Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk (5e partie)

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


651. marcel - 01/03/22 10:25
Il parait que c’est bien mais n’étant pas très fan de Patrice Leconte il se trouve que je n’ai pas vu Tandem
Leconte a fait des films tres différents les uns des autres. Il y a ses comédies qu'on connait tous (Bronzes et autres), mais aussi Monsieur Hire, Le mari de la coiffeuse, Ridicule, La fille sur le pont. Et ce Tandem, donc. Que j'aime beaucoup.

650. froggy - 01/03/22 05:47 - (en réponse à : suzix)
Tu sais tres bien qu'il n'y a aucun rapport entre les recompenses et le succes d'un film. On a la meme chose avec Angouleme je te rappelle.

Des fois, le gout du public et celui des professionnels de la profession se retrouve, des fois pas. C'est tout, il n'y a aucune conclusion a en tirer si ce n'est que faire un film aussi federateur n'est donc pas evident. Les Cesars apportent beaucoup ce publcite a un film et les entrees augmentent apres la soioree pour le film recompense. Je dis tant mieux que cela ait apporte quelques spectateurs supplementaires a des films a vocation plus confidentielle. Dans les 10 derniers de la liste, il y a un authentique chef d'oeuvre, Mr Klein de Joseph Losey avec Alain Delon, un tres gros echec pour l'acteur sur un de ses projets les plus ambitieux. Le Cesar du meilleur film en 1977 lui aura permis de gagner quelques spectateurs de plus.

NB: je suis surpris qu'Elle ait eu aussi peu de succes, je pensais que le pedigree du film, Paul Basic instinct Verhoeven/Isabelle Huppert, lui aurait permis d'avoir au moins le million.

NB2: Philippe, je deteste autant le film de Louis Malle que toi Le diner de cons de Francis Veber et peut etre meme plus. Et j'aime beaucoup ce film qui me fait enormement rire.


649. pm - 28/02/22 21:04 - (en réponse à : Froggy)
Il parait que c’est bien mais n’étant pas très fan de Patrice Leconte il se trouve que je n’ai pas vu Tandem mais j’aime beaucoup Au revoir les enfants et Louis Malle que je ne trouve pas putassier du tout pour reprendre ton expression.

Concernant Leos Carax ce n’est pas une question de film préféré mais d’avoir des yeux pour reconnaître qui fait du cinéma et qui se contente de faire un film. Et encore celui dont j’ai oublié le nom, le réalisateur d’illusions perdues, a seulement adapté, assez médiocrement et en choisissant mal son acteur principal ( mais Vincent Lacoste et Depardieu sont très bons) et en ajoutant de ridicules clins d’oeil anti-Macron à une oeuvre littéraire de grande qualité.
Pendant ce temps là Leos Carax fait du cinéma.

648. torpedo31200 - 28/02/22 20:16 - (en réponse à : suzix@bdp - post #643)
C' est énorme 370 000 entrées minimum pour un film "Césarisé" !
Je ne pensais pas que ça avait un tel effet.

647. Victor Hugo - 28/02/22 18:39
Les Roseaux sauvages étaient passés sur Arte avant de sortir en salle (comme le Péril jeune), ça explique ce résultat pour un Téchiné.

646. suzix@bdp - 28/02/22 16:36
et au passage 8,5% avec 1,3 million cela ne fait plus que 15 millions de français sur 66 millions qui regardent la téloche le soit 23%. Une belle chute pour la télé aussi en 10 ans.

645. suzix@bdp - 28/02/22 16:33
Donc effectivement en 10 ans, cela s'est empiré avec 1,3 million de téléspectateurs (soit 8,5 % de part de marché) en 4e position.

Donc faut croire que le grand public rend bien ce que les César leur donne. Pas grand chose.

644. suzix@bdp - 28/02/22 16:28
PS: j'ai raconté portnawak!
Le lien est pour ... 2012!! LOL!

643. suzix@bdp - 28/02/22 16:20
Apparemment le retransmission des César a été un succès historique! avec ... 18% d'audimat pour en moyenne 3,9 millions de téléspectateurs et un pic à 4,5 millions lors des remises de prix importantes.
Mais qd même derrière une émission de merde avec "Grand concours des animateurs" !
Après hein, qui regarde encore la télé ? ... apparemment pas bcp si 18% représente 3,9 millions cela fait 22 millions de français sur 66 millions soit seulement 1/3.

Sinon on peut comparer les entrées cinéma des films lauréats des César au cours des années. En sortie les 10 meilleurs affluences et les 10 pires sur 47 années, tout est dit:

10 meilleures affluences:

1er 1986 Trois hommes et un couffin 18 septembre 1985 10 251 465 entrées
2e 2002 Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain 25 avril 2001 8 636 041 entrées
3e 1985 Les Ripoux 19 septembre 1984 5 882 397 entrées
4e 1982 La Guerre du feu 16 décembre 1981 4 950 005 entrées
5e 1991 Cyrano de Bergerac 28 mars 1990 4 732 136 entrées
6e 1983 La Balance 10 novembre 1982 4 192 189 entrées
7e 2001 Le Goût des autres 1er mars 2000 3 859 151 entrées
8e 1988 Au revoir les enfants 7 octobre 1987 3 488 460 entrées
9e 1981 Le Dernier Métro 17 septembre 1980 3 384 045 entrées
10e 1976 Le Vieux Fusil 22 aout 1975 3 365 471 entrées

Soit aucun film primé depuis 20 ans.

10 moins bonnes affluences:

38e 2013 Amour 24 octobre 2012 767 418 entrées
39e 1994 Smoking / No Smoking 15 décembre 1993 755 344 entrées
40e 1977 Monsieur Klein 27 octobre 1976 711 752 entrées
41e 1978 Providence 9 février 1977 652 985 entrées
42e 2017 Elle 25 mai 2016 636 312 entrées
43e 1995 Les Roseaux sauvages92 1er juin 1994 589 301 entrées
44e 2007 Lady Chatterley 1er novembre 2006 421 952 entrées
45e 2016 Fatima 7 octobre 2015 387 840 entrées
46e 2019 Jusqu'à la garde 7 février 2018 377 788 entrées
47e 2005 L'Esquive 7 janvier 2004 373 618 entrées

Soit 4 sur 10 depuis 10 ans! ... apparemment oui, les César deviennent élitistes.

642. suzix@bdp - 28/02/22 15:49
"Au revoir là-haut" méritait plus que "Adieu les cons" de remporter le César en 2018. Comme quoi les prix ...

641. suzix@bdp - 28/02/22 15:47
"Adieu les cons" (lauréat 2021) et "Les misérables" (lauréat 2020), ce sont des bons films à la fois correctement qualitatifs (sans être des chef-d'oeuvre certes) et pas élitistes.

640. froggy - 28/02/22 15:13 - (en réponse à : Philippe)
Comment oser comparer illusions perdues et Annette par exemple ? Même si ce n’est probablement pas le meilleur film de Leos Carax les deux films ne jouent pas dans la même. Categorie je presume.

C'est ce qui fait la richesse d'une cinematographie nationale. Je te mets le lien sur la page wiki des Cesars du meilleur film et tu peux y constater que tous les ans, c'est la meme chose. Il est vrai que c'est injuste et que certaines annees, ce n'est pas ton favori qui gagne. Je suis toujours triste qu'en 1988, ce n'est pas Tandem de Patrice Leconte qui a eu le prix alors que c'est le putassier film de Louis Malle, Au revoir les enfants qui l'a eu. Et tous les ans, on peut avoir des dicussions (et des disputes) sans fin sur les merites de tous ces films.

Cesar du meilleur film

639. pm - 28/02/22 13:19 - (en réponse à : Suzix)
C’est surtout terriblement ennuyeux et cela fait bien longtemps que je ne regarde plus ce genre de choses. Et puis franchement, récompenser une adaptation moyenne et bien peu cinématographique, d’un grand livre n’est pas très stimulant . Comment oser comparer illusions perdues et Annette par exemple ? Même si ce n’est probablement pas le meilleur film de Leos Carax les deux films ne jouent pas dans la même. Carax reste un grand réalisateur, le film est très beau et c’est vraiment du cinéma, il a eu je crois quelques prix de consolation, et son film est mille fois supérieur à l’adaptation du roman de Balzac.

638. suzix@bdp - 28/02/22 13:00
Je n'ai pas regardé la cérémonie des Césars. C'est comme bon nombre de prix littéraires, Angoulême en tête, je trouve cela artificiel pour le grand-public. C'est un mixte de qualité artistique, de snobisme et d'influence dans un but commerciale et de copinage. Et il est souvent difficile pour les non avertis dont je fais partie de faire la part des choses. Par contre, je ne crois pas que les "élites" soient là pour aller (forcément) dans le sens du peuple (ici du nombre d'entrées au cinéma, ailleurs vers les meilleurs ventes d'albums) sinon c'est du populisme. Les élites sont là pour guider, donner une direction avec une appréciation aiguisée. La question est de savoir si cela devrait être fait de façon non partisane puisque c'est ce que reproche ici le Figaro. Cela devrait être impartial oui mais dans les faits les artistes ont toujours orienté leur art en tentant d'influencer la société. Donc cela ne me choque pas que les César ne distinguent pas "Bac nord". Sinon à quoi bon faire une cérémonie si ce sont les entrées qui prévalent?
Par contre, lire dans le Figaro que les César ne vont pas dans le sens de spectateurs, c'est assez croustillant. Depuis quand le Figaro est du côté du peuple!? (;o)

637. Piet Lastar - 28/02/22 09:42
Où faut-il rire ?

636. froggy - 26/02/22 17:46 - (en réponse à : Rions un peu)
Je vous fais un copie-colle de 2 commentaires parus ce matin dans l'article du Figaro sur la soiree des Cesars.

Parce que je prefere en rire qu'en pleurer en lisant un maximum de conneries avec un minimum de mots.

"Bac Nord reçoit aucun César,normal la plupart des votants dans le milieu du cinéma sont gauchistes avec des portes monnaies bien remplis ,ce sont les futurs électeurs de Hidalgo ou Mélenchon.
Il faudrait ce rappeler l'année dernière .!!!"

"Entre-soi lamentable de bobos hors sol.
Bac Nord, plébiscité par le public bien plus que ne le seront les lauréats, méritait mille fois les honneurs. Mais son propos dérange les bien-pensants de ce petit monde misérable, aligné sur la doxa de Libération, Le Monde et Mediapart."

L'orthographe est inchangee bien sur. Sans cela, ce serait moins amusant.

635. pm - 25/02/22 18:56
Très étonnant qu’illusions perdues ait toutes ces nominations. C'est un grand roman de Balzac mais l’adaptation est assez faible et le choix de l’acteur principal est mauvais. Si c’est ça le haut du panier du cinéma français ça vole plutôt bas.

634. marcel - 25/02/22 18:19
Merci, Torpedo.
C'est vrai que le passe, plus les tres nombreuses sorties a ce moment et le fait que les acteurs ne pouvaient pas faire de promo, ca n'aide pas la carriere du film.

633. froggy - 25/02/22 17:48
La fin selon Charles Chaplin, plus poetique que celle selon Kubrick mais a l'issue tout aussi ineluctable.

C'est peut-etre la plus belle scene du cinema purement et simplement et qui demontre le genie de Chaplin. Tout est dit en 3 minutes.


632. torpedo31200 - 25/02/22 17:44 - (en réponse à : marcel - post #629 about Onoda)
Excellent, très ambitieux, long (mais peut-être 30 secondes en trop), il est facile dans mon Top10-12 de l' année dernière.

Pour le faible nombre d' entrées, il est sorti fin juillet, peu de temps avant l' instauration du pass sanitaire. mais certains exploitants étaient tellement fans qu' ils ont essayé de le conserver le plus longtemps possible.

631. froggy - 25/02/22 17:44 - (en réponse à : Torpedo)
La fin originale de Docteur Folamour consistait en une gigantesque bataille de tartes a la creme dans la War Room. La scene a ete tournee et montee mais au dernier moment, Kubrick l'a enlevee du montage final pour celle que nous connaissons maintenant et beaucoup plus apocalytique. Je ne sais pas si il l'a conservee dans ses archives, mais il y a encore des photos qui sont visibles.

630. froggy - 25/02/22 17:40
Merci Marcel. Encore faut-il qu'il sorte ici. Ce qui n'est pas dit du tout. De plus en plus de films francais sortent maintenant directement en ligne mais il faut s'abonner a toutes ces chaines qui les diffusent et evidememnt, il faut payer ou alors il faut voir si c'est diffuse a la demande, a verifier. Mais je n'aime pas trop, je prefere tellement decouvrir un film en salles, l'experience est incomparable.

629. marcel - 25/02/22 16:50
En regardant la liste des nommes aux Cesars (c'est ce soir), j'etais un peu surpris de voir Onoda (un film Français… en langue japonaise), dont je n'avais meme pas entendu parler, et dont j'ai vu qu'il avait fait, en douze semaines d'exploitation (c'est beaucoup) un cumul de 45000 entrees (c'est pas beaucoup).
Mais les critiques (presse comme spectateurs) sont dithyrambiques, et le sujet a l'air bien. Quelqu'un ici fait partie des 45000 ?... Torpedo, peut-être ?...

froggy, une des critiques presse que j'ai lue invoque le Nouvel Hollywood et Cimino pour parler du film… Donc, peut-être ta came. Moi, ca aurait plutôt tendance a me refreiner.

628. torpedo31200 - 25/02/22 13:55 - (en réponse à : Stefan - post #627)
Ah ouais... Merci, je n' aurais pas trouvé.

Sinon, ça ne finira pas pareil, pas en N&B, et ça sera surtout le début de divers conflits.

627. Stefan - 25/02/22 12:56
Je pense que c'est une référence à la guerre en Ukraine.

626. torpedo31200 - 25/02/22 12:12 - (en réponse à : froggy - post # 625)
Pourquoi ?
C' est une fin inédite, non retenue par les studios ?

625. froggy - 25/02/22 00:21
La fin vue par Stanley Kubrick.


624. Mr Degryse - 19/02/22 20:39 - (en réponse à : Lee Marvin)
Quelques bons films ??

- l'homme qui tua Liberty Valance
- duel dans le Pacifique
- reglement de comptes de Lang
- 7 hommes a abattre
_ le point de non retour
-douze salopards
-les professionnels de Brooks
-a bout portant

Pour ceux qui me reviennent immédiatement sacré filmo.
1


623. froggy - 19/02/22 16:54
Une petite pensee pour Lee Marvin dont cela aurait ete l'anniversaire aujourd'hui. C'est le genre d'acteurs que j'aime beaucoup avec de la gueule et une presence physique impressionnante a l'ecran. Ce n'est certainement pas le meilleur acteur du monde malgre son Oscar du meilleur acteur pour Cat Ballou en 1965 mais il a fait quelques bons films dans les annees dont cette curiosite, La kermesse de l'ouest, une comedie musicale avec la plus etrange des distributions pour un tel genre de film, Jean Seberg et Clint Eastwood. Inutile de dire que le film a ete un enorme flop a sa sortie en 1969 et a ete un de ceux qui a failli coule la Paramount.

Je n'ai jamais vu le film, je ne sais pas du tout ce qu'il vaut mais j'adore la superbe voix de basse de Lee Marvin qui n'a pas ete double pour les chansons. Accessoirement, c'est une bien belle chanson.


622. suzix@bdp - 18/02/22 17:27
L'anagramme de Radine Monano.

621. froggy - 18/02/22 17:22
Qui est Nadine Morano?

620. Piet Lastar - 17/02/22 20:40
Oui, le Mort sur le Nil de 1978 est une merveille.

En VF, c'est surement encore la voix Kenneth Branagh et son accent anglais. Tarte à mourir !

Comme Nadine Morano, tu as donc un ami noir.

619. froggy - 16/02/22 23:33
Piet:
J'ai prefere celui-ci au Crime de l'Orient-Express effectivement. Il faut dire que le film de 1974 est difficile a battre en terme de distribution, un veritable "all-star cast" comme on dit ici. J'ai effectivement vu Mort sur le Nil. en version anglaise non-sous titree et toute la premiere scene est en francais sous-titre anglais. Kenneth Branagh a eu du mal a cacher son accent anglais puisqu'Hercule Poirot est belge comme chacun sait.

Lien, c'est amusant ce que tu as ecrit car je suis alle voir le film avec mon ami qui est noir et qui m'a dit la meme chose en sortant, "il y a trop de noirs dans ce film!" Je le pensais aussi mais il faut faire tellement attention ici quand la conversation est sur un tel sujet, c'est litteralement comme marcher sur un champs de mine, cela peut exploser a tout moment. Effectivement, la couleur de peau de certains protagonistes a change sans raison aucune. Mon ami m'a dit que cela rend l'ensemble improbable, des noirs en croisiere sur le Nil en 1937 au milieu d'une societe huppee. Il y a aussi la scene de presentation des personnages qui a lieu dans une boite de nuit tres chic de Londres ou la chanteuse noire chante du blues et des danseurs noirs et blancs de danser ensemble, ce qui me semble etrange pour le lieu et l'epoque, tres peu de jeunes filles blanches de la haute societe anglaise danserait pas avec des noirs et la, il y en a partout. Cela ne m'a pas derange outre mesure mais ce politiquement correct est parfois employe a tort et a travers.

Imaginer ce que diraient les noirs d'Amerique si un metteur en scene de Porgy and Bess, l'opera de Georges Gerswhin voulait employer 2 chanteurs blancs pour les roles alors que c'est concu pour des noirs. Quel tolle mes aieux!

618. Lien Rag - 16/02/22 21:52 - (en réponse à : Mort sur le Nil)
J'ai juste vu l'affiche, il y a une raison pour les personnages de couleur ?

Ou c'est juste censé être "inclusif" ?

Parce que je veux bien une explication sur la façon dont une société aussi raciste que la bonne société anglaise de l'époque, dans un de ses fiefs qui plus est, inclu des noires dans son milieu fermé...

Un jour ils vont nous faire un film sur l'Apartheid où 15% de dirigeants Afrikaners seront noirs ?

617. Piet Lastar - 16/02/22 15:56 - (en réponse à : froggy)
C'était plus convaincant que le Crime de l'Orient-Express ?
Ce Poirot n'était pas crédible. Par exemple, il se battait et faisait des cascades hors du train.
De plus, tu n'as surement pas vu la VF mais Poirot y distille des mots "en français dans le texte" avec l'accent anglais !!!

616. suzix@bdp - 16/02/22 08:41 - (en réponse à : froggy)
C'est vrai que toi tu vis avec cette menace quotidienne. Mais toi ça va tu manges pas de popcorn au cinéma, n'est-ce pas!? (;o)
J'ai mis ça parce qu'en France on a a nouveau le droit de consommer du popcorn au ciné! Rhââ Lovely!

615. froggy - 16/02/22 00:08
Pour en revenir au vifi du sujet, je suis alle voir hier la derniere version de Mort sur le Nil de et avec Kenneth Branagh dans le role d'Hercule Poirot. Le film est bien, tres distrayant mais pas aussi bon que le film de 1978 avec sa distribution hors pair. Si je vous en parle, c'est que j'ai failli m'etrangler a la caisse, $22 le billet!!!! Ils se font pas chier a AMC, une des grandes chaines de cinema dans la pays. OK, les sieges sont identiques a ceux qu'on trouve en classe affaires dans n'importe quel avion, la qualite de la projection est exceptionnelle, l'image et le son sont au top mais il n'empeche, ce n'est qu'un film. Il ets loin le temps ou le New York Times avait fait un article le jour ou la place de cinema avait passe le cap des $10 a Manhattan, dans les annees 90, c'etait la ville du pays ou les billets etaient le plus cher.

Il est inutile de dire qu'avec de tels tarifs, les annonces du lundi annoncant que tel ou tel film est numero 1 du weekend en termes de recettes ne signifient rien. Je prefere encore le systeme francais qui ne comptabilise que les entrees, c'est beaucoup plus parlant.

614. froggy - 15/02/22 23:58
Je ne vois pas ce qu'il y a de drole dans ce faits divers. Il faut faire attention ici a cause du nombre d'armes a feu en circulation dans le pays. Par exemple, je ne vous recommanderai pas de vous enerver contre un/e autre automobiliste qui vous serait rentrer dedans dans un accrochage, il/elle risque de vous tirer dessus si vous etes trop vehement. Les journaux ne mentionnent meme plus ces types d'incidents.

613. suzix@bdp - 15/02/22 19:23
apparemment les cinéphiles BDParadisiens anti-popcorn aux US sont un peu plus rancuniers et dangereux que vous messieurs! (;o)

Avant le drame, les deux hommes avaient eu une altercation, Chad Oulson ayant jeté du pop-corn à la figure de Curtis Reeves. Ce dernier lui a ensuite tiré une balle fatale dans la poitrine!

MouuuuuuaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH!

Apparemment au pays du popcorn et des armes, les secondes ont plus de poids!

612. froggy - 13/02/22 20:50
Aujourd'huui est l'anniversaire de Cabaret qui est sorti le 13 fevrier 1972. 50 ans et pas une ride tellement c'est genial. Je l'ai vu un nombre incalculable de fois et je suis toujours sidere par l'intelligence du film sur un sujet fort eloigne des comedies musicales classiques de la Warner et de la Metro, un sujet qui ne prete pas a sourire: la montee du nazisme dans l'Allemagne des annees 30. La reference a ces comedies musicales ets evidente considerant le pedigree de la star feminine du film, Liza Minelli, qui est la fille de Judy Garland, star d'entre toutes les stars des comedies musicales de la MGM dans les annees 40. Il faut remarquer aussi la presence de Marisa Berenson, la future Lady Lyndon de Barry Lyndon de Stanley Kubrick qui devait avoir le meilleur agent du monde alors car elle avait reussi a se retrouver dans 3 des meilleurs films des annees 70 et pas des moindres, ces deux-la et Mort a Venise de Luchino Visconti. Cote masculin, Michael York et Helmut Griem sont vraiment tres bien.

Hollywood ne s'est pas trompe, le film a eu 8 Oscars sur 10 nominations, Liza et Bob Fosse, le metteur en scene et choregaphe du film ont recu leur statuette doree. Le choix a du etre difficile cette annee-la pour les votants car l'autre grand film concurrent n'etait rien d'autre que Le parrain qui lui remporta l'Oscar du meilleur film.

Je ne me lasse pas de ce film tellement il est bien, assurement un de mes preferes (LOL). La scene de l'auberge ou le jeune chante Tomorrow Belongs to Me me donne toujours autant de frissons. Je ne vous mets pas la bande annonce, seulement la premiere scene du film, Willkomen; les plans, le montage, la choregraphie, la musique, Joel Grey, c'est a dire tout en definitive, ce n'est rien moins qu'une des meilleures scenes d'ouverture du cinema. Inutile de preciser que Cabaret est un chef d'oeuvre.


611. Victor Hugo - 12/02/22 14:03
Et Le Redoutable, film de Michel Hazanavicius est très chouette, Louis Garrel y est génial en Godard.

610. froggy - 12/02/22 07:05 - (en réponse à : Laurent)
Je comprends cela tres bien pour Deux ou trois choses que je sais d'elle si tu l'as vu seulement a la tele. Je l'ai vu pour la premiere fois dans la derniere salle existante de repertoire de New York qui joue regulierement des Godard. J'avais bien aime mais quand je l'ai revu a la tele sur TCM, le film a effectivement des limites, je l'ai trouve longuet. Par contre, il est tres interessant de le revoir aujourd'hui et de le resituer dans sa carriere, c'est le premier film de l'apres Anna Karina, ce qui n'est pas rien, et puis c'est a partir de ce moment la qu'il se radicalise en devenant maoiste, son film suivant sera d'ailleurs La chinoise. Le film est une tres severe critique de la societe de consommation, une femme se prostitue pour pouvoir acheter des fringues. Il y a un dialogue absolument a mourir de rire aujourd'hui quand le gamin, un tout jeune Christophe Bourseiller, explique un reve qui est en fait une allegorie sur la guerre du Vietnam. Il permet aussi de voir le peripherique nord parisien en construction et Sarcelles qui etait bien different alors de de ce que c'est aujourd'hui, le film date de 1966. Le rire de Godard devient de plus en plus triste et amer. Son dernier veritable trait d'humour est dans Week-end ou on peut voir le FLSO, ou le Front de Liberation de la Seine & Oise. :-)

Vous avez bien raison au sujet de la periode 1960-1967. C'est celle de reference et celle qui a etablit sa legende. La troisieme partie de sa carriere, celle qui commence en 1980 avec le sinistre Sauve qui peut (la vie) n'a aucune commune mesure avec la glorieuse premiere. Godard a mal vieillit et son cinema est devenu vieillot. C'est Claude Brasseur qui avait ete tres decu pendant le tournage de Detective avec Johnny Halliday et Nathalie Baye. 20 ans avant il avait fait avec lui le sublime Bande a part dont le tournage avait ete si joyeux selon lui alors que sur celui-ci, l'atmosphere etait sinistre. le metteur en scene lui a a peine adresse la parole parait-il.

Sur l'incroyable et inouie richesse de cete premiere periode, personne ne s'y trompe et tous les films mentionnes dans le montage de Luc Lagier pour Blow up ne se referent qu'a celle-ci, ignorant completement tous ceux d'apres.

Une derniere chose pour suzix, ne consomme pas trop de Godard a la fois, tu risques l'overdose. :-)

609. Victor Hugo - 12/02/22 00:10
Je viens de regarder bi g Bug le dernier film (j'espère) de JP Jeunet sur Netflix. C'est nullissime, rien à sauver, zéro.

608. Victor Hugo - 12/02/22 00:08 - (en réponse à : Froggy)
Non, je pense comme PM, tous les Godard jusqu’à Week-end en 1967 sont regardables et parfois mieux que ça, comme À bout de souffle
Le Mépris, Pierrot le Fou, Bande à part, Masculin féminin.
Deux ou trois choses que je sais d'elle c'était bien chiant. Dans One + One je ne retiens que l'enregistrement de Sympathy for the Devil, sinon on s'emmerde ferme. Et après c'est une purge permanente.

607. suzix@bdp - 11/02/22 19:04
J'ai noté "Bande à part", "Alphaville", "Vivre sa vie", "Masculin feminin" et "Week-end". Ils sont rares. Ils sont plus aisément trouvables en blu-ray et en neuf. C'est souvent 15€ et 10€ avec la promo FNAC. Après il y a des coffrets mais avec souvent le trio "A bout de souffle", "Le mépris" et "Pierrot le fou". J'ai déjà les 2 premiers (avec en plus le DVD de "A bout de souffle" qui a des bonus sympas) et puiis "Pierrot" c'est trouvable à pas cher. PAr contre les autres ... donc je vais déjà regarder Le mépris puis je me ferai Pierrot à l'occas'. Si ça me botte, je penserai à trouver les autres.

606. froggy - 11/02/22 18:45
Le montage de Blow up est vraiment tres bien. Si vous en avez l'occasion, voyez Le redoutable, c'est excellent.

605. froggy - 11/02/22 18:44
Suzix:

Il ne faut pas ramener le succes d'un film en salle et sa qualite. Combien de daubes ont ete des succes faramineux? Combien de films sublimes et autres chefs d'oeuvre ont ete des fours en salle? Et inversement, des chefs d'oeuvre ont ete des grands succes et des daubes se sont plantes? Il n'y a aucune correlation entre les deux. Heureusement d'ailleurs. Sinon, tout le monde ferait la meme chose.

Tu ne peux pas comparer non plus Godard et Lelouch en terme de box office puisque les films de Godard etant ce qu'ils sont ne peuvent pas attirer au depart le meme nombre de spectateurs potentiels malgre ses castings 3 etoiles, il fut bon pour un acteur d'avoir un Godard dans sa filmographie, (n'est-ce pas Alain et Gerard?). On aime ou on n'aime pas Godard, ici meme, Laurent trouve ses films chiants, il y en a probablement d'autres. Personnellement, et sans me vanter, je sus surpris de l'aimer autant car a priori, il n'y a rien chez lui que je pourrais aimer, et pourtant, il y a un ton dans ses films que j'adore et ce ton est unique, on ne le retrouve nulle part ailleurs car Godard est inimitable. Le premier de lui que j';ai vu est Pierrot le Fou a la tele tard un soir, j'avais 17 ans et j'ai ete immediatement conquis et pourtant a cet age, j'etais plus porte sur les films policiers avec poursuites en voitures et les James Bond que les films ou les dialogues sont des aphorismes. Puis j'en ai vu d'autres et j'ai continue a aimer.

De lui, avec les 3 autres que tu as cites, il faut se situer uniquement sur sa periode benie qui est pour lui ce que les annees 50 furent pour Hitchcock, un etat de grace quasi permanent , c'est a dire de 1960 a 1967. Il te faut voir Bande a part absolument car il contient des passages devenus legendaires au cinema, la visite du Louvre et le madison danse dans le cafe et puis un des plus beaux jeux de mots du cienma avec un regard face camera d'Anna Karina. C'est le Godard absolument charmant, facetieux et malicieux que j'aime tant. Sinon, bien sur, Alphaville, Vivre sa vie, Masculin feminin Et Week-end avec un couple brulant, Yanne/Darc.

604. pm - 11/02/22 11:25 - (en réponse à : Suzix)
Si jamais tu aimes le mépris c’est pas compliqué, tous les Godard sont excellents jusqu’à Week-end en 1967, ensuite ils sont tous ennuyeux et sans fraîcheur.

603. Victor Hugo - 11/02/22 10:29
Comment expliquez-vous cette différence énorme de succès en salle?
Parce que les gens sont cons et que Godard c'est très souvent hyper chiant.

Sinon...

602. suzix@bdp - 11/02/22 08:55
De Godard son 3e "succès" en salle c'est "Pierrot le fou". Je vais me le procurer. Est-ce que tu (vous) avais d'autres de ses films à conseiller? Un ou deux de plus hein, il a une filmographie importante.

Ensuite comme je trouvais des similitudes avec Lelouch (que j'aime bcp, je l'ai assez expliqué ... et que peu aiment ici) j'ai un peu comparé leur page wiki. Purée Godard c'est un roman sa page! Hallucinant. Né en 1930 et bcp de films (dans les 70 mais ça n'a pas l'air simple) de 1958 (avec Truffaut) à 2018 soit durant 60 ans. Lelouch est un peu plus jeune (1937) avec son premier vrai film achevé en 1962. Toujours en activité mais avec moins de film (moins de 50 long métrages). Lui par contre j'en ai une trentaine. Donc Godard le génie de la nouvelle vague qui a révolutionné le cinéma face au tâcheron avec son cinéma plein de tics. Mais c'est quand on regarde les entrées en salle qu'on se demande qui fait les meilleurs films. Parce que finalement une oeuvre est faite pour être partagée. Et là Lelouch explose Godard.

À bout de souffle 1960 - 2 208 864 entrées
Le Mépris 1963 - 1 585 935 entrées
Pierrot le Fou 1965 - 1 310 579 entrées
Sauve qui peut (la vie) 1980 - 620 147 entrées
Une femme est une femme 1961 - 549 931 entrées

Un homme et une femme 1966 - 4 269 209 entrées
L'aventure c'est l'aventure 1972 - 3 815 477 entrées
Itinéraire d'un enfant gâté 1988 - 3 254 397 entrées
Les Uns et les Autres 1981 - 3 234 549 entrées
Vivre pour vivre 1967 - 2 936 039 entrées

Comment expliquez-vous cette différence énorme de succès en salle?



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio