Magie & transhumanisme : la BD & le futur 3

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


201. pierrecédric - 24/09/11 13:51
Soit 60 nanosecondes. N’essayez pas de compter, vous n’arriverez pas à vous la représenter. Une nanoseconde c’est un milliardième de seconde: 0,000000001 seconde

Baaaah, j'y arrive très bien moi (à me la représenter) ça fait juste 1 millième de micro seconde !
1 micro seconde c'est 0,001 milliseconde, 1 milliseconde c'est 1 millième de seconde !

200. pierrecédric - 24/09/11 13:38
J’adore les scientifiques: ils ne croient jamais au premier résultat. Ils essaient, recommencent, critiquent, cherchent la faille, et n’affirment (temporairement) que quand ils ne peuvent plus faire autrement.

Très bonne analyse, Déjà une quinzaine de milliers de fois !

199. pierrecédric - 24/09/11 13:37
?

Tout ce que j'espère c'est que cela puisse être vérifiable & vrai !

198. nem° - 23/09/11 20:31
Un illustrateur dénommé Oyo.

197. pierrecédric - 23/09/11 20:31
Odrade: mh... un jeu je pense, 'fin... pas sûr !

196. Odrade - 23/09/11 20:17 - (en réponse à : Nem 190)
Bô !
Kesse ?


O.

195. pierrecédric - 23/09/11 17:48
Le plomb est diamagnétique, il n'a aucun électron célibataire, donc comme le graphite pyrolitique...

194. pierrecédric - 23/09/11 17:34
*ils

193. pierrecédric - 23/09/11 17:34 - (en réponse à : nem° ou...)
Ah oui... effectivement ça pourrait être la solution aux problèmes de ce que la température ambiante et les aimants sont confrontés lorsque l'on essai de reboucler entièrement un rail d'aimants !

En fait je crois qui parlent un peu de l'effet Meissner pour le plomb (par exemple) dans une température inférieur à 7 Kelvin la supraconduction provoque un blocage complet (si le plomb est en tore par exemple) du champ magnétique dans le trou du tore...

'Fin il parlent aussi d'anti-aimants...

192. nem° - 23/09/11 17:18

191. nem° - 23/09/11 17:14 - (en réponse à : PC)
Un anti-aimant! (en anglais)

190. nem° - 23/09/11 14:18

189. nem° - 23/09/11 12:51
Cette nuit, le site de publications scientifiques ArXiv.org a déclenché un vent de folie sur les laboratoires de physique. A 2 heures du matin, il a mis en ligne un article signé par des dizaines de physiciens. Ils y annoncent un truc à faire se retourner dans sa tombe leur grand maître, Albert Einstein?: ils ont mesuré des particules –?des neutrinos?- se déplaçant plus vite que la lumière dans le vide. Et mettent au défi, voire supplient, leurs collègues du monde entier?: voici nos observations, elles sont extraordinaires puisqu’elles contredisent un siècle de physique, prouvez que nous avons tort?!



Les premiers mots des physiciens interrogés hier à brûle-pourpoint montrent qu’ils vont d’abord susciter un énorme doute. Avec un sens aigu de la litote, Pierre Fayet, un théoricien de haut vol officiant à l’Ecole normale supérieure lâche?: «C’est vraiment surprenant.» Puis précise?: «La physique est une science expérimentale, donc, si un fait est scientifiquement établi, j’y crois. C’est ce qu’il va falloir vérifier avec minutie parce que cette observation défie l’entendement.» Le physicien Etienne Klein, du Commissariat à l’énergie atomique, évoque même l’idée que le neutrino pourrait être une particule «spéciale, bizarre qui duperait les expérimentateurs». Thibaut Damour, à l’Institut des hautes études scientifiques, «se méfie» lui aussi. Logique, car «si c’est vrai, c’est énorme». Et d’imiter le fort accent du grand physicien Eugène Wigner (d’origine hongroise) qui, devant l’exposé d’un résultat auquel il ne croyait pas, se fendait d’un «verrry interrresting… if trrrue.»


Source : Libé sciences

188. dens - 16/09/11 17:38
http://www.npr.org/2011/09/16/140529343/foreign-policy-out-with-organic-got-cheap-milk

187. pierrecédric - 14/09/11 15:59 - (en réponse à : Tiens ben...)
Tant que tu es là Lien, tu peux nous dire quel était le titre du livre là, celui avec le gars qui refusait de produire un meurtre qu'on lui avait ordonner (ou j'sais plus trop quoi)...

186. Lien Rag - 14/09/11 15:53 - (en réponse à : longshot)
"Un tiers de la population humaine est infectée par la toxoplasmose"
Ah quand même!
ça expliquerait pourquoi il y a tant de gens pauvres qui votent à droite... Comportement suicidaire quant tu nous tiens!

185. pierrecédric - 14/09/11 15:28 - (en réponse à : Odrade)
Les asticots... Ce ne sont pas des larves de ces saloperies de guêpes ?

Mh... Je dois me trompé !

184. Odrade - 14/09/11 15:20
Yep...
J'ai vu dans le jardin au début de cet été une chenille fabriquant un cocon... pour ses propres parasites. Elle bossait à fond pour tisser à côté d'elle pendant que des petits asticots sortaient de son corps au milieu d'un liquide jaune qui coulait.
Gore.

La nature est belle.


O.

183. longshot - 14/09/11 13:37
Ah, forcément, tant que c'était des insectes, on rigolait bien... Mais ...

182. dens - 14/09/11 11:42
http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/09/13/des-chercheurs-decouvrent-une-exoplanete-potentiellement-habitable_1571851_3244.html

181. nem° - 09/09/11 19:27
La première, on aurait envie de répondre : Dans ton Q continuum!, mais seuls les geeks profonds la comprendront.

180. dens - 07/09/11 12:30 - (en réponse à : mes vacances sur Tatooine)

179. nem° - 31/08/11 21:32

178. nem° - 31/08/11 13:30


Merci Patrick pour cette trouvaille, même si un forum fera toujours plus fort con.

177. nem° - 31/08/11 12:28
Ah ouais, les téléphones, pacemakers...

176. nem° - 31/08/11 12:28
Ce qui m'étonne, c'est qu'on ne fasse pas d'ascenseurs avec ça! On peut récupérer pas mal d'énergie à la descente.

175. pierrecédric - 31/08/11 10:41
Ca me turlupine... En faisant passer un aimant le long d'un bobinage je m'aperçois que même si un morceau de métal augmente la perméabilité quand celui-ci est entouré d'une bobine il n'y a aucun changement de quantité de courant même si le bobinage était entouré de vide (pour une même vitesse de passage de l'aimant). Avec le morceau de métal le champ magnétique est juste plus intense !

Un lien assez explicite

Le champ magnétique créé au centre augmente si l'on rajoute des spires ou du courant, mais diminue si l'on agrandit le diamètre du solénoïde.

Avec mon multimètre ça ne change en rien le courant mais par contre ça change l'intensité du champ magnétique. Donc le mieux à mon avis c'est que l'aimant permanent doit avoir le meilleur champ magnétique et que le solénoïde doit être à air avec un trou assez grand (ou plus grand) !

174. longshot - 31/08/11 09:07 - (en réponse à : O.)
http://astro.ensc-rennes.fr/index.php?pw=funny_physics#tube

Mais ta vidéo est plus impressionnante.

173. Odrade - 31/08/11 08:49
...
Et mon message 170 ?


O.

172. nem° - 30/08/11 20:34
CHICAGO (AFP) - Un insecte vorace que combattent depuis longtemps les cultivateurs de maïs en Amérique du Nord se régale d'une variété répandue d'OGM conçue pour aider à éradiquer cette chrysomèle, provoquant des craintes de création d'un nuisible supérieur à la science.
Il n'y a pas de preuves qu'un nombre important de ces chrysomèles aient développé une résistance à la toxine protectrice contenue dans ce maïs. Cependant, des experts estiment que ces insectes résistants, s'ils devaient proliférer, provoqueraient un recours intensif aux pesticides.
Selon certains d'entre eux, l'utilisation déraisonnée de certains OGM accélère même le développement d'animaux résistants.
"La chrysomèle des racines du maïs est l'un des insectes nuisibles les mieux implantés aux Etats-Unis et a le potentiel pour devenir un insecte bien implanté en Europe", prévient Michael Gray, agronome de l'université de l'Illinois.
Traditionnellement, les agriculteurs combattaient les nuisibles par la rotation des espèces cultivées.

171. nem° - 30/08/11 16:47

170. Odrade - 28/08/11 22:01
Duh ?


O.

169. nem° - 28/08/11 11:06

168. nem° - 28/08/11 11:02
Pourquoi il stoppe les animations GIF cet imbécile d'Imageshack?

167. nem° - 28/08/11 11:02

166. pierrecédric - 28/08/11 10:51
triphasé... Multiphasé plutôt, et sans que l'aimant passe sa tête le long des trous des bobines cf:

165. nem° - 28/08/11 10:48 - (en réponse à : PC)
Tu réinventes le courant triphasé? :)

164. pierrecédric - 28/08/11 10:44 - (en réponse à : nem°)
Je me suis en partie trompé, le fait de recouvrir entièrement une bobine réduit le courant alors je me suis dis que le mieux serait une alternance bobine et vide (mais pas trop éloigné pour réduire au mieux Lenz) comme suit:

163. nem° - 27/08/11 20:14
J'ai un pote qui m'a invité à venir y jouer demain soir.

162. larry underwood - 27/08/11 18:14

161. pierrecédric - 26/08/11 16:29 - (en réponse à : re nem°)
Oui électriquement c'est fermé, mais magnétiquement les générateurs d'aujourd'hui ne sont pas refermés.

160. pierrecédric - 26/08/11 16:27
Et bien nem°... c'est surtout le nombre de tours en charge que je cherche à à peu près égaliser par rapport au nombre de tours à vide !

Puisque c'est toujours Lenz qui ralentie et comme je l'ai dis plus bas refermer en tore est approprié.

Mon expérience précédente sur comment avance un aimant (1) dons les pôle sont perpendiculaire à celui du dessous (2) m'a fait comprendre que lorsque l'on reboucle entièrement l'aimant 2, l'aimant 1 ne bouge plus. Ce qui veut dire (je pense) que le mouvement de l'aimant 1 est parfaitement l'exemple de comment agit la force contre électromotrice dans un circuit qui n'est jamais réellement refermé !

159. nem° - 26/08/11 16:03
Une alim' à découpage quoi.

158. pierrecédric - 26/08/11 11:55 - (en réponse à : nem° #150)
Ou alors oui bien avec un matériau magnétostrictif, mais à condition que ce matériau soit en toutes petites plaquettes isolées formant (au complet) un tore !

Tu sais, comme à la façon d'un transformateur !

157. nem° - 25/08/11 17:22
Je vais prendre un autre exemple, plus dans ton domaine spécifique : la vitamine D. Comme tu le sais, les coccosphères (photo) ont lentement synthétisé cette vitamine en utilisant les UV pour se faire un exosquelette.



Ca leur a pris 750 millions d'années, et le résultat fut une décalcification de l'océan, décalcification qui a alors permit à d'autres organismes d'émerger. Ou d'immerger, l'eau étant plus claire. Tu vas me dire : quel rapport entre le taux de calcium ou d'oxygène et l'échelle des temps? Je te répondrai : observe la nature, et vois comment les plantes en milieu sec se sont adaptées aux feux de forêt (ou de prairie), et savent utiliser les cendres pour se régénérer.

156. nem° - 25/08/11 17:13
en plus par exemple il suffirait qu'une espece d'algue photosynthetique apparaisse a n'importe quel moment et envahisse l'espace vierge de toute competition pour changer radicalement la composition chimique de la biosphere et causer une extinction massive... quelle que soit notre hauteur par rapport a l'axe de la voie lactée...

Justement, je pense que l'idée sous-tendue est que ça n'arrive pas à n'importe quel moment mais bien à la suite d'une conjonction d'événements cosmiques! Exemple : le Soleil se forme et pompe presque tout le gaz jusqu'à Jupiter. Cela accélère l'accrétion de la masse à l'extérieur par effet inertiel. Ce qui injecte des objets transuraniens jusqu'à la Terre (entre autres). Régulièrement, l'un de ces objets frappe notre planète et en modifie l'état : une comète peut amener de l'eau, et/ou du prébiotique, une météorite provoque un hiver nucléaire, etc. Si l'on admet la fréquence des impacts majeurs, on est bien obligé de les relier à la mécanique du système solaire. Or cette mécanique est influencée par d'autres systèmes. Peut-être, je ne sais pas, l'alignement du Soleil avec le plan galactique provoque un changement de l'onde de choc, laissant alors passer des objets qui habituellement sont déviés.
Ca gênerait sûrement le cerveau d'un homme du Moyen-âge d'apprendre que le gaz propulseur d'un aérosol peut faire un trou dans la couche d'ozone et modifier la vie sur Terre. Et pourtant.

155. nem° - 25/08/11 17:04 - (en réponse à : dens)
pour rester dans le cadre de son hypothese peut representer des variations immenses de la position de notre soleil par rapport a la galaxie... en plus a priori on change de position vis a vis de la galaxie des bras de celles ci etc en cycle non synchrone donc a chaque ondulation vis a vis du plan de la galaxie le bombardement cosmique est en fait différent ... et les etoiles de notres galaxies devraient avaoir une influence aussi en terme de rayonnements sur notre planete mais dans son schema il n'y aurai que les rayons venant d'ailleurs qui nouu sinfluenceraient?

C'est relatif! Position par rapport à quoi? A l'étoile la plus proche, au centre galactique, à Virgo? On en revient à cette question de continuum local ou non : si l'on admet que la matière sombre est en fait du plasma froid, le continuum est universel, et donc le seul référentiel est le trou noir supermassif du noyau galactique. Celui étant certainement attiré par celui de l'amas local, etc, on obtient une "grille" spatiale de référence. Du coup, de même que si tu tires sur un fil au bas d'un pull ça finit par en déformer le col, on peut comparer les trous noirs supermassifs avec un système nerveux : chaque modification d'état se transmet à l'univers entier!

154. dens - 25/08/11 16:42
Je vois ce qui te gêne : la méthode

ce qui me gene surtout c'est l'approximation enorme... cecrtes les courbes ont l'air de e ressembler certes mais apres un lissage ultra balaise et les 5 extinctions n'arrivent pas forcement au meme niveau de la pente ascendante...

et la datation des extinction est faite avec des approximation de qq millions d'annees par le biais des "fossil records" extremement lacunaires alors que les extrapolation astrologiques sont surement plus precises ..quoique?
est ce que les mathematiques atrophisques sont vraimentt au point de pouvoir calculer avec precision la position de notre systeme qq milliards d'annees dans le passé en tenant compte de toutes les interactions gravitationnelles des milliards d'etoiles qui orbitent aux alentours ?


ce qui pour rester dans le cadre de son hypothese peut representer des variations immenses de la position de notre soleil par rapport a la galaxie... en plus a priori on change de position vis a vis de la galaxie des bras de celles ci etc en cycle non synchrone donc a chaque ondulation vis a vis du plan de la galaxie le bombardement cosmique est en fait différent ... et les etoiles de notres galaxies devraient avaoir une influence aussi en terme de rayonnements sur notre planete mais dans son schema il n'y aurai que les rayons venant d'ailleurs qui nouu sinfluenceraient?

et finalement chacune des 5 extinctions ont des causes locales differentesdonc postuler une cause distale commune parait un peu capillotracté...

d'autant plus que il y a 5 evenements placés sur une 15aine d'ondulations il me semble donc le lien causal est au mieux assez faible... et vu que le seul critere est d'etre sur l'ascendant de la sinusoide il y a une chance sur 2 que ca se produise a chaque fois si les deux choses sont independantes donc une chance sur 32 que ca se produise 5 fois au hasard ...

ca parait peu pour etre statistiquement convaincant... surtout vu la masse d;incertitudes et d'approximations qui sont ignorées dans les calculs prealables a cette "observation"

bref je ne dis pas que ces influences n'existent pas mais de la a postuler un lien de causalite qui ignore toutes les interferences aux echelles intermediaires ca me gene au niveau du cerveau ...

en plus par exemple il suffirait qu'une espece d'algue photosynthetique apparaisse a n'importe quel moment et envahisse l'espace vierge de toute competition pour changer radicalement la composition chimique de la biosphere et causer une extinction massive... quelle que soit notre hauteur par rapport a l'axe de la voie lactée...

153. pierrecédric - 25/08/11 16:20
voilà plutôt mon truc envisageable:

152. pierrecédric - 25/08/11 16:05
un aimant traversant une bobine en cuivre peut parfaitement avoir du courant

En fait, c'est la bobine qui obtient ce courant quand l'aimant traverse celle-ci !



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio