Tchi-tchaaaaa 666 : vers l'Infinity war et au-delà!

Les 410 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9


410. Stefan - 20/08/18 13:51
Oui, bien vu, pardon.

409. torpedo31200 - 20/08/18 11:02 - (en réponse à : post # 406)
Mark

408. nem° - 20/08/18 05:18
J'ai connu Bachalo sur Ghost Rider 2099, et j'ai tout de suite adoré. Sauf son tic de hachurer les nez de ses persos, qui avaient tous des tètes de pochtrons du coup. Mais quelle élégance, quel style! Bizarrement, j'ai décroché avec son run sur Gen X, en fait le super-héros c'est pas pour lui, son dessin n'est pas assez punchy, pas assez outrancier, pour reprendre Marcel. Un peu le syndrome Barry Windsor Smith, le gars qui dessine magnifiquement et qui est condamné aux gugusses en collants flashy. Faudrait que je teste ses autres prods (Bachalo). Steampunk c'est bien?

407. pierrecédric - 19/08/18 21:04
C'est génial, un Terrence Hill & Bud Scpencer sur France 4 et en plus sans le logo de la chaine, alors là je dis oui.^^

406. Stefan - 17/08/18 19:25
Très fan de Bachalo aussi.
En particulier ses Generations X, qui étaient un peu à part par rapport aux séries marvel classiques de cette époque là, et le premier chapitre de Death de Neil Gaiman où Marc Buckingham prend le relais pour les suivant en copiant très bien son style (il est bon aussi Buckingham).

405. marcel - 17/08/18 17:47
Je l'ai lu il y a longtemps mais, graphiquement, j'avais bien aime ca, de lui :


404. longshot - 17/08/18 16:58
Ah tiens, merci. Je n'ai jamais été très fan du Dr Strange, mais décidément j'aime bien le dessin de Bachalo, je vais peut-être me laisser tenter.

Je dois encore avoir l'Âge d'Apocalypse quelque part chez mes parents. Je verrai à l'occasion si je peux relire ça.

403. marcel - 17/08/18 10:33
De Bachalo, en recent, y a ca, mais j'ai pas lu (la couv est pas de lui, bien sur) :




402. marcel - 17/08/18 10:29
J'ai lu ca dans les recueils Panini (4 gros volumes) ou on a a priori toutes les implications. Déjà, l'histoire m'a pas emballe plus que ca, mais alors graphiquement, c'est assez ignoble. Bien sur, y a des trucs acceptables, mais globalement, c'est flashy et assez laid (Madureira, Ian Churchill, ...).

401. longshot - 17/08/18 10:20 - (en réponse à : marcel)
Ça a si mal vieilli, Age of Apocalypse ? Bon c'était parfois, euh, coloré, mais j'avais vraiment beaucoup aimé à l'époque. Et puis il y avait les épisodes de Generation X / Next par Chris Bachalo (Dont je n'ai rien lu depuis la fin de Steampunk, je crois. Faudrait que je regarde ce qu'il a fait, mais je ne lis pratiquement plus de comics...)

Ceci dit c'est vrai aussi que je n'avais pas tout lu, vu les aléas des publications en français. Je ne sais pas ce que valent les épisodes que j'ai loupés...

400. pierrecédric - 13/08/18 11:04
Mais il est surtout vrai que la première est la plus horrible.

399. pierrecédric - 13/08/18 11:01
Les supers héros ne m'intéressent vraiment pas mais je dois avouer que ce Liefield fait pas mal de fautes anatomiques si on lit bien ce que dit celui qui a fait cette liste.
Si j'ai bien compris dans la 15, il a foutu les sains de la gonzesse un peu trop haut de la poitrine.^^

398. marcel - 13/08/18 01:58
Stefan, clairement, en voyant ta liste, je me dis que c'etait vraiment un exploit, de relancer comme ca toute la qualite narrative de la firme. Comme quoi, ils faut laisser la direction artistique aux artistes, pas aux marketeux.

397. froggy - 13/08/18 00:56 - (en réponse à : Stefan)
Effectivement, c'est tres laid. Et pas seulement une, mais toutes!

C'est a immediatement figurer au Musee des Horreurs.

396. Victor Hugo - 12/08/18 23:49
Rob Liefield est, et a toujours été, un amateur, ce type ne sait clairement pas dessiner.

395. Stefan - 12/08/18 23:40

394. froggy - 12/08/18 23:32
Stefan: ton lien ne fonctionne pas.

Le dessin de la jeune femme me rappelle les horreurs de Sebastien Quelquechose dont Danyel-san nous avait offert un florilege le printemps dernier. Quant a ce dessin de Captain America, il me fait penser au mot de Groucho Marx apres qu'il ait vu Samson et Dalila de Cecil B. de Mille avec Victor Mature au torse le plus muscle de l'epoque, 1949. "J'ai horreur des films ou les hommes ont les seins plus gros que les femmes".

393. Odrade - 12/08/18 22:54
B
E
U
R
K

392. stefan - 12/08/18 22:27
Ah oui, Quesada, c'est l'arrivée de Garth Ennis et Steve Dillon sur le punisher, Peter Milligan et Mike Allred sur X-force/X-statix, Paul Jenkins sur les Inhumains, Bruce Jones sur Hulk, Millar sur les Ultimates, Bendis sur Daredevil... Et plein d'autres trucs super chouettes.

391. marcel - 12/08/18 21:44
Ben, le mec a quand meme vendu dans les annees 90. Mais c'etait une periode d'outrance graphique hallucinante (et de vide scenaristique sideral). Son seul fait de gloire : la creation graphique de Deadpool. Le personnage se moque encore aujourd'hui lui-même de toutes les poches qu'il y a sur son costume.
C'est cette periode qui m'a fait quitter Marvel jusqu'aux annees 2000 : deja j'aimais pas Jim Lee, Silvestri, etc... mais quand ils sont partis créer Image, Marvel a embauche pleins de dessinateurs imitateurs de leur style, et graphiquement, ca a cree une certaine uniformite du degueulasse. A ce titre, par exemple, j'ai lu il y a 4 ou 5 toute la saga Age of Apocalypse, a quelques exceptions pres, ca pique les yeux.
Pour moi, la renaissance de Marvel, c'est la creation de la ligne Marvel Knights, et la prise en main de la maison par Joe Quesada qui s'est ensuivie.

390. Stefan - 12/08/18 21:31
Ah la la, Rob Liefield, le pire, je crois c'est qu'il y a des gens qui sont fans de ce gars là.



Un florilège amusant de quelques unes de ses couvs bien horribles, ici...

389. nem° - 12/08/18 16:41 - (en réponse à : marcel)

388. marcel - 12/08/18 13:52 - (en réponse à : O.)
C'est ignoble, tu veux dire. Je ne sais pas qui est ce Steven, mais il dessine les pieds comme Rob Liefeld, artiste connu pour avoir un sens de l'anatomie tres... personnel.

387. stefan - 12/08/18 13:15
Oups, désolé, mon astigmatie a encore frappée.

C'est là qu'on voit qu'on est vieux.

386. Odrade - 12/08/18 13:14 - (en réponse à : Marcel 380)
Ca n'a pas l'air très beau. C'est quoi ces pieds ?


O.

385. marcel - 12/08/18 12:40
Plutôt années 90
Ben c'est ce que j'ai ecrit.

384. froggy - 12/08/18 06:56 - (en réponse à : Marcel)
Universal a des droits sur Hulk.

383. Stefan - 12/08/18 01:36 - (en réponse à : Marcel)
Plutôt années 90, c'est grave pompé sur Spawn. Moi non plus je ne connaissais pas ce perso.

382. marcel - 12/08/18 01:16
En meme temps, entre Fox, Sony, Disney et je sais plus qui pour Hulk, c'est le bordel.

381. froggy - 11/08/18 22:50
Tu as raison, c'est Marvel et pas MCU. Le neophyte que je suis en la matiere a confondu.

380. marcel - 11/08/18 21:57


Jamais rien lu avec ce perso, mais ca sent les annees 90, creativement la pire periode chez Marvel.
Mais, bon, ca serait un spin-off de Spider-Man, comme Venom, donc pas dans le MCU et pas produit par Marvel Studios.

379. marcel - 11/08/18 21:53
Nightwatch ?... Euh... Ca me dit rien ca... T'es sur que c'est du Marvel ?...

378. froggy - 11/08/18 18:09
Revenons au MCU, au sujet de la sortie ici du dernier Spike Lee, BlacKkKlansman qu'evidemment il faut aller voir, j'ai lu que son prochain film sera une adaptation d'une BD de chez Marvel, Nightwatch. Vous la connaissez? Le pitch est pas mal.

377. froggy - 09/08/18 16:29
Selon un article du New York Times de l'epoque, outre l'excellent travail d'Harvey Weinstein dont la societe, Miramax, a distribue le film, le succes du Fabuleux destin d'Amelie Poulain ou tout simplement Amelie comme le film s'appelle ici est en partie du au fait qu'il est sorti apres le 11 Septembre. Les gens avaient besoin de voir ce qu'on appelle un "feel good movie" et Amelie repondait parfaitement a cette attente. Et puis, le film est vraiment tres bien, je l'aime beaucoup.

A propos, j'oubliais de preciser que lorsque vouis lisez en France que tel ou tel film aux USA bat des records de recette, c'est vrai bien sur, mais c'est pour ne pas dire que la frequentation des salles baisse regulierement ici, ces records de recettes masquent les augmentations du prix du billet. Les chiffres donnes par le CNC en France sont beaucoup plus probants puisqu'ils ne comptabilisent que les entrees.

376. stefan - 08/08/18 17:01
Mad Max 3, je l'ai vu il y a très très longtemps, j'ai un souvenir vague.
Highlander 2, je l'ai vu il y a moins longtemps, c'était très niais et mal fichu. Le premier et pas un chef d'oeuvre non plus tu me diras, mais ça tient quand même un peu plus la route.

375. froggy - 08/08/18 16:50
Je me suis mal exprime sur Highlander, c'est le 2 que je prefere au 1. Je n'ai pas vu les suivants car il n'y avait plus de Connery. Il faudrait que je revoie tout cela, Mad Max 2 et 3, Highlander 1 et 2, ne les ayant pas revus depuis leurs sortis, histoire de confirmer ou d'infirmer mon jugement.

374. stefan - 08/08/18 12:54 - (en réponse à : Marcel #372)
Effectivement c'est celui là oui, et il y a même eu un 4 ou Christophe Lambert passe le flambeau à Adrian Paul, l'acteur de la série. Il parait qu'il est pas terrible non plus ce 4, je l'ai pas vu, pourtant j'aimais bien la série moi aussi.

373. pierrecédric - 08/08/18 11:09
J'aimais bien la série moi, pas toujours terrible terrible mais pas mal.
J'avais vu le premier mouais c'est bebert.^^

372. marcel - 08/08/18 10:30
Par contre, pour Higlander, le 3 est effectivement un peu moins pire que le 2, mais bon, ça n'aurait pas été si simple de faire encore pire.
Ah bon, y a eu un 3 ?... Attends, c'est pas celui qui revient au concept du premier, justement ?... Parce que le 2, c'était du gros n'importe quoi.

371. Stefan - 08/08/18 10:07 - (en réponse à : Froggy #366)
Il me semble que le Fabuleux destin d'Amélie Poulain avait rencontré un immense succès aux états unis, justement, en partie, parce qu'il montrait un Paris qui, tout en restant très séduisant, est différent du Paris Hollywoodien, et du coup, leur semblait authentique.

370. Stefan - 08/08/18 09:09
Par contre, pour Higlander, le 3 est effectivement un peu moins pire que le 2, mais bon, ça n'aurait pas été si simple de faire encore pire.

369. marcel - 08/08/18 01:11
Sur Mad Max 3, serais-je le seul etre au monde a le preferer au 2?
Oooooh oui ! T'es tout seul !

368. froggy - 07/08/18 19:11 - (en réponse à : J'ai remis cette intervention dans le sujet approprie)
Sur Mad Max 3, serais-je le seul etre au monde a le preferer au 2? Tina Turner y est pour beaucoup, je l'admets.

Il en est de meme pour Highlander.

367. Victor Hugo - 07/08/18 18:02
J'ai vu Apollo 13 en salle. Brusquement, alors qu'il n'y a aucune raison les astronautes sont pas bien du tout, on sent bien que c'est la merde à bord. Le projectionniste a zappé la bobine où a lieu l'explosion, il la met après. Une des séances les plus étranges de ma vie de cinéphile.

366. froggy - 07/08/18 17:38
Sur Paris au cinema, il y a ce mot celebre de Lubitsch qui y a situe l'action de nombreux de ses films; "Il y a le vrai Paris et le Paris d'Hollywood", je choisis celui d'Hollywood". Il faut dire qu'il n'y a jamais pose une camera, tous ses films etant tournes dans les studios californiens. Mais tu as raison quand tu mentionnes ces films, encore que pour Minuit a Paris, c'est un Paris lubitschien, une veritable carte postale, mais c'etait l'intention de Woody Allen. A ce sujet, jke me souviens qu'a New York, avec mon ami Jim, tres francophile, tres amoureux de la France et de sa culture, j'etais alle voir L.627, le film de Tavernier, qui ne montre pas la ville sous son aspect le plus glamour et il avait ete tres choque de voir cela. Il avait en tete un Paris ressemblant plus a celui Marilyn Monroe et Jane Russell y faisant leurs courses dans les magasins les plus chics et les plus luxueux de l'avenue Montaigne et du Fbg St Honore (un cliche qui a la vie dure encore aujourd'hui) que celui ou on voit des petits delinquants et criminels minables arretes par une police aux moyens limites et faisant ce qu'elle peut avec ce qu'elle a. Et Hugo Cabret a ete un tres gros echec. Ce dont je me fiche eperdument mais cela veut dire que personne n'est alle le voir.

Sur la vision d'un film en salles et a la tele, il m'est souvent arrive d'aller decouvrir dans un cinema un film deja vu a la tele mais que j'avais aime. C'est tout a fait autre chose, Lawrence d'Arabie, Les oiseaux prennent une toute autre dimension sur grand ecran. Ici, il y a de nombreux temoignages d'adolescents qui ont vu les premiers Guerre des etoiles sur cassette VHS ou DVD et qui ont revus ensuite les films dans une salle. Ils etaient transportes et trouvaient que c'etait nettement mieux bien qu'ils les connaissent par coeur. C'est pour cela que si c'est possible, je le fais. Mais la realite me fait admettre que je vois plus de films a la tele, manque de choix et aussi de temps.

Hier, j'ai oublie de repondre a Philippe sur les cinemas qui font dans le repertoire. A New York, il n'y en a plus qu'un, le Film Forum dans le West Village. A cote, il y a le MOMA. Ici, a Washington, il y a le cinema de lAmerican Film Institute mais c'est a une heure de metro de chez moi et il ne passe les films qu'en seances uniques certains jours. Pas facile dans ces conditions de se liberer pour aller voir un Bergman ou un Kubrick que je n'ai pas encore vu car je travaille. Mais la salle est sublime, l'ecran est gigantesque, j'y ai vu Dunkerque et la repirse de 2001, c'est un veritable bonheur, sieges confortables et large et suffisamment de place pour etendre mes longues jambes. Sinon, la seule veille ou on peut voir de tres nombreux films de tout temps et tous ages est bien sur Los Angeles, quand j'y vais et que je regarde la page des programmes dans le Los Angeles Times, je soupire mais je n'y vais pas pour aller m'enfermer dans une salle. Il parait que l'equipment des salles y est le meilleur en moyenne a cause de tous les professionnels qui raleraient fermes si ils voyaient le fruit de leur travail mal restitue.

Pour finir, sur les anecdotes de spectateurs, dans cette petite salle du Quartier Latin, Carrefour de l'Odeon, je me souviens de cette fille qui avait sorti son appareil photo lors de la projection du film de Ferreri, I love you avec Christophe Lambert et Eddy Mitchell et qui prenait au flash des photos de Lambert quand il etait en gros plan. Elle a du en prendre une bonne dizaine quand moi et un autre lui ont demande d'arreter car le flash nous faisait tres mal aux yeux dans l'obscurite. J'ai eu aussi droit aux mamies assises juste derriere moi n'arretant pas de parler durant la projection de La lune dans le caniveau, film penible si il en est mais rendu encore plus penible a cause d'elles.

Et sur la qualite de la projection, j'ai eu droit a une seance dans un cinema du Forum des Halles ou le film etait en format reduit sur l'ecran, bizarre sensation. C'etait la derniere seance du jour et le projectionniste etait parti, imposssible de corriger et j'avais trop envie de voir le film, je suis reste car c'etait la derniere seance d'un mardi soir sachant qu'il ne serait plus projete le lendemain, et j'avais raison. En Afrique, a Niamey, j'ai vu Deux anglaises et le continent avec les bobines inversees, la 1, la 2, la 4, la 3 et la 5. On est quand meme arrive a reconstituer. Un souvenir amusant.

365. marcel - 07/08/18 11:11
Je me souviens aussi m'etre pete les yeux sur un film sous-titre dont l'image était floue en bas. Je rale a la sortie, on me repond qu'il fallait que je le signale au debut. Et donc rater les 5 ou 10 premieres minutes du film ! C'est pas comme si le SEUL boulot du projectionniste était de faire le point pour que l'image soit nette.

364. marcel - 07/08/18 11:06
Ma pire experience en salle : Zonzon de Laurent Bouhnik.
Les producteurs/distributeurs avaient fait une connerie : la bande-annonce était un face-cam' de Jamel, tres drole. Sauf que le film n'est pas DU TOUT une comedie (c'est un huis-clos carceral), et c'était le premier film avec lui, qui n'a qu'un role secondaire.
Salle quasi vide. Devant moi, deux jeunes hommes, qui fument et boivent de la biere, de l'autre cote de la traverse, un couple dont la demoiselle (au phrase pas distingue du tout) beugle au bout de 5 minutes "Woah ! C'est quoi le film que tu m'as amenee voir !". Ils etaient tous venus voir "le film avec Jamel". Et ils passent leur temps a entrer et sortir de la salle (ca devait etre les débuts de la carte illimitee, de pense). Un type vient de temps en temps faire la police, mais ca sert pas a grand chose.
Je pense que le film m'aurait plu si je l'avais vu dans de bonnes conditions.

363. stefan - 07/08/18 10:03 - (en réponse à : oups)
(c'était Mad Max 2 à la Villette et pas le 3 qui est quand même grave moins bien)

362. stefan - 07/08/18 10:00 - (en réponse à : Froggy)
Merci déjà d'avoir pris la peine de m'écrire cette longue réponse.

Ben Affleck : Je n'ai pas vu Argo. J'ai vu Live by night que j'ai trouvé un peu lourd et Gone Baby Gone (avec le frangin Casey que j'apprécie beaucoup en tant qu'acteur) et The Town, ces deux dernier étant deux thrillers très bien ficelés, efficaces. Peut être que je les ai exagérément appréciés parce qu'à ce moment là Ben Affleck, suite à une série de très mauvais choix en tant qu'acteur était vraiment au creux de sa carrière et que je n'attendais pas grand chose de lui, mais, en tous cas, j'en garde un bon souvenir.

George Clooney : Effectivement, son Monument men est décevant, du sous Frère Coen, en regardant sa filmographie, je me rends compte que ça décroit en qualité. Les marches du pouvoir est correcte. Good night and good luck est franchement bon, et Confession d'un homme dangereux est carrément très très bon, porté, il est vrai par un Sam Rockwell exceptionnel.

Shane Black : Effectivement pas toujours très subtil. Ce que j'apprécie chez Shane Black, c'est son sens du dialogue, ultra efficace, associé à un très bon sens du rythme et du comique de situation. C'est du cinéma qui vient du bon théâtre de Vaudeville et il n'y a plus tant de réalisateurs capables de faire ça. Tarantino, à ses début était appréciable pour ses dialogues, même, si ses derniers films sont plus paresseux de ce point de vue. Je vais peut être te choquer là, mais pour moi, Shane Black c'est un peu un des rares héritiers de Michel Audiard, Billy Wilder ou de Ernst Lubitsch (avec moins de finesse, c'est vrai). Et puis il y a chez Shane Black cet amour des losers, et ces références continuelles au roman noir américain qui fonctionnent très bien avec moi.

Smith : pardon, je parle de Kevin Smith. Là aussi pas très subtil, mais un réalisateur qui a su imposer son style dans l'humour gras.

Pour moi, tous ces réalisateurs que j'ai cité, qu'on apprécie ou pas, ils produisent des films qui portent leur marque. On reconnait leur pâte. Ils prouvent que non, ce ne sont pas encore les financiers qui ont le dernier mot sur tout, et heureusement.

Après tu as raison, aujourd'hui un film à "petit budget" est souvent plus cher qu'un gros budget d'il y a quarante an, plus grosses équipes, plus de moyens. et donc sorties plus espacées. Mais il y a aussi beaucoup plus de film qui sortent. Plus de merdes aussi (mais il y en a toujours eu) et aussi, j'ai quand même l'impression plus de films intéressants. Et puis je pense que c'est aussi souvent des désirs de cinéastes d'avoir plus de moyens. Hitchcock ou Kubrick aussi, au fur et à mesure de leurs carrières ont cherché à réaliser des films de plus en plus ambitieux et ont espacés leurs sorties. Aujourd'hui, on garde l'exception Woody Allen qui continue à sortir un film par an.

Sinon, comparer le Paris de Mission impossible avec celui d'Ariane ça n'a aucun sens. On a eu Ratatouille, Minuit à Paris, Hugo Cabret ou même Inception ou la Mémoire dans la peau qui nous ont montré des Paris vus d'Amérique tout à fait correctes. Alors que le Paris de Dangereusement votre était déjà ridicule et caricatural.

Concernant la vision d'un film sur grand écran, c'est vrai que tant qu'à faire, autant essayer de voir un film dans les meilleurs conditions possibles, mais quelque part, quand je suis dans un bon film, j'ai vraiment l'impression de rentrer dedans, et à partir du moment où les conditions sont correctes, je fini par ne plus trop y faire attention.

J'essaie quand même d'aller au cinéma le plus souvent possibles et j'ai quand même quelques expérience sur grand écran qui m'ont marquées:

Singing in the rain en plein air à la Villette, sous la pluie : magique
Mad Max 3, aussi en plein air à la Villette, sous un orage: incroyable.
La horde sauvage sur grand écran dans le quartier latin et cette impression en sortant en juillet à Paris dans le quartier latin, de marcher dans l'Arizona en plein cagnard.
Kung Fu Panda 2, première expérience en 3D en salle, vraiment très joli.

J'ai aussi quelques mauvais souvenirs en salle:
Zatoichi de Kitano derrière deux mamies qui avaient dû voir Dolls juste avant, qui ne s'attendait pas à ça et qui poussaient des cris d'effrois terrifiés à chaque membre tranché.

Kill Bill 2 derrière deux ados débile avec leurs copines qui se sentaient obligés de rire bêtement très très fort après chaque scène violente qui les ont fait sursauter.

Et aussi une embrouille avec un gars arrivé en retard qui s'est mis à téléphoné devant un film et à insulter toute la salle qui protestait sur je sais plus trop quel film, un problème de décalage d'une seconde et demi entre le son et l'image sur Goldfinger qui m'a complètement flingué le film (voir James bond sauter comme un malade sur le côté et entendre un bruit de coup de feu une seconde et demi après, ça rend la scène ridicule), et quelques mauvaises expériences de premier rang dans des petites salles bondées où on se casse le cou et on ne voit rien.

Du coup quelques fois, avoir du bon matériel chez soi et voir un bon film avec des bons amis qu'on a invité pour en parler après, c'est pas mal aussi. (surtout quand tu te retrouves dans une région où il est difficile de trouver des salles qui passent les films en V.O.)

361. pierrecédric - 07/08/18 06:22
C'était mieux avant
Donner l'impression que non alors qu'en fait, bah...



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio