Quelles BDs avez-vous relues récemment ?

Les 700 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15


150. froggy - 10/12/13 05:20
Ainsi qu'annonce et en attendant ma derniere livraison pour cette annee, j'ai relu les XIII de WV et JVH.

J'avais decouvert la serie lors de sa prepublication dans Spirou que je lisais alors et m'etais empresse d'acheter le premier album des sa sortie a l'automne 1984. Vous allez peut etre me considerer comme un peu dingue mais en fait, le meilleur moment dans ma lecture des XIII a cette epoque residait dans l'attente entre 2 albums. En effet, pour ceux qui ont lu les 3 premiers albums a ce moment la, il fallait attendre un an pour savoir ce qu'avait concocte le tandem des 2 auteurs. Ainsi, entre 1984 et 1986, plus on avancait dans l'histoire du complot des XX, moins on comprenait. XIII accumulait les patronymes au meme rythme que les periperies et JVH distillait au compte goutte les revelations afin de mieux intriguer ses lecteurs. C'est une sensation delicieuse et frustrante a la fois a la maniere de ces series tele telles Lost et Heroes pour vous donner un equivalent actuel. Avec les copains a qui je pretais mes albums, nous discutions entre nous pour tenter de deviner ou cette histoire nous menait. Il etait evident que cela ne pouvait durer eternellement et des le 4e album, JVH a commence a resoudre les questions posees et le suspense s'est considerablement amoindri des que eumes les premeires reponses aux questions que nous posions.

Tout cela pour en arriver que j'ai pris beaucoup de plaisir a relire cette saga d'espionnage et d'aventures. Le probleme comme chacun sait est que la deuxieme partie de ces aventures que je ferai commencer aux 3 Montres d'Argent et qui se conclut par Le Dernier Round est beaucoup plus faible que la premiere. Il est evident que les auteurs n'ont pas resiste aux commerciaux de chez Dargaud et JVH a surestime sa capacites a tenir ses lecteurs en haleine aussi bien que pour les premiers titres. A partir du Jugement, il y a 2 albums de poursuite (Secret Defense et Lachez les Chiens), suivis par 2 albums de la course au tresor et tout cela se conclut par le dyptique dont le premeir est dessine par Giraud. JVH a eu beau rajouter le personnage de Jessica Martion, la tueuse et agent double a la poursuite de XIII, ramener dans scenario, la venale Felicity Brown, tout cela n'a pas ramener la serie au niveau ou elle etait au depart. Ainsi, une des erreurs qu'a faite JVH lors de la quete du tresor est d'avoit montre que les heros principaux, XIII et Jones, se fichent de le trouver ou non, ils y sont contraints et forces. Il aurait fallu pour renforcer l'interet du lecteur dans cette quete au tresor que cela soit vital pour les heros. Ce qui n'est pas le cas ici.

A sa sortie, j'avais ete decu par l'album de Giraud. Peut-etre que j'en attendais trop et m'attendait a des revelations stupefiantes. Je l'ai beaucoup plus apprecie cette fois la mais le dernier titre de la saga est vraiment tres faible. Jessica Martin et Felicity Brown menent l'action dans toute la premiere moitie, et XIII n'y est que tres passif, d'abord en tentant d'echapper a ses poursuivantes et ensuite se retrouver a la barre des temoins lors de la commission d'enquete. On est loin du heros bondissant des premiers titres. Pour conclure, nos auteurs le ramenent a la case departc'est a dire sur la plage du Maine ou tout avait commence afin qu'il y coule des jours paisibles.

J'ai pris enormement de plaisir a relire ces 19 albums. Le dessin de Vance est excellent et colle parfaitement au scenario de JVH. On ne s'ennuie pas une seconde ou presque, l'album The XIII Mystery-L'enquete ralentit beaucoup le rythme de lecture du fait de son principe mais cet album a le merite de remettre pas mal de choses en place et puis il sert de fondement a la serie derivee XIII Mystery.

Retournez-y si le coeur vous en dit.


149. froggy - 22/11/13 23:35
Puisque nous sommes le 22 Novembre 2013, jour de tristesse ici, je m'en va relire ce soir XIII.

A propos, que faisiez ce meme jour il y a 50 ans? C'est le petit jeu ici auquel tout le monde fait mumuse avec la date du 11 Septembre. Petit probleme, il y a maintenant aux USA plus de gens de moins de 50 ans que plus. Cela veut donc dire qu'avec le temps, il y aura de moins en moins de joueurs demontrant ainsi l'axiome si vrai d'Alphonse Allais qui disait en son temps: "on aura beau dire, on aura beau faire, plus ca ira et moins il y aura de gens qui auront connu Napoleon!"

148. Murakami - 17/11/13 13:54 - (en réponse à : herve)
Je ne crois pas que ce soit coté alors, en cherchant bien chez les bouquinistes, ça doit pouvoir se trouver. Je me rappelle avoir vu en vente un des tomes suivants de la série, il n'y a pas si longtemps...

147. herve - 17/11/13 12:01 - (en réponse à : murakami)
Waouh !!
je me souviens l'avoir lu il y a des années.
C'est introuvable ce truc, non?

146. Murakami - 17/11/13 11:41
L'espion de l'émir #1, par Rigol & Gérôme (Editions de Saxe)
Retrouvé dans les profondeurs de mes étagères, j'ai relu avec beaucoup de plaisir ce très ancien album. Malgré le dessin pas très inspiré, les gags font mouche et les nombreux jeux de mots improbables m'ont beaucoup fait rire !
Note : 3/5

145. herve - 16/11/13 16:05




et



Toujours aussi bien cette série.

144. Murakami - 06/11/13 20:31
Mortes saisons, par Berthet & Andreas (Dupuis)
L'album qui m'a fait découvrir Berthet (et dans une moindre mesure Andreas) ! J'adorais et j'adore toujours son style graphique de l'époque. Et, en plus, il est servi avec un scénario vraiment excellent (surtout pour la première histoire).
Note : 4,5/5.

143. Bert74 - 06/11/13 00:51
Et moi je suis d'accord avec ça.
(En plus les scénarios de Niles c'est toujours sympathique ...)

142. Murakami - 05/11/13 22:53
Oui, je suis d'accord, ce n'est pas son meilleur. Mais un Corben moyen, c'est déjà beaucoup mieux que beaucoup de choses...

141. chienvert - 05/11/13 22:48
Tient c'est marrant j'ai lu ça y'a un paquet de temps! Pas le meilleur Corben...

140. Murakami - 05/11/13 20:34
bi g foot, par Corben, Niles & Zombie (Toth)
Histoire tournant autour du fameux bi g foot, bestiole velue chère aux américains. Mais, contrairement à beaucoup d'oeuvres où on la décrit plutôt comme une bête sympathique, elle est ici dépeinte comme un être assoiffé de sang. C'est très très gore et sans aucun sentimentalisme. Et c'est dessiné par Corben. Que demander de plus pour passer un bon moment ?
Note : 3,25/5.

139. Murakami - 02/11/13 22:40
Travaux, par Baggi (Mosquito)
Histoire cauchemardesque d'un employé de bureau qui se réveille un jour et constate qu'on a entrepris des travaux dans son immeuble dans le but de supprimer son appartement pour agrandir ceux de ses voisins ! Le dessin très stylisé de Baggi rend très bien cette oppression grandissante qui finira dans la folie.
Note : 3,5/5.

138. herve - 01/11/13 23:25
J 'avais oublié cette trilogie consacrée à Dracula et scénarisée par Yves H.
L'album dessiné par Dany,"Transylvania" est de très bonne qulité aussi bien scénaristique que graphique.
Une histoire mystérieuse et énigmatique sur un fonds d'érotisme comme sait le faire Dany, que j'ai eu grand plaisir à relire.

137. herve - 01/11/13 23:18
"dérives" Michel Yves Schmitt (la boite à bulle)
Le côté bobo existentialiste du héros m ' a fatigué.
Aucune symphatie avec le personnage.
Je crois que je vais revendre cet album malgréun dessin plus que correct.

136. herve - 01/11/13 23:12
"Rides"
Sans plus.Autant à la première lecture j 'avais été séduit, autant je suis restéà côté de l histoire à présent.

135. herve - 01/11/13 23:09
"Gainsbourg,hors champ"Sfar

Une claque visuelle.
De superbes gouaches
Des portraits sublimes ( juliette Greco) notamment.
Un mélange des carnets de Sfar et ....des carnets de Sfar.
Bref ce qu'il a fait de meilleur depuis des années(avec le dernier tome de Pascin)

134. Murakami - 01/11/13 13:20
Lectures macabres, par Risso & Trillo (Albin Michel)
Album correct sans plus de la part de ces deux artistes, souvent mieux inspirés. Cela se laisse malgré tout lire, en grande partie grâce au très beau dessin noir et blanc de Risso. Les histoires, elles, sont un peu attendues malgré leurs conclusions pleines d'humour noir.
Note : 2,75/5.

133. suzix@bdp - 31/10/13 10:07
mouaaahhh! Je le savais!

132. herve - 31/10/13 09:57
Je suis juste en vacances

Et je relis , dans le style joyeux,"Rides"de Paco Roca

131. suzix@bdp - 31/10/13 09:49
Il est sans doute en mode "vacances d'automne" ... pas très joyeux non plus!

130. Mr Degryse - 31/10/13 09:36 - (en réponse à : Hervé)
Es tu en mode déprime?

Tes relectures même si bonnes ( les Alfred) ne sont pas très JOYEUSES

129. herve - 31/10/13 09:01
"pourquoi j'ai tué Pierre" Alfred et Olivier Ka
Toujours aussi bouleversant.

128. herve - 30/10/13 17:30 - (en réponse à : dens)
Pour Alim le tanneur, je n'ai pas été séduit.
J ai revendu la série.

127. chienvert - 30/10/13 15:24
Ah ouais?

126. Mr Degryse - 30/10/13 15:20
Je relie les locke and keys et c'est vraiment génial

125. dens - 30/10/13 15:19
j'ai relu tout Gunnm
et suis en train de relire 100 Bullets et Lone Wolf and Cub en alternance ...
Et aussi Alim le Tanneur et La vengeance du compte Skarbeck

c'est tres bon je les garde tous!
:o)

Pourquoi acheter des demi daubes quand on a des bon trucs inertes chez soi ...

J'ai pas acheté le dernier foret d'Opales parceque je sais pas si j'avais l'avant derniere t eque je me suis rendu compte que je m'en tamponne un peu ...

124. herve - 30/10/13 10:26
"trois Christs" Bajram et Mangin
Bel exercice de style mais je ne suis toujours pas convaincu de l'intérêt de cet album, assez froid tout de même.

123. herve - 30/10/13 10:22
" l'actu tue" Maëster.
Tout est dans le titre....désopilant même six ans après sa parution.

122. herve - 29/10/13 21:04
"je ne mourrai pas gibier" d'Alfred
Puissant et terriblement efficace.
Une claque, même à la relecture!

121. herve - 29/10/13 16:43
Je viens de relire les deux volumes de "Biotope" de Bruno et Appolo; et je dois dire que le côté cinique de cette pseudo fable écologique ressort encore plus à la relecture.

120. Tillierton - 26/10/13 21:25
Bon, c'est pas la foule, mais tant pis. Une bouteille, matelot…..à la mer avant le grand départ et de mettre les voiles.
mentionnons "Sang de lune" de Dufaux et Viviane Nicaise. Il existe une Intégrale et c'est du tout bon. Salut les totos, les zozos, les bobos

119. Raphael30 - 17/10/13 20:45
et "la Serpe d'Or" ?

118. froggy - 17/10/13 19:31
J'ai eu l'occasion de relire mes Asterix que je n'avais pas relus depuis plus de 20 ans. C'est toujours aussi genial et les scenarios de Goscinny allies au dessin d'Uderzo offrent aux lecteurs un plaisir immense. La serie a moins pour moi l'aspect Madeleine Proustienne qu'a Tintin mais elle est toujours aussi plaisante a lire et j'ai passe en compagnie de ces heros de bien agreables moments.

Depuis que je suis enfant, mon prefere a toujours ete Le Tour de Gaule peut-etre parce qu'etant gourmand, je me voyais charge des specialites culinaires des diverses regions de France. J'y trouve le dessin d'Uderzo tout a fait en harmonie avec le scenario de Goscinny tres simple mais o combien efficace. Ensuite dans le desordre, je mets Asterix en Corse, les Normands, La Zizanie, Le Domaine des Dieux, Obelix et Compagnie. Et meme dans les albums que je n'aime pas autant que ceux precites, il y a toujours des scenes sublimes tels que dans le Chaudron, le pastiche du theatre d'avant-garde qui fit flores a Paris dans les annees 70 ou il fallait absolument choquer le bourgeois ou bien dans la Grande Traversee (un des plus faibles de la serie cependant), la description des Gaulois aux indiens d'Amerique qui se conclut par le "Il a compris" d'Obelix.

On pourrait gloser durant de nombreuses pages sur ce monument de la culture francaise (n'ayant pas peur des mots et soyons meme grandiloquents). Je n'avais pas tout oublie mais cette relecture m'a remis en memoire de nombreux jeux de mots pas aussi celebres que "le parler sechement a un numide" mais il y en a un que j'adore, c'est le "Il affranchit le rubicon" .

Pour conclure et avant de decouvrir les Pictes cet automne, et si vous ne l'avez pas fait depuis longtemps, replongez vous dans Asterix. Ce ne sera pas du temps perdu.

117. marcel - 16/10/13 18:16
Oui, j'avais aussi bien aime cette serie. Plus que Yoni (c'est pas dur).

116. Murakami - 16/10/13 18:03
Les exploits de Poison Ivy #1 à #3, par Berthet & Yann (Dargaud)
Cette parodie relatant les exploits d'une troupe de femmes possédant des "super pouvoirs" luttant pendant la seconde guerre mondiale vaut bien mieux que toutes les critiques négatives qu'on a pu en lire. Je me suis vraiment amusé à relire ce triptyque bourré de références et de gags potaches.
Note : 3,5/5

115. raphael30 - 13/10/13 19:55
à lire:"Manchette, le nouveau roman noir" par Benoît Mouchart, éditions Séguier-Archimbaud (2006)
"Temps noir" numéro 11, paru en mai 2008, numéro entièrement consacré à Jean-Patrick Manchette.

114. raphael30 - 13/10/13 19:32
"La position du tireur couché ": Tardi adapté d'un excellent roman de Manchette, chez Casterman
Arrivant directement de l'Arctique, un vent glacial.... d'emblée, le ton est donné.
Le personnage central est un crétin. Par ailleurs, c'est un tueur à gages très méthodique. Le dénommé Marcel Terrier est donc un crétin très méthodique. Il avait tout pour plaire à Tardi, jamais plus à l'aise qu'avec un antihéros qui colle à son époque - ici, la fin des années 1970 - et s'y perd corps et âme sans rémission possible. Une trentaine d'années après "Griffu", bande dessinée ultra noire conçue avec Jean-Patrick Manchette, le dessinateur adapte un roman du même (mort en 1995), avec une identique connivence.
Terrier veut se retirer après un dernier contrat . Mais il a encore beaucoup à perdre. Avec le contrepoint d'une histoire d'amour saccagée, et l'ombre du père humilié qui rode, ce personnage mutique prend un peu d'épaisseur mais reste tout sauf sympathique. Du récit sec, rapide, fourmiliant de notations et de silhouettes précises , Tardi tire un thriller décapant . Le découpage au rasoir , la narration " à l'os", les dialogues d'une glaciale, et souvent sarcastique, concision : c'est le style Manchette à son meilleur. Ce qui est du pur Tardi, c'est le réalisme apparemment pointilleux et en même temps formidablement abrasif sur les moeurs d'une époque. C'est cette virulence expressionniste qui confine au grotesque macabre quand la violence se déchaîne. C'est la force de percussion intacte d'un auteur qui, depuis près de quarante ans, creuse la même veine sans jamais se répéter. Unique quoi.

Du très (trait) noir, quand BD rime avec série noire.
Le style de Tardi collant pleinement aux textes du génial Manchette, on peut se laisser tenter avec autant de bonheur par "O Dingos,ô châteaux", et " Le petit bleu de la côte Ouest" tout aussi passionnants

113. raphael30 - 13/10/13 08:48
Non, le premier cycle reste intéressant et lisible (5 tomes) mais à mon avis sa qualité va en s'émoussant au fil des tomes. J'insiste sur ce premier opus qui peut à lui seul être lu indépendamment et au réalisme étonnant: dans le milieu Lyonnais sur la traque d'un tueur maniaque sexuel

112. Murakami - 12/10/13 22:52
J'ai eu le nez creux alors, car le premier tome est le seul que je possède ! Les suivants sont vraiment si mauvais ?

111. raphael30 - 12/10/13 21:44
Le 11ème (déjà!) tome de Gil Saint André vient de sortir . En gros il y a un découpage en 3 volets distincts de plusieurs tomes qui peuvent être lus indépendamment. Disons-le tout net: on biffe pratiquement la totalité pour ne garder que le premier tome intitulé "l'homme qui aimait les poupées" (collector) rebaptisé par la suite "une étrange disparition", le seul qui vaille le détour. Et alors là, c'est un vrai bonheur, concernant le découpage, les scènes d'action, le suspense. Un scénario nerveux digne des romans noirs, angoissant,qui nous plonge au coeur du Lyon des années 80, que certains reconnaitront et apprécieront tellement la description est fidèle. Kraehn nous a habitué à pire par la suite tellement sa production est inégale. A ce sujet voir Tramp avec Jusseaume

110. Murakami - 03/10/13 20:36
Le Monde de Lloyd Llewellyn, par Daniel Clowes (Le 9ème monde)
Grosse intégrale des premières bandes de Daniel Clowes. L'intérêt est surtout documentaire car c'est quand même loin d'atteindre le niveau de ses futurs chefs d'oeuvres (David Boring, Ghost World...) que ce soit scénaristiquement ou artistiquement. Malgré tout, cela se laisse lire. Note : 2,5/5.

109. Murakami - 02/10/13 13:54
Je suis en partie d'accord. Une version en véritable noir et blanc, j'aurais effectivement préféré. Par contre j'ai grandement apprécié l'absence des bulles, il n'y a pas photo par rapport à l'édition Glénat.

108. Danyel - 02/10/13 03:47
Destination Tassili, bof. Ce n'est pas parce que tu as 5 mm2 de dessin en plus que ça relève l'intérêt de l'objet. Une édition en noir et blanc aurait été bien plus préférable et aurait sans doute satisfait les fans.

107. Murakami - 01/10/13 20:03
Entièrement d'accord avec toi. UWO est vraiment pour moi un chef d'oeuvre de la sf en BD.

106. herve - 01/10/13 19:15
Ce week end, j'ai relu les 6 volumes du premier cycle d' Universal War One

Scénario en béton, même à ma énième relecture, je reste scotché par le talent de Bajram.

105. Murakami - 01/10/13 18:09
Arzak - destination Tassili #1, par Moebius (Stardom)
Il s'agit en fait de la première édition, en tirage limité, de l'album qui est paru ensuite chez Glénat sous le titre "l'arpenteur". L'intérêt de cette édition est qu'en plus d'être en noir et blanc (ou plutôt en niveaux de gris), c'est que les textes n'ont pas été appliqués sur les planches et qu'on peut admirer l'intégralité des dessins sans en avoir une partie cachée par les bulles de dialogues. Les dialogues sont sur la page de gauche, la planche sur la page de droite. Pour tous les fans de Moebius, un must have ! J'adore. Note : 5/5.

104. Murakami - 28/09/13 19:34
Katharine Cornwell, par Marc Malès (Humanoïdes Associés)
Première relecture de cet album dont j'avais un souvenir assez diffus. Et effectivement, il se dégage une ambiance particulière de cette oeuvre qui s'intéresse au parcours tourmenté d'une actrice de théâtre. L'héroïne n'en est pas une à proprement parler car il est impossible de la trouver complètement sympathique, le dessin de Malès renforçant ce sentiment de malaise. Malgré tout, inexplicablement, il est difficile de lâcher cet album avant son dénouement. Note : 3,5/5.

103. Murakami - 19/09/13 13:31 - (en réponse à : Lien Rag)
Es-tu bien sûr qu'il accuse vraiment Dali ? N'est-ce pas juste pour les besoins de la dramaturgie de son histoire qu'il sous-entend de telles choses ? D'ailleurs il ne nomme pas Dali précisément, même s'il ne fait aucun doute que son personnage en est une copie.

Pour le reste, je continue ma relecture des oeuvres de Paco Roca.

Le phare, par Paco Roca (6 Pieds Sous Terre)
Pendant la guerre civile espagnole, un jeune soldat républicain est blessé et est recueilli par le gardien d'un phare. Une étrange histoire d'amitié va naître entre les deux hommes. Pour une fois, aucun élément fantastique ne viendra s'insinuer dans le récit. Cela n'empêche pas l'auteur de construire une histoire très touchante. Note : 4/5.

102. Lien Rag - 19/09/13 06:28
J'avais posé la question il y a quelques années mais jamais obtenu de réponse (attention, spoilers):
Paco Roca insinue clairement que Dali a profité de la guerre civile espagnole pour commettre un certain nombre de meurtres impunément.
Sur quoi est basé une accusation aussi grave?

101. Murakami - 18/09/13 16:53
Oui, "La tête en l'air" est en fait une réédition de l'album qui était initialement paru sous le titre de "Rides", dans la collection Mirages, chez Delcourt. Très bon album aussi, au demeurant.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio