En fais, le journal Spirou, c'est schtroumpfement bien aussi

Les 796 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16


696. marcel - 12/12/21 01:16 - (en réponse à : froggy)
J'ai rien compris.

695. froggy - 11/12/21 23:55
Merci Piet de m'avoir corrige. C'est sympa.

694. froggy - 11/12/21 23:55
Marcel, le probleme de collectionner l'edition belge comparee a celle francaise est qu'il faut choisir car chaque pays avait une edition differente, ce qui signifie une edition differente. Cette situation est devenue pire avec la formule de l'Hebdoptimiste qui a tue le journal en France avant que Le Lombard ne le reprenne en mains apres etre passe en de nombreuxes mains.

693. marcel - 11/12/21 15:20
Tintin après 1973 il y a également une très mauvaise période quand ça devient l’hebdoptimiste.
J’ai tous les recueils jusqu’en 1973, ainsi que les 6 premiers recueils belges, ce qui fait pile 100 reliures, mais je n’ai pas continué quand on est passé à l’hebdoptimiste.

D'où l'interet de l'edition belge, qui continuait a publier de bonnes choses qu'on ne retrouvait pas dans l'edition francaise. Pas les grosses vedettes, mais quand meme (Simon du fleuve, L'ombre du corbeau, Jugurtha...).

692. Piet Lastar - 11/12/21 10:04
685. froggy - 10/12/21 00:29
Au sujet des annees 70 dans Spirou, vous pouvez allez me relirem le Bernard Prince caroleringien.

carolorégien...




691. pm - 10/12/21 19:09
Tintin après 1973 il y a également une très mauvaise période quand ça devient l’hebdoptimiste.
J’ai tous les recueils jusqu’en 1973, ainsi que les 6 premiers recueils belges, ce qui fait pile 100 reliures, mais je n’ai pas continué quand on est passé à l’hebdoptimiste.

690. heijingling - 10/12/21 12:17
Effectivement, Greg a réussi à réunir parmi les meilleurs nouveaux dessinateurs réalistes. Je me demande comment il a fait, et surtout pourquoi Martens ne l'a pas fait, puisqu'il les connaissait, il avait parlé de Pratt dans Spirou. Peut-être juste une question de rencontres, ou bien d'idéologie, avec aussi du cas par cas, ainsi Cosey est venu chez Tintin à la suite de Derib, qui avait débuté dans Spirou, et aurait dû y faire carrière, étant de l'école Peyo, mais s'est épanoui dans Tintin, où il a débuté avec Go West, qui n'est peut-être pas paru dans Spirou puisqu'il y avait déjà une série western comique. Ça en fait, des suppositions. La réponse viendra-t-elle du prochain tome de l'histoire de Spirou?

689. marcel - 10/12/21 10:13
Dans le Tintin des annees 70, il y a aussi Cosey et Pratt, qu'on n'a pas cite. Et Comes mais uniquement pour l'edition belge.

Bref, sous Martens, Spirou a baissé en qualité, est moins intéressant, mais reste lisible, ce qui ne sera plus le cas de l'époque Spirou magaziiiiine, surtout si l'on prend en compte le rédactionnel. Il n'y a pas photo entre les années Martens et les années Pinchart (que son nom soit maudit).

Je suis bien d'accord. Mais j'y ajouterais aussi la periode Tinlot, trop tournee vers l'humour. Pour moi, Niffle a ressuscite le magazine.

688. heijingling - 10/12/21 08:38
Sur le déclin de Spirou dans les années 70, il y a deux aspects différents, la baisse de qualité générale et l'érosion des ventes, aspects qui ne sont que partiellement liés (dans tous les domaines il y a toujours de bons trucs qui ne se vendent pas et des daubes qui cartonnent), qui sont chacun dus à plusieurs facteurs, mais que l'on pourrait résumer par "les temps changent".
Le lectorat vieillit, va voir ailleurs, ce qui lui est facile car il y a plus d'offre en B.D. ado et adulte: Charlie, Pilote, l'Écho, Fluide, Métal.
Il se renouvelle moins, car il y a aussi plus d'offre pour les plus jeunes: Pif et son gadget, la télé, les albums.
Un malheureux concours de circonstances qui fait que Spirou perd Delporte, Rosy, Jijé, Morris, Paape, et que Franquin abandonne Spirou, Charlier y produit moins, et Tillieux dessine moins pour faire plus de scénarios, à peu près au moment où Greg arrive chez Tintin et réussi à attirer les lecteurs en prenant un virage plus ado (ses séries réalistes musclées) et en publiant en maxi chapitres. Spirou essayera ces techniques, mais trop tard.

Deux remarques: Tintin se vend alors bien, car est plus attractif, toutefois si ces histoires de ou introduites par Greg sont bonnes, il n'y a rien de génial ni de révolutionnaire, les trucs vraiment intéressants étaient alors dans Pilote, Charlie, puis l'Écho, Métal et Fluide. Je lui admets toutefois Olivier Rameau, Buddy Longway, et le dessin d'Hermann, qui ne s'épanouira qu'au bout de plusieurs années.

C'est surtout la perte de tous ces auteurs qui a été une catastrophe pour Spirou. Alors que Tintin a réussi a trouver une nouvelle génération de bons dessinateurs réalistes, Spirou a échoué, du moins commercialement (Malik, et surtout les espagnols, très bons, n'ont jamais vraiment pris), hormis Leloup. Spirou a mieux réussi pour le comique, avec les séries de Cauvin, et l'école Peyo (Walthéry, Gos, Degieter, Wasterlain), du moins commercialement, car là non plus, comme pour Tintin, si pas mal de ces séries sont assez bonnes, elles ne sont pas exceptionnelles non plus.

Mais j' y tiens, sous Martens ont débuté pas mal d'auteurs (Cauvin, Lambil, Leloup, Berck, Walthéry...) qui, s'ils n'avaient pas le génie de Franquin, Morris, Jijé ou Peyo, étaient tout-à-fait honnêtes et n'avaient rien à envier à ceux de Tintin. Les meilleurs (Wasterlain, Hislaire, Geerts...) n'apparaissent que dans la deuxième moitié des années 70, il est vrai.

Bref, sous Martens, Spirou a baissé en qualité, est moins intéressant, mais reste lisible, ce qui ne sera plus le cas de l'époque Spirou magaziiiiine, surtout si l'on prend en compte le rédactionnel. Il n'y a pas photo entre les années Martens et les années Pinchart (que son nom soit maudit).





687. pm - 10/12/21 01:15
Désolé de la redite, j'avais pas vu le commentaire de marcel.

686. pm - 10/12/21 01:14 - (en réponse à : heijingling)
Oui, enfin, les séries que tu cites c'est vraiment tout à la fin des 70's, plutôt à considérer comme le renouveau des 80's, sauf à la rigueur Pauvre Lampil.
Sur les 3/4 de la décennie il n'y a vraiment pas grand chose.

685. froggy - 10/12/21 00:29
Au sujet des annees 70 dans Spirou, vous pouvez allez me relirem j'avais ecrit un truc assez long l'annee derniere.

Au sujet de la vision schizophrene de Thierry Martens sur le journal, series realistes cohabitants avec celles plus enfantines, il faut se rendre compte que beaucoup de choses avait change depuis le temps de Delporte/Rosy. Depuis que le concurrent, Tintin, etait sous la direction de Greg, celui-ci avait vu ses ventes exploser. Il etait evident que Martens avait pense a Jean-Marie Brouyere pour faire le pendant dans son journal, cf. Archie Cash bien sur, le Bernard Prince caroleringien.

Les jeunes lecteurs des annees 70 n'etaient plus aussi les memes que ceux de la generation d'avant. Une des difficultes majeures du journal est de renouveler ses lecteurs regulierement. Il faut aussi que les anciens lecteurs fassent connaitre le journal de leur enfance a leur propre progeniture, mecanique classique qui permet aux albums de Tintin de continuer a se vendre aujourd'hui.

Finalement, la concurrence des loisirs est plus feroce dans les annees 70, la television est maintenant largement repandue partout et puis, tout d'un coup les editeurs se mettent a sortir album apres album. Pourquoi acheter un hebdomadaire pour lire une histoire au rythme de 2 pages pendnat 22 semaines alors qu'en attendant un peu, l'album sortira et chacun de pouvoir lire cette BD en 30 minutes? Et c'est juste avant les premiers jeux video qui apapraitront a la fin de cette decennie avec le tennis, qui se souvient de cela?

Pas etonnant que Spirou etait schizophrene, c'est quand il a cesse de l'etre au debut des annees 90 que j'ai arrete de l'acheter. Comme disait si bien France Gall a qui on demandait dans les annees 70 pourquoi elle avait arrete de chanter Les sucettes, "j'ai passe l'age!".

684. marcel - 09/12/21 23:37
Le trombonne illustré, Docteur Poche, Pauvre Lampil, Bidouille et Violette, la réédition de Félix de Tillieux et de Jacques le Gall
Donc, trois trucs qui ne sont pas dans les recueils que j'ai lu (ca, je l'ai lu en papier), et deux qui ont a peine commence a la toute fin des 70s, et explose dans les 80s. Reste Docteur Poche (deja dans la seconde moitie), qui ne m'a jamais vraiment plu, mais dont je reconnais l'originalite et la qualite. J'ajouterais meme Jess Long a ta liste.
Mais il y a toujours eu des bonnes choses dans Spirou, oui, c'est juste qu'a cette periode, le ratio bon/mauvais etait vraiment pas a leur avantage.

683. heijingling - 09/12/21 22:17
marcel: "les annees 70, c'est peut-être la periode la moins interessante de Spirou…"

C'est dans ces années-là que le magazine a commencé à devenir schizo. Sous Delporte et Rosy, les séries étaient tout public, mais par la suite Martens a pu mettre le Scrameustache et Archie Cash simultanément. Les adultes se sont tournés vers les magazines plus adultes, comme Charlie, Pilote, Métal ou Fluide, contre lesquels Spirou ne pouvait pas tenir la comparaison, et les séries pour enfants sont devenues plus infantiles.
Mais il y a tout de même eu des trucs très bien, comme Le trombonne illustré, Docteur Poche, Pauvre Lampil, Bidouille et Violette, la réédition de Félix de Tillieux et de Jacques le Gall

682. heijingling - 23/10/21 08:18
Oui, mais Spirou est un magazine, pas juste un catalogue de previews d'albums. D'ailleurs, y a-t-il un cahier des charges sur la proportion de tel ou tel format ? Actuellement c'est 4 séries à suivre par semaine, mais est-ce un hasard ou une décision ?

681. Piet Lastar - 20/10/21 16:19
Les histoires courtes fonctionnent mal en album. Ressembler des histoires de 6 à 12 planches sans liens entre elles est foutraque.

Nous avons tous en souvenir d'albums peu intéressants des Tuniques Bleues, de Gil Jourdan, de Yoko Tsuno, ...

680. heijingling - 20/10/21 07:26
C'est vrai qu'il y a peu d'histoires courtes, mais alors que les histoires courtes des années 60 à 90 faisaient de 4 à 7 pages, les actuelles sont plus courtes en moyenne et dépassent rarement 4 pages. Du moins, c'est mon impression, il faudrait vérifier.
Pareil pour les gags, il y a quelques gags en une planche, mais aussi beaucoup de séries sur un ou deux strips, sans compter les cartoons en une image, ce qui fait qu'avec ce gain de place, il y a toujours beaucoup de séries gags.
Je m'interroge, d'ailleurs, les gamins d'aujourd'hui n'ont parait-il plus la patience de suivre une série sur deux pages par semaine pendant des mois, mais n'auraient-ils plus non plus celle de devoir lire toute une page pour atteindre le gag final, d'où le nombre de strips ?

679. froggy - 20/10/21 01:23
Je me suis mal exprime. Cela fait longtemps que nous savons ca, je pensais seulement au nombre de series a suivre dans ce numero, j'ai du en voir 4 ou 5, ce qui fait qu'il y a moins de gags et histoires courtes.

678. marcel - 19/10/21 02:08
Est-ce une nouvelle tendance vers un retour a ce que le journal fut quand je le lisais?
Non, car c'est impossible. Pas seulement parce que les jeunes lecteurs ne supporteraient plus d'attendre 11, 22 ou 44 semaines pour lire une histoire, mais surtout parce qu'a l'epoque ou tu le lisais, il y avait deux ou trois series gags (Gaston, Boule et Bill et pas grand-chose d'autre), et que maintenant, il y en a beaucoup plus.

677. Piet Lastar - 18/10/21 20:15
4 séries à suivre sont revendiquées dans chaque numéro.

676. froggy - 18/10/21 20:01
Hier a l'aeroport, j'ai feuillete le dernier numero et j'ai ete surpris de constater qu'il y avait plus d'histoires a suivre que ce que j'avais constate lors de mes derniers feuilletages.

Est-ce une nouvelle tendance vers un retour a ce que le journal fut quand je le lisais?

675. Piet Lastar - 21/09/21 22:57
Pauvre Lampil ! Le lettrage, la colorisation, le trait, la mise en scène, ... ça pique.

674. marcel - 21/09/21 22:43
Tu peux les voir, ainsi que quelques pages hommages, sur le site BDZoom.

673. Piet Lastar - 21/09/21 22:20
Peut-on les voir, plizz ?

672. marcel - 21/09/21 18:09
La moins bonne, meme.

671. Achab - 21/09/21 17:28
Ouais, nous on a eu Laudec. Pas la meilleure, je pense…

670. marcel - 21/09/21 15:46
Le Spirou de la semaine sort avec 4 couvertures différentes, en hommage a Raoul Cauvin : Hardy, Lambil, Bercovici ou Laudec.

669. Bert74 - 15/04/21 15:52
Bah moi je verrais bien l'illustratrice de Dans les Yeux de Lya" dans une Bd d'Arthur de Pins :


668. Achab - 14/04/21 00:11
Différence dans la maîtrise de l'anatomie surtout...

667. LienRag - 13/04/21 20:45 - (en réponse à : post 634)
Dans les Yeux de Lya, j'ai lu le premier tome il y a peu.
C'est plutôt pas mal, mais le dessin (enfin, surtout le rendu à l'ordinateur) fait quand même vite mal aux yeux...
Pourtant c'est pas très éloigné dans le style d'Arthur de Pins que j'aime bien, mais y'a clairement une très grosse différence dans la maîtrise de l'outil.

666. froggy - 10/04/21 16:54 - (en réponse à : Heijingling)
Tu sais qu'on trouve parfois des choses interessantes dans les ordures.

665. heijingling - 10/04/21 01:13 - (en réponse à : #663)
froggy qui cite du Zidrou, maintenant...
BDP est foutu, croyez-moi...:)

664. froggy - 10/04/21 01:11
C'est la majorite sexuelle. Mais avec un adulte, ca fait longtemps que c'est du detournement de mineur.

Sais-tu pourquoi les jeunes filles arrivent rarement vierge au mariage dans le Nord et en Lorraine?

Parce que le con sert tot en sol mineur.

->

663. froggy - 10/04/21 01:08 - (en réponse à : Marcel #658)
Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis. Un(e) ado de 15 ans n'est plus un enfant mais ce n'est certainement pas un adulte.

C'est un avant tout un ado et comme le dit si bien Spirou dans La lumiere de Borneo, je cite de tete et en substance "Faites moi lutter contre Zorglub, Zantafio, des dictateurs, des dinosaures. Mais pas une adolescente de 15 ans!". lol


662. Achab - 10/04/21 00:56
Moi j'ai vu un truc avec un employé de bureau tire au flanc qui n'en rame pas une. De ce que j'en ai lu, c'est paresse et compagnie.
Je sais pas quel exemple ça donne à la jeunesse du noble monde du travail...

661. heijingling - 10/04/21 00:47
À propos de B.D. pour gamins, j'ai lu un truc bizarre. Il y a un méchant qui veut devenir le maitre du monde, mouahahaha, mais les deux héros (un assez classieux et responsable, l'autre gros, rigolo, mais futé comme pas deux, le duo de héros ultra classique, quoi) le contrecarrent à chaque fois, ils le croient mort, mais il revient chaque fois pour se venger, mouahahaha. Bref, une B.D. pour les moins de 10 ans. Là où ça devient intéressant, c'est qu'il y a plein de machineries de S.F. bien faites, qui peuvent intéresser jusqu'à 13-14 ans, un peu comme Yoko Tsuno (le sentimentalisme en moins).
Par contre, l'auteur colle des pavés de dialogues et d'encadrés, pour faire croire que c'est plus profond que ça en a l'air, et il y a des adultes qui tombent dans le panneau, vraiment bizarre.
À dire vrai, cette série n'est pas dans Spirou, elle paraissait dans Tintin, le héros sûr de lui et responsable, qui a le nez fin, s'appelle Blair, et le gros rigolo, sans doute parce qu'il aime manger, s'appelle Mortadelle (mais en dehors des noms, il n'y a pas d'humour dans cette série).

660. marcel - 09/04/21 13:13
C'est la majorite sexuelle. Mais avec un adulte, ca fait longtemps que c'est du detournement de mineur.

659. pm - 09/04/21 12:47 - (en réponse à : marcel)
Je crois que 15 ans est justement la limite légale.

658. marcel - 09/04/21 12:46
Considerer un(e) ado de 15 ans comme un(e) adulte a pose des problèmes a d'autres... (petit bonhomme qui cligne).

657. froggy - 09/04/21 04:14 - (en réponse à : Marcel)
Si j'etais toi, je ne me risquerai pas a dire a un adolescent de 15 ans que c'est toujours un enfant, tu aurais des problemes. lol

656. heijingling - 09/04/21 02:26
La cible est plus complexe que cela, on ne parle pas de Kid Paddle.
Et je lis une B.D. pour son traitement, qui est ici intelligent et surprenant, pas pour son sujet.

655. marcel - 09/04/21 02:20
11-15, desole, c'est encore des enfants. Et pour les adultes... ben c'est marrant. Et, comme deja explique, y a un bon scenario qui se tient, ce qui est rare sur une serie de gags.

654. Piet Lastar - 09/04/21 01:53
Bon, au final, on est d'accord c'est ciblé pour les ados et pas pour les enfants.

Quel plaisir peut avoir un adulte à lire ça ?
Une madeleine de Proust sur l'adolescence ?

653. marcel - 09/04/21 01:38
Oui, c'est plus les 11-15 ans.

652. Piet Lastar - 09/04/21 01:37 - (en réponse à : Lien)
A mon avis, tu as plus de 14 ans.

651. LienRag - 09/04/21 01:28
La première fois que j'ai lu (rapidement) les Nombrils, j'ai eu exactement la même réaction que Piet Lastar.
Je ne sais pas ce qui m'a poussé à relire avec plus d'attention, mais maintenant j'aime beaucoup, c'est effectivement assez fin et tendre.
(mais bon j'ai pas lu récemment, j'ai dû m'arrêter au tome 3 je pense)

650. Piet Lastar - 09/04/21 01:28
Tu chipotes, ils ont 15 ans ?

649. marcel - 09/04/21 01:25
Les lecteurs de 8 ans des Nombrils sont rares.

648. Piet Lastar - 09/04/21 01:18
Post croisés, j'avais raison.

647. Piet Lastar - 09/04/21 01:16 - (en réponse à : marcel duchamp)
Je crois savoir ce que tu vas répondre :

"Il faut avoir confiance en l'intelligence des enfants. Il font la part des choses."

A 8 ans, quelques uns surement (les petits marcel), d'autres peut-être mais pas la majorité.
Beaucoup ne regardent que les dessins,la lecture est souvent laborieuse. Alors, le second degré, je me marre.




 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio