Théodore POUSSIN

Les 195 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4


95. Lien Rag - 01/04/04 16:59
Avec toutes vos histoires,M'sieur Legall n'a pas répondu à mes questions, pourtant il y en avait qui étaient sérieuses... snif....

94. Annab - 01/04/04 15:15 - (en réponse à : Coacho)
Tu te mets au jardinage ?
Fais gaffe à la conspiration !!!!! La tempête va s’abattre sur toi…

Gniak, Gniak, Gniak, Gniak, Gniak, Gniak,…

93. Coacho - 01/04/04 15:06
Ben moi, KB, je pensais à l'engrais de l'humour !


92. Niko - 01/04/04 15:00
comment ça ? la contribution de la Hongrie à la marche du monde n'était pas limitée au Rubik's Cube et à Nicolas Sarkozy ?


on m'aurait menti ???????

91. larry underwood - 01/04/04 14:59
m'en parle pas, c'est l'horreur... faut vraiment que je supprime ma connexion internet, ça devient n'importe quoi...

90. Altaïr - 01/04/04 14:57
euuuuh Larry, t'es pas censé crouler sous le boulot mmmmh ?
(comment ça, moi aussi ...)

89. Altaïr - 01/04/04 14:56 - (en réponse à : Candebrelot)
ah ouais pas bête ^_^

88. larry underwood - 01/04/04 14:55
Ne mourrons pas idiots dans l'allégresse, tout de même :

Attila Jozsef (bah oui Kevin, faut aussi l'écrire correctement pour avoir l'air intelligent) est un poète Hongrois, né à Budapest en début de siècle. Engagé politiquement dans la résistance au fascisme et au nazisme, son oeuvre est un chant révolutionnaire qui fait du bien dans son coeur à Arlette Laguillier... un petit extrait pour la forme, suivi d'une photo !


(Extraits)
VI
Devant le pauvre un riche est tout tremblant d'effroi,
Un pauvre est tout tremblant de peur devant le riche,
Car notre vie, c'est la crainte qui la dirige,
L'astuce également, mais l'espoir n'y est pas.

Aux paysans jamais il n'accorde de droits
Celui qui se nourrit du bon pain de leurs miches,
Et quant au journalier, maigre comme les friches,
Plutôt que de revendiquer, il se tient coi.

Un pauvre baluchon sur son dos se balance,
Lorsque l'enfant du peuple émerge et qu'il s'élance
Hors du sentier foulé pendant mille ans, dit-on.

Il cherche en quel bureau il peut faire l'affaire
Comme planton, lui qui devrait de son bâton
Frapper la tombe où sont les restes de son père.

VII
Hongroise malgré tout, mais exilée chez elle,
Mon âme forme et clame un suprême dessein :
Que ma douce Patrie m'accueille dans son sein
Et que je puisse enfin être son fils fidèle.

Qu'un ours pataud traîne à la chaîne qui le pèle,
Je n'accepterai pas que ce sort soit le mien.
Je suis poète. Enjoins au procureur au moins
De ne pas m'arracher ma plume dans son zèle.

Tu as donné des paysans à l'océan.
Donne le sens humain aux hommes maintenant,
Donne au peuple magyar le génie de sa terre.

Qu'il ne soit pas la colonie des Allemands,
Ce pays. Que mes vers soient d'une beauté claire.
O ma patrie, fais qu'ils soient plus heureux, mes chants !
(1937.)



87. candebrelot - 01/04/04 14:53
Et si c'était Franck Le gall, lui même?
N'a-t-il pas avoué être sujet au dédoublement de la personnalité dans le sujet sur Trondheim?

86. Odrade - 01/04/04 14:50
Oh voui prenez-moiiii !

et yohoho et une bouteille de rhum !

O.

PS Zoinggggggggg

85. Bert74 - 01/04/04 14:47
...Ou alors c'est Erik A. qui en a marre de nous prendre de haut et qui maintenant cherche à nous prendre de bas...

84. Niko - 01/04/04 14:47
Remets-toi, chère Odrade. Tu vas t'étouffer.

83. Odrade - 01/04/04 14:45
WouahahahahaahAHAHAHAAAHAHAHHHHAHAHAHAHAAAAAAAHHHHHHH
hAAAAAahhhh
hahhhhhhh
hhhhhhhhhhhhh
hhhhhh
*s'cours*
hurgl
(couic)


O.

82. larry underwood - 01/04/04 14:38
Oui c'est sur, Franck a assez d'éléments comme ça pour se mettre à dessiner !

Kevin... mais comment fais-tu ? Ça va bientôt tourner à l'adoration générale ce que tu nous fais, t'auras tout le forum à tes pieds.

81. Bert74 - 01/04/04 14:35
Kevin = Fab Tarrin, c'est sûr !

Il a déjà fait le coup.

80. Kevin - 01/04/04 14:34
Franck,

suite à ce que je t'ai écrit, j'aimerais introduire chaque chapitre par une citation, en vers ou en proses, c'est selon.
Par ex, pour le 1er chapitre:

"Me faut-il être juste? On m'étendra toujours!
Me faut-il être injuste? On m'étendra toujours!"

C'est d'Attila Jòzef

Je suis quelqu'un qui bosse vite, donc les idées fusent!!
Si tu veux, tu peux me laisser ton @mail.

Bon travail à toi

K.B

79. larry underwood - 01/04/04 14:33
Comme le diable, Kevin va peut-être disparaître sans prévenir dès la fin de ce premier Avril... il ne nous restera plus qu'à décortiquer des années durant l'oeuvre qu'il aura léguée pour nous éclairer.

Le coup le plus rusé que Kevin ait réussi, a été de faire croire à tout le monde qu'il était sérieux.

78. CoeurDePat - 01/04/04 14:25 - (en réponse à : B comme)
Bande-de-nazes-vous-trouverez-jamais-qui-je-suis-AH-AH-AH-! ?

77. yannick - 01/04/04 14:24
En tous cas, je me souviendrai toujours de ce 1er avril !
Merci à Kévin !
Mais faut avouer, ça commence à faire gros, TROP gros ! On risque de s'en lasser !

76. larry underwood - 01/04/04 14:21
B comme Blutch ? Blain ? Buchet ? Bercovicci ? Baudelaire ? Balzac ? Bautréamont ?

75. Coacho - 01/04/04 14:21
Et pis l'apparition juste quelques jours avant le 1° avril est trop belle !

Il est trop fort, il connaît tous les us et coutumes du forum...

Nous sommes bernés ! Tous !

La Malédiction va s'abattre !

;o)

74. Coacho - 01/04/04 14:19
Kévin ou Kevin ?
Bon... Mais Kévin B., le B., c'est pour...


73. Manu Temj - 01/04/04 14:16
...pour se permettre...

72. Manu Temj - 01/04/04 14:16
...merci pour l'info Larry !

Pour ce permettre un truc comme ça, Kevin ne peut être qu'un auteur... Non ?

71. larry underwood - 01/04/04 14:16
Je pleure. Je pleure, c'est trop bon. Encore, encore Kevin ! T'arrête pas ! Bon dieu, mais tu vas remplir l'Olympia toi... le stade de frande même !

70. Kevin - 01/04/04 14:10 - (en réponse à : Franck Le Gall)
Bonjour Franck,

je tiens à te remercier de répondre aux internautes comme tu le fais, et pourtant certains sont gratinés, tu as du t'en apercevoir!
Je me présente, je m'appelle Kévin B. et je suis des cours de graphisme, je suis également des ateliers d'écriture. Mes amis du milieu pense que j'ai du talent, mais ça sera à toi de me le dire! Sans m'enorgueillir, j'ai un bon coup de crayon et je viens te proposer mes services.
En fait, j'aimerais que tu illustres un de mes scénars.
Fin lettré, je pense pouvoir t'apporter un peu de magie dans tes illustrés, plus de psychologie dans tes persos.
Mon projet s'intitule:
Lool entre en résistance. Si tu veux, je préfigure par ce biais, la mondialisation et ses paradoxes. Lool est un personnage feminin. C'est une femme à la fois vaillante et mesurée, diablesse et pure, enjouée et brisée...
Voilà, n'hésite pas à me laisser une réponse pour cette histoire qui pourrait compter 3 albums.
mon père est comptable, donc tout sera clair quant à la rémunération.

Paix sur toi

Kévin

69. bonne dame - 01/04/04 11:44 - (en réponse à : Franck Legall)
C'est bien moi, j'accepte donc cette embrassade (re-aïe), et puisqu'il est passé par ici aussi, j'en profite pour coller un bisou sur la joue droite de monsieur Maester !

68. Arnaud - 31/03/04 00:31 - (en réponse à : hilmarch@yahoo.fr)
J'aimais bien Poussy, je regrette d'ailleurs que Peyo ne l'ai pas davantage dessiné. Par contre j'ignorais que son prénom fut Théodore

67. yancomix - 30/03/04 23:57 - (en réponse à : frank le gall)
Merci pour les renseignements à propos des "Petits Contes Noirs".
Votre allusion aux Beatles me fait mieux comprendre votre décision, à vous et à Pierre, cette pression mondiale, la spirale infernale du succès, la gloire, les piscines pleines de pièces d'or, la drogue, la peur de rencontrer une Yoko Ono, bref toutes choses se mettant en travers de votre création et de votre idéal de pureté.
Peut-être pourriez-vous, si l'art vous en laisse le temps, répondre à une question qui ne cesse de me turlupiner (si j'ose dire): Qui, de vous ou de Pierre, était John Lennon? Et qui, McCartney? J'avais par contre compris en lisant "Vacances de Printemps" que Lewis était Ringo Starr…
Longue vie à vous.

66. Maëster - 30/03/04 22:07
Personnellement, c'est l'absence de cow-boys (et d'Eddy Mitchell) dans Théodore Poussin qui me préoccupe...


Sinon, ça va, ma caille ?

65. frank le gall - 30/03/04 21:19
Ma bonne dame,
J'ai une vague idée de qui vous êtes, mais si vous êtes bien celle à laquelle je pense, je vous embrasse bien.
Concernant les petits contes noirs, le succès phénoménal de la série nous a fait peur, à Pierre et à moi. Il était question d'un troisième tome tiré à 64 millions d'exemplaires, mais c'est nous qui nous sommes opposés à sa sortie. Nous ne voulions pas revivre ce que les Beatles ont vécu. Pour ma part, j'ai préféré retourner à Théodore Poussin (14 millions d'exemplaires à la nouveauté), et Pierre à ses livres pour enfants ( "Mankpadpath, la terreur des Carpates", illustrations d'Eric Héliot, chez Petit à Petit, 12 millions d'exemplaires, eh oui, c'est un peu moins bien.)
Merci pour vos commentaires sur Carnet Passion. Je transmettrai vos compliments à qui de droit, c'est à dire Franck Bouysse, qui a été le maître d'oeuvre de la chose. Salut et fraternité à tous.

64. yancomix - 29/03/04 23:40
Je sais que le sujet est sur Théodore Poussin, mais j'aimerais savoir si quelqu'un, ou monsieur Le Gall lui même, a des infos sur une autre série que j'adore: "Les Petits Contes Noirs", à qui je dois de fiers et joyeux moments de lecture peu banale.
Un troisième tome est-il prévu? Ou une autre collaboration entre les 2 frangins?
Peut-être cette série a t'elle déjà été évoqué, dans ce cas, honte sur moi…

63. bonne dame - 29/03/04 11:32
Je confirme ce que dit "oh ! Qu’il est beau !" le carnet passion est très intéressant.

Franck, j'ai lu ton intervention sur un autre sujet, rien d'autre à dire que : bisous Franck !
Ps : Je suis toujours ok pour que tu m'emmènes en voyage au Maroc...(aïe ! ben non finalement, mon amoureux n'est toujours pas d'accord ! pff)
Le PMU c'est bien, mais rien ne vaut un petit détour dans une boulangerie... et je suis sure que Philibert ne démentirait pas ;o)

62. okilebo - 28/03/04 10:27 - (en réponse à : okilebo@1001bd.com)
Il y a quelques mois, j'avais acheté Swof - Carnet Passion n°1, un dossier de 70 pages qui t'était concacré. Cet album est vraiment complet. Celui-ci met bien en valeur ton travail ( interview, croquis et surtout une carte dépliable qui retrace le parcours de Théodore Poussin, le tout accompagné d'une légende. )

Je conseille cet album à tout les fans de cette série !!! ;-)

61. Lien Rag - 27/03/04 14:30 - (en réponse à : au fait)
Mettre des barbares dans tes albums c'est pas une si mauvaise idée... quand est-ce que tu nous ponds un Donjon?

60. Lien Rag - 27/03/04 14:29 - (en réponse à : Cher Legall)
4 questions et une remarque:
- Es-tu parent avec le Jacques Legall dont Mitacq nous narra les aventures asiatiques il y a longtemps dans Spirou?
J'ai relu hier "un passager"... et les trois questions qui restent portent dessus:
- Pourquoi avoir fait du fiancé américain de Yvette Renan un si parfait imbécile?
- Les journalistes de l'époque écrivaient-ils réellement des articles comme celui qui nous est donné en exemple? Qui plus est, en première page et non dans une chronique intérieure, où la verbosité est plus courante?
- Comment le Parisien pouvait être libéré avant la deuxième guerre mondiale?

Et la remarque : il est d'usage de signaler (par un spoiler écrit en majuscule et généralement encadré par qautre astérisques) que l'on va révéler un secret concernant une BD que tout le monde n'a pas encore lue; ce qui permet donc d'éviter de lire la suite si l'on veut se préserver le mystère.

Bon, pour le même prix je te fais un commentaire gratuit:
Il faut beaucoup de talent pour arriver à faire un album d'une histoire aussi insignifiante que celle que tu nous racontes dans cet opus. Si le début démarre un peu laborieusement, sa trés belle construction permet de surmonter ce cap, et dès que Poussin revient en Belgique l'album devient d'une grande densité. La façon dont tu montre ton personnage qui sait et ne veut pas savoir et qui en même temps cherche à savoir est d'un trés grand réalisme, d'une grande maturité et d'une trés grande richesse émotionnelle.
C'est à partir de la page 42 que franchement cela se gâte, même si je comprends tes explications. La scène où Théo se sépare de Camille est magnifique, et franchement à mon avis tu aurais pu réussir les révélations qui suivent aussi bien. Le réalisme et le poétique ne sont pas antinomiques, il n'y a qu'à voir ce qu'en faisaient Prévert et Carné. Ne sont-ce pas des références qui conviennent à l'ambiance de tes albums?

59. frank le gall - 26/03/04 14:14
Mon cher Lawis,
Je suis heureux de constater que nous partageons la même passion pour le pmu. La seule chose qui me chiffonne, c'est la cruauté à l'égard des jockeys : on devrait laisser ces gens-là manger à leur faim, comme disait Dutronc. Et si on ferait une série avec des chevals pour Dupouis? J'ai mis un message sur ta page, je suppose que ça ne t'a pas échappé.
Gaîjin, je comprends mieux ce que tu penses de Novembre toute l'année, et ça me rassure. Tu as raison quant au côté abrupt de la fin, mais c'est justement ce que je cherchais : me moquer un peu du genre policier et plus particulièrement du grand-Guignol et de ses infâmes pièces sanglantes et mal foutues. Le prochain album pourrait être en deux tomes, j'hésite encore. Tel qu'il est, il se suffit à lui-même, et le deuxième tome serait plutôt un second volet qu'une suite.
Concernant Coralie, je savais qu'elle avait beaucoup de succès au Japon (les relevés de droits que je reçois en témoignent). Je ne participerai hélas pas au deuxième, m'étant bêtement brouillé avec Benjamin. Mais il y aura quelques beaux noms, côté auteurs.

58. Le Gaïjin - 26/03/04 02:29 - (en réponse à : Fronke leugal, donc)
Célérité, efficacité. Merci pour la promptitude de votre réponse.
Dire que je n'ai pas apprécié la fin de "Novembre toute l'année" serait exagéré. En fait je ne m'attendais pas à cette histoire de jumeaux, j'ai donc eu ma part d'étonnement, indispensable à tout dénouement digne de ce nom.
( parler de "prise de tête" pour une histoire de substitution par ressemblance, wouah, très fort le trondheim...)
Mais justement, vous l'évoquez, c'est peut-être ce côté expéditif de la résolution puis de l'épilogue, couplé à une révélation en décalage avec l'atmosphère initiale, qui m'ont laissé sur ma faim.
La mise en abyme est elle plutôt habile. Encore que s'il ne s'agit que d'une pirouette ...
J'imagine ce que cette fin aurait pu être si vous aviez disposé de pages supplémentaires. Le prochain sera en deux tomes comme "la terrasse des audiences" ? - un de mes préférés, et je comprends aujourd'hui pourquoi.
Mais pour le PMU c'est mal barré, je crois que les cavaliers sont interdits de lunettes.
Enfin faites comme vous voulez.

Vous n'auriez donc rencontré la divine Coralie qu'une heure ? Bref, je la connais autant que vous quoi (!) puisque je l'ai interviewée et que nous avons fait une émission de télé ensemble où je lui servais d'interprète. N'empêche, elle n'a dit que du bien de vous et de "Lou". Si si. Sans se forcer.
(note à l'intention de ceux qui l'ignorent : notre Frank National a écrit une chanson dans le premier album de la délicieuse Coralie Clément, soeur cadette de Biolay )
Vous participez au deuxième ?

57. trondheim - 26/03/04 01:08
Cher Fronke Leugal,

g trouvé super tes albums et je vé te donné des bons conseils pour que ce soit encore plus mieux.

Il faudrait que les histoires elles soient comme dans les premiers et que le dessin aussi, et peut etre mettre des barbares aussi. Et pis arrêter avec les frères jumeaux pasque c'est super prise de tête.
J'aime bien le tiercé, alors peut être mettre des trucs avéc le tiercé, par exemple des courses de cheval. Ou des gens qui font des paris de tiercé. Ou quelqu'un qui travaille dans un péaimu.
Est ce que vous faites des dedikasses pour des dessins de mariages aussi parce que mon frère il se marri. Si vous pouvé me faire un dessin de Théodor Poisson en train de se marrié, et puis avéc une course de cheval aussi.
Sinon, chez Dupuis, c'est quand qu'il sort le prochain Tunique Bleu ? Et aussi c'est quand qu'il sort les schroumf ?
A bientot j'éspére, peut etre a l'hippodrome.

56. Tarrin Fabrice - 26/03/04 00:19 - (en réponse à : Frank)
http://www.bdparadisio.com/scripts/ForItems.cfm?IdSubject=0109233435

C'est un lien pour résumer le problème concernant la date de parution du prochain Violine...
Les deux premiers tomes sont de loin les meilleurs de la série.

55. Tarrin Fabrice - 26/03/04 00:13

54. frank le gall - 25/03/04 21:56
Mon petit Fabrice,
Figure-toi qu'il m'était complètement sorti de la tête que tu t'étais compromis à faire des choses avec Tronchet (ça n'est pas une contrepèterie). Cela dit, Tronchet avait tort : il ferait mieux de brûler ses idées, et de préférence avant qu'il les ait couchées sur le papier. je m'aperçois que cette page devient de plus en plus professionnelle, et particulièrement axée sur Tronchet. Aussi, c'est sa faute, à nous polluer avec ses pubs de merde en haut de page. Quand j'étais jeune, Yann et Conrad, c'était tout de même autre chose. Bon, j'ai l'air d'un vieux con, mais bon. A part ça, à quand le prochain Violine? J'aimais mieux les trois premiers tomes, mais globalement, je suis fan de cette série romantique et mystérieuse. Voilà que je m'exprime comme Berco. J'arrête.

53. Tarrin Fabrice - 25/03/04 17:10

52. Tarrin Fabrice - 25/03/04 16:59

51. Tarrin Fabrice - 25/03/04 16:51
"Ce qui est drôle, c'est que nous nous sommes vus une heure en tout et pour tout dans notre vie. Quand je suis arrivé au studio pour enregistrer ma voix, elle finissait sa prise et s'est sauvée pour prendre un train (!)".

Tu as de la chance, moi je n'ai réussit à voir Tronchet qu'une demi-heure en trois années de travail en commun (!)*

*Authentique

50. frank le gall - 25/03/04 16:20
fabrice, tu as raison sur un point : Franquin et Tronchet, c'est pas la même école. évidemment, on peut noter quelques analogies entre leurs travaux (il s'agit de dessins éxécutés sur des feuilles, puis imprimés, dans les deux cas). Tes commentaires me font toujours rire. Pour mes coordonnées, demande-les à Blandine chez Spirou ( je dis juste ça pour Tarrin, les autres, on ne vous les donnera pas. c'est un privilège réservé aux professionnels). Gaïjin, merci pour ton long message qui soulève de multiples questions auxquelles il serait bien difficile de répondre ici. Je suis désolé que tu n'aies pas apprécié la fin de Novembre toute l'année. Je m'étais beaucoup amusé à faire cette mise en abyme, du spectacle dans le spectacle, et les éternelles explications finales, toujours fastidieuses, mises en scène, et fort mal, par un Ballet très fier de lui. Il s'agit d'une pirouette de ma part, quand je fais dire à mes personnages que cette pièce est une cornichonnerie. Mais bon.
Evidemment que je connais Coralie, pour avoir enregistré un titre avec elle et lui avoir composé une chanson. Ce qui est drôle, c'est que nous nous sommes vus une heure en tout et pour tout dans notre vie. Quand je suis arrivé au studio pour enregistrer ma voix, elle finissait sa prise et s'est sauvée pour prendre un train (!). Je sais qu'elle prépare un nouvel album. T'a-t-elle dit qu'elle était la soeur de Benjamin Biolay?

49. Le Gaïjin - 25/03/04 14:14 - (en réponse à : Frank Le gall)
L'occasion de parler en direct live avec le papa de Théodore est trop belle alors je la saisis, tout ça ne durera peut-être pas.
Juste un mot en écho à ce qu'écrivait Lien rag :
Je peux comprendre sa déception quand soudain en fin de récit vous redescendez une marche, passant de cet univers merveilleux un peu décalé où vous nous avez attirés à un réalisme plus référencé (et donc convenu) comme pour voir si la terre ferme est toujours bien là, se rassurer peut-être.
Pour tout dire, j'ai connu cette même déception à la fin de "Novembre toute l'année".
Les aventures de Théodore prennent toute leur dimension quand elles s'imprègnent de fantastique, quand le dénouement ne répond pas aux critères de logique habituels, mais au contraire se maintient dans une espèce d'entre-deux un peu flou, à la limite de l'onirisme assumé.
Votre souci de la clarté est justifiable mais je me demande si elle ne finit pas par être préjudiciable à la tension du récit.
Ainsi dans ce dernier album, alors que nous venons de vivre ce long périple à bord du Cap Padaran dans une atmosphère intrigante et limite surréaliste, tendus et en sueur (si si), la résolution sherlockholmesque du mystère et l'épilogue expéditif renvoient soudainement le récit au niveau d'un banal fait divers, ou de la pièce de boulevard ("un peu cornichonne"...c'est vous qui le dites !).
D'où déception, et donc frustration.
Bref, est-il vraiment nécessaire de tout comprendre ? de tout savoir ? Le récit ne gagnerait-il pas à préserver jusqu'au bout sa part de rêve, laissant le lecteur à son imagination ?
( pour le coup je dois être un peu flou là, disons que je me permets de solliciter votre imagination, pour une fois que vous ME lisez..!)
Cela dit, j'attends le tome 12 avec grande impatience...


( sinon, rien à voir mais, j'ai parlé de vous il y a peu avec une certaine Coralie Clément - vous connaissez ? - lors de sa dernière tournée au Japon, où j'habite; quelle fille hein !?)

48. Tarrin Fabrice - 25/03/04 14:10
Pourtant Tronchet m'a toujours dit qu'il fallait économiser ses idées...
"Une bonne idée peut faire une flopée de merveilleux albums ou d'excellents films, one-man-show et inversement"
C'est une autre école que celle de Franquin.

47. goolwen - 25/03/04 12:35
Impromptu dénué d'intérêt juste pour dire que je suis un fan de Théodore Poussin et de ses errances maritimes. Je crois que ce que j'apprécie le plus est l'ambiance qui s'est inscrite dans les récits.
Merci à vous monsieur Le Gall de nous faire vivre ces dépaysement, à la fois géographiques mais aussi spirituels.

46. frank le gall - 25/03/04 12:07
C'est peut-être Franquin qui a dit cela, en effet, sans doute dans ses entretiens avec Vandooren pour le fameux "Comment on devient créateur de bd". Enfin, je suppose. Toujours est-il qu'en effet ma tendance à l'époque était de garder les bonnes idées pour "plus tard". C'est Vandooren qui m'a poussé à dévoiler le plus tôt possible les origines de Théodore et la vérité sur Novembre. Il avait raison. En faisant cela, mon horizon s'est soudain éclairci, et j'ai pu avancer avec de nouveaux éléments. Je ne crois pas que la série y ait perdu. Il y aura d'autres surprises. Après tout, rien ne dit que le tome 6 dévoilait toute la vérité...



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio