GEORGES & TCHANG l'album polémique

Les 367 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8


167. Piet Lastar - 14/11/12 21:51
Qu'as-tu pensé de l'émission ?

166. Victor Hugo - 14/11/12 21:38
Pour ceux qui veulent voir ma trombine, l'émission 50 degrés nord sur Arte Belgique.
http://www.rtbf.be/video/detail_50-degres-nord?id=1775712

Ca y est, j'ai à nouveau droit au HTML!

165. Victor Hugo - 14/11/12 21:37
Pour ceux qui veulent voir ma trombine, l'émission 50 degrés nord sur Arte Belgique.
http://www.rtbf.be/video/detail_50-degres-nord?id=1775712

164. suzix@bdp - 12/11/12 16:47
Le post de cette lectrice me fait furieusement penser au mien et à qq autres posts plus courts que j'ai faits en réponses à certains commentaires notamment sur BDGest ... étonnant.

163. Mr Degryse - 12/11/12 16:23
On s'en fout des dédicaces, skereugneugneu. Le mieux est de parler de l'album autour d'un bon verre

162. Victor Hugo - 12/11/12 16:17
J'aime bien la conclusion de cette critique!
http://ilenoire.blogspot.fr/2012/11/georges-et-tchang-l-colonnier.html

(je ne peux toujours pas mettre de codes html)

161. suzix@bdp - 12/11/12 14:01 - (en réponse à : Victor Hugo)
Je t'ai posé une question sur BDG.

160. suzix@bdp - 10/11/12 19:20 - (en réponse à : hervé)
est-ce que tu pourras nous faire une courte synthèse?

159. suzix@bdp - 10/11/12 19:19 - (en réponse à : Victor)
Je t'ai envoyé cela via la messagerie de BDGest ... puisqu'ils en ont une ... eux! (;o)

158. herve - 10/11/12 18:37
Pour l'influence de Tchang sur Hergé, je viens de me replonger dans "les mystères du Lotus Bleu" de Pierre Fresnault Desruelle


157. herve - 10/11/12 18:17
Je viens de terminer "Georges et Tchang...." ;
J'y reveindrai plus tard mais c'est un bel hommage à Georges Rémi.
On sent le travail de documentation de Laurent Colonnier, aussi bien sur le plan graphique que sur le plan de la biographie.
J'y ai retrouvé pas mal de choses que j'ai lu ici ou là sur Hergé.
Contrairement à Suzix qui trouvait qu'il manquait un fil rouge, il en existe un : l'amitié ou plus (mais il n'y a rien d'explicite dessiné).
Bref, un bel hommage à Hergé
En tant qu'admirateur d'Hergé, je ne vois aucune offense à sa mémoire dans cette bd .

(je posterai une chronique dès que j'en ai le temps, la semaine prochaine)

156. Mr Degryse - 10/11/12 13:52
il faut dire que tu étais encore agressif Laurent. Sinon je feuillette les avis sur différents sites, sur le figaro. Les avis de critiques sont bons.

Par contre, les messages des gens sont souvent confondants de bêtises et mépris. Ils jugent avant d'avoir lu. C'est fou comment juste imaginer Hergé en homosexuel transitoire exite la haine.

De plus, les arguments sont effarants. Hergé ne pouvait être homo puisqu'il a été marié 2 fois. Mon dieu..... Comme si cela prouvait quelques choses. La bisexualité ne doit pas exister, non non.

L'artcile le plus intéressant est peut être sur la Dépêche. Le seul ou on conclue que l'intérêt principal est dans l'utilisation d'Hergé en moyen de propagande ant-impérialiste.

Le seul ou on l'impression que le journaliste a lu l'article.

155. herve - 10/11/12 13:38 - (en réponse à : Victor Hugo)
A la Fnac de chez moi (Chartres), un seul exemplaire à dénicher dans le rayon des auteurs indépendants ! les lâches !


154. Victor Hugo - 10/11/12 13:27 - (en réponse à : Suzy)
C'est pas mal d'être sur un présentoir Tintin. J'avais imaginé que les libraires pouvaient mettre mon livre entre deux piles de Lotus bleu, la version couleur d'un côté, le fac similé du N&B de l'autre. Ca aurait de l'allure.

153. Victor Hugo - 10/11/12 13:24
Merci chers amis pour ces retours de lecture, ça fait plaisir.

J'ai mis un commentaire sur BDGest il y a une heure, mais ils l'ont supprimé et ont repoussé le sujet dans les limbes (page3). Ils sont indécrottables, c'est vraiment une bande c0nnards. Le fait qu'on parle de mon bouquin dans tous les journaux et à la radio doit bien les faire chier, tant mieux.

(Suzy, tu es toujours à Monthlérie? Je n'ai plus ton adresse, si tu peux me la renvoyer...)

152. suzix@bdp - 09/11/12 11:04 - (en réponse à : LAURENT)
Je suis passé hier sur Paris 5e. Chez Album St Germain, ton album était placé dans un présentoir spécial "Tintin" avec notamment l'album du film. C'est un point de vue. A la limite pourquoi pas?
Ils en avaient encore 6.

Pas vu chez Album Rue Dante mais j'étais pressé.

Chez Gibert bld St-Michel, il était dans les nouveautés en façade dans une zone avec des albums "tout aussi intelligents". Ils en avaient un paquet. Pas compté mais au moins 12. Donc entre Album et Gibert, ce sont deux visions de ton album. C'est pas mal ainsi. Les amateurs passants un peu partout, s'ils l'ont raté chez l'un, en passant chez l'autre où ton album est classé différemment, cela augmente les chances.

151. Bert74 - 08/11/12 14:04
la seule fois ou j'ai eu cela, c'était avec ma femme.

Et moi, tout pareil. Avec ta femme.

...
(désolé, fallait que je la fasse, celle-là)

150. suzix@bdp - 08/11/12 13:12 - (en réponse à : Mr D.)
As-tu mis une note pour l'album sur BDthèque?

G&T

La première note était de 10/10. Peut-être Laurent lui-même car mise assez tôt. En y retournant la note était dans les 6/10. Or avec le 10, cela signifie que certains l'ont plombé. J'ai mis 10/10 pour compenser parce que je pense que certains l'ont descendu sans le lire. Juste par réaction! Des cons sans doute.
En gros, en retirant les 2 notes de 10/10 (la première et la mienne), il reste 23,20 pour 4 notes soit 5,8 de moyenne. Donc si tu as déjà mis ta note, cela signifiera qu'il y a vraiment une volonté de nuire en donnant des notes exagérément basses ... sans doute sans avoir lu l'album qui ne peut décemment pas avoir moins que 5/10.

149. suzix@bdp - 08/11/12 12:36
Moi je ne me pose pas la question. Je n'ai jamais été attiré par un homme. Un potes est toujours resté comme tel. Je ne suis pas certain de grand chose dans la vie (je suis un scientifique donc je doute de tout ... ) mais ça, j'en suis certain : je suis vraiment hétéro et sans aucune, même infime attirance vers mes conjoints masculins.

148. suzix@bdp - 08/11/12 12:30
Je croyais que l'album ne traitait pas principalement de cela? (;à)


... je te fais marcher. Ne prends même pas la peine de répondre! (;o)

147. Mr Degryse - 08/11/12 12:27
la seule fois ou j'ai eu cela, c'était avec ma femme. Donc finalement je m'en sors pas mal.


Sérieusement je ne pense pas qu'on doive uniquement considérer les expériences hétérosexuelles des homos comme uniquement un déni de leurs sexualités dû au carcan de la société. Pareil dans le cas inverse, un hétéro qui couche avec une personne du même sexe n'est pas juste un pd refoulé.

Cela peut être plus complexe. Je pense que si Paul Simon ou Elthon John se sont mariés un jour avec une femme c'est qu'il devait vraiment l'aimer. L'attirance sexuelle peut parfois venir en conclusion d'une attirance intellectuelle, culturelle tout aussi forte et à prendre en compte aussi

146. suzix@bdp - 08/11/12 12:23
En tout cas, la mayonnaise à l'air de prendre sur BDG. Je serais content pour Laurent. Il le mérite.
Cet aprèm's, je vais passer qq minutes dans le 5e. J'irai voir vite fait comment sont disposés ses albums.

145. suzix@bdp - 08/11/12 12:20
Hervé l'a lu aussi. Mais il doit avoir déjà oublié parce qu'il lit genre 5 BD par jour, 2 romans et 3 bio!

144. suzix@bdp - 08/11/12 12:19
Moi je vis cela souvent. Mais mes "amitiés" ne semblent pas vouloir passer à "amitiés fusionnelles"! Tout spécialement celles avec de la conversation et du recul! (;o)

143. Mr Degryse - 08/11/12 12:19
Ce qui est triste c'est que pour l'instant on est que 2 clampins à avoir lu le livre..... Donc niveau discussion on tourne en rond

142. suzix@bdp - 08/11/12 12:17
oui oui je sais tu n'es pas aveugle ...


LooooOOOOOLLL !


On fait encore mieux que de se répondre entre sujet de BDP. On le fait entre deux foa! Trop forts qu'on est!

141. Mr Degryse - 08/11/12 12:16
Comme Zweig dans la confusion des sentiments ou un élève admiratif à un tel point de son professeur et mentor en tombe "amoureux".
Je me souviens pas si dans le roman il couche finalement.

Le but est de montrer qu'une relation amicale, de complicité, de respect mutuel peut être telle que parfois on tombe dans la confusion des sentiments. Une attirance qui est plus que de l'amitié, qui devient fusionnelle et qui dans certaines circonstances pourraient passer à une relation physique.

Je n'ai jamais vécu cela mais intellectuellement je peux le comprendre.

140. suzix@bdp - 08/11/12 12:09
Mais bon, Laurent a tout de même mis l'accent sur cet aspect! Tu ne peux le nier.

139. suzix@bdp - 08/11/12 12:09
et ce n'est pas un lit ... (;o)

138. Mr Degryse - 08/11/12 12:06
bah non ils sont en caleçons....... C'est pourquoi je dis que tous les mecs amateurs de sauna, de plages doivent être gay

137. suzix@bdp - 08/11/12 11:54
J'ai donc lu "Georges & Tchang - Une histoire d'amour au vingtième siècle" de Colonnier qui vient de paraître chez 12bis (octobre 2012).

Il s'agit là de la rencontre romancée de Georges Remi dit Hergé et de Tchang dans le Bruxelles de 1934. Hergé a alors 27 ans. Il est marié et tente de vivre de ses dessins en publiant les histoires de Tintin mais aussi des strip pour enfants ou encore des publicités. Hergé est montré sous un jour sans complaisance mais sans doute avec ... "amour". (;o) Il a donc qq comportements que l'on trouverait 80 ans après comme déplacés : un peu antisémite, sévère avec les pauvres (même si la scène est volontairement théatralisée) mais anti-impéraliste puisqu'en faveur des Chinois communistes ... Un jeune homme de son temps, pris dans la tempête naissante et des courants d'idées forts des années 30. On y voit donc Bruxelles que je ne connais pas. Les décors sont joliment dessinés. Le dessin est élégant et sobre. Pas en rondeur comme celui d'Hergé mais tout de même, il y a un cousinage assez évident et je ne peux imaginer que Laurent Colonnier n'a pas travaillé son dessin pour arriver à ce résultat là. Hergé y est dépeint comme un jeune homme à la fois gai mais aussi mélancolique. Un artiste en somme! (;o) Aux 2/3 de l'album j'ai même eu de la peine pour lui : ses seuls enfants seront ses albums. Triste. Ce qui m'a le plus plu c'est qu'il est évident que cet album a été très travaillé. Mais pas de façon laborieuse, c'est réfléchi, étudié et finement mis en place. On y voit apparaître certains lieux, noms et personnages qui auraient pu inspirer Hergé dont La Castafiore, le professeur Tournesol. Il y a aussi un personnage surnommé "Milou"! Colonnier s'est amusé à semé des petits clin d'oeil. Un peu comme un jeu humoristique mais assez fin. Il parait qu'il y a même Tintin. Je ne l'ai pas vu! Snif. A mon sens, pour un second album, c'est une grande réussite. Un thème fort et habilement mis en scène. Des choses sont dites sans complaisance mais sans volonté de faire mal. Il y a plus une volonté biographique amicale que pamphlétaire. SI je dois faire une critique ce sera que je me suis ennuyé vers les 2/3 de l'album. Il manque un fil rouge et un peu d'action. Action qui arrive à la fin pour donner du rythme et c'est bien venu. Une conclusion de très bonne facture également. Joli Monsieur Colonnier.

136. suzix@bdp - 08/11/12 11:53
Je proteste Hergé n'est pas "nu dans un lit avec un autre homme".

135. Bert74 - 08/11/12 11:19
Ben plutôt en bien (de toute façon il ne parle tellement jamais de BD dans les médias TV-Radio, que ce n'est que pour parler de bouquins qui les intéressent). Mais le chroniqueur a insisté sur le côté polémique du livre ("Hergé gay" / "Hergé raciste" / "Hergé nu dans un lit avec un autre homme").

134. herve - 08/11/12 10:18 - (en réponse à : Bert74)
En bien ou en mal ? :-)

133. Bert74 - 08/11/12 10:05
Il y avait une chronique de l'album ce matin sur Europe 1.

132. nem° - 07/11/12 21:59
En tout cas t'es tenace!

131. suzix@bdp - 07/11/12 20:02
Moi ce que j'espère c'est que tu auras la chance d'être choisi pour représenter 12bis à Angoulême. En gros chaque éditeur y est plus ou moins représenté. Pourquoi pas ton album. Il sort au bon moment et fait parler de lui ... c'est jouable.

130. suzix@bdp - 07/11/12 20:00 - (en réponse à : VH)
12bis c'est bien comme éditeur non? Sauf que ce n'est pas tellement leur ligne non plus. Etonnant donc.
J'aurais plutôt vu cela chez Futuro ou la Boite à Bulle mais 12bis, c'est plus en vue que la B à B.
Chez Dupuis ou Dargaud dans un format spécial mais je suppose que c'était trop sulfureux pour eux.

129. Victor Hugo - 07/11/12 19:50
C'est aimez-vous les uns DANS les autres?

1) J'ai pas lu la confusion des sentiments de Zweig. Ma femme qui l'a lu me dit que oui c'est vrai, un peu. C'est au programme de sconde, mon fils l'a, je vais le lire. Sinon j'ai lu 24 heures de la vie d'une femme, mais ça n'a rien à voir à part l'auteur.

2)"Pensez vous réllement que les journalistes ont lu le livre car franchement c'est pas du tout le thème principal du livre? Vous êtes d'ailleurs volontairement sobre et laissez le lecteur se faire une opinion."
Merci de l'avoir remarqué. Les journalistes prennent l'angle le plus accrocheur, et tant mieux, ça attire l'attention sur le bouquin, même si effectivement c'est bien plus subtil que ça.

3) Les réac cathos sont des co.nnards, ils feraient mieux de s'occuper de leur cul plutôt que de celui des autres.

4)"Pour moi, le sujet numéro de la bd est : l'utilisation par Tchang et ses amis communistes d'Hergé pour passer des messages anti capitalistes et anti japonais. C'est d'ailleurs le sujet le plus développé dans le livre. Pourquoi en revient on toujours aux coucheries? Est ce un peu voulu par le marketing?"
C'est pas voulu, mais les journaux demandent en extraits les pages dans l'atelier, quand ils sont en caleçons. Je pense que les gens ont un problème avec l'homosexualité et peuvent en voir même où il n'y en a pas (comme Lamotte dans le bouquin). L'histoire de manipulation est sans doute moins sexy aux yeux des journalistes.

5) "Vous parlez dans un article de votre galère pour faire publier ce livre. Les raisons invoquées étaient elles rejet du sujet, pas intéressé ou peur d'un procès avec Moulinsart?"
Un peu tout ça, même si c'était rarement argumenté.

Voilà les refus d'éditeurs que j'ai reçu:

"j'ai bien reçu votre projet mais il ne correspond pas à notre ligne éditoriale."
"Nous avons bien lu attentivement votre projet de publication mais il ne correspond malheureusement pas à notre ligne éditoriale."
"nous avons bien reçu votre projet, qui a le mérite d'être original, mais par contre je ne crois pas que ce soit un projet pour nous, je ne vois pas trop ça chez ..."
"Votre projet est intrigant, mais nous ne sommes malheureusement pas intéressés pour le publier."
"Nous avons bien lu attentivement votre projet de publication mais il ne correspond malheureusement pas à notre ligne éditoriale."
"Votre projet, étudié avec attention, s'est révélé trop éloigné de la ligne éditoriale de nos collections. Il n'a donc pas été retenu."
"J'ai lu votre projet avec attention.
Malheureusement, je n'ai pas été convaincu par ce projet"
"Merci pour l'intérêt que vous nous avez porté en nous présentant votre travail, mais nous n'avons pas eu le coup de coeur pour votre projet et ne pouvons donc vous proposer de le produire."
"ce projet n’a pas été retenu, il n’est pas vraiment adapté à notre production éditoriale."
"bonjour,
pas pour mon catalogue, désolé."
"Votre projet « Georges et Tchang » a été examiné avec attention, mais malheureusement, il ne correspond pas à notre ligne éditoriale. Par conséquent, nous ne sommes pas en mesure de répondre favorablement à votre demande."

ou plus élaboré:

"Votre projet semble intéressant et votre trait tout classique qu'il est
ne manque pas de qualité.
Pour autant, c'est très loin de l'esprit de nos publications.
Nous ne sommes donc pas intéressés."

"A nouveau, je vous remercie de votre proposition de vouloir travailler avec moi. Malheureusement, le sujet de votre livre n'est pas pour moi. Pour avoir posé la question à des experts, sur une supposée homosexualité d'Hergé, les réponses sont que, même sous forme fictive, un tel récit n'est pas probant. Il semble que dans la réalité Hergé et Tchang se sont très peu vus dans les années 30 (un livre sur ce sujet est en cours de réalisation ) et ne permet pas de laisser entendre cette relation, malgré les "indices".
Je suis désolée car vos planches sont superbes."

"Bonjour,
J'ai lu votre projet. On pense à Hergé, Tintin et Tchang. Mais vous n'expliquez pas vos intentions par rapport à cette histoire? ce qui est bien embêtant surtout quand on utilise de telles références. Quel est votre but? Quelle est votre motivation? Où voulez-vous en venir? Fantasmez-vous sur la relation d'Hergé et de Tchang? Sans doute, mais alors il faut le dire car cela donnerait une perspective à votre projet.
Donc, vous l'aurez compris: ce n'est pas nous.
Mais j'espère que vous trouverez rapidement un éditeur.
Bien à vous,"

"Bonjour,
J’ai bien reçu votre nouveau projet et j’ai eu l’occasion d’en discuter notamment avec ... à qui vous l’aviez également adressé.
Je suis au regret de vous annoncer que nous ne l’avons pas retenu pour une future publication. Pour être honnête avec vous, la décision ne fut pas facile à prendre. Mais, du fait d’un planning très chargé, nous avons fait le choix de ne plus lancer de nouveaux projets dans l’immédiat, à quelques exceptions très spécifiques près. Dans ce contexte, je n’ai pas été en mesure de convaincre l’ensemble de notre petit comité éditorial quant aux chances de succès de « Georges et Tchang » au sein de notre catalogue.
A l’instar de votre projet précédent, cette décision ne remet pas en cause les qualités évidentes de votre dossier. Votre graphisme est très élégant, le thème choisi est aussi intéressant qu’original, et le traitement que vous souhaitiez en faire semble à la fois respectueux et engagé. Mais je me doute que ces considérations n’atténueront pas votre déception. Elles auront peut-être même l’effet inverse, ce dont je serais désolé.
Nous vous remercions en tout cas pour votre confiance. Et vous souhaitons les meilleures chances de succès pour voir aboutir ce projet."

Aucun ne fait allusion à d'éventuels problèmes juridiques, et le scénario serait très facilement validé par un juriste vu qu'à aucun moment je ne cite de noms et je ne prétend pas à la vérité historique.





128. suzix@bdp - 07/11/12 19:42 - (en réponse à : Mr D.)
Faut pas se cacher derrière son petit doigt. Une histoire d'amour est au delà d'une histoire d'amitié. Dans une histoire d'amour, il y a un désir charnel. Les parents aiment leurs enfants mais pour décrire cela, personne n'écrirait "une histoire d'amour".

127. Mr Degryse - 07/11/12 19:24
gigantesque partouze

126. Mr Degryse - 07/11/12 19:21
Quand dans la bible, on dit " Aimez -vois les uns les autres". On en fait pas tout en foin. Pourtant cela pourrait être vu comme un appel à une gigantesque pluri sexuelle, non?

125. Mr Degryse - 07/11/12 19:15
L'amour désigne un sentiment d'affection et d'attachement envers un être ou une chose qui pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité physique, spirituelle ou même imaginaire avec l'objet de cet amour et à adopter un comportement particulier.

124. suzix@bdp - 07/11/12 19:10
Pour la coucherie vue comme principal élément, déjà le titre aide bien! (;o)

123. Mr Degryse - 07/11/12 19:07
plusieurs questions :

1) Je parle dans mon avis de mon impression d'une influence de la condusion des sentiments de Zweig? L'avez vous lu? Si oui est ce voulu ou inconscient?

2)C'est dingue quand on lit les critiques on revient toujours sur cette pseudo relation homosexuelle entre Remi et Tchang. On a l'impression que vous publiez le Journal de Neaud avec Hergé en protagoniste principal. Pensez vous réllement que les journalistes ont lu le livre car franchement c'est pas du tout le thème principal du livre? Vous êtes d'ailleurs volontairement sobre et laissez le lecteur se faire une opinion.

3) Les réac cathos sont ils tous des homosexuels refoulés? On peut franchement lire cette bd en ne voyant qu'une relation d'amitié. Il faut vraiment être porté sur la chose pour voir du cul dans votre livre ou avoir une imagination débordante. Spoiler : on peut voir aussi 2 hommes nus l'un à coté de l'autre sans qu'il y ait coucherie? Sinon tous les gens qui fréquentent les saunas doivent être gays.

4) Pour moi, le sujet numéro de la bd est : l'utilisation par Tchang et ses amis communistes d'Hergé pour passer des messages anti capitalistes et anti japonais. C'est d'ailleurs le sujet le plus développé dans le livre. Pourquoi en revient on toujours aux coucheries? Est ce un peu voulu par le marketing?

5) Vous parlez dans un article de votre galère pour faire publier ce livre. Les raisons invoquées étaient elles rejet du sujet, pas intéressé ou peur d'un procès avec Moulinsart ( qui souvent n'aime qu'on titille le mythe)?

C'est tout pour l'instant

122. suzix@bdp - 07/11/12 18:34 - (en réponse à : Victor Hugo)
Soit bon! Mais je suis certain que tu le seras! (;o)

121. Mr Degryse - 07/11/12 18:32
critqiues du site catho civitas :

"Une nouvelle bande dessinée sort ces jours-ci aux éditions 12 bis. Intitulée Georges & Tchang et sous-titrée Une histoire d'amour au vingtième siècle ("fine" allusion au Petit Vingtième, supplément jeunesse du journal Le Vingtième Siècle dans lequel Hergé - de son vrai nom Georges Rémi - lança les aventures de Tintin), cet album BD présente la rencontre à Bruxelles en 1934 entre Hergé et le jeune étudiant chinois Tchang (qui devint un personnage célèbre dans deux albums de Tintin) comme le début... d'une histoire d'amour homosexuel. Et ici, point de sous-entendu laissé à la libre interprétation du lecteur, les dessins ne laissent aucun doute sur la nature des relations entre les deux "héros" de l'ouvrage.

L'auteur ne cache pas que cette histoire est inventée. Mais on connaît le principe : mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose...

Et qui est l'auteur de cette histoire sordide ? Il s'agit de Laurent Colonnier, qui est par ailleurs dessinateur de presse pour Télérama, Le Point, Le Nouvel Obs ou encore Marianne.

Voilà très certainement une BD qui viendrait bien à point pour contribuer à la grande opération de banalisation de l'homosexualité que l'on observe en ce moment en France.

France Jeunesse Civitas espère que la Fondation Hergé prendra rapidement des mesures pour faire interdire un tel ouvrage salissant la mémoire de celui qui, à travers les aventures de Tintin notamment, a fait rêver des millions de petits enfants en Europe et dans le monde."

120. Victor Hugo - 07/11/12 18:31
Je suis là Degryse.
Merci pour cette belle critique et votre action collective sur BDgest. Ca fait plaisir d'être lu par des gens intelligents qui saisissent les subtilités que j'ai pu mettre dans le livre. En général les personnes qui ont lu le livre ont beaucoup aimé.

Je vais répondre ici si vous avez des questions, mais c'est vrai que je suis assez pris, cette aprem j'étais à Europe 1 pour une interview qui devrait passer dans les journaux d'Europe 1 ce week end et ce matin j'avais un photographe du Parisien pour illustrer une interview donnée hier et qui devrait paraitre demain. Demain je pars à Bruxelles pour deux jours, outre une dédicace à MultiBD jeudi aprem, les Belges pourront me voir dans "50 degrés nord" sur ARTE Belgique, je ne sais quand ça passe, et à la radio sur RTBF La Première. Bref comptez pas sur moi pour faire le con ici, j'ai pas de portable.

119. Mr Degryse - 07/11/12 18:29
j'ai lu si tu parles des critiques et du Délire homosexualiste des réac cathos avec appel à procès c'est tellement affligeant que c'est à mourir de rire. Colonnier si défend d'ailleurs de manières plus courtoises que d'hab.

"Je me croyais auteur de BD et me voilà propulsé Lobby "homosexualiste" à moi tout seul. Ces intégristes décérébrés haïssent tant le français qu’ils se croient obligés d’inventer de moches mots en iste, peut-être pour noyer le fascisme dans lequel ils pataugent"

"Je n’ai pas dit qu’il était homosexuel", "je n’ai pas nié ses mariages et liaisons hétérosexuelles", "je constate simplement qu’il avait rencontré un grand ami... un TRES grand ami... un TRES TRES grand ami...", "mais comme je ne décris et dessine les choses qu’avec des nuances et des non-dits équivoques, on ne peut m’accuser de dire qu’il était homosexuel. Tout au plus hétéro-curieux. En notant juste que sa prrrofonde amitié pour Tchang semblait quasi-sexuelle pour certaines mauvaises langues. Pour ma part, je ne cherche qu’à faire ressentir cet état ambi guë qui a envahi l’âme de ce dessinateur célèbre, tout comme j’aurais pu le faire pour n’importe quel personnage fictif. Sauf que, bien sûr, cela n’aurait pas eu le même poids... poids artistique, journalistique et historique, s’entend. Oui, les gens doivent absolument connaître les tourments quasi-sexuels qui agitaient le Grand Homme. Sans toutefois jamais troubler son image en aucune façon. Car personne parmi mes lecteurs n’aura de tendances homophobes qui dénatureraient mon propos. Et si tel était le cas, je n’en serais aucunement responsable et n’aurais cherché en aucun cas à nuire à qui que ce soit, pour la simple raison que je n’avais pas imaginé une seule seconde le barouf que ce petit livre ferait. Moi, je ne fais que relater des faits avérés, avec une orientation particulière, ce qui est le droit de tout créateur, dans un esprit documentaire qui va au-delà du simple journalisme de ragots."

Voilà. Tout ce que je viens d’écrire n’est que nuances et inventions de ma part. J’ai juste essayé de me mettre à la place de l’auteur, sur la base de réalités incontestables que j’ai simplement orientées à ma guise.

118. suzix@bdp - 07/11/12 18:24 - (en réponse à : froggy)
et pourtant! BDG est plus cool qu'il y a 5 ans. Il y a des fights et des critiques. Et personne ne les modère. J'ai donc trouvé étonnant que le sujet de Laurent soit clos. En fait, tu peux y dire tout ce que tu veux. Même contre un auteur soutenu et des admin et autres modos mais sans insultes. Et cependant, certaines phrases sans "gros mots" font pourtant plus mal que d'autres dites avec tumulte et nom d'oiseaux. Certains smileys également peuvent me faire dégoupiller. Rarement les injures. Mais sur BDGest, c'est ce qui est sanctionné. C'est ainsi.



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio