La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 5

Les 1314 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27


864. suzix@bdp - 25/05/18 17:34 - (en réponse à : Lobabu)
J'ai vécu 22 ans en province. Et personne ne prenait jamais le train tout simplement parce que là où on était il n'y avait pas de ligne ... et tu sais quoi, on le vivait très bien.
C'est de la connerie cette histoire de petites lignes. Les bus seront bien plus pratiques et passeront plus souvent et surtout partout! A la limite ils t'emmènent à la gare d'une "grande-ville".
C'est comme se cacher derrière l'excuse du service public pour justifier de faire grève pour garder un statut d'un autre âge. Il est beau le "service public" depuis 2 mois ... 3 mois? ... on sait même plus. Les français font sans et personne n'en est mort. Etonnant non?
Toutes les lignes peuvent bien fermer, on trouvera d'autres solutions.
Tiens c'est comme ceux qui ont hruler lors de la fermetures de certains "train de nuit" ... ah ben ouais, ça a dû faire chier qq centaines de mecs. On peut pas satisfaire tout le monde. Tu sais quoi, mois j'aimerais bien qu'il y ait une station de métro au bout de ma rue ... mais y'en a pas. Ah pas le RER, trop bruyant. Oui une belle ligne de métro sous-terrain. Tiens pour aller à mon taff. C'est pas juste, j'ai pas ça alors que les parisiens aux, ils ont ça tout plein! Pas très égalitaire non?

863. Lobabu - 25/05/18 17:33 - (en réponse à : Suzix)
Pour être plus précis :tu as 150 millions de passagers qui se déplacent quotidiennement par train dans nos belles provinces comme dirait Jean-Pierre. Je serais surpris qu'ils partent vacances tous les jours...

862. torpedo31200 - 25/05/18 17:29 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 858)
Tu sous-estimes le nombre de gens qui ont besoin du train pour aller travailler ou suivre une scolarité. Tout le monde ne vit pas dans les villes, grandes ou moyennes.

861. suzix@bdp - 25/05/18 17:26 - (en réponse à : laurent)
moi aussi je t'aime.
Par contre être l'otage des cheminots français, c'est pas mon trip. Surtout quand en plus ils te rançonnent sans t'emmener nulle part.

860. Lobabu - 25/05/18 17:17 - (en réponse à : Suzix)
Mais t'es complètement à côté de la plaque ! Bien sûr que si qu'en province tu as énormément de gens qui prennent le train tous les jours pour aller au boulot. Y'a pas qu'en région parisienne que cela existe. Et le but pour l'instant "caché" de Macron, c'est de refiler le bébé aux régions.

859. Victor Hugo - 25/05/18 17:10
Mais quel gros con ce suzyx, c'est bien l'abruti de droite type.

858. suzix@bdp - 25/05/18 17:07
Je vois pas en quoi le transport est essentiel. En province, les gens n'utilisent le train ni pour aller au travail, ni pour aller à l'école ni pour aller se faire soigner. Le travail c'est dans la grande majorité la bagnole voire le bus ou au pire le car ou à pied pour les chanceux. Pour aller à l'école même chose. Pour les soins, même chose voire l'ambulance (gratos). Le train ce n'est pratiquement que pour les loisirs. Or depuis quand les loisirs sont de la responsabilité de l'état français ?
A ce titre, l'état devrait aussi livrer à chaque famille 3 repas par jour! Et puis le haut-débit à pas cher. Et puis des vacances à la mer l'été et à la montagne l'hiver! Ah ben oui c'est injuste que tout le monde n'aille pas se baigner et skier. C'est un droit Môssieur!
Désolé mais cette histoire de service public on le paie très très très cher. A la limite, l'état s'occupera des petites lignes. On perdra moins d'argent car j'ai peine à croire que les "grandes lignes" soient réellement profitables à la SNCF.

857. Lobabu - 25/05/18 16:56 - (en réponse à : Suzix)
Bah non Suzix dans un pays où les villes moyennes et petites sont majoritaires, le transport ferroviaire des marchandises et des personnes doit être une prérogative de l'Etat. C'est une question d'équité entre les citoyens, les territoires et les contribuables. On sait bien ce qu'amenerait une privatisation à savoir l'abandon de zones entières du territoire . Tu appartiens à une nation, ça peut quand même pas être tout le temps chacun pour sa gueule.

856. froggy - 25/05/18 16:18
Vous connaissez le feminin de "Assis dans le canape"? C'est "Debout dans la cuisine".

Image may contain: indoor

855. suzix@bdp - 25/05/18 15:25
ah et à ceux qui vont me parler de service public je répond "sévice public"!
Est-ce à l'état d'assurer le transport des gens et des marchandises ? ... l'éducation oui, la sécurité intérieure et extérieure oui, la santé également. Le reste, je vois pas en quoi le transport devrait être un service d'état. Tout le monde a besoin d'enseignement, de sécurité et de se soigner. Le reste ...

854. suzix@bdp - 25/05/18 15:17
et de 35 milliards pour notre gueule .... Ceux qui ne prennent jamais ni le train ni le RER ni les TER apprécieront.
Malgré ce cadeau à "l'entreprise SNCF" ingérable, "La CGT Cheminots veut “continuer le combat”

De son côté, la CGT Cheminots s’est montrée beaucoup moins enthousiaste. “On continue le conflit, le combat”, a-t-il poursuivi. “Le Premier ministre n’a pas fermé la porte” à la demande de table ronde formulée par la CGT Cheminots, “il a dit qu’il réfléchissait au sujet et nous donnerait une réponse très prochainement”, a-t-il continué, soulignant que c’est “la responsabilité du gouvernement de trouver des solutions de sortie du conflit”.


OK. On (je dis bien nous tous) nettoie la dette de la SNCF, on (nous tous à nouveau, même ceux qui ne prennent jamais ces foutu trains) investit pour mettre la "société" (mort de rire, une société aussi mal gérée aurait crevé depuis longtemps) sur de bons "rails" ET on exige que le coût au km soit le même que dans les autres pays. Ils se démerdent comme ils veulent. Ensuite, si la SNCF est à nouveau criblée de dette, l'état revend tout au privé et on sera débarrassé de toute cette merde.

853. froggy - 23/05/18 17:01 - (en réponse à : Intermede)
Pour votre maman cherie:

No automatic alt text available.

852. pm - 23/05/18 01:56 - (en réponse à : Quentin)
Je n'ai pas parlé de négocier mais de reprendre les résolutions une par une, comme elles ont été proposées, de refaire l'Histoire depuis le début.
Mon idée de départ était de dire que le plus fort ne veut jamais de compromis et le regrette souvent ensuite. Si les palestiniens, et les pays arabes, avaient accepté la résolution de l'ONU de reconnaissance d'Israël en 47, plutôt que de lui faire la guerre, on n'en serait sans doute pas là, peut-être même que ton idée d'état binational à la belge aurait vu le jour, on ne saura jamais, justement parce qu'on ne peut pas refaire l'Histoire.

851. Quentin - 22/05/18 21:20 - (en réponse à : pm)
je reste sur ma position de prendre les résolutions une par une et dans l’odre chronologique. Le premier qui refuse a perdu. Comment, le Hamas refuse la première résolution et l’OLP seulement d’un point de vue tactique ! Je ne vois pas l’intérêt d’évoquer les résolutions futures dans ces conditions.
Mais en effet, dans un monde idéal, si l’existence d’Israël en tant qu’état juif était sincèrement reconnu par les palestiniens, on pourrait envisager la suite.


Je suis bien d'accord avec ca. Là où on ne sera sans doute pas d'accord, c'est que quand on négocie quelque chose, c'est en général selon le principe de "il n'y a d'accord sur rien tant qu'il n'y a pas d'accord sur tout" (formule consacrée des négociations politiques en Belgique). Donc on peut bien discuter des résolutions une par une, mais elles doivent être appliquées toutes en même temps et pas une par une. Tu as tout à fait raison de dire qu'une reconnaissance pleine et sincère d'Israël est la condition sine qua non d'une coexistence pacifique et du retour des réfugiés qui souhaitent rentrer (beaucoup ne reviendront pas; ils se sentent très bien là où ils sont). Mais il y a une différence cruciale, car on ne peut plus refuser de négocier avec ceux qui refusent de reconnaître Israël à partir du moment où on accepte que la reconnaissance pleine et sincère d'Israël fait partie de ce qui est négocié, et que cette reconnaissance ne sera acquise qu'en contrepartie d'autre chose (le respect de toutes les résolutions de l'ONU).

850. lobabu - 22/05/18 20:00
Dis donc Odrade, je viens de voir un reportage sur les Suisses qui passent la frontière pour déposer leurs déchets en France (et pas dans les déchetterie, hein, au bord de la route, dans des abris-bus, en forêt...) C'est pô bien ! Je comprends mieux pourquoi c'est si propre en Suisse!...

849. nem° - 22/05/18 19:01 - (en réponse à : pm)
Dit le mec qui te traite d'antisémite dès que t'es pas d'accord.

848. pm - 22/05/18 18:44 - (en réponse à : nem 844)
Encore une fois je ne soutiens pas du tout le gouvernement israélien actuel.
Ca n'en fait pas un problème aussi simple que vous semblez le penser avec juste des gentils et des méchants.

847. pm - 22/05/18 18:42 - (en réponse à : Nem le cochon de Gaza)
J'ai vraiment énormément aimé ce film, que je conseille à tout le monde.

846. suzix@bdp - 22/05/18 18:42
faut que je trouve ce film!

845. nem° - 22/05/18 18:19

844. nem° - 22/05/18 18:13 - (en réponse à : pm)
Je parle de territoires occupés, de villages rasés, de vergers coupés la nuit pour chasser les proprios légitimes. Etc.

843. pm - 22/05/18 17:53 - (en réponse à : suzix Nem)
Quels sont les pays non racistes ? Je ne parle pas de racisme d'état mais de racisme ordinaire.

842. pm - 22/05/18 17:51
Et est-ce qu'on peut habiter la Palestine sans être israélien?

Pas compris. Qu'est-ce que la Palestine, pour toi ( Cisjordanie et Gaza, autre chose ) ?
Si tu parles des colonies juives enclavées en territoire palestinien de Cisjordanie ( celles de Gaza ont été démantelées depuis longtemps ), je suis opposé à ces implantations.

841. suzix@bdp - 22/05/18 17:00
La France n'est pas raciste ou xénophobe. Les français sont un peu racistes et de moins en moins xénophobes.

840. nem° - 22/05/18 16:57 - (en réponse à : pm)
On peut aussi très bien habiter Israël sans être israélien.

Et est-ce qu'on peut habiter la Palestine sans ètre israëlien? Et pourquoi je pose la question alors qu'au fond je m'en fous un peu de tout ça?

839. nem° - 22/05/18 16:54
Les deux, mein Oberst.

838. suzix@bdp - 22/05/18 15:56
Israël est-il un état raciste ou xénophobe ?
Et la France ?

La société israélienne est-elle raciste ou xénophobe?
La société française est-elle raciste ou xénophobe?

837. pm - 22/05/18 15:48
précisions: je déteste mais je comprends. Après tout celui qui souhaite émigrer en Israël doit en accepter le postulat et les règles, s'il n'est pas d'origine juive qu'il se convertisse s'il est vraiment motivé par sa nouvelle citoyenneté. On peut aussi très bien habiter Israël sans être israélien.
Pour en revenir à "La France aux français", si le slogan n'avait pas une très forte connotation d'extrême droite, en soi, stricto-sensu il n'est pas très choquant d'être français et d'en accepter les règles républicaines quand on habite en France.

836. pm - 22/05/18 15:18 - (en réponse à : Nem)
Ah, ok, tu veux parler du point de départ. Oui, c’est très gênant et j’en ai parlé plus haut, je pensais qu’il s’agissait d’autre chose. C’est la raison pour laquelle je ne demanderai ma citoyenneté israélienne qu’en dernière limite, histoire de sauver ma peau et celle de ma famille en cas de danger avéré. En effet, produire un certificat de judéité je prends ça un peu comme produire un cetificat d’aryennité, ça me heurte frontalement.

835. nem° - 22/05/18 15:05 - (en réponse à : pm)
Retournons la question : j'imagine que tu considères "La France aux Français" comme un postulat raciste? Pourquoi "Israël aux Juifs" ne le serait pas? Là tu me sors la carte Shoah et je dois montrer mon jeu furieusement antisémite? Comme dirait longshot, ce type n'est pas sérieux.

834. pm - 22/05/18 14:54 - (en réponse à : Suzix)
Tu sais, il y a des tas de gens d’origine juive qui ne sentaient pas plus juifs que ça et qui ont été exterminés. Où allais-tu mettre les survivants ? Ils n’allaient pas retourner au point de départ de leur extermination ( certains l’ont fait, les polonais ont répliqués par des pogroms post shoah après la guerre, mais chut c’est un délit de le dire au regard de la loi polonaise actuelle ), certains ont été dans les pays alliés , les plus démunis en Palestine.

833. pm - 22/05/18 14:48 - (en réponse à : Suzix)
Pourquoi ce raisonnement est-il raciste ?
Pourquoi la notion de refuge du peuple juif, qui au regard de l’Histoire ne semble pas vraiment paranoïaque, serait-elle raciste ?

832. pm - 22/05/18 14:45 - (en réponse à : Suzix Quentin)
À l’époque il n’y a avait pas de peuple palestinien, ou plutôt ceux qu’on appelait les palestiniens étaient les juifs qui s’établissaient en Palestine. Les arabes n’étaient pas très nombreux, souvent des bédoins, mais il est vrai qu’ils ont été niés c’est un fait mais c’est de l’histoire. Il y a très peu de survivants de cette époque et les déplacements de population ont été légions après WW2.
Quentin, je reste sur ma position de prendre les résolutions une par une et dans l’odre chronologique. Le premier qui refuse a perdu. Comment, le Hamas refuse la première résolution et l’OLP seulement d’un point de vue tactique ! Je ne vois pas l’intérêt d’évoquer les résolutions futures dans ces conditions.
Mais en effet, dans un monde idéal, si l’existence d’Israël en tant qu’état juif était sincèrement reconnu par les palestiniens, on pourrait envisager la suite. À titre personnel je suis opposé au retour des descendants des réfugiés , qui n’ont plus rien de ce que tu énonces ( tu crois sérieusement qu’ils ont encore des biens immobiliers alors qu’Israël est un pays qui construit sans arrêt ? Tu crois que le temps s’est arrêté ?), mais comme tu as dû le remarquer je ne suis pas décideur.
Mais commençons par le début, la suite ne s’étudiera qu’ensuite et peut-être que la donne sera changée.

831. suzix@bdp - 22/05/18 13:40
après je comprends parfaitement la volonté pour les juifs pratiquants et même pour les non pratiquants mais tout de même de culture juive d'avoir un pays à eux. Il se trouve "juste" que l'endroit choisi était le pire possible et que ce raisonnement est raciste.

830. Quentin - 22/05/18 13:37 - (en réponse à : pm)
Si on te dit qu’au nom de la liberté de circuler la France est prête à accueillir 60 millions de migrants

Il faut remettre les choses dans leur contexte. D'abord c'est pas au nom de la liberté de circuler et c'est pas des migrants. On parle de gens qui ont leur racines en Palestine, des terres, des biens immobiliers, de la famille, etc. Ensuite, c'est à peu près l'ordre de proportion de Juifs qu'on a demandé aux Palestiniens d'accueillir sur leurs terres. Enfin, je te rappelle qu'à l'origine, c'est ton idée d'appliquer les résolutions de l'ONU une par une. On ne fait que reprendre ton idée, que tu n'as plus l'air de trouver si bonne que ca.

Quand il s’agit des juifs c’est « circulez y’a rien à voir », je suis plutôt sur cette position ( avec vous je me force ), quand il s’agit des musulmans ou des africains ça devient soudain très différent.

Il y en a qui sont des amis et d'autres que je suis payé pour étudier. L'un n'empêche pas l'autre, mais ca rend les choses plus sensibles et plus compliquées. Je ne sais pas si tu saisis la différence?

829. suzix@bdp - 22/05/18 13:33 - (en réponse à : pm)
Ben oui c'est raciste. Israël accepte encore des immigrés juifs venant de France par exemple? Il me semble même qu'ils encourageaient cela lors des attentats de Toulouse !? Donc oui, Israël se proclame juive et raciste. Donc ensuite argumenter que les critiques envers ce pays faisant référence à la religion majoritaire (d'état?) sont racistes ben c'est juste antinomique.

Ensuite, la grande différence entre la France qui ferme ses frontières aux migrants et Israël qui veut rester juive et exclut dont les palestiniens tout autour c'est que ... la France n'a jamais été le pays des Syriens, des Irakiens!

828. pm - 22/05/18 13:29 - (en réponse à : Suzix)
Je crois connaître ta solution, éradication de toutes les religions. C’est sympa sur le papier, ça ne gomme pas les cultures, mais les croyances irrationnelles me paraissent consubstantielles à la nature humaine.

827. pm - 22/05/18 13:27 - (en réponse à : Suzix)
Et encore une fois critiquer la politique du gouvernement israélien n’a rien d’antisémite, ce que je trouve antisémite c’est la négation de l’état d’Israël comme état à majorité juive. Pour les raisons expliquées plus haut, au nom de certains principes on choisit le plus haut risque pour les juifs ( risque de nouvelle Shoah vs l’intégration a priori aisée dans les pays limitrophes, à supposer qu’il n’y ait pas de tierce solution). Raison pour laquelle je considère l’antisionisme ( le refus de l’ état d’Israël dans sa structure d’état juif ) comme un nouvel antisémitisme.

826. pm - 22/05/18 13:17 - (en réponse à : Suzix)
Cet entresoi comme tu dis, est très relatif car avec de fortes minorités ( 20% d’arabes c’est au moins deux fois plus qu’en France ) et je ne vois pas bien en quoi ce serait raciste.
Si on te dit qu’au nom de la liberté de circuler la France est prête à accueillir 60 millions de migrants ( compte tenu des proportions c’est ce que propose Quentin ) de culture et de religion complètement différentes, qui de plus te haïssent dans le cas des palestiniens qui entreraient en Israël, je suppose que tu vas trouver qu’au nom de beaux principes c’est tout de même un peu risqué. Donc au nom d’un certain pragmatisme et pour ne pas faire courir de plus grands risques on tente de réguler ( savoir si on le fait bien et avec humanité est une autre question, personnellement je n’aime pas la dernière loi ).
Est ce que cette tentative de régulation est raciste ?

825. suzix@bdp - 22/05/18 12:40
823. pm - 22/05/18 12:30 - (en réponse à : Suzix)
Toi qui est athée mais d’origine chrétienne, imagine que le monde soit quasi exclusivement dominé par des religieux musulmans qui au mieux te tolèrent, au pire te massacre. Tu aimerais sans doute avoir la possibilité de trouver un petit espace-refuge où tu t’y retrouverai davantage. C’est un peu ça Israël, il ne faut pas voir « juif » dans sa forme religieuse, c’est bourré d’athées comme toi et moi en Israël.


Faut pas me demander à moi de proposer une solution. J'en ai une très claire en tête mais elle va pas plaire.

824. suzix@bdp - 22/05/18 12:38
ah mais qu'Israël soit constitué à majorité de personnes de "culture juive", c'est son essence. Sa raison d'exister. Je n'y trouve pas forcément à redire. La mixité et le multiculturalisme à ses limites, surtout quand on parle de religion comme différence entre les citoyens. Ce que je signalais est que tu ne trouves pas cet entre-soi comme du racisme mais que lorsqu'on pointe du doigt des décisions et actions d'Israël en faisant le lien avec son état de "peuple juif", tu trouves cela raciste ...

823. pm - 22/05/18 12:30 - (en réponse à : Suzix)
Toi qui est athée mais d’origine chrétienne, imagine que le monde soit quasi exclusivement dominé par des religieux musulmans qui au mieux te tolèrent, au pire te massacre. Tu aimerais sans doute avoir la possibilité de trouver un petit espace-refuge où tu t’y retrouverai davantage. C’est un peu ça Israël, il ne faut pas voir «  juif » dans sa forme religieuse, c’est bourré d’athées comme toi et moi en Israël.

822. pm - 22/05/18 12:23 - (en réponse à : Quentin)
Tu as donc le relativisme culturel... relatif. Quand il s’agit des juifs c’est «  circulez y’a rien à voir », je suis plutôt sur cette position ( avec vous je me force ), quand il s’agit des musulmans ou des africains ça devient soudain très différent.

821. pm - 22/05/18 12:18 - (en réponse à : suzix)
Je justifie un état à majorité juive, pas exclusivement mais majoritairement, un seul tout petit état contre je ne sais combien d’état à majorité arabo-musulmane ( voir exclusivement ), contre je ne sais combien d’état à majorité chrétienne. Rien à voir avec l’apartheid, il y a actuellement 20% d’arabes israéliens ( ne pas confondre avec les palestiniens de Cisjordanie ou de Jérusalem est qui n’ont pas la nationalité israélienne), bien intégrés et qui ne souhaitent pas changer de nationalité. Si la proportion montait à 30 ou même 35% les équilibres seraient sans doute respectés, au delà ça se complique sérieusement avec un risque important de guerre civile. C’est pourtant ce que propose Quentin avec le droit au retour des descendants des réfugiés, qui ferait basculer la majorité du coté arabe et ferait d’Israël un nième état arabe contre aucun état juif, avec les risques que cela comporte.

820. longshot - 22/05/18 09:57 - (en réponse à : pm)
quand je dis que tu es antisémite, je ne parle pas de haine vicérale mais de position politique qui mettent facilement en danger les juifs.

Ah je comprends mieux, tout de suite. Reconnais que ce n'est pas vraiment le sens habituel du mot...

819. longshot - 22/05/18 09:53 - (en réponse à : nem)
Ah j'ai bien vu qu'il s'appuyait sur des documents, oui. Après, sur quels documents, et pour en faire quoi...

Dans la première vidéo il fournit lui-même des éléments qui vont à l'encontre d'un de ses arguments, et il n'a pas l'air de s'en rendre compte.

Ce type n'est pas sérieux...

818. suzix@bdp - 22/05/18 09:37 - (en réponse à : pm)
il y a deux points antinomiques dans ton discours sur Israël. D'un côté tu justifies un état "juif" par nécessité de sa propre existence donc qui exclue les non-juifs, ce qui est ... donc raciste. C'est au-delà de l'apartheid où noirs et blancs vivaient séparés mais dans le même pays. Et tu parles de racisme lorsque certains critiquent Israël en mettant en avant le fait que c'est un état juif ...

817. Quentin - 22/05/18 07:13
ton évocation d’ami juif fait penser aux racistes qui ont leur bon noir.

J'étais certain que tu allais dire un truc comme ca. Ce que je voulais montrer, c'est qu'il est impossible de prouver mon antisémitisme. Quoique je dise, quoique je pense, tu m'as déjà fiché comme un fourbe et ca ne changera rien.

Mes amis juifs, c'est tout à fait par hasard et sur le tard que j'ai appris qu'ils l'étaient. C'est tout récemment que j'ai appris que Nathan était un nom juif par exemple, par une collègue qui s'appelle Nathan et qui me racontait qu'elle recoit des coups de fils anonymes antisémites. Mes amis juifs d'enfance, c'est ma mère qui m'a raconté qu'ils étaient juifs. Entre nous, on n'en a jamais (ou très peu) parlé. Qu'ils soient juifs ou pas n'a jamais rien changé. On est amis, c'est tout. Je vais même t'avouer que je sais très très peu de choses sur la religion juive. Hanouka et tout les autres rituels dont je ne connais même pas le nom, je ne sais rien de comment ca marche. Je n'en ai jamais vu ni de près ni de loin (sauf peut-être dans un film).

Que quelqu'un soit juif me fait ni chaud ni froid. Au contraire d'un collègue Israélien rencontré à une conférence qui m'a fait tout un cours sur tous les anthropologues qui étaient juifs (il y en a une floppée). Il ne voyait la discipline qu'à travers ce prisme. J'ai beaucoup appris ce jour là (je ne m'étais jamais demandé quelle était le religion des grands noms de l'anthropologie). J'ai d'autrers collègues homo qui m'ont fait un cours sur tous les anthropologues qui étaient homosexuels. C'était intéressant, mais en ce qui me concerne, je ne serai jamais comme ces collègues. Que quelqu'un soit juif ou homo me laisse de marbre. Ce sont les idées qui comptent.

816. pm - 22/05/18 01:07 - (en réponse à : Quentin)
Sans évoquer ta famille, qui est certainement très respectable , ton évocation d’ami juif fait penser aux racistes qui ont leur bon noir.
Sans oublier les petites piques provocatrices, quand je dis que tu es antisémite, je ne parle pas de haine vicérale mais de position politique qui mettent facilement en danger les juifs. De même que sans te faire l’avocat des terroristes tu comprenais leur position vis à vis de Charlie Hebdo, ce que je trouve monstrueux, ou que tu te sentais proche de T Ramadan, je trouve tes positions philosophiques, celles en phase avec le relativisme culturelle, très dangereuses et à vrai dire pas très humanistes. Je pensais que sans le soutenir ouvertement tu comprenais la position du Hamas, il semble que non, tant mieux.
Je m’engueule avec toi qui semble ouvertement propalestinien mais sache que je m’engueule de la même manière avec des proisraéliens.
Personnellement je suis pour la paix, mais je ne la vois pas. L’idée d’un retour des descendants des refugiés, je trouve ça non seulement injuste mais un problème plus qu’une solution. Peut-être ira-t-on finalement vers un état binational en annexant la Cisjordanie ( Gaza devenant un état islamique indépendant ) qui ferait d’Israël une espèce de Belgique au moyen orient. Ça me parait risqué au point de porter les germes d’une guerre civile ou alors comme le dit Suzix un développement économique de la partie arabe aplanirait les choses. À vrai dire je ne sais pas.

815. Quentin - 21/05/18 23:01 - (en réponse à : Le monde selon pm?)
Le Haut-Commissaire de l’ONU estime qu’Israël a fait «un usage illégal de la force» face aux manifestants palestiniens. C'est qui ce haut commissaire? Un sale antisémite.

Israël a convoqué lundi les ambassadeurs d’Espagne, de Slovénie et de Belgique en réaction au vote de ces pays au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour l’envoi d’une mission d’enquête internationale sur les événements sanglants à Gaza, sans aucun doute pour leur signifier que ce sont des pays antisémites.

L'ONU condamne l'usage "excessif" de la force par Israël. L'ONU est une institution clairement antisémite (la résolution 181 de 1947 sur la création d'Israël compte pour du beurre car c'était il y a 70 ans).

Le journal Le Soir, qui se fait l'écho de ces "nouvelles" n'est qu'un journal antisémite qui sert la cause du Hamas.

Israël est et sera toujours dans son bon droit et quiconque émet le moindre doute à ce sujet est antisémite.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio