a politique c'est nase, lisez plutot des BD! tome 2

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1351. totom - 02/02/17 15:30
Un deuxième tour Hamon le pen est de plus en plus probable surtout si Fillon n'y va pas, et on verra alors ce que feront les gens de droite dans ce cas. Vu comme c'était parfois serré droite contre fn aux régionales, la c'est pas gagné

1350. suzix@bdp - 02/02/17 14:48
oui, tout est encore possible. On donnait le PS à max 10% avant la primaire (pour Valls et Hamon était à 7%). Hamon a bien fait son boulot de vendeur de rêve. Cependant, ça va bien finir par se stabiliser maintenant que les 2 primaires sont passées. Hamon ne va pas faire une seconde primaire! Fillon était aussi assez haut juste après celle de LR. J'ai qd même la vague impression qu'une partie des français sont des poulets sans tête. C'est le dernier qui a parlé qui a raison. Actuellement, il reste 3 incertitudes:
- Fillon va-t-il tenir et se présenter au premier tour ?
- si ce n'est pas le cas, qui prendrait sa place ?
- Bayrou va-t-il se présenter ... je l'ai entendu à la télé, il donne pas l'impression de vouloir y aller. D'autant qu'il faut financer cela + il faut les parrainages (les a-t-ils pécho par avance?) et il faudrait qu'il se magne car presque tous les autres ont commencé leur "campagne" il y a déjà longtemps.

1349. pm - 02/02/17 14:06
Hamon remonte comme une balle et siphonne assez facilement Mélenchon.
Si Bayrou se lance, un second tour très incertain Hamon vs mlp n'est plus impossible.
Et suzix ne sera pas content.

1348. pierrecédric - 02/02/17 13:38
Tagada tsoin tsoin, et une fois de plus il alourdit ses propos...

1347. suzix@bdp - 02/02/17 13:08 - (en réponse à : pc)
J'ai pris le temps de t'expliquer que les programmes ne sont pas suivis, d'autant plus ceux des primaires qui sont faits pour gagner des élections d'un camp et pas pour gouverner un pays. Pas suivis parce que irréalistes ou irréalisables en l'état. Pas un des 5 "gros" candidats n'a un programme réalisable. Hamon non plus n'a pas de programme. Il a gagné la primaire mais s'il trace sa route sans tenir compte de la partie sociale-démocrate de son parti, il va rester à 15/18%, ce qui ne devrait pas être assez pour passer au second tour ... donc Hamon n'a pas encore de programme. Fillon oui mais il a été écrit pour remporter la primaire, c'est une liste au père noël de droite dure ... enfin au père fouettard. Même s'il gagnait, il lui faudrait 3 mandats pour parvenir à qqchose qui ressemble à son programme. Parce qu'il va mettre pas mal de monde dans la rue ... on a déjà vu avec la loi "Travail" ... sauf si les syndicats reconnaissent sa victoire et ferment leur gueule (leur crédo durant les 5 ans de Hollande était qu'il n'avait pas été élu sur un tel programme ... faudra qu'ils changent de raison avec Fillon à la manoeuvre).

1346. pierrecédric - 02/02/17 12:40
Avec ce que la fiotte a au cul, il y a quand même des gugus pour le soutenir, c'est beau...
Les Lepen, avec la pouffiasse qui soutient le gros porc Trump, c'est rigolo.
Hamon, oh là là qu'est-ce que ça fait peur ce RU.
Pour le reste c'est bien mettre la charrue avant les boeufs pour le classement en tête, mais si ça t'amuses...

1345. suzix@bdp - 02/02/17 12:36
concernant la présidentielle et les législatives qui vont suivre, je vois bien venir le coup suivant: Macron président mais avec une majorité de ... droite.

1344. suzix@bdp - 02/02/17 12:27
Alors sur le programme ... Hollande avait un programme et il l'a largement modifié voire il est parti sur une voie "sociale-démocrate" non annoncée. Donc non seulement il n'a pas fait ce qui était prévu mais il a suivi une voie bien différente.

Si Fillon gagnait, il ne pourrait pas non plus appliquer son programme ... 100000 fonctionnaires en moins par an! ... fin des régimes spéciaux!

Si Hamon gagnait, il a tout misé sur le revenu universel (et a sans doute été élu parce qu'il a mise cela en avant, que les gens le croit ou bien aient été séduits par l'aspect novateur) ... mais en disant que cela n'était pas faisable dans le quinquennat à venir.

Si Mélenchon ou le FN mettaient leurs programmes à exécution brutalement, ils casseraient la machine économique et ils n'auraient alors plus les moyens pour les mettre en oeuvre la partie "sociale" du plan.

Et tout cela sans compter que si le candidat d'un "parti mal implanté" (donc hors RP et PS) cad Macron, Mélenchon, Le Pen remportait la présidentielle, il lui faudrait encore la majortié à l'assemblée, ce qui est loin d'être gagné.

DONC : mieux vaut une ligne directrice claire et s'y tenir qu'un programme fourre-tout qui va trop loin dans le détail, surtout si cela n'est pas applicable.

1343. pierrecédric - 02/02/17 12:14
Macron n'a aucun programme, la charrue avant les boeufs ça...

1342. suzix@bdp - 02/02/17 12:01
Fillon dit vouloir aller au bout. Il demande 15 jours pour prouver son innocence mais même si la justice ne pouvait rien faire ou rien faire en si peu de temps, le mal est fait. Il semble que ce soit des emplois fictifs. Pour les conflits d'intérêts, ce sera peut-être plus difficile. Tous les éléments (déclarations, chiffres, justificatifs et même les témoignages contradictoires) semblent indiquer que Fillon a fait très grassement profiter sa famille des zones grises de la République. Et cela à plusieurs reprises et sur plus d'une décennie ... il ne sera peut-être pas jugé coupable légalement par la justice (quoi que ...) mais il l'est déjà par le peuple.
Juppé a dit qu'il ne reviendrait pas. On parle de ... Sarkozy. Mais il a fait moins de 21% dans son propre camp. Et lui aussi a des casseroles au cul. Derrière c'est NKM à 2,6%. Elle aurait une chance et en plus elle piquerait des électeurs à Macron!

1341. Victor Hugo - 02/02/17 04:31
Tiens pour ceux qui se demandent d'où les Lepen tirent leur fortune, alors que ce gros sac à merde n'a jamais travaillé.


1340. Kikôm - 02/02/17 01:05 - (en réponse à : Tilliertonin')
What I have said three months ago about Macron even it's ugly ?

oh boy..

Geez, not like you're a bright one anyway, but you sound even more mindblowingly retarded in english than you usually do. Please, you're embarrassing yourself. Stahp! Just stahp. And sleep. Forevar.

But ok, you know how to spell macron in english, congrats.

1339. froggy - 01/02/17 22:59
On ne dit pas Putain c'est anglophone le site maintenant? mais Is this a fucking English speaking forum now?

1338. Victor Hugo - 01/02/17 22:52
Putain c'est anglophone le site maintenant?

1337. froggy - 01/02/17 22:44 - (en réponse à : Titi)
Let me give you a piece of advice if you don't want to vote for a candidate a la Clinton for the next election and not to be like that those stupid Syrians from Philadelphia who deserve their fate. Watch a lot of TV and read the papers. Pick up shows that are easy to understand and not with too much slang and street language. If you are like me when I arrived here and educated by English teachers from the "Education Nationale", you don't know anything about English. I learned 99% of it here and not in a French school. Your problems at the beginning will probably be that you won't understand so much of what people tell you, not accustomed to their accents and they won't understand you either because of the French one. They won't make any efforts, you will have to repeat everything and often at least two times, it's very frustrating sometimes, I assure you. Especially when you pronounce simple words with a couple of the letter "r" in it.

Have fun.

1336. TILLIERTON - 01/02/17 22:20
No, I'm training for speaking ( and also writing, then thinking)
Well, that PC is a total jerk

1335. froggy - 01/02/17 21:26 - (en réponse à : Titi)
Are you trying to impress all of us with your English?

1334. pierrecédric - 01/02/17 21:18
Pro trump jusqu'à la moelle le vieux faux cil.

1333. nem° - 01/02/17 19:49
"Too bad that all the people who know how to run the country are busy driving taxicabs and cutting hair."

Ca sent le vote Lepen ici...

1332. TILLIERTON - 01/02/17 19:47 - (en réponse à : Froggy)
What's the matter in Washington? You're far away from realities.

1331. TILLIERTON - 01/02/17 19:43
Not in politics and not even in bizness

1330. pierrecédric - 01/02/17 19:25
T'as tout compris branquignole.

1329. suzix@bdp - 01/02/17 19:22
1327. nem° - 01/02/17 18:38 - (en réponse à : suzix)
Je montre juste que quand on est dans le bizness, on y reste, on essaye pas de faire de la politique.


ah ouais? C'est ton point de vue ? ... et les mouvement citoyens c'est pas ta came. La politique au politiciens qui n'ont rien connu d'autre ... vraiment!? "Too bad that all the people who know how to run the country are busy driving taxicabs and cutting hair."

1328. pierrecédric - 01/02/17 18:50
C'est bien vrai ça, c'était un rigolo la madeleine.

1327. nem° - 01/02/17 18:38 - (en réponse à : suzix)
Je montre juste que quand on est dans le bizness, on y reste, on essaye pas de faire de la politique.

1326. nem° - 01/02/17 18:34 - (en réponse à : Titi)

1325. TILLIERTON - 01/02/17 18:29 - (en réponse à : Suzix and others)
What I have said three months ago about Macron even it's ugly ?

1324. suzix@bdp - 01/02/17 18:28
je vois pas où tu veux en venir. Tu cherches à faire un lien avec Macron c'est ça le truc?

1323. nem° - 01/02/17 17:59
Sinon j'ai trouvé ça sur la Wiki, ça devrait calmer les goldenboys de départements d'avenir :

Alain Madelin se présente à l'élection présidentielle de 2002, où il obtient 3,91 % des suffrages exprimés. Ce score étant inférieur à 5 %, il n'obtient pas le remboursement d'une grande partie de ses frais de campagne. Il se rallie à l'UMP en 2002. Au sein de ce parti, il incarne la ligne libérale en étant membre du courant Les Réformateurs.
En 2003, il se prononce en faveur de l'intervention militaire en Irak, menée par les États-Unis, pour renverser le régime de Saddam Hussein. En 2006, très critique envers les méthodes du Premier ministre pour faire passer le CPE (refus de compromis avec les partenaires sociaux, utilisation de l'article 49-3 de la Constitution), il invite néanmoins le gouvernement à rester ferme sur ses positions, soutenant que le Contrat première embauche n'est pas fait contre les jeunes, mais pour les jeunes.
Il apporte son soutien à Alternative libérale lors du congrès de ce parti en février 2007.
Alain Madelin en 2011, lors d'une conférence au Salon européen de l'éducation.
Le 15 novembre 2006, il annonce qu'il ne se représentera pas aux élections législatives de 2007. Alors qu'il avait été élu dès le premier tour avec plus de 58 % des suffrages en 1993, il ne l'avait emporté qu'avec 725 voix d'avance sur la candidate socialiste en 200212. Son successeur, élu en juin 2007, est le socialiste Jean-René Marsac. Alain Madelin se met dès lors en retrait de la vie politique.
En 2008, il devient administrateur de Rentabiliweb13. En juillet 2011, il est le cofondateur du fonds commun de placement à risque Latour Capital ; le 5 décembre 2011, ce fonds rachète à Veolia quatre de ses filiales : Proxiserve (Veolia Habitat Services) ainsi que les sociétés Prochalor, Semcra et Thop, toutes les trois spécialisées dans les équipements de chauffage14. Il devient président du Groupement d’intérêt public pour l’éducation numérique en Afrique (GIP ENA) en 201015.
Il intervient régulièrement sur i>Télé, principalement sur les questions économiques, et sur BFM Business.
Il soutient Alain Juppé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016.


Cette dernière phrases concluera notre démonstration.

1322. nem° - 01/02/17 17:41
Hasard du calendrier, en pleine affaire Fillon, de nouvelles règles pour contrer la «défiance» et renforcer la transparence aux élections arrivent mercredi à l’Assemblée, notamment une obligation de casier judiciaire vierge, tandis que le Sénat planche sur le financement des partis.
«En finir avec le leitmotiv +tous pourris+»: tel est l’objectif affiché par les députés socialistes et écologistes «réformistes» à l’origine d’une série de propositions de loi, déposées depuis plusieurs semaines mais avec peu de chances d’être adoptées définitivement avant la fin des travaux du Parlement fin février.
Partant du constat d’un «malaise démocratique» accru par des scandales politico-financiers qui «laissent croire que la corruption serait une pratique générale des élus», ces élus rappellent notamment une enquête de 2014 Ipsos/Steria. 65% des personnes interrogées jugeaient que «la plupart des hommes et des femmes politiques sont corrompus» et 84% qu’ils «agissent principalement pour leurs intérêts personnels».
Tout en rappelant les avancées du quinquennat de François Hollande pour plus de transparence et contre la corruption (non-cumul des mandats, création de la Haute Autorité de transparence de la vie publique, publication des déclarations d’intérêts et de patrimoine des parlementaires...), les signataires, dont le candidat à la présidentielle Benoît Hamon ou le patron à l’époque des députés PS Bruno Le Roux (devenu ministre de l’Intérieur), entendent «aller plus loin dans la moralisation de la vie politique».
Deux propositions de loi déposées en décembre - une organique et une ordinaire -, prévoient ainsi que le bulletin numéro 2 du casier judiciaire devra être exempt de condamnation incompatible avec l’exercice d’un mandat électif. Une mesure concernant les candidats à une élection locale, législative, sénatoriale aussi bien que présidentielle.
Soutenue par l’association de lutte contre la corruption Anticor, la disposition a fait l’objet d’une pétition en ligne qui a recueilli près de 150.000 signatures jusqu’à présent. Du côté des actuels candidats à la présidentielle, Emmanuel Macron (En marche!) ou Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) ont notamment plaidé en ce sens.
Sauf surprise, le texte devrait être adopté.
(NDR : HAHAHAHAHA!)
Les quelques élus LR et UDI présents en commission la semaine dernière avaient exprimé leur soutien, en récusant tout rapprochement avec l’actualité concernant le candidat de droite François Fillon au lendemain des premières révélations du Canard enchaîné.
Une autre proposition PS, dont le dépôt remonte cette fois à septembre 2015, concerne les modalités de dépôt de candidature aux élections. Elle vise à éviter les «candidats malgré eux», inscrits pour gonfler des listes.
Selon les auteurs, à commencer par Bruno Le Roux et Laurence Dumont, «les élections municipales de mars 2014 ont permis de mettre en lumière cette pratique», qui «émane principalement» du Front national.
Le rapport évoque notamment le cas de la commune de Giberville (Calvados), où le candidat FN avait «enlisté» à leur insu des habitants en leur faisant signer des documents présentés comme une pétition, un parrainage ou une inscription sur les listes électorales.
La proposition de loi «entend empêcher de telles manœuvres» avec l’ajout d'«une mention manuscrite» des candidats et d'«une photocopie d’un justificatif d’identité de chaque candidat» lors du dépôt de la liste.
Toujours pour renforcer la transparence, un dernier texte vise à soumettre les membres du Conseil constitutionnel à l’obligation de déclarer leurs intérêts et patrimoine.
De son côté, le Sénat examine un texte PS devant «renforcer les obligations comptables des partis», qui devrait être adopté avec notamment le soutien des centristes et LR.
Partis et groupements politiques devront «transmettre à la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) l’ensemble des informations sur les emprunts» contractés.
Pour la publication des comptes, la commission devra notamment indiquer les montants des emprunts «ventilés par catégories de prêteurs, types de prêts et par pays d’origine des prêteurs, ainsi que l’identité» des prêteurs.
Le FN avait notamment été critiqué après la révélation d’un emprunt en 2014 de 9 millions d’euros auprès d’une banque russe.


AFP

1321. suzix@bdp - 01/02/17 17:40
ben tu vois, on verra ce qu'en pensent démocratiquement les français.

1320. nem° - 01/02/17 17:33
on peut bien se faire Macron non?

Non.

1319. suzix@bdp - 01/02/17 17:27
je me rappelle très bien avoir dit ici que Macron n'avait aucune chance, déjà parce que Les Républicains allaient tout balayé et ensuite parce qu'il n'avait aucun "appareil politique" pour le soutenir. Or l'éclatement du PS qui se joue actuellement et la course aux places sont en train de lui mettre entre les mains de maillage politique et les ressources qui vont avec ... ce serait dingue. Y croyait-il lui-même au départ?

1318. suzix@bdp - 01/02/17 17:24
Il est assez clair que le FN sera au second tour car tous les sondages le donne à 25% et cela systématiquement. A la limite, il pourrait même arriver dans les 35% (cela ne serait pas surprenant car les sondés cachent parfois ce vote). Ensuite depuis qq semaines Fillon glisse des 25% sous les 20%, le Pénélope Gate étant le coup de grâce à sa campagne des présidentielles qui n'a pas encore vraiment commencée. Macron vient de passer 2e pour la première fois. Il récupère qq centristes qui profitent des doutes sur Fillon pour se tirer et qq socialistes qui fuient Hamon. ... s'il mène bien sa barque et que personne ne lui met une peau de banane mal placée, il peut le faire ... ce serait tout bonnement incroyable. Si Bayrou ne se présente pas, la position très à droite de Fillon et ses boulets aux pieds et la position très à gauche de Hamon avec des frondeurs-anti-frondeurs, ouvre grandes les portes de la présidence à Macron qui deviendrait alors le plus jeune (39 ans) président de la République, faisant passé Valéry Giscard d'Estaing et ses 48 ans pour un vioc! Ce serait aussi et de très très loin le moins expérimenté ... est-ce une si bonne idée que cela? Boarf, quand les USA élisent l'autre abruti, on peut bien se faire Macron non?

1317. pierrecédric - 01/02/17 17:01
Jean-Luc Mélenchon demande à Benoît Hamon de choisir. « Choisissez. Entre eux et nous, choisissez. Entre la vague dégagiste et le sauvetage de l’ancien monde, choisissez. Choisissez et tranchez », insiste-t-il. « C’est mon point de vue », conclut le cofondateur du Parti de gauche. « Vous l’aurez entendu, cher Benoît Hamon, et moi j’entendrai la réponse que vous me donnerez samedi. »

Ah Mélange-chon, je me demande vraiment pourquoi j'adhérais à une certaine époque.

1316. froggy - 01/02/17 16:54
1306. TILLIERTON - 01/02/17 08:19 - (en réponse à : Froggy)
Complètement barge ! Cette Hilarité "bad"Cleanton etait absolument nulle , à la solde des banquiers de Wall Street


Comme cela vient de toi, il est evident que nous ne pouvons donner aucun credit a ton intervention. Tu ne comprends rien a rien a ce qui se passe ici.

1315. nem° - 01/02/17 16:52 - (en réponse à : Kiki)
A gauche c'est pas mal non plus, avec les loyalistes du PS qui sont devenus des "antifrondeurs", soit une fronde contre la fronde! Avec, en souffleur de théatre, Mélanchon qui veut jouer les ames damnées de Hamon. Les douze coups!

1314. nem° - 01/02/17 16:20
L’année 2017 marquera-t-elle pour de bon la chute du diesel en France? Moins de la moitié (47,9%) des voitures neuves livrées en janvier roulaient au gazole, un niveau plus vu depuis l’an 2000, dans un marché général toujours orienté à la hausse.
Ce passage symbolique, révélé mercredi par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) s’inscrit dans la continuité d’une érosion constatée depuis 2012, quand la part du diesel atteignait encore 73%.
Cette contraction par rapport aux 52,1% de 2016 a lieu sur fond d’études quant à la nocivité des émissions polluantes liées au gazole, de scandale sur les moteurs diesel truqués chez Volkswagen et de resserrement des normes et des taxes après des années de favoritisme fiscal.
«A force de clouer le diesel au pilori, ça a forcément un effet» sur le comportement des acheteurs, estime Jean-François Belorgey, expert du secteur automobile chez EY, auprès de l’AFP.
Au delà cette désaffection qui reste à confirmer sur le long terme, le mois de janvier a été marqué par un bond de 10,6% des immatriculations neuves à 153.000 unités.
Ce résultat a toutefois été obtenu sur 22 jours ouvrés, alors que janvier 2016, mois de référence pour le calcul, n’en comportait que 20, a remarqué le CCFA. En données corrigées, la hausse est de 0,5%.
Les deux groupes automobiles français ont bénéficié de cette tendance, obtenue après une année 2016 à 2,015 millions d’unités (+5,1%).
Le groupe PSA a mis sur les routes quelque 47.000 voitures neuves le mois dernier (+9,7%). Les livraisons de Peugeot ont crû de 13,3% et celles de Citroën de 10,4%. DS, en revanche, a sombré (-31,5%).
De son côté, Renault a vu ses immatriculations augmenter de 12,6% à 36.000 unités. La marque au losange a bondi de 17,3% tandis que l’enseigne «low cost» Dacia est restée stable.
Les statistiques de janvier sont toujours à prendre avec circonspection, après un mois de décembre où sont jugés les résultats annuels.
«Le mois de décembre est toujours un mois très fort parce qu’il y a des objectifs de fin d’année, que ce soit au niveau de la société ou des concessionnaires», ce qui peut ensuite provoquer un creux lors du mois suivant, explique à l’AFP le directeur de la communication du CCFA, François Roudier.
Mais malgré ce possible phénomène, et au-delà des deux jours supplémentaires de janvier, «on a une bonne tenue des immatriculations», en particulier chez les constructeurs français qui détiennent à eux deux 56% du marché, fait-il valoir.
«Ce qui a tiré la bonne performance des constructeurs français, c’est visiblement les nouveaux véhicules qui plaisent», remarque pour sa part M. Belorgey.
PSA, aux ventes stables en 2016, place deux tout nouveaux modèles dans le «top 10»: la Peugeot 3008, quatrième, et la Citroën C3, septième. La Renault Clio reste la voiture la plus vendue en France avec 5,7% du marché.
Le groupe Volkswagen se classe troisième, et premier des importateurs avec 12,7% de part de marché même si ses ventes ne progressent que de 1,9% en volume de livraison.
Il est suivi par Toyota (+16,6%), Ford (+39,2%) et Fiat Chrysler (FCA), qui s’offre +19% en dépassant de justesse 4% de part de marché. Puis viennent BMW, General Motors (dont Opel), Nissan et Hyundai-Kia, tous entre 3,3% et 3,9%.
Enfin, parallèlement à la glissade du diesel, les ventes de voitures électriques ont entamé l’année sur un niveau inédit de 1,46% du marché contre 1,08% pendant toute l’année 2016.
Ecrasant la concurrence avec 73% des livraisons dans cette catégorie fortement subventionnée par l’Etat, la Renault Zoé pointe à la 26e position du classement général par modèle.
Côté perspectives pour l’année en cours, M. Belorgey se veut prudent sur fond de remontée des taux d’intérêt et des cours des matières premières dont le pétrole, qui «pourrait avoir un petit effet sur la croissance économique». Sans parler des possibles conséquences à venir du Brexit pour le secteur automobile.
Mais «les carnets de commandes continuent à être bons», ainsi que le marché des véhicules industriels (+14,1% en janvier), un bon indicateur de l’activité, souligne-t-il.


AFP

1313. TILLIERTON - 01/02/17 16:16
I don't understand why he is not immediatly disqualified

1312. Kikôm - 01/02/17 15:48
Bon, c'est en train de devenir épique cette campagne présidentielle. Fillion enchaine tellement ça prendrait trop de temps de faire la liste. Sans parler de toute sa ribambelle de potes qui l'enfoncent un peu plus à chaque fois qu'ils ouvrent la bouche. Une sorte de slapstick politique. Fascinant.

Alors c'est sûr, on peut pas prétendre égaler la puissance des blockbusters américains en la matière, mais nos petites productions artisanales ont un certain charme je trouve. Niveau dramaturgie c'est pas mal foutu du tout. Sans parler du casting!

1311. TILLIERTON - 01/02/17 10:58
Excuse me. That is correct with 1€ = 1,28$
Actually, 1,07$
PC you're a silly boy

1310. pierrecédric - 01/02/17 10:47
Eh le pro Tump mon fion, tu vas voir que très bientôt ton préféré va faire pshit.
Puis de toutes façon pour l'autre ça sert à rien de lui proposer du neuf, il y a toujours quelque chose qui ne lui plait pas.

1309. suzix@bdp - 01/02/17 10:04
non 1,28$ ...

1308. TILLIERTON - 01/02/17 09:52
Ben, moi aussi ça ne m'arrange pas, mais c'est compensé par le fait que j'ai acheté quand c'était autour de 1,28 €

1307. suzix@bdp - 01/02/17 09:50
en tout cas ces incertitudes et la déstabilisation globale qui en résulte empirent ma situation qui n'était pas facile depuis la forte hausse du dollar depuis mi 2014. Heureusement que le RU va venir me sauver.

1306. TILLIERTON - 01/02/17 08:19 - (en réponse à : Froggy)
Complètement barge ! Cette Hilarité "bad"Cleanton etait absolument nulle , à la solde des banquiers de Wall Street

1305. pierrecédric - 01/02/17 08:13
Régressif en tout cas il l'est à donf.

1304. froggy - 01/02/17 08:08 - (en réponse à : pc)
Tu reves Herbert!

Il va fallloir se farcir ce fou dangereux pendant 4 ans et peut-etre meme 8 ans. George Bush Jr a quand meme ete reelu alors qu'il est con et nul.

Ce pays est bizarre, il fait un grand pas en avant avec l'election d'Obama et 8 ans plus tard, il en fait 2 grands en arriere avec Trump. C'est dommage, cela aurait ete formidable que ce soit une femme a la Maison Blanche.

1303. froggy - 01/02/17 08:02 - (en réponse à : nem°)
Pas de pitie pour les cons! Trump est en train de faire ce pour quoi il a ete elu. Il l'avait clairement annonce durant sa campagne elctorale. Plutot que de se plaindre aujourd'hui, ils auraient mieux fait d'apprendre l'anglais avant de voter pour lui.

1302. pierrecédric - 01/02/17 06:43
Il finira bien par se faire destitué dans peu de temps, il commence à en faire un peu trop ces derniers jours. Encore quelques grosses gourdes appliqués trop rapidement et...



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio