Jean-Michel CHARLIER

Les 213 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5


163. Léon le Wacky - 21/06/14 23:55
Qui plus est Jean-Michel Charlier n'est même pas venu à l'enterrement de Jean Giraud - si c'est pas de l'ingratitude ça!
Je suis sûr que Giraud était venu à l'enterrement de Charlier lui!


Corny gag, isn't it ?

162. Lien Rag - 21/06/14 20:41
Une interview intéressante sur l'activité de reporter de Charlier...
Je ne vois pas à quoi l'interviewé fait allusion quand il parle du Congo, par contre?

Si j'ai bien compris, les très nombreux reporters de la BD ont été scénarisés par des gens qui n'ont jamais été vraiment journalistes, et quand Charlier est devenu reporter lui-même il n'a plus jamais fait de scénario pour Marc Dacier ou Valhardi?

161. TILLIERTON - 21/06/14 19:31
Il y a quelque chose qui colle pas, là

160. Lien Rag - 21/06/14 19:14
Qui plus est Jean-Michel Charlier n'est même pas venu à l'enterrement de Jean Giraud - si c'est pas de l'ingratitude ça!
Je suis sûr que Giraud était venu à l'enterrement de Charlier lui!

159. Lien Rag - 21/06/14 17:49
Oui bon Philactère avait déjà mal pris que je rappelle (et il avait passé plusieurs messages à nier catégoriquement) que les premiers Buck Danny étaient racistes, alors que dans la préface du premier tome de l'intégrale Buck Danny, Charlier père écrivait noir sur blanc des excuses pour le racisme de ces aventures, en expliquant que l'époque (c'était écrit dans l'immédiat après-guerre si je ne me trompe) n'encourageait pas vraiment la subtilité en ce domaine...

Si tu regardes le début de ce sujet, Philactère était également très fier d'avoir fait capoter une reprise de Marc Dacier (pas d'avoir posé certaines conditions de respect de l'oeuvre ou de qualité scénaristique, hein, de l'avoir fait capoter).

Donc son avis disons que je m'en passe allègrement.

158. Léon le Wacky - 21/06/14 02:59
Je viens aussi de comprendre, en lisant les précédentes interventions, que Victor Hugo, c'est Laurent Colonnier. Sa conception du Romantisme s'explique enfin !

157. Victor Hugo - 21/06/14 02:07
Soit, il n'aurait pas dû aller dédicacer des Chichille à la fête du FN, c'était pour le moins maladroit.
S'il n'y avait que ça. Le problème c'était ses idées fachos (comme Autant-Lara à la même époque), il pouvait toujours clamer son supposé "antifascisme", même la blondasse lepen dit qu'elle n'est pas d'extrème droite, la connasse. Bref Greg n'était qu'une grosse merde et d'ailleurs à la fin de sa vie il avait tout à fait le physique d'une grosse merde (et sûrement l'odeur).

156. Léon le Wacky - 21/06/14 01:39 - (en réponse à : Lienty Ragus )
Je ne savais pas que Chantal Goya avait dit des choses aussi profondes, c'est sûrement son mari qui les lui a soufflées.

Je n'ai pas dit, note bien, que tu affirmais que Charlier allait défendre Degrelle, mais tu soulevais cette hypothèse, et ça me semblait déjà gonflé. Si Philactère (pseudo de Philippe Charlier, info pour la nouvelle génération) était passé par là, il l'aurait sûrement très mal pris, et je ne lui aurais pas donné tort. Je comprends ton raisonnement sur les oppositions binaires et primaires fascisme-communisme, je n'ai jamais été fan des explications d'Alain Madelin, qui justifiait son passé d'extrême-droite par l'épouvantail des Khmers rouges... Mais là, on s'éloigne du sujet Charlier, et je maintiens qu'il faut éviter de lui faire du procès d'intention sans avoir vu le doc. J'en ai lu une présentation dans laquelle Charlier disait, en substance, combien il était difficile d'aborder certains sujets avec l'objectivité dépassionnée de l'historien sans se faire taxer de sympathies douteuses. Dont acte !

Ton anecdote sur la Mercedes est incroyable, on dirait un gag de sitcom. Comme quoi la raie alitée dépasse parfois l'affliction (clin d'œil aux pages roses du petit Degotte dans le Trombone).

Enfin, pour la petite et grande histoire, Greg, à qui on jette si souvent la pierre, était sans doute de droite, mais a toujours proclamé son antifascisme. Soit, il n'aurait pas dû aller dédicacer des Chichille à la fête du FN, c'était pour le moins maladroit. Sa conception de la démocratie, disait-il, lui interdisait de boycotter un quelconque parti, que ce soit de la plus extrême droite ou de la plus extrême gauche. De fait, il a aussi dédicacé à la fête de l'Huma. Et il a dessiné dans Vaillant puis Pif Gadget... tout en précisant à la rédaction, c'est vrai, qu'il ne partageait pas leurs idées.

Voilà, voilà, voilà, qu'est-ce que je fous encore debout à cette heure-ci, moi ?!




155. TILLIERTON - 20/06/14 20:52 - (en réponse à : froggy)
Un peu réducteur , non ? Les vainqueurs qui dictent leur loi; ça serait banaliser un phénomène sans précédent, à savoir l'avénement et l'existence de l'Allemagne nazie. Quant à savoir s'ils auraient pu être les vainqueurs, certainement pas vu l'existence d'un côté des Etats-Unis et de l'autre de l'URSS. Que pouvait-il y avoir ? un statut quo provisoire et certainement des phénomènes de résistance.
Ce n'est pas parce que la mère Thatcher a gagné la guerre des Malouines qu'on retiendra la juste cause Britannique et qu'elle a pu dicter sa loi définitive aux vaincus

154. Lien Rag - 20/06/14 20:44
Plus exactement, je considère avec Goya que le sommeil de la raison engendre des monstres - et comme dit l'histoire qui veut que Chirac aie demandé qu'on lui trouve des candidats honnêtes, intelligents et de droite (pour se voir répliquer qu'il y a bien des candidats de droite intelligents, mais qu'ils ne sont pas honnêtes; qu'il y a bien des candidats de droite honnêtes, mais qu'il ne sont pas intelligents, et qu'il y a bien des candidats honnêtes et intelligents, mais qu'ils ne sont pas de droite), j'ai effectivement tendance à considérer que quelqu'un de droite qui n'est pas un pur salaud a mis au moins une partie de sa raison en veilleuse, et est donc imprévisible.



D'ailleurs je n'ai pas dit que Charlier allait forcément défendre Degrelle, mais je posais la question. Ce que je crains quand même - parce que c'est quelque chose que l'on retrouve souvent - c'est les justifications hypocrites à la Monsieur le Chien, du genre insister sur la violence du bolchevisme à l'époque (et encore si c'est bien fait pourquoi pas, Staline n'était pas un tendre, et c'est même sous Lénine que la Tchéka a été créée - mais comme on peut dire en caricaturant à peine que ce qui définit la droite est le "deux poids, deux mesures", je me permets d'en douter).

Pour en revenir sur ton affirmation finale, je n'ai pas de problèmes avec quelqu'un de droite réellement honnête (à part la curiosité du zoologiste) mais ça concerne qui, 1% d'entre eux?

Je viens de lire un truc qui définit finalement assez bien l'attitude que je ne supporte vraiment pas et qui représente parfaitement la philosophie d'une grosse partie de la droite:
Le Dr-la-Mort de Mauthausen, Heim, s'était remarié en allemagne en cachant son passé à sa nouvelle famille. En 1962 des enquêteurs viennent lui poser des questions et il fuit immédiatement après leur départ en prenant la Mercédès de son beau-frère sans sa permission et avant que ce dernier n'apprenne la vérité.
Le beau-frère en question était furieux lorsqu'il a récupéré la Mercedes. Il lui a dit : « Tu aurais au moins pu la nettoyer ».

Quasiment du Suzy dans le texte!
(et non, je n'ai pas d'animosité particulière contre le thorgophile extrémiste du forum, mais il se met tellement toujours dans la caricature qu'il est difficile de l'oublier)

On peut aussi lire Cavanna sur les gars de la Mayenne qu'il a rencontré au stalag, sa prose est nettement plus belle que la mienne...

153. Léon le Wacky - 20/06/14 19:44 - (en réponse à : Lien Rag )
C'est vrai que je ne me suis jamais beaucoup intéressé aux opinions politiques de Charlier. Je connais surtout la rigueur de sa documentation, qui contrastait avec la joyeuse désinvolture bordélique de son rangement, laquelle détonnait avec la sobriété étonnamment austère du bureau de Goscinny... Et puis, bien sûr, sa caricature de bon gros vivant toujours muni de son sandwich, qui apparaissait dans les pages d'Achille Talon. Tu es donc sûrement mieux informé que moi sur le sujet, mais de là à supputer que Charlier pourrait prendre la défense de Degrelle, on pourrait penser que tu n'y vas pas avec le dos de la cuillère à café.

En te lisant, on a aussi l'impression que pour toi, si on n'est pas de gauche, on est fatalement de droite militariste ou d'extrême-droite. Je n'ai pas de sympathie particulière pour la droite, mais il me semble tout de même que les choses sont plus complexes, et que celui qui n'est pas avec toi n'est pas nécessairement contre toi.

Bo-bye.

Woody


152. froggy - 20/06/14 16:06
147. Lien Rag - 19/06/14 21:27
Il me semble qu'il est documenté historiquement que la définition des crimes contre l'humanité à Nuremberg fut très précisément "la totalité des atrocités commises par les nazis mais pas par les américains", et c'est notamment comme celà qu'en furent exclus les bombardements aériens sur les populations civiles...


Je te rappelle que l'Histoire a toujours ete ecrite par les vainqueurs.

151. TILLIERTON - 20/06/14 10:05
M'intéressant à l'Histoire et c'est pour moi une incompréhension historique, et qui est surprenant, c'est de continuer à se battre alors que tout est perdu. Peut-être est-ce une caractéristique, la ténacité, des teutons que l'on retrouve dans leur équipe nationale, la "Mannschaft": Mekanik Destruktiw Kommandoh

150. TILLIERTON - 20/06/14 08:01
Oui. C'est le propre des guerres, par définition, d'être inhumaines. Les bombardements sont un moyen de pression sur les régimes de terreur (Dresde) Mais, bien souvent, ceux-ci s'abritent derrière leur population et le seul moyen est d'aller jusqu'au point de rupture (Hiroschima). Je ne le justifie pas mais c'est un rapport de force dans l'escalade

149. Lien Rag - 20/06/14 01:21
Certes...
Il y a eu aussi le Bomber Command de Harris (qui mériterait bien un film, ou une bonne série BD - les 7 nains de Marvano est excellent mais ne traite qu'une toute petite partie de l'histoire - ou une série télé)...
Je crois que ce n'est pas directement Harris mais un de ses conseillers qui calcula qu'il valait mieux bombarder les quartiers ouvriers que les quartiers bourgeois, à la fois parce qu'on tuait plus de monde par bombe et parce que les ouvriers étaient utiles à l'effort de guerre allemand quand les bourgeois ne servaient à rien!
Par contre c'est bien Harris qui vit son véhicule lancé à toute allure dans les rues de Londres arrêté par un policier; celui-ci fut bien obligé de le laisser partir en voyant son accréditation mais lui dit "vous allez finir par tuer quelqu'un en roulant si vite!" et se vit répondre par le général: "Jeune homme, je tue des milliers de gens chaque nuit!"...

148. TILLIERTON - 19/06/14 21:43
Il y a eu la conférence de Wannsee, très claire sur la planification/préméditation

147. Lien Rag - 19/06/14 21:27
Il me semble qu'il est documenté historiquement que la définition des crimes contre l'humanité à Nuremberg fut très précisément "la totalité des atrocités commises par les nazis mais pas par les américains", et c'est notamment comme celà qu'en furent exclus les bombardements aériens sur les populations civiles...

Et oui, l'hégémonie pour laquelle les uns comme les autres ont tués des millions de gens sans scrupules n'est pas de même nature dans les deux camps, je pense que ce que j'ai écrit plus haut est clair sur ce point.

146. TILLIERTON - 19/06/14 21:02
Euh.... la notion de crime contre l'Humanité, tu connais quand même. Quand la destruction des individus s'apparente à la mise en oeuvre d'un projet industriel dont il épouse les contours.

145. Lien Rag - 19/06/14 20:39
Tillerton: Contrairement à certains, je ne me crois pas obligé d'avoir un avis définitif sur tout...

Lobabu: Je n'ai pas dit que je préfères Dimitri à Charlier, mais que les BDs de Dimitri sont au fond plus honnêtes que les Buck Danny ou Tanguy&Laverdure (et elles sont souvent plus intéressantes, il est me semble-t'il le seul à faire des BD nazies - cela donne un certain malaise à la lecture certes, mais un malaise instructif).
Et si je ne fais pas l'amalgame entre Waffen SS et US army, tuer des millions de gens pour asseoir son hégémonie reste tuer des millions de gens pour asseoir son hégémonie.

144. lobabu - 19/06/14 20:26 - (en réponse à : lien rag)
Donc en clair, tu préfères les BD d'un ancien combattant de l'armée allemande sur le front de l'Est à celle de Charlier qui n'a jamais fricoté avec les nazis? J'ai du mal à te suivre... (je précises que j'aime bien les BD de Dimitri...)

143. TILLIERTON - 19/06/14 19:33
Alors finalement, tout ça ne nous dit pas quel jugement tu portes sur Charlier. Tu louvoies un peu . On attend la synthèse

142. Lien Rag - 19/06/14 18:25
Oui, mes positions étant argumentées en général, elles ne changent pas avec l'air du temps, si c'est ce que tu veux dire.
Mais environ trois interventions en 15 ans, cela ne me paraît pas vraiment obsessionnel - quoiqu'il soit sans doute vrai que je lui en veuille un peu de m'avoir fait m'enthousiasmer pour des criminels de guerre à l'adolescence.

Quand à considérer que la guerre et la propagande militariste sont des enjeux politiques, je n'ai effectivement pas changé d'avis sur ce point non plus.
Et je recommande toujours l'excellent "Bretagne" de Wazem, également.

A la limite je préfères encore les BDs de guerre de Dimitri à celles de Charlier, elles sont plus franches du collier - j'ai un peu de mal avec celle de l'übermensch en costume jaune canari, mais c'est justement que celle-ci est plus malhonnête dans son approche.
En fait j'ai également eu du mal avec celle sur le maître-chien (oublié le nom de l'album) mais c'est que je suis trop coincé pour accepter de me mettre dans la peau du personnage: comme mise en scène - certainement pas critique - des affects nazis, elle est assez réussie.

Froggy: Même s'il est vrai que Blueberry est un peu différent, le thème de l'officier subalterne proche de ses hommes et rebelle à sa hiérarchie est un classique de la droite militariste ou même de l'extrême-droite (les Centurions de Lartéguy par exemple).

Laurent Victor: Je ne contesterais pas le qualificatif que tu appliques à Greg, mais ce dernier avait également du talent malgré tout...

141. Léon le Wacky - 19/06/14 02:13
Je n'interviens pratiquement plus, mais en souvenir du bon vieux temps, je lis toujours le forum, qui est très intéressant par moments, et je constate qu'il y a des choses qui ne changent guère : Lien Rag nourrit toujours les mêmes obsessions depuis 15 ans à propos de Jean-Michel Charlier. Et c'est vrai que tu es le seul, mon cher Lien Rag (si justement autoproclamé "l'excessif" autrefois), je n'ai jamais entendu ni lu personne d'autre porter ce genre d'accusations sur Charlier... Tu sais, honnêtement (je sais que tu aimes cet adverbe), je pense qu'à force de vouloir trouver des enjeux politiques partout et de vouloir disserter en esthète éclairé à tort et à travers, les forumiens comme toi font plus de tort que de bien à la BD, c'est mon avis et je le partage à l'unanimité plus une voix. Et ça fait 15 ans que je le pense !

Voilà, qu'on m'excuse pour ce demi hors sujet, j'ai dit ce que j'avais à dire, ce qui n'est pas grand-chose, mais au moins, c'est dit, et même c'est écrit. Salut, Froggy, en passant !

140. Victor Hugo - 18/06/14 00:39
Il ne faut pas confondre JM Charlier avec ce gros con facho de Greg. Charlier avait du talent lui.

139. froggy - 17/06/14 22:35 - (en réponse à : Lien Rag)
Manifestement, nous n'avons pas la meme opinion sur les bandes de Charlier; tu a lu des BD a la gloire de l'imperialisme americain, colonial et approuvant l'apartheid sudafricain, de mon cote, j'ai lu des merveilleuses series d'aventure qui m'ont enormement distrait durant mon adolescence. Question de point de vue!

Je rappellerai que 3 de ses plus importantes series, Buck Danny, Tanguy et Laverdure et finalement Lieutenant Blueberry mettent en scene des militaires et la premiere chose qu'un militaire se doit d'etre est d'etre discipline et d'obeir et cela quelque soit l'armee ou ce militaire officiera. Or, dans de nombreux albums et generalement ce sont les meilleurs de chaque serie, le heros se rebelle (d'une maniere toute relative, cela va de soit) contre les "stupides galonnes" qui donnent de tels ordres car ils ne comprennent rien a la situation. Ainsi, on peut voir Buck Danny jeter sa casquette de colonel de rage contre un ordre recu, T&L vire de l'armee francaise pour avoir aide un de leurs camarades a retrouver son royaume et le pauvre Blueberry en proie a un dilemne cornelien face aux exactions de son superieur, le General Allister (un des albums les plus ambi gus de la serie qu demeurant). On ne peut pas dire qu'a ce moment la, ces heros vehiculent avec eux des valeurs de droite, ce serait plutot des valeurs humaines dont une des principales est celle de l'amitie et du respect de la parole donnee.
Je me permets de te rappeler que Charlier est celui qui a cree Barbe-Rouge, un pirate sanguinaire, sans foi ni loi. Est-ce qu'il est de droite aussi?
Quant a Michel Brazier et sa soi disant apologie de l'apartheid, je trouve que c'est du n'importe quoi. Meme en 1979, annee de son unique publication (jusqu'a present) dans Spirou, une BD qui aurait eu de telles idees avec elles n'y aurait jamais ete publie. Et surtout, il semble que tu sois le seul a y avoir lu un tel contenu alors que l'action tourne autour de trafiquants de diamants.

138. TILLIERTON - 16/06/14 11:58
Dans les années 50 à 60, il y avait toute une "culture" de gauche (la SFIO de Guy Mollet ancêtre du PS ) qui était clairement impérialiste que ce soit en Indochine ou en Afrique du Nord comme quoi, ce n'est pas aussi simple et tranché qu'on le croit.......

137. lobabu - 16/06/14 11:41
Charlier n'était certainement pas de gauche et ses BD d'aviation sont plutôt dans une logique d'impérialisme.
Maintenant, 2 choses:
*en lisant sa bio parue au Castor astral, j'ai quand même appris qu'il avait fait partie d'un groupe de résistants belges (assez désorganisé lui-même le reconnaissait) qui avait fait sauter des voies de chemin de fer.
*je me souvient aussi d'une émission sur france-culture 2 ou 3 mois avant sa mort, où il racontait son peu de goût pour la vie militaire et expliquait que son personnage préféré était Blueberry; seulement, s'il voulait faire des histoires crédibles avec des aviateurs, il fallait passer par un certain nombre de conventions dont l'expression d'une défense des intérêts stratégiques des pays pour lesquels volaient ces pilotes.
Il a fait des émissions télé ("les dossiers noirs") dans lesquelles il interrogeait des personnes liées aux événements historiques. Il a même rencontré la secrétaire personnelle d'Hitler, c'est pas pour cela qu'il était nazi...

136. TILLIERTON - 16/06/14 09:06
A la Libération, la situation est très complexe. A gauche, il n'y a que le PCF, presque majoritaire dans l'opinion. Les FTP ont payé un lourd tribut dans la Résistance et leur combat est reconnu par tous. L'épuration a été réelle. Elle fut terrible, et il y a bien un moment où il faut faire fi et reconstruire sur les ruines de l'administration précédente. Sur ce, la situation Internationale dicte sa loi et le partage du monde à travers les accords de Yalta vient d'avoir lieu, ce qui veut dire que le Grand frère Soviétique ordonne au PCF de mettre la pédale douce . Thorez vient d'être rapatrié et la reconnaissance vient avec la nomination de 4 ministres au gouvernement ce qui permet d'associer le Parti à la reconstruction et de satisfaire tout le monde en appliquant une partie des idéaux du CNR.
Il est vrai que certains sont passés au travers comme Papon, recasé, Touvier ,dissimulé ou Bousquet bénéficiant ultérieurement de l'amitié d'un futur Président (de gauche)

135. Lien Rag - 15/06/14 20:50
J'oubliais, le Spirou sur l'occupation montre bien le côté relatif de la fraternité d'armes...

134. Lien Rag - 15/06/14 20:35
Froggy: c'est de notoriété publique non?
Michel Brazier est une ode à l'apartheid (à condition de bien traiter le loyal serviteur nègre hein, on est des gens biens nous), la majorité des Tanguy et Laverdure une ode à l'impérialisme français...

Tillerton: Oui, Caracalla est un bon exemple que cela peut être les plus proches idéologiquement qui peuvent être les plus féroces critiques...
D'ailleurs la meilleure analyse de la dérive du régime de Pol Pot que j'aie pu lire a été écrite par des mao français (qui ont gardé ces critiques pour eux jusqu'à sa chute malheureusement).

Maintenant l'union sacrée de la résistance a pu être une réalité partielle à certains moments où des hommes se retrouvaient face à leur mort quasi-certaine et loin des états-majors, mais elle n'a ni empêché les coups de p*te pendant la guerre, ni le choix de remettre en selle les collabos pas trop visibles à la libération plutôt que de risquer que les cocos marquent des points...

133. froggy - 15/06/14 15:29 - (en réponse à : Lien Rag)
... sachant que JMC n'était pas vraiment de gauche

Comment le sais-tu?

132. Piet Lastar - 15/06/14 11:01
Une fraternité républicaine contre Degrelle ? Le Roi, la Loi, la Liberté plutôt...

131. TILLIERTON - 15/06/14 09:00
Soyons honnêtes intellectuellement . S'exprimer contre le fascisme n'implique pas forcément que l'on soit de gauche. Heureusement, il existe une fraternité républicaine sur l'essentiel des valeurs par delà les partis, c'est du moins ce que l'on peut espérer, sinon.. et la Résistance contre le nazisme n'était pas de gauche ( De Gaulle par exemple), ni de droite mais reposait sur un socle de valeurs communes. La barbarie est exclue de ce débat et ne faisons pas de mauvais procès d'intention à Charlier, qui n'a voulu faire qu'un documentaire , objectif je pense, sur Degrelle, sans qu'on puisse dire qu'il avait des sympathies particulière pour ce triste individu.

130. Lien Rag - 15/06/14 04:59
Apparemment Charlier avait réalisé un documentaire sur Degrelle...

J'avoue être assez curieux de comment il l'avait traité, sachant que JMC n'était pas vraiment de gauche.

129. raphael30 - 15/09/13 19:57
eh bien effectivement, souhaitons le. On peut l'aborder sous cet angle

128. torpedo31200 - 15/09/13 14:09 - (en réponse à : Piet Lastar - post # 127)
Mais non, tous les petits éditeurs et surtout ceux qui auto diffusent leurs bouquins les sortent en retard.
Et il y a des imprimeurs qui sont bookés jusqu' en janvier.

Perso, je préfère qu' un bouquin auquel j' ai souscrit sorte en retard, c' est souvent le signe d' un fignolage ou d' un dernier apport non négligeable.

127. Piet Lastar - 15/09/13 13:59
Pourquoi recule-t-on la date de sortie d'un livre ?

ça sent le sapin, non ?

126. Raphael30 - 15/09/13 09:28
Pour ceux que ça intéresse la parution de" Jean-Michel Charlier vous raconte" est repoussée( une fois de plus !!) au 18 Octobre. Les éditeurs (et Ratier! ) pourraient communiquer par respect pour les lecteurs et les personnes qui ont souscrit.

125. marcel - 14/08/13 09:51
Un simple coup de Google et en voila deja un sur Hoover et le FBI.

124. raphael30 - 14/08/13 08:49
Vu à l'époque le dossier noir relatif à l'assassinat de Kennedy. Sujet maintes fois abordé au cinéma et dans la littérature à tel point qu'on n'est plus sûr de rien tellement les supputations ont été nombreuses déformant souvent les faits. Reste les certitudes et ce dossier reprenait les éléments matériels connus de façon scientifique. Ces dossiers ont aussi donné lieu à des ouvrages littéraires. J'ai lu mais pas vu celui relatif à "l 'affaire Stavisky", passionnant, et bien représentatif des moeurs politiques de la 3ème République.
L'INA, je pense, doit permettre d'avoir accès à tous ces documents, et sinon on peut penser à une rediffusion

123. froggy - 14/08/13 04:53
De mon cote, je n'avais vu que Les Dossiers Noirs consacres au petrole et c'etait passionnant. J'ignorais completement que c'etait ecrit par Charlier. Et je le regrette d'ailleurs.

Je ne me souviens que de 2 choses; que la societe americaine Texaco est tres mechante et qu'une des musiques illustrant le documentaire est un des themes de James Bond. ET ne me demandez pas pourquoi, je m'en souviens parce que je ne le sais pas.

Je me demande si on peut voir ces documentaires sur le site de l'INA. Je dois verifier mais pas ce soir, je vais me coucher et j'ai une fin de semaine tres chargee au boulot.

122. Victor Hugo - 13/08/13 15:12
Je me souviens des Diamants du président, série qui m'avait marquée à l'époque, avec le recul et ayant lu Blueberry, je vois bien les connexions, un type embarqué dans une histoire qui le dépasse se voyant trahi à plusieurs reprises. Michel Constantin était très bien dans le rôle. Sinon j'ai souvenir des dossiers noirs, c'était assez pointu mais très clair (j'étais ado à l'époque), Charlier avait vraiment le sens de la pédagogie. J'ai un souvenir plus vague des émissions présentées par Omar Shariff sur les services secrets, mais je les avais vu.

121. marcel - 13/08/13 12:00
Je me souviens tres vaguement d'un documentaire sur les services secrets americains qui etait bien mais mes souvenirs sont trop vagues pour commenter plus.

120. Lien Rag - 13/08/13 02:32
En lisant le dossier sur Charlier dont le lien a été donné par Marcel, j'ai appris l'existence des séries documentaires télé et radio de Charlier.
Quelqu'un les a vus?
Qu'est-ce qu'ils valent?

119. Le Commentateur - 12/08/13 14:20
Dommage que son fils ne fréquente plus le forum, il aurait pu vous donner des réponses...

118. raphael30 - 08/08/13 21:53
Non, en principe, elle devrait sortir début Septembre après avoir été reportée plusieurs fois. La seule chose que je redoute dans cette biographie, c'est l'absence d'éléments nouveaux (pour moi) dans les éléments présentés ainsi que son caractère consensuel et convenu dans le ton pour ne déplaire à personne et surtout pas aux ayant-droits. Pour ce qui concerne Sangam, Defaye était le moteur de la collection J-M Charlier, et d'après mes sources, on peut douter que le Castor Astral poursuive dans la même voie, puisque déjà son adjonction répondait à des critères économiques (besoin de financement supplémentaire). C'est dommage pour Guy Lebleu, dont la qualité méritait amplement une Intégrale, mais qui coûte cher lorsqu'il faut réexploiter le matériel existant , toutes les planches parues dans Pilote n'étant pas uniformes ( couleur, N&B, et bichromie) . Une mise en couleur est particulièrement onéreuse et le tirage est insuffisant pour couvrir les frais

117. Piet Lastar - 08/08/13 21:09
'tain...

Commandée, je l'attends depuis des mois cette biographie... C'est foutu ou pas ?

116. froggy - 08/08/13 17:03 - (en réponse à : marcel post #115)
Ca, ce n'est pas du tout dit! En effet, l'editeur de Sangam, Francois Defaye, est malheureusement decede ce printemps dernier.
Selon certaines sources, il semblerait que la collection Charlier va s'interrompre avec la publication de la biographie consacree JMC qui devrait paraitre au debut de l'automne. J'ecris bien "devrait" car cette publication a ete retardee depuis au moins 3 mois puisqu'elle devait sortir en mai dernier.

De toutes facons, la collection Charlier est en ce moment au stade du point mort, tout cela depend du Castor Astral, editeur auquel Sangam avait du s'associer pour coediter les derniers titres de la collection. Il ne faut pas etre optimiste sur l'avenir de la collection. C'est bien dommage.

115. marcel - 08/08/13 15:23
Les editions Sangam annoncent pour octobre un des rares recits toujours inedits de Charlier (hors peches de jeunesse) : Michel Brazier, dessine par Andre Cheret a la fin des annees 70 pour Spirou.
Il faut dire que le tome 1 finissait sur un gros cliffhanger, jamais resolu. Du coup, ils annoncent un tome 2 inedit pour finir l'histoire, scenarise par un auteur tenu secret, a partir du telefilm Les diamants du president, ecrit par Charlier et qui avait servi de base a la BD. Et toujours avec Cheret au dessin.
Ca, va falloir que Sangam fasse un peu plus de mise-en-place et de visibilite que sur les albums precedents, parce que ca peut bien fonctionner...

Ceci dit, si ca se fait, Sasmira sera defonce haut la main pour ce qui est attente de la fin d'une histoire ! 35 ans dans la gueule !

114. Raphael30 - 31/01/13 11:42
Pour ceux que ça intéresse, souscription en ce moment chez Sangam/Le castor Astral pour la parution d'une biographie signée Ratier fin Avril. Pas mal après le René Goscinny sorti chez IMAV.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio