Collection 32 - Futuropolis

Les 309 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7


59. Alex Clément - 09/05/06 11:15
L'idée de la collection est excellente. Depuis le temps que tout le monde râle parce que la bande dessinée, c'est cher, et sisi on peut tous retourner au bon vieux temps où les albums n'étaient pas cartonnés (mais non non comment je vais faire pour lire les titres dans ma bibliothèqueuh ?) en voilà la preuve.
Déjà un très bon point positif.

Le deuxième c'est que tous les titres sont bons voire même excellent pour au moins l'un d'entre eux, en l'occurence le votre, monsieur Luc. Même le Morvan et pourtant, dieu sait qu'un bon Morvan c'est une Arlésienne ou en tout cas une probabilité frôlant le 1 pour 1000.

Le troisième bon point : le feuilleton évidemment. C'est le pied. 6 mois pour une suite... Royal !

Maintenant pour ceux qui comptent attendre les 1205016845 épisodes, je ne comprends pas trop votre raisonnement ! Vous attendez que la Quête de l'Oiseau du temps soit terminée pour l'acheter ou Lanfeust ou Le chat du Rabbin ? Pourquoi une telle différence de comportement d'achat avec une série au format "normal" ?

58. luc Brunschwig - 08/05/06 13:26
Bien d'accord avec toi... ce monde va finir par crever de cacher sa joie.
En tous cas, merci !

57. Shingouz - 08/05/06 13:14
Je n'ai encore rien acheté chez vous, mais je tiens à dire que je trouve la totalité des titres que j'ai pu voir très interessants.
C'est une intervention pas extremement interessante ni constructive, mais on ne devrait pas non plus se contenter que de raler non plus ^__^

56. luc Brunschwig - 06/05/06 15:23
Je viens de me rendre compte que j'ai laissé plein de réponses en suspens... bon, je profite d'un moment de calme pour répondre dans le détail.

Je pense que le Bulldozer Soleil, qui est notre demi-papa ou une moitié de mama, va inscrire sa collection dans une toute autre optique que nous (il s'agit moins de feuilleton que de série, c'est à dire d'une succession d'histoires complètes alors que nous nous attaquons réellement à des histoires longues séquencées en chapitres) et pour un public, qui pour le coup n'a strictement rien à voir avec celui que nous visons qui est plus adulte, plus intéressé par des sujets brûlants, impliquants... ce genre de choses, quoi.
Pour ce qui est des fautes d'orthographe et autres catastrophes grammaticales, nous bénéficions depuis trois semaines maintenant des services et de l'oeil aiguisé d'un nouveau correcteur, alors Marcel reste attentif, si tu vois encore des catas, on le vire comme le malpropre qu'il sera :-)
et pour finir et pour répondre à ceux qui s'inquiète de la publication des 18 chapitres promis avant d'acheter, c'est un peu pas sympa de leur part de douter de nous et d'attendre, parce qu'à force de douter et d'attendre, c'est sûr qu'on ne va pas faire 18 chapitres en espérant trouvé du monde à la fin pour les acheter... on a réellement besoin de gens courageux et aussi fous que les auteurs qui se sont lancés dans cette aventure pour nous accompagner et nous ouvrir un chemin triomphal vers un avenir radieux où la BD offrira des choses nouvelles à ses lecteurs.

55. Coacho - 27/04/06 17:52 - (en réponse à : Mamoumoutàmoi !)
Yep, no prob' !
Tu seras au centre de nos agapes ! ;o)

54. marcel - 26/04/06 17:21
Pfrt ! Kissonkon !

53. yannick - 26/04/06 17:13 - (en réponse à : Moumoute)
Rhooooooooo !!!!

52. helmut perchu - 26/04/06 17:08
ca

51. marcel - 26/04/06 17:06
Boah ! Si on fait pas plan loose, bien sur, on fera ca.

50. helmut perchu - 26/04/06 17:01 - (en réponse à : marcel)
Mes derniers achats BD ont été fait avant que tu ne me réponde, du coup j'ai pas pris de "32"... mes prochains achats seront pour la semaine prochaine voir plus tard, je verrais alors en fonction des dernières sorties si je me "motive" pour un "32"... et si oui, je suivrais ton conseil et prendrai "L'idole dans la bombe"... je te tiendrais au jus...

PS : salue le Coach' pour moi et buvez à ma santé ce ouikéne à Mandelieu (si j'ai bien pigé) !

49. marcel - 26/04/06 16:45 - (en réponse à : moute)
Bon... Je t'ai decide pour quelque chose ou pas ?...

48. marcel - 25/04/06 13:19
Bon, mon petit avis sur les 4 que je viens de lire :

Les deux qui m'ont le plus accroche sont Apres la guerre et Le monde de Lucie... ceux dont on aura la suite le plus tard, c'est bien ma veine.

De maniere generale, ca me fait evidemment penser aux comics, pour le nombre de pages et le rythme.
Pour le format, c'est bien fait, beau papier, agreable a tenir et a lire.
La thematique generale est... disons, anticipation et (un peu) fantastique. Raconter le futur pour evoquer le present. La encore, ca fait penser a la ligne recente du label Vertigo (c'est un compliment).

Plus en detail :
- Le monde de Lucie : D'abord, j'ai ete injuste avec les dessins : les scans etaient trompeurs, le dessin est finalement pas mal. Un petit bemol sur les couleurs un peu trop acidulees sur certains passages.
Du point de vue du scenar, le plus intrigant des 4. On accroche bien, y a de nombreuses infos des le depart, plein de pistes... a l'americaine, justement.

- Apres la guerre : La aussi, c'est le scenar qui attrape. On a clairement envie de connaitre la suite. C'est un futur plausible, pas forcement empli de gadgets incroyables : que du credible.
Monsieur Luc, une remarque et une question pour toi : pourquoi le nom de Le Roux ne figure pas sur la couv, et quel a ete son role (je pense l'encrage) ?
Et sinon, desole mais (je crois uniquement sur cette serie) il reste pas mal de fautes. Pis des de niveau CM1 a tout casser. Desole d'insister avec ca mais ca trouble la lecture ("laissez etc..." a l'imperatif ecrit "laisser etc...", par exemple).

- L'idole dans la bombe : au-dela du plaisir graphique que procure Jouvray, la le scenar est un peu moins dense.
Agreable, donc, mais pas encore suffisamment avance pour donner un avis. Mais c'est celui ou, me semble-t-il, on trouve les personnages les plus interessants.

- Guerres civiles : la, l'impression est un peu la meme. Encore augmentee par le fait que celui-ci est le seul a faire 40 pages (tiens ? pourquoi ?) et que c'est paradoxalement celui ou il se passe le moins de chose.
Il faut vraiment attendre le prochain pour se faire un avis.

Mon Moumoute, pour ce qui est de te conseiller personnellement... Je pense que tu accrocherais plus a L'idole dans la bombe.

47. helmut perchu - 24/04/06 22:02 - (en réponse à : marcel)
J'ai vu que t'avais acheté les quatre premiers tomes de la collec "32"...
Y'en aurrait-il un que tu me conseillerais plus particulièrement ?

46. Moma - 20/04/06 19:13
Le format "comics" broché (mais plus grand), j'en suis revenu, et j'achete mes comics en TPB ou en HC. Comme je suis interessé par certainnes de ces séries, je vais attendre qu'ils les regroupent dans des belles éditions.

Mais belle initiative de séduction d'un lectorat plus jeune.

45. Dick - 20/04/06 10:04
J'ai lu "guerre civile " de Moravn Gaultier et Ricard, et j'ai trouvé ca sympa sur l'idée de départ. Les auteurs ont bien joué sur l'intimisme des personnages (eux!), mais au final, 32 pages, et il ne se passe pas grand chose.
Jeme suis d'abord dit que je vais devoir acheter 9 fois un album a 4,90 €, soit 44,10 €, pour 288 pages.
Mais a bien y réflechir, pour avoir autant de pages en albums traditionnels 46 pages, il fallait compter 6 albums, soit 6 x 12€ = 72 €. Donc le compte est bon, je suis convaincu par cette collec, j'espère que le scénar de cette série (et des autres) me convaincra par la suite puisque les auteurs ont la place de faire vivre les émotions de leurs persos.

44. torpedo31200 - 19/04/06 13:42 - (en réponse à : marcel - post # 43 )
Ah non, mais je pense que ce sont des produits de qualité (pour au moins 5 séries sur 8). Très largement supérieurs à la plupart des bouquins qui sortent (jeunesse ou pas), d' un point de vue visuel.
(Y en a même 2 que je pense acheter, bien que je ne corresponde pas vraiment au coeur de cible...)

Non, le problème, c' est que pour imposer un nouveau format, on sort encore 4 titres d' un seul coup (suivi de 2 + 2) à des tirages qui ne me paraissent pas très "humbles"...
Qu' est-ce que ça leur coûte de sortir des titres à 5 ou 10 000 ex., avant de voir si ça marche pour les "re-tirer" ?
On est quand même dans un marché en baisse (volume global des ventes) et une inflation de titres qui va encore s' accélérer (nveaux éditeurs ou collections qui vont encore arriver cette année).
Ils ne voient pas que Dargaud, l' éditeur dominant du marché, a sorti moins de titres sur le premier trimestre 2006 que sur celui de 2005 ? Ils croient que c' est un hasard ou quoi ?

43. marcel - 19/04/06 13:25
Ben quoi ? C'est des oeuvres de qualite : Noodles, Wonder City, le truc sur le foot en DA sur France 3...

OK, OK, je sors.

42. torpedo31200 - 19/04/06 13:22
25 000 ex. quand même, les NG... (Ils ne comprendront jamais !)

41. sidne - 19/04/06 13:12 - (en réponse à : même crénau ou presque...)
effectivement c'est pas vraiment la même cible 8/12 ans si je ne m'abuse

40. Gill - 19/04/06 13:10 - (en réponse à : sokool)
Tiens ? Je m'étais posé la même question...

Par contre, je ne comprends pas du tout la prudence extrême consistant à n'acheter un produit culturel que si on est parfaitement sûr de sa longévité...

Bon OK, il est toujours désagréable de ne pas connaître la fin d'une histoire, mais la Vie n'est pas faite que d'actes achevés. Il faut profiter de l'instant présent (de l'histoire en-cours de parution), de ces petits instants de bonheurs quotidiens (les "belles scènes"), de ces coups au coeurs qui nous prennent à l'attente de la suite (d'autant plus si elle n'est pas absolument sûre)... et il faut faire preuve d'un petit peu d'acte civique, tout de même ! Aucun éditeur ne peut lancer une telle collection sur une base de lecteurs frileux et timorés, non ;-) ?

En parlant d'incertitudes face à l'avenir, que pense Luc du "bulldozer Soleil" qui s'annonce dans le même créneaux (ou presque) ?

39. SoKool - 19/04/06 12:47 - (en réponse à : Luc)
Hello, petite incursion dans le débat autour de la collection. Sur le principe général je dis bravo et courageux... grande liberté, air du temps et tout le toutim'
MAIS... eh oui il y a un mais... dans une époque où on voit de plus en plus de séries qui s'arrêtent au milieu de nulle part faute de trouver ses lecteurs... que se passera-t-il si une série ne se vend pas bien au tome 5, 6 ou plus... mais avant la fin ?
Voilà, une simple question de lecteur/acheteur qui préfère attendre le 18 avant d'ouvrir son portefeuille... ;o))

38. marcel - 18/04/06 09:47 - (en réponse à : nick)
Mea culpa. Maintenant que tu le dis, les premiers Comanche, c'est vrai, on sentait bien le decoupage.

37. nick tyler - 17/04/06 17:52 - (en réponse à : Marcel - post 34)
Yep !

Les trois premières aventures de Comanche parurent sous forme de maxi-chapitres, espacés de quelques numéros à chaque fois, entre 17 et 4...

Mais, en fait, c'est bien Jugurtha qui inaugura les maxi-chapitres, dans le numéro 967 de Tintin. A l'époque où Greg était rédac'chef du Tintin belge.

36. herve - 17/04/06 17:44
Vais p'être poster mon avis ici aussi:

après la guerre Brunschwig/Martin
J'ai mis quelques temps à m'habituer au dessin de Martin et Le Roux mais l'univers glauque décrit par Luc Brunschwig mérite vraiment ce style particulier.On a l'impression de suivre deux histoires (celle de l'annonce des vaissaux extra terrestres et l'enquête menée par Gordon). Arrrghh, il va falloir attendre le 21/8 pour connaitre la suite.
Car l'ami Luc , dans ce premier numéro, fait planer beaucoup de mystères.

le monde de Lucie par Kris et Guillaume Martinez
J'ai tout de suite été séduit par le dessin de Guillaume Martinez. Très bon numéro d'introduction où la mise de l'intrigue est bien amenée. Si la parapsychologie n'est guère originale , le scénariste ,Kris , nous donne vraiment envie d'acheter la suite.


je conseille vivement l'achat de ces nouvelles séries (Futuropolis 32)
Allez , je vais lire les 2 autres numéros parus.

35. Mikromix - 16/04/06 15:07 - (en réponse à : bd.mikromix@free.fr)
Bonjour,
hier j'ai acheté et dégusté "Après la guerre" scénarisé par Luc Brunschwig et dessiné par Martin et Le Roux.
En me promenant à la Fnac j'ai tout de suite été attiré par la couverture mais aussi par l'objet livre que je trouve vraiment très beau.
Il faut saluer le travail qui é été fait sur cette collection, que ce soit sur la conception graphique (excellent Didier Gonord), le choix du papier, le format et bien sûr le prix, 4euros90, moins cher que la plupart des magazines BD.
Je suis un peu surpris par les réactions de ce fil concernant les influences de Blade Runner ou d'Independence Day car je ne les vois pas du tout. Si je devais lorgner vers une autre référence ce serait plutôt celle de V for Vendetta d'Allan Moore, bien que très différent.
Pour revenir à l'album j'ai vraiment aimé le scénario, très prenant et bien rythmé, le graphisme sert bien l'histoire.
Et puis l'idée du feuilleton en 32 pages est séduisante, j'imagine que ça peut permettre aux auteurs de s'exprimer différement.
Je me demande comment l'album sera accueilli par les lecteurs de BD SF, c'est assez différent de ce qu'on voit chez Delcourt ou Soleil.
Pascal
http://mikromix.free.fr

34. marcel - 14/04/06 12:49 - (en réponse à : nick)
Et ces chapitres etaient espaces de quelques semaines, a la maniere de petits recits isoles ?... J'ai pas souvenir d'avoir senti ces decoupages sur les Comanche, en tout cas. Alors que c'est flagrant sur les Thorgal (les Thorgaux, pardon) ou certains Jugurtha ou le premier Hans.
D'ailleurs, quand une serie commencait a avoir du succes, on la sortait de ce format-la.

33. nick tyler - 14/04/06 12:34 - (en réponse à : Marcel)
Et en fait de César, je crois que c'est Michel Greg qui a fondé le principe de maxi-chapitres, au lieu des 2 (quelquefois 3) pages hebdomadaires d'en mettre 6 à 8. Les exemples frappants sont les Comanche et quelques Michel Vaillant de cette période.

32. cubik - 14/04/06 09:49 - (en réponse à : cubik@caramail.com)
quelques débuts de réponse dans les interviews des auteurs, dans le dossier 32 de W'art:
http://www.wartmag.com

31. Gill - 14/04/06 09:43 - (en réponse à : marcel)
"Redde Caesari quae sunt Caesaris" ;-)
Merci pour cette précision !
Mais là n'était pas le propos principal...

30. marcel - 14/04/06 09:33 - (en réponse à : Gill)
Petite precision : il me semble que le "chapitrage" dans Tintin a ete cree par Duchateau, juste avant Vernal. Vernal est passe lui, apres quelques annees, aux chapitres de 15 ou 16 pages (avec des fois des pages de transition inedites en album).

29. Gill - 14/04/06 09:25
Très ludique ? En effet... Je suis curieux de voir comment les scénaristes s'approprieront ce format. Tiennent-ils compte de l'attente (même réduite) que doivent supporter les lecteurs ? Chaque volume se termine-t-il par un mystère ou un suspense ? ou au contraire, l'accent est-il mis sur une histoire complète au détriment du rythme saccadé vécu par le premier lecteur (celui qui achète les albums au moment de leur sortie initiale) ?

Qu'en pensent les premiers lecteurs ?
Une petite analyse des premiers volumes ?

28. luc Brunschwig - 13/04/06 22:39
Disons que c'est laissé à l'appréciation de chaque scénariste (c'est aussi ça la liberté), mais il est vrai que contrairement à la plupart des 46 pages franco-belge classique, il ne s'agit pas de mettre une intrigue ne place pour la finir à la page 46 mais plutôt de développer sur 32 pages un moment d'une histoire plus longue qui peut faire jusqu'à 600 pages (en cela on se rapproche d'avantage d'une écriture manga, mais avec un rythme européen, donc moins contemplatif, plus dense... maintenant, ce bout d'histoire peut aussi bien raconter un an de la vie du personnage principale, que la minute qui a fait basculer sa vie... on peut donc avoir de forte rupture de rythme, et puis on peut profiter du passage d'un 32 à l'autre pour faire une élipse temporelle, retrouver les personnages huit jours après la fin d'une action située dans l'album précédent... c'est très ludique en fait.

27. Gill - 13/04/06 22:28 - (en réponse à : Luc Brunschwig)
Dans une interview, Luc disait que ce format spécifique obligeait le scénariste à envisager une autre façon de raconter, un autre rythme que le 44 pages "à suites"... mais je n'ai pas trouvé d'explication plus précise (le dialogue est parti sur autre chose).

J'aimerais donc en savoir plus.

Pour comprendre, j'ai fouillé ma bibliothèque et analysé les scénarios de différents types de BD de longueurs différentes :

1) Mes vieux LUGs (Marvel) : 19 pages / épisode
Globalement, chaque histoire contient une bagarre, une tranche de vie et quelques indices pour préparer les épisodes suivants. Ils se terminent 2 fois sur trois par un suspense insoutenable (pour nous donner envie d'acheter la suite) et démarrent par le début de la bagarre qui s'annonçait le mois d'avant. 1 fois sur trois, pas de suspense mais une chute. Le rythme s'apparente à une nouvelle, à un sprint permanent...

2) Un MANGA au hasard (Monster) : 25 pages / épisode
Ici, on a à peu près une unité scénaristique par épisode : soit une suite d'histoires complètes successives, soit plusieurs longues scènes séparées par des drames stupéfiants. L'histoire générale est donc découpée en tranches qui se suffisent presque à elles-mêmes, mais la trame générale demeure présente. Chaque séquence est extrêmement détaillée et s'étale dans les 25 pages offertes.

3) Une série de BD franco-belge : 46 pages / épisode
Curieusement, les BD que je possède sont presque toutes formatées de la même façon : des histoires complètes successives. Mais il me semble qu'il existe à peu près autant de BD dont le découpage en tranches n'est pas franchement visible : l'histoire ne s'arrête que parce qu'on a atteint les 46 pages... et redémarre sans rappel des épisodes précédents.
Là, le rythme permet véritablement d'insérer des histoires complètes dans l'histoire. Il ne s'agit plus de simples séquences... Et c'est heureux, car la suite de l'histoire est longue à venir ;-) !

4) Les "Histoires complètes" du journal Tintin : 7 pages / épisode (voir les premiers Thorgals) :
Petit apparté avec un "faux-format" imposé par le rédacteur en chef de l'époque (J.L. Vernal) et qui ne satisfaisait par vraiment les scénaristes ! L'astuce consistait alors à placer toutes les 7 pages une sorte de chute un peu plus marquée, un changement de décors ou un suspense à suivre à la page suivante. Il fallait une certaine virtuosité pour s'arranger de ces contraintes ;-) !

5) Qu'en est-il, donc, du format "Collection 32" ?

26. Baruch - 13/04/06 15:39 - (en réponse à : Luc B.)
En même temps, voir Will Smith mettre un grand coup de poing dans la tronche d'un extraterrestre et s'asseoir sur le capot du vaisseau, un cigare au bec, en déclarant "ça c'est ce que j'appelle une rencontre du troisième type", j'avais trouvé ça profondément noir et réaliste. Pas toi ????

25. Baruch - 13/04/06 15:34
Je comprends que ce soit irritant, et je suis désolé d'y participer, mais c'est vrai que ça ne peut que renvoyer à ce genre de références, même si on se doute que la suite étant ce qu'elle est le développement sera nécessairement différent.
Par contre, concernant le format, je trouve ça chouette de retrouver des bandes dessinées de qualité sous des couvertures brochées et pour un prix aussi bas. Certes, ce n'est pas très pratique à ranger dans sa bibliothèque (on voit moins bien le dos), mais ça prend moins de place :)))).

24. luc Brunschwig - 13/04/06 15:08
Susceptible, je ne pense pas (encore que...) mais toujours étonné de voir un scénario profondément noir et réaliste ramené à des références super-mainstream... pour ne pas dire qui me hérisse ce qu'il me reste de poil sur la tête (nuque)... là je parle d'Indépendance Day... mais c'est sûr qu'avec le sujet de départ, on aurait eu du mal à y couper :-)))

23. Baruch - 13/04/06 14:58 - (en réponse à : Luc B.)
J'espère ne pas avoir été blessant, je vais finir par croire que tu es susceptible ;).
Effectivement, mes références à d'autres, surtout ID4, sont essentiellement basées sur les premières planches et sur le début de l'intrigue avec arrivée des vilaines (a priori) bestioles et des réactions bêtement épidermiques des autorités. Celles aux MIB viennent surtout de l'ambiance des bureaux esquissés, grands, blancs, neutres, et aux costumes des gars de la fin.
En parlant de manque de matière à mâchonner, je parlais aussi de ces 14 planches qui font "cruellement" défaut à la lecture. Mais ça veut dire aussi, sans flagornerie ou basse flaterrie, que la qualité étant au rendez-vous, on aimerait en avoir un peu plus. Note, si j'ai bien compris le quatrième de couverture, on n'en est qu'au premier sur 15... ça va faire de la lecture.

22. Yan - 13/04/06 14:55
« Votre silence est impressionnant.
Personne ne s'est intéressé à cette nouvelle collection ???
»

Hé! Ce n'est en librairie que depuis hier, non? Un peu de patience :)
J'irai voir ça dès que possible.

21. luc Brunschwig - 13/04/06 14:41
euh... Indépendance Day... Men in Black... warf ! Non... rien à voir... justement, on en est très loin, ou plutôt on va s'en éloigner de plus en plus, si ça t'a donné ce sentiment là. Quand même bizarre, à part les 5 premières pages, je vois pas trop... Blade Runner, oui pourquoi pas, sauf que la haute technologie a un peu tourné court là.
En ce qui concerne le manque de matière à mâchonner (jolie expression au demeurant)... je crains que ce ne soit l'apanage de beaucoup de 46 pages... la petite différence ici, c'est que c'est assumé par le prix et par le fait qu'on retrouve la suite dès le mois d'août (j'espère que c'est convainquant, puisque c'est le principe de cette collection).
En tous cas, merci de cet avis :-) Surtout merci pour mes talentueux compères.

20. Baruch - 13/04/06 14:29 - (en réponse à : Luc B.)
Je viens de finir "après la guerre". Bon, d'abord, comme toujours, le dessin de Freddy Martin et Etienne Le Roux et la mise en couleur de Vincent Froissard, sont d'une excellente qualité. J'apprécie particulièrement l'ambiance lourde et pesante qu'ils parviennent à imprimer. Ambiance qui colle vraiment bien au scénario, qui, même si on retrouve certaines influences (un petit côté Independance day-Men in Black-Blade Runner) qui manquent parfois un peu d'originalité, permet la mise en place d'une intrigue bien travaillée qui situe d'entrée des personnages et la situation. Seule critique : on reste sur sa faim. Le format somme toute sympathique ne laisse pas la place au développement et reste trop court. Bref, ça manque de matière à machonner ;).

19. sidne - 13/04/06 13:32
déjà exprimé sur bdgest

mais encore rien chez mon libraire en gelbique :o)

18. rgtchange - 13/04/06 12:04
Mais je suis fan de Jouvray et de Ricard et Gaultier, ça fait déja 2 sur 4...

Et j'adore la couverture de Guerres Civiles.

17. rgtchange - 13/04/06 11:47
J'achète les 4 dès que je récupère ma voiture (samedi j'espère) et je donne mon avis.

16. Nobody - 13/04/06 11:45
Toujours rien, je les aurais demain :-(

15. luc Brunschwig - 13/04/06 11:41
Votre silence est impressionnant.
Personne ne s'est intéressé à cette nouvelle collection ???

14. Nobody - 12/04/06 10:11
Oh ???
Bon, eh bien j'y vais alors :-(

13. luc Brunschwig - 11/04/06 16:11
Pas pour l'instant, non... mais tu peux voir des préviews des 4 premiers titres sur BDgest...

12. PENNPOL - 11/04/06 16:05
Existe t il un site Web de la collection 32 pour voir les nouveautés?

11. Coacho - 11/04/06 14:17
Ben perso, j'attends de voir ça moi ! L'idée, les noms, les sujets, ça me botte !
Laissons le truc s'installer et ne Futuropolémiquons plus ! ;o)

10. torpedo31200 - 11/04/06 12:11 - (en réponse à : Précision)
Bon, en fait, ceux qui ont pris les meubles les ont bien reçus aujourd' hui...



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio