Made in Japan

Les 919 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19


569. nem° - 27/04/11 13:13 - (en réponse à : piratage à caractère informatif)

568. nem° - 27/04/11 13:10 - (en réponse à : tortilla)
Non mais tu fais exprès de pas comprendre ou tu es vraiment con ?

Ni l'un ni l'autre mon colonel! J'ai, comment on dit déjà? Ah oui, une opinion différente. C'est concept.

Consomme très peu, ça consomme quand même. (Surtout que j' ai l' impression que tu le laisses allumer tout le temps)
Et les trucs que tu vas télécharger c' est hébergé, donc alimenté.


Mais personne a dit qu'il fallait revenir à la bougie, vous êtes chiants un peu avec ça. Google a commencé à alimenter en partie ses serveurs avec des piles à combustible (non polluante donc). Et oui, je laisse toujours mon ordi alllumé, mais je le mets en veille quand je suis pas dessus. Parce que comme un moteur de voiture, ce qui l'use le plus, c'est pas de s'en servir mais de l'allumer, l'éteindre en permanence. Penser durable quoi.

Et je n' évoque même pas les formats et logiciels qui changent régulièrement.

Oui mais ils évoluent vers une convergence. Par exemple, on a longtemps codé les caractères en ASCII occidental (tu as un menu dans ton navigateur), puis Unicode a été adopté massivement. De fait, les problèmes d'affichage qui résultaient d'incompatibilité entre les standards d'encodage ont presque disparus. Même BDP est unicode aujourd'hui je crois, c'est dire!

Mais je te remercie de tes interventions. Parcequ' avant toi, je croyais que la science n' était pas une affaire de croyance. Ou je sous-estimais la capacité des prétendus adultes à se mentir.

Attention, je te prends en flagrant délit d'évolution. Bah oui, toute notre société, notre civilisation est fondée sur des mythes, des foutaises, des croyances à la con, la Terre plate, tout ça. Pour s'en rendre compte, c'est très simple : tu dis a quelqu'un que tu n'as pas de voiture. Observe attentivement la mine effarée, mélange d'incrédulité et de pitié, conditionnée par des millénaires de barbarie vernie de religion ! "Mais comment tu fais?"
Je prends le métro ou j'appelle un taxi. C'est fou la vie.

567. torpedo31200 - 27/04/11 13:01 - (en réponse à : nem° - post # 563)
Non mais tu fais exprès de pas comprendre ou tu es vraiment con ?
Consomme très peu, ça consomme quand même. (Surtout que j' ai l' impression que tu le laisses allumer tout le temps)
Et les trucs que tu vas télécharger c' est hébergé, donc alimenté.
Et je n' évoque même pas les formats et logiciels qui changent régulièrement.

Mais je te remercie de tes interventions. Parcequ' avant toi, je croyais que la science n' était pas une affaire de croyance. Ou je sous-estimais la capacité des prétendus adultes à se mentir.

566. nem° - 27/04/11 12:53 - (en réponse à : tortue ninja)

565. nem° - 27/04/11 12:46
Sinon moi j'ai mes patates qui poussent sur mon balcon : des bêtes caisses avec du terreau, empilées les unes sur les autres. A priori ça pousse. Utopique hein?

564. nem° - 27/04/11 12:44 - (en réponse à : suzy)
Oui, la géothermie c'est très bien. Je me souviens d'ailleurs d'une installation dans le parc de ma grand-mère, à Sucy (ça s'invente pas). Mais ça n'a jamais pris parce que les lobbies de l'énergie ont tué tout ça dans l'oeuf. Des gens bizarres avec des discours affolants, promettant l'enfer thermodynamique à quiconque n'utiliserait pas le pétrole ou l'uranium.

563. nem° - 27/04/11 12:41
Bah oui, pour une raison fort simple à comprendre, même pour toi : mon écran constitue une sorte de papier dynamique. Ainsi, au lieu de réimprimer à chaque fois sur de la pulpe de papier chlorée, je change la couleurs de pixels. Et mon écran plat consomme très peu.
Du coup je peux télécharger plein de BD et les relire offline ensuite.
C'est marrant comme les pro-conso sont toujours paniqués par des solutions alternatives. Une sorte de psychose conservatiste?

562. torpedo31200 - 27/04/11 12:25 - (en réponse à : nem° - post # 559)
Non mais tu crois vraiment qu' une image ou une video soit-disant virtuelle (et donc continuellement hébergée par un truc continuellement alimenté), ne pollue pas plus qu' une image matérielle ?

Et si tu veux donner des leçons, commence par poster moins. Qu' est-ce que ça te coûte, tu ne lis quasiment plus de bandes dessinées depuis 10 ans...

561. suzy - 27/04/11 12:17

560. nem° - 27/04/11 12:15 - (en réponse à : suzy)
Non, TU vas droit dans le mur, et TU vas entraîner tous les autres avec toi, parce qu'il faut faire vite, parce qu'on est dans l'urgence, TOUJOURS, qu'il faut des résultats, maintenant, parce que Jésus revient, Jésus revient, parmi les siens, et qu'il faut sortir l'argenterie si veut avoir droit au paradis.
Je te l'ai dit : tu es une victime, mais une victime qui croit contrôler sa vie.
Nous ne contrôlons rien.

559. nem° - 27/04/11 12:12 - (en réponse à : totor)
Tu as raison, je te propose de basculer définitivement dans une radicalité verte et pas mûre : tu vas te déplacer physiquement, avec ta 'tite ouature, localiser le serveur de Youtube qui héberge ces vidéos, les charger avec ta 'tite clé huaissebé, revenir chez toi, et... regarder la clé en méditant sur le sens de tout ça.

558. suzy - 27/04/11 12:11 - (en réponse à : nemo)
La où tu te trompes, c'est que je suis tout à fait conscient que l'on va droit dans le mur : en économie et en écologie. Ce qui me casse les burnes, c'est de toujours entendre les mêmes discours partisans. Les verts sont utiles mais j'attends qu'ils soient au pouvoir pour me marrer. On en reparlera à ce moment là! Allez, tout ce que tu peux souhaiter c'est que Fukushima pète. Ca fera une voie royale au écolo en 2012. Et on verra ce qu'ils pourront faire ... parce qu'entre vouloir et pouvoir, y'a une marche qu'ils se prendront dans la gueule.
Ensuite les pouièmes, ils faut les gagner un par un.

557. torpedo31200 - 27/04/11 12:07 - (en réponse à : nem° - post # 554)
Internet n' est pas alimenté par de l' électricité ?
Et toutes les videos et images que tu postes ici (et sur lesquelles 5 à 10 personnes doivent cliquer), elles ne sont pas hébergées sur des sites alimentées par de l' électricité ?

556. nem° - 27/04/11 12:03 - (en réponse à : radiopassivity)

555. nem° - 27/04/11 11:58 - (en réponse à : suzy)
Alors si je devais changer qqchose au lieu d'attendre qu'on arrête les centrale, je commencerais plutôt par regarder ma gueule et mes petites économies d'énergie et mes petites pollutions quotidiennes!

Ben vas-y, qu'est-ce que te retiens? :)

554. nem° - 27/04/11 11:57 - (en réponse à : torpépé)
En fait Internet a p-e sauvé la planète en limitant énormément l'usage de papier et de transport. Pas besoin d'être chercheur pour trouver des réponses.

553. nem° - 27/04/11 11:55
e grand soir on l'attend toujours les gars!

C'est bien ton erreur! Tu fais parties des victimes du grand mensonge capitaliste du vingtième siècle! Tu crois que ça peut continuer, l'aventure de l'énergie facile, des transports intergalactiques à la Barbarella. Mais on t'a enflé mon vieux! On t'a raconté des craques, de belles histoires pour que t'achète une belle bagnole, une belle maison que t'aurais jamais pu te payer sans crédit.
C'est quoi le taux d'intérêt quand t'es mort du cancer?

552. torpedo31200 - 27/04/11 11:54 - (en réponse à : grand scientifique - post # 549)
En parlant de sérieux...
Connecte-toi moins, ça fera des économies d' énergie.

551. nem° - 27/04/11 11:53
Une bonne idée pour éviter les crises systémiques aussi : rétablir une monnaie universelle étalon. L'hydrogène par exemple. Parce que fonctionner avec des cours spéculatifs basés eux-mêmes sur des valeurs flottantes indexées sur la confiance, hum!

550. suzy - 27/04/11 11:53
Faut être pragmatique ... le grand soir on l'attend toujours les gars! ... les grands penseurs, il en faut. Mais faut aussi faire des trucs au jour le jour. Et ce qui me met les nerfs en boules c'est de vous entendre vous lamenter au quotidien sans jamais rien faire ... vous covoiturez? vous limitez vos week-ends gourmands en gazoil? vous avez demandé à votre mairie de faire qqchose contre le gaspillage en chauffage et éclairage des installations publiques? ... qd avez-vous pris l'avion la dernière fois? ... aucun démarrage sur les chapeaux de roues? ... est-ce que vous conduisez à 110 sur autoroute? est-ce que vous faites durer vos équipements : PC, lecteur DVD, téléphone ou bien est-ce que vous sautez sur la dernière nouveauté? ... et votre lessive, elle a quoi dedans? une douche chaque matin? 'tain vous êtes aussi crades que cela en fin de journée? ... des trucs qui polluent, chacun en fait des tonnes chaque jour. Alors si je devais changer qqchose au lieu d'attendre qu'on arrête les centrale, je commencerais plutôt par regarder ma gueule et mes petites économies d'énergie et mes petites pollutions quotidiennes!

549. nem° - 27/04/11 11:44 - (en réponse à : stefan)
Nan mais suzy a pas saisi encore, il croit qu'on peut continuer comme ça en éteignant la lumière et en faisant pédaler des hamsters géants OGM dans les backrooms des ministères.
Le plus difficile dans un changement de paradigme, c'est de prendre conscience d'être dans un paradigme. suzy, c'est un mec qui avance tant que la voiture roule. Et faut pas lui parler de pénurie d'essence, sinon il s'énerve et te sort des sarcasmes en te prédisant le retour à la bougie d'allumage.
Un peu de sérieux quoi!

548. nem° - 27/04/11 11:38
ayatollah du "vert"

C'est sûr que c'est mieux des dictateurs de la croissance utopique délirante.

547. stefan - 27/04/11 11:38
Oui, des idées comme ça, pour commencer, ça pourrait être pas mal (le coup de la TVA est discutable, y'a peut être d'autres critères plus pertinents que juste la distance), mais je suis pas sûr que ça soit très significatif par rapport au gaspillage global que notre logique de surconsommation systématique implique.

546. nem° - 27/04/11 11:36 - (en réponse à : suzy)
C'est bien de dire des conneries, je peux le faire aussi. Mais plus sérieusement : STOP AU CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Toi comprendre quoi moi dire? T'es mignon avec tes ampoules d'éclairage public, mais c'est pas là le gouffre énergétique. Stop aux contructions idiotes qui perdent 50% de leur énergie, stop aux bagnoles pour faire 200m tout seul. Stop aux déchets qu'on brûle plutôt que de les recycler. Stop au suremballage. Stop à l'agriculture intensive.
Oui, tu pourras plus bouffer de fraises en Janvier, c'est dur, je sais.
Ca va bien se passer.

545. suzy - 27/04/11 11:03
Pour réduire la conso d'énergie, y'a des solutions de basiques et/ou très connes adoptables du jour au lendemain.
- éclairage des rues : éteindre un lampadaire sur deux. Dans ma rue, c'est Disneyland!
- éclairage des bâtiments anciens. Si tu veux qu'ils soient qd même visibles, histoire de faire bien pour le tourisme ou la beauté de la ville, éteindre simplement les projecteurs de 1h à 7h de mat' ... t'en connait bcp des touristes qui visitent un chateau féodal à 3h du mat'?
- favoriser les home-office, même partiel : faisable en qq semaines (pour s'équiper : webcam, discussions en direct ...) ou qq mois pour s'organiser.
- éteindre les tours de bureau ... si tu te balades un peu le soir dans les rues de buildings de bureau, le nombre d'étages complètement allumer est sidérant!
- remettre à une TVA de 19,6% les aliments venant de trop loin et mettre à 0% les trucs produits sur place.
- créer des files "more than one" sur les autoroutes pour favoriser le co-voiturage ou laors autoriser à prendre la file taxi-bus aus voitures avec plusieurs passagers ...

544. stefan - 27/04/11 10:31 - (en réponse à : suzy)
Je ne suis pas sûr qu'on puisse à ce point minimiser l'importance des déchets.

Je crois qu'on est passé vraiment pas loin d'un accident grave en France lors d'une inondation qui avait entrainé de la vase dans les système d'évacuation de je sais plus quelle centrale et entrainé un dysfonctionnement de son système de refroidissement.

Mais à part ça, je suis plutôt d'accord avec ce que tu écrits. (y compris que si on doit craindre quelque chose, c'est plus un attentat qu'un accident.) Je crois qu'on coule beaucoup de béton pour construire n'importe comment un paquet d'éoliennes et qu'un jour ou l'autre on s'en mordra les doigts aussi. Le carburant bio est une aberration énergétique, économique et humaine.

mais là encore, le problème c'est surtout qu'on cherche des solutions rapides, des solutions à court terme, des solutions juste pour dire qu'on fait quelque chose parce que se dire écolo et jouer sur les crainte justifiées des gens ça fait gagner des points dans les sondage, c'est qu'en gros, on se fout un peu de notre gueule.

Moi, ce que j'aimerais c'est qu'on ai une vraie réflexion globale sur notre rapport à l'énergie tout ça.

Mais faut pas rêver quoi.

543. suzy - 27/04/11 10:04
bien jouer pour L'Ukraine et la Grèce. Z'ont pas que des temples à colonne en carton pâte eux? yek yek yek!!
Les centrales, les 2 problèmes principaux sont:
- leur démantèlement ... en fait paraitrait qu'on ne sait pas démonter le coeur des réacteurs. En tout cas pour les qq centrales arrêtées, les toutes premières fabriquées. Est-ce la même chose avec les centrales plus récentes ??
- les attentats

Je ne suis pas inquiet pour:
- les accidents (en Europe): au Japon il a fallu un tremblement de terre énorme suivi de centaines de plus petits, d'un tsunami et de l'autisme de leur EDF local pour que cela "risque" de tourner mal. ... vous voulez quoi de plus? ... des B22 et un tapis de bombes?
- les déchets ... si leur dangerosité est extrême et sur des milliers d'années, leur volume n'est pas très élevé ...

Alors oui, il faut aller vers le renouvelable en le favorisant vraiment et surtout sans lui mettre des bâtons dans les roues ... mais sans devenir des ayatollah du "vert" ... on voit ce que cela donne avec le "carburant vert". Si tu mets des panneaux solaires partout, faut savoir dès maintenant leur impact envirnnnemental ... car eux, contrairement au nucléaire seront parmi nous et le recyclage sera d'autant plus problématique. Si tu fous des éoliennes partout, je suis prêt à parier que tout le monde ne sera pas d'accord. De plus que se passera-t-il à la première grosse tempête avec ces éoliennes géantes? Ca tient? Enfin, les centrales, faut pas rêver les mecs, elles vont aller au bout de leur durée de vie : 60 ans, voire plus. Donc on en a jusqu'à notre mort!

542. stefan - 27/04/11 09:15 - (en réponse à : suzy)
Je suis complètement d'accord avec toi sur plein de trucs Suzy. Moi tout ce que je te dis c'est:

1- On nous a présenté pendant des années le nucléaires comme une énergie parfaite, elle ne l'est pas, loin de là, je crois que tu es d'accord avec moi.

2- Aujourd'hui on nous dit :
a- que c'est un moindre mal: ça c'est ce que tu sembles dire aussi, moi j'ai l'impression que ce n'est pas le cas, que c'est absolument aussi pire que le reste, sauf qu'en plus elle a un pouvoir de nuisance bien plus grand sur des siècles et des siècles amen.
b- que c'est pas cher: ça c'est une illusion parce qu'on ne paie pas le vrai prix, la note elle va finir par nous revenir dans la gueule, je crois que tu le sais aussi bien que moi.
c- qu'on ne peut pas s'en passer: ça c'est complètement faut parce que d'autres y arrivent, à s'en passer. Alors tu me dit: "Oui, me Portugal ils s'en passent, regarde la merde que c'est là bas." J'ai envie de te répondre: "Oui, l'Ukraine ou la Grece s'en passent pas, ça les empêche pas d'être bien dans la mouise quand même."

Bien sûr on n'a pas de solution parfaite, et on n'est pas capable aujourd'hui de fermer toutes les centrales sans qu'il y ait de la casse. Mais ça fait à peu près 40 ans qu'on a absolument tout misé sur le pétrole et qu'on nous fait croire, qu'en France, ce n'est pas le cas, parce qu'on a un peu de nucléaire. Que du coup on n'a quasiment rien fait, ni en France, ni ailleurs pour développer des solutions alternatives, alors qu'on sait qu'elles existent. C'était beaucoup plus simple d'aller payer du pétrole pas cher.

Je dis juste, que peut être, si dans 20 ans on veut pas se retrouver grave dans la merde, il serait peut être temps de regarder certaines réalités en face et repenser certaines choses comme: dans quoi on investi notre recherche ou comment on consomme moins. Et tu n'arriveras pas à me convaincre que sur ces deux points on n'a pas une marge de progression absolument faramineuse qui nous permettrait de raisonnablement arriver à nous passer de ces centrales nucléaires d'ici une vingtaine d'années.

541. Lien Rag - 27/04/11 03:01 - (en réponse à : on s'éloigne du japon)
En plus j'ai lu très récemment, je ne sais plus où, que le choix du tout-nucléaire s'était fait durant l'agonie de Pompidou, comme une sorte de coup d'Etat technocratique quoi...

540. suzy - 27/04/11 01:13
Alors nos voisins sont très très forts eux! L'Allemagne, l'exemple. Mon cul! Ils peuvent pas les arrêter leurs centrales! La mère machin, l'autre conne le cul entre deux chaises la raie bien ouverte se la fait mettre pas tous les trous! Encore mieux, on nous cite le Portugal en exemple! ... z'ont pas de nucléaire? ... ben putain ça leur sert vachement en ce moment tiens! Sont pas dans la mouisse eux aussi. Je vais vous dire. Le nucléaire, j'en veux pas plus que le pétrole, le gaz ou le charbon mais j'attends encore qu'on nous les remplacent. 10% de l'énergie totale seulement! Ah ben c'est vachement cool, ça devrait être fastoche à remplacer alors! Allez deux ou trois panneaux solaires sur vos toits d'immeuble et on n'en parle plus. Et puis si ça suffit pas, hop une toute petite éolienne dans le jardin de mamy! Ou laors mieux tiens, puisque l'uranium est produit par des esclaves y'a qu'à prendre du pétrole à la place. Ben oui parce que lui, il est produit par des gens bien (l'Arabie Saoudite et la Lybie par exemple) et qui polluent pas comme en Afrique ou encore dans le golfe du Mexique. Ah mais non, on va remplacer ça par du gaz bien sûr! Puisqu'on en a chez nous maintenant! Ben ouaip! ... du gaz de schiste qu'y parait! ... ah ben merde, on a même pas extrait le moindre litre que y'a déjà des groupes d'opposants dites- donc! Dingue ça! ... mais ouaip putin, le gaz, cette énergie propre on en veut bien mais QUE si elle fait chier d'autres populations! ... si tous les antinucléaires allaient pédaler dans leurs caves chaque soir pour recharger leur accu hein? Ca c'est propre! ... et au moins y ne se présenteraient pas aux élections après avoir bien polluer la planête en hélicoptère pendant 15 ans!

539. larry underwood - 27/04/11 00:19
Comme stefan à peu de choses près... Dire que Stephen King dénonçait déjà tout ça en 1987 dans les Tommyknockers.

538. Stefan - 27/04/11 00:16 - (en réponse à : suzy)
Quand j'étais petit, en cm2, c'était deux ans après Tchernobyl, j'ai eu une conférence sur le nucléaire dans ma classe. On m'a appris que c'était une énergie propre qui nous permettait de produire de l'électricité à bas prix pour tous. Que c'était dangereux quand c'était pas maitrisé, qu'en URSS ils maitrisaient pas parce qu'ils avaient des moyens archaïques, mais que dans des pays riches et modernes, à la pointe de la technologie comme la France (on aurait pu dire à l'époque, "ou comme le japon"), on risquait rien.

On ne m'a pas expliqué que l'Uranium était extrait au Niger dans des mines par des quasi esclaves qui se faisaient irradier et crevaient de cancers à 30 ans, que son extraction et son transport jusqu'à nous étaient gourmand en pétrole et que si l'Uranium nous était vendu aussi peu cher, c'est parce qu'il nous est vendu par un gentil dictateur qu'on aide à maintenir au pouvoir, et qu'on ne paie pas vraiment le vrai prix de son extraction. ça changera peut être un jour. On devra peut être un jour payer le vrai prix de l'uranium. L'Uranium qui est aussi une denrée non renouvelable.

On ne m'a pas expliqué non plus, comme tu le dis le prix des centrales à démanteler, des déchets à stocker. ça aussi, on va finir par le payer et ça va nous couter très cher. (mais c'est déjà trop tard, sauf qu'on peut peut être décider de pas continuer à s'enfoncer encore d'avantage)

80% de l'électricité est nucléaire, mais ça ne représente que 10% de l'énergie consommée en france, donc on n'est pas tellement plus indépendants vis à vis du pétrole que nos voisins.

On se rend compte aujourd'hui que ces centrales ne sont même pas si performante que ça, qu'à force d'équiper dans les années 70, 80 et 90 toutes les habitations française de convecteurs électriques, pour profiter à fond de notre formidable énergie nucléaire , on se retrouve en hivers obligé d'importer de l’électricité de plus en plus souvent.

Sérieusement, la première source d'énergie découverte par l'homme, c'est le feu, et quand un incendie part, on a encore beaucoup de mal à le maitriser, on n'y arrive parfois pas du tout. Le nucléaire, c'est un peu pareil, sauf que les ravages sont plus radicaux, et plus durables que ceux d'un incendie et qu'on peut raisonnablement s'en passer complètement. C'est peut être une question d'humilité de se dire qu'on arrivera peut être jamais vraiment à complètement le maitriser, et qu'il vaut peut être mieux s'en passer.

On nous a raconté beaucoup de conneries en fait sur le nucléaire, et peut être que malgré ça, dans les années 70, ce n'était pas un choix si aberrant, parce qu'on pouvait raisonnablement penser qu'on progresserait plus vite sur la fusion, sur le contrôle globale du truc et sur le traitement des déchets. 30 ans plus tard, on peut peut être commencer à se dire, qu'il faudrait peut être revoir complètement notre rapport à l'énergie, et à la consommation, comme tu dis, et essayer de chercher dans d'autres directions. Plus on va tarder à le faire, et plus ça sera compliqué quand on n'aura plus le choix.

537. larry underwood - 26/04/11 22:41
A marche pu l'affichage d'images ?

536. larry underwood - 26/04/11 22:39

535. larry underwood - 26/04/11 22:38

534. nem° - 26/04/11 22:04 - (en réponse à : suzy)
- de créer des emplois en France

Quel argument à la con. Fabriquer des armes aussi, tant que t'y es.

533. nem° - 26/04/11 22:01
*persos

532. nem° - 26/04/11 21:51
Wow, je viens de voir le docu "Tchernobyl forever" sur Arte. Excellent boulot je dois dire. J'ai beaucoup aimé trois choses : l'inclusion du jeu vidéo Stalker, que je possède et qui est une merveille, jeu utilisé pour nous faire visiter virtuellement la centrale. D'ailleurs on voit et entend un des pesos du jeu!
Ensuite ce que dit l'un des techniciens qui étudient le réacteur, quand il explique qu'il est passé, au fil des années, d'un sentiment de crainte, de haine, à celui d'amour pour la bête, le dragon endormi. Enfin ce qu'on nous explique sur le rôle des agences atomiques et des grands groupes du bâtiment et du nuclaire, Areva en tête. Il semble qu'ils essayent de construire le sarcophage non pas pour protéger l'Ukraine et l'Europe mais pour cacher le monstre, l'erreur qui salit la réputation de leur boulot. Comble du cynisme, ils ont pour projet de sortir du nucléaire en France, mais pour en fait déporter le problème sur l'Est. L'argent n'a pas d'odeur, mais y'a comme un relent d'ozone.


531. suzy - 26/04/11 21:48
Tu as juste sur chaqcun de ces points.
Pour la France, qu'on le veuille ou non, le tout nucléaire permet:
- d'être (un peu moins dépendant) des énergies fossiles
- de créer des emplois en France
- de vendre de l'électricité à nos voisins ...
- de vendre des centrales donc de diminuer un peu la note notre fringale en produits manufacturés made in china ou en machines allemandes ou US.
Alors c'est certain, faut pas que ça nous pète à la gueule et y'a le gros pb des déchets dont on ne sait que foutre ... sans compter les centrales qu'on ne sait pas encore démanteler ...

Alors vive les énergies vertes : vive le vent vive le vent vive le vent d'hiver, boule de neige et jour de l'an et bonne année mémé! ... mais cela ne sera jamais suffisant alors faudra moins consommer. Remarque y'a du boulot. Une grosse partie de mon boulot je peux le faire depuis chez moi moyennant qq aménagements : webcam et autres trucs techniques pour les call-conf. Et je pense que ce doit être la même chose pour pas mal de monde. Tu peux aussi réduire de bcp la consommation des villes. Fastoche : tu enlèves une ampoule sur deux dans les rues ... (;o)

530. stefan - 26/04/11 18:42
Ben déjà, les pays non nucléarisés à fond arrivent bien à se passer du nucléaire, je crois.

ensuite, je crois aussi que dans tous les pays occidentaux t'as d'énormes lobbys pétroliers qui bloquent ces recherches depuis pas mal de temps.

Enfin, je crois aussi que sur les énergies renouvelables, on est maintenant pas mal à la traine sur le reste de l'Europe.

529. suzy - 26/04/11 17:33 - (en réponse à : stefan)
cette histoire de rediriger la recherche nucléaire vers le renouvelable est assez malin ... sur la papier. En effet, qu'est le % de la recherche française comparé au reste du monde? Est-ce que tu crois que les pays non nucléarisés à mort (j'emploie ce terme volontairement) ne font pas ce genre de recherches? De toute façon qui vivra (assez longtemps) saura ... le pétrole c'est fini dans 50 à 100 ans ... cela dépendra de la consommation de la Chine et de L'Inde (plus du 1/3 de la population à eux deux). Les réserves en uranium sont plus courtes. Restera le charbon ... et les générations qui suivent pourront à loisir terminer le travail ... (:-(

528. stefan - 26/04/11 17:24
Peut être que si l'argent investi chaque année dans la recherche de solutions pour maitriser le nucléaire et traiter les déchets, était plutôt investi dans la recherche de solutions renouvelables et non poluantes, on trouerait des solutions pertinentes qui permettraient de sortir du nucléaire et de réduire fortement la consommation de pétrole en, disons, une quinzaine d'année.

J'ai l'impression, vu la puissance des océans qui entourent la France, qu'utiliser la force des marées est une piste intéressante.
Coller des turbines au fond des océans sur les passages des principaux courants marins, ça devrait produire de l’énergie. Je ne me rends pas compte de l'impact écologique que ça aurait.

Je parlais avec un gars, il y a quelques mois qui bossait dans la géothermie et qui disait qu'en utilisant la géothermie de manière responsable pour chauffer les habitations des principales villes françaises on pourrait diminuer de manière significative les couts de la consommations en énergie de ces mêmes villes. Il m'avait sorti des chiffres spectaculaires, genre un pourcentage entier du déficit public français, mais j'ai une très mauvaise mémoire des chiffres alors je préfère pas sortir de connerie.

On sortira pas du jour au lendemain du nucléaire c'est sûr, mais si on se dit que c'est une piste qui n'est pas si bonne que ça et qu'on commence à sérieusement chercher dans d'autres directions, il est assez probable qu'on trouve. Parce que les pistes elles existent.

527. suzy - 26/04/11 17:00
et la solution est ?
- l'éolien ... qq % au max du nucléaire. Quantité d'énergie aléatoire.
- le solaire ... qq % et sans doute aussi des pb de retraitement sans compter la pollution à la production des panneaux & énérgie fournie par accoups
- les barrages ... on est au max en France
- le pétrole ... ben on n'est pas dans la merde
- le gaz ... mouais
- le charbon ... ah ben ça on en a encore chez nous! Rouvonrs les mines, ça fera du taf aux pauvres et aux immigrés qui n'auront pas le choix ... finalement laissez entrer les Tunisiens! ... attends ... teuf teuf teuf. S'cuse, c'est les poussières!

526. nem° - 26/04/11 16:33
Le risque permanent vient de la centrale elle-même. La réunion des donateurs visait à remettre la main à la poche à hauteur de plus de 2 mds d’euros pour refaire un nouveau sarcophage; il est vrai que 25 ans après l’explosion, la situation est très préoccupante. Outre que le risque de séisme est permanent -le dernier tremblement de terre date de 1991 avec une magnitude plus de 5 sur l’échelle de Richter- la durée de vie du sarcophage (30 ans) arrive à son terme avec un risque de désintégration. Une poussière radioactive, sous forme d’aérosols s’est formée dans le sarcophage et diffuse de plus en plus largement à l’extérieur en raison de la porosité de l’ouvrage. A l’intérieur, la présence de 600 kgs d’uranium 235 et 70kgs de plutonium 239 pourraient créer, selon certains spécialistes, un risque de réaction en chaîne incontrôlée et donc de nouvelles explosions à laquelle le sarcophage vieillissant ne résisterait pas. Il en va de même des 15 tonnes de combustibles nucléaires, enfouis sous le réacteur, dans des gaines dont on ignore tout du degré de corrosion et de destruction. Or, le nouveau projet de shelter ne s’attaque en rien à ce sujet qui est le plus fondamental et présente un risque permanent.
En conclusion, 25 ans après l’explosion, rien n’est vraiment réglé, même si le « business as usual » et la banalisation sont devenus les maitres mots de l’industrie nucléaire mondiale. On revient de Tchernobyl, d‘Ivankov et de Pripyat avec la conviction que non seulement l’industrie nucléaire ne maîtrise rien, mais qu’elle porte en elle une vision mortifère, un choix délibéré d’accepter la destruction des humains au nom d’une vision prométhéenne de l’humanité.


Corinne Lepage

525. nem° - 26/04/11 07:53

524. Odrade - 22/04/11 20:16
Une interview d'une amie ici. Cliquer sur Yuriko Prod'Hom.


O.

523. nem° - 15/04/11 01:20
Je précise quand même que j'ai presque toujours été urbain, j'adore la ville (enfin, j'adorais), et j'espère que les mégapoles vont continuer à drainer un maximum de monde.
Les dingues, ça s'enferme.

522. nem° - 15/04/11 01:17 - (en réponse à : achab)
Une démarche bio, comme vivre à la campagne ou faire son pain soi-même, peut ne pas être écologique.

C'est positivement faux, pour une raison très simple : même constat que pour suzy, tu raisonnes selon les normes en vigueur. Un peu comme les mecs qui mesurent la toxicité pour une dose précise, à un moment donné, en excluant toute interaction.
Un écosystème est une chose incroyablement complexe, mais une fois à l'équilibre (métastable plus précisément), il est relativement simple d'y vivre.
Ton exemple du four est juste, si l'on raisonne sur la base d'une source d'énergie non-renouvelable. Si tu vis à la campagne et que tu fais pousser ton propre bois, ton bilan énergétique est nul, voire positif l'été. Je sais, tu vas me dire que ça implique des contraintes d'espace, de relief, de sol, etc. JE te répondrai : regarde autour de toi, à quoi ressemble la campagne? Un désert. Si l'on remplaçait cette agro-industrie par des parcelles où chacun pourrait optimiser la terre pour lui assurer le rendement idéal, un famille de trois personnes pourrait vivre de façon quasi-autonome.
Le problème n'est pas énergétique ou écologique, le problème est idéologique. Pour que nous survivions, il faut nous sortir de la tête cette propagande capitaliste MALADE qui voudrait nous faire croire qu'on peut continuer à bouffer des bananes et boire du café dans les régions tempérées. C'est impossible, et à force d'insister, on va détruire le monde.
Suzy le dit lui-même : "on veut". Il faut arrêter de vouloir, et se contenter de vivre.
C'est déjà pas mal.

521. chienvert - 14/04/11 18:50 - (en réponse à : nem° post 518)
Merci! juste merci!

520. Achab - 14/04/11 14:50
Ce n'est pas l'analyse de Suzy (pas uniquement en tout cas), et c'est assez logique en fait.

Le problème est de confondre le bio et l'écolo.
Une démarche bio, comme vivre à la campagne ou faire son pain soi-même, peut ne pas être écologique.
La mutualisation des dépenses énergétique est l'un des principaux levier écologique.
Un unique four de boulanger est moins consommateur de matière première, d'énergie et produit moins de déchets que des centaines de machines à pain de particulier.

Chauffer un immeuble d'habitation, même mal isolé, est plus écologique - surtout compte tenu de la diminution du rapport des surfaces extérieures proportionnellement au volume intérieur - qu'une pléthore de pavillons (pas forcément mieux isolés d'ailleurs).
Je ne dis pas qu’il n’y a pas matière à amélioration - il y a effectivement des pertes d’énergie effarantes – mais il faut ramener les choses au coût par habitant.

Le plus flagrant sans doute est encore la mutualisation des moyens de transport. A la campagne, avec beaucoup d’éloignement et peu de transport en commun, la plupart des déplacements nécessite de prendre une ou plusieurs voitures.
En ville, avec beaucoup de proximité et de transports en commun, on pourrait souvent se passer de voiture (si notre individualisme forcené et notre désir de liberté pouvaient être ignorés).

Moi, citadin en habitat collectif, je vais travailler en bus/RER… et je vais même chez le libraire acheter mes BD à pieds…



�
Actualit� BD g�n�rale
Actualit� editeurs
Actualit� mangas
Actualit� BD en audio
Actualit� des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 derni�res heures
Agenda : encoder un �v�nement
Calendrier des �v�nements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveaut�s
Sorties futures
Chroniques de la r�daction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vid�os
Interviews d'auteurs en videos
S�ries : si vous avez aim�...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations l�gales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio