas sur les CO.

17. Raymond - 16/01/06 14:36 - (en réponse à : Christophe)
Je manque probablement de vivacité, mais ... je ne vois pas à quoi dans les CO tu te réfères avec cette image de Félicien Rops ?

16. Christophe - 16/01/06 13:51 - (en réponse à : Que l'Obscure soit avec vous pour 2006...)
Comme pour les CO, il y a des références à d'autres oeuvres. Par exemple.
En avez vous d'autres?

15. Quentin - 16/01/06 13:34
Patrice: ce qui serait bien, ce serait une dédicace de Schuiten sur ton dos. Celle là au moins, il serait certain qu'elle ne finirait pas sur ebay (quoiqu'il existerait des collectionneurs de peaux tatouées - un peu macabre mais bon...). Mais quand même, tu n'as jamais songé à la magna carta, comme dans la frontière invisible? ;o)

C'est quand même impressionnant que tu aies choisi Schuiten pour un "dos intégral". Ca doit quand même être une décision difficile à prendre. Comme tu dis, c'est pour la vie. Si j'était un auteur de BD, je serais extrêmement flatté. C'est un bel hommage que tu fais à BP et FS.

Concernant les PP, j'ai l'impression que la plupart des thèmes "résonnent" bien avec les cités obscures. A part quelques planches (insecte géant, Bialistok, amour d'ADN, état sauvage), rien qu'en regardant les dessins, on se croirait vraiment dans les cités obscures. C'est sans doute le tour de force des PP: parler du futur de notre présent et faire en sorte qu'il devienne qqch qui n'est finalement pas si éloigné des cités obscures (reflétant le passé de notre futur). Avec tout ca, on aura bientôt besoin d'un nouveau Bescherelle ;o)

14. René C37 - 15/01/06 22:47
"Intégral dos" ça veut bien dire ce que ça veut dire ? Impressionnant...

Pour les PP : S'il est certain que cet album s'inscrit dans le monde actuel (et le support de prépublication est bien sûr incontournable) je ne crois pas que les CO en soient si éloignées que tu sous-entends Raymond : travail des enfants (Armilia), guerre de l'ex-Yougoslavie (Frontière invisible), bruxellisation, médiatisation et image (Echo), sans compter les multiples allusions qui émaillent les albums. D'ailleurs les auteurs ont souvent dit qu'ils voulaient, à partir de l'univers des CO, parler d'une manière décalée de notre monde. Ce décalage qui n'est pas présent dans les PP... Mais l'ambition est tout aussi présente dans les CO que dans les PP. Je crois même que créer "L'enfant penchée" est beaucoup plus ambitieux qu'imaginer les PP.
Quand au "soucis de sérieux", je rejoindrais plutôt Quentin pour y voir un hilarant pastiche des articles de revues actuelles, un survol sans aucun esprit critique de la part de journalistes qui se contentent de reprendre ce qui leur a été fourni par un service de presse complaisant. Un soucis de faire croire qu'on est sérieux donc. (mais oui Raymond, désolé, je n'arrive pas à voir cet album autrement qu'au second degrès :-))

Concernant la nature : dans les CO, à partir du moment où il s'agit d'un univers qui s'articule autour de "Cités", il ne peut y avoir que peu de place pour la nature. Mais sans parler de Blossfeldtstad ou Calvani (à laquelle la Porte 8, y compris son dirigeable, fait directement référence) on se souvient que c'est justement dans le tout dernier album paru (Frontière 2) qu'il y a le plus de nature, et le moins de Cité (car la Sodrovno-Voldachie se rapproche plus d'un état que d'une Cité), alors même que le "héros" tente de fuir... Encore une une frontière invisible, entre la ville et la campagne ?

13. pfloyd2 - 15/01/06 14:42 - (en réponse à : lambillotte@hotmail.com)
ca y est j ai une photo le seul problème c est que je n ai pas l e mail de christophe.patrice

12. pfloyd2 - 15/01/06 14:22 - (en réponse à : lambillotte@hotmail.com)
POST POR QUENTIN.je ne sais pas encore ce que serra le reste mais je sais deja qu il y aura une partie de la serigraphie "les tableaux"et qques personnages obscurs tel que mary von rathen,giovanni.ca prend bcp de temps pour faire le montage et j y reflechit bien parce que tout n est p-e pas tatouable il ne faut pas que ca soit trop petit ni trop grand lol donc je prends bien montemps car il faut bien penser que c est pour la vie.patrice

11. pfloyd2 - 15/01/06 13:32 - (en réponse à : lambillotte@hotmail.com)
bonne année 2006 esperons que cette année nous aporte un nouvel album des cités obscures en attendant ce moment magique (comme chaque parution de schuiten)ma collègue a commencé mon intégral dos je suis donc a priori le 1er citoyen obscur a m etre fait piqué dans la peau des dessins de notre dessinateur favori nous avons commencé par le haut du dos au centre (juste en dessous de la nuque)le réseau et la drosera de samaris merci a monsieur schuiten a qui j avais demandé si ca ne l embetait pas que je me fasse tatouer des dessins a lui il etait un peu etonné lorsque je lui avais demandé l autorisation a la séance de signature des PP a brusel.la prochaine étape sera soit la mise en couleur ou encore un tracé (nuage et oiseau cette fois)a ceux qui veulent voir le dessin envoyer moi 1 mail a lambillotte@hotmail.com et des que j ai une photo je voudrais la faire parvenir a qqun qui s occupe du site d ebbs pour la mettre en ligne afin d en faire profiter tout le monde a bientot je vous tiens au courrant de l évolution de mon tatouage.patrice

10. Raymond - 13/01/06 12:15
C'est vrai qu'il y a dans les PP une ambition qui était absente des CO. Une volonté de s'intéresser au monde contemporrain, et un souci de sérieux. Cette oeuvre n'est pas prioritairement destinée aux amateurs de BD, mais à tous les lecteurs adultes d'un grand journal. De ce point de vue, elle se rapproche plus de certaines scénographies que des Cités Obscures.

9. Quentin - 13/01/06 11:33
Il est un peu intéressant de constater que certains thèmes tabous dans les CO sont présents dans les PP. Par exemple la religion. On parle du Pape dans la porte 14 (un amour d'ADN - l'histoire du cochon). On parle de la mort également (porte 9: histoire des statues au cimetière). On parle un tout petit peu de politique et multinationales (porte 20, la reine de l'eau). On parle de nourriture également (porte 8 le pont urbanisé, porte 18 le jardin des délices). C'est un peu plus concret que dans les cités obscures. C'est nouveau en tout cas, même si beaucoup de choses sont approchées à la manière d'un article de journal (de manière superficielle, prenant beaucoup de choses pour argent comptant)

8. Raymond - 13/01/06 10:38
Il faut lutter contre le pessimisme, René :-)

Il est vrai que le ton qu'adoptent les journalistes ne reflète souvent pas la réalité du quotidien. Par exemple, de nos jours, les journaux télévisés présentent invariablement l'actualité comme une suite de catastrophes, ce qui est excessif par rapport à ce que nous vivons au quotidien. Inversement, lorsque l'on regarde d'anciennes actualités, par exemple les images de Pathé Cinéma datant de la guerre de 39-45, lorsque la France était occupée par les allemands, on est surpris par le ton enjoué du commentateur et la nature anecdotique des actualités du journal, qui donne l'impression que le mode de vie n'a pas beaucoup changé. Ainsi, le ton qu'adoptent les journalistes de même que les informations qu'ils présentent informations n'est souvent pas un bon reflet de la réalité vécue par les citoyens.

Par rapport au ton optimiste des PP, je me demande si il faut le comprendre au premier ou au 2ème degré ? Peut-être les deux à la fois ! Il faudrait le demander aux auteurs.

7. René C37 - 09/01/06 20:22
Les PP SEMBLENT nous présenter des utopies plutôt optimistes, mais j'ai l'impression que c'est un optimisme de façade, c'est là le fond ce cette ironie qui nous plait tant.
Chaque page présente de façon positive un avenir assez heureux, mais c'est toujours en réponse à un problème grave qui n'a pas été rêglé du tout. C'est un peu comme le "politiquement correct" qui sévit de nos jours : qu'importe si les obèses (par exemple) sont rejetés de toute part, mis au ban, du moment que le mot "gros" est évacué du vocabulaire, on estime qu'on a évacué cet ostracisme rampant.
Ainsi chaque Possible est une réponse "par le petit bout de la lorgnette" à un problème grave qui reste entier. Réchauffement, pollution, insécurité, fracture sociale exacerbée, pseudo-protection de la nature, crise économique (emplois)... Tout semble réglé en quelques solutions élégantes et aisées.
C'est en effet un "meilleur des mondes" dans lequel tout SEMBLE aller bien.

"L'humour est la politesse du désespoir".

Mais c'est vrai Quentin que la dernière image est superbe et je ne peux y déceler, malgrès toute ma mauvaise volonté :-))), un discours ironique et pessimiste au second degrès...

6. Raymond - 09/01/06 10:55
Terrifiante, cette horloge :-(

Lorsque j'ai évoqué les "scénarios sur le futur de notre planète", je pensais bien à ce type de considération. Que ce soit l'explosion démographique (à l'échelle de la planète), la disparition de terres arables, la déforestation, l'accumulation de déchets plus ou moins toxiques, le réchauffement de la planète, ou tout simplement l'impossibilité de maintenir éternellement un système en voie de croissance (nécessaire pour l'économie des pays occidentaux), tout indique que les sociétés occidentales ne pourront pas indéfiniment fonctionner comme aujourd'hui. Une question reste sans réponse : est-ce que les changements commenceront sous la forme d'une crise, ou est-ce que les problèmes pourront être anticipés et résolus par des organisations supranationales ? Si on veut être optimiste, il faut espérer que le deuxième scénario se réalise.

Une remarque s'impose cependant: lorsque nous essayons d'anticiper l'avenir, nous n'envisageons jamais tous les changements possibles, et nous restons focalisés sur un aspect (le CO2 dans l'atmosphère, ou l'économie par exemple). Or il faut s'attendre à des changements multiples. Les progrès de la biologie et de la génétique risquent fort de modifier la société plus radicalement que nous ne puissions le concevoir. Schuiten et Peeters évoquent d'ailleurs un peu cela dans l'épisode du "Bambou Transgénique", sans toutefois en envisager toutes les répercussions (on pourrait continuer cette histoire en construisant un scénario catastrophe). Heureusement, le sujet est traité avec humour. Je ne pense pas que cela soit plus réaliste, mais c'est plus original. Les écrivains ont toujours tendance à être trop sérieux en parlant du futur.

Au total, les Portes du Possible nous présentent des utopies plutôt optimistes, même si elles s'associent à une ironie féroce (en cela je suis d'accord avec René). Cette façon d'envisager l'avenir, à la manière de Jules Verne, me semble assez originale aujourd'hui. C'est une société qui me fait penser au "Meilleur des Mondes " d'Aldous Huexley. Mais il est vrai que pour cet auteur, le meilleur des monde était une autre forme de cauchemar !

5. Quentin - 07/01/06 10:45
J'ai écrit un peu trop vite... Je suis d'accord avec Raymond sur l'optimisme de FS et BP, mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec lui quand il dit que les scénarios actuels sur le futur de notre planète ne sont guère réjouissants. Tout dépend de quel scénario on nous parle. Prenons le nucléaire. On a d'un côté les pessimistes nous parlant des déchets, de l'autre les optimistes nous promettant la fusion nucléaire comme la solution aux problèmes énergétiques. Prenons la démographie. On a d'un côté ceux qui s'alarment de la "bombe démographique" (voir par exemple cette horloge annoncant une catastrophe) et de l'autre ceux qui s'alarment encore plus du déclin démographique qui s'annonce (mais qui va donc payer nos pensions?). Certains s'alarment du changement climatique, d'autres s'en réjouissent (l'industrie du tourisme par exemple, comme dans les PP). En fait, ce qui fait peur, c'est le changement et le fait qu'il soit difficile de prédire ses conséquences. C'est là dessus que FS et BP jouent avec humour - et un certain optimisme à double tranchant, ayant généralement des aspects positifs tout autant que des aspects négatifs. Et c'est en cela qu'ils sont plus "réalistes". Ils se trompent peut-être dans ce qui va se passer, mais ils ont sûrement raison en disant que quoiqu'il se passe, il y aura des avantages et des inconvénients, des gens qui y gagneront et d'autres qui y perdront, des retournements de situations inattendus.

4. Quentin - 06/01/06 15:10
D’accord avec René: c’est l’album le plus drôle fait par BP et FS jusqu’à présent, et c’est un humour très pince-sans rire que j’aime beaucoup. Un humour avec pas mal de clins d’oeils vis à vis des utopies du 19e siècle (l’industrie en déclin), des films de science fiction (insectes géants), sans oublier de ce moquer des utopies d’aujourd’hui (manipulations génétiques, transplantations d’organes). Je ne rejoins pas tout à fait le jugement de Raymond sur les catastrophes annoncées.

D’accord aussi avec Raymond sur l’optimisme de FS et BP – ou en tout cas leur sain scepticisme vis à vis des cassandres annoncant la fin du monde (surpopulation, disparition de la biodiversité, guerre nucléaire et autres – il suffit de lire certains autres sujets de discussion sur BDP). Rien de tout ca dans les portes du possible. Comme le dit Raymond, on a plutôt affaire à un monde qui évolue sans révolution et s’adapte de manière toujours inattendue et contraire aux prévisions. D’où le clin d’oeil aux anciennes utopies. L’histoire se répétera avec les utopies d’aujourd’hui.

Malgré tout, les superbes permières et dernières images (souvenirs du 20e siècle, et vers d’autres lendemains?) semblent présenter une avenir utopique, dans lequel le présent semble réconcilié avec le passé. Ici, pas de commentaire ironique – juste une vision du futur, qui vaut ce qu’elle vaut mais reste néanmoins plutôt optimiste.

3. Raymond - 05/01/06 16:46
C'est vrai qu'il y a beaucoup d'ironie dans les PP, mais pour ma part, j'ai le sentiment que ce livre se veut résolument optimiste. Cette présentation paisible de la vie quotidienne dans 30 ou 40 ans nous donne l'impression que la vie et les hommes n'ont fondamentalement pas changé. Pourtant, les scénarios actuels sur le futur de notre planète ne sont guère réjouissants. Les catastrophes annoncées (climat, surpopulation, pollution, crise économique etc...) sont si nombreuses que des personnes âgées peuvent annoncer qu'elles se réjouissent de disparaître avant que tout cela n'arrive.

Dans les PP, on devine que certaines choses se sont passées: réchauffement de la planète (voir Le triomphe d'Europark), prolifération des organismes génétiquement modifiés ( Un Amour d'ADN, ou Bambou Transgénique), mécanisation à outrance (Cher Fauteuil), disparition d'espèces animales (l'Etat Sauvage), accumulation d'ordures et de déchets (A l'Ecole du Tri). Malgré tout cela, on a le sentiment que l'espèce humaine poursuit tranquillement son itinéraire. Il y a une évolution, mais pas de révolution. On ne devine pas non plus de catastrophe, ou alors celle-ci semble avoir été surmontée. Le progrès technique s'intéresse au confort ou aux vacances( Toitures Nomades) et les riches continuent à construire des projets futiles ( les Pièges de l'Immortalité). Au total, malgré certaines étrangeté, cet avenir reste plutôt familier et accueillant.

2. RenéC37 - 04/01/06 20:53
J'ai l'impression qu'il y a eu un mélimélo avec ma propre création de nouveau sujet (pour une foi que j'osais la chose, j'espère qu'il n'y aura pas de suites facheuses :-))

Donc je disais, en même temps que Quentin semble-t-il :

Bonne année, en toute Obscurité.

Concernant les PP, je viens enfin de le recevoir.

Je ne sais pas si c'est ma misanthropie chronique ou mon cynisme rampant qui biaise un peu ma vision mais je trouve que cet album est le plus ironique et férocement drôle que nous aient donné à lire BP et FS. Sous prétexte d'imaginer le futur ils sont très mordants et plein de malice, d'un humour noir jubilatoire vis à vis de notre époque. Il s'agit plus en somme d'ironiser sur notre présent que d'imaginer notre avenir.
Une grande réussite ne tout cas, qui rejoint tout à fait les CO dans le côté décalé et pince-sans-rire.

1. Quentin - 04/01/06 10:37 - (en réponse à : quentingausset@yahoo.fr)
Le précédent sujet étant saturé, j'ouvre celui-ci, en attendant que Christophe nous fasse un petit résumé des précédents, comme d'hab ;o)

Ca colle bien avec la nouvelle année, donc je renouvelle mes voeux obscurophiles à tout notre petit monde.

Et pour lancer un sujet de discussion, je reviens sur les portes du possible. Je ne sais plus si ca a été dit avant, mais il y a un lien plus qu'évident entre les PP et les CO. La compétition d'elastoball à Galatograd entre Mylos et Sodrovni (je cite les noms de mémoire) publiée dans le collectif sur le Japon il y a qq années, et la porte No 3 à la Havane entre les Bleus de Nestlor-Agendi et les rouges de Bioxis. Mêmes dessins, même sujet. Ce qui confirme ce que tout le monde sait intuitivement: les portes ouvrent des passages :o) Mais tout de même... La Havane et Galatograd. C'est inattendu.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio