a politique c'est nase, lisez plutot des BD! tome 2

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


251. suzix@bdp - 13/10/16 19:49
Pour une partie oui mais le producteur de viande limousine de part chez moi, il fait tout pareil depuis 50 ans. Et pourtant on lui prned sa viande moins chère.

250. nem° - 13/10/16 19:35
la bouffe vaut pourtant de moins en moins cher

Faux. C'est la qualité qui baisse.

249. suzix@bdp - 13/10/16 19:28
Ca c'est un truc que je ne parviens pas à comprendre.
Depuis tout gosse on me dit que la planète ne pourra pas nourrir tout le monde. Or depuis que je suis gosse, la population mondiale est passée de 4,5 milliards à 7,5 milliards ... et la bouffe vaut pourtant de moins en moins cher. ... on pollue tout mais on est bien capable de produire de la bouffe.

248. nem° - 13/10/16 18:56
Plus de la moitié des exploitants agricoles français imposés au régime réel percevront un revenu mensuel inférieur ou égal à 350 euros en 2016, avec les multiples crises qui touchent le secteur, selon le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll jeudi. Mardi, la Mutualité Sociale Agricole (MSA), qui assure la sécurité sociale des exploitants, avait informé que 30% des agriculteurs français imposés au régime réel avaient eu des revenus équivalents à 354 euros par mois en 2015 contre 18% en 2014.
La dégradation de la situation, la crise des prix du lait, concomitante à la crise des prix de la viande, ainsi que de mauvaises récoltes historiques subies par les céréaliers en raison des intempéries météo du printemps, donneront sur des résultats encore pire en 2016. «La situation est grave», a dit M. Le Foll jeudi devant l’Association de la presse agricole (AFJA), «en 2016 avec la crise, plus de 50% des agriculteurs recevront moins de 350 euros par mois». Le ministère a réitéré ses «remords» concernant la lenteur de la réaction européenne face aux crises agricoles.
«Si j’ai un remords ou si je peux avoir des reproches à me faire, c’est que sur tous ces sujets, il faut aller beaucoup plus vite», avait-il dit mercredi lors de son point de presse hebdomadaire, à l’issue du conseil des ministres.


AFP

Bon, le coté positif, c'est que le boost de la déprise agricole va favoriser l'environnement. Sale coup pour tous ces gens, quand mème.

247. nem° - 13/10/16 15:40
Chiche!

246. suzix@bdp - 13/10/16 15:11
Si les écossais font ce qu'ils disent cela enlèvera un petit pois à l'Europe.

245. pierrecédric - 13/10/16 14:56
Fffiouf, ah je me sens rassuré et n'est point envie de me retirer.:)

244. nem° - 13/10/16 14:55
La dirigeante écossaise Nicola Sturgeon a annoncé jeudi son intention de présenter la semaine prochaine un nouveau projet de loi pour un référendum d’indépendance, estimant que le vote pour le Brexit avait changé les termes d’appartenance au Royaume-Uni.

AFP

L'empire patatrac.

243. nem° - 13/10/16 14:32
Non, je pense qu'ils s'en foutent des emails de Mr ou Mme Toutlemonde.

242. pierrecédric - 13/10/16 14:29
Gloups, ça veut dire qu'ils ont pu voir un de mes messages de mon adresse ?!

241. nem° - 13/10/16 14:19 - (en réponse à : PC)
Ils hackent directement les fichiers, pas chaque compte individuellement. Sauf exception.

240. pierrecédric - 13/10/16 13:10
Mh sinon, la femme de Trompette, elle ressemble étrangement à Poufline Dion.

239. pierrecédric - 13/10/16 12:32 - (en réponse à : nem°)
Tiens, y'a un truc que je voudrais savoir, yahoo à été piraté il y a quelques temps sur les e-mail, je me demandais si ils auraient pu même déverrouiller un code à 18 chiffres ou plus comme sur le miens ?
J'ai un compte sur yahoo et ça me fout un peu les glandes.

238. froggy - 12/10/16 23:37 - (en réponse à : pierrecedric)
Desole! Je ne pouvais pas savoir. C'est sur youtube et c'est vraiment tres drole. Alec Baldwyn nous fait un Trump plus con que nature.

237. pierrecédric - 12/10/16 22:47
Euuuuuuuuuuuuh... On ne peut la regarder elle est bloqué en France par l'utilisateur.

236. froggy - 12/10/16 22:26
Rions un peu:


235. nem° - 08/10/16 17:43
La paperasse, à mon avis, c'est pour éviter le traffic d'organes.

234. TILLIERTON - 08/10/16 14:36
En vrac:
-stupidité bureaucratique pour les greffes en France: des tonnes de paperasses à fournir
- Notre Dame des Landes : il paraît qu'ils sont en désaccord avec la loi. N'importe quoi.!! Et alors ? Pourvu qu'ils tiennent bon. J'ai apporté mon soutien au collectif.

233. nem° - 07/10/16 02:19
Brexit en Europe, Donald Trump aux Etats-Unis: la vague protectionniste contraint les dirigeants économiques du globe réunis à Washington à se livrer à un difficile examen de conscience et à une très inhabituelle critique de la mondialisation.
«Du référendum britannique à la campagne aux Etats-Unis (...) il y a un dénominateur commun: de plus en plus de gens n’ont pas confiance dans les élites, dans les dirigeants économiques et politiques», a estimé le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, venu à Washington pour l’assemblée annuelle FMI-Banque mondiale et un G20-Finances. D’ordinaire, ce grand raout économique semestriel résonne pourtant d’appels passionnés en faveur du libre-échange et de la libéralisation du commerce, censés porter la croissance mondiale. Mais le contexte politique ne s’y prête guère. Aux Etats-Unis, à un mois d’une élection présidentielle indécise, le candidat républicain Donald Trump continue de séduire les foules en promettant une guerre commerciale avec la Chine, accusée de faire stagner les salaires américains et l’imposition de représailles douanières contre le Mexique.
De l’autre côté de l’Atlantique, le vote britannique de la fin juin en faveur du Brexit menace de faire reculer l’intégration économique en Europe sur fond d’emplois en berne. Le traité de libre-échange en discussion avec les Etats-Unis, le fameux TTIP, rencontre par ailleurs une forte résistance sur le Vieux Continent. De la Chine aux Etats-Unis en passant par la Grande-Bretagne, les grands argentiers du globe ont dû l’admettre: la mondialisation fait des mécontents. «La croissance (économique) n’est pas équitable, la distribution des revenus n’est pas équitable. C’est cela qui explique cet attrait sentimental pour la démondialisation», a relevé le vice-gouverneur de la banque centrale chinoise, Yi Gang, lors d’un panel à Washington.
Les appels du FMI et de la Banque mondiale à chasser les «sombres nuages» du protectionnisme et du repli sur soi sont pour l’heure restés vains. Selon le gouverneur de la Banque d’Angleterre, il faut du temps avant que les «fruits» du commerce mondial ne puissent être récoltés. «Pendant cette période, il faut redistribuer et reconnecter la population avec l’économie mondiale», a estimé Mark Carney.
La tâche n’est pas mince dans un contexte de croissance économique et de chômage de masse qui offre un «terrain fertile» au mouvement protectionniste, selon l’expression de la patronne du FMI Christine Lagarde. Personne à Washington n’appelle toutefois à remettre en cause radicalement la mondialisation et l’ouverture des frontières économiques, qui ont, selon la Banque mondiale, permis d’extirper 100 millions de personnes de la pauvreté en un quart de siècle. La mondialisation «doit être légèrement différente» et «ne peut pas se résumer à la promotion du commerce international telle qu’on l’a vu dans l’histoire», a ainsi résumé Mme Lagarde, appelant notamment à se pencher davantage sur ceux «qui risquent d’être laissés sur le bord du chemin». L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam salue cette prise de conscience, mais reste sceptique. «La colère contre les élites à travers le globe est un symptôme d’une fureur généralisée contre une économie qui bénéficie aux 1% (des plus riches). Nous devons avoir une économie qui fonctionne pour les autres 99%», a déclaré Max Lawson, un cadre de l’organisation. Rééquilibrer et relancer la croissance en même temps: le défi n’est pas mince à l’heure où les politiques monétaires ultra-accommodantes des grandes banques centrales semblent avoir atteint leur limite et où la plupart des Etats riches se serrent la ceinture budgétaire.
L’Allemagne, avec ses excédents commerciaux et budgétaires, a été de nouveau pointée du doigt et sommée d’en faire plus pour la croissance mondiale. «L’Allemagne s’en sort bien économiquement parce qu’elle respecte les règles qui ont été fixées en Europe», a répondu sèchement M. Schäuble, excluant toute relance budgétaire. A Washington, ces débats ont en tout cas éclipsé les craintes sur la flambée de la dette privée chinoise et sur le sort de la Deutsche Bank, menacée d’une lourde amende aux Etats-Unis et dont la fragilité financière inquiète les marchés. «Le plus tôt sera le mieux», a seulement glissé Mme Lagarde, se référant à un futur règlement du contentieux. L’état de santé des pays pauvres est lui aussi passé au second plan en dépit d’une sombre conjoncture: la croissance économique en Afrique sub-saharienne devrait cette année être ainsi au plus bas depuis un quart de siècle.


AFP

232. nem° - 07/10/16 01:31


Sous-titrage dispo en bas à droite.

231. suzix@bdp - 06/10/16 18:20
On ne doit pas toujours dormir sereinement quand on est President of the United States of America! (;o)

 photo Obama 2008-2016_zpssac8evqf.jpg

230. suzix@bdp - 06/10/16 15:15
Je ne connaissais pas ces paroles.


229. nem° - 06/10/16 15:04
"We are all prisoners here
Of our own device."

228. suzix@bdp - 06/10/16 12:18
Le problème est que cela ne marche pas ainsi. D'abord parce que mes chefs attendent de moi des résultats. Et que je me ferai virer s'ils ne sont pas là. Donc ils en ont rien à foutre du temps que cela me prend. Et secondo, même si je décidais de mon propre chef de réduire mon temps de travail et d'embaucher, je devrais de toute façon combler les trous et atténuer les coups de bourre moi-même ...

227. Quentin - 06/10/16 11:55 - (en réponse à : Suzix)
Perso, je veux bien rendre un quart de mon salaire contre des horaires normaux et une pression moindre

Pareil. Les gens qui veulent plus d'argent sont prêts à travailler plus. Ceux qui veulent plus de temps libre sont prêts à gagner moins. Il faudrait rendre cela possible. Le plein emploi est possible si le travail est mieux partagé. Mais quand j'entends les politiques parler de 4 jours de travail par semaine sans perte de salaire, je me dis qu'ils nous jettent de la poudre aux yeux (travailler 20% de moins sans perte de salaire, c'est devoir travailler de manière encore plus efficiente pour compenser, donc c'est être encore plus stressés, donc c'est renforcer le problème au lieu de le résoudre). Travailler moins avec embauche compensatoire, c'est plus intéressant pour tout le monde.

226. suzix@bdp - 06/10/16 11:31
pardon "astronaute" ...

225. suzix@bdp - 06/10/16 11:21
Je suis d'accord avec Longshot.
Je crois même qu'une étude montrait que les jobs les moins contraignants étaient les mieux rémunérés et les mieux considérés. Je crois aussi que cette étude indiquait que les emploi les plus utiles socialement étaient les moins bien rémunérés.
Depuis la nuit des temps, l'activité humaine n'est pas valorisée à hauteur de la sueur à exécuter une tâche mais à hauteur de la sélection pour qu'on te la confie contre rémunération ... ou prestige.
Cependant, je pense qu'il y a une "ventre mou" très étendu qui corrobore cela. Mais aux extrémités, cela devient moins vrai. J'imagine que "astronome" est bien payé, super bien considéré, choyé mais qu'il y a aussi bcp de contraintes temporelles, de pression et peut-être aussi des conséquences physiques (radiation, gravité ...). A mon petit niveau et dans les boites qui bossent dans nos bâtiments, quand je pars vers 20h, 21h, parfois plus tard du taff, il reste aussi qq fenêtres allumées avec des types à leur bureau. Sans doute les cadres dirigeants. Les autres employés sont chez eux en famille depuis plusieurs heures déjà ... mais après c'est certain qu'il y a plein de boulots utiles et très mal payés. Et plein de boulots difficiles également mal payés (par exemple les peintres sont "cassés" dès 35/40 ans! Les carreleurs en chient aussi bcp). Par contre pour le ramassage des ordures, il me semble que ce sont des boulots assez recherchés car pas trop mal payés et aussi avec du temps libre après le service.
Perso, je veux bien rendre un quart de mon salaire contre des horaires normaux et une pression moindre ... mais malheureusement cela ne fonctionne pas ainsi! (;o)

224. longshot - 06/10/16 10:34 - (en réponse à : Piet et pm)
- qui voudra ramasser les poubelles, torcher les culs dans les maisons de repos, surveiller des entrepôts, tuer les animaux dans les abattoirs, laver des cadavres à la morgue, etc. ?

- Tout d'abord l'idée du revenu universel est qu'il est sans condition et que ce revenu se rajoute à tout autre gain.


J'ajouterais que si chacun a les moyens de refuser un job utile mais mal considéré et mal payé, et que ce job est nécessaire, il faudra bien qu'il soit revalorisé, mieux considéré et mieux payé. Et là on pourra trouver des candidats...

(Parce que franchement, si c'était payé pareil, entre ramasser les poubelles et jouer à Angry birds en faisant semblant de remplir des fichier excel, il y aurait de quoi hésiter...)

223. suzix@bdp - 06/10/16 09:38 - (en réponse à : nemo)
Tout ce qu'a fait ce gouvernement est fait à moitié ce qui équivaut à foutre plus de merdier qu'à résoudre des problèmes vu qu'il faut qd même que tout ceux qui sont concerné se renseignent puis avisent des changements. Et même parfois à force de vouloir contenter tout le monde, l'action finit par aller à l'encontre de la volonté initiale.

222. nem° - 06/10/16 08:51
Tiens, j'ai reçu ceci ce matin.

221. froggy - 05/10/16 23:54

220. froggy - 05/10/16 23:48 - (en réponse à : nem°)
Dieu que oui, ils sont cons.

219. nem° - 05/10/16 23:36
Non mais c'est déjà en cours Suzix! Faut juste augmenter le taux.

Froggy : que veux-tu que je te dise? Regarde le référendum colombien. Les gens sont cons!

218. froggy - 05/10/16 18:05

217. suzix@bdp - 05/10/16 13:57 - (en réponse à : nemo)
ben justement, c'est là que tu te gourres! Le revenu universel fait bander tous les crédins de chaque bord.
Alors maintenant s'il s'agit de taxer les "transactions financières", moi j'y connais rien. Comment on fait cela? Et puis ça a quoi à voir avec le RU? ... on peut faire après-demain cette taxation non, avec le RSA et non le RU.

216. pm - 05/10/16 13:33 - (en réponse à : suzix)
Vous abandonnez l'idée qu'on pourrait aussi revenir au plein emploi.
On pourra peut-être tendre vers une pleine activité mais vers un plein emploi je n'y crois pas du tout. Finalement la France est en avance (;o)!
Tu peux considérer que c'est de la science fiction et blablabla mais on va tout droit vers la fin du paradigme Travail=Salaire qui permet d'avoir sa petite place dans la société. Pas dans 6 mois mais pas dans 100 ans non plus.

215. nem° - 05/10/16 13:25
T'as rien compris de ce qu'on t'explique, tétu comme une mule. Borné, mème. Si on prélève sur les transactions financières, on ne retire pas de richesse, puisque celle-ci est surévaluée (très largement). Ensuite en redistribuant cette richesse, les gens consomment, ce qui fait tourner la machine (et t'évite le chomedu, en passant), et la richesse générée est réinjectée dans la finance, etc.
Maintenant, avant de répéter encore une fois ton laius de droite, fais un effort pour lire et comprendre, et ensuite argument, parce que t'es loin d'ètre le seul sourdingue qui prétend "discuter", et ça commence à me fatiguer sévère de perdre mon temps avec vous.

214. suzix@bdp - 05/10/16 13:15 - (en réponse à : nemo)
Nan, tu lis mal. Justement je dis à pm que commencer un tout petit peu ne sert à rien sinon à remplacer qq "sous" des prestations sociales par d'autres "sous" qu'on appellerait autrement. Ridicule. Sans compter qu'on n'a pas de quoi financer. Sauf à augmenter les impôts de ceux qui en paient déjà le plus. Ah ouais, vachement bonne idée! On va prendre plus de thune mais en rendre un peu moins! ... bon maintennt si on ne place à long terme : je dis c'est de la science fiction que vous êtes en train de faire les mecs. Vous abandonnez l'idée qu'on pourrait aussi revenir au plein emploi. Comme on a abandonné la production et l'industrie (caca, pas bien les usines)! Bande de défaitistes communistes!

213. suzix@bdp - 05/10/16 13:11 - (en réponse à : pm)
Mais personne n'est capable d'anticiper. Jamais. Le problème crée la réaction. Toujours. Mais vas-y fais-toi le chantre du revenu universel. Va porter la belle parole. Puis prends-toi le mur de la réalité économique, sociale, humaine, le chancre de la vie en communauté. On ne peut rien réformer en France. Alors penser qu'on va vers cela, à moyen terme c'est de la fumette de moquette. Les politiques se ruent dessus pour planquer leurs incompétences et leurs erreurs passer. C'est de la poudre au yeux. Tiens, lis le lien que j'ai placé plus bas sur le texte d'Hamon qui enfonce des portes ouvertes! Ridicule.

212. pm - 05/10/16 12:28 - (en réponse à : suzix)
Je t'abandonne à ton présent.
Lorsqu'il y aura non pas 3 ou 6 millions de chomeurs mais 10 ou 15, sans baisse du PIB, tu m'expliqueras ce que tu comptes faire.
J'ai l'impression qu'il serait plus sage d'anticiper.

211. nem° - 05/10/16 11:58
Suzix, le mec qui veut le changement dans la continuité, une révolution sans évolution. L'archétype de l'électeur d'Hollande.

210. pierrecédric - 05/10/16 11:53
Les impôts, la TVA les redevances etc.

209. pierrecédric - 05/10/16 11:51
Si en fait le je sais plus trop quoi, c'est les impôts qui me semble t-il, est bien plus que le PIB si mes souvenirs sont exacts.

208. suzix@bdp - 05/10/16 11:49 - (en réponse à : pm)
maintenant si tu veux un RU planétaire, no problème, commence par donner l'exemple et verse ton salaire à une famille, que dis-je une village d'Afrique noire. Ou à un village en Inde.

207. suzix@bdp - 05/10/16 11:47 - (en réponse à : pc)
Fais comme tu veux.
Maintenant si tu veux comparer ce que couterait le "RU" c'est plutôt 300 milliards soit 15% du PIB.

206. pierrecédric - 05/10/16 11:45
Cet argent à distribuer tu les prneds où?
Crcrcr kr kr kr krkrkrkrkr, hou trop fort.^^
Le saint esprit peut-être ?

205. pierrecédric - 05/10/16 11:44
Ouais ouais oh, t'façon y'a toujours un truc qui va pas avec toi...
J'disais juste ça comme ça hein, c'est vrai qu'il y a un autre truc à prendre en compte, chais plus trop quoi m'enfin c'est pas bien grave.

204. suzix@bdp - 05/10/16 11:43
202. pm - 05/10/16 11:28
Et ça n'a rien d'inflationniste puisqu'il ne s'agit rien d'autre qu'une répartition un peu moins inéquitable. Il n'y a pas davantage d'argent qui circule. En revanche il y a mécaniquement davantage de consommation ce qui est une bonne chose.



Ben je sais pas, je comprends rien. Cet argent à distribuer tu les prneds où? Non, parce qu'on a déjà du mal à payer le RSA et les prestations sociales alors je vois pas bien comment tu finances plus que cela. Quant à ce qui est de répartir plus équitablement, je vois pas bien non plus. Parce que si tu parles à la fois de revenu "UNIVERSEL" donc versé à tous alors que les plus favorisés ne touchent pas et d'un versement plus "JUSTE", franchement je vois pas vu que si tout le monde touche, ce sera forcément encore moins juste qu'actuellement. Sauf si tu augmentes les impôts des plus privilégiés (quoi? les 20% les plus "riches" on va dire?) ... pour ensuite leur reverser un RU inférieur à ce qu'ils ont donné ... vachement "UNIVERSEL" comme versement c'est certain. Le types, ils financent leur propre revenu universel!? ... bref ça fuit de partout ton binz.
Ou alors tu te positionnes déjà à dans 100 ans lors que toute la planète appartiendra à qq milliers de fortunes? ... c'est un roman d'anticipation que tu nous écris ou quoi? Rien ne tient debout sauf à faire une révolution "rouge" fiscale.


201. pm - 05/10/16 11:23 - (en réponse à : Suzix)
Ce sont certaines taxes qui devront se faire à l'échelle planétaire.
On ne peut pas durablement vivre avec un marché planétairement ouvert et des règles fiscales et juridiques complètement fermées.
Sinon en effet les capitaux fuiront , le revenu universel ne sera pas sérieusement possible et la situation explosera complètement.


Alors ça ni toi ni moi ne le verrons. Même pas la peine de l'évoquer. D'ici-là il y a aura eu plusieurs guerres interreligieuses au rythme où ça va.

203. suzix@bdp - 05/10/16 11:33
le PIB n'est pas en lien avec les finances disponibles. Tout au plus, cela peut permet d'emprunter à des taux intéressants ... et encore, est-ce vraiment lié?
En France, plus de la moitié du PIB est non marchand c'est représenté par l'action publique (enseignement, police, armée, administrations ...). En gros, tu calcules donc cela par rapport à "richesse" crée avec nos impôts! Tu justifie donc des dépenses d'impôts par d'autres dépenses d'impôts! Fort très fort.

202. pm - 05/10/16 11:28
Et ça n'a rien d'inflationniste puisqu'il ne s'agit rien d'autre qu'une répartition un peu moins inéquitable. Il n'y a pas davantage d'argent qui circule. En revanche il y a mécaniquement davantage de consommation ce qui est une bonne chose.



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio