Quelles BDs avez-vous relues récemment ?

Les 694 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14


194. Murakami - 14/01/14 18:38 - (en réponse à : Piet Lastar)
Je ne connais pas la raison exacte de l'arrêt de la série mais il est en effet très probable que ce soit à cause de ventes insuffisantes. Delcourt avait pourtant essayé de la relancer lors de la sortie du tome 2 avec un pack offrant le tome 1 en cadeau. C'est d'ailleurs comme ça que je l'ai découverte.
Cette offre est d'ailleurs a priori encore disponible ici

193. chienvert - 14/01/14 14:16
Ah ah ah ah! Oui je viens de lire son post: oui ça fait peur ce sens du détail et de l'analyse (qui nécessite plusieurs passages) sur la nudité de frêles adolescentes pré-pubères! :)

192. TILLIERTON - 14/01/14 09:47 - (en réponse à : suzix post186)
ça y est. Il est en train de nous virer pédo.. machin chose

191. TILLIERTON - 14/01/14 09:24
Pour faire suite au quizz, j'ai retrouvé ces 2 BD à relire de Brice Bolt : "L'empire de Satan" et "l'archipel de l'Epouvante" chez Dupuis Aventures. Scénario de Charlier, dessin de Puig. Ce personnage fait suite à Marc Dacier, reporter-photographe qui travaille à l'Eclair.Le dessin de Puig, dans le style réaliste est beaucoup plus touffu que celui de Paape précédemment. Il n'y aura pas de suite à ces 2 tomes.

190. Piet Lastar - 14/01/14 00:23 - (en réponse à : Murakami et suze)
J'ai beaucoup aimé cette série. Elle n'a pas eu de bonnes ventes ?

Suze :

-L'ellipse n'est pas une figure de style qui me choque en BD.
-Il existe des filles de 12 ans qui en paraissent 16 ou qui en paraissent 9...

189. herve - 13/01/14 22:15 - (en réponse à : Murakami)
Ces deux albums sont vraiment très agréables à lire, bourrés d'humour, et dignes d'une bonne série B.

188. Murakami - 13/01/14 20:39
Tiffany #1 & #2, par Herval & Yann (Delcourt)
Une série abandonnée que je regrette un peu. Le dessin de Herval y était plus fouillé que sur la Contessa et les scenarii étaient vraiment pleins d'humour. J'ai relu ces deux tomes avec beaucoup de plaisir.
Note : 3,5/5.

187. totom - 13/01/14 11:22

Lu les trois tomes de la Fille du Yukon chez Dupuis.
Un triptyque dans l’ambiance de Trent chez Dargaud. De belles couvertures et des beaux dessins, sauf quelques visages moyens.
Après le scénario ne casse pas des masses ; ça se lit bien mais rien d’exceptionnel.
Un passage étonnant quand même dans le tome 3 avec un flash-back sur un des personnages clés, où, un peu bourré, on le voit quand même causer accidentellement la mort des ses deux enfants tous mignons en un temps records c’est clair que ça doit marquer !
2,5/5

186. suzix@bdp - 13/01/14 10:43
En gros à plusieurs reprises, cela ne colle pas. La fille du "brûlé" doit avoir dans les 13/14 ans (c'est ce que dit la fille du chatelain avant de se faire occire par Kriss) et c'est ce que montre son physique. Or le texte dit qu'elle a plutôt 10/11 ans. PAs très grave car il s'agit d'un perso secondaire mais cela joue du coup sur l'âge possible de Kriss ... 12 ans quand elle quitte son village ... sans doute 13/14 voire 15 ans lorsqu'elle tente de libérer la fille du "brûlé". Mais impossible qu'un gamine air survécu plus que qq mois seule dans la nature ... surtout que c'est traité en une page. Et qu'elle ne change pas de physionomie. Donc elle a bien 12/13 ans. Puis elle a ensuite très vite "dans les 20 ans" soit 7 à 8 ans de rapines résumés en une page ou deux ... pas probable tout cela.

... par contre, je conseille Kriss nue sortant de l'eau à 20 ans ...

185. TILLIERTON - 13/01/14 08:28
Avec les âges, j'y comprends plus que dalle! Tu peux pas répéter plus lentement?

184. suzix@bdp - 12/01/14 22:53 - (en réponse à : piet)
Je vais pas me rappeler tout sur les 3 volumes.
Mais dès le début ça cloche au niveau de l'âge de Kriss puis de celle de la fille de son mentor "le brûlé".
Kriss dit avoir douze ans à sa mère. Puis passe qq semaines? mois? a faire le sale boulot puis elle se barre en tuant son beau-père. Elle ne semble pas passer très longtemps seule dans la nature avant de tomber sur son mentor. Pourtant elle en parle une fois en disant "mes années de galère dans la forêt" (ou un truc du genre). Puis ils vivent et rapinent ensemble et un jour elle a 20 ans ... donc 7 à 8 ans en qq pages? Mouais.
Mais le plus délicat c'est pour la fille du brûle (désolé j'ai oublié son nom). Il dit avoir rencontré sa femme "il y a onze" ans. Puis avoir eu sa fille rapidement. Donc elle doit avoir 10 ans, lorsqu'il rencontre Kriss. Même si raconte l'histoire avec un petit décalage le temps de se remttre de sa brûlure, elle ne peut pas avoir plus de 11 ans lorsque Kriss entre en piste. Et KRiss doit avoir 13 ans. Or déjà elles ont la même taille mais, sa fille a l'allure d'une gamine de 13/14 ans (longues jambes fines), pas celle d'un enfant de 10/11 ans. Et ensuite la fille du noble dit qu'elle a le même âge : 13 ans ... bref, ça colle pas. Et il me semble avoir tiqué sur d'autres éléments scénaristiques ... du pinaillage je dis mais qd même.

183. TILLIERTON - 12/01/14 21:57
"Suicides" de Éric Maltaite
Suicides programmés et captages de la fortune de vieux schnocks dans des établissements/cliniques d'un genre spécial

182. Piet Lastar - 12/01/14 21:57 - (en réponse à : suze)
Tu peux développer les pinailles, pliz ?

181. TILLIERTON - 12/01/14 21:45
C'est exactement ça, sur tel ou tel album. Dis donc, en ce moment t'es sur le mode ombrageux et agressif. Calmos.

180. suzix@bdp - 12/01/14 21:28
T'es gonflé! Comment peux-tu critiquer des albums que tu n'as pas lus? A la limite, si tu me dis "je ne comprends pas ce que tu peux trouver à ces Kriss vu la pauvreté de ce qu'à fait Sente sur tel ou tel album" alors je te répondrai peut-être. Mais là tu remets en cause mes envies de lectures. C'est un gros manque de respect.

179. TILLIERTON - 12/01/14 21:25
Pas lu. C'est exact,juste feuilleté en diagonale. Non, en fait, toutes ses constructions scénaristiques se ressemblent

178. suzix@bdp - 12/01/14 21:17
Et "on" est un con. "ON" ne te l'a jamais dit?

177. suzix@bdp - 12/01/14 21:16
Rien à branler de ton avis sur des Bd que tu n'as pas lues.

176. TILLIERTON - 12/01/14 21:08
Décidément t'arrives pas à t'extirper de ce genre de série ! on t'a déjà dit que Sente était mauvais

175. suzix@bdp - 12/01/14 21:06
Relu les 3 premiers tomes de "Kriss de Valnor" dans "Les Mondes de Thorgal". C'est vachement bien. Juste qq pinaillages sur l'âge de Kriss et qq détails scénaristiques.

174. TILLIERTON - 12/01/14 20:51
Manifestement, on n'est pas très nombreux à relire de l'ancien, mais ça ne fait rien je la replace quand même: c'est une BD que Walthéry a mis longtemps pour se mettre dans les conditions psychologiques nécessaires pour la réaliser puisqu'elle est restée dans les cartons plus d'une quinzaine d'année, scénariste par Tillieux, en 1978, juste avant son décès. Il s'agit de" l'Ange Blond", un titre de Natacha, qui s'inspire d'une reprise de Félix.
Il y a une scène particulièrement réussie sur le plan humoristique, quand un vieux médecin, le Docteur Tiburce, est appelé en urgence au chevet d'un pilote. Antologique, délirant. J'aurai voulu afficher les 2 planches, mais sur ce site préhistorique, je n'ai jamais su inclure une photo, alors s'il faut se prendre la tête pour le faire…..

173. Piet Lastar - 10/01/14 22:07
Trop SF alors que Tillieux avait donné un virage policier à cette série.

172. TILLIERTON - 10/01/14 21:58 - (en réponse à : piet lastar)
A relire. Le " plan démoniaque" s'inspire d'un Félix (un des derniers) . Il y a de l'humour (Tif amoureux), et du grand frisson avec le cauchemar, les manipulateurs fous, et surtout cette effroyable armée. Scénario totalement SF .
Un très bon aussi, totalement policier, avec "le gouffre interdit",

171. TILLIERTON - 10/01/14 21:51
uh uh uh ! je viens juste de la comprendre l'autre, mais ton yek yek yek ça fait méphosti … méphoti, non méphistobordélique.

170. Piet Lastar - 10/01/14 21:50
Très bon album en effet mais je préfère : L'ombre sans corps, le roc maudit ou Tif et Tondu à New York.
Par contre un plan démoniaque, bof bof...

169. TILLIERTON - 10/01/14 21:25
Tif et Tondu "le scaphandrier mort" chez Dupuis en 1973 après une parution dans Spirou .Dessins de Will avec un excellent scénario, hardi pour l'époque puisqu'on s'attaque au trust des pétroliers (bon, on est en Belgique et il n'y a pas Total). Il apparait que ceux-çi sont prêts à tout pour sauver leurs intérêts. Le dessin de Will est simple et efficace, avec une mention spéciale pour certains décors surtout sous-marins .La dernière séquence, à elle seule, est une des meilleures imaginées pour cette série . Excellent, je le répète à travers la dénonciation de méthodes impitoyables employées par les compagnies pétrolières pour défendre leurs intérêts . Scénario sérieux en avance sur son temps au moment où il est établi

168. suzix@bdp - 08/01/14 15:36
yek yek yek!!!

167. Mr Degryse - 08/01/14 15:25
mouhaha

166. froggy - 08/01/14 14:50 - (en réponse à : herve)
C'est bien pour cela que le deuxieme album s'appelle Le Diable des 7 Mers 2.

165. herve - 08/01/14 11:40
je me souviens d'avoir adoré le tome 1 du "diable des 7 mers" (en plus Hermann s'était appliqué niveau dessin et couleur) mais effectivement cela partait en c....dans le second volume.

164. totom - 08/01/14 11:05
Le diable des sept mers de Hermann et Yves H chez Aire Libre.
On trouve vraiment là le plus mauvais scénario concocté pour Hermann, du grand n’importe quoi. Et pourtant, le tome 1 pouvait laisser présager une suite de meilleur niveau, mais le tome 2 confirme la dérive vers une histoire de revenants ridicule.
Un beau gaspillage
1/5

163. TILLIERTON - 08/01/14 09:56
Difficile à se procurer: "les casseurs de bois" en N&B dessiné par Piroton chez Points image "collection Monde cruel"(la même que celle qui avait édité 2 titres de Lou Smog pour Van Linthout )Il est frappant de noter comme le graphisme de Piroton avait évolué et ce depuis "Lafayette nous voici" évoluant désormais dans un style réaliste proche de son futur Jess Long. C'est d'ailleurs ce qui avait attiré et convaincu Tillieux de se lancer dans cette série qui allait sortir Piroton de son relatif anonymat

162. TILLIERTON - 07/01/14 22:20
Daté, mais peu importe, j'ai redécouvert dans mes rayons une Intégrale du personnage de WOOGEE créé par André Benn chez Dargaud. Au coeur des années 40 dans le milieu du cinéma Hollywoodien, de la Cité des Anges, mais aussi une partie de l'action se déroulant dans le parc de Yosémite, avec tous les personnages troubles qui hantent ces lieux (mafieux, producteurs véreux,, starlettes en recherche de devenir) .Les couleurs expriment bien le rendu si cru de la lumière Californienne.

161. Lien Rag - 04/01/14 17:56 - (en réponse à : Mémoire)
En tous cas lu dans Spirou une page à la fois (ou deux? Je ne me souviens plus) c'était absolument génial: justement c'est le fait qu'on ne comprend pas jusqu'à la fin pourquoi Natacha est pourchassée qui rend l'ambiance si poisseuse et cauchemardesque.

Et la révélation finale comme les indices laissés au fur et à mesure ne m'ont pas paru téléphonés, mais cohérents.

160. Achab - 03/01/14 11:21
De mémoire (hu hu hu), du point de vue du scénar, "La mémoire de métal", c'est pas fameux. Très linéaire avec un MacGuffin à peine crédible et des personnages impliqués aux forceps dans une affaire qui ne les concernent en rien. Par contre, effectivement, le découpage et le traitement graphique sont hyper-dynamiques... et la colère de Walthéry transpire de chaque planche...

159. TILLIERTON - 03/01/14 10:08
J'aime bien les relectures. Cette fois-çi c'est "La Mémoire de métal" qui est un Natacha particulier avec un scénario fourni par Borgers. Il faut savoir que Walthéry vivait une période particulièrement difficile avec le décès de son père dans des conditions éprouvantes (maladie d'Alzheimer). Cela se voit à la lecture de cette BD particulièrement rythmée, où la violence est omniprésente d'un bout à l'autre du récit, sans les touches d'humour habituelles que l'on a pour cette série. On sourira plutôt dans la description et le soin apportés aux personnages principaux puisque l'on reconnait le portrait tout craché de Maurice Tillieux parmi les malfrats particulièrement vindicatifs présents tout au long (autre clin d'oeil puisque celui-çi utilise beaucoup les armes à feu dont il était un fervent amateur). Autre touche d'humour avec la physionomie de Raymond Souplex (les 5 dernières minutes) apportée au personnage de l'enquêteur . Walthery est d'ailleurs coutumier de ce genre de rajout/caricature. On avait déjà eu dans d'autres albums Thierry Martens, Louis de Funès et beaucoup d'autres…..

158. TILLIERTON - 30/12/13 11:36
Passé inaperçu sur BDP, une belle réédition du Bob Fish de Yves Chaland avec une superbe maquette, l'occasion de redécouvrir ce personnage d'enquêteur avec tous les clichés et les clins d'oeil que Chaland a su mettre par référence à la BD, à la littérature et au cinéma des années 50

157. herve - 24/12/13 10:55
J'avais découvert La Quête assez tardivement mais cet univers d'Héroïc Fantaisy, maintes fois copié depuis, m'a vraiment enthousiasmé.
Même au bout de 10 relectures, je reste scotché devant l'histoire.
Bien sûr, on peut reprocher aux deux premiers volumes , un côté brouillon (vrai au niveau des dessins) mais avec le Tome 3 (Le Rige), l'histoire prend une nouvelle dimension (dessin fouillé, pagination plus grande...) pour atteindre un final sompteux.
J'ai revendu quasiment l'ensemble de mes bd d'Héroïc Fantaisy, seules la Quête et Lanfeust de Troy (premier cycle, hein, après c'est n'importe quoi) trouvent encore grâce à mes yeux.

Pour ceux qui veulent allre plus loin , il y a un superbe bouquin dédié à La Quête de l'oiseau du temps :
"En quête de l'oiseau du temps" de Serge Le Tendre, Régis Loisel Christelle Pissavy-Yvernault, Bertrand Pissavy-Yvernault

156. marcel - 24/12/13 10:00
Perso, je n'ai pas accroche. J'ai aime la premiere moitie du tome 1, et la derniere moitie du dernier tome, parce que le finale est brillant.
Entre les deux, je me suis emmerde.

155. froggy - 23/12/13 00:15
Je n'ai jamais lu La Quete. C'etait LA BD a la mode a sa sortie et tout le monde en parlait mais je suis passe a cote pour diverses raisons.

C'est vraiment si bien que cela?

154. herve - 22/12/13 21:50
les 4 volumes de la Quête de l'Oiseau du Temps .

Une relecture très agréable et qui permet de voir que les éléments de l'histoire d' Avant la Quête collent parfaitement au scénario.
Du grand art !

153. marcel - 10/12/13 15:10
Les huit premiers sont les meilleurs, jusqu'au 12 ca se tient encore, ensuite c'est n'importe quoi... Jusqu'a la reprise par Sente, qui demarre bien.

152. dens - 10/12/13 14:50
yep c'est cool XIII...

Mais c'est vrai que c'était mieux a l'époque ou on pouvait encore croire que les mystères allaient être bien résolus ... un peu comme LOST a partir de la saison 5 on savait que ce serait une souffrance jusqu'a une fin insatisfaisante...

SPOILER XIII:
le role de Kim Rowland restera pour moi toujours inexplicable... ok elle était un agent double ou triple donc forcement c'est pas très clair mais quand meme vu comment ses décisions ont causé tout le déroulement de l'histoire j'aimerais bien qu'il soit payé un peu plus d'attention à son explication.

Elle est impliquée sous menace de plus voir son fils ok ... elle essaye de s'en sortir en infiltrant un agent pour le compte de son père parcequ'elle peut pas refuser sans se trahir ok ... elle tombe amoureuse de XIII (probablement car c'est le héros and he gets the babes) c'est obligé... mais après quoi ? Elle l'emmène sur ce satané bateau pourquoi? Pour lui révéler le secret du numéro I? Pour qu'il libère son fils? Pour le piéger en ayant prévenu le numéro I de sa venue et il retrouve la Mangouste à la place?

Ouais en fait je suppose que ça tient la route à peu pres mais je sais pas pourquoi j'ai jamais été completement convaincu par les explications fournies.

151. suzix@bdp - 10/12/13 10:36 - (en réponse à : froggy)
C'est de la bonne came XIII ... enfin pour ceux que j'ai lus soit les 9 ou 10 premiers ... depuis j'ai pris "un peu" de retard. (;o)

150. froggy - 10/12/13 05:20
Ainsi qu'annonce et en attendant ma derniere livraison pour cette annee, j'ai relu les XIII de WV et JVH.

J'avais decouvert la serie lors de sa prepublication dans Spirou que je lisais alors et m'etais empresse d'acheter le premier album des sa sortie a l'automne 1984. Vous allez peut etre me considerer comme un peu dingue mais en fait, le meilleur moment dans ma lecture des XIII a cette epoque residait dans l'attente entre 2 albums. En effet, pour ceux qui ont lu les 3 premiers albums a ce moment la, il fallait attendre un an pour savoir ce qu'avait concocte le tandem des 2 auteurs. Ainsi, entre 1984 et 1986, plus on avancait dans l'histoire du complot des XX, moins on comprenait. XIII accumulait les patronymes au meme rythme que les periperies et JVH distillait au compte goutte les revelations afin de mieux intriguer ses lecteurs. C'est une sensation delicieuse et frustrante a la fois a la maniere de ces series tele telles Lost et Heroes pour vous donner un equivalent actuel. Avec les copains a qui je pretais mes albums, nous discutions entre nous pour tenter de deviner ou cette histoire nous menait. Il etait evident que cela ne pouvait durer eternellement et des le 4e album, JVH a commence a resoudre les questions posees et le suspense s'est considerablement amoindri des que eumes les premeires reponses aux questions que nous posions.

Tout cela pour en arriver que j'ai pris beaucoup de plaisir a relire cette saga d'espionnage et d'aventures. Le probleme comme chacun sait est que la deuxieme partie de ces aventures que je ferai commencer aux 3 Montres d'Argent et qui se conclut par Le Dernier Round est beaucoup plus faible que la premiere. Il est evident que les auteurs n'ont pas resiste aux commerciaux de chez Dargaud et JVH a surestime sa capacites a tenir ses lecteurs en haleine aussi bien que pour les premiers titres. A partir du Jugement, il y a 2 albums de poursuite (Secret Defense et Lachez les Chiens), suivis par 2 albums de la course au tresor et tout cela se conclut par le dyptique dont le premeir est dessine par Giraud. JVH a eu beau rajouter le personnage de Jessica Martion, la tueuse et agent double a la poursuite de XIII, ramener dans scenario, la venale Felicity Brown, tout cela n'a pas ramener la serie au niveau ou elle etait au depart. Ainsi, une des erreurs qu'a faite JVH lors de la quete du tresor est d'avoit montre que les heros principaux, XIII et Jones, se fichent de le trouver ou non, ils y sont contraints et forces. Il aurait fallu pour renforcer l'interet du lecteur dans cette quete au tresor que cela soit vital pour les heros. Ce qui n'est pas le cas ici.

A sa sortie, j'avais ete decu par l'album de Giraud. Peut-etre que j'en attendais trop et m'attendait a des revelations stupefiantes. Je l'ai beaucoup plus apprecie cette fois la mais le dernier titre de la saga est vraiment tres faible. Jessica Martin et Felicity Brown menent l'action dans toute la premiere moitie, et XIII n'y est que tres passif, d'abord en tentant d'echapper a ses poursuivantes et ensuite se retrouver a la barre des temoins lors de la commission d'enquete. On est loin du heros bondissant des premiers titres. Pour conclure, nos auteurs le ramenent a la case departc'est a dire sur la plage du Maine ou tout avait commence afin qu'il y coule des jours paisibles.

J'ai pris enormement de plaisir a relire ces 19 albums. Le dessin de Vance est excellent et colle parfaitement au scenario de JVH. On ne s'ennuie pas une seconde ou presque, l'album The XIII Mystery-L'enquete ralentit beaucoup le rythme de lecture du fait de son principe mais cet album a le merite de remettre pas mal de choses en place et puis il sert de fondement a la serie derivee XIII Mystery.

Retournez-y si le coeur vous en dit.


149. froggy - 22/11/13 23:35
Puisque nous sommes le 22 Novembre 2013, jour de tristesse ici, je m'en va relire ce soir XIII.

A propos, que faisiez ce meme jour il y a 50 ans? C'est le petit jeu ici auquel tout le monde fait mumuse avec la date du 11 Septembre. Petit probleme, il y a maintenant aux USA plus de gens de moins de 50 ans que plus. Cela veut donc dire qu'avec le temps, il y aura de moins en moins de joueurs demontrant ainsi l'axiome si vrai d'Alphonse Allais qui disait en son temps: "on aura beau dire, on aura beau faire, plus ca ira et moins il y aura de gens qui auront connu Napoleon!"

148. Murakami - 17/11/13 13:54 - (en réponse à : herve)
Je ne crois pas que ce soit coté alors, en cherchant bien chez les bouquinistes, ça doit pouvoir se trouver. Je me rappelle avoir vu en vente un des tomes suivants de la série, il n'y a pas si longtemps...

147. herve - 17/11/13 12:01 - (en réponse à : murakami)
Waouh !!
je me souviens l'avoir lu il y a des années.
C'est introuvable ce truc, non?

146. Murakami - 17/11/13 11:41
L'espion de l'émir #1, par Rigol & Gérôme (Editions de Saxe)
Retrouvé dans les profondeurs de mes étagères, j'ai relu avec beaucoup de plaisir ce très ancien album. Malgré le dessin pas très inspiré, les gags font mouche et les nombreux jeux de mots improbables m'ont beaucoup fait rire !
Note : 3/5

145. herve - 16/11/13 16:05




et



Toujours aussi bien cette série.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio