Les 11 critiques de gregory sur Bd Paradisio...

Zep est en train de changer. Il était un auteur peu connu au départ qui, limite, devait vendre ses albums sous le manteau (il y aura d'ailleurs une version censurée du 1er opus). 11 albums plus tard, les enfants ont adopté Titeuf au point de s'en être fait un mégaTchô copain. Mais les parents sont passés par là et ont en cachette lu ce qui passionnaient tellement leurs enfants. Offusqués, choqués, pô contents du tout d'avoir laissé passer une "telle horreur" entre les mains de nos bambins, à une époque où on aimerait que nos enfants nous offrent de nouveau un "merci, Madame" ou un "bonsoir, Monsieur", ils se sont pris d'un élan de "n'offrez plus de BD à lire à nos chérubins" (un bien belle erreur !). Car les gros mots, les situations outragières que nous proposait Zep ont fait mal (pas aux enfants, naaaan, aux parents !) et il a fallu que l'auteur change (un peu) son fusil d'épaule. On y perd un peu en caucasserie qui faisait Titeuf mais c'est toujours aussi bien. Alors, offrez Titeuf à vos enfants et même à vous, adultes, chacun y trouvera son compte.
Angela par gregory
Ebahi ! Voilà une BD comme on n'en fait plus ! Des cadrages très travaillés, un trait pur et sans fioriture, une histoire qui nous tient en haleine jusqu'à la fin, que demandez de plus ! Je ne connaissais pas Vatine et bin, me voilà fan. Que vous ayez l'album couleur ou le N/B tiré à 3500 ex., vous aurez entre vos mains un des chef-d'oeuvres 2006.
Ayant déjà vu le film, cet album est vraiment loin d'être une surprise puisqu'elle lui reprend le scénario. Et comme dit précédemment dans l'autre critique, l'album est vraiment bancal, ajouté à cela un dessin grossier parfois insupportable où l'on ne reconnaît même pas les personnages ! Et je ne comprends pas pourquoi l'avoir inséré dans la collection (au numéro 67 de surcroît) car Julie Wood était déjà connue dans les albums précédents...
Tout simplement superbe ! Le dessin est sobre mais soigné ! Le scenar' s'enfile comme des perles et le tout se lit et se relit ! Dommage que cette BD en deux tomes, chaque cycle (autour de cet hôtel glauque) se fera ainsi ne soit pas aussi connu du grand public. Les auteurs le mériteraient en tout cas.
Larcenet a un style bien à lui. Son dessin peut être deroûtant pour celui qui achète que si "le dessin lui plaît" mais parfois, il faut savoir se laisser aller et faire confiance aux auteurs talentueux comme Mr Larcenet. etant sujet à des crises d'angoisse (mais pas aussi virulantes que celles du héros), je me suis un peu reconnu dans cette histoire aussi réalistique que possible! on se prends à aimer les personnages (même Adolf le chat) et on peine à croire que l'histoire est déjà finie à la fermeture de l'album tellement elle se lit avec une facilité et une joie déconcertante! De plus, le cas du héros laisse à réfléchir car chacun de nous peut croiser un jour ce genre de situation! A bon entendeur !
J'ai été agréablement surpris de lire ce 2ème opus (il faudra quand même que je lise le premier) paru périodiquement dans un mensuel de BD ! L'histoire est très bien écrite et surtout bien retranscrite par le dessin de Nathalie Berr. Si vous aimez les polars très mystérieux, vous en aurez pour votre argent. Une belle série en devenir rondement menée par une femme (sexe malheureusement mal représenté dans ce milieu et cet album prouve une nouvelle fois que c'est bien dommage!)
Au départ, j'avais pensé que les auteurs avaient travaillé chez Disney tellement le style (graphique et scénaristique) y était proche. Mais il s'avère que non ! Alors, cette série est donc prometteuse ! La mise en couleur directe est originale et coïncide bien avec l'ambiance magique du scénario. Cette histoire correspond à une tranche d'âge assez large et pourra être un beau livre à offrir !
Green Manor fait partie des rares BD qui nous rendent impatient de lire la fin de chaque mini-scène que Velmhann nous concocte ! Le scénario est à chaque fois très efficace et illustré à merveille par Bodart! Longue vie à ce duo qui malheureusement, ne voit pas encore leur travail récompensé à sa juste valeur. mais, la patience et la sagesse faisant, comme les notables anglais fréquentant le Club du Green Manor, ils deviendront, je n'en doute point, de vrais artistes que la communauté reconnaîtra. Contribuez-y un peu en dévorant ces deux albums (avec "Assassins et Gentlemen") en sirotant un Brandy! mais, attention, seul le drink est à consommer avec modération.
Robinson par gregory
Une bien belle surprise de l'année 2001!!! "Pyrénnées" m'avait déja un peu titillé mais, là, c'est du grand art! Je continue à croire qu'une seule personne au dessin et au scenario est peut-être le meilleur compromis. L'histoire est belle, les dessins magnifiques et on le dévore en moins de temps qu'il n'en faut! Je l'ai lu hier, je crois que je vais y retourner! comme je dis souvent: A acheter impérativement!
Aïe Aîe Aïe!! quelle deception! Je me preparais tranquilement à lire un Boule et Bill avec beaucoup de delectation et j'en suis sorti assez deçu! Quelle irégularité dans les dessins. Bon, le style est toujours le même mais on a l'impression que plusieurs dessinateurs ont voulu faire une planche en hommage à Roba (comme on en fait assez souvent d'ailleurs). C'est un veritable patchwork pas agréable à lire. moi qui pensait passer un bon moment à lire la derniere (soi-disant) BD de Roba, bah, je regrette. Je regrette d'avoir aimé asterix, Michel Vaillant, Boule et Bill. Pourvu que gazzotti garde son dessin. je ne veux pas vieillir!!
Les Graton se font du mal! ressortir les grands classiques (c'est le 17eme d'une tres longue serie) ne peut pas nous empecher de comparer ce que faisait le pere et ce que fait le fils et son studio de nos jours. Certes, en l'espece, l'histoire etait assez fantastique puisque le heros Michel Vaillant voyait apparaitre tout le long de l'epreuve des 24 heures du Mans, un mysterieux fantôme qui n'arretait pas de le hanter (ce qui est un peu le cas d'un fantôme vous me direz). On est tres loin des productions de maintenant. le dessin était du Jean Graton tout craché ainsi que le scenario qui nous tenait en haleine. Mais au fait, pourquoi je parle à l'imparfait, moi? Allons acheter cet album en nous persuadant que c'est le dernier opus de la serie qui aurait alors repris du poil de la bête. Eh oh!! On peut rever, non!?!

 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio