Quelles BDs avez-vous relues récemment ?

Les 1259 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26


1009. pm - 22/02/21 00:11 - (en réponse à : Froggy)
Ce que tu réponds n’a rien à voir, dans ce que tu cites il s’agit de parti pris scénaristique, de règle du jeu comme tu dis. Que Ric Hochet ait toutes les qualités, intelligent, loyal, fort, riche etc. et se sort de toutes les situations c’est le parti pris. Dans les exemples que je t’ai cité, et il y en a d’autres, il s’agit de tout autre chose, d’erreurs scénaristiques vraiment grossières. Un plan pour tuer son ennemi où on ne peut en sortir vivant que si le plan échoue ça pose un petit problème.
Ce qui me gêne c’est que les auteurs ont dû se dire que comme c’était pour des gosses ça passerait crème.

1008. froggy - 21/02/21 20:16
Si je dois remettre toutes les incoherences scenaristiques qui existent dans toutes les fictions en roman, au cinema, en BD, je n'en finirai pas d'abord et ensuite, cela voudrait dire que je ne devrais plus lire et voir que des biographies et documentaires, c'est a dire rien de fictionnel.

Les heros de BD ont des qualites surhumaines, on peut les jeter dans la mer pieds et poings et lies et survivre, ils peuvent piloter un avion de chasse dans une meteo epouvantable alors que l'avion bat de l'aile et atterrir sans trop de mal pour eux, ils peuvent avoir des capacites pulmonaires hors du commun au risque que leurs poumons vont eclater, ils peuvent avoir une vision exceptionnelle qui permet de deceler l'indice qui va reveler le coupable etc. Cela fait partie des regles du jeu, le monde des series en est une ou tout est permis ou presque: un employe de bureau foutraque et incompetent sevit pendant plusieurs decennies dans une maison d'edition sans etre renvoye, une tortue est amoureuse d'un chien, un cheval dialogue avec son maitre, des petits lutins bleus apparaissent en plein milieu du Moyen-Age, un village gaulois resiste a son occupant romain grace a une potion magique, un reporter qui n'a jamais ecrit qu'un seul article parcourt le monde entier et va meme sur la Lune alors que c'etait encore de la science-fiction, un jeune garcon habille d'un costume rouge de groom d'hotel parcourt aussi le monde sans que l'on sache de quoi il vit, etc.

Non,les incoherences scenaristiques dans Ric Hochet ne me genent pas quand on accepte tout cela.

1007. pm - 21/02/21 18:27 - (en réponse à : Froggy)
Et tu n’étais pas gêné par les incohérences scénaristiques ? Même un gamin doit trouver ça bizarre.
Dans une histoire le méchant le sauve d’une chute de l’hélicoptère pour pouvoir le tuer ensuite ! Dans une autre pour éliminer Ric Hochet une voiture le ralenti et une autre arrive en sens inverse lorsqu’il double cette première voiture, ce qui est évidemment absurde car si ça marche ( évidemment Ric évitera l’accident ) ceux qui lui rentrent dedans se tueraient également.

1006. froggy - 21/02/21 18:03 - (en réponse à : Philippe)
En 1963, je ne faisais que jouer avec mon hochet.

J'ai commence a lire Ric Hochet au dixieme titre, Les 5 revenants sorti au premier semestre 1970 et que j'ai achete en septembre de la meme annee. C'est meme mon premier album de BD et il n'est pas du tout en bon etat car je l'avais prete a mon cousin qui n'etait pas le petit garcon le plus soigneux du monde a l'epoque, tu aurais une crise cardiaque en le voyant.

J'ai acquis les 9 premiers apres et relativement rapidement a part Rapt sur le France qui ne fut reedite qu'en 1975 avec une nouvelle couverture moins belle a mon avis. En meme temps, j'achetais les nouveaux a leur sortie a partir du Monstre de Noireville, quinzieme de la serie.

Comme toi, j'aime beaucoup la grande case qui ouvrait les aventures. Tu auras remarque qu'on en voit une en planche 31 de l'album Mystere a Porquerolles et Defi a Ric Hochet. Pour le premier titre cite, c'est parce que l'aventure fut publie en 2 parties dans Tintin, la deuxieme s'y appelait meme Le signe de Ric Hochet. Quant au deuxieme, l'histoire est manifetsement concue en deux parties, je presume que l'intention initiale de Duchateau etait egalement une publication en deux parties mais que cela a du etre change en cours d'elaboration de l'histoire. Les deux premieres grandes aventures ne faisaient que 30 planches chacune, les auteurs respectaient ce format.

Mes preferes sont defintivement dans les premiers, je dirais que le meilleur est Le monstre de Noireville pour son atmosphere tres simenonienne avec sa pointe de fantastique en la presence du loup-garou, la descrition des notables de la petite ville de province est tres reussie a mon avis et la replique finale est une des plus ambi guees que je connaissse non seulement dans la serie mais aussi dans tout le FB que j'ai lu. C'est aussi un album charniere ou on verra le heros faire de moins en moins de cascades et d'exploits en tout genre, ce qui etait la marque de fabrique de la serie qui etait une tres distrayante combinaison de scenes d'action en tous genres, poursuites diverses, combats a l'epee, cavalcades a cheval, etc et bandits defrayant la chronique, une combinaison imparable a mon avis quand on est un jeune garcon qui va sur ses 15 ans. Je les aime tous en bloc a part Mystere a Porquerolles et Alias Ric Hochet que j'estime faibles.

Apres Le monstre de Noireville, les vraiment tres bons sont Epitaphe pour Ric Hochet, Hallali pour Ric Hochet et finalement donc Tribunal noir. Pour les autres, c'est seulement une question de gouts, la serie devenant de plus en plus une aventure pepere sans scenes d'action ou si peu. Loin de ce que j'avais tant aime quand j'etais petit.

1005. pm - 20/02/21 20:53 - (en réponse à : Froggy)
À mon avis tu ne devais pas être très adolescent lors de la sortie des premiers albums. Le premier date de 1963 et je t’imagine plutôt du genre bébé cette année là !

1004. pm - 20/02/21 20:49 - (en réponse à : Froggy)
Après les 9 premiers, je les lis dans l’ordre, mon préféré doit être piège pour Ric Hochet.
Sinon j’aime beaucoup le premier grand dessin de chaque album.

1003. froggy - 20/02/21 16:57
Ric Hochet, on me demande?

Herve, tu descends dans mon estime alors que Philippe monte d'un cran dans mon echelle de valeur. lol

Pour Ric Hochet, une serie que j'aime beaucoup pour les nouveaux qui ne le sauraient pas encore (MouuuuuuaaaaaaaaaaAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH !!!), les premiers titres sont vraiment tres bons.

Je vous rappelle que mon opinion est biaisee du fait que j'etais un jeune adolescent quand je les ai lus pour la premiere fois et contemporain de leurs sorties. Je ne peux donc decemment pas savoir ce qu'il en est quand on les decouvre 50 ans apres et a un age plus avance. A mon avis, le dernier vraiment tres bon est Tribunal noir malgre quelques tres faibles titres dont Alias Ric Hochet. Apres cela devient dispensable bien que je sois completememnt irrationnel au sujet de la serie. C'est bien que vous la lisiez mais je ne vois vraiment pas un jeune adolescent d'aujourd'hui seduit par elle et tomber dans la marmite de la BD ainsi que cela se passa pour moi.

1002. suzix@bdp - 20/02/21 12:27
1001. pm - 20/02/21 11:13 - (en réponse à : VH)
J’ai toujours trouvé les goûts d’Hervé pour le moins étranges, faisant presque passer ceux de suzix comme le bon goût incarné.


ah! je savais que mon esthétisme artistique et intellectuel finirait par être reconnu à sa juste valeur.

1001. pm - 20/02/21 11:13 - (en réponse à : VH)
J’ai toujours trouvé les goûts d’Hervé pour le moins étranges, faisant presque passer ceux de suzix comme le bon goût incarné.
Hauteville house est une série vraiment nullissime, que j’avais commencé, sans doute attiré par la couverture, et très vite revendue.
De mon coté je suis aussi entrain de (re) lire les premiers Ric Hochet ( je ne sais plus si j’en ai déjà lu mais je n’en ai gardé aucun souvenir ), j’en suis à Alias Ric Hochet, à petite dose ce n’est pas désagréable même si les scénarios sont souvent tout à fait incohérents. C’est quand même ce qui me gêne le plus, le dessin de Tibet et Mittéi passe mais Duchâteau est quand même un faible auteur d’histoires policières.

1000. Victor Hugo - 20/02/21 01:35
YATTTTTTTTAAAAAAAAA!!!!!!!


- Hauteville House (le 1er cycle) => vraiment bien, scénario et dessin

Tu peux pas dire ça, le dessin intérieur est absolument dégueulasse. En revanche les couv de Fu Manchu sont très chouettes (ce qui est trompeur).

999. herve - 20/02/21 01:03
j'ai relu cette semaine:
- Hauteville House (le 1er cycle) => vraiment bien, scénario et dessin
- Ric Hochet #70 (dans l'édition TL 50 ans d'enquête, que j'ai retrouvé dans ma bibliothèque) bof!bof! J'ai du lire 2 voire 3 albums de Ric Hochet et j'avoue que cet opus m'a laissé de marbre. Daté, figé voire grotesque...bref je ne suis pas client de cette série.

998. longshot - 30/01/21 14:22
Fables, volumes 10 à 22, en anglais, soit 12 à 25 pour la VF je crois. Après la fin du premier grand arc, la série devient de plus en plus chaotique, j'ai trouvé. Outre le cross-over avec Jack of Fables et quelques autres passages un peu du même genre — l'arc Super-Team est aussi assez meta — il y a des passages sympas (Cubs in Toyland / Au pays des jouets), et les opinions politiques du scénariste s'y font plus discrètes, mais on saute un peu du coq à l'âne, et la fin est bizarre, comme précipitée. Les personnages agissent de manière complètement incohérente, avant de finir par s'en rendre compte et, oh ! c'est la fin. Un peu dommage. Ça reste une (très) chouette série, quand même.

997. n'casciata - 30/01/21 08:35
C'est dommage que ce soit écrit "histoire" et non "histoires" de France vu le nombre d'erreurs qu'on y trouve. C'est vraiment le "roman national". Mais il y avait Manara ou Poivet comme dessinateurs. C'est le vrai intérêt.

996. Piet Lastar - 29/01/21 22:50 - (en réponse à : herve)
J'ai sauvé les 4 premiers tomes d'un déchiquetage (presque un autodafé) dans mon école.

Sauvés mais jamais lus comme des Timour sauvés pour une raison semblable mais des Dos Ronds !

995. herve - 29/01/21 22:25
je viens de me replonger dans l'histoire de France en bandes dessinées (Larousse,1976), que j'ai découvert quand j'avais 7 ans!
J'ai récupéré les 24 volumes de cette collection à la mort de mon père, celui-ci les avait conservé précieusement dans sa bibliothèque dont j'ai hérité en partie.

994. pm - 28/01/21 19:55
J’en ai déjà eu dans des lots, c’est vrai qu’ils font solides mais quand même pas très beaux. En revanche pas chers et prennent peu de place.

993. suzix@bdp - 28/01/21 19:43
Je confirme que les 2 albums que j'ai de cette "collection" sont de très bonne facture ... même s'ils ne sont pas facturés chers.

992. torpedo31200 - 28/01/21 19:13 - (en réponse à : pm - post # 991)
Je crois discerner une légère méprise.
heijingling faisait remarquer que les Aire libre brochés étaient vraiment souples, au sens où on pouvait les feuilleter, lire, ouvrir et légèrement maltraiter sans que de tels comportements altèrent les bouquins.
Je tenterais moins sur les Jeune Europe.

991. pm - 28/01/21 15:02 - (en réponse à : Heijingling)
J’aime beaucoup certaines collections d’albums brochés souples comme les albums de la collection Jeune Europe, en particulier ceux du début au 4 ème plat jaune. En état neuf c’est magnifique. J’aime bien également les brochés issus des éditeurs indépendants comme l’Association ou Cornélius. Pour les brochés Dupuis c’est variable, certains sont très beaux mais petit à petit , milieu/fin des années 60, c’est devenu vraiment cheap, je n’aime pas du tout les eo belges souples Pilote ( les débuts d’Astérix, Barbe-Rouge, Tanguy, Blueberry et même Achille Talon).
Globalement le broché est très fragile, à cause du pli de lecture que cela induit souvent. Par exemple je peux difficilement lire mes eo de Lucky Luke ou Gil Jourdan car le risque de les abimer est très important, alors que lire une eo de Tintin ne me pose pas de problème.
Pour des albums initialement parus autrement, en cartonné, une réédition brochée les dénature, bibliophiliquement parlant, même si je comprends l’intérêt lorsqu’un prix très modeste accompagne l’opération.

990. heijingling - 28/01/21 14:18
-pm: "juste du Aire Libre broché( pas bien beau)"

J'ai une faiblesse pour les albums souples, et ceux-ci le sont vraiment, de là sans doute notre différence d'appréciation de ces albums, que j'aime bien.

989. pm - 28/01/21 12:27
Oui, c'est ça, pas vraiment une collection, juste du Aire Libre broché( pas bien beau), éphémèrement labellisé pour l'occasion. Dupuis fait souvent ça pour ses opérations promotionnelles, je me souviens aussi d'une collection "Pirate" très bon marché pour des rééditions de classiques jeunesse.

988. suzix@bdp - 28/01/21 11:35
ah oui ! J'ai les 2 "Piège Malais" en format souple. C'est ça cette collection?

987. marcel - 28/01/21 11:24
Oui, moi aussi, j'avais pris La bar du vieux Français, Sarane de Lax et le deuxieme Piege malais de Conrad (j'avais deja le premier).

986. pm - 28/01/21 05:42
Promotionnelle

985. pm - 28/01/21 05:41 - (en réponse à : Suzix)
C’était une opération promotionnel pour la belle collection Aire libre avec des albums vraiment cheap.

984. heijingling - 28/01/21 00:43
C'était une jolie collec, avec couverture pelliculée gauffrée et un grand format (celui d'Air libre, il me semble) très agréables.

983. suzix@bdp - 27/01/21 23:35
je ne connais pas cette collection souple.
Les Berthet sont bien par contre le Hermann c’est sans intérêt.

982. herve - 27/01/21 23:23
Ayant rapatrié ma bibliothèque de ma résidence secondaire dans ma résidence principale, je redécouvre des titres que j'avais complètement oublié et que je vais relire dans les prochains jours, notamment ceux-ci dans la collection souple "horizons":
- "Missié Vandisandi" Hermann
- "sur la route de Selma" Berhet & Tome
- "la fille aux Ibis" Lax-Giroud
- "Haloma" Berthet
- "Le bar du vieux Français" Stassen & Lapière
- "Orchidea" Cosey

Pour 5,70 € (les étiquettes de prix sont encore sur les albums), cette collection valait le coût à l'époque (2002/2003).

981. froggy - 27/01/21 23:22
J'ai beaucoup aime le premier tome de cette reprise malgre le sort reserve a certains anciens adversaires de Brazil, ceux de la premiere serie. Je n'ai pas encore lu le tome 2.

La seule chose qui m'a chiffonee est le choix de lui avoir donne une Matra Bagheera comme voiture. J'ai du mal a imaginer un agent (pas tres secret au demeurant) americain conduisant un tel vehicule aux USA dans les annees 80. Cela fait tres bizarre. Ou alors, c'est un hommage a la Peugeot 403 decapotable de Colombo.

980. Piet Lastar - 27/01/21 21:40
Okay ! Alors, oui, c'est plaisant. Plus série BD à papa que série Z.

979. herve - 27/01/21 21:30
le tome 2 de Bruno Brazil que j'ai relu est celui de la série historique , "le commando Caïman".
Les albums de reprise ne m'attirent guère, je les ai feuilleté et reposé sur la pile.

978. Piet Lastar - 27/01/21 21:26 - (en réponse à : froggy)
J'aimais le Bruno Brazil initial mais j'ai été très déçu du second tome de la reprise.

977. herve - 27/01/21 21:04 - (en réponse à : pm)
le premier volume de"Phenoménum " se suffisait à lui-même, et constitue un bon one shot si on s'arrête là. La suite est décevante.

Sinon, je viens de relire l'Oeil du diable de Antunes &Tirso, un très bon one shot justement sur les pirates.

976. froggy - 27/01/21 20:48 - (en réponse à : Piet)
Tu n'aimes pas Bruno Brazil?

975. Piet Lastar - 27/01/21 18:08
- "Où le regard ne porte pas" #1 et #2

D'accord avec froggy.

- "Bruno Brazil "# 2

Mauvaise Série Z.

974. pm - 27/01/21 18:01 - (en réponse à : Hervé)
Ça date un peu mais de mémoire Phenoménum a été saboté par le scénariste à partir du tome 2, où, d’une façon ou d’une autre il nous a parlé de ses inquiétudes personnelles et politiques, ce dont on avait rien à foutre. Du coup après un bon tome 1, j’ai tout revendu.

973. froggy - 27/01/21 17:58 - (en réponse à : Herve)
J'avais beaucoup aime le premier tome d'Ou le regard ne porte pas et nettement moins le deuxieme, plus convenu.

Brazil, c'est du bon!

972. herve - 27/01/21 17:26
- "Où le regard ne porte pas" #1 et #2
- "Bruno Brazil "# 2

971. herve - 23/01/21 19:24
Ah!Ah!

Sinon j'ai relu les trois volumes de phenomenum.
Le premier est très bon,les autres beaucoup moins.

970. froggy - 20/01/21 00:19
Comme c'est triste, nous n'irons plus manger de soupe a Lannion.

Je ne sais pas si je l'avais deja fait celui-la? lol

969. herve - 18/01/21 18:00
Non ....pour le moment.
Mais ma mère habite toujours là-bas.

968. Mr Degryse - 18/01/21 16:44
Plus de pied à terre en Bretagne ( vers Lannion) alors ?

967. herve - 18/01/21 08:20 - (en réponse à : Froggy)
Je n'ai rien acheté depuis plus d'un mois.
Rien vu de bien intéressant en librairie.
Du coup, je me rabat sur mes anciennes bd.
En outre,comme j'ai vendu ma résidence secondaire, j'ai rapatrié l'ensemble de la bibliothèque dans ma résidence principale,soit une trentaine de cartons de 96l! Ça pèse !
Je redecouvre ainsi pas mal de titres que je n'avais pas lu depuis longtemps.

966. froggy - 17/01/21 23:54
Tu n'achetes rien en ce moment que tu peux relire des BDs?

965. herve - 17/01/21 21:02 - (en réponse à : Froggy)
"La nuit des sorciers " n'est pas terrible malgré un scénario de Delporte.
Par contre "la rose des sables se relit bien.
Je ne les avais pas relu depuis 15 ans!

964. froggy - 17/01/21 20:45
Je n'ai lu les Johan & Pirlouit post-Peyo qu'une seule fois et je ne les relirai probablement jamais tellement je ne les ai pas aimes compares a leurs glorieux predecesseurs. Ce ne sont meme pas de bonnes BD.

963. herve - 17/01/21 17:43
relu hier :
- "le bouddha d'Azur" Cosey

962. herve - 17/01/21 16:02
relecture ces derniers jours :
- le journal de mon père (3 vol)
- "la nuit des sorciers" Johan & Pirlouit
- "la rose des sables" Johan & Pirlouit
- "Barbara Wolf" (3 vol)
- "le maître d'armes"
- "le dernier envol" Hugault/Hautière
- "Au delà des nuages" (2vol)

961. suzix@bdp - 07/01/21 10:42
Je n'ai lu que les 2 premières séries. Excellentes je confirme.
Il faudra que je me renseigne sur la 3e.

960. Quentin - 07/01/21 09:57
J’ai relu les trois intégrales de Hadelman/Marvano chez Dupuis: La guerre éternelle, Libre à jamais, et Dallas Barr.

La guerre éternelle n’a pas perdu une ride. Bon scénario, bonne narration, bons dessins. L’histoire d’une guerre entre 2 espèces dans l’espace, avec course aux armements, paradoxes temporels, clonage et grands changements sociétaux étalés sur plusieurs siècles, ainsi une réflexion sur la nature humaine et sur la tragédie qui peut découler d’un manque de communication (avec la guerre de Vietnam comme référence explicite), le tout servi par des personnages très crédibles et très humains : c’est de l’excellente SF.

La suite (Libre à jamais) a un point de départ intéressant : les derniers humains « individus », qui se reproduisent encore par relations sexuelles et accouchements physiques, comme les animaux, sont parqués sur une planète qui fait office de réserve génétique, au cas où les clones en auraient besoin. Ca ne plaît pas trop aux humains individus, et ils décident de faire un grand voyage dans l’espace qui fera que leur temps passera plus lentement pour eux que sur leur planète d’origine. Il aura passé 40.000 ans sur la planète lorsqu’ils reviendront de leur voyage intersidéral 10 ans plus tard et rira bien qui rira le dernier. L’idée est prometteuse, sauf que ca tourne vite en eau de boudin mystique, avec intervention d’une force supérieure et tout le tralala. Bref, une fin ratée. Dommage que tant d’auteurs de SF se sentent obligés de faire intervenir le divin lorsqu’ils n'arrivent plus à digérer l’immensité d’espace et de temps de l’univers.

Dallas Barr, immortalité à vendre. Stilleman a mis au point un traitement qui offre une nouvelle jeunesse aux patients, et cela pendant 10 ans, jusqu’au prochain traitement. Chaque traitement coûte au patient toute sa fortune, et au minimum 1 million de livres (une blinde). Seuls les plus riches peuvent se le permettre, mais ce faisant, ils doivent repartir à zéro pour gagner le prochain million avant 10 ans. Résultat, personne (à part Stilleman) ne peut accumuler richesse et pouvoir, et la terre connaît une période de paix et de prospérité sans pareille. Ce point de départ donne lieu à des albums traitant de thèmes variés, allant du thriller financier à la Largo Winch, aux réflexions plus philosophiques sur le sens de la vie et de la mort, les inégalités sociales, etc. La série est plutôt bien foutue et agréable à lire, même si le format des 46 pages apparaît trop étriqué pour pouvoir développer certains sujets comme il le faudrait.

Au final, les 3 séries ont été de bonnes relectures, surtout grâce à Hadelman car Marvano, qui était fort inspiré sur la guerre éternelle, se ramollit au fil des autres albums. Et pour enfoncer le clou, je n’aime pas les albums de Marvano ayant d'autres scénaristes.



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio