Blacksad

Les 379 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8


279. nemOrtel - 03/10/04 14:37
J'ai pas lu Blacksad, juste survolé, je suis pas fan des trucs animaliers genre Skydoll ou Locke. Les bonhommes avec des truffes et des oreilles, j'ai un peu du mal. Ok l'intestin, tu critiquais pas le dessin, autant pour moi, je n'entrerai pas sur le débat autour de la narration mais (pardonne-moi Georges), elle m'a semblé un peu faiblarde aux entournures aussi. Ceci dit, deux choses :
- cette bd possède une des colorations les plus belles qui m'ait été donné d'entrevoir.
- c'est destiné à un public plutôt jeunot. Pas la peine de monter sur tes grands chevaux d'artiste maudit.
Sur ce, je vais me coucher.

278. larry underwood - 03/10/04 14:36 - (en réponse à : vieto)
"l'ami Pat avait un certain talent pour critiquer un découpage. Il a un regard particulier, dont le caractère systématique peut agacer, mais dont ne peut nier l'originalité."

mon vieux vieto, boudiou, mais j'attends qu'une chose : qu'on me le prouve ! Je ne comprends tjrs pas où tu as vu une once d'esquisse de commencement d'argument chez ce mec... il ne fait qu'aboyer et dire "ça c'est bien nul, non mais regarde moi ce découpage" (ex : Loisel, Tarquin, n'importe qui qui se vend bien) ou bien "ça c'est génial, VOILÀ un vrai génie du découpage" (Gossens, Blutch ect, n'importe qui qui se vend moins)... alors je te le demande, au nom des roubignolles de Mao Tsé Toung, QUAND a-t-il fourni une argumentation valable, basée sur des exemples et une réflexion logique ? Parce que moi, je cherche encore. Je suis surpris Vieto, j'ai un peu l'impression que tu te laisses impressionner par sa gouaille et son aplomb sans fond, c'est pas ton habitude.

277. larry underwood - 03/10/04 14:29
cela dit, si la "malhonneté intellectuelle" que tu dénonces s'adressait à moi (pas que j'me sente visé, mais tu me fais rire avec tes accusations sans fondement qui ne mènent nulle part), je suis prêt à t'expliquer un peu ce qu'est Blacksad, tout ce que tu n'as pas été foutu de voir manifestement... le découpage, tout ça... oui, oui, c sur, c très simple de faire croire qu'on y connait quelque chose, c une autre affaire que de le prouver... c devenu ta spécialité depuis quelques temps mon vieux pat, fais gaffe tu commences à radoter... tout ça pour dire que Blacksad bien sur utilise les archétypes du polar, sans les renouveller mais en les sublimant dans une oeuvre syncrétique du genre, mais que Blacksad est avant tout une fable contemporaine, héritière de La Fontaine, et que le récit vient illustrer la morale des nouveaux fabulistes que sont Guarnido et Canales. On s'en fout un peu, que le polar ne soit pas renouvellé avec Blacksad, puisque ce n'est pas leur objectif. C'est essentiellement un regard objectif et sombre sur la société actuelle. Mais tout ça t'échappe, je sais... ne t'inquiète pas... faut juste travailler un peu...

276. larry underwood - 03/10/04 14:21 - (en réponse à : destin grêle)
Gros abruti bouché et suffisant.

un tic de pat boon parmi tant d'autres : "j'ai pas l'album sous la main (comme c pratique), mais si je l'avais alors là attention la belle démonstration que je saurais vous faire..."

c l'histoire du célèbre magicien, invité dans l'une des plus prestigieuses émissions de spectacle type Patrick Sébastien. Il annonce qu'il est capable de faire disparaître la tour eiffel, ou tout autre truc copperfieldien du genre. Tout le monde est là, ébahi par la promesse, et le commentateur annonce : 'mesdames et messieurs, attention, il va faire disparaître la tour eiffel, il en est capable... alors, monsieur le magicien, pouvez vous le faire ? pouvez-vous réellement le faire ?" et le mec répond : "oui, je peux le faire." La foule applaudi, fin de l'émission. La grande classe.

275. Choci Loni - 03/10/04 14:05 - (en réponse à : Sans commentaires)
la grande BD n'est pas qu'un bon dessin et qu'à la rigueur, elle s'en passe.

passez votre chemin,
tout est dit,
je retourne lire mon bréviaire.

274. un destin grêle - 03/10/04 13:50
je n'ai pas comparé les dessins mais les bds, nuance.
partant du principe que sur le fond l'intérêt de blacksad est faible, je préfererais encore lire une bd mal fichue, mal dessinée, mais avec une histoire original, c'est plus ça que je dis, ok ? lisez bien les posts, comme le rappel daiboken, avant de parler de malhonneté intellectuellle, ou alors cherchez-la ailleurs, du côté des posts simplistes, partisans, d'un des zozos constipés de ce forum.

spip, pourquoi tu rammènes sur le tapis cette confrontation entre bd "classique" et "nouvelle" bd?
on parle du fond, pas de la forme. qu'un dessin carresse dans le sens du poil ou qu'il soit hésitant et se cherche (les premiers optic nerve de Tomine), peu importe. ce qui compte, déjà, c'est d'éviter de ne rien à apporter à un genre, le polar dans le cas de Blacksad, que j'ai lu par hasard sur mon lieu de travail et que je vais essayer de recapter dès demain pour être plus précis.

Boop, mon grand (tu permets), je crois que tu devrais faire gaffe avec les termes que tu emploies, genre mise en scène. la bd et le ciné, c'est pas pareil.
ca entraine une confusion dans l'esprit des gens. il faudrait arrêter de parler de storyboard plutôt que de découpage.

273. nemOrtel - 03/10/04 12:32
D'accord avec l'écureuil. Je ne consteste pas le discours en général de Pat, mais comparer, même implicitement, les deux dessins, c'est indigne de lui. Même Canardo, puisque c'est incomparable. Ok, le jeu de mots était marrant, mais bon.

272. spip - 03/10/04 12:17 - (en réponse à : stanislas)
...je le sais bien que les Trondheim,Blutch et cie aiment le travail des auteurs "classiques"franco-belges!...c'était justement pour mettre à plat cette idée de "nouvelle BD"...relis un peu mieux mon message!
Et s'il y a clivage,ce n'est peut-etre pas tant entre les auteurs(quoique,voir les propos de Trondheim sur le travail de Guardino,rappelés par Vieto-bonjour Vieto!-...)qu'entre les lecteurs:j'ai l'impression qu'un langage de sourds s'est institué entre les lecteurs de BD au graphisme et aux propos plus"underground" et les lecteurs de BD plus grand public...
Pour ma part,je ne me situe ni dans un "camp"ni dans l'autre:je crois seulement qu'il y a des BD réussies et d'autres moins,et cela dans tous les styles graphiques et narratifs...
Et je le répète,le fait qu'un destin grèle ramène le travail fait sur "Blacksad" à celui de L'"affaire du siècle",c'est pour moi purement et simplement de la malhonneté intellectuelle.

271. Maravilla - 03/10/04 02:31 - (en réponse à : Vieto)
Je suis étonné que tu n'aies pas accroché avec Jimmy Corrigan. C'est pour moi un des plus gros (choisir ici un mot avec un superlatif positif) des dernières années. Que t'est-il arrivé?

270. stanislas - 03/10/04 01:21
Jimmy Corrigan est loin d'avoir été unanimement encensé, la preuve :
http://www.bdgest.com/forum/viewtopic.php?t=7423&postdays=0&postorder=asc&highlight=jimmy+corrigan&start=0

269. Vieto - 03/10/04 00:30 - (en réponse à : Il est tard, je fait plain de fôtes)
lire je ne dis pas ça pour toi

268. Vieto - 03/10/04 00:28 - (en réponse à : Larry)
Quitte à te décevoir, j'ai toujours trouvé que l'ami Pat avait un certain talent pour critiquer un découpage. Il a un regard particulier, dont le caractère systématique peut agacer, mais dont ne peut nier l'originalité. Personnellemnt (et je ne dis pas ça pour ça), je trouve ça change de "oh c'est bô, je trouve ça trop super".

Il a peut-être raison, peut-être tord, dans ce cas précis je pense, comme Spip, que le fait qu'il donne des exemples sur Blacksad fera avancer le débat.

Ses contempteurs y gagneront sans doute des arguments supplémentaires pour le vouer aux gémonies en étant confortés dans l'idée qu'il dit vraiment n'importe quoi.
Les autres auront peut être l'occasion d'exercer un oeil plus critique sur les découpages.
On pourra au moins mieux comprendre le fond du débat : que le scénario soit une resucée des vieux films noirs, nul ne peut le contester. Par contre, lire cet album a été pour moi aussi agréable que de regarder un de ces vieux films. Il y a une atmosphère, et à mon avis (et contrairement à celui de Trondheim que j'admire tant) une vraie personnalité dans ces bouquins. Autant le réalisme de Royo (ce gars qui dessine des bonnes femmes avec des pointes partout) me laisse de marbre, autant je trouve dans le dessin de Guarnido une sensualité qui me touche. Maintenant, j'admets parfaitement que certains restent sceptiques face à cette oeuvre, de la même façon qu'on peut rester hermétique à la sensibilité de Larcenet (clin doeil à pm-philma), tout cela fait la richesse de ce forum.

Puisqu'on parle d'enfoncer des portes ouvertes, je vais en enfoncer une belle : l'intérêt d'un débat est en premier lieu d'échanger des arguments avec quelqu'un dont on ne partage pas l'opinion.
J'aimerais donc que UDG me fasse partager sa façon de voir les choses, moi qui ai trouvé ce récit particulièrement limpide.
Par contre, ça m'intéresserait de savoir ce qu'il pense de Jimmy Corrigan, unanimement encensé et dans lequel je n'arrive vraiment pas à rentrer malgré au moins cinq tentatives (j'ai fini par le lire par petits bouts).
Si je suis bluffé par les analyses de Pat Boon, ce n'est pas parce que je suis toujours d'accord avec lui, loin de là, mais parce qu'il va chercher la petite bête en des endroits dont je n'aurais même pas soupçonné l'existence. C'ets la découverte de ces endroits qui est intéressante.
De la même façon, que toi, Larry, tu m'as emmené avec des écrits sur La Quête dans des endroits où je n'aurais pas pensé à fourrer le nez (que j'ai fort joli, d'ailleurs).
Faire partager aux autres sa façon de voir les choses, voilà qui me semble un échange intéressant, et une façon de brasser autre chose que du vent...

267. Boop - 03/10/04 00:03
C est vrai que c est chiant cette éternelle confrontation entre la BD d "auteur" et la BD "populo"... Je ne suis pas un fervant suportaire de Blacksad parce que les scénars ne m ont pas vraiment emballé, mais de là à remettre en question le talent de Guarnido en tant que dessinateur et narrateur de BD, ça me hérisse le poil ! Il a un indéniable sens du cadrage et de la mise en scène pour ce genre de BD polar à l américaine, très cinématographique. Quant à son coup de crayon il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour le remettre en question...

Et, Destin, garde tes "petit" pour toi, mon grand.

266. stanislas - 02/10/04 22:11
Hergé,Franquin et autres Peyo...pas trop de la" nouvelle" BD,tout ça!

Normal puisque ce que tu appelles "Nouvelle BD" n'existait pas à leur époque (ou presque), mais jamais les auteurs de la "nouvelle BD" n'ont prétendu s'opposer à ces auteurs, bien au contraire, ce n'est pas pour rien que Dupuis et Berberian ont illustré la couverture de l'album sur Peyo, que trondheim a fait un Lapinot consacré à Spirou ou que Blutch a redessiné plusieurs fois la couverture du Cavalier blanc, faite par Morris, c'est bien parce qu'ils se revendiquent de leur influence. C'est le clivage que tu vois qui est factice.

265. nemOrtel - 02/10/04 21:29 - (en réponse à : grr)
un peu
intellectuelle

264. nemOrtel - 02/10/04 21:27 - (en réponse à : stan)
Non, parce qu'un d'objectivité et d'honneteté intelectuelle ne font jamais de mal. Je parlais simplement de respecter le talent quand il est aussi évident. Après, les goûts et la palette...

263. spip - 02/10/04 21:23
...Et puis il faudrait peut-etre revenir à l'intervention initiale d'un destin grele qui mettait au même niveau "Blacksad" et l'"affaire du siècle"!...Juste une simple et bête provocation...ça valait peut-etre même pas vraiment la peine d'y répondre...euh,zut,trop tard!...

262. spip - 02/10/04 21:17
Moi,ce qui m'agace le plus,c'est qu'il semble aujourd'hui devenir une obligation de choisir son camp:amateur de la BD dite "nouvelle"(underground?-terme qui m'a toujours fait rire
...) ou bien de la BD dite "classique"( mainstream?-terme qui me fait egalement m'esclaffer...)...la première étant la seule capable ,selon ses adeptes,de "produire du sens et d'utiliser le mieux les codes qu'offre la BD",la seconde la seule,selon ses amateurs ,à offrir de "beaux dessins"...Je caricature,je raccourcis..mais bon,c'est un peu l'impression que j'ai en lisant des messages sur ce site-et d'autres- depuis pas mal de temps...
Par hasard la "nouvelle" BD avec des dessinateurs virtuoses,ça n'existe pas?...ha,si:Blutch,Blain,Guibert,etc...et la BD dite"classique"avec des dessinateurs maitrisant parfaitement les codes de la BD,ça n'existe pas?...ha,ben si aussi:Giraud,Rossi,Lepage,etc...et puis un peu(!)avant eux les Hergé,Franquin et autres Peyo...pas trop de la" nouvelle" BD,tout ça!
...et Tardi,on le classe ou,au fait?Et Pratt?...euh...
Ah oui,au fait,je n'ai jamais adheré à ces classifications de "nouvelle" ou "classique"BD,vous l'aviez peut-etre deviné!Je crois tout simplement qu'il y a de bonnes BD...et puis-pour etre poli- d'autres moins bien... "maitrisées",et cela depuis pas mal de temps...
Et j'aime lire Guardino et Sfar,Plessix et Trondheim:qui sont pour moi des dessinateurs ,qui avec chacun leurs codes,leur manière de travailler,leurs buts artistiques,maitrisent parfaitement leur travail...

...euh..."amen!"...

261. stanislas - 02/10/04 21:12
critiquer ce qui est quasi-parfait

On en revient à ce qu'à dit Philma.

260. nemOrtel - 02/10/04 20:51
Tiens, je vais m'enflammer un peu, ça me défoulera les glandes. Bon, moi je commence à en avoir ras les pavillons d'entendre gueuler sur des types aussi doués que Guarnido, Varanda, etc. C'est un peu facile, messieurs les anglais, de critiquer ce qui est quasi-parfait. On ne voit jamais tant un bouton que sur un beau visage. Pour être un (très) piètre dessinateur, et avoir maudit Dieu, mes parents, et la Terre entière pour faire bon poids, de ne pas avoir ne serait-ce que le centième de leur talent (et encore, je me vante), pour en rager à chaque fois que je tente de sortir un beau dessin, pour m'être résigné à ne faire qu'écrire, et rien d'autre au final, permettez-moi, messieurs, de porter à votre connaissance, ma fin de patience. Vous faites chier, bordel. Essayez un peu de terminer une planche, une seule, qui bloque n'importe qui, qui scotche double-face, qui blase plus blanc que blanc, qui tire vers le haut plus vite que son encrage, et on parlera technique. "La critique est aisée, l'art est difficile, dit-on parfois. Laissez-moi enfoncer vos portes ouvertes, et vous défoncer la calebasse à grands coups de banalités : oui, messieurs, je vous l'affirme : en tout point, vous voilà bien mauvais. Je ne vous salis pas.

259. nemOrtel - 02/10/04 20:36
Tu me flattes Georges, mais arrête un peu tes conneries ;)

258. spip - 02/10/04 20:24
...nous revoilà donc parti dans un nouveau grand(...et vain ?)débat!(mais quand même plus interessant que celui sur la bouse à Beneix)...et j'ai l'impression qu'il a déjà plus ou moins été traité déjà plusieurs fois...

Un destin grêle:Ou sont les erreurs,les approximations,les mauvais choix de mise en scéne dans Blacksad?Des exemples,s'il te plaît...Le débat aura amha alors une base un peu plus solide pour pouvoir se poursuivre de manière plus constructive,sans tomber dans les insultes ou les effets de manche...

257. larry underwood - 02/10/04 19:47
"Il y a tout de même dans ton obsession du découpage, cher Intestin, malgré tes exégèses sur le sujet qui me bluffent à tous les coups (en admettant que tu es bien Pat), un purisme qui confine parfois à la maniaquerie ;-)"

Ah non Vieto, pas toi ! Pas mon Vieto, lui aussi contaminé ? Mais... mais... c'est du lavage de cerveau ou quoi... ? (j'me prends pour nemOrtel...) Mais enfin, admettons que le destin grêle soit Pat Boon (ou ne le soit pas, c'est pas important), de QUOI parles-tu quand tu évoques "les exégèses sur le sujet qui me bluffent à tous les coups..." ?? Mais QUAND Pat Boon (ou le destin) a-t-il jamais montré qu'il y connaissait quelque chose ? Peut-on me ressortir UNE SEULE remarque constructive de sa part qui ne soit pas basée sur la prétention, l'affirmation gratuite, et ce grand mystère qui entoure Pat sur sa prétendue appartenance au monde des "grands auteurs de BD qui en savent plus que toi et que même je vais même pas prendre la peine de te le démontrer tellement ça crève les yeux". Allez, quoi ! Vieto... dis pas n'importe quoi... tu veux que j'envoie mes gonzes dans chaque bol de riz, prêts à te plomber les molaires ? (dixit Tarantino, un autre grand brasseur de vent...)

256. Vieto - 02/10/04 19:39
Cruel dilemne : j'aime plutôt Blacksad (époustouflé par la virtuosité graphique de Guarnido), mais je suis tout de même d'accord avec la plupart des arguments de notre cher UDG (merci Phil de m'avoir ouvert les yeux sur la parenté évidente avec Pat Boon, que je n'avais pas su voir, aveugle que j'étais, alors que ça crêve les yeux).
Il y a tout de même dans ton obsession du découpage, cher Intestin, malgré tes exégèses sur le sujet qui me bluffent à tous les coups (en admettant que tu es bien Pat), un purisme qui confine parfois à la maniaquerie ;-)
Je serais très intéressé par exemple de connaitre tes réserves par rapport au découpage de Blacksad, parce que franchement, moi, je ne vois pas.
Je crois avoir eu déjà ce genre de discussions (très intéressantes au demeurant) avec toi notamment à propos du Village qui s'Amenuise, et ne demande pas mieux que de continuer sur ces albums "cultes".
Quant à l'influence un peu écrasante des "cartoonists" sur la jeune génération que tu évoques, c'est un argument plein de bon sens, mais je t'avoue que je préfère ce genre d'influence aux sempiternels albums d'heroic fantasy dont j'attends qu'on explique ce qu'ils apportent à la BD...

255. larry underwood - 02/10/04 19:31 - (en réponse à : mon gros colon)
tu n'es donc pas dit une seule seconde que si tu ne voyais pas ce que Blacksad (et d'autres) ont à raconter, c'est que peut-être tu ne sais pas lire ?

bon, j'ai l'air agressif je suppose (et je le suis), mais ce débat a déjà eu lieu maintes et maintes fois, souvent dans l'autre sens d'ailleurs, quand des néophytes chargent Trondheim et Sfar par exemple, en les accusant de dessiner "comme ma petite soeur". Le procès a évolué,et voilà que maintenant les grands dessinateurs sont vus comme de "simples" illustrateurs, virtuoses mais incapables de faire une "vraie" BD. Le ridicule de la situation ne manquera pas d'amuser la mesquinerie des quelques personnes qui te lisent, mon cher destin... (ou dois-je t'appeler Pat Boon ? En fait, peu importe...)

254. philma - 02/10/04 19:06
A la décharge de Delcourt c'est le premier éditeur français à avoir publié Tomine.Les bouquins ont ensuite été soldés.
Pour le reste, avoir quelque chose à raconter et savoir comment le raconter, je suis de ton avis.

253. un destin grêle - 02/10/04 18:41
je cite Tomine comme exemple parce que la lecture du tout premier récit en 2 pages, ou de pépite comme Fumée, devrait faire comprendre l'essentiel : avoir quelque chose à raconter et savoir comment. la réelle virtuosité est là, elle transpire dans chaque case de Fumée (pages 66 pour ceux qui voudraient ce faire une idée).

252. un destin grêle - 02/10/04 18:33
les premiers optic nerve, tu crois qu'il aurait pu les présenter à m'sieur Delcourt ?

251. philma - 02/10/04 18:28 - (en réponse à : UDG)
Mais il dessine très très bien Tomine et puis ce petit livre est formidable ne serait-ce que pour voir la génèse d'un style.

250. un destin grêle - 02/10/04 18:17
tu penses que j'allume un peu, eomund, et t'as pas tort.
parce que je me méfie de l'exposition excessive de certaines bds, de leur influence sur les jeunes et la création dans ce pays.
Blacksad, c'est juste la forme et encore, en apparence. et cette forme qui cache la forêt, voyez les réactions de jeunes en admiration devant tant de virtuosité apparente, j'ai peur qu'elle les trompe sur l'essentiel, qu'elle les bride, focalisés qu'ils sont sur cette putain de barre imaginaire que Guardino et d'autres ont mis très haut à leur yeux.
oh, il faut que j'ai un super beau dessin... si j'veux voir m'sieur Delcourt. maman, je vais jamais y arriver...
on a dit pendant l'affaire du siècle que l'arrivée de toute ces célébrités risquait de faire plus de mal que de bien à la BD, moi je dis pareil des graphistes, illustrateurs et des animateurs de DA. on a fait beaucoup de foin autour D'ou le regard ne porte pas aussi et, arrêtez-moi, mais les auteurs, il s'agit de personnes venant aussi de l'animation. en tout cas eux aussi donnaient plus que l'impression de ne pas savoir ce qu'ils faisaient.
l'essentiel, bordel. lisez 32 histoires de Tomine pour comprendre que la grande BD n'est pas qu'un bon dessin et qu'à la rigueur, elle s'en passe.

249. eomund - 02/10/04 17:21
Heu... ceci étant, je pousse peut-être un peu le bouchon également.
Mais c'est de votre faute... (si, si) Je venais de me taper quelques post ultra négatif (ça devient une habitude sur le forum) et j'ai lu les propos de Destin G comme tel...
Bref, il a un peu tout assimilé le bonhomme ;o)

248. eomund - 02/10/04 17:06 - (en réponse à : daiboken)
J'ai bien lu, mon bonhomme... mais ai interprèté différement les propos.
De plus, si je relève également les faiblesses de la série, je ne l'allume pas pour autant. Je suis loin d'être un aficionado de Blacksad, mais ai pris du plaisir à lire... le premier.
Pour le graphisme, je reconnaît un talent de dessinateur BD à Guardino et pas seulement d'illustrateur...
Pas question de traiter Destin G (ou un autre) de quoi que ce soit pour des propos sur une simple BD...
Et ce que j'en dis, ne l'est jamais qu'en toute decontraction...

247. philma - 02/10/04 17:00 - (en réponse à : stanislas)
Non, non , autocensure totale(;o)

246. philma - 02/10/04 16:58 - (en réponse à : daiboken)
C'est à dire que les fans prennent comme un postulat que
Blacksad c'est trop de la balle qui tue la mort. Mais en effet je lis plus d'arguments du coté d'IG que de l'autre coté.

Remarque sur BDgest j'ai lu ce matin qu'il y avait des aficionados de La Loge noire de chez Glénat choisissant généralement leurs bd à la seule vue de la couverture(sic).

245. daiboken - 02/10/04 16:54 - (en réponse à : eomund)
***Si les deux Blacksad ne sont pas des chef-d'oeuvres sur le plan narratif, si le découpage peut parfois laissé à désirer, si les scenarii manquent un peu d'âme...***

Ce sont justement les points critiqués par destin grêle...

***Au moins, Guardino a-t-il un sacré coup de crayon et un vrai talent. Des tacherons du dessin, il y en a un paquet dans la BD, et je ne pense pas que l'on puisse honnetement considérer Guardino comme tel. ***

Je ne vois pas où destin grêle a affirmé le contraire.

***Mais bon, ce que j'en dis...***

Moi, ce que j'en dis, c'est qu'il faudrait au moins lire attentivement les posts avant d'y répondre...

244. stanislas - 02/10/04 16:53
Un peu comme avec certains albums de Larcenet non ?

243. philma - 02/10/04 16:52
dire que ça casse pas trois pattes à un canard, c'est juger, et pas donner son avis

Mais non, il n'y a aucune différence entre juger et donner son avis. On ne va tout de même pas commencer chaque phrase par "je pense que", "il m'est avis que"...Ca va de soi.

En ce qui concerne le dessin, IG parle du dessin de Guardino en tant que dessin de bandes dessinées ( et reconnait volontiers le talent de dessinateur tout court ou même d'illustrateur de Guardino), c'est à dire d'un dessin narratif. Or la bande dessinée n'est guère sécable en scénario+dessin chacun de son coté, ça ne fonctionne pas vraiment ainsi.

P.S: saleté de nouvelle police de caractères

242. daiboken - 02/10/04 16:48
Ce qui est profondément énervant, c'est qu'il semble que quand il s'agit de certains albums ou de certains auteurs, toute critique apparait chez certains aficionados comme suspecte a priori et se voit contrée par de déplaisants arguments ad hominem qui éludent d'emblée toute discussion sur le fond.

Si on critique Blacksad, c'est qu'on veut se la jouer rebelle, lis-je, ben désolé, mais avec des positions pareilles, on ne risque pas d'aller bien loin...

241. eomund - 02/10/04 16:42 - (en réponse à : Destin G)
Tu pousses peut-être le bouchon un p'tit peu trop loin...
Si les deux Blacksad ne sont pas des chef-d'oeuvres sur le plan narratif, si le découpage peut parfois laissé à désirer, si les scenarii manquent un peu d'âme... Au moins, Guardino a-t-il un sacré coup de crayon et un vrai talent.
Des tacherons du dessin, il y en a un paquet dans la BD, et je ne pense pas que l'on puisse honnetement considérer Guardino comme tel. Mais bon, ce que j'en dis...

Et puis les rebelles de l'internet... ;o)

240. ChocoNico - 02/10/04 16:41 - (en réponse à : Gros intestin)
T'as le droit de pas aimer, mais dire que ça casse pas trois pattes à un canard, c'est juger, et pas donner son avis... et ça, t'as pas trop le droit. Donc, tu dis "j'aime" ou "j'aime pas", mais certainement pas "c'est de la merde".

239. philma - 02/10/04 16:37
mode hôpital qui s fout de la charité on:
Pat pourquoi tu as changé ton pseudo ?

Sur le fond je te rassure, tu n'es pas complètement dans le faux. Blacksad c'est bien joli mais très léger.

238. un destin grêle - 02/10/04 16:28
En fait, Destin, tu es un rebèle, c est çà ? Tu t es dit "tout le monde dit du bien de Blacksad alors moi je vais dire du mal parce que je suis un rebèle !"

ouais, un rebèle ! ca me convient tout à fait.

"alors que le pluspart (je ne m aventurerais pas à dire tous, quoique...) des dessinateurs de BD saluent le talent graphique et narratif (mise en scène, découpage, cadrage...) de Guarnido, toi tu oses dire "NON ! ce mec ne devrait pas faire de la BD ! "

alors c'est que tous les dessinateurs de bd sont des faux-culs. en vérité toi, gamin, tu parles au nom de tout le monde à la légère. je ne crois pas, mais pas du tout, que toute la profession soit en admiration devant la narration, ce que tu appelles la mise scène de Blacksad. ensuite j'ai survolé le sujet avant de poster et y me semble pas que Blacksad faisait l'unanimité. comme il me semble que personne, même parmi les détracteurs, dont Trondheim, ne conteste le talent de guarnido en tant que dessinateur. mais je suis d'accord avec lui, il n'y a pas dans cette bd le début d'une écriture personnelle. il y a au contraire pleins d'approximations, d'erreurs dans le découpage. et c'est pas parce que les cadrages sont bons que les vignettes forment un tout cohérent, petit.

237. Boop - 02/10/04 15:37
En fait, Destin, tu es un rebèle, c est çà ? Tu t es dit "tout le monde dit du bien de Blacksad alors moi je vais dire du mal parce que je suis un rebèle !"
Je pense qu il faut que tu écrives un bouquin sur "comment faire une bonne BD" parce que tu sembles avoir des idées tout à fait novatrices ! C est vrai, alors que le pluspart (je ne m aventurerais pas à dire tous, quoique...) des dessinateurs de BD saluent le talent graphique et narratif (mise en scène, découpage, cadrage...) de Guarnido, toi tu oses dire "NON ! ce mec ne devrait pas faire de la BD ! "
Chapeau ! Chapeau de clown, mais chapeau quand même !
Toi dans la Starac tu serais Georges-Alain ! :-)

236. Kipkool - 02/10/04 14:44 - (en réponse à : destin G)
mort de rire (belle mort)!!! Sacré farceur, va!!

235. un destin grêle - 02/10/04 14:25
le dessinateur pourrait faire un illustrateur pour la jeunesse du tonnerre, de la trempe d'un françois roca (complice entre autre du fred bernard qui fait de la bd avec les pieds, au Seuil).
c'est l'évidence face à certaines vignettes (le gorille boxeur).
mais pour la bd, c'est assez laborieux. encore un qui se figure que parce qu'il sait dessiner, il peut faire de la bd, serait-on tenter de dire (pourquoi pas, on a bien dit ça de De Dieuleveult et beinex). en tout cas ça se sent dans le découpage qu'on a affaire à quelqu'un qui vient de l'animation. les tronches à la Disney, pas le problème majeur. mais des séquences de blacksad ont plus à voir avec du storyboard de film que du découpage de planche de BD. les gens qui veulent toucher à tout se mélangent fréquemment les pinceaux.
j'ai le sentiment que pour bien faire, Guarnido aurait besoin de quelqu'un dans son dos qui lui dirait : non, ça tu peux pas faire, ça non plus.
qu'on ait récompensé le dessin à Angoulème confirme l'incompétence iresponsable du jury ou bien la magouille des éditeurs.

234. nemOrtel - 01/10/04 23:28 - (en réponse à : Beineix)
Pourquoi tant de n?

233. stanislas - 01/10/04 23:17
C'est vrai ça destin, je ne comprends pas, qu'est-ce que tu reproches à la BD de benneix ?

232. nemOrtel - 01/10/04 22:35 - (en réponse à : is a funny guy)
L'humour d'intestin est à chier.

231. spip - 01/10/04 22:02
La critique du Millenaire,même...


C'est de l'humour à prendre à quel degré,cher intestin?

230. un destin grêle - 01/10/04 21:35 - (en réponse à : la critique du siècle)
mon avis sur blacksad que j'ai lu hier:
ca casse pas trois pattes à un canardo.
les auteurs sont aussi à l'aise avec le médium bd que jean-jacques beinex, l'originalité de l'histoire en moins.
nan mais sans blague...



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio