Made in Japan

Les 934 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19


384. nem° - 21/03/11 16:59 - (en réponse à : suzy)
Comment contrôler l'étanchéité si c'est à 500 m sous terre?

Ben déjà, éviter de construire une centrale dans une zone sismique, c'est un bon début. Ensuite il y a des lieux qui sont géologiquement stable et étanches (couches d'argile).
Personne ne dit que c'est simple!

383. chienvert - 21/03/11 16:27 - (en réponse à : Ah ahahahahah )
"La presse japonaise, largement dépendante de la communication du gouvernement et de Tepco, la principale compagnie d'électricité du pays, a été fortement critiquée pour sa passivité, se contentant d'appeler à la solidarité et au calme. En ligne de mire : le système des "clubs de journalistes", dont l'ancien premier ministre Yukio Hatoyama avait entamé la réforme en 2010.

Ces clubs, qui structurent les médias japonais autour de groupes mêlant journalistes et officiels, créent des liens de dépendance et de loyauté très forts avec les entreprises et les institutions. Ainsi, la presse a souvent été frileuse pour couvrir les scandales politiques et a parfois préféré citer la presse étrangère pour aborder une affaire intérieure délicate.

En 2002, l'organisation Reporters sans frontières avait jugé que le système des clubs de presse japonais créait" une différence dangereuse entre les informations données à la presse nationale et celles données à la presse étrangère sur la situation au Japon."

La communication de Tepco, souvent floue et tardive, a été décrédibilisée à maintes reprises par le passé. En vingt ans, plus de deux cents fausses déclarations dans les rapports d'inspection de routine menée par le gouvernement avaient été révélées, poussant la direction de Tepco à la démission en 2002".

souce: lemonde.fr

Finalement ils ont ce qu'ils méritent d'une certaine façon!

382. Odrade - 21/03/11 15:56
Post 378 ChangÉ

grmpf.


O.

381. chienvert - 21/03/11 15:46
Bonne question! :)

380. suzy - 21/03/11 15:23
quand tu enterres un truc qu'on veut pas voir à l'air libre (produits chimiques et radioactifs), c'est la nappe phréatique qui mange ... à plus ou moins long terme. D'où les pb d'enfouissement.
Comment contrôler l'étanchéité si c'est à 500 m sous terre?

379. jean pierre tréber - 21/03/11 14:22
tu veux dire dans la grotte de lascaux, Nemox ?

378. Odrade - 21/03/11 14:10
Euh... quelque chose a changer pour les plate-formes de forage en mer ?

:o/

Nem 372, ton lien est HS.


O.

377. nem° - 21/03/11 13:38
Si les centrales étaient creusées dans des cavernes à même le socle rocheux, il suffirait d'injecter du béton avec un ralentisseur neutronique efficace, une bonne dalle plombée dessus et ça fait plus chier! Mais non! Profit immédiat! Rentabilité!
C0nnards.

376. longshot - 21/03/11 12:11 - (en réponse à : chienvert)
C'est assez clair que TepCo n'est pas à la hauteur. Ils avaient été avertis, apparemment à de multiples reprises que leurs normes de sécurité n'étaient pas assez strictes face aux risques encourus. Cf. ici" ou ici.

375. chienvert - 21/03/11 11:59
Ce qui se passe à Fukushima illustre bien qu'aujourd'hui tout se fait en dépit du bon sens! Tout cela pour des histoires de profit, d'économies, de marges éventuelles d'une compagnie? On rogne sur la sécurité avec le nucléaire, mais c'est bien la logique capitaliste qui est en question ici!!! On ne parle pas encore des conséquences à long terme de tout ce merdier mais parti comme c'est parti les japonais vont s'en mordre les couilles et nous aussi parce que la politique de l'autruche n'est jamais la bonne et pendant ce temps là fume ton mox, c'est reparti!

374. suzy - 21/03/11 11:44 - (en réponse à : green)
C'est fort possible. D'un autre côté, quand tu sais comment sont fait les tests de sécurité ... même sur les avions, ben t'as peur. Je suppose qu'il est impossible et contre-productif de changer toutes les pièces d'une centrale en préventif ... récemment un gros client pour lequel on entretient 3 sur 4 de ses machines a eu un pb sur la 4e dont nous n'avons pas la charge ... du coup, il est venu demander si nous pourrions aussi nous en occuper comme les 3 autres ... tu parles Charles, à ce moment là, je joue sur du velours! ... mais ma réponse a été "oui" MAIS cette panne, nous ne l'aurions pas vu arriver, entretien ou pas! ... bon ce n'est pas une centrale nucléaire ni un avion mais l'idée est la même.

373. chienvert - 21/03/11 11:17 - (en réponse à : fiat lux)
"10h20 Une dizaine de jours avant l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, son opérateur, Tokyo Electric Power (Tepco), avait reconnu le maquillage des rapports de contrôle de ses installations de Fukushima. Le rapport de Tepco avait été réclamé par les autorités pour s'assurer que les procédures étaient bien respectées.

Tepco a avoué notamment qu'une carte d'alimentation d'une valve de contrôle de température de réacteur n'avait pas été inspectée pendant onze ans, bien que les techniciens, qui s'étaient contentés d'un contrôle de routine, aient indiqué le contraire. D'autres pièces dont la vérification n'est pas nécessairement obligatoire n'ont pas non plus été parfaitement contrôlées, dont des éléments relatifs au système de refroidissement et au groupe électrogène de secours. "

source : lexpress.fr

372. nem° - 21/03/11 11:06
On vient de me recommander ceci.

371. nem° - 21/03/11 10:01
En fait ces particules vont être lessivées dans la mer, et les poissons ont un gros défaut : ils bougent. Enfin jusqu'à ce qu'on les pêche.

370. chienvert - 21/03/11 09:50
Oui et le personnel de la centrale vient d'être évacué, mais comme il pleut les particules vont être en partie clouées au sol! Ce n'est pas un mal, sauf pour les amateurs de Sencha comme moi et les japonais, mais bon, on s'en fout n'est-ce pas puisque tout va bien dans le meilleur des mondes!!

369. nem° - 21/03/11 09:36
Le réacteur 3 commence à fumer.

368. chienvert - 21/03/11 09:31 - (en réponse à : Tout va bien Monsieur déni)
Japon: "Le gouvernement a affirmé que le niveau de radioactivité présent dans la pluie, l'eau du robinet, ou dans certains aliments autour de la centrale endommagée par le séisme et le tsunami ne posait aucun risque pour la santé".

source : lexpress.fr lundi 21.03.2011


367. nem° - 21/03/11 08:36
C'est un petit peu comme quand tu ne comprenais pas les gens qui critiquent la pollution tout en fumant. Ce n'est simplement une question de choix, de liberté individuelle. C'est qu'arrêter de fumer, je peux le décider. Comment j'arrête la pollution?

366. nem° - 21/03/11 08:32 - (en réponse à : dens)
Bon, tu admets l'existence possible de sens critiques différents. En progrès! :)
Plus sérieusement, réfère-toi à mon post précédent, et, je vous en prie, cessez d'avoir cette arrogance allègresque avec des questions aussi sensibles. Il y a des centaines de gens en France avec des cancers, de la thyroïde notamment, parce qu'ils ont travaillé à fournir de l'uranium à la COGEMA, maintenant Areva. Tout ça pourquoi? Parce qu'on a désinformé les français en les faisant investir dans le chauffage électrique. Cette opération n'était pas seulement une fraude massive, mais ses conséquences se feront sentir sur plusieurs générations.
Il faut bien comprendre que nos vieilles centrales vont toutes partir en vrille aussi bientôt si on ne les coupe pas rapidement.
Et, je le répète, même voter vert ne réglera pas le problème.

365. nem° - 21/03/11 08:25 - (en réponse à : longshot)
c'est là dose qui fait le poison

Hélas non. Les progrès de la toxicologie nous enseignent que si ce raisonnement s'applique effectivement dans le cas d'un seul toxique simple, type arsenic, dès qu'on parle de macromolécules, de composés chimiques ou d'isotopes, le problème se complique dramatiquement. Par exemple, les phtalates (le plastique alimentaire entre autres), sont souvent des perturbateurs endocriniens. Sous un seuil, ils activent tes hormones d'une certaine façon (tu vas grossir sans raison apparente), au dessus ils les activent différemment (tu vas devenir chauve avant la quarantaine).
Dans le cas d'une intoxication radiologique, les combinaisons possibles et leurs effets sont encore très méconnus, même s'ils ont été testés, hélas, sur des soldats ou des populations "pacifiques". Mais il reste un océan d'incertitudes.

364. dens - 20/03/11 23:06 - (en réponse à : nemo)
ben mon sens critique a moi il me fait croire la deuxieme moitie du communiqué plus que la premiere:
1/
le panache arive en france mardi d'apres une simulation je suis un peu familier du bordel et les sim ca depend vachement de ce que tu mets dedans au debut et en matiere de meteo y a qu'a voir la fiabilite des previsions a 7 jours pour se faire une idée...
2/
meme si effevtivement il arrivait il serait tellement dilué que le risque serait insignifiant. Ca je le crois bien plus facilement. Pour caricaturer quand l'Eyjafjoll a craché pendant des jours j'ai eu aucunes cendres sur mes fenetres et le volume emis etait bien plus enorme... et le panache en question n'est deja pas au depart porteur d'une grosse charge radioactive...

du coup pour moi cette info est tellement faible en contenu: "il est possible qu'on recevra es retombées radioactives mais pas a un niveau dangereux" qu'elle n'a l'honneur d'apparaitre que par la possibilté d'etre interpretée d e facon alarmiste et sensationaliste "on va recevoir des retombées radioactives!!!""

et c'est effectivemet comme ca que c'est interprété par le public...

363. chienvert - 20/03/11 21:44
Le problème dans tout ça vois-tu c'est que ceux qui communiquent et ceux qui produisent sont les mêmes personnes!
Je suis plus que méfiants concernant l'information aujourd'hui, et lorsqu'il s'agit de nucléaire, heureusement que l'on a les structures indépendantes pour nous informer sinon ce serait le black-out total!

362. longshot - 20/03/11 20:01 - (en réponse à : chienvert)
Je comprends, mais je rajouterais aussi "ou sur-estiment" dans ta phrase.

Je rajouterais aussi les %£%$%€%¥ de vautours qui osent faire des offres publicitaires du genre "si vous achetez chez nous la moitié de la recette sera reversée à".

À propos, pour ceux qui voudraient, la Croix Rouge et le Secours Populaire, entre autres, recueillent des dons pour l'aide humanitaire. (L'Ambassade du Japon reverse à la Croix Rouge japonaise.)

361. chienvert - 20/03/11 19:10
J'en veux aux gens qui font subir aux autres humains leurs choix technologiques irresponsables, j'en veux aussi à toutes les personnes qui par leurs activités destructrices et irrespectueuses laminent un peu plus chaque jour la planète sur laquelle nous vivons tous, j'en veux aussi à tous les bien pensants qui, parce que cela ne correspond pas à leur ordre moral confortable, sous-estiment constamment et de manière éhontée la réalité des conséquences d'un accident nucléaire majeur , ceci parce qu'il s'agit de ma planète et de du futur de la vie sous toutes ses formes dessus.


360. longshot - 20/03/11 19:06 - (en réponse à : nem°)
Pour la stratosphère, le directeur de l'IRSN en parle ici, il dit que c'est peu probable.

De toute façon, tu le sais : c'est là dose qui fait le poison. Même si des particules radioactives arrivent jusqu'en France, si elles arrivent tellement diluées qu'elles sont indétectables, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Évidemment, je n'ai que les chiffres officiels ; si tu ne les crois pas, achète-toi un compteur Geiger, mesure la radioactivité à ta fenètre, et préviens-nous quand tu détecteras une augmentation.

Pour ma part, je me contente de faire plus ou moins confiance aux experts auxquels mon propre sens critique m'incite à faire confiance.

Ah, et tu as raison : aller voter n'arrêtera pas le nuage à la frontière. Mais ne pas y aller non plus. Et tiens, c'est marrant, les Commissions locales d'information dépendent largement des conseils généraux. Pas un gros pouvoir, mais vu que leur rôle est d'informer sur les risques nucléaires liés à nos centrales à nous, autant pas y envoyer n'importe qui.

359. nem° - 20/03/11 17:37
Mais n'oubliez pas d'aller voter, ça devrait arrêter les nuages radioactifs à la frontière protègeant nos têtes blondes.
Société de cons.

358. nem° - 20/03/11 17:32 - (en réponse à : dens)
donc si je comprends bien tu crois le morceau du communiqué que tu cites qui dit qu'un nuage arrive mais pas le bout qui dit que son niveau de radioactivité est trop faible pour etre détecté ou avoir des effets sur la santé..?

Je me voudrais de répondre pour chienvert, je me contenterai donc de dire que ça s'appelle le sens critique.

et tu trouves halucinant qu'on croie tout en entier?

Lui je sais pas, mais moi je trouve ça assez dangereux.

tu est en colere contre qui au juste?

Tu as des enfants denis? Je sais : c'est pas le problème.

357. nem° - 20/03/11 17:25
Oublie ma remarque sarcastique, je vais détailler l'idée : un nuage émis par un réacteur nucléaire, c'est de la vapeur très chaude. Donc ça monte. Plus il fait froid, plus haut ça va monter. Quand un nuage atteint la stratosphère, il peut heurter des courants très rapides, qui peuvent lui faire faire le tour du monde en une journée. Parfois moins.
Tu me diras : ça va disperser le nuage. La plupart du temps, oui.

356. nem° - 20/03/11 17:19 - (en réponse à : longshot)
Deux choses :

- c'est vrai, les experts sont souvents d'avis opposés, ou divergents. Ca fait une belle jambe au public en cas d'urgence.

- es tu familier du concept de jetstream stratosphérique?

355. longshot - 20/03/11 16:09 - (en réponse à : nem°)
Entièrement d'accord avec ton post 353. Le risque nucléaire est préoccupant, mais les dégats du tsunami sont immenses, et là on n'est pas dans le potentiel.

Sinon, pour ce qui est des experts, tu auras remarqué qu'ils ne sont pas tous d'accord entre eux. Sauf à croire à la fois une chose et son contraire, je ne voit pas comment quiconque pourrait leur faire une confiance aveugle et naïve.

(Et le jeu de mot sur recul était involontaire, mais assumé: on n'a pas la même vision, les mêmes préoccupations, la situation n'a pas la même urgence selon qu'on est en Europe ou sur place.)

354. nem° - 20/03/11 14:33
"On peut évidemment lui reprocher un certain manque de recul"

Au moins 10 000 km.

353. nem° - 20/03/11 14:27
Personnellement, je suis plus préoccupé, voire inquiet, soyons fous, pour les dizaines de milliers de personnes à la rue dans le froid. La radioactivité, c'est juste la crotte sur la bouse.

352. nem° - 20/03/11 14:24 - (en réponse à : longshot)
Pour ce qui est de la confiance dans les "experts", je te renvoie à mon post 334. T'as le droit de naïf, mais être naïf ne te rend pas plus droit.

351. Danyel - 20/03/11 13:15 - (en réponse à : Forum primitif.)
Donc, je modifie le message à la main.

Libye

350. Danyel - 20/03/11 13:01
Ce matin (cette nuit pour vous), je lis un gros titre dans Libé "De l'iode radioactif présent dans l'eau du robinet à Tokyo et d'autres villes."
Rien de plus, juste ce gros titre.
Je reviens à l'instant du cinéma, et je découvre à la suite du titre un article qui détaille les doses et les quantités. Résultat, bien que supérieure à la normale, elles ne présentent selon le journal pas de danger.

Elle est où la manipulation ?
Elle est où l'irresponsabilité ?
Est-ce que ces foutus journalistes pensent un instant aux familles des Français restés ici ?
J'en ai marre de rassurer mes amis. J'aimerais plutôt que ce soient eux qui me rassurent.
J'en ai marre de cette course de vitesse à l'information.

Sinon, les enseignants sont dans la rue. Tout va bien en France, vous inquiétez pas. Et rassurez-vous, on entendra bientôt plus parler de nous, l'objectif est désormais braqué sur la Lybie.

Je reviens ici dans pas longtemps pour vous décrire Tokyo en ce moment, sans sensationnalisme, car ce n'est pas mon métier.

349. longshot - 20/03/11 12:36
En attendant des nouvelles de Danyel, voici le témoignage d'un autre expatrié. On peut évidemment lui reprocher un certain manque de recul — il le reconnaît d'ailleurs quand il mentionne son précédent billet — mais ça rend aussi son témoignage intéressant. Ceci dit, je n'approuve pas vraiment sa manière de taper sur "les écolos" et "les médias" — même si j'ai trouvé complètement indécentes les manifs dès le week-end dernier, et si certains reportages me font rire jaune, en particulier quand ils parlent du nombre de morts (le premier témoignage que j'ai entendu, c'était une vidéo en ligne probablement extraite d'une chaîne d'info en continu, juste après le séisme et avant le tsunami ; le présentateur en studio demandait à son envoyé spécial sur place : « et ce qui est incroyable, c'est qu'il n'y a eu absolument aucune victime ?! » — ce à quoi l'autre à répondu prudemment qu'il fallait p't êt' attendre un peu qu'on évalue la situation pour donner des chiffres...) Mais bon, tous les écolos ni tous les médias (ni tous les "officiels", d'ailleurs) ne tiennent le même discours, donc faut pas trop généraliser. Ceci dit aussi, le gars, je lui jette pas la pierre, dans sa situation je comprends qu'il soit un peu remonté.

À part ça, pour ceux qui habitent les cantons concernés : n'oubliez pas d'aller voter.

348. dens - 20/03/11 11:36 - (en réponse à : chienvert)
donc si je comprends bien tu crois le morceau du communiqué que tu cites qui dit qu'un nuage arrive mais pas le bout qui dit que son niveau de radioactivité est trop faible pour etre détecté ou avoir des effets sur la santé..?

et tu trouves halucinant qu'on croie tout en entier?

tu est en colere contre qui au juste?

347. longshot - 20/03/11 10:40 - (en réponse à : nem° 343)
On réfléchit par soi-même, ça peut pas faire de mal.

OK, je vais passer une thèse en physique nucléaire, et je reviens.

Tiens, à propos de physiciens, où sont Altaïr et Lui quand on a besoin d'eux ? Bon, c'était pas vraiment leur domaine non plus si je me rappelle bien, mais c'étaient probablement eux les plus qualifiés d'entre nous.

346. chienvert - 20/03/11 09:52
Je savais qu'il y avait des mecs pas clairs sur ce forum, mais de la à penser qu'il y avait des mecs du CEA!

Comme dit JPT respirez, respirez c'est de la bonne!

L'hallu totale! !!!

345. nem° - 20/03/11 06:07
envoyées

344. nem° - 20/03/11 06:00
La baisse de température, par exemple, est certainement liée aux 90 tonnes de bore que la France a envoyé là bas. Le bore va ralentir la réaction en absorbant des neutrons, mais comme tout filtre, il va falloir le changer. Et on parle pas d'une piscine de jardin.

343. nem° - 20/03/11 05:55 - (en réponse à : longshot)
on fait quoi ?

On réfléchit par soi-même, ça peut pas faire de mal. Perso, j'éviterai le sushi pendant quelque temps.

342. jean pierre tréber - 20/03/11 02:25
longshnott, agent capitaliste pro-nucléaire.
on devrait presque remercier les niakoués pour le nuage vivifiant qui arrive.
respirez à plein poumon, m'sieur dames ! cé d'la bonne.

341. longshot - 19/03/11 23:22 - (en réponse à : chienvert)
Le fameux nuage. Sachant que des doses inférieures à 100 mSv ne posent aucun problème de santé (renforcent même les défenses de l'organisme selon certaines études).

340. chienvert - 19/03/11 23:21
Pas préoccupante la situation? Imagine si on disait qu'il y a de l'iode radio-actif dans l'eau du robinet à Paris?

339. longshot - 19/03/11 23:15 - (en réponse à : Lien)
Ben oui, et alors ? Je n'ai pas la possibilité d'aller vérifier sur place moi même. Et puis, si on ne peut pas faire confiance au discours officiel (les politiques sont corrompus), ni au discours médiatique (ils jouent le catastrophisme pour vendre du papier), ni aux industriels (conflit d'intérêt), ni aux scientifiques (conflit d'intérêt aussi), on fait quoi ? On interroge les astres et les libres penseurs ?

En plus, les infos officielles étaient plutôt catastrophistes, selon les sources. Là, le discours me paraît le plus rationnel que j'ai entendu sur le sujet. Donc, je le relaie. si tu préfères que ça vienne d'une source non officielle... Tiens, merci google, voici un expert indépendant et écolo anti nucléaire qui dit sensiblement la même chose : les risques ne sont pas du tout de la même nature. Et ici, un journaliste scientifique estime aussi que la contamination devrait rester locale — il dit aussi beaucoup d'autres choses, les scénarios envisagés si on n'arrive pas à refroidir la centrale, mais il semble que vaille que vaille la température commence à baisser... Auquel cas les craintes qu'il émet ne se réaliseraient pas.

Donc bon, la situation est évidemment préoccupante, mais je n'ai pas l'impression qu'elle soit si inquiétante qu'on l'entend ici ou là.

338. chienvert - 19/03/11 22:59 - (en réponse à : Et nous alors?)
20 heures Le panache radioactif résultant des rejets des réacteurs endommagés de la centrale de Fukushima pourrait atteindre la France métropolitaine mercredi ou jeudi prochain, annonce l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, après avoir fait un modélisation.

Les concentrations attendues de césium 137 dans l’air devraient être «d’un niveau trop faible pour être détectées par les 170 balises d’alerte» du réseau Téléray de l’IRSN, précise l’institut dans un communiqué.

Elles «seront sans conséquences sanitaires et environnementales» et «si minimes» qu’elles ne pourront être détectées dans l’environnement que par des mesures d’échantillons effectuées dans des laboratoires spécialisés, ajoute l’IRSN.

Selon la projection, le panache a recouvert vendredi la plus grande partie de l’Amérique du Nord et le nord-est de la Sibérie. Il passait samedi sur l’Atlantique Nord et devait atteindre les Antilles et le territoire de Saint Pierre et Miquelon. Il pourrait arriver au dessus de l’Hexagone le 23 ou le 24 mars.

sources : Liberation.fr

337. Lien Rag - 19/03/11 19:19 - (en réponse à : longshot)
Malheureusement cela reste de l'information officielle...

336. bibi clem - 19/03/11 17:08 - (en réponse à : Nemo)
Ca n'a rien a voir avec le nucléaire si des mineurs d'uraniums tombent malade. Ca a plus a voir avec le scandale de l'amiante par exemple.

Et au fait Nemo, quand l'usine AZF a pété en tuant 30 personnes et démolissant la moitiée de la ville a coté, on t'a entendu vouloir enterrer toutes les usines chimiques de France ?

335. longshot - 19/03/11 16:09 - (en réponse à : un autre son de cloche)
En anglais, désolé. En gros : même dans le pire des cas, on est loin de Tchernobyl et les risques de catastrophe nucléaire sont relativement mineurs.

Aux dernières nouvelles, ils s'apprêtaient enfin à rétablir les systèmes de refoirdissment, je comprends pas qu'ils n'aient pas été foutus de les remplacer plus tôt, mais bon ça a l'air de se normaliser.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio