Lewis Trondheim (2)

Les 1044 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21


794. heijingling - 26/06/20 16:13
J'ai le souvenir d'une B.D. où un jeune dessinateur pointe au hasard sur une mappemonde qu'il fait tourner pour trouver son pseudo comme l'a fait Trondheim, mais je ne sais plus laquelle. Ça dit quelque chose à quelqu'un ?

793. marcel - 26/06/20 10:04
Trondheim, c'est a cause d'un voyage en Norvège. Le prenom je sais plus. Il le dit dans les entretiens que je suis en train de lire mais je l'ai pas sous le coude.

792. froggy - 26/06/20 04:12
C'est une vraie question. Si tu connais la reponse, ne te gene pas. La seule chose a laquelle j'ai pense est que son prenom de plume est celui de Lewis Caroll. Est-ce bien cela?

791. heijingling - 26/06/20 02:38
C'est une vraie question, ou un quizz spécial marcel ?
Parce que je connais la réponse, du moins celle selon la légende, j'ignore si elle est vraie.
Il ne l'avait pas racontée en B.D., d'ailleurs ?

790. froggy - 26/06/20 00:41
Marcel, notre agrege es Trondheim, sais-tu quel est l'origine de son pseudonyme?

789. helmut perchu - 23/06/20 23:16
Et un autre Monster serait dessiné par Theo Grosjean !

788. helmut perchu - 20/06/20 18:32
Vous pensez que le Monster de Bastien Quignon va se vendre comme des petits pains ?

787. marcel - 06/06/20 18:09
C'est chouette.
Je savais pas qu'ils avaient traduit ca chez toi.

Torp : Septembre, selon de site de Trondheim.
Et un nouveau Monster y est annonce avec Bastien Quignon au dessin. Je connaissais pas.

786. froggy - 06/06/20 17:40
Et dans les nominations aux Eisner Awards 2020, qui voit-on?

Meilleure édition américaine d’une publication internationale

• Diabolical Summer, par Thierry Smolderen et Alexandre Clerisse.
• Gramercy Park, par Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux.
• The House, par Paco Roca.
• Maggy Garrisson, par Lewis Trondheim et Stéphane Oiry.
• Stay, par Lewis Trondheim et Hubert Chevillard.
• Wrath of Fantômas, par Olivier Bocquet et Julie Rocheleau.

Meilleur scénariste

• Bobby Curnow, Ghost Tree.
• MK Reed et Greg Means, Penny Nichols.
• Mariko Tamaki, Harley Quinn : Breaking Glass, Laura Dean Keeps Breaking Up with Me, Archie.
• Lewis Trondheim, Stay, Maggy Garrisson.
• G. Willow Wilson, Invisible Kingdom, Ms. Marvel.
• Chip Zdarsky, White Trees, Daredevil, Spider-Man : Life Story, Afterlift.

Alors Marcel, heureux?

785. torpedo31200 - 06/06/20 00:56 - (en réponse à : marcel - post # 784)
Date ?
J' aime bien Biancarelli et Trondheim, et ils ne peuvent que faire mieux que leur Infinity 8.

784. marcel - 02/06/20 10:01
Karmela Krimm, avec Biancarelli.


783. Bert74 - 02/05/20 15:03
Bah, moi je prends systématiquement les Trondheim qui sortent sur impulsion, alors...

782. Lien Rag - 01/05/20 15:00
Tout à fait d'accord pour Maggy Garrison, mais je comprends aussi que ça ne se vende pas, c'est une BD assez subtile avec un dessin très classique mais pas forcément attirant au premier abord, il faut une raison préalable de s'y intéresser, ce n'est vraiment pas le genre d'album que l'on va prendre sur une impulsion.

781. Bert74 - 01/05/20 00:20
Et c’est tout de même un peu rageant pour Maggy Garrisson parce que c’est une série vraiment super. La fin du 3 laisse ouvert bien suffisamment la porte à une suite des péripéties de l’héroïne éponyme.

780. Bert74 - 01/05/20 00:15 - (en réponse à : pm #768)
Pareil. Mais moi j’ai le n• 4/10 (j’ai gagné !!!).

779. marcel - 26/04/20 00:30
Tu parlais de coïncidences ?... Pierre Chabosy a deja fait un Unlock de Ralph Azham dans le Spirou... ou y a le Tif et Tondu de Blutch en couverture.


778. heijingling - 25/04/20 23:29 - (en réponse à : Maggy)
Me rappelle plus de la fin du 3, mais comme dit Mr Degryse, ça pourrait très bien continuer. Elle n'est pas morte à la fin. Et même ça, ça n'empêcherait pas Trondheim de continuer :)

777. heijingling - 25/04/20 23:26
Pierre Chabosy ? Trondheim va faire comme Blutch sur Tif et Tondu et œuvrer en famile ?

776. marcel - 25/04/20 22:52
Ils auraient pu continuer mais je crois que ca s'est pas assez vendu. Oiry bosse sur la suite de Donjon Potron-minet.
D'ailleurs, Trondheim a mis a jour son site. Il a ajoute des points d'interrogation pour les dates des sorties les plus proches (Density et Lapinot), precise le titre de sa nouvelle serie avec Biancarelli (Karmela Krimm) et celui du deuxieme Donjon Bonus : Dynastie et magiciens, avec des textes d'Arnaud Moragues et Pierre Chabosy. Donc un nouveau jeu de roles ?...
Et deux autres Monsters, mais pas de nom de dessinateur.

775. Mr Degryse - 25/04/20 21:20
Cela peut être fini mais tout aussi bien continuer

774. pm - 25/04/20 20:58
Ah oui la série est bien finie, ça semble évident à la fin du 3.
Et c’est une très bonne série.

773. Piet Lastar - 25/04/20 18:44
Elle est finie, non ?

772. heijingling - 25/04/20 16:02
Il y a eu trois tomes parus de 2014 à 2016, mais depuis, la série semble en pause.

771. feldoë - 25/04/20 12:52
Très bien Maggy Garrison ! Je ne l'ai lue qu'en emprunt, mais m'en suis promis l'achat si une intégrale existe un jour.

770. heijingling - 25/04/20 03:55
Pour ceux qui ne connaissent pas, le gentil monsieur Dupuis propose en lecture en ligne gratuite l'excellente série noire contemporaine Maggy Garrison, dessin de Oiry, scénario de Trondheim: https://www.dupuis.com/maggy-garrisson/bd/maggy-garrisson-tome-1-fais-un-sourire-maggy/56819#lecteurbd

769. heijingling - 29/02/20 00:44
"Et qui est Jerry Tongdeum ( heijingling le sait peut-être ) ?"

C'était le pseudo d'un bulledairien, qui y avait publié des strips, mais je ne suis plus sûr de qui, et comme le moteur de recherche de Bulledair est tout cassé...

768. pm - 28/02/20 17:45
Il l'était mais je crois que Trondheim l'a fait retirer de la toile. L'album s'appelle Barbefrousse dans la collection Poisson Kiflote, le sur titre est "Les supers aventures de Lapinot pas mort".
Tu peux voir une planche
J'ai la chance de posséder le tirage de tête , numéro 9/10 ( probablement bidon mais ça le fait)
De mémoire je l'avais eu par Coacho/alban quand ils avaient leur site, d'ailleurs l'"éditeur" est: Les éditions de la Comète de Carthage. quand on connait l'attachement d'alban à Chaland...

767. helmut perchu - 28/02/20 16:23 - (en réponse à : pm)
J'avoue, c'est mon coté groupie. Et non je n'ai jamais lu l'album pirate, il est visible quelque part ?

766. pm - 28/02/20 16:05 - (en réponse à : Helmut)
Tu as l’air vraiment à fond concernant lapinot !
Est ce que tu as l’album pirate de Jerry Tongdeum qui nous a permis de patienter ? Et qui est Jerry Tongdeum ( heijingling le sait peut-être ) ?

765. torpedo31200 - 28/02/20 15:18
GROS SPOILER les personnages fictifs ne peuvent pas mourir puisqu' ils n' existent pas FIN DU GROS SPOILER

764. feldoë - 28/02/20 09:57
La différence entre Jésus et Lapinot, outre la pointure, est que Jésus est revenu parmi nous, alors que Lapinot revient SPOILER dans un monde parallèle.

763. helmut perchu - 28/02/20 09:55 - (en réponse à : Quentin)
J'imagine que tu n'as pas lu les derniers Lapinot car celui-ci ne ressuscite pas. Mais j'avoue que le retour de Lapinot a été pour moi l'une des meilleures news BD de ce siècle !

762. Quentin - 27/02/20 19:27
Est-ce que sa résurrection dans ses nouvelles aventures a également été un choc? Quand Jésus meurt, c'est un drame, mais quand il revient, c'est encore autre chose.

761. helmut perchu - 27/02/20 17:37 - (en réponse à : SPOILER LAPINOT)
100% d'accord avec heijingling, je pense qu'on fait partie de la génération qui a eu la chance de vivre la mort de Lapinot comme un choc car elle est arrivée une dizaine d'année après avoir fait sa connaissance. Je ne pense pas que qqn qui enchaine les Lapinot sur une année par exemple ressente les choses de manière aussi "intense".

760. heijingling - 27/02/20 14:04 - (en réponse à : SPOILER)
Je n'ai rien spoilé, tout le monde sait bien que Lapinot est SPOILER mort, sauf le cas improbable d'un lecteur habitant aux Amériques depuis 30 ans :)
Et surtout, sa SPOILER mort a pu être un choc parce qu'on s'était attaché à lui depuis des années qu'on le lisait. Lire maintenant la série dans l'ordre ne pourra jamais recréer cet attachement construit au fil des années, et ne produira donc pas la même émotion.

759. marcel - 27/02/20 01:20
froggy, ne lis pas le post de glingling, ni le mien, SPOILER !
Et c'est bien pour ces spoilers que je dis qu'il faut les lire dans l'ordre. Bien sur, il y a sa relation avec Nadia, mais il y a SURTOUT le dernier tome de la serie Dargaud. Commencer par celui-là, ou lire le premier Asso sans l'avoir lu, ca n'en fait pas de mauvais albums, bien sur, mais ca gache un truc assez unique dans l'histoire du FB.

758. heijingling - 27/02/20 01:01
>marcel: "La periode contemporaine (chaque tome raconte une histoire, mais les relations entre les personnages évoluent, donc a lire de preference dans l'ordre)."

Je suis d'accord jusqu'à un certain point, c'est quand tu dis que les Lapinots contemporains ne sont pas indépendants. Pour l'évolution des relations entre les personnages, on pourrait aussi dire cela de Tintin (avec Haddock, les Dupondt), de Spirou (avec Champignac, Zorglub), bref de plusieurs séries très traditionnelles. Pour autant, pour ces séries anciennes, faut-il pour autant, du moins pour certains volumes (la rencontre avec Champignac, avec le marsupilami, avec Seccotine, avec Zorglub) les lire avant d'autres (Les voleurs du marsupilami, le nid des marsupilamis, Panade à Champignac). À part ceux qui les découvrent en intégrales, ou assez vieux pour les avoir lus lors de leur première parution, personne ne fait cela, et je ne pense pas que ça gène le plaisir de la lecture (au contraire).

Pour Lapinot lui-même, hormis ses relations sentimentales et son travail, il n'y a pas tant d'évolutions entre les personnages que cela.

Donc, qu'est-ce qui caractérise Lapinot par rapport aux séries classiques ? Il y a un ton contemporain, et surtout Trondheim systématise le jeu sur le fait que Lapinot soit un personnage imaginaire qui a néanmoins sa vie propre ((le multiverse Lapinot, sa mort, sa "résurection").
Je dirais donc qu'il vaut mieux lire les Lapinot contemporains dans l'ordre si on veut simplement lire la vie de Lapinot, mais les lire de manière aléatoire peut mieux faire ressortir l'originalité du jeu scénaristique de Trondheim.


757. marcel - 26/02/20 14:19
Pardon, my bad. Tu demandais juste pour le dernier.
Donc, pas independant.

756. marcel - 26/02/20 14:18
Putain, t'es gonfle, c'est post 708, t'avais juste a descendre un peu dans la page.

755. marcel - 26/02/20 14:17
Donc, pour celui-là, si j'ai bien compris, c'est dans la trame temporelle contemporaine, donc suite de Un monde un peu meilleur.
Mais, bon, je t'avais déjà fait un listing complet de comment lire Lapinot et lesquels sont indépendants ou pas.

754. heijingling - 26/02/20 14:10
Tous les Lapinots sont indépendants, du moins l'histoire principale, parce que par exemple la vie sentimentale de Lapinot se suit de volume en volume.

753. froggy - 26/02/20 13:59
Je voudrais savoir si le dernier Lapinot, Proselytisme et morts vivants est un indépendant ou bien un a suivre?

752. Piet Lastar - 10/01/20 23:00 - (en réponse à : gling gling)
"des pays gros producteurs"

1) On sait où tu es...
2) Qui est gros ? Juste un peu enveloppé...
3) Il n'y a pas de 3ème proposition

751. heijingling - 10/01/20 01:36
"depuis près de vingt ans a fait de notre pays l’une des principales références mondiales pour le 9e Art."

C'est au moins depuis les années 60 que "notre pays" est "l’une des principales références mondiales pour le 9e Art."
Et puis, des pays gros producteurs de B.D., il n'y en a pas des dizaines non plus, il n'y en a qu'une poignée, donc devenir une référence quand il y a peu de concurents, il n'y pas de quoi se vanter.
Bref, je ne suis pas sûr que Trondheim ne prenne pas ce genre de discours de gloriole à base de compétition avec son ironie coutumière.

750. froggy - 10/01/20 00:52
Pour Marcel et les autres bien sur, il va y avoir une grande exposition Lewis Trondheim a Angouleme du 29 janvier au 10 mai. Cela te laisse pas mal de temps pour y faire un tour si le coeur t'en dit.

J'ai trouve en face le texte de Pierre Lungheretti,
directeur général de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image qui la presente:

"Lewis Trondheim est un cas. Son imagination débordante, son caractère bien trempé, sa boulimie insatiable pour la création ainsi que sa virtuosité à explorer les différentes formes, genres et sous-genres du 9e Art, avec révérence ou ironie, en font l’une des figures artistiques les plus atypiques de notre époque. Il aime passionnément les histoires, toutes sortes d’histoires, et nous les fait aimer. Il est tout entier engagé dans l’histoire contemporaine de la bande dessinée, portant une exigence artistique singulière et novatrice.

Dessinateur autodidacte, son influence sur le monde de la bande dessinée n’a cessé de croître. Initiant un nombre impressionnant de collaborations avec une très grande diversité d’auteurs et dessinateurs, c’est un expérimentateur génial, un inventeur de personnages iconiques –tels que l’inénarrable Lapinot –, qui joue avec les codes et le langage de la bande dessinée, avec un style reconnaissable entre tous. Adepte de la création sous la contrainte, il s’impose comme l’un des fondateurs-animateurs les plus engagés de l’OUBAPO, l’Ouvroir de Bande Dessinée Potentielle. Son action au sein de la maison d’édition l’Association, ainsi que sa collection Shampooing chez Delcourt, en font un acteur essentiel de l’édition de la nouvelle bande dessinée française. Avec une implication inédite de l’auteur, cette toute première exposition qui lui est consacrée présentera l’ensemble des composantes de l’univers artistique de Lewis Trondheim, de l’apprentissage du dessin jusqu’aux réflexions que lui inspire notre monde contemporain. Plusieurs documents rares seront présentés, témoignant de l’extraordinaire polymorphisme de son œuvre.

La Cité est très fière d’ouvrir 2020 Année de la Bande dessinée avec un tel artiste. Cette année exceptionnelle, initiative de Franck Riester, ministre de la culture, permettra de mieux découvrir et de mieux appréhender la diversité des autrices et auteurs du paysage contemporain, et Lewis Trondheim en est l’un des plus éminents. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que nous ayons choisi cet artiste pour cette ouverture. Il est probablement l’un des emblèmes les plus stimulants de ce renouveau de la bande dessinée française, qui depuis près de vingt ans a fait de notre pays l’une des principales références mondiales pour le 9e Art."

749. marcel - 30/12/19 18:22
Carrément ! Merci MMAMQJA !

748. helmut perchu - 30/12/19 16:01
Un nouvel achat à prévoir pour mon marcel (entre autres) :

https://www.lassociation.fr/catalogue/entretiens-avec-lewis-trondheim/

747. pm - 27/11/19 15:57
J'aime beaucoup cette page, super trouvaille.

746. marcel - 27/11/19 15:04
Ancien, j'imagine, puisque c'est une page d'accueil aleatoire du site de Trondheim.

745. heijingling - 27/11/19 14:36
La première case a une super ambiance de bureau à l'ancienne en effervescence. D'où sors-tu cela, et de quand date cette planche ? C'est ancien ou récent ?



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio