Les Schtroumpfs : Système communautaire communiste ?

Les 112 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3


62. Catskills - 15/10/02 16:40
Moi j'aime pas les mystères de l'atlanschtroumf!

61. CoeurDePat - 15/10/02 16:34 - (en réponse à : Ta Tata Taaaa !)
Indiana Schtroumpf et le mystère de l'Atlantischtroumpf, prochainement sur vos écrans ! :o)

60. Jeff - 15/10/02 16:30
Il me semble que vous oubliez trop facilement le rapport évident et donc sans équivoque du village Schtroumpf perdu au fond de la grande forêt et l'autre citée perdue tant recherchée l'Atlantide.

Et tant que vous essaierez d'appliquer le système économique et social (et sexuel, sujet que je préfere) des Schtroumpfs aux système modernes (j'ai l'esprit large, je rentrerai le communiste dans cette catégorie) je crois que vous vous heuterez malheureusement à un mur.

59. Catskills - 15/10/02 16:16
C'est vrai; j'aurai du me méfier: tu pouvais pas être sérieux en émettant l'hypothèse du bonnet-préservatif! La laine ça a jamais été étanche!

Honte à moi! (et là tu mets le smiley que tu veux)

58. CoeurDePat - 15/10/02 16:08 - (en réponse à : Catskills)
Ah mince, parce que moi je suis d'un sérieux à toute épreuve... (insérer ici un smiley approprié, arf)

57. Catskills - 15/10/02 16:05 - (en réponse à : à coeur de Pat)
Euh..... tout à l'heure, j'étais pas à 100% sérieuse au fait!Désolée, le referait plus!

Et puis si le grand schtroumpf était zen,toute manière, il aurait un turban et pas un bonnet!

56. CoeurDePat - 15/10/02 15:58 - (en réponse à : Catskills)
Eh oui, mais il ne faudrait pas non plus donner une image idéalisée du Schtroumpf... Le Schtroumpf est multiforme, mais reste mâle... Le jour où il sera "zen", le Schtoumpf Zen apparaîtra.

55. Catskills - 15/10/02 15:55 - (en réponse à : à Coeur de Pat)
Ah mais c'est répugnant! Je suis tout à fait répugnée!!! Beurk beurk beurk!

54. CoeurDePat - 15/10/02 15:45 - (en réponse à : Catskills)
Et je crois pour ma part que le Schmourph est aussi libidineux que n'importe quelle créature mâle (à part peut-être le paresseux, mais là c'est une question de métabolisme...), et que son activité sexuelle à l'abri du chaste et pur regard du lecteur est fénétique. Simplement, son bonnet lui sert de préservatif, d'où absence de reproduction.
Enfin, je ne voudrais rien dire de scabreux, mais j'ose à peine imaginer ce qui se passera le jour où un bonnet de schrtoumpf, rempli à ras bord de sécretions gonadales, éclatera. Beurk.

53. Catskills - 15/10/02 15:37
Je trouve ça honteux de parler de S...E à propos des schtroumphs qui sont innoncents et purs comme de petits angelots bleus!

Le schtroumph n'enlève jamais son demi-babigros blanc. Il dort avec, se lave avec, va en boîte avec... Le schtroumph a renoncé pour toujours aux choses de la chair parce qu'il vise à la sérénité totale et que tirer la langue derrière les filles (surtout quand y en a qu'une), ça rend pas zen.

Le schtroumpf a conscience que la planète est déjà trop peuplée et contribue a maintenir un équilibre écologique précaire en évitant de croître et de multiplier comme un lapin...

Et parvenir à ce détachement-là, c'est pas tout le monde qui peut le faire!

52. CoeurDePat - 15/10/02 15:36 - (en réponse à : Ah ! Un chien capitaliste !)
(enfin, un lapin).

Non, nous faisons pas de "belle brochette de branques", par contre des brochettes au lapin on peut essayer, ça doit être très bon avec un peu de moutarde.

51. eusèbio - 15/10/02 15:29 - (en réponse à : Lapin Spooguiste Shtroumpfophobe)
Et bé, z'en faites une belle de brochette de branques

50. le maraudeur - 15/10/02 15:08
Affirmatif. Tu m'ôtes les mots de la bouche... Il ne s'agit pas d'un bonnet mais d'un large slip marcel avec la poche kangourou habilement dissimulée.

49. CoeurDePat - 15/10/02 14:59 - (en réponse à : Et selon ta thèse)
on peut supposer que les gonades des schmourtphs se trouvent sous leur bonné, enflé(es) à force de ne pas servir, d'où cet aspect de bonnet phrygien...

48. le maraudeur - 15/10/02 14:25
l'envie de salsepareille ou plutôt la gourmandise qu'elle provoque doit être perçu comme un désir sexuel refoulé. Des centaines d'années qu'ils se retiennent. Les schoumpfs sont des êtres frustrés sexuellement tout en retenue (leur couleur bleue?). Prolétaires avant l'heure, travaillant dans leurs champs ils finissent leur journée autour d'un pot et dans la déconnade (ce n'est pas le village gaulois quand même). La schtroumpfette est l'arme absolue de gargamel chargée de créer la discorde dans cet environnement machiste. Bref le fruit défendu (pas touche), les désirs orgiaques. Avec elle commence les em.......! Car à moins de gigantesque gangbang, il va falloir qu'elle se décide (à moins qu'elle soit elle-même une frigide refoulée ou un transexuel du Brésilschmoufs). Bref, vous zimaginez la tension dans ce village paisible qu'en apparence et trop content de voir débarquer le gargamel voisin pour déchaîner leurs pulsions (catharsis) sur ce pauvre sorcier mentalement dérangé et son chat azrael. Les histoires de Schoufps, allégorie de nos banlieues?

47. Hô-Behnit - 15/10/02 14:19
Systéme communautaire communiste ? Pourquoi pas !
Cependant je ne peux m'empécher de faire un rapprochement inévitable entre le village des Schtroumpfs et la cité utopique des philosophes des lumières du 17è et 18è siécle. Prenons l'exemple de l'Eldorado, cité présentée en détail dans Candide (de Voltaire), l'auteur force l'aspect merveilleux de ce pays et le cadre enchanteur. En étudiant plus en détails ce passage de Candide on peut constater de nombreuses analogies entre l'Eldorado et le village merveilleux des Schtroumpfs. On nous décrit un monde de plaisir et de bonheur, où tout habitant éprouve une réelle joie de vivre. Ainsi ces habitants sont heureux, généreux et n'hésite à aucun moment à aider leur prochain, des éléments que l'on retrouve dans l'oeuvre de Peyo, en effet il n'est pas rare de voir nos petits amis rire, chanter et participer activement au bien être de leur communauté, tout ça dans le meilleur esprit qui soit.
L'organisation de ces deux villes révèle un autre caractère commun, toutes deux sont "menées" par un groupe d'anciens, respectés et adorés de tous (même si le grand Schtroumpf "préside" seul),autre côté mis en avant par les deux auteurs le caractère inaccessible de la cité, l'Eldorado au milieu des montagnes et le village perdu dans la foret (et prés d'un gros chêne que même Gargamel y trouve pas).
Des similitudes jusque dans les fondements des communautés respectives, l'argent est une notion inconnue, l'or n'est qu'un simple caillou tout jaune (cf. "Le schtroumf financier" qui critique violemment notre société capitaliste).
Bref, Voltaire et Peyo nous fournissent un point de vue commun de la cité utopique, ils donnent une idée d'une grande richesse morale, une idée parallèlement renforcée par la gratuité des services. C'est pourquoi on peut rapprocher Peyo et son œuvre, aux philosophes des lumières, son but est de dénoncer les travers de notre société en prenant sa plume pour une épée.
Après une étude approfondie de chacun des ouvrages des Schtroumfs, j'en viens à cette conclusion :
-Les Schtroumpfs Noirs nous présente un élément perturbateur dans la société schtroumpf (capitalisme ?)
-Le Schtroumpfissime nous fait part du mépris de l'auteur envers le royalisme.
-Le Cosmoschtroumpf met en avant l'idée d'une cité utopique, en montrant que le bonheur n'est présent qu'à l'intérieur du village et le monde extérieur nous est hostile.
-Les Schtroumpfs Olympiques dénonce de façon très virulente les problèmes de dopage présent actuellement dans le milieu sportif.
-Le Bebe Schtroumpf explique, quant à lui, de façon simple et concise la sexualité aux enfants.

46. Nicoco - 15/10/02 14:07 - (en réponse à : reponse à Question)
Non non, pour lui (elle ??), les hommes travaillent (ils sont artisans) et doivent rendre les femmes au foyer heureuses.

45. Catskills - 15/10/02 14:06
Aaaaaaaaaaaah! Comme quoi on peut être distrait!!!

N'empêche que j'ai une autre théorie!

Un bonnet rouge, une barbe blanche.... une barbe bleuie par le froid! Et si c'était le Père Noël!?

et comme PN= coca cola.... à ce moment là tout s'explique et le village des schtroumphs devient un joli village capitaliste façon banlieue pavillonnaire avec centre commercial à proximité (la forêt of course) et Peyo est un visionnaire!

Quant à la Schtroumphette, elle est la figure archétypale du désir jamais satisfait car sans cesse renouvelé pour ce qui est hors d'atteinte donc à acquérir!

On ne se méfie jamais assez des barbus à bonnet rouge...

44. Question - 15/10/02 14:05
méfiez vous... - 15/10/02 - (221520)

... a délirer dans vos bureau derrière vos ordinateurs entre deux léchages de boules de vos patrons, à dire autants de conneries vous devenez aussi cons que les extrêmistes poseurs de bombes. Trouvez vous une femme, rendez là heureuse(...)


Et pour les gays et les femmes hétéros tu as prévu quelque chose ?

43. Cassidy - 15/10/02 14:01 - (en réponse à : à Catskills)
Tu as mal lu : le Grand Schtroumpf a un bonnet rouge, donc il s'affiche comme communiste. Fidel Castro n'a pas de bonnet rouge, mais il se dit communiste lui aussi. C'est là que se situe leur point commun. C'est quand même pas compliqué !

42. Catskills - 15/10/02 13:58
IL a un bonnet rouge Fidel? Je croyais que c'était Cousteau, moi!

Ah lalalalalalala rien ne va plus! Il faut vraiment que je révise mes classiques!

41. ArzaK - 15/10/02 13:43
Wow! Bdtheque a pris d'asault bdparadisio, et pourrit le forum avec des débats foireux... chouette...
mais j'ai pas le temps là... mais j'aurais bien discuté avec vous de la condition de la femme schtroumpf... 1 schtroumpfette pour 100 schtroumpfs... elle doit pas s'emmerder...

alors éloge de la polygamie? du gangbang?

40. Cassidy - 15/10/02 13:36
Une thèse qui corrobore la théorie selon laquelle les schtroumpfs sont communistes : et si, finalement, le village des schtroumpfs était une apologie de la dictature cubaine ?
Après tout, leur leader est un barbu au pouvoir depuis toujours, et qui s'affiche comme communiste (puisque son bonnet est rouge). Il n'y a jamais d'élection, c'est lui le chef et puis c'est tout. Et à l'exception du schtroumpfissime, qui échoue dans sa tentative d'instaurer une monarchie, personne dans le village ne vient jamais remettre en question le système : ils sont tous satisfaits de leur Fidel Castro, le Grand Schtroumpf. Ils sont d'ailleurs satisfaits de leurs condition de vie en général, bien qu'elles ne soient a priori pas idéales : ils vivent essentiellement d'agriculture (la salsepareille représenterait le sucre et/ou le tabac), on leur impose un blocus (la présence de Gargamel les empêche de s'aventurer trop loin hors du village)...
Gargamel, c'est bien sûr le méchant Ogre américain. Plus précis encore : c'est Kennedy ! Pour se faire bien voir auprès des schtroumpfs, il utilise une femme, la schtroumpfette : brune, c'est Jackie, blonde, c'est Monroe, dans les deux cas, une jolie femme qui fait de l'effet au bon peuple, pour le tromper façon "regardez, un type qui a une si jolie nana ne peut pas être foncièrement méchant"...
Les manuels (le schtroumpf bricoleur) et les travailleurs de force (le schtroumpf costaud) sont montrés comme des gars sympas, tandis que l'intello (le schtroumpf à lunettes), c'est le rabat-joie, l'empêcheur de tourner en rond, constamment raillé, montré comme un type ennuyeux...

39. méfiez vous... - 15/10/02 13:16
... a délirer dans vos bureau derrière vos ordinateurs entre deux léchages de boules de vos patrons, à dire autants de conneries vous devenez aussi cons que les extrêmistes poseurs de bombes. Trouvez vous une femme, rendez là heureuse, quitter votre boulot, faites vous artisants, vous gagneriez moins mais vous seriez tellements plus heureux...

Franchement, l'informatique et la compta c'est merdique, regardez vous, regardez vos vies, là, dans votre bureau, vous avez toujours pas envie d'en changer ? Barrez vous franchement, vous seriez tellement mieux ailleurs que là ou vous êtes.

Non ? toujours pas ? trop lâches, pas le courage ? Pas envie non plus, trop peur en fin de compte, pas le choix c'est la vie c'est comme ça, ha bon.

Bonne continuation alors ;)

38. Piehr - 15/10/02 13:10 - (en réponse à : T'inquietes)
C'est du second degré, depuis le tout début (soit le 20 novembre 1979 :-))

37. Fred Boot - 15/10/02 13:09
Je me souviens d'une histoire où un schtroumpf n'avait pas de petite queue. Je fus trés choqué à l'époque.

36. J'ai un doute - 15/10/02 13:06
Il est sérieux Piehr ou c'est du second degré ? Parce que je ne vois pas où les Schtroumpfs sont racistes ou homophobes...
Le Schtroumpf coquet est parfaitement intégré et les Sctroumpfs noirs sont combattus non pas parce qu'ils sont noirs mais parce qu'ils sont méchants.
Comme quoi, quand on cherche une symbolique, on là trouve toujours. Ca me rappelle le critique qui avait comparé le fabuleux destin d'Amélie Poulain à un film de propagande nazie.

35. CoeurDePat - 15/10/02 13:05 - (en réponse à : Catskills)
Si, pour Mickey et Minnie, ça me choque, de même que pour "Ah ! My Goddess" où là c'est terriblement frustrant (et de plus en plus mièvre).

34. Exjulien - 15/10/02 13:01
Sc vert et vert schtr nous parle de querelles linguistiques.
Ils semblent manger toujours la meme chose.
L'intellectuel de la bande est brimé...

C'est une caricature de la Belgique, non?

33. Catskills - 15/10/02 12:58
Ah merci! C'est gentil de m'avoir éclairé sur ce point crucial!

Par contre, ça fait s'écrouler toutes les théories nauséabondes sur Peyo=antisémite

Je vous rappelle que dans les quelques 20 années qui suivent 1945, il est de très mauvais goût de s'afficher antisémite! En plus, l'analogie fasciste entre juif et capitaliste est à l'époque lettre morte puisque l'américain a déjà remplacé le juif comme grand satan capitaliste...

Pauvre Peyo, il doit faire des sauts périlleux à six pieds sous les champignons là! Se voir traiter d'antisémite! Et pourquoi pas nazi ou collabo tant qu'on y est!

Et mickey, ça vous choque pas que depuis qu'il sort avec Minnie il ait jamais réussi à conclure?

En ce qui concerne le flower power, il est déjà dans l'air en 59 puisque Kerouac est Sur la route et que le LSD est à la mode dans le milieu littéraire depuis les expériences d'Aldous Huxley!

32. le maraudeur - 15/10/02 12:58
Le village schtoumpfs représente la société citoyenne par excellence telle que définie par Rousseau (pas le douanier). Les individus ont un statut social identique dans une société égalitaire (même couleur, même taille). Dirigée par un sage symbolisé par une couleur (honorifique) différente et une barbe blanche(plus qu'un chef) garant de son équilibre. Qui plus est il s'agit d'une démocratie participative où les décisions sont prises après concertation. Dans chaque aventure, un élément extérieur vient perturber l'équilibre social du groupe qui finit par être rétabli (d'où la morale de chaque histoire). Cette société idéale vit également en parfaite communion avec la nature dont le principal danger reste l'homme (dont gargamel est sa caricature extrême). Il est vrai que si la queue avait été dessinée devant, les histoires de schtroumpfs auraient été différentes. La schtroumpfette intervient au début comme cette poule dans les fables de la Fontaine "deux coqs vivaient en paix, une poule arriva...). Vient-elle d'ailleurs? (existe t-il un autre village peuplée de schtroumpfettes? Le résultat d'un clonage effectué par Gargamel?
Identique peut-être mais différent à la fois: regardez le schmourfs grognon et le moumpch à lunettes. Homo? Pourquoi y a t-il un schoumfs coquet, alors? Et s'ils étaient les survivants d'une société jadis plus grande?
Et si comme pour alligators, tout était question de température pour déterminer le sexe de l'animal? Les schmotchs sont centenaires, peut-être suivent-ils un cycle stellaire particulier comme les Dogons? Mmmhhh Une partouze de schoufrs une fois par an comme chez les Papous?
Remarquez, chez les Hobbits (dans le bouquin, bien sûr), on parle que des mecs, les femmes sont soit des déesses, des guérrières ou des vierges. "Frodon, je t'aime mon maître" s'écrie Sam. Hobbitbourg ou Bitesbourg? même question.

31. Piehr - 15/10/02 12:47 - (en réponse à : @ Catskills)
La premiere histoire des Schtroupfs date de 1959 soit en pleine guerre froide. Bien avant le flower power :-)

30. CoeurDePat - 15/10/02 12:46 - (en réponse à : Alix)
Tu n'es qu'un nain ! Les Schtroumpfs mangent de la salsepareille, pas du sucre ou du lait ! Même les gâteaux du Schtroumpf gourmand sont détournés de leur usage par le Schtroumpf farceur (précurseur de l'entarteur belge qui vient d'être condamné pour l'entartage de Chevènement !).
Et je te rappelle qu'ils travaillent tous ensemble sur leur barrage.

29. Piehr - 15/10/02 12:45 - (en réponse à : à Alix)
Outil de propagande, clair et net pour moi!!!

N'oublions pas que les schtroumfs sont ici les "gentils"; alors que "L'imperialisme/les juifs ?" sont les "mechants"...

28. Catskills - 15/10/02 12:45
Tout ça ne me dit pas QUAND on démarré les schtroumphs!!! Parce que je persiste à dire que c'est plus flower power que communiste comme trip!

27. CoeurDePat - 15/10/02 12:44 - (en réponse à : Si on suit le lien)
On tombe (en particulier) sur ça : Il faut effectivement se rappeler que la Schtroumpfette n'est en fait qu'une création de Gargamel, à l'origine. Il s'agit donc d'un être artificiel.

Alors, la Schtroumpfette, métaphore de la poupée gonflable, de la misère sexuelle ?

(Euh... métaphore ou allégorie ?)

26. Alix - 15/10/02 12:43
J'aimerais recentrer le debat:

Si les Schtroumpfs sont vraiment communistes, pourquoi ne les voit on jamais faire la queue pour acheter du sucre ou du lait... parce que bon, j en sais kchose, c'etait la dur realite des gens a cette epoque...

Peyo essaye t il ne faire passer une image embellie du regime comuniste? avons nous ici un outil de propagande?

25. Steril - 15/10/02 12:42
M'enfin, vous êtes fous, les schtroumpfs ne sont pas homos pusqu'ils sont assexués: voir à ce sujet l'intéressant communication d'un scientifique de renom

http://furelaud.free.fr/repro1.htm

24. Piehr - 15/10/02 12:38 - (en réponse à : à Alix)
Ouais... D'autant plus que les noirs sont vraiment représentés ici comme des animaux, pas foutu de dire autre chose que GNAP !

Les schtroumpfs : les 101 facettes de Peyo ?

23. Cassidy - 15/10/02 12:37
Et le schtroumpf noir, hein ?
Comme par hasard, il est noir donc il est méchant ! En plus, il véhicule une maladie, qu'il transmet en mordant la queue de ses partenaires...

Autant dire que Peyo considère que ce sont les Noirs homosexuels agressifs qui ont répandu le sida.

22. CoeurDePat - 15/10/02 12:37 - (en réponse à : Piehr)
Antisémite et homophobe, le Peyo ?! Là je pense que contrairement aux autres intervenants, tu interprètes ! Attention, on peut aller loin, comme ça !

21. Alix - 15/10/02 12:36
Piehr:

En plus de l'homosexualite, Peyo traite dans "Les Schtroumpfs Noirs" un grave probleme: le rascisme! Et oui, meme les gentils Schtroumpfs sont rongés par ce fleau...

20. Piehr - 15/10/02 12:36 - (en réponse à : à Cassidy)
ops pardon ! je viens de dire le contraire de ce que tu avances, mais pas fait expres, promis :)

par contre, je pense que mon argument tiens plus la route. Les schtroumpfs seraient tous coquets autrement :)

19. CoeurDePat - 15/10/02 12:36
On s'oriente donc vers une vision "communautaire" des Schtroumpfs, et non plus communiste, alors.
La salsepareille représenterait donc symboliquement le traditionnel fromage de chèvre, et la Schtroumpfette la libération sexuelle et l'esprit de partage... En plus, je suis sûr que fumer de la salsepareille produit des effets bizarres. :o)

18. Alix - 15/10/02 12:34
il est vrai qu en plus du Schtroumpfs farceur qui fait passer son propre palisir avant les autres, on pourrait aussi citer le Schtroumpfs parresseux, qui lui en branle pas une, et la Schtroumpfette, qui pourrait donner du plaisir aux autres mais ne le fait pas (pfff)

17. Piehr - 15/10/02 12:34
Un autre sujet me tracasse pas mal : Le schtroumpf coquet.

A l'époque, l'homosexualité etait certes montrée du doigt et discriminée en tant que telle (on a pas toujours été libre de faire ce que l'on voulait, rappelez vous bien de cela), mais donner un symbolisme à tout cela pour que les petits enfants dès leur plus jeune age aprennent à ce moquer de l'archétype même du momo...

Beurk, Peyo me dégoute, pour le coup :(

16. Cassidy - 15/10/02 12:33
On peut voir aussi les schtroumpfs comme un éloge de l'homosexualité masculine : après tout, à l'origine, il sont tous entre mâles et s'amusent très bien comme ça... Et comme par hasard, dès qu'un personnage féminin, la schtroumpfette, se pointe dans le tableau, c'est un personnage négatif, méchant...

Mais dans ce cas, la comparaison avec le système soviétique ne tient plus là non plus, vu que celui-ci persécutait les homos...

15. mouais - 15/10/02 12:33
moi je pense que les schtroumpfs sont de bons capitalistes.
Je ne pense pas qu'on soit en fasse d'une société basée sur le partage. Un emm.. de première comme le schtroumpf farceur fait passer son plaisir avant le bien etre des autres. C'est un vilain carriériste..

14. Alix - 15/10/02 12:30
Pour Gargamel, c est pour moi evident: la serie parle de facon indirect de la guerre froide entre les Russes et les USA. Il est evident que la vision communiste nous apprend que les faits sont contés par un russe (Peyo, de son vrai nom Dimitri Peyinov).

Il faut, pour comprendre cette serie, resituer le contexte politique et economique: a l'epoque, l'utopie communiste tient encore la route, le peuple en chie, certe, mais vu de l'exterieur, ca marche encore... les Schtroumpfs nous le montrent bien:

Tout fonctionne parfaitement, l'entente dans la communaute est parfaite, le partage des taches bien defini, et les gros ouvrages accompli par l'ensemble des Schtroumpfs, meme la Schtroumpfette participe (souvent limité a des taches menageres, ce qui pourrait nous lancer sur un autre sujet "Schtroumpfs et Peyo = MACHO", mais cela sort de la portee de ce debat).

On constate aussi que, le remplacement des Schtroumpfs a la tele par de nombreuses debilites japoniaises nous le prouve: le communisme, c'est beau, mais ca ne fonctionne pas. Le capitalisme et sa copine la democratie agrandisse les failles sociales, mais font marcher le systeme dans son ensemble.

Bref, ca me fait plaisir de enfin pouvoir parler intelligement sur un forum de BD tient...

13. Catskills - 15/10/02 12:29
Excusez-moi de faire mon inculte là, mais Les schtroumphfs, c'est si vieux que ça?

J'avais pas l'impression que ça remontait aux années 30!

Et pis la schtroumphette alors? Ce serait un hommage à Ninotchka?

Et si les schtroumphs c'est édité dans Spirou et pas dans Pif, c'est qu'il doit y avoir une raison... Non?

Par contre, il serait pas un peu babos tendance communautaire le Peyo?

Parce que pour un coco, il serait pas très porté sur l'ouvrier, l'usine, la joie du travail à la chaîne...

Ce serait plutôt un hymne au champi et aux potions aux herbes non? Y a qu'à voir dans quoi ils habitent les schtroumphs! Vu avez vu la tête des HLM!!!



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio