Magie & transhumanisme : la BD & le futur 3

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1251. nem° - 25/01/13 23:39 - (en réponse à : raph)
Il n'y a pas d'énergie propre, l'électrolyse produit aussi de l'acide lactique, le soleil émet des radiations nocives, la respiration du CO2. L'entropie est partout. Elle nous enveloppe, même dans cette pièce. Tu peux la voir quand tu regarde par la fenêtre, ou quand tu est devant la télévision. Tu sens sa présence quand tu vas travailler, quand tu vas à l'église, quand tu payes tes impôts. C'est le monde qui a été placé devant tes yeux pour te cacher la vérité.

1250. nem° - 25/01/13 23:36
L'éolien, c'est du sous-solaire.

1249. Raphael30 - 25/01/13 23:12
Flûte! C'est la combustion! sinon en dehors de celà, les batteries, mais font appel à l'électrolyse . C'est pas une énergie propre

1248. Raphael30 - 25/01/13 23:05 - (en réponse à : Odrade)
Et puis l'éolien sans oublier l'eau (barrages) et le pédalage...

1247. pierrecédric - 25/01/13 20:55 - (en réponse à : O)
Ça n'avait pas quelque part un peu à voir avec les horloges chimiques dont l'effet est de ne jamais atteindre l'équilibre ?

Il me semble que c'est ça en tout cas en ce qui concerne ces horloges.

1246. Odrade - 25/01/13 20:35
Bon, je ressaie.

Toutes les manières humaines d'obtenir de l'énergie intense sont issues de combustion (décomposition ?):

- pétrole
- gaz
- charbon
- uranium (?)
- quelque part même l'énergie solaire, puisque c'est un grand feu.

Je suis sûre d'avoir lu un truc quelque part sur une autre manière d'obtenir de l'énergie. Chais plus les détails.
Mais c'était de la transformation d'un élément en un autre sans destruction de molécules. Chimique. Il me semble qu'ils parlaient de plantes et de créatures des profondeurs.


O.

1245. stefan - 25/01/13 16:31
C'est ce que je me disais aussi, mais un doute continuait de m'effleurer.

J'aime la démarche et son côté très déstabilisant et le résultat est très réussi.

1244. pierrecédric - 25/01/13 15:22
Mh, en fait ça m'a l'air aussi plus compliqué que cela.

1243. pierrecédric - 25/01/13 15:16
Oui voilà, c'est l'asymétrie tout simplement.

1242. nem° - 25/01/13 15:12 - (en réponse à : PC & Cie)
Les électrons chauds, sujet passionnant.

1241. kikôm - 23/01/13 19:48
C'est clairement deux astronautes après un carambollage sur une autoroute de l'espace.

Exactement. Mais c'est la signalisation qui est pourrie. Dans le grand virage de Bételgeuse y'a toujours des accidents.

1240. nem° - 23/01/13 18:05
Ca m'évoque Gustave Doré.

1239. Achab - 23/01/13 18:03
On voit même l'espace-temps qui se déchire.

1238. Achab - 23/01/13 18:02
C'est clairement deux astronautes après un carambollage sur une autoroute de l'espace.

1237. kikôm - 23/01/13 17:16
J'arrive pas à comprendre ce que ça représente.

C'est la 1ère étape.

J'ai bien dit, là ?

Pas trop mal oui. Mais quand bien même, de mon point de vue tout spectateur peut assumer ce qu'il perçoit d'une oeuvre. Ce qu'a voulu l'artiste dans le fond, on s'en bat le rate.

1236. Odrade - 23/01/13 16:44
Stefan, il faut que tu ailles voir sur son site, ou retrouver les mails où il a présenté pour la première fois ses oeuvres (j'ai la flemme de rechercher).

C'est hyper-réaliste, on croit reconnaître des détails, mais on n'arrive pas à identifier l'ensemble, ce qui laisse une impression de confusion tout à fait déstabilisante.

J'ai bien dit, là ?


O.

1235. stefan - 23/01/13 16:38
J'arrive pas à comprendre ce que ça représente.

1234. kikôm - 23/01/13 16:24
Merci. En fait l'original est tellement sombre que c'est quasiment impossible à photographier. A la repro on perd presque 50% des nuances de gris et des effets de lumière. Mais bon ça donne une vague idée.

1233. nem° - 23/01/13 16:04
Ah pas mal!

1232. kikôm - 23/01/13 15:24
Puisque tout le monde poste ses crobards, alors moua ossi!
Je viens de finir ça.
Je suis un peu à la bourre et c'est pas vraiment une carte de voeux, mais pour un 2013 transhumaniste, bonne année à tous, bande de tarés!



65x65 cm, crayon de couleur noir sur papier.

1231. Odrade - 18/01/13 08:42
Une pétition qui circule pour empêcher les US de commercialiser leur saumon génétiquement modifié qui pousse 2 fois plus vite que le sauvage

Site Avaaz : The US is about to treat the world to the first genetically modified meat: a mutant salmon that could wipe out wild salmon populations and threaten human health -- but we can stop it now before our plates are filled with suspicious Frankenfish.

The new fake salmon grows twice as fast as the real one, and not even scientists know its long-term health effects. Yet it’s about to be declared safe for us to eat, based on studies paid for by the company that created the GMO creature! Luckily, the US is legally required to consider public opinion before deciding. A growing coalition of consumers, environmentalists, and fishermen is calling on the government to trash this fishy deal. Let's urgently build an avalanche of global support to help them win.


La pétition ici.

Dens tu en penses quoi ? Du saumon, hein.


O.


1230. nem° - 12/01/13 20:24
Moi ce que je ne comprends pas bien, c'est la méthode de calcul de la masse des trous noirs. Je veux dire, si on suit monsieur Einstein, la gravité déforme l'espace. Or, à un certain point de compression de la matière, cette énorme masse occupe un espace de plus en plus minuscule, donc son rayon (de Schwartz si je ne m'abuse) se réduit d'autant.
Disons qu'on place un aspirateur au dessus d'un sol couvert de poussière. L'aspi va attirer toute la poussière dans un rayon donné. Disons que l'ajout de masse correspond au bouton "puissance" de l'aspi. On pousse le bouton, l'aspi attire alors un peu plus de poussière. Mais moins qu'avant puisqu'elle est plus éloignée. Donc plus rien à manger.
Ensuite le trou noir va continuer à comprimer sa propre matière selon, j'imagine, une asymptote (en excluant une ésotérique théorie hyperspatiale, tout ça) qui, au fil de millions d'années, réduit encore son volume.
Il reste autour du trou noir (je parle de trous supermassifs) un immense vide stellaire. Comment détermine-t'on la masse prélevée?
Cela pourrait-il être l'explication aux immenses structures de vide ici et là dans l'univers?

1229. pierrecédric - 12/01/13 19:55

Là, les chiffres 3,6 et 0,4 me font rire, je suis pratiquement certain que ce sont des valeurs exagérées à l'extrême.

1228. pierrecédric - 12/01/13 19:46
Mais... mais dans ce cas, ça ne donne rien sur une technologie ça, c'est juste élucider la/les élément(s) du cosmos ça, y a rien qui justifie une technologie de plus, ou alors j'ai raté quelque chose...

1227. nem° - 12/01/13 19:12
Etrange, le verbe "liste" a disparu. Censure? Complot?

1226. nem° - 12/01/13 19:12
Tiens, cette catégorie les problèmes qu'il nous reste à résoudre en science/technologie.

1225. nem° - 12/01/13 19:07 - (en réponse à : PC)
D'accord, un exemple alors : la décomposition du proton. La question de savoir si le proton, l'atome d'hydrogène quoi, disparaît avec le temps, peut sembler futile, mais en fait c'est tout le modèle (standard) actuel de l'univers qui repose dessus. Si le proton est indéfiniment stable, comme le modèle standard le postule, alors il faut expliquer où est passée la matière manquante (noire), ou alors quelle énergie maintient l'expansion de l'univers. Si le proton se décompose, alors il faut trouver les particules générées. Le boson de Higgs en est une, celle de la masse. Les résultats pourraient nous donner enfin une cosmologie complète, des champs magnétiques qui t'intéressent aux rayons gammas du fond de l'espace. Les applications sont juste vertigineuses.

1224. pierrecédric - 12/01/13 18:41
Y a un truc qui faut tout de même qu'on m'explique là car j'ai vraiment la comprenette difficilette, en quoi faire tournicoti-tournicota tournicoti-tournicoton sur synchrotron et autres trucs de merde du genre va faire qu'un petit plus microscopique fera plus une découverte ? Là ça m'intrigue et me questionne sans cesse !

1223. pierrecédric - 12/01/13 18:22
Ah mais je m'en tape de cet article là, si il y en a qui sont paranos (apparemment c'est une question de conspiration ?!) ça les regardent, les trucs de paranos moi je ne regarde pas tellement non plus.

1222. nem° - 12/01/13 18:18
Lis l'article, va.

1221. pierrecédric - 12/01/13 18:18
Mh, je me demande ce qu'en pense certain autres sur la recherche fondamentale.

1220. pierrecédric - 12/01/13 18:14 - (en réponse à : nem ouille)
Va pas te méprendre non plus... Je trouve simplement que ça devient de plus en plus con et inutile pour l'instant !

1219. nem° - 12/01/13 18:11
Ah, j'ai compris pourquoi PC critique la recherche fondamentale, il a lu des théories du complot sur le sujet. La vérité était ailleurs.

1218. pierrecédric - 11/01/13 13:39
copyright Nexus
Mégalo-joule?: l’impasse ruineuse de la fusion par laser
Le programme Laser Mégajoule ne fonctionnera jamais, comme vient de le montrer l’échec de son équivalent américain. Le 21?septembre 2012, la revue américaine Science annonçait officiellement l’échec de son programme de fusion par laser – National Ignition Facility (NIF). Si la nouvelle est passée inaperçue en France, elle nous concerne pourtant tous, nous autres contribuables qui allons verser 7?milliards d’euros pour la construction, près de Bordeaux, de notre propre NIF, le Laser Mégajoule, ou LMJ. À l’heure où les restrictions budgétaires sont la règle, est-il concevable de promouvoir un projet pharaonique voué à l’échec ?
Jean-Pierre Petit?: «?C’est une faillite annoncée?»
Si Iter et Mégajoule sont des impasses, il existe une alternative très prometteuse, grande absente du programmes nucléaire français :


Ce Jean-Pierre Petit... On peut dire qu'au moins il sait de quoi il parle.

1217. longshot - 11/01/13 13:33 - (en réponse à : PC)
OK, merci.

1216. pierrecédric - 11/01/13 13:25
T'as des infos ...

1215. longshot - 11/01/13 13:21 - (en réponse à : PC)
Et ça date de quand ?

1214. pierrecédric - 11/01/13 13:11
Mh non, pourquoi ?

1213. nem° - 11/01/13 13:08
Tu lis Nexus PC?

1212. pierrecédric - 11/01/13 11:42
En fait, c'est tiré du journal nexus n°84...

1211. pierrecédric - 11/01/13 11:39 - (en réponse à : longounet)
Pas faux... Ça reste surtout à voir (dans 2 années).

1210. longshot - 11/01/13 11:37
À mon avis si c'était vrai, depuis deux mois on en aurait entendu parler...

1209. pierrecédric - 11/01/13 10:50
Oups l'image:

1208. pierrecédric - 11/01/13 10:49
http://www.magnetosynergie.com/Archives/ImgForum/Journal/InfiniePile.jpg
Les inventeurs souhaitent commercialiser ce générateur à énergie libre dans les deux à trois ans à venir.

Un générateur électrique sans carburant guère plus épais qu'une pièce d'un euro : voilà l'innovation potentiellement révolutionnaire présentée par l'Australien Mark Dansie, spécialiste de ce domaine, à la conférence « Global Breakthrough Energy IvIovement » du 11 novembre dernier à Hilversum, en Hollande. Avec l'allure d'une grosse pièce de monnaie blanche et lisse de 4 cm de diamètre environ, cet objet d'apparence anodine est tout de même capable d'engendrer une différence de potentiel de 5 V entre ses deux faces. Si l'on exclut toute réaction chimique interne qui apparenterait ce générateur à une simple pile, on peut se demander s'il ne capte pas le champ électrique ambiant, très riche en ondes électromagnétiques de toutes sortes. La réponse est non: le dispositif fonctionnerait tout aussi bien à l'intérieur d'une cage de Faraday. Cette dernière possède la propriété, comme chacun sait, de bloquer les champs électriques et, par conséquent, toutes les ondes électromagnétiques. D'autre part, le fonctionnement de cet objet très innovant a été testé dans le vide avec les mêmes résultats, ce qui élimine toute réaction chimique éventuelle (d'oxydoréduction) de l'air à la surface du générateur.
Selon Mark Dansie, qui précise que des scientifiques de haut niveau sont venus inspecter de près ce générateur, la tension délivrée est d'autant plus importante que la température est basse.
Les concepteurs de ce générateur, qui n'ont pas souhaité se faire connaître, expliquent que leur invention capte les électrons de l'environnement. Ils souhaitent commercialiser cette « pile qui ne s'use jamais » dans les deux à trois ans à venir. Non seulement ce serait bien pratique de ne plus avoir à recharger tous nos appareils portables, mais en plus cette petite pièce amorcerait assurément une véritable révolution en physique qui commence quelque peu à se faire attendre...

Source: N E X U S N°84


Reste plus qu'à espérer que ce ne soit pas un fake.

1207. longshot - 10/01/13 23:48 - (en réponse à : recyclée avant usage)
Au Japon j'ai vu des toilettes où le réservoir était combiné à un petit lavabo, ce qui permettait de se laver les mains pendant le remplissage.

1206. pierrecédric - 10/01/13 22:06
Et je parle même pas de l'eau des toilettes, scandale absolu.

Moui, ceux qui se lavent plusieurs fois par jour ou par semaine, mais aussi les gogs dont les cuvettes sont très remplies...

1205. pierrecédric - 10/01/13 21:54
On peut aussi parler de tonnes de viande perdues...

1204. Odrade - 10/01/13 21:51
Donc le problème n'est pas vraiment les aliments qui ne sont pas consommés, mais le gaspillage d'énergie en amont. S'il n'y avait pas besoin d'arroser, de répandre des engrais chimiques, ce serait moins grave, par exemple ?

Alors tu poses plutôt et mieux la question de la production des aliments.

En annexe, bien sûr, de la question de la distribution de la nourriture au niveau mondial.
Mais quid de livrer ces tonnes de légumes non-consommés aux pays victimes de famine, parfois de manière endémique ?
On va "gaspiller" énormément d'énergie pour le transport, non ? (autant que pour ce foutu ail du Chili que je trouve à la Migros ici, bordel !)

Je précise que je me fais l'avocat du diable, là.



O.

1203. nem° - 10/01/13 21:24
Bien sûr, mais on peut dire la même chose de l'eau. Une partie se retrouve dans l'alimentation, mais combien de mètres cubes sont perdus par évaporation parce qu'on continue à arroser plutôt qu'à irriguer les champs? C'est stupide et criminel au vu du contexte actuel.
Et je parle même pas de l'eau des toilettes, scandale absolu.

1202. Odrade - 10/01/13 20:31
Hmmmoui.
Je dois dire qu'en été, nous produisons tous les légumes que nous mangeons. Nous n'achetons quasi pas de légumes, et peu de fruits (sauf des citrons, par exemple, ou de temps en temps un avocat...), et beaucoup sont mis en conserves (confitures) ou congelés. Nous distribuons aussi aux gens qui en ont envie quand par exemple on est submergés de courgettes. Mais une partie du maïs, des potirons ou de la salade si elle monte, finit au compost, que nous utilisons pour fertiliser notre potager. Cette partie peut être assez importante, genre 10 à 25%, bien que ce soit difficile à évaluer.

Il y a toujours des "pertes", parce que quand on fait les semis on ne sait jamais exactement combien on va récolter.

La photo de l'article montre des légumes dans un silo à production de méthane, si je ne m'abuse. Ensuite, ce sera probablement utilisé pour du compost (j'espère).

Je comprends que de jeter des aliments consommables heurte. Mais c'est assez inévitable aussi. Maintenant il y a bien sûr une proportion à mesurer.


O.



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio