La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 5

Les 1314 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27


964. pierrecédric - 12/06/18 15:30
Putain, 15 milliards d'euros pour que nos littoraux soient adaptés au changement climatique !? L'état peut franchement se le permettre, j'en mettrais même 20 ou 25 milliards moi si je pouvais.

963. pierrecédric - 08/06/18 11:17
Mh non, je ne me sentais pas oppressé, je faisais juste remarqué.

962. longshot - 08/06/18 06:25
@ Froggy

« Si je me réfère à mon dictionnaire, il est temps de faire la définition de ce mot espiègle qui échappe à la règle, plus noble qu'un aigle dans sa condition. Ce mot, vous le dites, censeurs hypocrites ! établissez vite son vrai sens profond !
Car si on l'ausculte, au lieu d'une insulte, on peut faire un culte du joli mot... »

Il me semble en effet que le sens d'origine s'est beaucoup perdu. Pour ma part j'évite de l'utiliser, mais ça doit encore m'échapper à l'occasion, justement parce que, à part dans des textes ou dans des chansons, ou de rares allusions savantes, je ne crois l'avoir jamais entendu employer dans son sens d'origine.

D'autres images par contre sont beaucoup plus explicites, et je préfère, comme tu le dis joliment au post 959, parler sans haine. (C'est de qui, au fait ?)

@ PC: je ne me sens pas oppressé, je ne penses même pas qu'il s'agit d'une « agression sexiste », je partageais simplement une opinion, qui est que je trouve dommage, et désobligeant, d'associer l'idée d'humiliation à une pratique sexuelle.

Car c'est bien de ça qu'il s'agit, non ? Il me semble que tu l'as toi-même reconnu, c'est le sens propre de l'expression.

Quant à moi j'évite d'employer ces termes, c'est un choix personnel de langage. Mais je t'assure que je n'ai aucune intention de « porter plainte » contre celles et ceux qui les emploient.

Toi par contre tu en es déjà à une dizaine de messages sur le sujet. Est-ce à dire que tu te sens « oppressé » par ma remarque ? Si c'est le cas, je te présente mes excuses, ce n'était pas mon intention.

...

« Dans ce monde triste de baiseurs centristes qui jouent en solistes je me sens si... »

961. pierrecédric - 07/06/18 20:18
Je cite:
"Cool ! À partir du 14 juin, les médias vont les abrutir avec le foot ! Les gens nous foutrons la paix et nous pourrons continuer à la leur mettre bien profond !!!"
Waow, super sexiste cette phrase "sarcasme".

960. pierrecédric - 07/06/18 20:07
Heureusement que ce ne soit pas moi le paranoïaque, ouf.

959. froggy - 07/06/18 18:47
Ou comme disait l'autre: Je me sens accule, et je le dis sans haine.

958. pierrecédric - 07/06/18 18:42
Y'a des moments où il faut savoir lire entre les lignes sans ce sentir oppressé.

957. pierrecédric - 07/06/18 18:40
Parce que "bien profond" se réfère obligatoirement au sexe de la femme ?

Ben voyons...

956. froggy - 07/06/18 17:29 - (en réponse à : Longshot post #945)
Je comprends bien le sens de ton intervention mais si on continue a aller dans ce sens la, il faudra reeduquer 60 millions de francais qui utilisent quoitidiennement et plusieurs fois par jour une insulte qui se refere au sexe de la femme.

Vaste programme comme disait de Gaulle

955. pierrecédric - 07/06/18 14:02
Je serais bien curieux de voir Micronnade porter plainte parce que cette bulle le choque.

954. pierrecédric - 07/06/18 13:54 - (en réponse à : Gugushot)
C'est extrêmement facile aujourd'hui de porter plainte pour tout et n'importe quoi, y'avais un épisode hier de "The bi g bang theory" qui parlait un peu de ça, épisode un peu con mais révélateur.

953. pierrecédric - 07/06/18 13:48
Eh bé, t'es comme toutes ces femmes qui se croient harcelées alors.
Incapable de discerner une blague à la con d'une véritable agression sexiste quoi.

952. longshot - 07/06/18 13:29 - (en réponse à : PC, suzix)
Ben, c'est associer un acte sexuel à l'idée d'humiliation. Pour moi c'est exactement la même chose qu'utiliser « pédé » ou « tapette » comme insulte. Le « sens figuré » a bon dos...

951. suzix@bdp - 07/06/18 13:04 - (en réponse à : pc)
'tain pour une fois je suis d'accord avec toi !!

950. pierrecédric - 07/06/18 12:29
Tout ce qui est écrit dans la bulle a d'une certaine façon un sens, si on ne voit juste cette petite phrase comme une agression sexiste, faut consulter.

949. pierrecédric - 07/06/18 12:25
Non crétin, je parle de la phrase "on va leur mettre bien profond" dans l'image qu'a mit froggy.
Confondre un sens figuré à la con avec le sens propre (sexiste) c'est un petit peu con.

948. suzix@bdp - 07/06/18 12:16 - (en réponse à : pc)
de quelle phrase tu parles?
Celle de "les petites filles sont meilleures à l'école que les garçons"?

947. pierrecédric - 07/06/18 12:11
On retombe un peu dans la paranoïa là, si on fait le rapprochement de la phrase avec le sexisme.

946. suzix@bdp - 07/06/18 12:03
Oui on est (presque) tous influencés par ce mouvement de libération de la parole féminine. C'est une très bonne chose évidemment et j'espère que cela fera hésiter voire reculer certains ... tous? j'y crois pas mais déjà si cela peut éviter tout un tas de comportements machistes, sexistes et agressifs c'est top. Cela va sans doute aussi stopper un certain nombre de prédateurs restés impunis si longtemps.
Ensuite, il ne faudrait pas non plus tomber dans la paranoïa et le dogmatisme. On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui semble être de plus en plus vrai ...

Dans qq temps, on pourra aussi regarder un peu sur le sexisme "à l'envers". Parce que des pubs sexistes présentant l'homme comme un gros beauf ça pullule. Et quid du site "adopte un mec" et ses pubs présentant l'homme comme un animal sur catalogue? Et aussi tous les discours commun encore entendu cette semaine sur une radio d'information : "les petites filles sont meilleures dans les disciplines littéraires et dans les langues étrangères que les garçons" ... possible mais c'est sexiste. Y'a des stats? Et puis est-ce que cela ne finit pas par s'équilibrer à l'adolescence ou au lycée? Par contre, je te dis pas le scandale si qq'un s'avise de dire une connerie du genre "les petits garçons sont meilleurs dans les disciplines scientifiques et techniques que les filles" !!! D'ailleurs ma fille (14 ans) c'est offusquée en même temps que moi sur cette phrase. Elle, ce qu'elle perçoit c'est qu'en disant cela, cela rabaisse son petit frère mais qu'un tel discours pousse les filles vers les sections littéraires ... connues pour offrir moins de débouchés. Donc elle, elle refuse de se faire enfermer dans un stéréotype, même s'il semble positif.
Tout ça pour dire qu'il faudra aussi éduquer tout le monde dans les deux sens.

Perso, j'ai encadré des équipes féminines dans des sports typés "mecs" (du hockey ...). Et je trouve cela génial ces gamines, ces femmes qui font ce qui leur plait et viennent se fighter sur le terrain avec les mecs (car même s'il y a aussi des compètes spécifiques, dans cette discipline, filles et garçons, hommes et femmes jouent ensemble, chose très rare en sport). Ces "gamines" font bcp de bien à notre société toute entière même si elles ne s'en rendent pas compte. Elles, elles vivent juste leur truc à fond. C'est au-delà du féminisme. C'est juste de l'humanisme.

945. longshot - 07/06/18 07:03 - (en réponse à : froggy)
J'imagine que l'image n'est pas de toi, mais je ne trouve vraiment plus ça drôle, les métaphore sexistes du type « la leur mettre bien profond ».

944. pierrecédric - 05/06/18 16:36
Oui, ces cons en plus de faire des restrictions télévisuels, ils veulent nous foutre plus de sports et plus d'infos, ce dont je me fous royalement quel que soit le sport.

943. froggy - 05/06/18 16:28
Paraphrasons ce bon vieux Karl, le football, c'est l'opium du peuple.

Image may contain: 2 people, people smiling, suit and text

942. suzix@bdp - 04/06/18 13:46
Le mouvement 5 étoiles anti-système et la Ligue (extrême droite) au pouvoir en Italie ... les bourses européennes rassurées repartent à la hausse.

MouaaaAAAAAAHHHH excellent! Les anti-systèmes au coeur de celui-ci qui renforce ce qu'ils veulent combattre.

941. pierrecédric - 04/06/18 05:59
Lobabu a bien raison pour l'administration, ce ne sont pour la plupart que de minables dirigeants.

940. nem° - 31/05/18 21:53
Les fermetures de sites/chaines, c'est pas que du flan.


939. pierrecédric - 30/05/18 19:31
Quand on fait passer des lois de merdes, voilà ce que l'on obtiens.

Par contre on fait rien contre les lobbies qui polluent nos aliments.

938. Stefan - 30/05/18 18:08 - (en réponse à : GORAFI)

937. froggy - 30/05/18 17:07 - (en réponse à : Pensee du jour)
Paradigme inquiétant, un migrant qui sauve un enfant est un héros, celui qui sauve un migrant est un délinquant...

936. froggy - 30/05/18 16:57 - (en réponse à : Et voici maintenant notre minute de l'humour)
Image may contain: text

935. Stefan - 30/05/18 15:54
C'est très loin d'être la règle dans ce que j'ai pu observer depuis à peu près le même temps que je bosse. J'ai fait des petites et des grosses boites, que dans le privé.

En gros les mecs très bons techniquement, en général, on essaie d'éviter de leur donner des postes de responsabilité parce que quand il y a un problème, ce sont les seuls à savoir gérer et donc on les laisse à des postes où on leur demande juste de régler les problèmes.

Après ça dépend des managers, mais quand une boite cherche à embaucher et n'arrive pas à trouver, en général elle traite bien ses employés, pour les conserver et elle a tendance à augmenter tout le monde. Quand on est dans une période de crise, et ces dernières années, c'était tout le temps un peu la crise, il y a toujours des bonnes excuses pour pas augmenter les gens.

Dans les petites boites, en général, on n'a pas trop les moyens.

Moi personnellement, j'ai toujours réussi à pas trop mal me débrouiller parce que je suis spécialisé dans des trucs un peu pointus qui courent pas les rues, donc, en général, on essaie de me garder parce que je suis pas si facile à remplacer. Mais quand je regarde autour de moi, j'ai quand même souvent vu des incapables intouchables qui connaissent par coeur les règles et process de leur boite et savent se faire bien voir des bonnes personnes et ceux qui essayaient de résoudre les problèmes virés parce qu'on pense qu'en éliminant ceux qui remontent des problèmes, on ne verra plus les problèmes.

934. suzix@bdp - 30/05/18 15:01
je bosse depuis 16 ans dans le privé et mon épouse depuis 22 ans. moi dans une petite boîte, elle dans de grosses et moyennes structures. à chaque fois en lien avec l’international. Et je confirme que les plus méritants sont mieux récompensés. oui il y a des buses. oui parfois avec des responsabilités mais globalement progressent ceux qui en sont le plus capables.

933. Stefan - 30/05/18 14:16
Il faut ne jamais avoir bossé de sa vie dans le privé pour croire que ce sont ceux qui bossent le plus et le mieux qui sont mieux considéré et qui ont des promotions.

Dans une petite boite, tu as de grandes chances de finir par te faire bouffer avec l'ensemble de ta boite et plus une boite et grosse, plus ça ressemble à une administration avec ses planqués, ses tricheurs, ses profiteurs et ses injustices.

Les problèmes de l'administration française sont liés à des problèmes de taille de structure bien avant les problèmes de statuts.

En terme de statuts et d'avantages, il vaut mieux bosser dans une banque ou chez un gros assureur que dans une administration.

932. suzix@bdp - 30/05/18 12:54
il y a dans le privé autant de branleurs et d’incapables que chez les fonctionnaires. Et autant de salariés voulant une vie tranquille. La « compétition «  est parfois plus rude dans le public que dans le privé, par exemple dans les labo de recherche. Dans le privé ton collègue qui a bien marcher t’a peut-être payer ton salaire et a peut-être permis que ton propre poste soit conservé ... moi j’ai trouvé plus de solidarité dans le privé que dans les labo de fac.

931. totom - 30/05/18 12:44 - (en réponse à : Suzy)
Pour l'arrêt du statut de cheminot je suis plutôt pour mais bon ça ne va pas changer des masses car ils doivent négocier des putains de conventions collectives et autres avantages de contre partie qui coûteront très cher aussi
Par contre je n'aime pas que l'on nous mente en affirmant que la qualite sera meilleure et que les prix baisseront avec la 'privatisation' comme si c'était une évidence

930. totom - 30/05/18 12:31
Reste à voir ce qui est stratégique et ne doit pas être privatisé, à mon avis il ne va pas rester grand chose à terme
Et sûrement que le privé permettra plus d'évolution pour certains, mais Quid de ceux qui n'ont pas le fameux esprit de compétition ? Aux galères ?

929. suzix@bdp - 30/05/18 12:19 - (en réponse à : stefan)
ce qui tue le service public c’est qu’un fonctionnaire qui se donne du mal pour faire son taff, être bon, être présent ne sera pas mieux « considéré » qu’un profiteur du système. Dans le privé la différence va très vite se faire ... niveau salaire mais aussi évolution vers des jobs plus épanouissant.

928. suzix@bdp - 30/05/18 12:14 - (en réponse à : tom)
le statut de fonctionnaire ne protège ni des boulots de merde, ni des chefaillons tyranniques, ni de se faire chier ni d’etre mal payé. perso je vois plus les « petits » fonctionnaires (cad ceux qu’on croise tous les jours) comme les larbins de la république. Et je précise que mes parents étaient instit et que j’ai vécu entouré de fonctionnaires.

927. Stefan - 30/05/18 11:02
Ben le souci est là. La société ne peut pas fonctionner si le seul critère devient la rentabilité. La logique n'est pas bonne. Elle est mauvaise pour les utilisateurs, et elles est catastrophique pour l'environnement. On va tous finir par le payer et il faut bien protester quelque part.

Les steno dactylo on n'en n'a plus besoin. Se déplacer, on en a toujours besoin.

Pour les entreprises privées qui devraient pouvoir adapter leurs effectifs, je rappelle que le Japon a été un leader de l'économie mondiale pendant près de 50 ans avec des entreprises qui ne pouvaient pas licencier. Quand leur économie s'est cassée la gueule pour plein de raisons, ils ont autorisé les licenciement et ça n'a pas arrangé les choses.

L'économie est très loin d'être une science exacte et les dogmes et grandes vérités de l'ultra libéralismes ont bien souvent montrés qu'ils étaient complètement faux.

926. totom - 30/05/18 11:01
Je pense que le statut des cheminots est un symbole et qu'apres il sera tres facile d'arreter le statut de fonctionnaire sauf pour certains métiers sensibles comme juge ou policier et éventuellement profs
Mais tout les métiers de gardiens de prison, chercheurs, bibliothécaire, agents municipaux, administrations non stratégiques seront privatisés, comme recemment la gestion des amendes de stationnement à Paris ou plus loin la gestion des déchets

925. pierrecédric - 30/05/18 10:55
ce qui serait bien c’est que soit construit un tunnel sous ma ville pour y faire passer la nationale.

Putaiiiiiiiiiiiiiiiin, woaw là tu rêve gugus.

924. suzix@bdp - 30/05/18 10:48
de toute façon le rail français va s’ouvr au privé donc que vous soyez contre ne changera rien.
le statut des cheminots n’est pas viable pour une boîte privée qui a besoin de pouvoir adapter ses effectifs.
sur le tarif, c’est pas moi qui dit que c’est cher ( qd je le prends c’est pour le taff) ce sont les stats et 80% des usagers. moi je trouve que la qualité est mauvaise.
après rien à foutre de la fermeture des petites lignes. il faut évoluer. il n’y a plus de sténo-dactylo ni de rémouleur ou de forgeron dans les villages ... à ce titre ce qui serait bien c’est que soit construit un tunnel sous ma ville pour y faire passer la nationale. Ce serait un gain de temps pour des dizaines de milliers de franciliens, une diminution de la pollution (pas de feux) et un énorme gain en qualité de vie ... mais cela ne se fera pas car c’est ... c’est ? ... allez je vous aide « coûteux » ... comme conserver des petites lignes non rentables!

923. Stefan - 30/05/18 10:19 - (en réponse à : Suzy #920)
Il y a sans doute des choses à améliorer à la sncf, mais je suis loin d'être persuadé que le statut des cheminots soit la cause de tous les problèmes et je suis à peu près sûr que l'ouverture à la concurrence est une mauvaise solution.

Je vois ce qu'il s'est passé dans les télécoms. Pour les portables, par exemple. Si c'était géré par l'état, on aurait un réseau d'antennes relais, réparti régulièrement sur toute la France pour que le "service public" soit assuré pour tous partout.

Mais non. On a les zones densément peuplées où on a tout en triple et où on est irradié trois fois plus que nécessaire. Et dès que tu quittes ces zones, ça n'intéresse plus personne et tu ne captes plus ou très mal selon ton opérateur.

Niveau tarif, on a payé très très très cher pendant très longtemps parce que les gros opérateurs s'étaient entendus sur les prix. Sur la téléphonie on a eu la chance d'avoir free, qui est sorti de nulle part et qui a fait fonctionner la concurrence ce qui a fait baisser les prix. Mais en téléphonie, pas besoin de grosses infras, free passe par les antennes relais d'Orange (ce qui a foutu un beau bordel chez orange au lancement de free) et a juste eu besoin de développer des logiciels et de quelques serveurs qu'ils avaient déjà.
Sur le transport ferroviaire la probabilité qu'un petit concurrent sorte de nulle part et puisse acheter et déployer des trains pour couvrir toute la France et concurrencer les gros en cassant les prix est extrêmement faible.

Du coup qu'est-ce qui va se passer: Sur les zones denses, on va avoir le choix entre plein de trains différents pour aller au même endroit. Donc chaque compagnie aura ses trains moins remplis, donc fera payer plus chers les billets pour rentabiliser. Ils vont en plus s'entendre tacitement pour gonfler les prix sur les lignes stratégiques. En plus, qui dit plus de train dit plus de trafic, et plus de perturbations, plus de complexité à gérer les retards et effets de bord et correspondences.
Et au contraire, sur les petites lignes pas rentables, tu n'auras plus de train du tout.

Cerise sur le gâteau l'entretien des lignes restera à la charge de l'état et continuera à nous coûter des sous.

Et on a déjà des exemples de ça dans les pays autour de nous qui ont ouvert à la concurrence, partout, les prix des trains ont augmenté.

922. Quentin - 30/05/18 08:21 - (en réponse à : Suzix #911)
Ah oui quand même, une augmentation des tarifs de 120% sur 2 ans, sans que les Francais ne descendent dans la rue... Ca montre qu'il y a eu un changement de méthode de calcul.

Si tu regardes ce site: https://www.seat61.com/uk-europe-train-fares-comparison.html, on voit que les tarifs changent énormément en fonction de l'heure de pointe, du nombre de jours réservés à l'avance, etc.

Bon OK, disons que le train est cher. Le rendre moins cher veut dire plus de subsides. Tu ne veux pas l'utiliser parce que c'est trop cher, mais tu ne veux pas non plus que l'état y mette l'argent de tes impôts pour le rendre moins cher.

921. nem° - 30/05/18 01:23

920. suzix@bdp - 30/05/18 00:31
ok je suis un abruti mais tous ceux qui ne voient pas qu’on se fout de leur gueule à chaque grève en brandissant le sacro-saint « service public » dont des veaux.

919. Victor Hugo - 30/05/18 00:17
Putain, mais quel abruti...

918. suzix@bdp - 30/05/18 00:13
de toute façon je ne suis pas contre le rail. Je ne suis même pas contre une compagnie nationale. Je suis juste contre la sncf actuelle.
Et bien entendu qu’il m’arrive de prendre le train ... pour des aller-retour Paris Marseille ou Paris-Lyon notamment. Mais j’ai qd même le droit de trouver cela pas pratique (faut déjà se rendre à la gare), pas sympa (je m’y trouve à l’etroit, j’y suis pas à l’aise de côtoyer des personnes aussi longtemps d’aussi près et puis ça remue pas mal - ouï je suis encore plus critique quand je prends l’avion où on est traité pire que du bétail à vivre des heures entassés dans les flatulences de centaines de personnes !), pas fiable (je le prends peu ... et pourtant!!) et de devoir en plus mettre la main à la poche pour renflouer ce machin qui est comme une verrue anachronique sur notre pays.
Et d’abord qu’est que cela peut bien vous foutre? Vous avez peur de quoi!? Que je ne suis pas minoritaire à penser ça ? ben alors on est en démocratie non? On est solidaires ET démocrates n’est pas !?

917. Victor Hugo - 30/05/18 00:07
Et le fret est déjà privatisé.
Et ils roulent sur quoi ces trains connnard? Sur le réseau ferré de France, jamais tu réfléchis dans ta tête de con?

916. suzix@bdp - 29/05/18 23:59 - (en réponse à : laurent )
je ne commande pas sur Amazon.
Et le fret est déjà privatisé. D’ailleurs la sncf y a pas perdu de parts de marché ... en plus de la baisse conséquente du tonnage ... pas si « super » que ça le train peut-être ?

915. Stefan - 29/05/18 23:22
Un détail quand même, même si tu ne prends pas le train, tu profites du train, les gens qui prennent le train ne sont pas sur les routes. Les marchandises transportées par le train ne sont pas dans des camions sur les routes, elles arrivent jusqu'à toi et tu en consommes surement parfois.
On peut critiquer le TGV, mais Marseille et Nantes ont vu leurs activités économiques se développer considérablement avec le TGV, maintenant c'est Bordeaux.
ça contribue un peu, même si ce n'est pas suffisant à désengorger Paris.

Les choix liés au train sont des choix politiques qui ont des conséquences sur la France et comment elle fonctionne, ça nous impacte tous, ça ne me semble pas complétement illogique qu'on paie tous aussi.
Si tu veux en profiter plus, ben, prend plus le train.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio