En fais, le journal Spirou, c'est schtroumpfement bien aussi

Les 796 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16


446. Piet Lastar - 31/05/20 01:42 - (en réponse à : pm)
Barbarella a sans doute dépassé le périphérique mais pas les années 60.

445. heijingling - 30/05/20 16:23 - (en réponse à : marcel, pm)
Quand je disais F.B. classique, je parlais effectivement des B.D. pour enfants. Parce que dans les B.D. pour adultes, dans les comic strips en particulier, il y a toujours eu des femmes sexy, et parfois héroïnes de leur propre série, The heart of Juliet Jones est la première qui me vient.
Mais dans les séries pour enfants, ou tout public (Barbarella n'était pas considérée comme telle, puisque censurée), Natacha est bien la première:
Apparition de Vicky: Tintin numéro 1124 du 14 mai 1970.
Apparition de Natacha: Spirou numéro 1663 du 26 février 1970.
C'est vrai que cela se joue à peu, et qu'il y avait un frémissement général dans les magazines pour enfants fin des années 60.

Le cas de Line est spécial, elle est censée être une jeune adolescente, comme Sophie de Jidéhem, mais le crayon de Cuvelier était pervers :)

Sinon, hors catégorie, il y a L'espiègle Lili, créée en 1909, sous les traits d'une petite fille, mais elle grandit. Mais elle est plus jolie que sexy.


444. pm - 30/05/20 15:52 - (en réponse à : Piet Lastar)
Il faut sortir du confinement Piet, Barbarella a une renommée mondiale que n’aura jamais Natacha dont la renommée En exagérant un peu est liégeoise.

443. Piet Lastar - 30/05/20 14:23
Okay, Natacha n'est pas la première chronologiquement mais ses devancières n'ont pas sa notoriété.

442. marcel - 30/05/20 13:54
J'ai oublie Vicky de Weinberg, en 1970 également.
Tintin aussi essayait d'amener des héroïnes sexy en meme temps, mais Jarry et Weinberg etaient assez mauvais. L'annee suivante, Les Panthères ont pris le relai de maniere plus heureuse.


441. marcel - 30/05/20 13:07
Warnants n'avait pas dit qu'il revenait à la BD maintenant qu'il est à la retraite ?
C'est ce qu'il avait annonce, mais pour l'instant...

440. marcel - 30/05/20 13:06
Valentina en 1965, Pravda la surviveuse en en 1967, Elodie d'Avray en 1970, Line en 1962 (quoi ?... C'est une ado mais pour Cuvelier, c'etait une heroine sexy... hurm, pardon). Mais surtout, et je ne suis pas un specialiste, il y avait plein de strips dans les quotidiens dont les héroïnes etaient des femmes, par exemple 13 rue de l'espoir de Gillon des 1959.
Mais la plupart ne sont effectivement pas des BD pour la jeunesse, si c'est ce que tu sous-entendais, glingling.

439. Lien Rag - 30/05/20 11:54 - (en réponse à : Marcel)
Warnants n'avait pas dit qu'il revenait à la BD maintenant qu'il est à la retraite ?

438. pm - 30/05/20 11:21
Forest c’est du franco belge, je te rappelle qu’il a commencé par faite des charlots. Il était évidemment impossible de publier Barbarella dans la presse enfantine en 1962 mais Barbarella est bien un classique, et même un grand classique de la bande dessinée française. Tu peux donc maintenir ce que tu veux mais Natacha n’est que la première héroïne BD du journal Spirou qui était passablement en retard sur ce point.

437. pm - 30/05/20 11:16 - (en réponse à : Heijingling)
...Sinon la première...

436. heijingling - 30/05/20 02:34 - (en réponse à : pm qui répond trop vite)
J'ai bien écrit Natacha a été l'une des, sinon la première, héroïne sexy du F.B.

Je supposais donc qu'il pouvait y en avoir eu d'autres avant elle.
Néanmoins, Barbarella n'est pas ce que je considère comme du F.B. classique, d'ailleurs elle est parue au départ en dehors du circuit des éditeurs de B.D.
Quand à Laureline et Colombe Tiredaile, elles n'ont pas le rôle titre, elle ne sont pas les héroïnes de l'histoire comme Natacha. Laureline prendra plus d'importance par la suite, mais au départ elle n'est que le faire valoir de Valerian.
Je maintiens et persiste donc.

435. pm - 30/05/20 01:59
Valérian 1967, mème Olivier Rameau précède Natacha .

434. pm - 30/05/20 01:56 - (en réponse à : Heijingling euh)
Barbarella 1962
...Natacha 1970

433. froggy - 30/05/20 00:29 - (en réponse à : Casa)
Je ne suis pas tout a fait d'accord avec ce que tu as ecrit sur les numeros anniversaires. D'abord, et au temps ou je lisais le journal, c'etait toujours un numero ou debutait la nouvelle aventure du heros/heroine en question. Et puis, j'ai toujours apprecie les hommages des confreres a/aux l'auteur(s) du heros/heroine. je trouvais cela tres sympathique et montrait que les auteurs de BD s'entendaient bien entre eux, enfin, ca c'est ce que je croyais quand j'avasis 15 ans.

Je ne vois pas de plaisir mortifere a comemorer une heroine comme Natacha. En 1969, le lancement d'une serie ayant pour heroine une hotesse de l'air aussi charmante et sexy que Natacha a ete un evenement important dans la BD FB surtout dans un magazine aussi conservateur que Spirou l'etait considerant les editeurs. Il est certain que les censeurs francais l'avaient bien a l'oeil ainsi que les tres catholiques et probablement tres pudibonds Dupuis. Natacha existe encore 50 ans plus tard et ce n'est pas donne a tout le monde, cela merite bien un anniversaire non?

Et puis, j'aimais bien ces numeros ou on faisait un petit historique de la serie et ses perspectives pour le futur. C'est ce que j'avais reproche au numero du 80e enniveraire d'il y a deux, il n'y avait quasiment rien eu sur le tres, tres glorieux passe du journal comme si il ne fallait pas effarouche rle sjeune slecteurs d'aujourd'hui en leur disant que leurs arrieres grands parents lisaient deja le journal quand ils petits. C'etait plus frequent a Spirou qu'a Tintin quand j'y pense.

Par contre, si regulierement, le journal celebrait un anniversaire, cela deviendrai evidemment mortifere etr surtout demontrerait que le journal ne vivrait plus que par son passe et compterait toujours sur sa vieille garde.

432. heijingling - 30/05/20 00:26 - (en réponse à : casa)
C'est une tradition chez Spirou, ça permet de transmettre la mémoire. Et Natacha a été l'une des, sinon la première, héroïne sexy du F.B., c'est toujours bien de le rappeler.
L'hommage de Gos est symbolique, il a été le premier scénariste de Natacha, et considéré comme le co-créateur.

431. marcel - 29/05/20 23:06
Warnant a arrete la BD y a 30 ans, Carin a bosse brièvement dans Spirou il y a pres de 40, et Derib ?!... Sans deconner, Derib, un auteur Spirou ?... Il est passe a "la concurrence" y a 50 ans !

430. marcel - 29/05/20 23:01
Mouaif, faut se mefier de ce qu'ecrit Filippini.
D'abord, Natacha est toujours prepublie dans Spirou (alors que les derniers albums sont particulièrement nazes, et ne doivent pas beaucoup interesser les moins de 60 ans, avec cette adaptation molle d'un Sirius des annees 50).
Ensuite, la liste presente des auteurs qui sont presque tous partis du magazine depuis tres longtemps.

429. casa - 29/05/20 18:30
c'est un peu mortifere de faire systematiquement des numeros speciaux pour l'anniversaire de chaque série classique qui est née dans le journal, non? Qu'y a-t-il de plus à dire concernant Natacha qui n'ait pas deja été dit? Et puis un hommage de Gos, franchement...

428. heijingling - 29/05/20 14:17
Des fois, le journal de Spirou, c'est pas schtroumpfement bien du tout.
La nouvelle rédaction a refusé de faire quoi que ce soit pour les 50 ans de Natacha, du coup, elle a été accueillie dans le magazine l'Aventure, avec d'autres dessinateurs dont " ceux de Spirou dont certains se sentent eux aussi exclus de leur cher hebdo : Gos, René Follet (sans doute un ultime dessin), Luc Warnant, Marc Hardy, Laudec, Alain Dodier, Claude Derib, Marc Wasterlain, Magda, Malik, Batem, Antonio Cossu, Olivier Wozniak, Philippe Foerster, Olivier Saive, Louis-Michel Carpentier, Francis Carin… mais aussi Didgé, Florence Cestac, Pierre Kroll, Thierry Girod, Jean-Marc Stalner, Doumé, Hec Leemans, Frank Margerin, Stibane, Michel Rodrigue, Curd Ridel, Benoi, Philippe Luguy, Hermann, Maryse et Jean-François Charles, Georges Van Linthout,…" dixit BDZoom http://bdzoom.com/155844/actualites/l%E2%80%99aventure-n%C2%B0-5-natacha-50-ans/

La rédaction rejette la vieille garde des dessinateurs, l'Atelier Mastodonte s'arrête, que va-t-il rester de bien dans le journal ?

427. heijingling - 18/05/20 01:41
>marcel: Ben... L'atelier, c'est chacun chez soi, hein...

J'aurais tant voulu croire aux scènes où ils dansent tous en slip à la rédac...:(


>marcel: Je me demande d'ailleurs si c'est pas Trondheim qui a fait la premiere et les autres ont complete de chaque cote....Non, je dis une connerie, il a pas pu prevoir l'ombre de la balancoire de Jousselin.

L'ombre n'est pas dessinée, elle est coloriée, elle a donc pu être rajoutée après que Trondheim et Jousselin aient fait leur dessin.

426. marcel - 18/05/20 01:31
Non, je dis une connerie, il a pas pu prevoir l'ombre de la balancoire de Jousselin.

425. marcel - 18/05/20 01:30
Ben... L'atelier, c'est chacun chez soi, hein... Je me demande d'ailleurs si c'est pas Trondheim qui a fait la premiere et les autres ont complete de chaque cote.

424. froggy - 17/05/20 22:29 - (en réponse à : Marcel)
Merci. Les 3 couvertures qui se completent est une idee tres sympathique. Au debut, quand je les ai vues, je pensais que c'etait le meme numero avec 3 couvertures differentes, et puis en fait non.

L'idee etait d'autant plus facile a realiser que les 3 dessinateurs en question faisaient partie de l'Atelier.

423. marcel - 17/05/20 01:00
Pour ce qui est de les integrer aux albums, c'est complique a cause du format a l'italienne. Et puis c'est bien qu'il reste des exclusivites pour Spirou, non ?...

422. marcel - 17/05/20 00:53
Comme BDOubliees est bien fait, tu peux toutes les voir sur cette page (comme pour toutes les series) :
https://bdoubliees.com/journalspirou/series1/atelier_mastodonte.htm

J'aime bien celle de 2015, parce que c'est un triptyque avec deux autres series.
Trondheim adore s'amuser avec ses copains dessinateurs.



421. froggy - 17/05/20 00:30
C'est la couverture du jour du site BDoubliees. Il est dommage que Dupuis n'a pas inclus les couvertures realisees pour le journal dasn les albums de la serie.

Comme je ne le lis plus, je ne sais pas si il y en a eu beaucoup de faites. Si elles sont toutes du meme tonneau que celle-ci, c'est vraiment regrettable.

Épinglé par Samuel sur Journal de Spirou | Spirou, Faire une bande ...

420. froggy - 13/04/20 19:36
Le numero de cette semaine propose un episode d'Imbattable. Je me demande combien de temps Jousselin va encore pouvoir continuer la serie.

A propos, on le trouve encore chez les marchands de journaux?

419. froggy - 28/02/20 10:07
J’ai acheté le Spirou de cette semaine avec la couverture soviétique. C’est devenu cher, 2,70 euros? J’ai été surpris.

418. marcel - 25/02/20 10:15

417. froggy - 11/12/19 00:04
Outre la qualite de l'assistance dans cette video, ce qui est fascinant d'y voir est qu'ils fumaient comme des sapeurs et buvaient comme des trous. On voit meme a la fin quelques images de Mittei manifestment bien imbibe. Dans un entretien, Francois Walthery, qui est un des rares survivants de cet apres-midi memorable a dit que meme l'equipe de FR3 qui a fait le reportage est partie titubante.

416. marcel - 09/12/19 21:22
A cette epoque, Deliège n'etait que moustachu. Et ne portait pas de lunettes.
En revanche, pour De Gieter, c'est possible. Mais pas pour le barbu, pour l'autre (il n'avait peut_etre pas encore de barbe a l'epoque). Et il est toujours vivant, hein !

415. Piet Lastar - 09/12/19 20:34
Lucien De Gieter était barbu...

414. Piet Lastar - 09/12/19 19:40
Non, Deliège était aussi barbu.

413. marcel - 09/12/19 19:06
Je crois pas. Piroton etait chauve a lunettes, et Deliege moustachu.

412. Piet Lastar - 09/12/19 18:49
Le barbu pourrait être Paul Deliège et l'autre Arthur Piroton. Ils vivaient tous les 2 dans la région. Piroton carrément dans la même commune que le resto.

411. Piet Lastar - 09/12/19 18:38
Oui, à la gauche d'Hubinon. Je t'avais mal lu.

410. marcel - 09/12/19 18:34
Je crois plutôt qu'il est assis entre Hubinon et Franquin (c'est lui qu'on voit sur la vignette YouTube).

409. Piet Lastar - 09/12/19 18:24
A sa gauche, je pense plutôt à Francis, l'auteur de Marc Lebut.

408. marcel - 09/12/19 17:13
Celui a sa gauche, c'est pas Leloup, en fait ?...

407. marcel - 09/12/19 17:08
Tres interessant, merci beaucoup, froggy.
Cependant, tous les auteurs présents ne sont pas mentionnes au generique, notamment Dany. Et les deux seuls que je n'ai pas réussis a identifier sont justement ceux qui l'entourent : celui a sa gauche qui parle avec Hermann, et celui a sa droite avec le collier de barbe.

406. froggy - 09/12/19 16:43
En face, quelqu'un a poste cette video. En ce qui me concerne, c'est un document tres emouvant car tous (ou presque) les dessinateurs de l'age d'or du FB sont ensemble pour celebrer l'anniversaire de Victor Hubinon. C'est grace a eux que j'aime tant la BD et a part Francis, je dois avoir la plupart de la production de tous ces auteurs presents.


405. Lien Rag - 08/11/19 00:23
Il vivait dans le Pacifique mais pas en Australie à ma connaissance (enfin il a peut-être fait les deux)...

404. heijingling - 07/11/19 16:44
Pour moi aussi, c'est aussi vague. Il y aurait vécu longtemps ? Durant quelles années ?

403. marcel - 07/11/19 15:23
J'avais lu aussi y a… 15 ou 20 ans qu'il vivait en Australie.

402. heijingling - 07/11/19 01:21
C'est pas gentil pour Gazzotti d'avoir mis ses Spirou et Fantasio à côté du Spirou de Janry (petit ou pas, c'est pareil), la molesse de son trait ressort d'autant plus.
Et pourquoi la pipe de Fantasio est dans un trou en dessous de sa bouche ??

Le bouquin sur l'Australie me rappelle une rumeur selon laquelle Tome y aurait vécu. Quelqu'un peut confirmer ou infirmer ?

401. Achab - 06/11/19 14:02
Ben non... y'a plus Tome...

400. suzix@bdp - 06/11/19 11:34
Yattome!

399. marcel - 06/11/19 10:16

398. marcel - 30/10/19 11:10
Si j'en crois BDOubliees, le Spirou a Berlin n'a pas été prepublie. Etonnant (et decevant).
Sinon, celui de Tarrin et Neidhardt est lui prepublie a l'ancienne, par tranches de 2 pages.

397. heijingling - 01/10/19 05:03
Paul Foran, dans Spirou, ça me terrifiait, j'ouvrais même pas les pages. Ils étaient gonflés de passer ça dans un journal que je lisais pour les Schtroumpfs ou Boule et Bill, parce qu'il y a dedans des passages assez violents et horrifiques.
J'ai l'impression que c'est une fascination du rédac chef, Thierry Martens, parce qu'on lui doit aussi Archie Cash, ou le retour de l'Épervier Bleu.


J'ai ma réponse, dans un article sur le bouquin que Martens a fait sur Héroïc-album, le citant: "C’était un des seuls illustrés qui ne prit jamais ses lecteurs pour des cons, ni même pour des petites têtes blondes devant être préservées des horreurs de la réalité"

C'était donc une volonté de sa part de choquer les petits lecteurs. Sur moi, ça a marché.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio