Quels sont les meilleurs Jap-animés?

Les 833 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17


283. Rascal - 16/08/03 18:27 - (en réponse à : World Masterpiece Theatre)
Je viens de denicher une serie du fameux "World Masterpiece Theatre" de 1976: Marco ou 7000 KM a la recherche d'une Mere entierement realise par Isao Takahata avec des Layout d'un certain Hayao Miyazaki. Equipe donc similaire a Heidi (qui a berce l'enfance des enfants francais des annees 70). Cette serie en 52 episodes(la encore comme Heidi) est d'une qualite graphique de excellente meme un peu superieur a Heidi (deja tres bien mais anterieure de 2 ans) au niveau mise en scene.

Pour ce qui est de l'histoire, un jeune garcon de Genes (Italie) part retrouver sa mere partie travailler en Argentine. Ce qui me touche le plus dans cette serie c'est l'attention aux details historiques, cutlurelles dans la description du quotidien banal en extraodinaire de Marco. De plus le sous-texte socio-economique est etonnant pour une serie pour enfant. Le pere de Marco a perdu beaucoup d'argent d'ou le depart de la mere, le voisin alcoolique se fait renvoyer, en parle de greve de crise sociale et comment celle-ci change la vie de Marco qui doit travailler au lieu d'aller a l'ecole. Un autre petit detail qui m'a vraiment etonne, a table le pere de Marco lui sert un peu de vin! C'est pas chez Disney qu'on verrait ca!
Quelques images qui ne font malheureusement pas justice au travail magnifique sur les decors, notament de la ville de Genes.

Cette serie en 10 DVDs vient d'etre editee a Taiwan avec des sous-titres anglais de tres bonnes qualites.
Plus de details sur ces DVDs
chez Yesasia.com frais de port gratuit sur l'europe.

Maintenant je me lance a la recherche de "Anne of the Green Gabbles" un autre titre du WMT auquel a participe Miyazaki.

282. François Boudet - 18/07/03 01:06
J'ai vu le dernier téléfilm en date (2002) de "Lupin III" : "First Contact" sous titré : "Episode 0". C'est très sympathique. C'est joliement fait, c'est jazzy, et autrement les personnages se rencontrent tous pour la première fois... A voir.

281. Altaïr - 21/05/03 16:55
Beyond il s'appelle...

280. Altaïr - 21/05/03 08:52
Vu animatrix récemment, avec de gros bouts de japanim' dedans. Très inégal, mais souvent graphiquement intéressant (les scénars par contre...).
Mais surtout... un petit bijou caché au milieu, un court-métrage plein de grace et de poésie... une sorte de "chacun cherche son chat" dans une anomalie de la matrice, à Tôkyô. Il vaut vraiment le détour.

279. daiboken - 12/05/03 22:25
J'ai bien ri aussi.
Ca ne m'empêche toutefois pas de penser qu'à côté des ses autres films, Getting any est une pochade sans conséquence.

278. sonatine - 12/05/03 17:48
zut je croyais avoir tout compris...
j'ai du me tromper alors...

moi ca m'a bien fait marrer en tout cas

277. daiboken - 12/05/03 17:24
"Quelqu'un a vu Getting Any de Kitano ? "

Oui, je l'ai vu.
Un délire potache, plus proche de l'image de clown télévisuel grâce à laquelle Kitano est une immense vedette au Japon que de son image de cinéaste-auteur exigeant qui le fait aimer des cinéphiles occidentaux.
A part ce point, qui éclaire un pan très méconnu de la personnalité de Kitano, il faut quand même reconnaître que ce film ne vole pas très haut et ne présente guère d'intérêt.
En plus, il est truffé de références purement japonaises qui sont difficilement accessibles.

276. sonatine - 12/05/03 17:16
Quelqu'un a vu Getting Any de Kitano ?

275. Laotzi - 12/05/03 17:10
J'ai vu Dolls ce week-end, et je comprends le point de vue d'Altaïr, sans toutefois le partager. Je n'ai pas le temps de développer un avis très argumenté, mais j'ai plutôt bien aimé le dernier Kitano.
Toutefois, de par son style très différent de ses anciennes oeuvres, de par son sujet qui tend sensiblement vers le mielleux, de par un esthétisme raffiné qui peut exaspérer, je peux comprendre la décepetion de certains.
J'avoue que Dolls n'est pas mon Kitano préféré, et il n'atteint pas, loin de là, le niveau d'un Hana-bi, A scene at the sea (sans doute mon préféré à moi aussi ;-)), ou Sonatine. Mais je le trouve très nettemment supérieur à Kikujiro, et surtout à Aniki que j'ai trouvé très décevant.

Pour ma part, je le trouve admirablement beau, sur le plan purement visuel (et je comprends assez mal comment on peut le trouver laid). La question est de savoir si cette esthétique n'est pas creuse, vide. Et c'est souvent là que les avis divergent.
Certes, les trois histoires imbriquées (dont l'une est fortement dominante toutefois) ont un sujet, comme je l'ai dit, qui pourrait amener à un traitement mièvre, guimauve. Or, si cela est le cas, à mon avis, pour l'une des trois histoires (celle du vieux yakusa), qui m'a plutôt déçu, donnany fortement un arrière goût de déjà vu, il est en autrement pour les deux autres. Notamment pour l'histoire principale des deux amants, qui m'a très fortement touché, et que Kitano traite avec une pudeur, une délicatesse, une sensibilité assez formidable, d'autant qu'elle aurait pû très facilement tourner autrement. Et je dois dire que la fin, très "Kitanesque", est également splendide, tant au niveau symbolique que dans ses implications morales.
Et c'est bien dans les implications morales qui sous tendent le film qu'il me paraît difficile de le qualifier de navet (même si, encore une fois, je peux comprendre la déception de certains). Malgré les apparences, il s'agit bien, à mon avis, du film le plus noir, le plus cynique, de Kitano.
A vrai dire, j'avais été beaucoup plus déçu par Aniki (même si je vois bien le coté auto parodique...).
Toutefois, il s'agit d'un avis à chaud (seulement deux jours après l'avoir vu), et je ne sais si Dolls va gagner en mérite dans mon esprit ou au contraire descendre.
Toujours est-il qu'il ne s'agit nullement d'une déception pour moi, surtout au vu des nombreuses critiques très négatives.

274. sonatine - 12/05/03 16:02
rhaaaaaaaaaaa ! de l'humour !!!
larry t'es le meilleur !!

bin je peux dire que j'apprécie les couleurs,les costumes, la photographie, qu'il y a des plans que je trouve magnifique
que j'ai noté un ou deux faux raccords
et que la chanson de J-pop est bien fun (autant qu'elle nulle en fait), que la musique est bien cool (Joe t'es fort, continue)

ca ne changera rien au fait que j'au passe un bon moment en regardant Dolls et puis parfois les mots sont de trop

273. larry underwood - 12/05/03 15:25
"Dolls c'est de la balle, un super film, trop bien..."

T'ain, t'as trouvé ça dans Le Grand Livre de l'Argumentation Socratique ? :¨o)

Au fait, c'est pas toi qui est fan de Kitano ?

272. sonatine - 12/05/03 15:00
Dolls c'est de la balle
un super film, trop bien ...
j'ai aimé bien que je trouve la fin long.
et un copain m'a expliqué ce qu'il avait compris : la fin est volontairement longue car c'est difficile de terminer un histoire d'amour ...

271. Altaïr - 12/05/03 14:58
-> daiboken
La référence à tigre et dragons t'a fait rire mais force est de constater... qu'elle est assez pertinente ! Oui, je sais, ça fait un peu peur...

270. daiboken - 12/05/03 14:02
De toute façon la lenteur n'est pas un problème. C'est un rythme comme un autre. On demande pas à un adagio d'adopter la vitesse d'un allegro. Ce qui est problématique, c'est un truc mal rythmé, qu'il soit lent ou rapide... Mais allez expliquer ça à tous ces gens biberonnés aux clips MTV pour qui un film en n/b est a priori ringard et irregardable. Alors que, quand même, y a plus de rythme, y a plus de vitesse (sans parler de l'intelligence) dans une comédie d'Howard Hawks ou de Lubitsch que dans n'importe quel truc actuel qui multiplie les plans à la seconde en croyant éviter l'effet zapping. "Hey coco, ton plan, il dure plus que 3/10ème de seconde... t'es fou, tout le monde va s'emmerder".

269. Altaïr - 12/05/03 13:49
Comme film lent, beau esthétiquement et émouvant sur l'amour, à la musique en accord parfait avec les images , il y a "in the mood for love" de Wong Kar-wai... pour moi, ça c'est un incroyable chef d'oeuvre.
Non vraiment je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse aimer Dolls, ni même qu'on puisse le trouver beau.
chacun ses goûts :o)

268. daiboken - 12/05/03 13:47
Je suis assez dubitatif quant à cette façon d'aller pêcher des avis de quidams sur le net pour étayer ses propos... Enfin bref, j'ai quand même beaucoup ri quand j'ai lu que ce gars trouvait la fin de Dolls la meilleure depuis celle de Tigre et dragon... Pour les travellings arrière, il aurait très bien pu en rester à Kurosawa qui en a fait parmi les plus beaux de l'histoire du cinéma dans sa version de "L'idiot" de Dostoievski. Ramené à l'univers kitanien, ce film qui doit sans doute représenter bien plus de choses que la référence à Kubrick... Kitano meilleur cinéaste japonais actuel??? Ouais, y a de la concurrence quand même... Et meilleur cinéaste asiatique??? La concurrence devient féroce.

267. Altaïr - 12/05/03 13:45
-> Jerome Degryse
Ben pour dolls, ma déception a été à la hauteur de mes attentes : énorme. Et j'avoue qu'après l'avoir vu je n'imaginais pas qu'on puisse décemment aimer (les personnes avec qui je suis allée le voir ont été du même avis que moi). Visiblement je me trompais.
Je transformerai donc le "Dolls est un navet" en "j'ai été affreusement, horriblement déçue par Dolls".

-> Daiboken
Je ne place pas l'été de Kikujiro en haut de la filmographie de Kitano, mais je me suis vraiment bien marrée en le voyant et j'ai passé un très bon moment.
Je n'ai pas vu encore "a scene at the sea", mais je suis d'accord pour dire que han-bi est son film le plus abouti. Je garde une tendresse particulière pour sonatine, sans doute parce que c'est le premier Kitano que j'aie vu.

266. Jérôme degryse - 12/05/03 13:41 - (en réponse à : Daiboken)
Effectivement At scene at the sea est le Kitano le plus émouvant. Je pense que si tu y as été sensible ( lenteur etc) tu aimeras Dolls.

265. Jérôme degryse - 12/05/03 13:38
Tiens pour montrer que je ne suis pas le seul voici quelques avis du public péché sur d'autres forums

Wanyart:Alors, alors. Je vais pas passer par quatre chemin, c'est le meilleur film que j'ai vu depuis le début de l'année, loin devant "Gangs of New York" et quelques autres.
Bref, c'est du Kitano ds le texte. Sobre, fixe, obsédant, violent, et profondément humain.
La fin est monumentale, la scène d'ouverture aussi. Roooo, tt le film est une tuerie.
Néanmoins, j'attends une seconde vision pour proclamer qu'il s'agit là du meilleur film du cinéaste japonais (au moins au même niveau que Sonatine et kid's return).
Résumé:
Contraint par sa famille d’épouser une femme qu’il ne connaît pas, Matsumoto abandonne Sawako, sa fiancée. La jeune fille tente de se suicider en absorbant des médicaments. Elle survit, mais reste plongée dans un état d’hébètement. Pris de remords, Matsumoto décide de veiller sur elle.

Comme promis, je suis retourné voir Dolls (je vais toujours voir au moins deux fois les bons films).

L'esthétisme bouleversant du film apporte une féérie présente tt au long du film. Des fameux travellings arrière empruntés au Maître (Kubrick), des hypnotiques plans fixes surchargés de tension (que Kitano a tjr admiré chez Kurosawa), en passant par des ellipses surnaturelles et des fondus abyssaux, la mise en scène technique du film est d'une diabolique précision. Kitano n'a jamais filmé aussi bien, la photo est fabuleuse, et les couleurs, les carnations de pellicules, sont elles, inoubliables.
Kitano prouve là qu'il est meilleur lorsqu'il ne joue pas ds ses films...

L'émotion est omniprésente du début à la fin (la plus belle fin que j'ai vu depuis Tigre et Dragon), les images sont percutantes, parfois diaboliques, toujours belles et mesurées.

La musique de Joe Hisaichi est fidèle au travail de l'artiste. Sobre, délicate, parfois effacée, mais c'est pour mieux ressurgir lors des passages clés.

Du cinéma comme on en fait plus beaucoup, comme seuls les grands en sont capables, les plus grands. Pour l'heure, Kitano est le plus grand cinéaste japonais , le plus grand cinéaste asiatique, et il titille pour de bon les colosses américains et anglais.

Bref, le film de l'année ss aucun doute, la plus grande oeuvre de Kitano, qui, avec cette merveille, nous promet que Kurosawa ne se retournera plus ds sa tombe.


Marina:
Dolls est un film magnifique qui raconte trois histoires de couple au destin tragique. La première, celle des "amoureux errants" reconnaissables à la corde qui les relie l’un à l’autre pour ne plus se perdre. Matsumoto tente de sauver la femme qu’il aime, Sawako, réfugiée dans son univers depuis qu’elle a tenté de se suicider après avoir appris que ce dernier l’avait abandonnée pour se soumettre à la pression familiale.
La deuxième histoire est celle d’un rendez-vous avec le passé. Un chef yakusa autrefois respecté revient sur les lieux où il avait abandonné son amour trente ans auparavant.
La troisième, celle d’un fan qui voue un amour sans bornes à une star de la chanson, et pour laquelle il est prêt à tous les sacrifices pour la retrouver quand il apprend qu’elle s’est retirée dans l’ombre à la suite d’un accident de voiture qui l’a défigurée.

Abandon, retrouvailles, remords, amour, solitude… des thèmes forts, maîtrisés d’une façon extraordinaire et exprimés à l’écran avec une émotion intense et magnifiés par la beauté des plans, de la photo, des costumes (signés Yamamoto) et de la musique inoubliable.

Dolls est un film émouvant, bouleversant. Un rythme lent, peu de dialogues qui laisse la part belle aux sentiments. Beaucoup de sensibilité. Un sens de l’esthétisme époustouflant, un sens artistique évident. Dolls est un clin d’œil au bunraku, un genre traditionnel du théâtre japonais qui met en scène des marionnettes. Dolls est un film puissant. Plus qu’un film, c’est un chef-d’œuvre, une galerie où sont exposés de véritables tableaux signés du peintre Kitano qui a su admirablement bien utiliser sa palette de couleurs pour nous en mettre plein la vue. Vous l’aurez compris, j’ai aimé… passionnément.

264. daiboken - 12/05/03 13:37 - (en réponse à : Altair)
Pas encore vu Dolls (pas encore sorti en Belgique), mais quand je vois que tu trouves que le très très mou du bide "Eté de Kikujiro" (de loin son film le moins intéressant, à mon avis) innove dans la filmographie de Kitano, je ne sais trop quoi penser de ton avis sur Dolls. En tout cas, les différents avis que j'ai pu recueillir sur ce film, qu'ils émanent de kitaniens confirmés ou pas, ne font jamais dans la demi-mesure dans un sens comme dans l'autre. Quelque part, c'est pas plus mal. Pour info, mon Kitano préféré, celui qui me touche le plus, c'est A scene at the sea, même si par ailleurs je pense que Hana-bi soit son film le plus abouti.

263. Jérôme degryse - 12/05/03 13:31 - (en réponse à : Altaïr)
Non je n'ai jamais sous entendu que parce que tu n'aimais pas Dolls tu étais obligatoirement un inculte et un amateur de super production américaine. D'ailleurs ayant lu auparavant divers post de ta part je savais que ce n'était pas le cas. ( tu lis les mangas et connais très bien le japon. Ce qui n'est pas obligatoirement mon cas comme tu as pu le voir.

Non ce qui m'a énervé c'est le nul. Je trouve cela hyper exagéré. Moi aussi ce n'est pas mon film préféré de Kitano. Certes je préfère qd il y a son humour et qu'il joue dedans( J'aime bcp Aniki, j'adore les autres). Et puis tu n'expliquais pas bcp les raisons de ton déplaisir. Cela n'était pas très constuctif. De plus tu disais aux gens de ne pas aller le voir. Il était bien d'avoir un autre avis ( ce film a divisé les critiques: soit on adore soit on déteste ( et cela ds un même magasine))

Sinon ce que j'entends par faire pleurer ds les chaumières, c'est tous ces films ou tout est fait ( le ton, l'image etc) pour t'amener à te faire pleurer à un moment donné ( précalibré). Dans ce film ce n'est pas le cas. Il y a une certaine ambiance durant tout le film ( qui malgré les couleurs est encore une fois assez glauque)mais aucunement des scènes faites pour t'émouvoir à moments fixes. Je pense que c'est pour cela qu'on peut passer à coté du film. Tu es en droit de ne pas aimer mais les autres on le droit d'aimer. C'est pourquoi le terme nul était trop fort. Ce film plaira à certains ( dont moi) pas à d'autres. Mais il plaira . Ce n'est qd même pas Vercingétorix ou Battlefield Earth qd même. Je pense que tu es déçu car ce n'est pas à quoi tu t'attendais en tant que "fan de kitano". Réjouis toi il s'attaque au film de samouraï dans son prochain film

262. Acheum - 12/05/03 13:17
Silent Mobius, j'avais bien aimé ! C'est pas un des meilleurs animes que j'ai vu, mais l'histoire est bien faite et les personnages attachants. On retrouve un peu de l'ambiance d'Evangelion dedans.
Par contre, j'ai vu Saiyuki il y a peu de temps, et j'ai trouvé ça très moyen. Le début est intéressant le temps de mettre en place le décor et les personnages, mais ensuite on tourne en rond, avec l'impression de n'avoir aucune originalité, de voir exactement la même chose à chaque épisode... Peut-être que le tir sera corrigé lors de la saison 2, parce que le coffret termine sans fin réelle, avec beaucoup de choses non exploitées.

261. Altaïr - 12/05/03 13:16 - (en réponse à : Jérome Degryse)
J'adore les films lents. (Ozu est un de mes cinéastes préférés)
Je déteste les sentiments standardisés (et contrairement à toi j'ai trouvé que précisément dans dolls tout tenait du cliché)
Tu as trouvé ça beau, j'ai trouvé ça très laid, tape à l'oeil. Quelques jolis plans, mais rien de révolutionnaire (les cerisiers en fleur et les arbres à l'automne, on trouve ça dans toutes les oeuvres japonaises, et j'ai vu bien souvent des représentations aurement plus belles). Tout à l'air complètement artificiel, et le récit figé.
Tout n'est pas fait pour faire pleurer dans les chaumières ? Je ne comprends pas ce que tu entends par là.
Et puis ce n'est pas du Kabuki (forme de théatre où les acteurs sont humains) mais du Bunraku.

Sur le fait que la majorité des films à l'affiche sont des navets, je ne te contredirai pas, quoique "The hours" récemment m'ait beaucoup plu. Je n'irai pas voir X-men 2.

J'adore Kitano. Et il a montré maintes fois qu'il savait innover (comme dans l'été de Kikujirô par exemple), mais encore faut-il qu'il connaisse ce de quoi il parle. Pour un réalisateur qui trouve toujours le ton juste, ça m'a choqué de voir à quel point "Dolls" sonnait faux. Personnellement, ça ne m'aurait pas géné qu'il fasse "comme d'hab", j'ai adoré Aniki.

Et puis pour information, mon Kitano préféré est aussi Sonatine.


Bref, tu as aimé ce film, tant mieux pour toi, mais ne sous-entend pas que ceux qui n'aiment pas sont automatiquement des gros fans de blockbusters américains et rien d'autre. Merci.

260. Jérôme degryse - 12/05/03 12:56
Je m'emporte... Dolls nul!!!! Non ms ça va pas la tête. Ce n'est pas le meilleur Kitano( mon préféré est Sonatine) mais dire que c'est nul... C'est lent ( chose rare au cinéma actuellement ou l'on croit que plus il ya de plan à la minute mieux c'est). Mais c'est beau. Magnifique même. La photo est la plus belle que j'au vue depuis la ligne rouge de Terence Malick. Les couleurs splendides. Tout est résumé dans l'affiche. Alors certes ce n'est pas du sentiment standardisé ( style Titanic). Tout n'est pas fait pour faire pleurer dans les chaumières. Et puis il y a les idées ( celle de la corde liant les amoureux est visuellement très chouette). Le dépaysement: je connais pas le kabuki. Les références nombreuses m'ont plu. Etc

Et puis si Dolls c'est nul alors la majorité des films à l'affiche sont des navets ( ex: d'un point de vue filmique Dolls écrase X-Men 2).

Alors on critique parce que cela resemble pas à ces films précédents. Tant mieux. Un réalisateur doit innover. Et puis si il avait fait comme d'hab on l'aurait critiqué pr son manque d'originalité 'cf Aniki mon frère).

De plus les thèmes sont différamment abordés qu'habituellement mais ce sont les mêmes obsessions. La mort présente en filligramme sur chaque image. La quête d'un amour impossible (comme dans Sonatine, Violent cop, Hana bi)etc.

Voilà

259. Chicha - 12/05/03 12:43
Merci pour les infos.

258. Altaïr - 12/05/03 11:25
Silent Moebius c'est vraiment pas terrible. Saiyuki je sais pas.

Bon ce n'est pas de la japanim', mais n'allez pas voir Dolls, le dernier Kitano, c'est vraiment un navet. C'est creux, les histoires sonnent faux, l'esthétique fait toc... bref à part un ou deux moments drôles ou on perçoit la patte du Kitano habituel, ya rien à sauver. Je suis déçue, déçue ! :o( un de mes cinéastes fétiches ...

257. Chicha - 08/05/03 12:04
J'ai l'occasion d'avoir les intégrales sur DVD de Saiyuki et Silent Mobius. Quelqu'un pourrait me dire ce que ça vaut (qualitativement, pas pécunièrement) ?

256. François Boudet - 05/05/03 16:24
Jap-Anime : Animation japonaise... Tu peux les appeler Animés tout court si celà te plait mieux... ou films d'animation..

255. larry underwood - 05/05/03 15:05
J'ai pas la santé physique requise pour relire tous les post (j'suis ptit et j'suis faible), alors je suppose qu'ils ont déjà été évoqués moults fois : ça n'empêche pas Perfect Blue et le Voyage de Chihiro d'être les plus grands jap-anim de l'univers, connu et inconnu. D'ailleurs, peut-on encore appeler ça des "japanim", puisque ça dépasse la classification ? Allez, y sont dispo en DVD, pas cher... faites-vous plaisir, au moins une fois dans votre vie, nom d'un sushi !

254. Rascal - 04/05/03 12:09 - (en réponse à : a Francois)
Patience ;)
Je rentre tout juste de Chine... Je n'ai pas eu le temps de revoir ce magnifique film mais c'est pour tres bientot...

J'ai aussi deniche avant de partir un tres beau long-metrage Coreen qui s'appelle Rebecca, quelqu'un connais?

J'ai aussi vu que dans ma Nantes natale au cinema il passe "Mari Iyagi" un autre chef d'oeuvre coreen, a voir imperativement! Courez-y avant qu'il ne s'envole...

253. François Boudet - 26/04/03 11:51
Alors Rascal, ton avis sur "Millenium Actress"?... ;o)

252. Jérôme degryse - 22/04/03 18:10
Alors pas d'accord du tout. Avalon n'est pas un chef d'oeuvre comme GHOST IN THE SHELL mais reste un peit bijou: le meilleur film de SF depuis longtemps. Alors certes vous dites que c'est lent. Moi je dirais que c'est pausé. Enfin un film qui nous prend pas pour des cons ou tout nous est pas expliqué ( genre MInority report avec 20 mn d'explication à la fin alors qu'on a tout compris depuis 1h). Visuellement c'est splendide et fait pour pas un rond.

Je préfère aussi la BO de GITS mais celle d'Avalon est aussi une merveille. Non seulement elle est belle à écouter mais en plus elle colle pArfaitement à l'histoire. Une très grande BO. A ranger à coté des bijous de Hisaishi ou de Sakamoto

Voilà sinon les gouts et les couleurs cela se discute pas. Moi je déteste Matrix ( un film de 2h de vide ou on a déjà tout vu en Asie en mieux)

251. Rascal - 22/04/03 14:49 - (en réponse à : Altair)
Merci de la correction, je dois dire que je me suis laisser berner par la banderole "Par le Createur de Ghost in the Shell" sur l'affiche. Sans doute les memes responsables marketing qui ont presente "Le Tombeau des Lucioles" comme un film de Miyazaki.

Me voila moins bete, un peu... ;)

250. Altaïr - 22/04/03 09:11 - (en réponse à : Rascal)
euhhh... Jin-roh n'est pas un film d'Oshii !
C'est (vaguement, apparemment) inspiré d'un manga d'Oshii, il en a écrit le scénario, soit, mais c'est bel et bien une interprétation très personnelle de son réalisateur, Mr Okiura.

249. Rascal - 22/04/03 08:03 - (en réponse à : a Didi)
Bien sur que la BO de GiTS est mieux que celle d'Avalon. Je ne te contredirai pas la dessus. Mais la qualite de la BO ne semble pas toujours aller main dans la main avec la qualite du film pour ce qui de Oshii. Je trouve, en effet, que Jin Roh est son meilleur film mais la BO est plutot quelconques, sans etre mauvaise ca fait pas un grand disque.

J'ai enfin trouve Millenium Actress en DVD en Chine, yeepee! C'est un pirate de l'edition Japonaise avec un sub anglais d'excellente qualite (Sans doute la meme source que le pirate de HK que certains ont vu, ici.)
Je le regarde une deuxieme fois et je vous donne ma reaction.
A+

248. Didi - 21/04/03 17:35 - (en réponse à : cecilou.beaufils@wanadoo.fr)
Ouais , bon, d'accord pour Avalon, mais c'est vrai que la musique est super, même si celle de Ghost in the Shell est nettement mieux!
Na!

247. gorgonzola - 18/04/03 17:09 - (en réponse à : à LUI)
bouh, daizolé...
mé si tu t'ennuit, écé deux comptais le nombres de fôte den se message là...
donc, bon, jeux konfimes : Millenial Actress cé vrémant supère chouettes. Et Avalon, cé vrai keux cé un peuti peux trot érmétiques...
voilà ! Amuze toit bien !

246. nemOrtel - 18/04/03 00:11 - (en réponse à : ach!)
Ch'ai léchèrement merté! On recommence : The animatrix!

245. nemOrtel - 18/04/03 00:07 - (en réponse à : zzz)
Oubliez le soporifique Avalon (aaah, la scène grandiose de la préparation du repas du toutou (au passage, Oshii doit avoir un chien comme ça, on le voit dans tous ses "films")), oubliez, oubliez, oublieeeeez, et regardez The Animatrix!
Vous dormez.

244. François Boudet - 17/04/03 21:17
Au moins on aura appris que le film devrait sortir en France en octobre prochain... ;-) Excellente nouvelle si elle se confirme.

243. Lui - 17/04/03 20:58 - (en réponse à : à Gorgonzola)
C'est beau de voir que des gens lisent avant d'ecrire.
Désolé, mais aujourd'hui je suis de mauvaise humeur, et vous trinquerez comme les autres ;o)

242. gorgonzola - 17/04/03 12:58 - (en réponse à : jreneaume@hotmail.com)
sinon, je ne sais pas si vous en avais déjà parlé, mais il ya le dernier Satoshi Kon : "Chiyiko, Millenial Actress"
disponible en import
une vrai merveille, avec une histoire d'amour franchement poignante et poétique... (il sortira aussi en salles en France en octobre, je crois).

241. Rascal - 15/04/03 06:21 - (en réponse à : Avalon, Avalon)
Avalon est une sorte de Matrix inverse ou encore Tron version bilalienne. Bien que son esthetique soit assez unique (ajouter a l'idee d'un film japonais tourne en polonais...), je trouve qu'Oshii n'apporte pas grand chose au theme de la realite virtuelle. Mais on aurait pu dire la meme chose de Matrix qui est venu bien apres Descartes, Gibbons et K.Dick...
Avalon aurait sans doute eu plus d'impact il y a 15 ans. Ce qui n'en fait pas un mauvais film mais on reste peut-etre un peu sur sa fin. D'ailleurs, il est peut-etre dommage que la reference au legendes arthuriennes se limite un peu trop au titre. Ghost in the Shell et Jin Roh m'ont semble beaucoup efficace dans la reinterpretation de themes deja visites. Ils apportent plus qu'Avalon dans leur vision et les messages qu'ils vehiculent.

Par contre j'aime beucoup la BO d'Avalon.

Par contre,

240. Balibalo - 15/04/03 03:10
Ouaip, j'ai vu Avalon, il me semble que je n'ai pas tout compris de meme, mais il m'a enormement plu, pour son ambiance, sa couleur, son cote un peu "hors norme", son esthetique aussi. J'aimerais savoir si il y a une fin reelle a Avalon, ou plutot non, je prefere m'en imaginer plein vu le choix qu'on a... :)
Avant de le voir j'avais eu deux avis : "encore plus chiant que Ghost in the Shell" et "une repope de Matrix", j'y suis alle vraiment la peur au ventre, pour au final y voir un film marquant (enfin pour moi...).

239. lololyon - 14/04/03 17:31
Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la langue japonaise (ça peut aider pour lire des mangas ou mieux comprendre certains Dessins Animés en VO !), je vous conseil le site suivant :
Escale-Japon

238. Didi - 14/04/03 11:20 - (en réponse à : cecilou.beaufils@wanadoo.fr)
Merci tous les 2. J suis tout à fait d'accord, et promis je regarderai Mon voisin Totoro. Je vous en dirait des nouvelles. Meuh non ce n'était pas aggressif. Simplement j'ai cru avoir commis un crime de lèse-majesté... C'est pas grave y a pas de mal ici c'est civilisé.
Est-ce que vous avez vu Avalon? Vous avez compris? Peut-être que je me suis endormie en route mais j'ai l'impression d'avoir raté un épisode.
A+
:)

237. François Boudet - 13/04/03 19:08
Entièrement d'acccord avec les propos de Rascal... Pour l'"indulgence", no problemo - j'espère que je ne t'ai pas paru agréssif dans ma réponse précédente(?).. - Pour "Mon voisin Totoro", je te le recommande chaleureusement. Personnellement c'est un des d.a que je préfère entre tous avec une poignée d'autres...

236. Rascal - 13/04/03 17:10 - (en réponse à : Totoro...)
Pour moi ce qui fait la force te Totoro et des Miyazaki destines a un jeune public (et par etension a tout le monde) c'est qu'il raconte des histoire aux enfants sans les prendre pour des idiots. C'est a dire qu'il ne leur explique pas tout avec une belle morale degoulinante a la fin. Il ouvre et stimule l'imagination du spectateur. Il touche aussi a des choses toutes simples, tres quotidiennes, tres tactiles et nous montre la poesie qu'elles contiennent et la libere. De ce fait il touche enfants et adultes sans niaiserie. Il y a aussi une tres grande honnete dans ce qu'il fait. C'est pas prefabrique ni calibre pour gosse c'est ressenti, c'est vrai et magique a la fois.

235. Didi - 13/04/03 15:27 - (en réponse à : cecilou.beaufils@wanadoo.fr)
Ben en fait si on compare Myiazaki à Candy c'est sûr qu'à côté c'est massacre à la tronçonneuse, interdit aux - de 18ans!!! Il y a forcément un peu de sentimentalisme, mais je ne suis pas une pro, hein! Un peu d'indulgence, je découvre!
shojo n'est pas forcément synonyme de dégoulinant (si, si!), il y a de bons shojo, donc ce n'était pas péjoratif.
Et puis je ne connais pas tout de Myiazaki, par exemple je n'ai pas vu "Totoro".On ne peut pas tout voir!!
:)

234. François Boudet - 13/04/03 15:21
Moi aussi je préfère "Le chateau dans le ciel" à "Panda Kopanda" - ne serait-ce que la réalisation (film/tv-film)...- ; mais je trouve "Panda Kopanda" très intéressant... On sent en effet le passage de séries tv comme "Heidi" (Miyazaki/Takahata) à "Mon voisin Totoro", chef d'oeuvre long-métrage de Miyazaki...(Il y a des séquences dans "Panda Kopanda" qui sont pratiquement reprises dans "Totoro"... Sans parler de la thématique - rêve/réalité de la petite fille, campagne, etc.) Tout comme dans "Totoro", je n'ai pas trouvé celà "dégoulinant" ou "shojo"... Justement, c'est là à mon avis tout l'intéret de Miyazaki ainsi que Takahata, ou de Adachi par exemple, ils font souvent des choses très mignones, gentilles, tout public (donc pour enfants) et tout, mais ça ne ressemble pas à de la guimauve (contrairement à bcp de choses pour les enfants - suivez mon regard... - ou du "sohjo" pour jeunes-filles ("Candy")?/ mais je connais moins.)... Et vraiment j'm bcp! Enfin c'est comme celà que je l'ai ressenti... ;-)



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio