Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk (5e partie)

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1351. marcel - 14/06/22 17:10
Lequel, celui du reboot de 2014 ?...
Tu peux pas te douter un peu a l'avance que c'est de la daube ?...

1350. suzix@bdp - 14/06/22 13:05
J'ai fait dans le gros budget en regardant Godzilla ... purée, j'ai regardé ça en 3 soirs. Je me suis endormi après 30 minutes les 2 premières fois. Heureusement que mon lecteur blu-ray retrouve où je me suis arrêté la fois précédente! Et j'ai bien eu du mal à terminé hier soir. C'est creux et complexe à la fois. Y'a rien. J'ai raté qqchose ?

1349. pm - 13/06/22 01:07 - (en réponse à : Torpedo)
Ah, ah!
Tu devrais revoir Chinatown !
Mais mon film préféré de Polanski c’est Le pianiste, qui d’ailleurs est postérieur à Tess. C’est son film le plus fort et le plus personnel, celui avec lequel il voudrait être enterré.

1348. torpedo31200 - 13/06/22 00:56 - (en réponse à : froggy + pm - post # 1344+1345 about Deville)
Adorable menteuse (1962) et La maladie de Sachs (1999) pour moi, mais il y en a d' autres.

1347. torpedo31200 - 13/06/22 00:47 - (en réponse à : pm - post # 1343)
On est d' accord, j' accuse est beaucoup plus beau sur la forme. Très au-dessus en terme de photo, étalonnage, décor, costume, gestion des volumes et de l' espace. Et même en faisant abstraction du propos, il me semble plus ambitieux sur le fonds.

1346. pm - 13/06/22 00:44
À la réflexion je ne pense pas avoir déjà été voir un film pour l’acteur ou l’actrice, ça a pu jouer à la marge mais pas décisif.

1345. pm - 13/06/22 00:42
J’adore Benjamin de Michel Deville

1344. froggy - 13/06/22 00:24
Michel Deville a pris sa retraite. Je suis comme Torpedo, je le considere comme un des meilleurs cineastes francais. Si j'avais un lecteur DVD dezone, j'aurais achete les deux coffrets de ses films edites par Gaumont. Ici, je n'ai que Le mouton enrage que j'avais achete a sa sortie, c'est un de mes preferes de lui bien qu'il ne soit pas du niveau de Benjamin ou les memoires d'un puceau et du Dossier 51, ce dernier etant un des films les plus froids et les plus glacants que je connaisse.

Suzix et les autres, si vous avez l'occasion, je vous recommande d'aller jeter un coup d'oeil a ses films, vous devriez aime.

Au sujet des acteurs et actrices, cela m'ennuie de voir un metteur en scene que j'aime choisir un acteur que je n'aime pas, j'irai voir le film de toutes facons mais cela me fait rarement changer d'avis sur eux. L'inverse est vrai meme si cela me gene encore plus, je me souviens que j'etais alle voir a contrecoeur L'animal avec Jean-Paul Belmondo, dont avec mes meilleurs amis avions decide d'aller dorenavant voir tous ses films et que celui-ci avait ete realise par Claude Zidi, le metteur en scene dont je me refusais d'aller voir ses films tellement je trouvais cela epouvantable. Il a fallu qu'il fasse Les ripoux en 1984 pour que je change d'avis a son egard, je n'etais alle voir celui-la que parce que Telerama avait trouve cela tres bien. C'est d'ailleurs la seule fois que j'ai suivi uen critique de cet hebdomadaire. Pour en revenir a L'animal, j'avais raison, c'est tres mauvais.


1343. pm - 12/06/22 23:30 - (en réponse à : Torpedo)
C’est bien ce que je crains, les sujets l’emportent actuellement sur le cinéma.
Pourtant, sur un plan cinématographique il n’y a pas photo entre les deux films.

1342. Lien Rag - 12/06/22 21:43
Je sais pas de quel Hulk sort cet extrait cité par Bolsonaro (qui au passage et mine de rien explique que ce qu'il faut faire avec la nature, c'est lui casser la goule) mais j'adore comment à 0:12' on voit la peinture de Hulk qui déteint sur l'Ours (ou la marionnette d'ours, pas certain)...


PS : comment on arrive à faire un lien quand y'a un gros mot dans l'URL (un de ceux que n'aime pas Gaston) ?

1341. torpedo31200 - 12/06/22 20:23 - (en réponse à : pm - post # 1340)
Ah non ils ne sont pas du tout au même niveau, J' accuse est très au-dessus !

1340. pm - 12/06/22 18:57 - (en réponse à : Torpedo)
Sorry pour Guédiguian…
Je n’attache strictement aucune importance aux récompenses pour ma part. J’Accuse n’est pas un mauvais film, c’est un film assez moyen, pas toujours bien joué, donc mal dirigé, très très loin des chefs d’oeuvres de Polanski allant du couteau dans l’eau jusqu’à Tess, en passant par Chinatown et autres. Franchement si un cinéphile trouve que J’Accuse est au même niveau que Chinatown j’en serais très étonné.

1339. torpedo31200 - 12/06/22 17:58 - (en réponse à : pm - post # 1337)
Polanski a un film prévu en 2022 ou 2023. Et son dernier film est couvert de récompenses (Lumière, Grand Prix du Jury + FIPRESCI à la Mostra, 3 Césars)
Et Guédiguian, tu ne dois pas apprécier assez son travail, sinon tu serais écrire son nom correctement.
Et des réalisateurs qui tournent aux alentours des 91 ans, y en a quand même quelques-uns... Eastwood, Wiseman, Jodorowsky, Taviani (son prochain a l' air top, présenté à la dernière Berlinale) et d' autres moins connus.

1338. pm - 12/06/22 14:51
Deville a 91 ans, il n’est plus en activité depuis longtemps, n’est pas Manuel de Oliveira qui veut.

1337. pm - 12/06/22 14:48
J’aime pas du tout Nicole Garcia en réalisatrice, je trouve ses films très pauvres. Je ne les ai pas tous vus mais de ceux que j’ai vu je n’en ai aimé aucun( mal de pierres c’était nul à chier). Guédignan, j’adore certains films comme la villa mais le suivant ( oublié le titre ) était sans intérêt, trop inégal. Polanski est, cinématographiquement parlant, au dessus de tous mais je ne le considère plus vraiment en activité ( ça m’étonnerait beaucoup qu’il refasse un film), sa carrière est vraiment derrière lui et son dernier film était juste moyen plus.

1336. torpedo31200 - 12/06/22 14:20 - (en réponse à : heijingling - post # 1328)
Groundhog Day...

Pour moi, hormis les déjà cités et les jeunes (Julia Ducourneau, Arthur Harari, Léa Fehner, Laure de Clermont-Tonnerre, Mariana Otero, Samir Guesmi pour n' en citer que quelques-uns), ceux et celles que je suis le plus sont Stéphane Brizé, Emmanuel Mouret, Anne Fontaine, Roman Polanski, Patrice Leconte (adoré son dernier), Pierre Salvadori, Bruno Podalydès, Julie Delpy, Nicole Garcia, Robert Guédiguian (pour ma part très réévalué depuis ses derniers longs),et le trop oublié Michel Deville, même si son dernier date de 2005.

1335. pm - 12/06/22 14:04 - (en réponse à : Torpedo)
Pas vu Tromperie.

1334. torpedo31200 - 12/06/22 13:58 - (en réponse à : froggy - post # 1331 about Ozon)
Son prochain Peter von Kant, qui sort en France début juillet, semble excellent d' après les critiques présent à la dernière Berlinale. Un faux biopic de Fassbinder avec un Denis Ménochet extraordinaire (pour beaucoup, meilleure interprétation du festival).

1333. torpedo31200 - 12/06/22 13:49 - (en réponse à : pm - post # 1327)
OK mais je voulais vérifier qu' on évoquait les mêmes films. Car il en a fait un, entre Roubaix et Frère et soeur = Tromperie.

1332. pm - 12/06/22 12:11
De la merde non, mais il m’intéresse moins.

1331. froggy - 12/06/22 12:05
Et Francois Ozon, c'est de la merde?

1330. pm - 12/06/22 11:42 - (en réponse à : Heijingling)
Je n’ai pas de troisième nom mais comme je suis loin de tout connaître j’ai laissé une porte ouverte.

1329. pm - 12/06/22 11:37
Licorice Pizza fait un peu penser à Almost Famous, autre film que j’adore.

1328. heijingling - 12/06/22 11:22
-pm: "Je ne me pose jamais la question du j’aime ou j’aime pas cet acteur ou cette actrice, car ça dépend essentiellement du metteur en scène et de la façon dont ils sont dirigés. Si je trouve un acteur mauvais, je me dis toujours que c’est de la faute du metteur en scène. Bon, il y a toujours des exceptions, si c’est Christophe Lambert c’est de la faute du casting."

Pareil, sauf qu'il y a tout de même des acteurices que j'aime et d'autres pas, mais cela ne dépend pas de leur jeu mais dece qu'ils sont, certains peuvent m'être très séduisants, d'autres horipilants pour diférentes raisons. Et parfois d'excellents acteurices peuvent apporter, par leur seule présence, un intérêt à un film qui en est par ailleurs dépourvu par la faute d'un réalisateurice médiocre.

-"Mais, avec Audiard, ça reste probablement l’un des deux ou trois meilleurs cinéastes français en activité."

Si il n'y en que deux, avec Desplechin et Audiard la liste est close. Qui serait le troisième éventuel?
Je rajouterais certainement Claire Denis.
Et peut-être, derrière, Jean Paul Civeyrac (mais cela fait longtemps que je n'ai rien vu de lui), Xavier Beauvois, Pascale Ferran, Mathieu Amalric, Olivier Assayas, Christophe Honoré, Claire Simon...



1327. pm - 12/06/22 10:57 - (en réponse à : Torpedo)
Frère et soeur est le Desplechin qui m’a le moins plu, malgré la sur-émotion des scènes, je l’ai trouvé désincarné et sans affect. Je pense que c'est totalement voulu et maîtrisé, qu’il a voulu jouer du fait de ne pas trop en dire, mais du coup je m’y suis souvent ennuyé car trop en dehors. J’avais nettement préféré le précédent, Roubaix ville lumière.
Mais, avec Audiard, ça reste probablement l’un des deux ou trois meilleurs cinéastes français en activité.

1326. pm - 12/06/22 10:51 - (en réponse à : Froggy)
En gros tu n’aimes pas ce que j’aime ! Licorice pizza est un film lumineux en ce qui me concerne, certes assez nostalgique mais avec des vrais personnages qui ne sont pas figés. Comme c’est tout sauf un exercice de style, je ne vous pas en quoi ça pourrait être vain.
Je ne me pose jamais la question du j’aime ou j’aime pas cet acteur ou cette actrice, car ça dépend essentiellement du metteur en scène et de la façon dont ils sont dirigés. Si je trouve un acteur mauvais, je me dis toujours que c’est de la faute du metteur en scène. Bon, il y a toujours des exceptions, si c’est Christophe Lambert c’est de la faute du casting. De même je me fiche complètement de leurs vie privée, de leurs idées politiques ou autres.
Je n’ai rien pour ni rien contre Nicole Kidman, qui, je crois, a joué dans plein de mauvais films, mais il se trouve sue dans Birth, qui date de 2004, elle est particulièrement bonne, donc bien dirigée.

1325. froggy - 11/06/22 23:33
Je n'aime pas Nicole Kidman, je ne comprends pas ce que les metteurs en scene lui trouvent. Pour moi, elle n'est notable que pour avoir tourne le dernier film de Stanley Kubrick, Eyes wide shut et que c'est elle qui conclut sa carriere en prononcant le dernier mot entendu dans un film du cineaste, celui que tout le monde utilisa quand Kubrick deceda, Fuck! Le dernier film film d'elle que j'ai vu aiu cinema date de 2005 deja, le tres, tres mauvais film dernier film de Sydney Pollack, L'interprete. Ce n'est certainement pas elle qui m'a fait aimer Les autres et Prete a tout qui sont ce qu'elle a fait de mieux avec le Kubrick dans ce que j'ai vu avec elle.

J'ai ete decu par Licorice Pizza, j'ai trouve cela tres vain. Par contre, le film est tres bien joue. C'est cela qui le sauve a mes yeux.

1324. torpedo31200 - 11/06/22 21:02 - (en réponse à : pm - post #1322)
Un semi ratage (donc un semi succès), le dernier Desplechin ?
Je pense que c' est son meilleur film, bien que je sois moins fan de sa veine "familiale". Perso je le place légèrement plus haut que Jimmy P. et Roubaix.

1323. heijingling - 11/06/22 20:17
-froggy: "Suzix est toujours une personne sujette a etonnement apres Lelouch, voila qu'il se lance dans Godard. Bientot, il va nous recommander les films de Marguerite Duras et de Philippe Garrel. :-)

Tant qu'il n'en sera pas au cinéma lettriste, Yann Beauvais, Klonaris/Thomadaki, ou le groupe Metamkine, pour rester dans le domaine français, rien ne sera gagné:)

-froggy: "Si vous voulez lire cette lettre, elle se trouve dans les Correspondances de Truffaut"

Si vous êtes pressés, lle se trouve aussi au bout du lien du message 1317 :)

1322. pm - 11/06/22 20:13
Sur Arte j’ai vu Birth de Jonathan Glazer avec Nicole Kidman en rôle pricipal et rien de moins que Lauren Bacall en rôle secondaire.
Je n’avais jamais vu ce film qui est très beau. Comme je n’aime pas dévoiler les histoires on va dire que c’est l’histoire d’un deuil qui n’arrive pas à se faire mais vu par un prisme très particulier. C’est fait très intelligemment et très subtilement. C’est à mon avis un des plus beaux rôles de Nicole Kidman, avec un long gros plan fixe sur son visage lorsqu’elle est à l’opéra. Ce plan est extraordinaire car on voit tout ce qu’il se passe en elle. Je crois que le film n’avait pas marché à sa sortie, c’est assez difficile à comprendre.
Je ne vais plus beaucoup au cinéma ces derniers temps, je suis presque toujours déçu car j’ai l’impression qu’on ne juge plus que par les sujets traités et l’idéologie avec laquelle on les traite. Tout le contraire de ce qu’il me semble être l’art du cinéma. Ou alors, lorsque le cinéaste va son chemin faisant fi des modes, on se retrouve avec un semi ratage comme le dernier Desplechin.
J’ai quand même vu un super film en 2022 Licorice Pizza de Paul Thomas Anderson, ce film est magnifique.

1321. froggy - 11/06/22 17:01
Suzix est toujours une personne sujette a etonnement apres Lelouch, voila qu'il se lance dans Godard. Bientot, il va nous recommander les films de Marguerite Duras et de Philippe Garrel. :-)

Je le chambre, mais en fait je trouve cela tres bien. Il n'empeche que je pense qu'il vaut mieux decouvrir les films de Godard dasn une salle de cinema car votre attention est completement portee sur le film et rien ne peut vous en distraire. Il y en a un que j'avais bien aime quand je l'avais vu en salle et que je m'etais un peu ennuye en le revoyant a la tele, c'est Deux ou trois choses que je sais d'elle.

Et comme Philippe l'a ecrit, mais de cela tout le monde est d'accors, Godard c'est seulement la periode qui va d'A bout de souffle a Week-end, ce dernier avec un couple brulant, Yanne/Darc. Il n'y a quasiment rien a jeter la-dedans, c'est exceptionnel. On aime ou on n'aime pas, c'est sur, en ce qui me concerne j'adore. Le cinema de Godard deconcerte beaucoup de gens meme des fous de cinema.

Sur la question de son antisemitisme, il etait tres pro-palestinien en meme temps que maoiste. Cela fait beaucoup pour un seul homme qui n'en est d'ailleurs pas a une contradiction pres, c'est un provocateur. Rappelons qu'il est aussi farouchement nazi. C'est complique chez lui. :-)

Sur sa relation avec Truffaut, la aussi, il y a beaucoup de choses a dire. Elle s'est deterioree avec le temps, Truffaut aimait bien les films de Godard mais celui-ci ne les aimait plus et ne se genait pas pour le dire, la rupture fut consommee apres La nuit americaine dont Godard a publiquement dit que c'etait une merde pour ensuite lui demander de l'argent afin de financer son nouveau projet. Truffaut avait participe au financement de Deux ou trois chsos que je sais d'elle. Evidemment, Truffaut l'a envoye sur les roses dans une lettre au contenu tres violent, c'etait la goutte qui a fait deborder le vase. Truffaut a mis sur le papier tous les griefs qu'il avait a son encontre, il y en avait beaucoup dont un qui n'est pas un des moindres, comment Godard avait vampirise Jean-Pierre Leaud et avait tente de le monter contre lui. Si vous voulez lire cette lettre, elle se trouve dans les Correspondances de Truffaut, un livre compilant des centaines de lettres ecrites a diverses personnalites, Truffaut etait un grand epistolier et il ecrivait tres bien. Je recomamnde ce livre tres chaudement pour ceux que cela interesse. Il faut faite remarquer que du fait que c'etait une correspondance privee, il fallait l'autorisation de son recipiendaire pour la publier, ce que fit Godard sans probleme, bien que le contenu de cette lettre ne soit pas du tout en son honneur, bien au contraire, Truffaut n'y a pas mache ses mots tellement il etait en colere. Les deux hommes ne s'adresserent plus jamais la parole. Ils ne se croiserent qu'en seule a fois a New York en 1980 alors qu'ils y presentaient leurs derniers films respectifs, Le dernier metro pour l'un et Sauve qui peut (la vie) pour l'autre, ce dernier marquant le retour de Godard a un cinema plus traditionnel avec des stars, Jacquex Dutronc, Nathalie Baye et Isabelle Huppert. Godard hela Truffaut, qui le regarda, l'ignora et continua son chemin selon les temoins de la scene qui l'ont rapportee. Et depuis 1984, annee de la mort du metteur en scene des 400 coups, il y a un mot tres mechant qui circule dans Paris: Truffaut et Godard sont morts tous les deux, mais il y en a un qui ne le sait pas encore.

Ce qui est vrai quand on voit les films de Godard depuis 1980, c'est desolant de voir cela compare a ceux de la periode 1959-1967. Ce sont ceux-la qu'il faut absolument voir. Ils ont beaucoup influence les cineastes du monde entier, la preuve en est:




1320. froggy - 11/06/22 00:57
Avant d'en revenir a Godard, Je voudrais seulement evoquer le centieme anniversaire de la naissance d'une des plus grandes stars d'Hollywood et une artiste au talent absolument inoui, Judy Garland est nee le 10 juin 1922.

Elle connaitra un destin tragique puisqu'elle deceda le 27 juin 1969 des suites de ce qu'on appelle pudiquement un accident de barbituriques, elle venait juste de feter son 47eme anniversaire. Sa sante aura ete detruite par ce qu'on appelle le Systeme, la machine a fabriquer les stars mais gare a celui ou celle (surtout celles) qui n'avait pas les reins solides pour la supporter. Infeodee a la MGM, elle devint une grande vedette avec Le magicien d'Oz et quand elle devint incontrolable, le studio la vira sans menagement du jour au lendemain en 1950 alors qu'elle etait leur star numero 1 et etait la reine du box-office dans le pays. Il faut dire que bourree de drogues divereses en permanence, l'humeur de la jeune femme etait tres changeant. Le soir, elle prenait des somniferes pour l'aider a s'endormir et le matin des excitants car elle etait comme un zombie. Il faut savoir que les acteurs d'Hollywood n'ont pas la vie la plus glamour qui soit quand ils sont au travail, generalement, les journees commencent a 5 heures du matin pour finit tard en debut de soiree. C'est tout le miracle de cette industrie de faire croire que les acteurs sont toujours beaux, c'est le travail des directeurs de la photographie et des maquilleurs de creer l'illusion.

Judy Garland n'a pas fait beaucoup de films, mais elle y est formidable, elle est parmi les 10 plus grandes actices d'Hollywood de tous les temps. D'elle, je ne peux que vous recommander les chefs d'oeuvre que sont Le chant du Missouri, Le pirate et Parade de printemps, son unique film avec Fred Astaire. Evidemment, si vous n'aimez pas les comedies musicales, passez votre chemin, c'est dans ce genre qu'elle y etincellle.

Apres la MGM, elle alla a la Warner y tourner Une etoile est nee, deuxieme du nom et probablement la meilleure version de cette histoire. Il faut dire qu'elle y etait dirigee par George Cukor, un autre des plus grands metteurs en scene de cette generation. C'etait en 1954, elle ne fit que deux films vraiment important apres celui-ci et qui n'etaient pas des comedies musicales. Elle avait change d'occupation et devint chanteuse se produisant sur scene aux USA et a Londres. Malheureusement, les exces d'alcool et de medicaments eurent raison d'elle et son talent en fut atteint, en 1969, Judy Garland n'etait plus que l'ombre d'elle meme, une bien triste fin en verite.

La video que je vous mets, je ne sais plus si je l'avais deja mise, est celle de son dernier numero chantee et dansee pour la Metro, c'est dans le film au titre francais ridicule, La jolie fermiere. La sequence avait ete tournee bien avant mais fut ajoutee au film par les vertus d'un tour de passe-passe aussi bien scenaristique que de montage. Si vous voyez le film en entier, la difference saute immediatement aux yeux. Judy y est rayonnante grace a son superbe costume subtilement audacieux pour 1950, ce numero contribua beaucoup a sa gloire.

Let's Get Happy with Judy:


1319. suzix@bdp - 10/06/22 15:53 - (en réponse à : danyel)
1310. Danyel - 10/06/22 15:02
Attention Suzix, Week-end s'ouvre sur la lecture en off d'un extrait d"Histoire de l'œil", court roman sadien, mâtiné d'Appolinaire, de Georges Bataille. C'est assez hard et déconseillé aux oreilles chastes.


T'inquiète. Les Godard je ne prévois pas de regarder avec une autre personne que moi-même. (;o)

1318. suzix@bdp - 10/06/22 15:48 - (en réponse à : heijingling)
ah ok! (;o)

1317. heijingling - 10/06/22 15:41 - (en réponse à : suzix)
Ben si, justement, quand j'écris "je le refais à ma façon", je veux dire que si toi tu n'es plus certain d'avoir vu le film, ni de son contenu, moi je suis certain de l'avoir vu, et je certifie que son contenu est conforme à tes souvenirs.

Sinon, pièce à charge contre Godard, de Truffaut, qui pensait comme moi que Godard était devenu un fumiste, et cela se voit dans ses films d'après la fin des années 60.
https://lemagcinema.fr/divers/lettres/la-rupture-entre-truffaut-et-godard/
Je pense qu'il y avait une émulation entre eux, et quand ils se sont brouillés, Godard a perdu la grâce.

1316. suzix@bdp - 10/06/22 15:33 - (en réponse à : heijingling )
ben non justement. Qd j’écris « je crois » c’est que c’est pas certain. Vraiment. Je peux confondre avec un autre Bebel. Ou n’avoir vu que des extraits. Ou juste un bout à la télé par hasard. Des films de bebel un peu dingues et en bord de mer il y en a d’autres ! (;0)

1315. heijingling - 10/06/22 15:29
-suzix:"Pierrot le fou, j’ai vu il y a longtemps. Enfin il me semble. C’est bien barré de mémoire. Genre clownesque non ? Mais je peux confondre."

Je réécris à ma façon: "Pierrot le fou, j’ai vu il y a longtemps. J'en suis certain. C’est bien barré (pour un film avec Belmondo). Genre clownesque."

@pm: Il écrit exactement: "Que le rapport de Godard au fait juif soit complexe, contradictoire, ambi gu, que son soutien du début des années 70, dans «?Ici et ailleurs?» par exemple, aux points de vue palestiniens les plus extrémistes fasse problème, qu’il y ait dans les «?Morceaux de conversations?» d’Alain Fleischer (2009) des séquences que je ne connaissais par définition pas lorsque furent lancés chacun de ces projets et qui, aujourd’hui, m’ébranlent, cela est incontestable. Mais déduire de tout cela un péremptoire «?Godard antisémite?!?» et s’appuyer sur cet antisémitisme supposé pour, en une démarche de plus en plus courante en cette basse époque de police de l’art et de la pensée, tenter de disqualifier l’œuvre entière, c’est faire injure à un artiste considérable en même temps que jouer avec un mot – l’antisémitisme – à manier, je le répète, avec la plus extrême prudence.
Ce qui signifie: Godard n'est pas net de ce point de vue, mais pas non plus vraiment antisémite




1314. suzix@bdp - 10/06/22 15:25
je ne me souviens pas de tout ce que j’ai vu. J’ai regardé Gladiator en début de semaine. Et ce n’est qu’au visionnage que j’ai reconnu des scènes.

1313. suzix@bdp - 10/06/22 15:23 - (en réponse à : pm)
Pierrot le fou, j’ai vu il y a longtemps. Enfin il me semble. C’est bien barré de mémoire. Genre clownesque non ? Mais je peux confondre.

1312. pm - 10/06/22 15:12 - (en réponse à : Suzix)
Pas sur du tout que tu apprécies Pierrot le fou.

1311. pm - 10/06/22 15:10 - (en réponse à : Heijingling)
Bhl ne dit pas non plus qu’il ne l’est pas, et je me souviens que Godard avait lui-même avoué qu’il avait un problème avec les juifs.

1310. Danyel - 10/06/22 15:02
Bref, je regarde pas que du cinéma d'art et d'essai! (;o).

J'espère bien, car sinon, il y a de quoi déprimer.

Attention Suzix, Week-end s'ouvre sur la lecture en off d'un extrait d"Histoire de l'œil", court roman sadien, mâtiné d'Appolinaire, de Georges Bataille. C'est assez hard et déconseillé aux oreilles chastes.

1309. heijingling - 10/06/22 15:00 - (en réponse à : Bert74)
Tu n'as pas le bon
https://www.youtube.com/watch?v=q_VoZiEZ1OE
Tu n'avais ni la bonne musique, ni les bonnes paroles (on est toujours sur un forum de BD, sapristi).

(Alphaville) She slits her senseless skin
(Alphaville) In time to Fred Astaire
(Alphaville) I know you're always there

(Don't look now) She's so debonair, she's a manic depressive
(Don't look now) She's a millionaire, and her bills are excessive

(Alphaville) She feels her senses wane
(Alphaville) In pleasant melody
(Alphaville) I'll take you now with me

(Don't look now) She's a movie star, she's a split personality
(Don't look now) She's got oom-pah-pah, and Papa says it's insanity

Don't look now, your mind's deteriorating
Don't look now, and if it's irritating
I'll know how to set it right again

Don't look now, your world's collapsing, dear
Don't look now, and if it's taxing, dear
I'll know how to put it back again

(Alphaville) She sleeps in useless flesh
(Alphaville) The rancid, blood-soaked breast
(Alphaville) In sunlight and slow death

(Don't look now) She's a movie star, she's a little bit touched
(Don't look now) She's so wünderbar, all gears and no clutch

(J'espère que tout le monde verra la référence, cette fois).

1308. heijingling - 10/06/22 14:48 - (en réponse à : Danyel)
Ben justement, suzix n'apprécie pas trop les JKJ Bloche récents, manquant de vie, de joie; Alphaville, avec Lemmy Caution en déphasage permanent, ça pourrait lui rappeler les premiers JKJ Bloche.

1307. Bert74 - 10/06/22 14:47
Moi j'aime bien Alphaville !


1306. suzix@bdp - 10/06/22 14:31 - (en réponse à : Danyel)
Merci. Je vais déjà me refaire "Pierrot le Fou". Ensuite selon ton conseil "Le mépris" et je terminerai par "Week-end".
Bon je regarde fonction de mon envie du moment. Je ne prévois rien à l'avance. Cela dépend aussi si je regarde seul ou pas. A rebours , j'ai regardé "La vertu des impondérables" (sans intérêt), "Gladiator" (que j'avais déjà vu), "Bande à part" (sympa), "Deep Impact" (correct) BAC Nord (chaud!), "Madame Edouard" (j'ai arrêté après 30 minutes), "Goal of the Dead" (mouuaaaahhhh), "Bagdad Café" (lovely), "Buried" (intense mais je ne garde pas), "Vénus Beauté" (correct mais sans plus), "Nos 18 ans" (plutôt bon), "Le vélo de Ghislain" (assez drôle), "Epouse-moi mon pote" (bof), "Une femme est une femme" (mauvaise vidéo), "Equals" (très bien), "Itinéraire Bis" (très très bof), "Wyrmwood" (correct), "Killer Inside" (pas mal), "La traversée de Paris", "Realive" (correct), "Un moment d'égarement" (très bien), "Invasion Day" (juste correct), "Virgin secret" (Strange but true) (décevant), "The bunker" (moyen) ...

Bref, je regarde pas que du cinéma d'art et d'essai! (;o). Pour les Godard, je vais aller du plus aisé à plus difficile selon tes conseils.

1305. Danyel - 10/06/22 14:07
Ben, j'essaie d'anticiper sur ce que je crois connaître des goûts de Suzix, sans jugement de valeur (pour une fois).
Ce n'est pas ce que je pense du film qui importe. Cela n'a pas d'intérêt quand on conseille ou déconseille quelque chose.
Par exemple, je ne suis pas sûr du tout que Suzix appréciera Week-end ou La Chinoise, voire Le Mépris. Le traitement filmique de ces films comportent à des degrés divers pas mal d’incongruités typiques de Godard. Ça peut être énervant et être un facteur de rejet quand on est habitué à des narrations plus classiques.
Le Mépris me paraît bien plus accessible que Week-end ou La Chinoise.
Allez, tous ensemble :

Le Vietnam brûle et moi je hurle Mao Mao
Johnson rigole et moi je vole Mao Mao
Le napalm coule et moi je roule Mao Mao
Les villes crèvent et moi je rêve Mao Mao
Les putains crient et moi je ris Mao Mao
Le riz est fou et moi je joue Mao Mao

C'est le petit livre rouge
Qui fait que tout enfin bouge, etc


Au secours Monsieur Kossyguine !

1304. suzix@bdp - 10/06/22 12:59
Rhôôôôôô! Mettez-vous d'accord!


1301. Danyel - 10/06/22 12:25
Evite aussi Alphaville !

1303. heijingling - 10/06/22 12:46
Alphaville, c'est le plus amusant des Godard, et sans trop de démagogie.

1303. heijingling - 10/06/22 12:46
-pm:"Maintenant, et depuis pas mal d’années, c’est l’archétype du vieux con antisémite ( il l’a reconnu)."

BHL, professionnel de la dénonciation de l'antisémitisme, n'est pas tout-à-fait d'accord avec toi:
https://laregledujeu.org/2010/04/06/1210/godard-et-lantisemitisme-pieces-additionnelles-et-inedites/

Alphaville, c'est le plus amusant des Godard, et sans trop de démagogie.

1302. suzix@bdp - 10/06/22 12:41
Merci du conseil parce que "Alphaville" existe en DVD "nouvelle édition" (donc j'imagine remasterisé comme d'autres Godard) et Blu-ray. Les deux chers mais trouvables sans trop de difficultés.

Sinon existent en Blu-ray au prix FNAC (donc possiblement feront partie des promos à 7,50€ l'un) "Une femme mariée" et "La chinoise".
et aussi "Masculin Féminin" et "Vivre sa vie" mais à des prix non spéciaux donc sans doute pas de promo.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio